AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 (boon no & haneul) · I'll take you for a ride.

avatar
Yoon Haneul
Âge : 20
Occupation : vendeuse au fastfood et étudiante en danse, première année.
Quartier : Buk
Situation : en couple avec bonobo. ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t903-yoon-haneul-je-veux-me-jeter-tou
Dim 11 Juin - 15:35
I'LL TAKE YOU FOR A RIDE

CHOE BOON NO & YOON HANEUL

Haneul ne pouvait être plus heureuse. Ce jour-là était sûrement l'un des plus beaux de sa vie ! Comment pouvait-elle cesser de rosir et sourire en même temps alors qu'elle marchait sur la plage Haeundae, vers son petit-ami ? Dire qu'ils étaient ensemble depuis cent jours, maintenant ! À chaque fois que cette pensée effleurait son esprit, son sourire semblait s'agrandir. Qui aurait cru qu'elle pourrait sortir avec Choe Boon No, l'homme sur qui elle avait craqué en le voyant régulièrement à son lieu de travail ? Qui aurait cru qu'il la remarquerait, elle, avec ses cheveux cachés sous sa casquette, derrière son comptoir, une odeur de frites collée à la peau ? Et qui pouvait croire, encore maintenant, que Boon No était presque parfait ? Il se rapprochait tant de la perfection qu'au final, on pouvait dire qu'il était parfait. Non ?

Cesse d'être niaise et marche plus vite, tu vas le faire attendre ! C'est en pensant ça qu'Haneul pressa le pas, sentant les grains de sable s'infiltrer sous ses pieds. Elle avait tenté de rester simple sans pour autant revêtir ses habituels pantalons – et si ça, ce n'était pas une preuve d'amour, alors elle ne savait pas ce que c'était. La rousse était vêtue d'une robe blanche à motifs floraux et de sandales hautes romaines noires ; ses cheveux étaient ondulés pour l'occasion, elle avait décidé de porter des boucles d'oreilles et s'était passé un trait d'eyeliner pour attirer le regard sur ses yeux. Aujourd'hui était une journée spéciale et même si elle ne souhaitait pas en faire trop, il ne fallait pas non plus qu'elle soit banale, habillée comme les autres jours.

Allez, il est juste là, à quelques mètres. Ne cours pas vers lui, mais ne sois pas trop lente non plus. Arrête de stresser, tout ira bien. Oui, Boon No était là, à quelques mètres d'elle, sur la plage. Et qu'est-ce qu'il était beau. Avait-elle déjà eu relation plus parfaite ? Haneul en doutait. Avec un nouveau sourire, plus crispé – elle n'arrivait pas à faire partir le stress –, elle marcha rapidement vers son petit-ami. Une fois face à lui, elle leva les yeux pour le regarder et laissa échapper un petit rire.

« Bonjour, dit-elle d'une voix douce, les joues roses de bonheur. Tu vas bien ? »

Lentement, alors que son cœur menaçait de sortir de sa cage thoracique, elle alla glisser sa main dans celle du brun.

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choe Boon No
Âge : 24
Occupation : Avocat Junior
Quartier : Busanjin
Situation : Owned by Haneul~
Don : Amplification des sentiments
Niveau : 5
Multicompte : Lee Gwang Jin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t783-choe-boon-no-it-s-always-worse-t
Mer 14 Juin - 14:23

I'll Take You For a Ride

Your trust will be my shield,
And your love, my sword


Choe Boon No & Yoon Haneul



Cent jours. Cent jours. Ça fait cent jours que ça dure. Deux mille quatre cents heures. J’ai enfilé ce nouveau masque depuis plus de 3 mois. Mais ça faisait plus longtemps que ça que je le préparais. Ce n’est pas par hasard s’il est si bien adapté, que ses contours s’ajustent parfaitement contre mon visage. Y a plusieurs mois de travail derrière ce nouveau personnage - un travail toujours en cours, qui n’est jamais réellement terminé, parce que de nouveaux développements sont toujours possibles. On peut toujours devenir plus parfait. Du moins, en apparence.

J’avais décidé de prendre une mesure de sécurité plus draconienne au cours des six derniers mois. Un truc que j’avais gardé en tête depuis longtemps, mais que j’avais toujours vu comme un dernier recours. Pourquoi j’ai décidé de mener le plan à exécution maintenant? Disons qu’avec certains récents développements, j’ai cru bon de commencer à jouer mes pièces plus stratégiquement. C’est là qu’Haneul arrive. C’est assez fort, je dois l’admettre: elle me sert d’arme et de bouclier à la fois, elle est l’alibi parfait, une facette de plus à ma vie tout à fait normale. Elle est tout à fait parfaite.

Plus jeune. Elle n’a pas encore tout à fait trouvé sa place dans le monde; ça la rend manipulable, voir naïve. Elle est facilement impressionnable: un mec en complet qui fait flasher un peu d’argent devant elle, ça avait facilement attiré son attention. Jolie. On fait plus facilement confiance aux gens qui sont plaisant pour les yeux. Haneul est mignonne, adorable. Elle fait sourire les gens, elle rend les gens facilement à l’aise. Elle a un petit air exotique qui suscite la curiosité. Voilà, quand je suis avec elle, tous les yeux sont sur elle.

C’est un nouveau genre de règles que je dois apprendre, celles des relations amoureuses. Elles ne sont écrites nul part et sont formées de non-dits que même les gens normaux ont de la difficulté à comprendre. J’ai lu des livres de psychologie, des magazines féminins, des blogues sur internet. J’ai monté une liste mentale des trucs auxquelles les femmes semblent porter le plus attention, quelles erreurs les hommes commettent le plus souvent, quels sont les plus grands obstacles à une relation stable et réussie. Vous savez que trop d’honnêteté peut être nocif? Les gens préfèrent, pour la plupart, ne pas creuser trop loin dans le côté sombre de leur partenaire.

Pour le reste, je joue à “chaud ou froid”. Est-ce que son irritation se pointe le bout du nez? Alors on fait un 180°. Je lui propose d’aller voir un film et c’est son ennui qui apparaît? Tiens, oublie ça, j’ai plutôt envie d’aller au karaoké! Ça marche plutôt bien jusqu’à maintenant. Avec le temps, j’espère pouvoir monter un profil un peu plus complet et ne plus avoir à ressortir à des mesures aussi barbares pour savoir quoi faire. Le but? Qu’elle soit le plus satisfaite possible, qu’elle ne me trouve jamais ennuyant; qu’elle soit folle dingue de moi et qu’elle se batte bec et ongles pour moi si elle le doit. Alors, oui, je joue le jeu. Je vais voir les films les plus cons au cinéma avec elle. J’accepte de coordonner nos tenues. Je lui tiens la main, j’entrelace nos doigts, je la colle contre moi, je l’embrasse. Je fais tout ce qu’elle veut. Je ferai tout ce qu’elle veut.

Alors je suis là, en plein soleil, en shorts, sur une plage bondée. Je suis là, au milieu de ce tas de gens, et je l’attends. J’ai réservé un coin avec un parasol, je suis arrivé tôt, et j’ai planifié toute la journée. Je lui ai donné rendez-vous devant l’aquarium, juste devant la plage. Il y a un concours de châteaux de sable; on va pouvoir se prendre en photo devant et Haneul va pouvoir poster les images sur ses réseaux sociaux. On va avoir l’air génial. On va avoir l’air du couple le plus amoureux, ceux qui partagent trop de photos et qui s’envoient trop de messages. Ceux sur lesquels les gens s’arrêtent avec une pointe de dégoût, mais aussi beaucoup de jalousie, parce qu’au fond, eux aussi veulent se sentir spécial.

Je vois Haneul arriver de loin. Elle s’est mise toute belle, évidemment. Je lui envoie la main en souriant, replaçant mon sac d’un coup d’épaule. Je sens sa nervosité alors qu’elle est encore hors d’atteinte - un truc auquel je m’attendais pas, qu’au fur et à mesure qu’on passe du temps ensembles, ses émotions m’apparaissent beaucoup plus clairement que celles des autres. Comme si on développait une connection spéciale.

Salut!” Je relève mes lunettes de soleil pour les déposer sur ma tête. Je fixe mes yeux dans les siens en souriant. “Oui, bien sûr. Y a rien qui pourrait me rendre de mauvaise humeur aujourd’hui. Toi, tu vas bien?” Je la laisse glisser ses doigts entre les miens, lui serrant doucement la main. À part son stress, rien de négatif à signaler. C’est l’avantage avec Haneul: elle a bon caractère, elle n’est pas du genre à déprimer ou à se fâcher facilement. Ce n’est pas une tentation d’aller jouer dans ses sentiments négatifs: elle n’en a presque jamais. Je la tire vers moi en avançant d’un pas. “Allez viens, je nous ai réservé le meilleur coin!” C’est une affirmation un peu absurde: tous les coins sont pareils sur Haeundae: 2 mètres carrés couverts par des chaises longues et un parasol, c’est ce qu’on nous loue pour un prix exorbitant. Tout ça au milieu de milliers de gens qui ont exactement le même espace que vous pour se prélasser sur le sable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Haneul
Âge : 20
Occupation : vendeuse au fastfood et étudiante en danse, première année.
Quartier : Buk
Situation : en couple avec bonobo. ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t903-yoon-haneul-je-veux-me-jeter-tou
Ven 30 Juin - 16:45
I'LL TAKE YOU FOR A RIDE

CHOE BOON NO & YOON HANEUL

Cent jours. Qui aurait cru que ça passerait si vite, et en même temps que ça durerait aussi longtemps ? Peut-être Haneul. Les heures passaient vite, en compagnie de Boon No ; et pourtant, tout était également très lent. Elle profitait sans cesse de sa présence, parfois contre lui, à le regarder, l'admirer, détailler son visage de ses yeux d'étrangère. Et lorsqu'elle le quittait, elle ne pouvait s'empêcher de soupirer de bonheur face à cet être parfait, ce petit-ami parfait. Elle n'aurait pas pu mieux tomber. Boon No était spécial, capable de deviner chacune de ses envies sans qu'elle ne se vexe ou se sente envahie : il savait quand elle s'ennuyait, l'empêchait d'être triste, envoyait toutes ses émotions négatives voler au loin. Il l'embrassait, la serrait contre lui, entrelaçait leurs doigts, et ça, toutes ces petites attentions, ça la faisait fondre. Haneul était accro, incapable d'oublier Boon No, d'imaginer sa vie sans lui. Quand on vous offre un rêve qui dépasse l'entendement, ce serait idiot de tout briser.

C'était l'une des nombreuses raisons pour lesquelles elle se trouvait sur cette plage remplie de monde avec lui, si beau avec ses lunettes de soleil, ce short, tout. Que tu es niaise, railla sa conscience alors qu'elle tentait de faire partir son stress. Ce n'était que Boon No, que pouvait-il lui faire, à part lui apporter un peu plus de bonheur ? Oh, qu'elle était niaise, c'en était affligeant. Et pourquoi rougissait-elle face à lui alors qu'elle le voyait presque tous les jours ? Ils se voyaient si souvent, c'était comme s'ils ne pouvaient se passer l'un de l'autre. Il faudrait peut-être ralentir ? Non, elle n'en était pas capable. Pas pour l'instant. Plus tard, peut-être. Plus tard, parce que le sourire du brun l'empêchait de réfléchir correctement, la faisait sourire à son tour, remonter ses pommettes et plisser ses yeux ; sa voix effaçait peu à peu son stress. Elle se sentait de nouveau en sécurité. C'était une des particularités de Boon No : avec lui, elle se sentait en sécurité. Haneul ne savait pas pourquoi, mais elle se doutait qu'il la protègerait, peut-être plus que certains hommes, qu'elle pourrait et pouvait aller bien avec lui. Alors, les doigts entremêlés aux siens, sa main se serrant doucement dans la sienne, plus petite, elle acquiesça lorsqu'il lui demanda si elle allait bien. Le cœur battant et la respiration un peu plus rapide, elle répondit doucement :

« Oui, ça va. Tu... tu es là. »

Il lui arrivait parfois de bégayer ces paroles douces, remplies d'amour, candides lorsqu'elle réalisait l'ampleur de ses sentiments. Non, Boon No n'était pas l'homme parfait – personne n'était parfait. Pourtant, il s'en rapprochait, si proche qu'il pouvait sûrement frôler la perfection des doigts. Lorsqu'il tira la rousse vers lui, elle laissa échapper un souffle surpris, les joues un peu plus rouges. Au Japon, les marques d'affection étaient prohibées ; c'était la même chose en Corée du Sud, bien qu'ils soient plus ouverts. Haneul se comportait parfois comme une Occidentale, à montrer son amour au grand jour, et ne pouvait s'empêcher de rougir comme une écrevisse lorsque ça arrivait. Une part d'elle était gênée, pendant qu'une autre hurlait de joie. La gêne partit instantanément lorsqu'il affirma avoir réservé le meilleur coin.

« Le meilleur, vraiment ? s'enquit Haneul avec un sourire. Elle rit en marchant à ses côtés, sa main de libre se posant sur le biceps du brun. Tu sais, Boon No oppa... je suis heureuse d'être avec toi. »

Elle aurait voulu l'embrasser, là, malgré les gens, malgré ce « meilleur coin » qui les attendait, les châteaux de sable à prendre en photo, la mer, malgré tout ce qu'il y avait autour d'eux. Elle aurait voulu glisser ses bras autour de sa nuque, se coller un peu plus contre lui, poser ses lèvres contre les siennes. Peut-être même l'entendre lui dire des mots doux. Elle le voulait lui, tout simplement.

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
 
(boon no & haneul) · I'll take you for a ride.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boon petit chien 6 ans a adopter spa 27
» Cinéma: bienvenue chez les cht'is de Dany Boon
» Boone fete a tous les VSNs
» Les fesses officielles de mon père pour Dany Boon!
» MILLER, Elwyn [Haneul] - 6ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE :: Plage Haeundae-
Sauter vers: