AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 We were different, we were innocent. [Flashback — Jin Ho & Na Eun]

avatar
Oh Na Eun
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année d'Art
Quartier : Nam
Situation : Secrètement amoureuse de son ami d'enfance depuis... bah depuis l'enfance en fait.
Don : Contact curatif
Niveau : 4
Multicompte : Shin Ha Yi (Kyungri)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t748-oh-na-eun-pacify-her
Mer 24 Mai - 10:55
We were different, we were innocent.
Suh Jin Ho & Oh Na Eun

- « Na eun ! Arrête de rêvasser et aide-moi ! »

La jeune femme secoua la tête, puis baissa les yeux. Ses mains tenaient fermement une boite de conserve qu'elle aurait dû ouvrir il y a un moment déjà. Son regard balayait la pièce pour se poser sur son frère à qui elle offrit un magnifique sourire.

- « Ne soit pas de si mauvaise humeur, c'est parce que je sors avec Jin Ho aujourd'hui que tu es comme ça ? »

Il n'avait pas répondu. Tant mieux s'il ne voulait pas que sa sœur lui fasse la tête pendant une durée indéterminée. Le silence régna, jusqu'à ce que le couvercle de la boîte s'ouvra.

- « Aïe !
- Quoi ?! Tu t'es blessée ? »

Elle avait ri alors que lui avait accouru pour voir si elle s'était coupée. C'était devenue une habitude de taquiner son frère. Un hochement de tête avait suffit pour fournir une réponse négative à son aîné. Il soupira, puis reparti s'occuper des sushi. Oui, heureusement que lui savait cuisiner. Ce n'était véritablement pas le cas de Na eun qui était formellement interdite d'essayer de préparer le moindre plat. A l'exception d'aujourd'hui puisqu'elle voulait faire goûter quelque chose à son ami. Elle s'occupait donc de la salade. Une salade de tomate, concombre et maïs, c'est assez compliqué à rater.

Ses cheveux étaient encore trempés : la coréenne sortait à peine de la douche et avait décidé de laisser sa longue chevelure sécher toute seule, ce qui ondule légèrement quelque une de ses mèches par moment.

- « J'ai terminé ! Je vais préparer mon sac maintenant.
- Tu es sûre de vouloir y aller comme ça ? »

Partie dans sa lancée, la plus jeune s'arrêta tout à coup pour regarder son frère. Comment ça, "comme ça" ? Elle portait un short, puis un débardeur par dessus son maillot de bain. Que voulait-il ? Qu'elle porte une combinaison de ski pour se rendre à la plage, par cette chaleur ; ce serait intenable. Ses lèvres étaient tintées de rose, c'était le simple maquillage qu'elle s'était appliqué. Elle haussa simplement les épaules avant de repartir dans sa chambre y faire son sac. Elle y mit toutes les affaire dont elle pensait avoir besoin, puis questionna son grand frère. Il était inquiet, et assez étonné qu'elle accepte une telle journée à la plage puisque Na eun est du genre a être phobique de l'eau. Il le sait pertinemment qu'elle risque de ne même pas mettre un petit doigt de pied dans la mer. Elle sera avec une bande d'ami et Jin Ho, sans le vouloir il sait qu'il prendra soin d'elle mais reste tout de même méfiant au sujet du jeune homme. Il ne sait pas tout à fait qui il est, de quoi il est capable et ce qu'il veut exactement, mais à ses yeux il est loin d'être innocent.


- « Repas pour midi, bouteille d'eau, serviette, sous-vêtements de rechange, qu'est ce qu'il me manque à ton avis ?
- La crème solaire ! Et de quoi protéger ta tête aussi. Prends ma casquette si tu veux. »


Le teint de Na eun était relativement pale, elle devait se protéger du soleil. Elle attrapa la crème solaire puis la plaça dans le sac. Aujourd'hui, hors de question de porter de lentilles. Si un grain de sable viens se loger dans son œil elle risquerait de pleurer toutes les larmes de son corps. La jeune fille n'a pas une tête a chapeau du coup, pour porter la casquette de son frère elle préfère passer son tour, au risque de se prendre un coup de soleil. Elle aura toute la journée de dimanche pour s'en remettre de toute façon. Une seconde lui suffit pour jeter un coup d’œil a travers la fenêtre pour remarquer que Jin Ho était déjà là. Elle savait que si elle lui demandait de monter, il refuserait peut-être puisque son frère se trouve à la maison. Au plus grand malheur de la jeune fille, tous les deux ne s'entendent pas à la perfection. Elle pris rapidement le sac puis se dirigea vers la cuisine.

- « J'espère que tu as terminé ! »

Avant même qu'il ne réponde, Na eun avait fermé la boite à repas avant de la poser dans son sac, avec une bouteille d'eau, qu'elle ferma. Elle le plaça sur son épaule puis se dirigea vers la porte. D'un mouvement de main elle salua son frère en lui souhaitant une bonne journée avant de refermer derrière elle. En courant presque elle descendit les escaliers pour rejoindre Jin Ho. Une fois qu'il se trouvait dans sa ligne de vision, elle cria fort son nom, en le saluant de sa main jusqu'à arriver près de lui. C'est un baiser sur la jour qu'elle lui fit, avant de lui sourire.

- « Je ne t'ai pas fait attendre longtemps ? J'ai fais le plus rapidement possible. Je suis tellement excitée ! »

Malgré le fait qu'elle soit excitée, la coréenne espérait tout de même se tenir suffisamment loin de l'eau sachant pertinemment que son cœur risquait de s'emballait lorsqu'elle posera un pied sur le sable chaud.


   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
Âge : 21
Occupation : Etudiant - 2ème éducation physique
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Analgésie, c'est censé le dispenser de douleur... quand ça veux bien fonctionner ouais
Niveau : 7
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t78-suh-jin-ho-i-m-living-because-i-c
Mer 31 Mai - 20:13
We were different, we were innocent.
Falling for you, I’m only thinking of you.
oh na eun & suh jin oh

Ça faisait déjà plusieurs heures que j'étais debout, telle était mon habitude. Je pouvais aller me coucher à pas d'heure, mon horloge interne n'en avait que faire. Chaque jours, cette boucle se répétait à l'identique. Seulement les quelques exercices sportifs auxquels je m’adonnais offraient la diversité de ma matinée. Ça et le petit déjeuner toujours plus excellent de jours en jours que me préparait ma gouvernante Xia He. Ma vie était ainsi : réglée depuis l'enfance sauf qu'aujourd'hui, celle-ci résultait de mon propre chef. Aucune obligation quelconques pour m'entraver ou me forcer à faire des choses qui ne me plaisaient pas. Il n'en a jamais vraiment été question. Pas depuis que ma mère et mon père sont parti pour Séoul. Xia He a toujours été une gouvernante des plus tolérante et c'est pour cette raison que je la respecte profondément depuis tout ce temps. Sa perte mêlée à la mienne a tissée une sorte de lien invisible entre nous que je ne saurai décrire. Certes, je ne suis certainement pas le gosse le plus facile qui soit, mais je pourrais aisément être pire. Xia He ne s'est jamais plainte. Pas une seule fois. Et puis, son sourire a toujours ce petit éclat bienveillant qui me fait du bien, malgré les grimaces que je luis esquive en retour. J'ai de la chance de l'avoir. Sans elle, j'aurais certainement fini dans un foyer, ou que sais-je. Ce ne sont pas mes parents qui m'auraient anticipé de leur plein gré. J'étais debout depuis bien deux heures déjà. Douche et repas avaient déjà été prise et avalé depuis un moment. Plus tôt que de tenter d'organiser ma journée, je perdais mon temps à fixer ma baignoire, les bras croisés contre ma poitrine et cette air concentré sur le visage. Comment allais-je bien pouvoir aider Na Eun a ne plus avoir peur de l'eau ? Je n'étais pas ignorant ni n'était con. Je connaissais parfaitement les raisons quant à la peur phobique de ma meilleure amie vis-à-vis de l'océan mais j'étais têtu. Extrêmement borné même. Trouver une solution pour la mettre en confiance était la seule chose à laquelle je pensais. Mais y penser ne suffisait pas vraiment. Fixer la baignoire remplie non plus. Le temps passait lui et mon cerveau restait aussi vide qu'il y a de cela une heure. Je n'avais aucune idée tangible ou intelligente. Crétin de Jin Ho ! Peut-être qu'avec un flotteur ou une bouée l'idée lui paraîtrait moins dangereuse ? Je devais en acheter un sur le chemin ! Absolument.

Pile au moment où j'eus un éclair de génie, la voix de Xia He retentit depuis l'escalier me rappellant à l'ordre. « Jin Ho ? C'est bientôt l'heure d'y aller. Tu as pensé à prendre de la crème solaire ? » J'avais subitement une boule de stresse dans le ventre. Je voyais Na Eun tout les jours, et souvent seul à seul mais aujourd'hui, c'était différent. Je ne savais pas encore en quoi, mais je le ressentais du plus profond de mes entrailles. « Oui, c'est bon ! J'ai quasi tout ce qu'il me faut ! » J’ôtais le bouchon du siphon, laissant la baignoire se déverser de son contenu et filais dans ma chambre pour me saisir de ma planche de skate. J'allais devoir faire attention une fois sur la plage pour ne pas coincer mes roues avec le sable. Un dernier tour d'inspection pour être bien certain de ne rien avoir oublié et j'attrapais mon petit sac à dos avant de refermer la porte de mon antre. Je descendais quatre à quatre les marches du grand escalier de la demeure pour arrêter ma course à l’entrebâillement de la porte de la cuisine. J'observais Xia He terminée de refermer les tupperwares qui me serviraient de déjeuner et de quatre heures avec une certaine fascination. La cuisine de ma gouvernante était la meilleure du monde ! « Tu es sûr que tu ne veux pas que je t'accompagne jusqu'au bus ? Ça a l'air lourd... » Je rigolais bruyamment, découvrant l'un de mes biceps pour appuyer les propos suivants : « Aucun problème, je suis un bonhomme moi ! » La jeune femme pouffa de rire un bref instant et me tendit aussitôt mon panier repas. Je sentais sa déception dans son regard mais je n'en fis pas de cas. Comme toujours. Suh Jin Ho : l'égoïste. J'attrapais le tout et l'enfournais sans plus attendre dans mon sac à dos. Celui-ci était plein à craquer. Encore une ou deux choses et il exploserait probablement. « Sois gentil avec Na Eun, ne l'embête pas trop d'accord ? Et fais attention au soleil. N'expose pas ton sac, surveille tes affaire et crèmes-toi correctement, promis ? » Xia He avait beau être mignonne et extrêmement gentille, je n'étais pas à l'aise dans ce genre de situation. La meilleure solution était d'avoir l'air nonchalant. « Ouais, ouais. Je sais, ça va. » Elle esquissa un petit sourire, réajustait ma casquette sur mon crâne et après quelques secondes d'hésitation, posa un petit baiser sur mon front. « Amuses-toi bien. Ne rentre pas trop tard. » Je brandissais mon téléphone de ma poche, un large sourire dessiné sur le visage. « Après avoir raccompagné Na Eun ! » Et d'ailleurs, cette dernière allait finir par s'impatienter si je ne me mettais pas rapidement en route. Vif comme l'éclair, j'enfournais déjà ma planche de skateboard, passant le seuil de la porte à toute allure. Xia He me cria quelque chose comme un « Sois prudent » avant de refermer la porte derrière moi. Je n'étais déjà plus là ; en route jusqu'au centre-ville où j'allais cueillir ma meilleure amie avant de rejoindre le point de rendez-vous, soit le quartier de Haeundae où les copains devaient nous attendre.

Mon sac n'était pas léger mais il n'était pas suffisamment lourd pour retarder ma progression. J'étais tellement excité par cette journée. J'avais tellement hâte de revoir Na Eun. Je ne l'avais encore jamais vu en maillot de bain. L'imaginer par avance ne me rendait pas les choses faciles. Même dans un maillot une pièce elle devait être sacrément jolie. De toute manière, je n'étais pas amoureux d'elle pour rien. Je l'avais choisis parmi un tas d'autre filles et non pas sans raison. Mais nul besoin de l'évoquer, pour moi, les choses étaient évidentes. Toutefois, évidentes ou pas, je me devais de garder mes sentiments secrets. Le rejet était un concept que je ne voulais plus jamais expérimenter de ma vie. L'imaginer suffisait à me faire pâlir d'horreur. Na Eun sans Jin Ho, c'était comme une planche de skate sans ses roues. C'était joli au mur mais au final, ça ne servait strictement à rien… Une décoration parmi d'autre. Vide d'intérêt. Ce n'était pas demain la veille que j'allais la laisser filer et si pour cela je devais me taire et rester l'ami de toujours, alors qu'il en soit ainsi. J'avais pris cette décision depuis un bout de temps déjà. M'y tenir c'était autre chose. Faite que la tentation ne soit pas trop forte. Je n'osais m'imaginer tout lui avouer aujourd'hui. Je traversais la ville au dos de ma planche, zigzaguant entre les passants. J'allais vite mais pas trop. Au final, j'arrivais tout juste à l'avance de quelques minutes. Je jetais un regard vers l'étage où résidait la fille de mes rêves et soupirais longuement de douleur. « Tsk ! C'est pas le moment Jin Ho ! » Je me frappais la joue, assez fort pour me remettre les idées en place mais pas trop pour ne pas éveiller les questions. Ce n'était pas un maillot de bain qui allait remettre en doute mes convictions tout de même, si ? Je ne l'avais même pas encore vu dans cette dite petite tenue et je craquais déjà. Les gars me traiteraient de puceau s'il me voyait. Ce n'était pas faux cela dit. Ni Na Eun ni moi n'avions franchis le cap. Ça me disait rien à moi. Les mecs exagéraient toujours tout de toute façon. Mon téléphone dans le fond de ma poche, je faisais passer le temps en faisant quelques tours de skate devant son immeuble. Je n'osais me risquer à quelques figures, ne sachant pas ce que Xia He m'avait véritablement préparé à manger là-dedans. Le temps me semblait long mais après tout Na Eun était une fille, c'était normal de prendre son temps non ? Stupide préjugé, haha ! Quand enfin j'entendis sa voix, je fis sauter ma planche de skate sur le sol et la rattrapais pour la coincer sous mon bras gauche. Je souriais déjà comme un gros neuneu, incapable de refréner le bonheur qui me submergeait de toute part. J'encaissais son doux baiser sans rougir, le cœur battant à tout rompre dans ma poitrine. Cette fille était si… tout. Je ne parvenais à choisir l'unique mot capable de décrire cette perfection. « Tu rigoles ? J'ai pas attendu du tout ! » Un doux petit mensonge innocent. Au pire, j'avais patienter un petit dix minutes. Rien de grave pour un gamin normal. Sauf que j'étais tout sauf comme le plus banal des mioche en sa présence. Bordel ! « T'es prête ? » J'osais jeter un petit coup d’œil à sa tenue, réalisant de sa simplicité. Il ne faudrait pas qu'on rentre trop tard ce soir, sinon elle allait attraper froid à tous les coups. « Ça te dérange pas si on s'arrête dans un magasin sur la digue avant de rejoindre les autres ? Je me suis juré de tenter le surf aujourd'hui ! Je veux la plus belle planche qui sois. » Évidemment. Et puis je voulais tester ainsi sa réaction. Est-ce qu'elle allait accepter de me rejoindre dans l'eau, même si elle n'allait pas plus loin que jusqu'au genoux ? « J'espère qu'ils ont pensé au parasol. Il fait déjà super chaud ! » Et voilà, les premiers râles qui se faisaient entendre. L'éternel Jin Ho revenait au galop. J'attrapais son poignet pour la mettre en route. Délicatement, cela va sans dire. « On y va en bus ou tu veux marcher ? »

_________________
You broke the cage

from where i was trapped
now, you're just inside on my
mind

code by ashuea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oh Na Eun
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année d'Art
Quartier : Nam
Situation : Secrètement amoureuse de son ami d'enfance depuis... bah depuis l'enfance en fait.
Don : Contact curatif
Niveau : 4
Multicompte : Shin Ha Yi (Kyungri)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t748-oh-na-eun-pacify-her
Sam 15 Juil - 19:58
We were different, we were innocent.
Suh Jin Ho & Oh Na Eun

-Peut-être avais-je pris beaucoup trop de temps à me préparer mais, c’était important pour moi. Nous sortons, qui plus est, tous les deux avec Jin Ho donc, je me devais absolument d’être présentable, même si nous n’allions qu’à la plage. Mon grand frère ne supportait surement pas que je me prépare de la sorte pour un garçon qui n’est pas lui, mais moi ça m’amusait toujours autant, de le voir s’énerver tout seule à propos de mon ami. Du coup, être jolie aujourd’hui c’était… oui, c’était important, en fait. Alors que je transportais mon sac de plage sur mon épaule, j’avais descendu les marches le plus rapidement possible en faisant tout de même attention de ne pas me fouler une cheville en route, je me verrais mal de dire aux autres que je ne les rejoindrais pas, et j’imaginais aussi mal Jin Ho aller à la plage… sans moi. M’enfin. Les marches descendues, je m’approchais toujours aussi rapidement de lui, et venait jusqu’à m’excuser d’avoir surement pris beaucoup trop de temps pour me préparer, après l’avoir doucement embrassé sur la joue. Par chance, il me disait ne pas m’avoir attendu. Etait-ce seulement la vérité ou bien était-ce une manière de ne pas me faire culpabiliser ? Dans tous les cas, il ne semblait pas être totalement abattu à cause de l’attente du coup, j’imagine que tout va bien pour lui comme pour moi. En me dirigeant vers lui, je l’avais vu rattraper son skate comme il avait l’habitude de le faire, depuis le temps que nous nous connaissons. Mes remarques, surement qu’elles se font répétitives, mais il fallait absolument que je lui montre à quel point il m’impressionnait.

- « Toujours avec ton skate ? Tu t’en sors super bien, t’es un vrai pro. »

Je l’enviais d’ailleurs, moi qui n’avait pas forcément un super équilibre – et pourtant, le comble de cette histoire est que je m’inscrirai en club de patinage plus tard. – et n’étais pas forcément douée pour ce genre de chose. Le regarder faire des tours pendant des heures ne me dérangerait pas. Tant que je suis avec lui. Tout me va. Des rougeurs apparaissaient sur mes joues nues de tout maquillage, j’espère qu’il ne le remarquera pas. Son sourire me fait toujours cet effet, ça en deviendrait fatiguant à force. Depuis le temps qu’on se connait, je n’arrive toujours pas à gérer ça.

- « T'es prête ?»

Disait-il simplement, et pourtant mon sourire n’avait pas décroché mon visage. Comme simple réponse, je haussais la tête de haut en bas, en ramenant mon sac sur mon épaule puisque celui-ci semblait tomber. Non pas parce qu’il était lourd, mais simplement puisque la matière de la bandoulière le faisait glisser sur ma peau mouillée à cause de mes cheveux qui n’avaient pas totalement séchés. Son regard ne m’avait pas échappé. Je l’avais bien vu. Alors, j’espère que ma tenue lui plait. Lui, il est toujours parfait. Je l’aime comme il est et ce depuis que l’on se connait. Ma main balayait mes cheveux, et en profitait pour les démêler rapidement – comme quoi, ça sert vraiment de ne pas se ronger les ongles ! –

- « Ça te dérange pas si on s'arrête dans un magasin sur la digue avant de rejoindre les autres ? Je me suis juré de tenter le surf aujourd'hui ! Je veux la plus belle planche qui sois.
- Tu veux te mettre au surf ? Mais c’est génial ! Comptes sur moi pour t’encourager depuis la plage ! Du coup évidement, allons-y. J’ai hâte de voir quelle planche tu vas bien pouvoir choisir. »

Mes mains s’étaient rejointe à ma poitrine, alors que mes yeux l’observaient, grand ouvert, comme fière de lui, d’essayer de nouvelle chose. Il est vraiment quelqu’un de génial et, les personnes qui veulent apprendre à le connaitre n’en seront – j’en suis pratiquement certaine – jamais déçus. C’est un peu compliqué pour moi d’oser approcher l’eau, j’en ai une peur bleue et, c’est vraiment le cas de le dire. Seulement, si Jin Ho me propose de venir avec lui, ne serait-ce que sur le bord… je pourrais essayer ? J’aimerais tenter, mais seule je n’oserai jamais. Peut-être que je n’accepterais pas non plus avec les autres. Bon, dans tous les cas, je verrais s’il me le propose. Dans le pire des cas, si je me sens, je lui demanderai. Je ne pense pas que ça le dérangerait, sincèrement.

- « J'espère qu'ils ont pensé au parasol. Il fait déjà super chaud !
- Oh, voilà une chose à laquelle je n’avais pas pensé ! »

Effectivement, je n’y avait pas, mais alors pas du tout pensé. L’un de mes ongles se posa sur ma lèvre inférieure, alors que mon regard se baissait. C’est vrai qu’il faisait chaud, et vu la pâleur de Jin Ho, je ne doute pas sur le fait qu’il pourrait facilement – très facilement – attraper un violent coup de soleil. Et je n’en ai pas la moindre envie.

- « J’espère aussi, y a un peu intérêt, en fait. »

Un rire s’échappait d’entre mes lèvres, alors que je fermais les yeux doucement, puisque mes sourires fermaient automatiquement mes yeux. Comment c’est possible de faire un faux. Beaucoup trop de gens en font, je trouve que ce n’est tellement pas possible. Il finit par attraper mon poignet tout doucement, et c’est alors que je faufile ma main dans la sienne, de manière à entrecroiser nos doigts. En fait, c’était carrément devenue une habitude, mais pas une habitude qu’on fait inconsciemment, non. Mon cœur bat toujours aussi fort à ce contact, qu’en général se fait entre petits-amis. En fait, cela ne me dérangeait pas vraiment qu’on nous voit comme tel. Je n’ai jamais vraiment parlé de ça avec lui, mais j’imagine que c’est son cas aussi ? J’espère.

- « On y va en bus ou tu veux marcher ? »

J’enclanche le pas, puis me mets à réfléchir. L’arrêt de bus n’est qu’un peu plus loin, et le soleil tape déjà fort. Si nous venions à marcher jusqu’à la plage qui n’est pas toute près à mon sens, surement que Jin Ho se mettrait à ronchonner. J’anticipe alors, et prends une décision qui risque d’accepter.
- « Prenons le bus ? Nous y serons rapidement, et en plus l’arrêt se trouve juste en face du magasin de planches ! C’est juste parfait, tu ne penses pas ? »

Je resserre ma main à la sienne, en laissant balancer nos bras en avant, et en arrière, comme le font en général les enfants. Je suis sûr que comme ça, ainsi qu’accompagné d’un petite sourire, il acceptera cette idée.

- « Oh ! »

Avant même qu’il ne réponde, j’avais remarqué le bus au loin. Si nous nous mettons à courir, je suis presque sûre que nous atteindrons l’arrêt bien avant lui. A contre cœur vraiment, je lâche sa main, et me met à courir à grande foulée jusqu’à l’arrêt, laissant mes cheveux voler au vent. Ils sècheront plus rapidement, comme ça. A l’arrêt, je m’empresse de faire de grands signes au chauffeur pour qu’il s’arrête. Une fois fait, je passe ma carte et fonce à l’arrière du bus. Il est presque vide, il n’y a qu’une grand-mère assise à l’avant, peut-être que tout le monde a choisi de marcher en ce jour de beau temps. Nous étions les seuls à avoir choisi la méthode la plus pratique, plus rapide et la moins fatiguant aussi. Mais au moins, nous étions seuls, enfin presque, et sous la climatisation. N’était-ce pas génial ?

- « Par ici ! »

C’est à mon ami désormais que je fais de grands signes, pour qu’il puisse s’assoir à côté de moi.




 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
Âge : 21
Occupation : Etudiant - 2ème éducation physique
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Analgésie, c'est censé le dispenser de douleur... quand ça veux bien fonctionner ouais
Niveau : 7
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t78-suh-jin-ho-i-m-living-because-i-c
Ven 28 Juil - 0:07
We were different, we were innocent.
Falling for you, I’m only thinking of you.
oh na eun & suh jin oh

J'avais de la chance d'avoir quelqu'un d'aussi compréhensif que Na Eun comme meilleur amie. Je n'étais juste pas assez futé pour le réaliser. Sûrement cette fichue habitude de tout avoir pour acquis. Mon statut social ne m'aidait pas beaucoup pour cela. Mais ça fonctionnait. Je n'avais pas besoin de tous ses amis qui n'en étaient pas. J'avais Ji Hoon. J'avais Na Eun. J'avais l'essentiel. Et à côté de cela, j'additionnais parfois quelques camarades de classe avec lesquels je sortais. Seulement en sa compagnie bien sûr. Ne pas faire la tête ou prétendre de es trouver intéressant ça ne marchait pas sans elle pour m'aider à y croire. J'étais capable de vraiment apprécier ces moments avec eux pourtant, mais j'avais comme un frein lorsque l'on m'invitait seul. Quoi qu'il en soit, Na Eun avait l'air enchantée par l'idée que je me mette au surf et si ça me faisait plaisir, d'un côté je ne pouvais dissimuler mon inquiétude à son égard. Je ne souhaitais pas qu'elle renforce sa phobie de l'eau par ma faute. Peut-être que l'aider à vaincre cette peur était plus importante que cette envie de surf. Sur ma planche à braver les vagues et elle sur le sable à me regarder sans oser vraiment approcher... Je n'étais pas certain que le plan était des plus idéal. Et puis, je pouvais toujours revenir plus tard pour m'y essayer. J'avais bien trop peur de me laisser entraîner par ce nouveau hobby et de la délaisser. Je pouvais au moins acheter la planche à défaut d'en faire. Je verrai bien en fonction des autres et d'elle. « Je compte sur toi pour m'aider à la choisir ! » Les capitaines donnaient un nom à leur navire et bien pour ma part, je voulais que ma planche ait un peu de son âme. Quitte à ce qu'elle ne me plaise pas, mais je savais qu'il y avait peu de risque ; Na Eun connaissait mes goût autant que je connaissais les siens, je ne risquais pas de me retrouver avec une planche rose à fleurs exotiques. Pour ce qui était du trajet, ma meilleure amie avait opté pour le faire à bord du bus. Je n'ajoutais rien à cette décision, me contentant simplement de hocher de la tête et de suivre son rythme, mes doigts enlacés aux siens. Il ne fallait surtout pas que les autres nous voient arriver comme cela sinon ça risquait encore de jaser. Na Eun méritait quelqu'un de bien mieux que moi, je le savais mais je n'arrivais pas à me faire à cette idée. Tant que les gens nous pensaient ensemble même s'il n'en était rien, cela m'assurait sa sécurité. Pas question que le premier pecno à la trouver jolie ne me la prenne. Si je devais la céder, j'attendais que le mec soit irréprochable en tout point. Souffrir une bonne fois pour toute mais pour quelque chose qui en valait la peine. Pourquoi je pensais à ça moi d'ailleurs ? Je ne réalisais même pas que mon pessimisme m'avais fait resserrer ma prise sur sa main. Étais-je vraiment capable de laisser Na Eun vivre son bonheur sans moi ? Et si je lui disais ce que j'avais sur le cœur ? Ouais non, c'était trop risqué. J'étais tellement distrait par mes pensées qui n'avaient aucune raison d'être, que je n'avais même pas vu le bus arriver à l'arrêt en question. Sa surprise me fit sortir de là et revenir à la réalité. « Merde. » Sa main manquait déjà à la mienne mais plus important il nous fallait nous presser si nous ne voulions pas faire ce trajet à pied. Au pire, elle pourrait toujours monter sur ma planche et me serrer très fort pendant que je nous conduis à destination seulement, je n'avais jamais fait ça sur une aussi grande distance. Pas sûr que ma planche apprécie particulièrement l'expérience. Je courrais aussi vite que je le pouvais en retenant mon souffle, ce qui me fallut quelque seconde pour reprendre mon souffle une fois à l'intérieur du véhicule. Maladroite je farfouillais la poche arrière de mon jeans pour y trouver mon abonnement et le présenter au chauffeur du bus. Je ne le saluait que d'un petit sourire timide (un effort presque surhumain au passage mais lui et moi on se connaissait à force de nous voir quasi tous les matins sur le chemin de l'école). Aussitôt fait, j'allais rejoindre Na Eun, me laissant littéralement tomber à ses côtés. « C'était moins une ! » Je respirais encore un peu fortement mais mon souffle était partiellement récupéré. Quelle idée de courir sans respirer aussi ! Je farfouillais mon sac à dos, désormais sur mes genoux et en attrapais une bouteille de jus de kiwi. J'en bus une bonne gorgée dans un gémissement de bonheur absolue avant de la lui tendre. « Tu veux ? » Je lui esquissais un petit sourire conquis avant de détourné le regard, mes joues rougissant légèrement. Mettons ça sur le petit sprint en apnée ! « Est-ce que tu m'accompagneras un peu dans l'eau toute à l'heure ? » J'osais la regarder à nouveau, les yeux brillants. « Enfin… je sais que tu as peur de l'eau mais si je suis avec toi ? Je sais nager, tu risquerais rien. On peux prendre une bouée à la boutique aussi. » En vrai, ça serait bien qu'elle puisse vaincre cette peur. Il y a tellement de chose que l'on pourrait faire de plus. Et puis, la savoir seule sur les serviettes à surveiller les affaires alors que tout le monde fait plongette dans l'eau, ça me disait rien. « Je ne te lâcherai jamais. Tu le sais ça hein ? » Elle avait confiance en moi, pas vrai ?

_________________
You broke the cage

from where i was trapped
now, you're just inside on my
mind

code by ashuea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oh Na Eun
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année d'Art
Quartier : Nam
Situation : Secrètement amoureuse de son ami d'enfance depuis... bah depuis l'enfance en fait.
Don : Contact curatif
Niveau : 4
Multicompte : Shin Ha Yi (Kyungri)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t748-oh-na-eun-pacify-her
Ven 28 Juil - 3:26
We were different, we were innocent.
Suh Jin Ho & Oh Na Eun

Finalement, j’étais assez endurante et j’en suis plutôt fière ! J’avais dû lâcher la main de mon Jin Ho mais pour une bonne raison au moins. J’aurais ragé intérieurement si en plus de ça le bus nous serait passé sous le nez ! Heureusement que ça n’est pas arrivé. J’étais juste arrivée à temps, et j’étais entrée après avoir poinçonné mon abonnement. Jin Ho a rapidement fait de même et puis il m’a rejoint au fond du bus, et puis il avait raison, on avait eu chaud. « Non, pas vraiment ! » disais-je en le bousculant gentiment avec mon coude. « Tu doutes de mes talents de coureuse ? » en même temps il avait raison, je ne courrais que très rarement, n’appréciant pas encore le bien-être que fait le sport à notre corps. Je laissais mon corps s’étaler sur le siège, et je retenais ma tête qui s’apprêtait à tomber sur son épaule lorsqu’il sortait la bouteille de son sac. Je l’observais boire, et par chance il ne me voyait pas. Mes yeux observaient les siens d’abord, fermés. Puis son petit nez en trompette puis ses lèvres qui embrassaient le plastique. Puis sa gorge, et particulièrement sa pomme d’Adam qui vibre lorsque le liquide coulait. Mon regard était peut-être un peu instant et lorsque le soupire de Jin Ho atteignait mes oreilles et me faisait sortir de ma rêverie, alors je regardais simplement devant moi, ce siège vide. Ouf, j’ai eu bien chaud. S’il me voyait le regarder avec des yeux aussi brillants et rond qu’à l’instant, qu’aurait-il pu penser ? Qu’il agit bizarrement ? Qu’il me plait… ? J’ai eu tellement chaud. Il m’en proposait alors, je ne pouvais pas vraiment refuser… disons qu’il fait chaud et que c’est bien de boire dans ce genre de moment, mhm… ? Alors je lâche un petit « Oui, s’il te plait » avant d’attraper la bouteille entre mes doigts. Ma main frôle la sienne comme dans les films, mais j’essaye de ne pas y faire attention. J’approche la bouteille à ma bouche, puis captive son baiser indirecte entre mes lèvres. Agréable… ce jus de kiwi est tellement bon. Je ferme les yeux à mon tour, profitant des petites gorgées que je bois. Puis rebouche la bouteille et la lui rend. « Tu diras à Xia He que ce jus était tout simplement délicieux pour moi ? » j’en suis persuadée, c’est elle qui l’a préparé. Il est tellement bon et puis, je connais Jin Ho quand même, depuis le temps. Ma langue passe sur ma lèvre supérieure avant d’essuyer sa jumelle. C’était tellement bon que je ne voulais en louper aucune goute. Il change rapidement de sujet, me demandant si j’allais le suivre dans l’eau. Honnêtement… je suis terrifier. Cette idée laisse parcourir un frisson dans tout mon corps et je me contente simplement d’essayer de lui sourire. « Je vais essayer oui, de toute façon tu seras avec moi alors j’aurais moins peur… » je suis toujours rassurée lorsqu’il est près de moi. Mais j’ai tellement de mauvais souvenir… ma tête sous l’eau, mon corps ne voulant remonter à la surface, c’était horrible à vivre, et je ne veux plus jamais revivre ça. « P-pas besoin de prendre de bouée je pense. Je suis une grande fille maintenant, j’aurais l’air tellement ridicule… » l’idée de porter une bouée… comment dire. J’aurais l’impression d’être une enfant incapable de nager. En soit-ce n’est pas une honte mais certainement que nos amis peuvent me charrier là-dessus. Et je n’en ai pas forcément envie. « Ça ira, ne t’en fais pas. D’accord ? » Ses derniers mots avaient fait rater mon cœur d’un battement. Ils étaient si doux… si sincères… si réconfortant. Je le regardais avec de grands yeux à nouveau, la bouche entrecouverte. Je voulais lui dire tellement de choses, mais aucun mot ne sortait. Ça devait se remarquer d’ailleurs. Enfin si, après avoir resserré mon sac à main, un petit mot s’échappait. « Je… » puis ma tête se tourna, alors que ma main rencontra rapidement le bouton du bus. J’appuyais dessus puis me levait précipitamment, attrapant la main de Jin Ho au passage. Les portes s’ouvraient, et on se trouvait maintenant devant le magasin de Jin Ho. A une seconde près, on allait louper l’arrêt. On a eu chaud, à nouveau. En fait, c’est moi encore une fois. J’ai eu chaud. J’allais dire quelque chose d’insensé qui risquerait de me rendre mal à l’aise. « On est arrivé ! Wah, j’ai de sacrés réflexes… »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
Âge : 21
Occupation : Etudiant - 2ème éducation physique
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Analgésie, c'est censé le dispenser de douleur... quand ça veux bien fonctionner ouais
Niveau : 7
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t78-suh-jin-ho-i-m-living-because-i-c
Ven 28 Juil - 18:46
We were different, we were innocent.
Falling for you, I’m only thinking of you.
oh na eun & suh jin oh

Ma proposition avait tout l'air de l'avoir terrifié. J'en étais désolé d'avance. Je n'avais pas vraiment de phobie, sauf celle de la perdre, alors j'avais beaucoup de peine à imaginer ce que ça faisait que d'être tétanisé par une seule pensée. L'idée seule suffisait à la terroriser. Qu'est-ce que ça serait une fois sur place ? Je hochais de la tête, appuyant ses propos. Je lui avais dis un peu plus tôt mais si elle avait besoin de le répéter pour s'en convaincre ça me dérangeait pas. « Évidemment. Je te laisserai jamais faire ça toute seule. » Je ne laisserai pas plus un mec ou une fille de la bande tenté de lui apprendre à nager ou à vaincre sa peur. Je voulais pas me jeter des fleurs ou me vanter mais je la sentais pas capable de surmonter ça sans quelqu'un de confiance. Son frère ou moi. Qui d'autre ? Personne. Elle rejeta ma proposition de bouée, sous-entendant que c'était un prétexte à la raillerie, qu'elle aurait l'air ridicule. Ceux qui se moqueraient d'elle seraient les plus ridicule à mon avis mais puisqu'elle ne voulait pas, je n'insistais pas. J'allais me procurer une planche de surf, ça suffirait pour l'aider à se stabiliser dans l'eau. Les vague à Haeundae n'étaient pas connues pour être dangereuses et violentes, elle ne risquait rien. Et j'étais là pour m'en assurer. « Comme tu préfères. Juste, jure-moi que si c'est trop dur pour toi, tu me le diras. Ne te forces pas. Je préfère qu'on prenne des mois ou des années pour t'aider avec ta phobie plutôt que d'empirer la chose en te forçant. Okay ? » Je me faisais réellement du soucis pour elle et je ne cherchais pas à filtrer mes sentiments à ce propos. Elle aussi elle essayait de me rassurer mais j'allais bien. Je n'avais pas cette peur moi. Si seulement on pouvait échanger nos deux positions, les choses seraient plus faciles. Mais peut-être qu'à trop me montrer sincère et direct, j'avais franchis la limite. Elle ne disait plus rien, m'observait avec ses petits yeux si beaux et profonds. Je n'osais plus prononcer un mot de plus. Au lieu de ça, je sentais mes joues lentement s'embrasser de rouge. La chaleur me submergeait subitement. Et merde. Quel crétin ce Jin Ho ! Une fois de plus  Na Eun se montra plus attentive que moi et c'est de justesse qu'elle actionna le bouton de demande d'arrêt. C'était moins une, encore une fois. Décidément, j'avais la tête ailleurs. Ou plutôt, j'avais la tête remplie d'elle que je ne pensais à rien d'autre. Je me levais peu après elle pour la suivre jusqu'à l'extérieur du bus. Pas le temps d'un signe de main pour remercier le chauffeur, les portes s'étaient déjà refermées et le véhicule avait repris sa route, certainement pressé d'en finir avec ce circuit. « Décidément. T'as enfilé ton costume de super héros ou quoi ? » La plaisanterie était nulle mais elle avait le mérite de mettre fin à ce malaise ressentis durant les dernières secondes du trajet. J'étais encore retourné par mes interrogations et mon cœur battait toujours à tout rompre dans ma poitrine. Est-ce qu'elle avait su déchiffrer ce que mon cœur désespérément refusait de dire à haute voix ? J’espérais que non. En attendant, nous étions arrivés à destination et si je voulais changer de sujet, rien de tel que de l’entraîner à l'intérieur afin de trouver cette fameuse planche de mes rêves. « On va voir ce qu'ils ont de beau à l'intérieur ? » C'était une boutique de plage, tout ce qu'il y avait de plus typique. On y trouvait de tout. Du jeu de carte au jeu de pétanque. Ce n'était pas un magasin spécialisé dans les activités nautiques mais il y avait toujours du choix et même la possibilité de commander depuis leur catalogue les collections qu'ils ne pouvaient entreposer au magasin. Il y avait tout un tas de chose, dont des boissons fraîches et quelques barres de chocolats sous vide. Je ne savais toujours pas ce que j'avais dans mon sac mais quitte à vouloir me régaler d'un petit en cas, je préférais mille fois trouver un vendeur de gaufre ou de beignet. « Si il y a quelque chose qui te plaît, prends. » Peu importe ce que c'était. Un collier à fleur, ou un jeu des sept familles si ça pouvait bien lui faire plaisir. L'argent de papa n'avait pas beaucoup de valeur à mes yeux et j'aimais autant le dépenser pour faire plaisir aux autres qu'à moi uniquement. En attendant, je me dirigeais vers l'espace dédié aux planches, laissant mon regards vagabonder deux secondes sur les matelas pneumatiques juste à côté. Ça pourrait être utile pour se poser dans le sable ou pour Na Eun. Enfin ça dépendait si elle oserait faire plus que de tremper uniquement ses jambes dans l'eau. On verra bien à ce moment-là. Le choix en matière de planche n'était pas excessivement grand mais quelques beaux modèles étaient entreposés sur une grande étagère murale. Devais-je opté pour une planche en mousse ou une planche faites de bois ? J'étais totalement indécis sur la question. Elle ne serait certainement pas mon unique planche après tout, je pouvais en prendre une pour commencer à apprendre à garder équilibre. Ce n'était pas à Busan que j'allais pouvoir devenir le pro du surf de toute façon. Au final, c'est vers une planche en mousse bleu et blanche que je m'arrêtais, demandant aussitôt l'avis de ma meilleure amie. « Qu'est-ce que tu en dis de celle-là ? Elle est simple mais j'aime bien. Mieux que les planches avec les fleurs là… pas mon truc. » Je lui offrais un sourire et me tournais vers elle, toujours aussi subjugué par la simplicité de sa beauté. « T'as trouvé quelque chose toi ? »

_________________
You broke the cage

from where i was trapped
now, you're just inside on my
mind

code by ashuea


Dernière édition par Suh Jin Ho le Mar 15 Aoû - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oh Na Eun
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année d'Art
Quartier : Nam
Situation : Secrètement amoureuse de son ami d'enfance depuis... bah depuis l'enfance en fait.
Don : Contact curatif
Niveau : 4
Multicompte : Shin Ha Yi (Kyungri)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t748-oh-na-eun-pacify-her
Sam 29 Juil - 2:50
We were different, we were innocent.
Suh Jin Ho & Oh Na Eun

Sincèrement, je me disais au plus profond de moi-même que je n’en étais pas capable. C’était trop… récent. Même si ça faisait maintenant quelques années que c’était arrivé. Je m’étais faite à l’idée que je pouvais très bien vivre sans remettre un pied à l’eau un jour et donc, le fait que Jin Ho me propose de la combattre avec lui me terrorisait au plus profond de mon être. Espéront que ça ne se voit pas, je ne veux pas qu’il pense que je ne lui fais pas confiance. Puisque c’est faut ! Si je veux combattre cette peur c’est avec lui… ou mon frère à la limite mais avec lui d’abord. Et personne d’autre. « Je te le jure… ne m’en veux juste pas si je n’y arrive pas, d’accord ? » répondre à une question par une question, je devais sûrement être la reine pour ça. Je serrais les dents, en fait j’étais pas très à l’aise. Je devais juste me changer les idées. On entrait donc dans ce petit magasin tout coloré. Il y avait tellement de jolies choses. J’étais une super héroïne, au plus profond de moi. Une super héroïne terrifiée par l’eau… catwoman ? Disons que je suis Catwoman… c’est toujours plus cool. Je saluais la jeune vendeuse, me dirigeant autre part que Jin Ho. Il y avait ces bouées… c’est très enfantin, me balader avec un gros donut autour de la taille… non merci. Elles étaient cela dit colorées donc forcément qu’elles attiraient mon attention. Il est d’une gentillesse, c’est très certainement pour celle-ci que je l’aime. Jamais je n’en userait cela dit. « Je pense que ça ira, les autres ont déjà pensé aux jeux. » je voulais simplement regarder les planches avec lui, voyons voir si nous remarquons la même. D’un coup, mon regard se posa sur l’une d’autre. Il semblait encore les regarder. Je m’approchais alors doucement de lui, passant mon bras autour du sien.  « Celle-là ? J’en étais sûr qu’elle te plairait. C’est typiquement ton genre. J’imaginais en fait une comme celle que tu viens de me montrer… la verte, bleue et orange avec des petites fleurs roses là, elle est franchement pas mal ! » je me moquais clairement de lui. Et à gorge déployais. Je placais mon bras autour du sien avant de redevenir sérieuse et de pointer celle qu’il préférait du doigt. « C’est une blague, je pensais justement à celle-ci. Et puis, non je n’ai pas… » la vendeuse ne nous avait quitté des yeux puisque nous étions les seuls clients, à cette heure. Etrange… elle se dirige vers nous, puis décroche la planche. « Vous êtes chanceux ! C’est la dernière de ce model qu’il me reste. Vous z’en faites pas, elle est pas habimée. J’en prends soin. » Elle la décrochait, puis l’amenait en caisse. « Vous l’utilisez maintenant ? C’est pas un cadeau, mhm ? » de toute façon, emballer ça c’est plutôt compliqué. De la tête, je répondais négativement à sa dernière question. Elle nous regardait, sourire au lèvre en finissant son action. « Que vous êtes mignon, prends soin de ta petite ami mhm, petit ? » Petit… comment elle parle à Jin Ho déjà… e-et puis… on est pas… Je détourne le visage à l’opposé de celui de Jin Ho de manière à cacher mes rougeur. « On n’est pas vraiment… » arg. Il m’est impossible de finir ma phrase. Allez Naeun, quand même. T’es ridicule. Et si Jin Ho te regarde juste là, maintenant ? Qu’est-ce qu’il va penser ? Vite, sortons. C’est gênant…

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
Âge : 21
Occupation : Etudiant - 2ème éducation physique
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Analgésie, c'est censé le dispenser de douleur... quand ça veux bien fonctionner ouais
Niveau : 7
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t78-suh-jin-ho-i-m-living-because-i-c
Jeu 31 Aoû - 2:43
We were different, we were innocent.
Falling for you, I’m only thinking of you.
oh na eun & suh jin oh

Je n'arrêtais pas de ressasser ses mots dans ma tête, m'en voulant de mon silence. J'aurais dû poser des mots sur ma pensée, plutôt que de seulement hausser de la tête. Comme si j'étais capable de lui en vouloir. Pour quelque chose d'aussi élémentaire que ça, que sa phobie, que sa plus grande peur au monde. Impossible. Celui qui en est capable est alors la plus grosse des raclure de ce monde. Ça devait sûrement exister mais pas dans mon esprit. Appelez ça la naïveté ou l'innocence dû à mon jeune âge mais j'arrivais pas à concevoir ce monde foncièrement mauvais. J'étais pas crétin au point d'ignorer que l'espèce humaine savait se montrer cruel et avide mais ça, ça dépassait tout entendement. Je voulais même plus y penser. Ma planche de surf me paraissait être un bien meilleur sujet de distraction. Malheureusement pour moi, je fis très vite le tour du rayon. Le choix n'était pas énorme mais j'arrivais à y trouver mon bonheur. De toute manière, je savais par ailleurs qu'elle ne serait pas mon unique planche. Pas dit que j'allais en collectionner des tas – ça prenait toujours plus de place que des planche de skateboard fallait bien se l'avouer, mais je savais que celle-ci me servirait uniquement à faire mes premiers pas dans la discipline. Pas de quoi s'inquiéter sur le design. Je la voulais jolie, rien de plus. Quoi que, je voulais aussi l'avis de ma meilleure amie ; avis qui ne tarda pas à tomber. « Woh. Très drôle Na Eun. J'ai cru que tu parlais sérieusement…  » La blague subtilement glissée, je lui esquissais une grimace, sursautant à moitié lorsque la vendeuse vint nous rejoindre. Son discours sonnait comme l'une de ces publicités attrape pigeon que l'on pouvait voir sur Internet ce qui me fit esquisser un sourire d'ironie. Je ne savais pas si c'était moi le chanceux dans l'histoire ou si c'était elle qui se débarrassait d'une planche encombrante pour mieux exposer d'autre modèle mais soit. Je le laissais parler, me contentant seulement de la suivre jusqu'à la dite caisse. « C'pas un cadeau, non. » Mais rien que pour l'emmerder et la voir galérer, j'aurais sûrement dû lui dire le contraire. Comment aurait-elle fait sérieusement ? On ne parlait pas d'un jeu de cartes ou de pétanque, c'était tout de même une planche de surf longue de plus de soixante centimètres. Trop tard. À la place, je me contentais d'empoigner mon porte-feuille, précieusement logée dans la poche arrière de mon bermuda pour lui tendre ma carte de banque. Je tapotais mon code, inconscient de l'intérieur que cette harpie semblait nous prêter. Peut-être qu'elle s'ennuyait au point de faire la conversation à ses clients, allez savoir mais elle venait de mettre Na Eun mal à l'aise. Je récupérais ma carte et la glissais dans mon porte-feuille, répondant à sa question sur un ton un peu trop nonchalant. « Vous inquiétiez pas pour ça. » Est-ce que j'aurais dû finir la phrase de Na Eun ? Je venais d'affirmer qu'elle et moi étions ensemble pour éviter d'autres questions du genre mais aussi car cette réponse me brûlait les lèvres. C'était faux mais elle n'avait pas besoin de le savoir. Poliment j'esquissais un petit sourire suivis d'une légère courbette avant de me saisir de mon achat que je glissais avec difficulté sous mon bras, et de mon autre main, j'attrapais celle de ma meilleure amie pour l'entraîner vers la sortie. Comme ça nous avions l'air crédible. « Les autres nous attendent. On f'rai mieux d'y aller. » J'avais cette hâte de tester cette planche et aussi de sortir d'ici. Aussitôt dit, je nous entraînais dehors. Ce n'est qu'une fois à l'écart de la petite échoppe que je laissais un soupire de soulagement quitter mes lèvres. « J'suis tellement excité ! » Je lui aurais bien dis de ne pas faire attention à ce qu'elle avait dit ou ce que j'avais répondu mais j'étais encore trop satisfait par mon fantasme que je ne me sentais pas la force de le briser en morceau. Nous connaissions tout deux la vérité après tout. « On y va ? » Je me tournais vers elle, réalisant que le malaise persistait toujours. Avais-je été trop loin. Nerveusement, je me grattais l'arrière de la tête, posant ensuite ma planche contre le sol. « Si je t'ai gêné… je suis désolé. J'ai juste dis ça comme ça hein ? Enfin, j'veux dire que, j'me fais pas d'illusion, t'as pas à t'inquiéter, hahahaha... » Je pouffais dans un petit rire forcé et à la fois gêné. Je m'enfonçais dans mes excuses. Le mieux aurait été de faire comme de rien mais je n'avais pas pu. La voir ainsi, troublé me rendait coupable. Je ne savais pas comment elle prendrait mes sentiments si ça se savait et ce que je voulais éviter, c'était qu'elle s'éloigne en prétextant ne pas vouloir me faire du mal. Même si c'était juste le temps de l'oublier, ça serait sûrement la pire chose au monde. Je récupérais ma planche, le cœur battant, et lui tournais le dos pour regarder droit devant moi la plage et la mer à perte de vue. Cette journée risquait d'être bien rude pour mon petit cœur. « Ils ont dit qu'ils étaient en face de poteau en forme de bateau. On devrait avoir facile à les trouver ! » Changer de sujet. Oublier le malaise. Faire comme de rien. C'était dur mais nous n'avions plus le choix. J'étais le pire des crétins en vrai.

_________________
You broke the cage

from where i was trapped
now, you're just inside on my
mind

code by ashuea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oh Na Eun
Âge : 20
Occupation : Etudiante en deuxième année d'Art
Quartier : Nam
Situation : Secrètement amoureuse de son ami d'enfance depuis... bah depuis l'enfance en fait.
Don : Contact curatif
Niveau : 4
Multicompte : Shin Ha Yi (Kyungri)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t748-oh-na-eun-pacify-her
Dim 3 Sep - 20:53
We were different, we were innocent.
Suh Jin Ho & Oh Na Eun

J'étais tellement angoissée par be que la vendeuse nous causait... c'était des choses qui ne m'a regardait en rien et puis même, qu'est-ce que ça lui apportait ? Incapable de mentir, je n'allais pas lui dire que nous étions un magnifique jeune couple qui vivions une idylle parfaire. Même si j'en rêvais secrètement. Mon coeur a raté d'un battement lorsque Jinho lui répond de manière ambiguë. Comme si... c'était le cas. Je le regarde avec de grand yeux, mais me racle la gorge et agis naturellement, pour ne pas laisser le doute planer. Il compose le code, et je sourit tendrement à la jeune femme qui m'offre des sourires pleins de sous entendus, c'est gênant, en fait. Il attrape ma main et j'ai comme l'impression que mon coeur veut sortir de ma poitrine. Normalement on se tient par la main de manière si naturelle, là le contexte est un peu plus complexe. J'aurai bien aimé agir comme sa petite amie, en vrai... « Oh, oui faut pas les faire attendre, allons-y. »
Il me tire vers l'extérieur, alors que ma main se resserre contre la sienne. Dehors, elle se détachent naturellement quand il se retourne vers moi. Il s'exclame, et je décroche un léger sourire malgré ma gêne encore bien présente. « J'ai hâte de les voir... » plus d'entrain, il va comprendre que quelque chose ne va pas... zut, il a compris. Il s'excuse. Et je ne peux toujours rien dire, mon coeur me fait tellement mal. Je hoche simplement la tête comme pour lui dire qu'il n'a pas besoin de s'excuser. En vérité, c'était le simple fait que ce ne soit pas vrai qui me chagrinait. Qu'il mente à ce sujet me rendait plutôt contente intérieurement... je voulais juste m'endormir là, et rêver de lui, de moi, de nous. Il finit par me tourner le dos, je soupire enfin silencieusement, posant une main contre me poitrine. Il me donne ensuite des indications sur l'endroit où ils se trouve et alors sa phrase terminée je m'avance vers lui pour récupérer, le coeur lourds, sa main qui ne tient pas sa planche dans la mienne. Je peux lui sourire naturellement maintenant, et tant mieux. « Allons-y alors, on va pas les faire attendre plus que ça. » J'enclenche le pas, et profite du vent qui nous siffle dans les oreilles pour finalement revenir sur le sujet. « Tu sais je t'en veux pas pour tout à l'heure, vraiment... » finalement ils étaient plus près de nous que je ne le pensais. Je les vois au loin et remue mon bras dans les airs pour leur prévenir de notre arrivée. J'accélère le pas, et me rend compte que Jin Ho a du mal à suivre à cause de sa planche. « Au plus vite on arrivera, au plus vite tu auras posé ta planche sur le sable ! » je vais devoir leur prévenir de pas trop s'approcher de la mer. De toute façon je pense, vu l'heure et à quel point la plage est populaire, les places tout devant vont déjà être occupée. Arrivée devant eux, je m'exclame pleine d'entrain. « Vous avez vu ? Elle est pas trop jolie la planche de Jin Ho ? »
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
 
We were different, we were innocent. [Flashback — Jin Ho & Na Eun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Tout est innocent, jusqu'à ce que l'on décide du contraire {Alexandre}
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE :: Plage Haeundae-
Sauter vers: