AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ahn Min Soo • Doing what you want isn't a bad thing

avatar
Ahn Min Soo
Âge : 21
Occupation : Etudiant en informatique & host.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire.
Don : Technopathie.
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t92-ahn-min-soo
Dim 5 Fév - 19:37
header

AHN MIN SOO

Doing what you want isn't a bad thing.
Lieu de naissance : Busan, Corée du Sud.
Date de naissance : 29 février 1996.
Âge : 20 ans.
Nationalité : Coréenne.
Taille : 1m78.
Poids : 66 kilos.
Orientation sexuelle : Pansexuel.
Situation amoureuse : Célibatueur.
Métier : Etudiant & host.
Étude : Informatique.
Revenu : Importants.
Don : Technopathie.
Signe distinctif : Les gens le voient toujours double.
Groupe : Space

tactile

matérialiste

impatient

fainéant

aguicheur

désordonné

confiant

impulsif

persévérant

jaloux
Mille neuf cent quatre-vingt-seize.
Février.
28.  
Mercredi.
23h59.


*Effacer*

Mille neuf cent quatre-vingt-seize.
Février.
28.  
Mercredi.
...


*Effacer*

Mille neuf cent quatre-vingt-seize.
Février.
28.  
....
....


*Effacer*

Mille neuf cent quatre-vingt-seize.
Février.
29.
Jeudi.
00h01



A ce qu'il parait, c'était de famille. Quelque chose qui se transmettait de génération en génération, et tu étais de la troisième à pouvoir en profiter. Bizarrement, seul les ainés - masculins, qui plus est – en avaient hérité. Ton arrière-grand-père (bien qu'il ne lui ait pas été d’une très grande utilité), ton grand-père (qui en avait profité pour fonder l'entreprise familiale), ton père … Et … Et qui ? Peut-être était-ce là la plus grande peur de ton paternel, celle de ne pas voir son don survivre dans le temps ?  Il avait fièrement appris à contrôler le don que lui avait transmis son propre père très jeune, et en avait pris connaissance dès son plus jeune âge. Il faut dire que c’était un peu la période, plusieurs cas « d’anormalité » se faisant connaître à cette époque. Alors cette nuit-là, entre le 28 et le 29 février 1996, quelle ne fut sa surprise et son inquiétude à votre naissance. Non pas qu’il n’était pas au courant que vous seriez deux jumeaux, mais plutôt parce que la réalité de la situation lui sautait au visage. Ahn Min Joon, était-il l’aîné ? Étant né le 28 au soir. Ou bien toi, Ahn Min Soo, né le 29 février, l’étais-tu ? La question embrouillait l'esprit de Mr. Ahn qui craignait le pire. Tu étais né le jour suivant, donc après ton jumeau, mais le nombre de personne clamant haut et fort que le deuxième nourrisson à naître était en effet l’aîné le faisait énormément douter. Et si … Aucun des deux n'en avait hérité ?! C’était inimaginable à ses yeux. Ce fut dès lors la seule raison pour laquelle vos parents décidèrent de chercher à activer ce don qui se faisait attendre depuis un peu plus de trois ans dorénavant.

Des jeux vidéo, des ordinateurs, toutes les nouvelles technologies étaient disponibles dans votre maison. Toi et ton frère ne grandissiez qu'entourés d’électronique, d’informatique, de robotique. Votre père était à la tête de l'entreprise familiale, dominant une grosse partie du marché en robotique et ayant inscrit son nom parmi les plus grandes sociétés coréennes d’informatique et d’électronique. Quant à votre mère, elle n'en avait pas moins une place moins importante, gérant tout le cercle financier de l'entreprise. Autant dire que ce n’était pas difficile pour vous d'avoir accès à toutes ces choses dont pourrait rêver n’importe quel gamin. Mais gérer une société aussi importante n'aidait pas vos parents à rester près de vous. Ce fut donc sans compter sur les multiples nourrices qui furent engagées pour s'occuper de vous.

Petit, toi et ton frère étiez à peine reconnaissable. Ou alors, la seule différence pouvait se faire lorsque l'un se retrouvait avec une blessure sur la joue, et l’autre sur le front, ou inversement, etc. Il faut dire que vous n’arrêtiez pas de chahuter, aussi. Deux gamins qui couraient dans la maison, qui descendaient les escaliers à un rythme effréné, poursuivis par deux ou trois demoiselles qui tentaient tant bien que mal de les rattraper. C’était une situation qui t’était devenue quotidienne depuis ton plus jeune âge. Avec ton frère, tu étais une vraie tornade, mais cela t’était devenu tellement jouissif que peu t'importait le nombre de bêtise que vous pouviez faire ; le plaisir de faire perdre la tête à vos nourrices surpassait n’importe quel sentiment. D’ailleurs, ce qui vous amusait plus que tout, c’était de jouer de votre ressemblance. « Vous pourriez au moins faire la différence, ma-de-moi-selle. » Tu insistais sur chaque syllabe de la fin de ta phrase, ne marquant une pause que pour lui laisser le temps de glisser son regard une énième fois sur ton voisin, dont tu serrais le bras comme si ta vie en dépendait. « C'est lui Min Joon. Moi c'est Min Soo » Annonçait ton doublons. Et tu gonflais tes joues pour faire part de ton exaspération, retenant difficilement ton large sourire quand la nouvelle recommençait son speech en ayant inversé vos prénoms. L’incompréhension et le doute avait pu se lire dans ses yeux. A peine âgé de 10 ans, tu savais parfaitement comment faire perdre la tête à toutes ses personnes qu'on avait assigné à votre garde. Et cette situation arrivait une multitude de fois, vous perdiez toujours ces pauvres femmes qui avaient pris tant de mal à apprendre à vous reconnaître. Vous réduisiez à chaque fois leurs efforts en poussière. D'ailleurs, votre comportement engendrait toujours la démission du personnel de maison. Vous n’hésitiez jamais à faire les fous et faisiez souvent déborder le vase d'une multitude de gouttes d'eau, réduisant à néant la patience des personnes vous côtoyant. Certaines nourrices partaient en conseillant à vos parents de vous éduquer un peu mieux et de vous rendre plus sociable. Mais comment faire lorsqu'ils pouvaient à peine prendre quelques jours pour partir avec leurs enfants en vacances, et surtout quand on vous avait invité si tôt dans un monde numérique dont vous ne sortiez jamais.

Que ce soit à l’école, ou encore chez vous, tu n'avais jamais pensé à aller vers les autres. Ces autres gamins ne méritaient en aucun cas ton attention. Ils n’étaient pas intéressant. Ton frère te suffisait, et en plus d’être ta moitié, ton double, il était ta vie, ton meilleur ami. À l’école, vous restiez toujours dans un coin de la classe, vos consoles en main. À la récréation, c’était la même chose, à la cantine, tout pareil. Et lorsqu’on venait vers toi dans le but de sociabiliser, tu ne savais jamais comment réagir, alors tu ne faisais tout ton possible pour mettre un terme à tes échanges, retournant auprès de ton jumeau auquel tu restais ensuite accroché. Pourtant, vos parents avaient tenté de remédier à un possible renfermement en vous inscrivant dès vos cinq ans au tennis. C’était sans compter sur le fait que vous n'alliez jamais à ce cours, strictement jamais. Et dire qu'il aura fallu sept ans à vos parents pour s'en rendre compte. Vous étiez futés, après tout. Les seules fois où vous croisiez vos camarades sur un terrain était lors des compétitions organisées pour lesquelles votre mère, votre père, ou encore une fois lorsqu’ils étaient venus à deux, assistaient. Peut-être est-ce arrivé trois fois ? Quatre fois au grand maximum si tu te souviens bien. La nourrice censée vous amener à vos cours n'avait jamais compris le subterfuge. À chaque fois qu'on vous déposait, vous restiez caché dans un coin, votre nez fourré sur vos écrans. Puis, rapidement, une relation entre votre chauffeur personnel et vous s'est installée. C'est grâce à lui que vous pouviez rentrer chez vous incognito. Et dès que ce fut possible, vous passiez vos heures de tennis à vous entraîner à ce sport que tu préférais largement exercer à la maison. C'est d'ailleurs en partie pour cela que tu arrivais quand même à te débrouiller. Quand Min Joon et toi passiez votre temps devant Wii sport, tu t'investissais à cœur joie dans chaque mouvement, chaque match. À vos 12 ans, votre petit jeu avait pris fin. Ta main dans celle de ton frère, vous rentriez tous les deux à pieds lorsque tu fus arrêté par une main qui avait attrapé ton col. Ton jumeau semblait lui aussi avoir été stoppé dans sa marche et lorsque tu avais tourné la tête derrière toi, voilà qu'on vous avait pris en flagrant délit de fuite. Dès lors obligés de vous rendre sur le terrain, et toujours surveillés, tu trouvais le tennis bien ennuyant, même si la sensation d'y jouer réellement te plaisait bien plus que tu ne voulais l’accepter. Cela dit, vous ne jouiez toujours que l'un contre l'autre. On ne pouvait pas vous séparer. C'était un des rares moment pendant lesquels tu sortais. Vous fuyiez toute rencontre extérieure pour vous enfermer toujours plus derrière ses barrières que représentaient toute la technologie autour de vous.

Depuis ta naissance, ton jumeau a toujours été tout pour toi. Jamais vous n'en laissiez un sans l’autre, et jamais tu ne l’abandonnerais, pour rien au monde. Il t’était tellement complémentaire qu’imaginer un jour ne plus l'avoir dans ta vie avait pour effet de te rendre malade. Bon nombre des cauchemars que tu pouvais faire étaient d'ailleurs lié à l'absence de ton double près de toi, pouvant te faire énormément paniquer. Seule sa présence pouvait à ce moment-là te rassurer. Alors tu n'avais pas compris comment une telle dispute avait pu avoir lieu. … Et dire que tout cela n’était parti que d'un simple jeu vidéo. Cette dispute avait changé ta vie, et tu t'en souvenais parfaitement. Vous aviez 14 ans. Une simple histoire de fille avait retourné toute la demeure.

Si tout avait commencé par le simple ton qui montait, la suite était bel et bien la preuve que votre accroche au virtuel vous était néfaste. Ce jour-là, c'était comme si ton frère était devenu ton pire ennemi. Min Joon, c'était le Bowser qui t'avait volé ta Peach, et tu ne le supportais pas. Mais alors pas du tout. Ce n'est que dire que vous aviez un large choix devant vous, et il avait fallu qu'il choisisse la même que toi. Le nombre d'Otome Game que vous aviez pu finir sans jamais tomber sur la même demoiselle à la fin prouvait que vous pouviez jouer tranquillement sur ce genre de jeu sans que cela ne dégénère. Il n'y avait à la fin aucun gagnant, et aucun perdant. Jusque-là, du moins. Dire qui des deux avait envenimé le sujet vous est à ce jour impossible. Peut-être Min Joon, peut-être toi. Ou encore l'un et l'autre, ensemble ? La colère et un sentiment de trahison avaient pris possession de tout ton être. Tu avais le cœur brisé. D'un côté, tu ne savais pas s'il s'agissait simplement du fait que la demoiselle de tes rêves, avec qui tu avais eu la joie de finir le jeu, avait aussi choisi ton frère. De l'autre, tu te questionnais sur ta moitié, sur le pourquoi du comment il avait pu te faire ça. Tu te sentais réellement trahi. Comme lors de vos petites disputes de rien du tout, les objets avaient commencé à voler dans tous les sens. L'un comme l'autre attrapiez tout ce qui vous tombait sous la main, de votre peluche préférée, aux livres de vos parents, en passant par vos cartouches de jeu et votre petit chat. Vous régliez vos comptes, vos gouvernantes essayant de vous séparer, de vous empêcher de vous battre, mais ça n'avait fait qu'attiser ta propre colère. Tu refusais de partir maintenant. Tu voulais des explications, mais vous étiez tous deux retenus avec difficulté par le personnel de maison. C'est à ce moment précis que les multiples robots dans votre maison avaient commencés à perdre la tête, à la suite, les écrans s'étaient allumé tout seul, sans qu'on ne puisse plus les éteindre. De la même façon, la musique s'était lancé à tue-tête. Puis d'un coup, plus rien. Les plombs avaient sauté suite à la surcharge, laissant un silence profond régner dans le salon.

Vos parents étaient arrivés à ce moment-là, attirés par le chahut que vous aviez pu provoquer. Ce n’était pas difficile de passer à côté, cela dit. On pouvait même se demander si les voisins n’avaient pas été alertés par tout ce trouble que vous aviez causé. Plus que de la colère, c’était de la surprise qui pouvait se lire dans les yeux de vos parents, mélangé avec une expression qui t’était inconnue chez ton père, surtout dans ce genre de situation. De la joie, de l’excitation … Tu ne savais pas. Les sourcils froncés, tu n’avais pas compris ce qu’il venait de se passer, et lorsqu’on vous demanda qui de vous deux avait fait ces « dégâts », ton index avait automatiquement pointé Min Joon, qui semblait lui aussi avoir voulu t’accuser. Une nouvelle raison pour vous de vous impatienter. Ton père affichait encore une nouvelle mimique et il avoua tout. Tout dans les moindres détails. Tu ne savais pas si tu devais être content de la nouvelle, mais elle te restait en travers de la gorge. Cette histoire de don qui allait de génération en génération, la technopathie, ou qu’importe le nom qu’on pouvait lui donner, tu en appréhendais l’existence chez l’un de vous deux. Tu essayais de t’imaginer comment pouvait être votre vie si l’un d’entre vous possédait effectivement cette capacité. Comment l’utiliser, à quoi bon s’en servir, est-ce que ça fait mal ? Peut-être que ce n’était pas vous, finalement, et qu’Hani, votre chat, était un animal mutant comme il pouvait exister les Tortues Ninja ? Bon nombre de questionnements avait envahi ton esprit, mais on vous envoya juste après directement dans votre chambre secondaire, sans te laisser le temps de poser une seule question à propos de cette nouveauté. Rare étaient les fois où vous étiez obligés de vous y rendre. Après tout, vous partagiez la même chambre depuis toujours. Cette dernière était presque aussi grande que le salon, vous laissant à chacun un espace vital on ne peut plus raisonnable (même si la plupart du temps, tu abandonnais ton lit pour rejoindre Min Joon dans le sien). En cas de dispute, ou lorsque vos parents sévissaient à la suite d’un trop grand nombre de bêtise de votre part, ils savaient que te séparer de ton jumeau était la pire des sentences, d’où l’existence d’une seconde chambre, individuelle, pour ce genre de moment.

Tu avais passé deux jours sans en sortir, sans pouvoir voir ton double. Encore heureux, car tu n’avais aucune envie de lui adresser la parole, même si au bout d’un certain moment, tu ressentais le manque qu’il représentait quand il n’était pas près de toi. Tu avais aussi eu le temps d’y réfléchir, et tu t’étais finalement dit que si tu ne l’avais pas, c’était tant mieux pour toi, et tu féliciterais ton frère pour cela. Tu n’avais pas envie d’avoir ce don, c’était bien trop bizarre à tes yeux. Tu étais certes dans un monde numérique, mais loin de là était l’envie de le contrôler, et au vu de l’incident précédent, tu préférais sincèrement ne pas t’y frotter. Alors que tu t’étais décidé à passer tes nerfs sur la wii, frappant dans le vide pour simuler un combat de boxe, ton père était venu t’interrompre. Les joues gonflées, tu l’avais observé s’installer devant toi, un ordinateur dans les mains, après avoir éteint le téléviseur. Perplexe, tu n’avais pas compris le but de sa visite avant qu’il ne te présente l’écran de son ordinateur sur lequel un décompte était visible. Il restait pas moins de 5 minutes, et ton cœur s’était soudainement serré sans que tu n’en connaisses la raison. Le principe était simple. En une phrase, tu avais eu l’impression que ton souffle s’était bloqué ; ton père était reparti. Comment osait-il te faire ça ? Comment pouvais-tu faire une chose pareille. C’était insensé. « Toutes les sauvegardes de ton frère vont être supprimées si tu n’arrives pas à stopper le compte à rebours. » Les yeux écarquillés, tu avais commencé à paniquer, essayant maintes commandes que tu avais pu apprendre sur un ordinateur pour essayer de mettre fin à ce minuteur. Qu’allait dire ton frère, si tu n’y arrivais pas. Il allait t’en vouloir toute ta vie, c’était sûr. Et à cette simple idée, voilà que tu paniquais encore plus. Ton cœur battait la chamade devant la machine qui affichait désormais deux minutes restantes. Tu ne pouvais rien faire, tu te sentais ridicule, inutile. Tu ne savais pas du tout quoi faire, et à genoux devant l’écran, la tête baissée, tu avais fini par abandonner, des perles d’eau salées venant embuer tes yeux tandis que tu priais intérieurement, les poings serrés, que tout cela prenne fin. Un bip sonore résonnait jusque tes oreilles, annonçant les dix dernières secondes restantes. Pour toi, c’était le Game Over. Il n’y avait pas de Try Again, tu avais perdu. Ton regard s’était relevé, juste le temps de voir le compte à rebours atteindre les 00 : 00 : 05 le souffle coupé, tu avais juste une nouvelle fois pensé très fort à ce qu’il s’arrête. Vos sauvegardes de jeux, c’était ce à quoi tu tenais le plus en dehors de ton jumeau, car c’était vos souvenirs depuis tous petits. Si certains avaient des doudous, des coloriages, des puzzles et des playmobils comme sources de souvenirs entre fratries, vous aviez vos jeux vidéo, vos multiples parties de mario kart, ou encore vos comptes pokémons. Savoir tout ça réduit à néant t’était inimaginable. Tu avais attendu avec désespoir le dernier bip final, mais rien n’était venu, et le compteur s’était stoppé entre 00 : 00 : 03 et 00 : 00 : 02, alternant comme un bug informatique les deux temps. Tout s’était figé, comme par magie. D’un unique mouvement de bras, tu avais essuyé les larmes aux coins de tes yeux, stupéfait. Est-ce que ton père t’avait fait là une mauvaise blague ?

Sortant de ta chambre, encore bouleversé par ce qu’il s’était passé, tu étais retourné dans le salon, l’ordinateur portable dans les mains. Ton père et ton frère étaient présents, et l’absence de larmes de ton côté devait surement faire comprendre à ton paternel que tu avais réussi. Sans attendre et un sourire sur les lèvres, il était venu vers toi pour te féliciter. Min Joon avait lui, échoué. Devais-tu être fier ? Heureux de posséder un tel don ? Si tel était le cas, tu étais loin de l’être. Mais maintenant, tu comprenais. Tu comprenais tout, comme si un voile s’était levé sur toute ton enfance, te permettant d’en comprendre tout son sens. Tout ce qui était inné chez toi, était durement acquis quand il s’agissait d’enfants lambda, ou acquis naturellement comme pour ton frère. La gestion d’un ordinateur, d’un robot, d’une console ou même encore de la plus complexe machine à café, tu avais toujours su sans jeter un seul coup d’œil aux notices comment elles fonctionnaient. On aurait pu croire à une simple habitude, due à votre environnement, mais il s’agissait seulement là de ta capacité à comprendre la technologie. Tu comprenais la technologie, et la technologie te comprenait.

La déception que tu avais pu lire dans le regard de ton jumeau t’avait fendu le cœur. C’était la première fois qu’il te regardait de la sorte, et si tu avais l’impression de l’avoir trahi, tu regrettais d’avoir été choisi. Min Joon méritait tellement plus que toi d’avoir hérité de ce gène, surtout quand on remarquait à quel point il avait voulu se savoir différent. Pour le coup, toi, tu n’appréciais que trop peu cela. Être différent, ça t’éloignait de ta moitié, comme ça t’éloignait de tous les autres. Certes, tu n’avais personne à qui en parler, mais que diraient les gens, plus tard, s’ils l’apprennent un jour. Qu’allait-on bien pouvoir dire de toi si tu finissais par blesser quelqu’un. Quand tu t’étais énervé contre ton frère, cette fois-là, les engins électroniques n’en avaient fait qu’à leur tête : tu ne contrôlais rien, strictement rien. Tu avais juste peur. Peur de ce que tu faisais, peur de toucher de nouveau à un engin électronique, peur de ce que tu devenais. Ton frère semblait l’avoir compris, et lorsqu’il venait te rassurer, tu ne pouvais t’empêcher de te penser anormal quand même. Les autres allaient-ils te prendre pour un monstre si ton don était dévoilé aux yeux de tous ?

Même si votre quotidien était revenu plus ou moins à la normale, tu essayais de temps en temps, de ton côté, de contrôler la technologie, comme avait pu te l’expliquer ton père. Mais tu n’arrivais jamais à rien. Ou alors, peut-être deux ou trois fois, tu avais réussi à éteindre et allumer la télévision sans utiliser de télécommande, ou encore sélectionner le menu lors de tes jeux vidéo. Mais rien de plus, tu étais juste médiocre, tu te sentais médiocre. Tu avais hérité d’un don que tu n’arrivais même pas à gérer. C’était à se demander si c’était bien toi qui avait tout déréglé lors de votre dispute… Tiens … Et si c’était ça, le truc … Si tu n’avais vraiment pas été le seul dans cette histoire, depuis le début ? De nouvelles questions occupaient ton esprit pendant quelques jours. Juste le temps pour toi d’imaginer un nombre infime de scénario qui finissaient tous au même résultat. Comme on dit, toutes les routes mènent à Rome, et toi, tout te poussait à croire que tu n’étais pas seul dans le coup. Vous aviez toujours été ensemble, depuis votre création, depuis votre naissance. Depuis vos premières dents à vos premiers chagrins d’amour. (Virtuels, certes, mais douloureux quand même). Alors tu le pensais sérieusement, il était tout aussi fautif que toi. C’est pourquoi, ce jour-là, sans rien dire, tu ne l’avais point attendu pour rentrer chez vous. Tu l’avais volontairement laissé en plan à la fin des cours le temps de préparer ce que tu voulais avant son retour. Rien de très difficile, en soi. Tu t’étais juste occupé de recréer le même test qu’avait pu vous faire passer votre père. Tenant malgré tout à tes jeux, tu n’avais mis sous autodestruction que des pales copies, ce qui te permettait ainsi de ne pas être aussi paniqué à l’idée de perdre tes sauvegardes. Quand Min Joon était rentré, tu l’avais mis devant le fait accompli. Tu croyais en lui, comme tu n’avais jamais cru en personne d’autre. Il y arriverait, tu le savais, tu le sentais. Le décompte avait été lancé et tu te faisais du mal à mettre ton frère dans une telle situation. Tu l’avais connu, tu savais à quel point la panique t’avait noué l’estomac, tu t’en voulais de lui jouer ce mauvais tour. Mais ce n’était qu’un petit moment à passer. Si tout se passait bien, tout irait pour le mieux, ensuite. Puis, sinon, tu trouverais un moyen de prouver que ton frère possédait aussi ce don. Tu étais comme un membre de la Team Rocket, toujours prêt à faire ton retour pour lui jouer de mauvais tour, sans jamais abandonner, ce genre-là compris. A ta grande surprise, ton frère avait réussi, et tu avais dès lors ressentit un sentiment de soulagement intense. Vous étiez pareil, toujours pareil.

Une fois mit au courant, votre père s’était alors décidé à vous inscrire tous deux à la Alium High School, en parallèle de votre lycée, quelques temps après son ouverture. Si son existence reste à prouver pour les autres, ton père en connaissait l’adresse exacte grâce à son propre paternel, engagé comme professeur au sein de l’académie. Bien peu entouthiaste à l’idée de te rajouter des cours, qui plus est sous la tutelle d’un membre de votre famille, vous aviez mis quelque temps avant d’être forcé à y aller, peut-être six mois ... voire un an ? C’était une impression de déjà vu, comme pour le tennis. Et cette fois-ci, vous n’aviez plus aucun moyen d’en échapper. Préférant largement la compagnie de ton jumeau à tout autre personne, tu avais été surpris en rejoignant cette école. Tu n’y passais certes pas toute ta vie, ayant tes autres cours généraux à côté, en plus du boulot en tant qu’host que ton frère et toi vous étiez ajouté, mais tu avais fini par discuter avec d’autres personnes, te découvrant une certaine curiosité envers les multiples dons qui pouvaient exister. Aussi, même si tu ne t’y prenais pas avec un sérieux impressionnant, quand on essayait de vous apprendre quelques astuces, tu faisais de ton mieux. Partant du principe que réussir le plus vite possible t’empêcherait de perdre plus de temps. Le temps, ce n’était peut-être pas encore de l’argent à tes yeux, mais c’était du temps perdu à faire autre chose. Alors de ton côté, de temps à autre, tu t’entrainais. Etre host, la Alium, ça t’aidait peu à peu à t’ouvrir, même si tu restais toujours près de ton jumeau, bien évidemment. Par la suite, ce sont vers des études d’informatiques que vous vous êtes dirigés. Surement parce qu’il s’agissait là de votre domaine de prédilection. Et sans que ce ne soit directement lié à votre don, d’ailleurs. Même si tu n’en avais pas pris connaissance, tu te serais surement dirigé vers ce genre d’étude. Tu ne savais pas faire grand-chose d’autre non plus. Tu n’as jamais envisagé de parler avenir avec ton frère, ni même osé parler de l’avenir de l’entreprise familiale. Mais même si tes notes n’étaient pas parfaites, même si tu avais passé du temps sur des écrans, tu avais aussi beaucoup lu – sur tablette, mais lu quand même – et tu n’étais pas idiot. Tu savais qu’un jour ou l’autre, l’un de vous deux sera choisi par votre père pour reprendre la société. Néanmoins, tu essayais d’y penser le moins possible, te concentrant sur Min Joon, sur toi, sur votre don.

- Si aujourd’hui tu portes des lunettes, c’est parce que tu es devenu astigmate. Quand tu y repenses, tu te trouves un peu idiot sur les bords, mais tu pourrais faire n’importe quoi pour lui. A force de rester trop près des écrans, Min Joon est devenu myope, et ses lunettes vous différenciaient trop à votre goût, alors quand tu étais censé prendre sa place, tu portais ses lunettes – chose que ne fit qu’abimer ta propre vue et engendrant tes problèmes. Dorénavant, vous portez tous deux des lunettes, même si tu préfères largement porter des lentilles.

- Tu n'as jamais été très fan du sucre. Les bonbons, les gâteaux, etc. Très peu pour toi. Il t'arrive cependant d'en prendre de temps en temps, et même chose surprenante, les cookies et les sucettes sont les seules choses que tu pourrais manger sans faim, et sans fin. Peut-être parce que les cookies étaient les seuls gâteaux qu'avait pu te faire ta mère pour le goûter, il y a quelques temps déjà, et que les sucettes données par ton père entre deux réunions pour te féliciter du calme dont tu pouvais faire preuve quand ton jumeau n'était pas là et que tu restais auprès de lui, t'avaient assez marquée pour en arriver là ?

- Il est important de dire que tu n'apprécies que trop peu qu'on touche à tes affaires sans te demander. Mais le pire, c'est bien quand tu n'arrives pas à remettre la main sur ces dernières quand tu les cherches, perdant très rapidement patience. Le comble dans tout ça, c'est que tu te mets souvent à leur recherche, pendant plusieurs heures parfois, mais ce n'est qu'une fois après avoir abandonné que tu arrives enfin à les retrouver. Min Joon est l'exception qui confirme la règle. Tu te fiches particulièrement du fait que ton jumeau t'emprunte quelque chose.

- Les transports en commun, tu ne les supportes pas. Rares sont les fois où tu as pu rentrer dans un bus, ou encore un tramway. Ce n’est pas de ta faute, tu n’aimes pas ça. A chaque fois, tu t’y sens oppressé. De la même façon, tu as beaucoup de mal avec les endroits clos, où tu peux te retrouver enfermé. Tu as l’habitude d’avoir de l’espace, une grande chambre, un grand salon, de grands couloirs. Si bien que même prendre un ascenseur tout seul peut te faire frôler la crise de panique. (Légère claustrophobie).

- C’est d’un commun accord avec ton jumeau qu’à vos 17 ans, vous vous êtes lancé dans l’aventure d’un hôte. Après avoir passé de nombreuses heures à jouer à une simulation de club d’hôtes, vous aviez voulu à votre tour vivre cette expérience en vrai. Cependant, n’ayant pas l’âge requis, lors de votre candidature, vous avez essayé – et réussi – de falsifier votre date de naissance. C’est ainsi que tu as fait croire être né le 28 février 1995, après que vous ayez fait en sorte que votre dossier informatique affiche la date voulue. Vous n’y passer pas tout votre temps, mais c’est souvent le soir que vous vous y rendez. Tu y as rencontré plusieurs filles, tout comme des garçons. Il y en a un d’ailleurs, qui t’a particulièrement marqué, mais sans que tu ne saches pourquoi, ses visites se sont faites moins régulières, et inconsciemment, tu es de plus en plus curieux, tout comme inquiet, à son sujet.

- Tu as la mauvaise manie de mordiller le bout des choses (jtm Hynise), que ce soit tes stylos, tes doudous, etc. (mais seulement les objets t’appartenant). C’est ainsi que vous arriviez à différencier la plupart de vos affaires entre jumeaux – Les pigeons te font peur, mais c’est une chose que tu n’assumes pas du tout. – Tu aimes faire du skate, surtout dans votre maison. – A 20 ans, tu partages toujours ta chambre avec ton frère, ça ne vous a jamais dérangé. – Même si tu ne le montres pas, tu es très tactile. – Tu es très mauvais perdant quand tu joues en ligne (sauf contre ton frère), mais c’est pour ça que tu t’arranges toujours pour gagner (et sans triche). – Si on te raconte la fin d’un film, d’un livre, ou d’un jeu vidéo, tu risques de très mal le prendre. – Devoir te lever tôt est un vrai calvaire à tes yeux – Tu tiens énormément à votre collection de jeux vidéo et de consoles, vous possédez d’ailleurs tout une pièce réservée à cette dernière. (Et c’est bien la seule que tu arrives à garder parfaitement rangées). – Tu mets un certain temps avant de retenir le nom des gens, et confonds très souvent les personnes. – Tu as un très mauvais sens de l'orientation et comptes toujours sur Google Maps pour t'aider à te repérer. – Tu as une sainte horreur des pigeons.
 


Bonjour ! Je suis PAF et j'ai 18 ans. Voilà 2 années que je fais parti du monde rpg. Ma présence sera probablement de 2/7 jours pour jouer et passer de bons moments avec vous. Le personnage que j'ai choisi est INVENTÉ. J'ai connu awib via Nam Ji Hoon. D'ailleurs je trouve le forum Super Classe ♥. Prenez soin de moi ♥


Dernière édition par Ahn Min Soo le Mer 15 Mar - 22:46, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Etudiant - 2ème éducation physique
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Analgésie, c'est censé le dispenser de douleur... quand ça veux bien fonctionner ouais
Niveau : 7
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Kim Myung Soo (L - Infinite) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t78-suh-jin-ho-i-m-living-because-i-c En ligne
Dim 5 Fév - 20:01
Le petit dernier dans mon avalanche de message de bienvenue et d'amour coeur violet Je me suis déjà exprimé sur la fiche de Min Joon concernant le doublon d'avatar. C'est ok pour moi et pour le staff anyway, on applique pas cette règle au cas par cas après tout denial
Quoi qu'il en soit, bienvenue à toi (à vous), si tu as la moindre question, n'hésites pas à PM un des membres du staff. Et puis surtout, bon courage pour la rédaction de cette fiche happy

_________________
You broke the cage

from where i was trapped
now, you're just inside on my
mind

code by ashuea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 5 Fév - 20:42
TEAM BOULET IN YOUR AREA plz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kurosawa Hisae
#corail
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année de langue appliquée et pour subvenir à ses besoin, elle travail aussi en tant que serveuse au Bodabang Cat Café
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Télékinésie
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t91-kurosawa-hisae-i-don-t-want-to-be
Dim 5 Fév - 21:31
stare Vous êtes pas cool avec ton reflet là ! Vos prénom sont une torture pour ma mémoire. Holala. Je râle mais ils sont si doux smile Je commence à user mon quota en terme d'imagination de message de bienvenue alors, je me contenterai de te souhaiter bon courage pour le restant ta fiche ? Moui moui, beaucoup de courage grin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Baek Na Hee
Âge : 25
Occupation : Propriétaire du Bleu Art Café et artiste
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Matérialisation de la flore
Niveau : 8
Multicompte : Ahn Rosalee, Hwang Sohee, Yoon Ellie
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t84-baek-na-hee-wallflower
Lun 6 Fév - 0:43
bienvenue biiiienvenue pissenlit merci de ton inscription! hug
fighting pour ta fiche! et s'il y a quoi que ce soit, n'hésite pas à contacter la wonder team ♥
technopathie, j'ai hâte de voir ça! amuse-toi bien! joy

_________________
i think i'm in love
I need a hug, 'cause my heart stops without you. There's something about you that makes me feel alive.
(honey and the bee ; owl city)
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Ji Hoon
Âge : 22
Occupation : Étudiant en Sciences-Politique.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire.
Don : Médiumnité.
Niveau : 2
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t93-nam-ji-hoon-you-never-walk-alone#
Lun 6 Fév - 13:05
Je viens juste poser mes fesses ici, aussi inutile cela puisse être......
Fighting pour le reste aww cute

Love youuuuu coeur violet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 6 Fév - 13:42
A mon tour de te souhaiter la Bienvenue kekeke ♥ ! in love
Et promis je garde une place au chaud pour ton lien heart in a bubble ! Bon courage aww cute !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoo Myeong Hee
Âge : 25
Occupation : chirurgienne
Quartier : Buk
Situation : célibataire au coeur perturbé
Don : mémoire décuplée
Niveau : 4
Multicompte : gao hwa young (iu); moon sakura (sana; twice) & lee jung ran (hyuna)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t81-yoo-myeong-joo-nothing-is-more-va
Lun 6 Fév - 15:16
Kookie en deux exemplaire, c'est presque trop pour mon kokoro aww cute

Bienvenue sur le forum et courage pour ta fichette ♥
Des jumeaux c'est vraiment très intéressant, j'ai hâte de voir ça !

_________________


“One dictum I had learned: You cannot save the world, but you might save the man in front of you, if you work fast enough.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ahn Min Soo
Âge : 21
Occupation : Etudiant en informatique & host.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire.
Don : Technopathie.
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t92-ahn-min-soo
Mer 8 Fév - 12:54
Jin Ho : Merci aww cute

@Suh Jin Ho a écrit:
Le petit dernier dans mon avalanche de message de bienvenue et d'amour coeur violet

Comme on dit, le meilleur pour la fin angel hihi *sort*

Ma moitié : Team Boulet Always In Your Area joy

Hisae : C'est trop pas fait exprès .... hihi Merci bien en tout cas heartu

Na Hee : Merci aussi ♥ aww cute

Ji Joon : C'est utile parce que tu s'rais pas venu que je t'aurai boudé boude

Jun Hong : Yeaaaah blush Merciii heartu. J'ai hâte de finir ma fiche et de venir t'embêter ;W; ♥

Myeong Hee : Merciii. J'espère qu'on va pas trop vous décevoir avec Min Joon angel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rivera Saki
Âge : 22
Occupation : étudiante en danse et serveuse au Bleu Art Café
Quartier : Nam
Situation : célibataire
Don : Lévitation
Niveau : 3
Multicompte : Yang Somi ft. Shin Hye Jeong
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t95-rivera-saki-o-i-want-to-be-your-s
Mer 8 Fév - 14:26
SO SOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORRY DE PASSER QUE MAINTENANT cry
TU ME RENDS FAIBLE cry
JTM cry
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ahn Min Soo
Âge : 21
Occupation : Etudiant en informatique & host.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire.
Don : Technopathie.
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t92-ahn-min-soo
Mer 8 Fév - 14:26
Va mourir boude *boude*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rivera Saki
Âge : 22
Occupation : étudiante en danse et serveuse au Bleu Art Café
Quartier : Nam
Situation : célibataire
Don : Lévitation
Niveau : 3
Multicompte : Yang Somi ft. Shin Hye Jeong
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t95-rivera-saki-o-i-want-to-be-your-s
Mer 8 Fév - 14:29
ugh ugh ugh ugh ugh rip rip rip rip rip
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 8 Fév - 14:37
non je passe absolument pas 20 ans après
Fighting pour ta fiche ! keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Woo Shin
Âge : 24
Occupation : Patineur professionnel & étudiant en littérature.
Quartier : Nam
Situation : Célibataire, mais commence à ressentir une certaine attirance pour une jolie brune.
Don : Cryokinésie.
Niveau : 4
Multicompte : Bae Jun Seo & Cha Aiden.
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t141-kang-woo-shin-shoot-for-the-moon
Lun 13 Fév - 16:18
Bienvenue !
Amuse toi bien et bon courage pour ta fiche heart in a bubble
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Jae Hyeong
#corail
Âge : 19
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 2
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Jeu 2 Mar - 23:45
Ton aventure peut commencer.


Bravo, tu fais à présent partie de la fabuleuse famille qu'est AWIB !

Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de lien afin de faire connaissance avec tes collègues, tes voisins et te créer pleins d'amis ou d'ennemis, et peut-être même trouver l'amour de ta vie. Pense aussi à ouvrir ton listing rps pour recenser toutes tes réponses et montrer ton activité. Et si tu ne sais pas à qui demander un lien ou un rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !

Tu devras également remplir ton profil. Pour rester en contact avec tous tes amis, tu peux également aller ouvrir un topic pour ton téléphone, mais également pour ton twitter. Parce que c'est toujours sympathique de discuter avec les autres. Si tu veux tenir un journal sur l'avancée de ton aventure sur le forum, tu peux aller poster une fiche sur ta ligne de temps.

Une fois toutes ces démarches effectuées, il ne reste plus qu'à t'amuser parmi nous ♥

Hé bah dis donc, on ne vous espérait plus les jumeaux. J'ai pas grand chose à dire de plus que je n'ai dis à Min Joon, si ce n'était que c'était vraiment bizarre de lire ton histoire après la sienne. J'aurai bien passé mon tour mais j'étais la seule dispo. Au moins je connais le point du vu des deux sur les événements commun de leur vie mdr Quant à ton don, je te donne un petit avantage sur ton aîné, tu commenceras à deux, après tout, tu l'as découvert un peu en avance. Je suis certain que Min Joon saura vite te rattraper héhé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahn Min Soo • Doing what you want isn't a bad thing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» So many thing to tell you ★ Calypso & Mathis
» Sweetest thing △ 17/05 | 14h05
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: PERSONNAGES :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: