AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Into the labyrinth (Ft Choe Boon No)

avatar
Fujiwara Fukumi
Âge : 25
Occupation : Mannequin
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Pyrokinésie
Niveau : 5
Multicompte : Nope ~
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t791-fujiwara-fukumi-proud-of-myself
Mer 24 Mai - 0:36
INTO THE LABYRINTH

FUJIWARA FUKUMI & CHOE BOON NO

Une journée chargée m'attend aujourd'hui. Et ça commence dès la matinée. Je soupire déjà, sachant ce qu'il m'attend en cette fin de journée. S'il n'y avait pas ce détail, j'aurais agis normalement comme pour n'importe quelle journée de travail. J'aurais enchaîné les photoshoot sans me plaindre de certains détails. Je me serais baladé à mon aise dans la rue, histoire de prendre quelques photos pour alimenter mes comptes sur les réseaux sociaux, au lieu de rester au studio photo à ne rien faire. Je n'aurais pas eu cet horrible sentiment de désarroi et de tristesse toute la journée.

Ce qui m'abat à ce point-là ? En fin de journée, j'ai rendez-vous avec mon avocat. Par rapport à cette affaire de disparition concernant mon cousin. En trois ans, toutes mes recherches n'ont rien donné et je ne pouvais pas me résoudre à en parler à la police... Vu ce qu'il m'a dit avant de disparaître. Ça fait trois ans, et toujours rien mais pourtant je garde espoir. Ma famille me demande de rentrer, mais je leur répond toujours la même chose: "Je ne peux pas. Je ne l'ai toujours pas retrouvé." Alors, au final j'ai fais appel à un avocat. Bon, il est un peu spécial je trouve mais il est professionnel et il est vraiment là pour m'aider. Il a même fait appel à un détective privé pour nous aider dans nos recherches... Mais bon... J'ai toujours cette impression d'être dans un labyrinthe, et que je tourne en rond depuis tout ce temps...

Les deux autres fois où J'avais un rendez-vous du genre avec mon avocat, il n'avait pas trouvé grand chose à propos de mon cousin. On est toujours sur ce même terrain plane, sans aucune piste concrète et franchement... C'en est déprimant. Ça m'attriste à un point, mais ça, je dois le garder pour moi. J'ai toujours été forte malgré ce genre d'événement, et ça ne s'arrêtera pas de si tôt.

La journée passe lentement, mais sûrement. Nous sommes en fin d'après midi, il doit être environ dix-huit heures. N'habitant pas très loin du cabinet d'avocats, je m'y rend à pieds en compagnie de mon garde du corps, à qui je fais signe d'attendre à l'extérieur. Je ne veux personne avec moi, pour ça... Je dois faire ça seule.
Je toque à la porte du bureau de Choe-san, avant d'entrer. Je le salue d'un mouvement de tête, avant de m'asseoir à son bureau. Je le regarde, avec un regard retranscrivant mes interrogations, mais surtout cette question que je lui pose toujours.

"... Vous avez du nouveau ? Même la plus petite des informations sur mon petit cousin sera un bon début."

Oui, même la plus minime des informations sera toujours la bienvenue... Il me manque tellement...

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choe Boon No
Âge : 24
Occupation : Avocat Junior
Quartier : Busanjin
Situation : Owned by Haneul~
Don : Amplification des sentiments
Niveau : 5
Multicompte : Lee Gwang Jin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t783-choe-boon-no-it-s-always-worse-t
Mer 24 Mai - 22:59

 Into the Labyrinth

Aren't we a little fiery today..?

Choe Boon No & Fujiwara Fukumi



Pourquoi est-ce que tu penses que je te paies?” Je raccroche sans attendre de réponse. Yi Seok est inutile. Ça fait des mois que je l’ai engagé pour l’affaire Fujiwara et il n’a rien à me donner. Il ne trouve rien. Pas un compte en banque, pas de téléphone enregistré. Pas de bail  à son nom. Il n’est pas inscrit à l’aéroport - ni comme étant arrivé en Corée, ni comme ayant ressorti du pays. Personne ne l’a vu, personne n’en a entendu parlé. Pas de meurtres non résolus, pas d’étrangers portés disparus. Le cousin de Fukumi aurait aussi bien pu être un fantôme. Inexistent. Je commençais à me demander si je me faisais rouler à essayer de le trouver - mais l’intrigue est trop tentante.

Alors j’ai cette fille qui vient me voir, quelques mois plus tôt. Elle est japonaise, elle baragouine dans un coréen moins clair que clair. C’est ma première vraie cliente. On me l’a refilé parce que personne d’autre ne veut d’elle. Je l’ai senti tout de suite quand elle est entré: une vague de mépris s’est doucement déroulé jusque sous ma porte, dans mon bureau. Impossible de se concentrer sans aller voir ce qui causait une aversion aussi spontanée. Ah, oui, bien sûr: quelqu’un qui sortait de la norme avec un style vestimentaire particulier. Une étrangère en plus. C’est pire que d’être un meurtrier ici. Je ne sais pas si elle a tué quelqu’un mais ses émotions me fascine. À l’encontre du flot de dégoût que les visages souriant de mes collègues déversent, je vois des horreurs briller au fond d’elle. Elle les refoulent, elles sont emprisonnés dans une cage trop petite pour elles. Je veux savoir ce qu’elle a fait - ou ce qu’on lui a fait. On me l’a apporté sur un plateau d’argent.

Fukumi. Elle s’appelle Fukumi. Elle m’a déballé sa vie comme si de rien n’était. Son désespoir est palpable, mouvant. Il dure depuis si longtemps, on dirait qu’il l’a envahie, tachée. Je n’arrive pas à le saisir, il me glisse entre les doigts. Ça m’énnerve. Si j’avais quelque chose pour la provoquer, si Yi Seok me donnait quelque chose pour la troubler… Est-ce que je pourrais percer sa carapace? M’infiltrer dans sa douleur et la faire grandir. Qu’est-ce qu’elle ferait?

Je veux voir de la colère. Je veux qu’elle s’emporte. Qu’elle s’enflamme. Mais elle n’a pas de colère en elle, seulement de la douleur. Elle se détruirait avant de détruire les autres. Je pense que je peux faire mieux. Je pense que sa destruction pourrait être beaucoup plus flamboyante.

Assise devant moi, elle attends. Elle veut des réponses. Je n’en ai pas. Mais ça, elle ne le sait pas. C’est notre troisième rencontre, si je ne lui présente rien, elle va partir et ne reviendra pas. Je n’aurai pas ma fin enflammée. Je perdrais la satisfaction de la voir se réduire en cendres. Ça serait trop dommage.

À vrai dire, je viens de parler avec Yi Seok. L’enquêteur. Il pense être sur une piste. Il ne pouvait pas m’en parler beaucoup au téléphone, mais ça serait en lien avec la mafia.” Fais jouer ton imagination Fukumi. Donne moi un scénario sur lequel jouer. Laisse moi t’inquiéter. Mets toi en colère. Montre moi quelque chose avec lequel m’amuser.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fujiwara Fukumi
Âge : 25
Occupation : Mannequin
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Pyrokinésie
Niveau : 5
Multicompte : Nope ~
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t791-fujiwara-fukumi-proud-of-myself
Jeu 25 Mai - 14:19
INTO THE LABYRINTH

FUJIWARA FUKUMI & CHOE BOON NO

Assise devant lui, j'attend une information. Je pourrais vous dire que n'importe quelle information m'irait, mais je vous mentirais... Non, moi je veux une bonne nouvelle. Qu'on me dise juste qu'il n'est pas un fantôme, qu'il a laissé des traces derrière lui. On ne peut pas disparaître du jour au lendemain comme ça de la surface de la Terre. Si ?

Mes pensées sont confuses, elles me perdent. Mais, la voix de mon avocat m'en sort. Sauf qu'en entendant la réponse à ma question, je me demande si j'aurais vraiment dû sortir de mes pensées. Je lui lance un regard plein d’incompréhension. Setsuna, avec la mafia ? Non. C'est juste impossible. Je ne peux pas croire à ça. Son enquêteur dit n'importe quoi. Mon coude appuyé sur l'accoudoir de ma chaise, ma main droite vient gratter ma tempe de manière plutôt nerveuse. Je soupire, secouant un peu la tête.

"Non, c'est pas du tout le genre de Setsuna de faire ça. Plus adorable que lui, je ne trouve pas. Il ne peut pas être allé voir la mafia. Non, pas lui."

Cette situation m'irrite au plus haut point. Pourquoi... Pourquoi serait-il allé voir la mafia ? A Busan ? Alors qu'il était en vacances avec des amis ? Les larmes montent, mais je ne sais pas vraiment si c'est de la tristesse ou de la colère. A vrai dire, tout se mélange et s'accumule. Mais, ces larmes je les retiendrais. Pour le moment, je me demande juste ce que la mafia vient faire dans cette histoire... Mais là, je commence à me dire que c'est peut être pour ça qu'il a littéralement disparu, qu'il est comme un fantôme. Alors... Il serait... Je lève mon regard brillant de larmes vers Choe-san.

"... Est-ce que vous êtes en train de me dire, que mon petit cousin est peut être mort ?" Je secoue encore la tête, avant de reprendre. "Dites à votre enquêteur qu'il s'est sûrement trompé. Il a dû se tromper de personne. Je refuse de croire à ça."

Je refuse d'y croire, mais à ma connaissance, la mafia est la seule organisation capable de faire disparaître une personne de cette façon. Après... Ce n'est peut être pas lui qui était directement impliqué. Peut être que c'étaient ses amis... Quelque chose me revient. Il m'en avait parlé quelques jours plus tôt, avant sa disparition.

"... Peut être que ce n'est pas lui qui est directement impliqué avec la mafia. Peut être que c'est un, ou plusieurs de ses amis. D'ailleurs, comme ils étaient tous Japonais je me demande qui aurait pu avoir un quelconque contact avec la mafia coréenne. Mais, je sais que Setsuna et son petit groupe étaient devenus amis avec deux coréens, alors... Ce sont peut être eux ?"

Si ce sont eux... Au moins je saurais que mon cousin n'a rien à voir avec la mafia. Mais là, pour le moment je dois essayer de laisser tous ces sentiments négatifs de côté. Même si étrangement, j'ai plus de mal que d'habitude à le faire...

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choe Boon No
Âge : 24
Occupation : Avocat Junior
Quartier : Busanjin
Situation : Owned by Haneul~
Don : Amplification des sentiments
Niveau : 5
Multicompte : Lee Gwang Jin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t783-choe-boon-no-it-s-always-worse-t
Jeu 25 Mai - 21:21

 Into the Labyrinth

Aren't we a little fiery today..?

Choe Boon No & Fujiwara Fukumi



Elle mord à l’hameçon, gourmand poisson. Je n’ai jamais été à la pêche, papa ne voulait pas m’y emmener. Le psy lui a dit de me tenir loin des animaux, et de ne surtout ne pas me laisser en tuer. Ça pourrait chambouler toute ma thérapie si je commençais à tuer, ça serait terrible. Toutes ces années perdues à s’asseoir hebdomadairement devant un docteur tellement passionné parce qu’il croit voir que la vérité lui passe sous le nez sans qu’il s’en rende compte. J’ai déjà tué, doc. Et c’était pas un poisson.

J’observe l’effet de mes mots sur ce qu’elle ressent. Sa peur s’agite, prête à bondir, dépendement de ce que je vais lui dire. Les possibilités qui s’ouvrent à moi me montent à la tête. Tout au fond d’elle, une lueur brille, une nouvelle chaleur. Je sais ce que c’est. L’origine, la première émotion. Le premier fruit défendu auquel j’ai gouté. L’agacement, la mère de la colère. J’ai presque peur d’y toucher, pour ne pas l’éteindre. Je ne veux pas l’effacer. Qu’est-ce qui te nourrirait bien, toi?

Il ne m’a pas parlé de mort - il ne m’a pas dit grand chose, en fait. Mais je n’ai pas encore reçu son rapport complet.” Si il n’est pas mort, après 3 ans sans laisser de traces, ça serait un miracle. Je lui demanderai de m’enseigner comment il a réussi son tour de force - ça peut toujours être utile. “Possible que ce soit un de ses amis. Étaient-ils du genre bagarreur? Peut-être est-ce que l’un d’eux prenait de la drogue et n’a pas voulu payer le vendeur?

Elle commence à parler des deux Coréens avec lequel le groupe de son cousin s’était lié. Bien sûr, avec les Japonais, c’est toujours la faute aux Coréens. Est-ce qu’on peut jouer avec ce racisme latent chez Fukumi? “Maintenant que vous en parlez… C’est possible. J’ai déjà entendu parler d’un cas semblable, des Coréens qui s’en seraient pris à des étrangers, pour les voler ou leur causer des problèmes. Votre cousin était-il un peu naïf?” Elle ne pense que du bien de son cousin, alors autant insinuer que quelqu’un lui a voulu du mal. Ça devrait énerver cette petite flamme au fond d’elle. Qu’est-ce que qui fait fâcher davantage les humains que l’injustice? Des tas de trucs, pour être honnête, mais l’injustice est assez efficace aussi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fujiwara Fukumi
Âge : 25
Occupation : Mannequin
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Pyrokinésie
Niveau : 5
Multicompte : Nope ~
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t791-fujiwara-fukumi-proud-of-myself
Ven 26 Mai - 0:24
INTO THE LABYRINTH

FUJIWARA FUKUMI & CHOE BOON NO

Je soupire, laissant une ou deux larmes perler sur mon visage. C'est trop d'un coup... Cette histoire de mafia, ou je ne sais quelle organisation foireuse, ça me mettrais presque hors de moi. Je n'arrive toujours pas à y croire ne serait-ce qu'un peu, alors que pourtant je réfléchis comme si c'était le cas. Pour moi, tout ça semble être de mauvaise augure... C'est un peu comme si on m'annonçait sa mort, mais pourtant mon avocat me dit que son enquêteur ne le lui en n'a pas parlé. Qu'il ne lui à pas dit grand chose. J'hoche la tête, essuyant le reste de mes larmes.

"Quand vous aurez reçu son rapport entier alors, j'aimerais pouvoir le lire... Si possible."

S'en suit les questions sur les amis de Setsuna. C'est vrai que je ne les ai jamais vraiment porté dans mon cœur, ses amis. Ils étaient un peu bagarreur, mais c'étaient plus de gros idiots qu'autre chose. Et je ne pense pas qu'ils aient pu être assez idiots pour acheter et consommer de la drogue, non... Enfin... Je crois ? Je me pose tellement de question... Je cligne des yeux plusieurs fois, avant de froncer un peu les sourcils. Je dis connaître mon petit cousin, mais au final... Je ne sais pas ce qu'il faisait avec ses amis en réalité.

"Ses amis étaient bagarreurs, oui, un peu idiots aussi mais... Enfin... Je ne sais pas s'ils étaient assez idiots pour acheter et consommer de la drogue pour ensuite essayer de rouler leurs fournisseurs..." Non, je ne veux vraiment pas y croire. Je ris nerveusement. "Enfin, ce serait absurde quand même..."

Mon petit cousin les aurait stoppé quand même... Quoi qu'il aurait été capable de les suivre dans leurs conneries pour ne pas se sentir à l'écart. Je soupire à nouveau, encore plus irritée. Ça m'agace. Ça m'énerve. J'ai envie de cramer quelques trucs pour me calmer, et penser plus posément après tout ça. Ça fait vraiment trop à encaisser pour que je puisse réfléchir clairement, et sans me perdre. Sans que tout se mélange dans ma tête.

Je lui parle des deux Coréens qu'ils ont rencontrés. Et cela semble même lui rappeler un cas à peu près semblables. Juste... Comment pourrait-on faire subir ça à des gens venus profiter de leurs vacances ? Il faut toujours qu'il y ait ce genre d'ordures dans n'importe quel coin du globe... Et peut être que mon cousin est tombé dessus, mine de rien. Ça m'énerve. Mais je ne devrais pas m'énerver. Je jette un coup d’œil à la pièce, histoire de voir s'il y a une bougie ou autre. On ne sait jamais, et je n'ai pas envie de mettre le feu à la pièce à cause d'un excès de colère... J'inspire profondément, avant de reprendre mon calme. Calme devenu presque inatteignable, je dois bien avouer.

"Oui, mon cousin est un peu naïf. Mais ce n'est pas un pigeon pour autant."

Je n'étais même pas là, pour le protéger. Et on vient me dire qu'il s'est peut être fait avoir par deux mange merdes, et qu'en prime ces amis auraient été assez cons pour accepter de prendre de la drogue, sans même la payer. Non, Fukumi ne t'énerve pas. Ce n'est pas l'endroit pour ça. Calmes-toi... Pourtant, même en serrant les poings je n'arrive pas à me calmer.  Bordel... Je ris nerveusement, laissant une marque d'ongles dans chacune de mes paumes.

"Mais putain, il était juste parti en vacances !" Je ferme les yeux quelques secondes. J'inspire une nouvelle fois profondément avant d'expirer. J'ouvre les yeux, soupirant une nouvelle fois. "Désolée, je devrais pas m'énerver comme ça... D'habitude, ça n'arrive pas, mais là..." Je souffle un bon coup, avant de reprendre ce sujet si sensible. "Vous pensez qu'ils auraient pu agresser mon cousin ? Pourtant, s'il y a la mafia impliquée dans tout ça, c'est que eux aussi le sont non ? Peut être qu'il étaient les fournisseurs, justement..."

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choe Boon No
Âge : 24
Occupation : Avocat Junior
Quartier : Busanjin
Situation : Owned by Haneul~
Don : Amplification des sentiments
Niveau : 5
Multicompte : Lee Gwang Jin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t783-choe-boon-no-it-s-always-worse-t
Sam 27 Mai - 19:07

 Into the Labyrinth

Aren't we a little fiery today..?

Choe Boon No & Fujiwara Fukumi



Elle pleure. L’eau s’accumule dans ses yeux comme si une digue avait été brisée, laissait échapper un trop plein émotionnel. Mais je le sais déjà, je n’ai pas besoin d’en avoir la démonstration physique. Ses sentiments s’agitent comme un nid de serpents, ils relèvent la tête, prêts à saisir ce qui passe trop près d’eux. Sont-ils venimeux? Peuvent-ils me blesser avec leurs crochets? En leur centre, je continue de voir la petite flamme grossir.

Ses mots en révèlent plus qu’elle ne le veut, peut-être. Ils étaient un peu bagarreurs. Ils ne sont plus? Parce qu’ils sont morts? Un policier pourrait trouver le lapsus intéressant. Mais je ne suis pas policier. Je suis très loin d’être policier. Fukumi ne les a probablement pas tués non plus, elle est trop inquiète d’eux pour ça. Elle souffre trop pour être responsable du malheur d’un autre. Vous imaginez si en plus elle avait fait un truc grave!?

J’hausse les épaules suit à ses questionnements. “J’en sais rien, j’essaie de voir qu’est-ce que la mafia aurait pu vouloir à votre cousin. Faudrait quand même qu’il ait fait quelque chose de grave pour avoir des problèmes avec elle, non?” Sa colère m'apparaît plus clairement maintenant. C’est incroyable à quel point les gens sont sensibles à la manipulation. Surtout quand ils sont en état de détresse psychologiques. On dirait que ça les rend encore plus faibles. Je craque, je tends la main vers le centre du cercle formé par les reptiles. La colère me brûle les doigts et j’ai envie de sourire. De combien d’oxygène as-tu besoin pour te transformer en brasier? J’y ajoute du combustible.

Oui, ils pourraient être impliqués là-dedans. Je sais pas ce que Yi Seok a trouvé, c’est peut-être une fausse piste aussi. En même temps, après 3 ans, il doit y avoir quelque chose de grave qui s’est passé, non?” Sa colère brûle, oui, ça y est. “Ou alors, est-ce qu’il aurait pu vouloir disparaître, votre cousin? Il aurait pu monter une histoire pour faire croire à sa mort et se sauver? Il avait des conflits dans votre famille?” On avait déjà parler de ça lors de notre première rencontre, en des termes moins directs. Je veux juste tourner le couteau dans la plaie. Rajouter de l’huile sur le feu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fujiwara Fukumi
Âge : 25
Occupation : Mannequin
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Pyrokinésie
Niveau : 5
Multicompte : Nope ~
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t791-fujiwara-fukumi-proud-of-myself
Mer 31 Mai - 10:03
INTO THE LABYRINTH

FUJIWARA FUKUMI & CHOE BOON NO

C'est sûr qu'il aurait fallut qu'il ait de gros problèmes pour être en froid avec la mafia... Mais... Il n'avait pas de problèmes. Si ? Je ne sais pas... Je devrais le savoir ! Je devrais, et pourtant je ne suis même pas capable de répondre à cette simple question: Est-ce que Setsuna avait des problèmes ?  Avant, j'aurais dis non, sans hésiter. Mais là... Je ne sais plus quoi en penser... Alors je me contente de baisser la tête et d'hausser les épaules en guise de réponse à mon avocat.

" Je ne sais plus vraiment non plus..."

Cette sensation de vide... Cette impression, d'être perdue et de finalement ne rien savoir à propos de mon cousin... Ça me frustré à un tel point. Cette frustration se transforme assez vite en colère... Parce que cette frustration me poursuit depuis ces trois longues années de recherches. Pour ne finalement rien trouver, ou bien apprendre des choses que j'aurais aimé ne jamais savoir, en fin de compte...

Ça m'énerve et je commence même à m'emporter devant Choe-san... Ce qui est une mauvaise idée en soi, en plus d'être impoli. J'essaie de me reprendre, m'excusant aussitôt. Les questions fusent, elles sont très nombreuses mais les trois plus importantes et qui reviennent le plus souvent sortent de ma bouche.

Une fausse piste ? Oui, c'est possible. C'est même sûrement possible. Parce que la mafia, c'est un peu gros comme problème, non ? Mais la suite de sa phrase elle, ne me plaît moins... Elle est pleine de vérité. Peut être un peu trop. Et cette vérité là, je n'en veux pas. Sinon je ne chercherais plus depuis longtemps... Mon regard reste fixe dans celui de mon vis-à-vis. Ma colère est toujours la même, j'essaie de la faire taire, mais elle persiste. Et elle refait surface en commençant par inonder mon   regard suite à des questions... Peu valorisantes.

"Non ! Toute la famille avaient de très bons rapports avec lui ! Jamais il n'aurait fait ça, puis il ne m'aurait pas appelé sinon !.. D'ailleurs c'est quoi ces questions, je vous ai déjà tout dit à ce propos, absolument tout.""

Mes mains tremblent. J'ai du mal à rester en place. Je dois sortir d'ici, je me sens mal. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi je n'arrive pas à me calmer. Ça persiste, ça empire même. Il faut que je sorte.

"Désolée, je dois prendre l'air. J'ai besoin de sortir."

Je me lève sans attendre une quelconque réponse puis sors de la pièce. Je pourrais aller devant le bâtiment, mais il y a trop de monde... Et il suffirait d'un briquet pour que je puisse faire des dégâts considérables si je viens a perdre le contrôle... Alors il me reste la solution du toit. Je prend donc l'ascenseur jusqu'au dernier étage, avant de prendre les escaliers menant au toit. Je prends une grande inspiration, une bouffée d'air frais qui me fait considérablement du bien... Ma colère diminue légèrement. Ça fait du bien...

code by awib. forumactif .com
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choe Boon No
Âge : 24
Occupation : Avocat Junior
Quartier : Busanjin
Situation : Owned by Haneul~
Don : Amplification des sentiments
Niveau : 5
Multicompte : Lee Gwang Jin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t783-choe-boon-no-it-s-always-worse-t
Ven 2 Juin - 13:27

 Into the Labyrinth

Aren't we a little fiery today..?

Choe Boon No & Fujiwara Fukumi



Elle s’emporte. Ce que je lui dis l’ennuie, ce n’est pas ce qu’elle veut entendre. Je le sais très bien, je sais ce que je suis en train de faire. Mais elle craque trop rapidement, juste comme on arrivait à un point intéressant. Le sommet, juste avant la grande descente. Peut-être Fukumi n’aime pas les montagnes russes. Surtout celles qui finissent en une explosion.

Elle sort avant que j’ai pu réagir. Elle sort et me laisse là, les bras ballants. Je sens sa colère disparaître tandis qu’elle s’éloigne et devient hors de ma portée. Je souris, seul dans mon bureau. Je souris parce qu’elle est allée dehors, à l’extérieur, là oû ça peut devenir flamboyant rapidement. J’en tremble tellement ça me semble excitant. J’ouvre les tiroirs de mon bureau frénétiquement à la recherche de cigarettes. Je ne les garde pas dans mes poches parce que je ne fume pas pour vrai, et elle peuvent rendre les vêtements jaunes. J’ai pas envie de ruiner une chemise à cause d’un accessoire. J’attrape mon zippo, juste à côté. C’est un de ceux qui reste allumé, comme on voit dans les films quand le méchant veut faire sauter un truc ou brûler des gens couverts d’essence. Je l’ai acheter pour fumer, pas pour faire brûler des gens, s’il est nécessaire de le préciser. La douleur brute ne m’intéresse pas; j’ai besoin de voir leur mental s’effondrer.

J’ai envie de courir sur ses talons, de lui empogner sa colère et d’ouvrir mon briquet. C’est une autre sorte de souffrance, moins délicate que celle qu’ont les filles brisées que je croise la nuit. La fureur est facile à manipuler, c’est un feu qui ne demande qu’à brûler, mais elle n’emmène pas nécessairement l’autodestruction. Ce n’est pas comme un désespoir qui va consumer l’énergie vitale d’une personne jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une coquille vide, un être traumatisé au bord du précipice. La colère consume, mais elle attaque les autres. C’est une force destructrice à proprement parler. C’est rare que je réussis à trouver un cobaye que la colère peut rendre autodestructeur.

Je sors de mon bureau, encore trop enthousiaste mais un peu plus calme. Quelqu’un essaie de me parler mais je n’ai pas le temps. Dégage, j’ai quelque chose d’important à faire. Quelqu’un m’attend. J’arrive sur le trottoir en courant presque, déboulant de la porte d’entrée comme un malade. Trois de mes collègues sont là, à fumer. Ils me fixent, se demandent probablement pourquoi je suis si pressé. Oui, je vois leur dédain envers moi, et une certaine appréhension. Pas de colère dans l’air. Fukumi n’est pas là. Ils l’ont vu sortir, eux? Non, personne n’est sortit depuis 15 minutes. Le plus jeune me demande si j’ai un problème. Je ne lui réponds pas, je rentre précipitamment. Comment elle peut-être aller prendre l’air sans sortir à l’extérieur..? La réponse me saute au visage quand j’entends la tonalité de l’ascenseur. Elle est monté sur le toit. Mon visage se fend en deux, j’en peux plus. Elle est monté sur le toit, la conne.

Je franchis la porte qui mène au toit complètement hors d’haleine. Je n’ai pas le temps de me composer, je dois y aller. J’enfile une clope entre mes lèvres et marche vers ma cliente. Sa colère a baissé considérablement, elle doit avoir un self control incroyable. Je plonge dedans sans plus attendre, je lui donne tout ce que j’ai.

C’est vrai que ça fait du bien, un peu d’air frais.”, dis-je, ponctuant ma phrase avec l’ouverture de mon briquet. La flamme se découvre aussitôt, accompagnée de petites étincelles. J’ai toujours aimé jouer avec le feu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Into the labyrinth (Ft Choe Boon No)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boon petit chien 6 ans a adopter spa 27
» Magi : The Labyrinth of Magic RPG
» Cinéma: bienvenue chez les cht'is de Dany Boon
» Magi: The Labyrinth of Magic scan 216
» Contexte [the labyrinth of magic]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUSANJIN-
Sauter vers: