AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Les années ont eu un bon effet sur toi. [Ft. Imh Nahyun]

avatar
Lee Jae Sun
Âge : 23
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire sur le papier, marié à l'argent et tout un tas d'autres trucs
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo / Im Chae Rin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Mer 17 Mai - 18:12

Les années ont eu un bon effet sur toi.




Une semaine. Ça faisait maintenant une semaine que j'avais entendu parler de cette fameuse strip-teaseuse du Fuzzy NaveL. Une semaine que j'avais entendu ce prénom de nouveau. Une semaine que je m'étais amusé à essayer de rassembler un maximum d'informations sur les horaires qu'elle faisait pour pouvoir aller la voir histoire de tirer cette affaire au clair. Nahyun. Cette femme s'appelait comme elle. Ma meilleure amie d'enfance. On avait fait bon nombre de conneries ensembles et elle faisait partie des gens qui me manquaient vraiment. C'était pour cette raison que j'avais décidée d'aller la voir en souhaitant vraiment que ce soit bel et bien la Nahyun que j'avais connu autrefois.

Un soir donc après mon service, je me rendais jusqu'à la fameuse discothèque sur un horaire qui était censé être le sien. Son planning n'était pas difficile à obtenir. Bon nombre d'hommes et même de femmes se déplaçaient jusque-là juste pour la voir connaissant donc à quelle heure elle travaillait. Sur le chemin j'étais un peu nerveux pour être honnête parce que je savais parfaitement que j'allais être déçu si je venais à entrer et qu'en fait ce soit juste une femme portant le même nom qu'elle. Enfin bon. C'était l'heure. Je n'avais plus le droit de faire marche arrière alors j'entrais.

Il y avait une foule incroyable. C'était pas facile de se faufiler jusqu'à la piste où avait lieu le show mais finalement j'y parvenais. Heureusement que j'étais assez fin sinon je ne serais jamais passé. Puis là, contre toute attente, mon regard se posait sur un magnifique corps de femme nu. Le corps d'une femme que je connaissais finalement. C'était bel et bien elle. Nahyun, je t'ai retrouvée.
N'empêche, la vie est bien faite. Ça faisait onze ans que j'étais installé à Busan et donc onze ans que je ne l'avais plus vue et il avait fallu qu'un soir deux poivrots parle de "LA nana du Fuzzy Navel". Une bombe, une déesse, un ange tombé du ciel, la créature la mieux foutue à des kilomètres à la ronde. Et ils avaient fini par prononcer son prénom ce qui m'avait foutu la puce à l'oreille. À ce moment je n'étais pas encore sûr que c'était elle alors j'avais pris mon courage à deux mains, m'avançant vers les alcooliques déjà bien éméchés. En général j'évitais d'aller leur parler quand ils étaient dans cet état. Ils étaient chiants et imprévisibles. Mais là ça c'était bien passé. Ils avaient répondu à mes questions. C'était un peu grâce à eux que je l'avais retrouvée.

Je la regardais donc du public en souriant. Quand je l'avais quitté elle avait huit ans. Aujourd'hui si je ne me trompais pas elle devait en avoir vingt-et-un ? Je ne me serais jamais douté que la petite fille que j'avais connue devienne la strip-teaseuse la plus réputée de tout Busan. D'ailleurs j'avais de la chance qu'elle déménage ici. Comme si le destin voulait que nous nous retrouvions finalement. J'étais heureux de la voir. Je la regardais donc du début à la fin de sa danse et quand elle eut terminé j'allais patiemment l'attendre à l'arrière de la boîte de nuit en fumant ma cigarette. Vu qu'elle travaillait ici j’espérais qu'elle sorte par là.

J'entendais finalement la porte s'ouvrir. Je sortais de l'ombre et me pointais devant elle toujours tout sourire. J'avais peur qu'elle ne me reconnaisse ou qu'au pire elle ne se souvienne pas de moi mais maintenant je ne pouvais pas reculer alors bon.

Nahyun, ma belle et ravissante Nahyun. Tu as grandi !

Est-ce que je devais me sentir gêné que nos retrouvailles se fassent après son travail ? Est-ce que je devais me sentir gêné que la première fois que je la revois en huit ans elle soit nue comme un vers ? Ce n'était pas important pour le moment.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 22
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Jeu 18 Mai - 5:21




Les années ont eu un bon effet sur toi.
Ft. JAESUN&NAHYUN

Vous devez sûrement connaître l'expression « Un soir comme tous les soirs ». Et bien pour moi, c'était le cas, cela en était un comme tous les soirs. Pas show privé à faire pour mon plus grand bonheur et j'avais eu l'autorisation de me laisser aller sur la scène avec l'une de mes collègue, tant mieux. Ce soir c'était soirée laisses, cuir et menottes. En gros, la robe que je portais, qui ne servait pas vraiment à cacher ma poitrine, puisqu'elle laissait au contraire, voir toute ma poitrine, moulait avec ravissement mes hanches et mes fesses. Donc j'étais heureuse. Ce soir, j'étais la maîtresse des lieux. Cravache à la main, apparemment plus d'un des hommes aurait voulu être à la place de la demoiselle qui marchait de manière féline et à quatre pattes, derrière moi. Autant vous dire, que j'étais heureuse d'avoir eu ma petite soirée à moi. Pas besoin de descendre de scène pour venir danser sur les cuisses d'un homme, juste besoin d'écouter ce qu'il demandait ce qu'ils désiraient que l'on fasse avec ma charmante collègue. Une vraie bombe cette nana.

Assise désormais sur un grand fauteuil en cuir, nous voilà désormais à commencer le chaud. Posture sexy et volontairement provocantes, déshabillage sensuelle et évidemment quelques baisers torrides pour faire un peu plus monter la température. De temps en temps on pouvait entendre ma cravache claquer sur les jolies petites fesses de la demoiselle qui m'accompagnait. Ah oui... Et j'ai dit soir comme tous les soirs ? On va dire, que cela devait l'être mais c'était sans compter qu'elle allait quand même être riche en surprise. Premièrement un client qui s'est cru un petit peu trop à l'aise et venu se faufiler sur la scène s'apprêtant apparemment à se vider les... Sacoches -douceur, délicatesse et sans vulgarité naHyun, c'est bien.- directement entre nos cuisses. Heureusement que la sécurité était plus rapide que mon pied, sinon je penses qu'il aurait pu d'une oublier son envie et deuxièmement aurait pu faire une croix sur l'idée de procréer. Dommage qu'il n'avait pas été allongé... Sinon 20 cm de talons... Il les aurait senti passer.

Finalement, après cette petite interruption que nous nous serions bien passées, le show continua au plus grand plaisir de ses mâles. Je savais que des femmes regardaient le spectacle, imaginant être entre mes doigts ou à ma place. Mais très en retrait. Et oui, cela excite les hommes mais par contre mieux ne vaut pas dire que votre préférence va réellement sur le même sexe que le votre. Car oui, même s'il y a une toute légère amélioration, mais vraiment très minime, l'homosexualité en Corée... Ce n'est pas encore rentrer dans les mœurs. En tout cas, je ne vais le crier comme je dis bonjour, je tiens un minimum à mon boulot et mes études. La soirée se finis finalement sans plus d'encombre. Nous allions donc être relevées par d'autres danseuses. Je remercia évidemment ma collègue de qui j'étais très proche avant de filer me changer. Un petit short en jean, faussement déchiré en bas, un haut gris, col roulé qui laissait voir mon ventre et des chaussures noires faciles à enlever noir, avec un petit talon de 10cm plus une petite plate-forme devant.

Je sorties alors avec deux de mes collègues par l'arrière de la boîte où nous nous séparâmes pour prendre chacune le chemin de notre maison mais bien vite une voix qui me semblait légèrement familière avec une résonance tout de même très différente me fit relever la tête. Un jeune homme assez charismatique avait ouvert la bouche pour me parler. Ah non.. Pas encore un fan lourd et chiant qui va me proposer de prendre du bon temps dans sa voiture. Et alors que je me préparais à envoyer bouler -en beauté.-, cette personne s'approcha de moi et je fronça alors mes sourcils. Ce nez... J'aurais pu le reconnaître entre mile. Mais cela ne pouvait pas être lui... On s'était quitté quand j'avais huit ans. Obligation pour lui de déménager... C'était mon ami de conneries. Et on avait fait ensemble. Que ce soit des bataille de gommes jusqu'au « docteur » pour voir à quoi ressemblait l'entre-jambe de chacun -Je préfère dire que nous étions encore tout petit à cette époque.-... Oui, je crois qu'on avait fait pas mal. Je m'approcha alors de cette homme doucement avant de dire d'une voix basse.

- Jae... JaeSun ?...

Mais je n'attendis pas sa réponse pour courir vers lui et lui sauter au cou en riant de joie. J'étais heureuse de le retrouver, cela faisait des années que nous nous sommes pas vu et sincèrement... Cela faisait un bien fou de réaliser, si on peut le dire, un rêve de gamin. Mes jambes avaient entourées sa taille avant que je ne reposes pied à terre et que mes lèvres se déposent longuement sur sa joue alors que je l'avais tiré par le col pour qu'il se baisse un peu. Un grand sourire s'était gravé sur mon visage. Comment vous expliquer que j'étais heureuse de le retrouver ? Mais vraiment. C'était pratiquement improbable que l'on se retrouve ici.

Wouah... Mais c'est que tu as changé... T'es devenu sexy... Grrr.

J'explosa alors de rire à ma petite bêtise. Bon ok, tu étais devenu charismatique... Et mon jugement est entièrement objectif. Ah mais oui... Il ne savait donc pas que j'avais viré vers l'autre bord. Bah que je suis lesbienne quoi.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jae Sun
Âge : 23
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire sur le papier, marié à l'argent et tout un tas d'autres trucs
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo / Im Chae Rin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Mer 7 Juin - 22:37

Les années ont eu un bon effet sur toi.




Beaucoup me trouveraient culottés voir limite impoli d'aller la retrouver de la sorte après son travail. C'est vrai quoi, la pauvre. Elle pouvait être fatiguée, avoir envie de rentrer ou encore de n'importe quoi d'autre mis à part parler un homme. Mais cela faisait si longtemps que nous ne nous étions pas vus que je n'avais pas pu résister. Et puis merde, de ce que je me souvenais d'elle, elle n'était pas ce genre de nana à chipoter sur des détails aussi nuls et chiants. Donc j'étais là. D'abord dans la boîte, devant son show et son corps dénudé et maintenant à l'arrière à l'attendre clope au bec et boule au ventre.

Au début j'avais bien remarqué qu'elle semblait perplexe voire agacée donc j'avais avancé un peu plus dans l'espoir que la lumière de l'enseigne éclaire un minimum mon visage. J'aimais la nuit, mais dans cette circonstance en particulier ça me faisait bien chier. Ce n'était pas vraiment ce qu'on pouvait qualifier de pratique. Déjà que nous nous étions perdus de vue depuis plus de dix ans, les ténèbres du soir n'allaient pas l'aider à me reconnaître.

Je restais à une distance de bras d'elle environ. De là à ce qu'elle veuille me gifler ou je ne sais quoi en pensant que je suis un sale pervers qui a de mauvaises attentions envers elle. Cependant, très vite, c'était à son tour de s'approcher de moi. Je restais stoïque de l'extérieur mais je peux vous garantir que j'étais en train de me faire ronger par le stress et la peur qu'elle m'ait oublié. Je pouvais très honnêtement dire que l'oublie était une de mes plus grandes phobies. M'oublier, oublier quelque chose d'important, oublier quelqu'un, oublier ma jeunesse, perdre ma mémoire et tout ce qui va avec. Je détestais cette idée que le cerveau fasse un tri et supprime certains de nos souvenirs comme s'ils n'avaient jamais existé. Je détestais encore plus ça quand le souvenir en question était une personne. Et pourtant, l'oubli faisait partie de mon quotidien. Ce que je prenais, ce que je buvais, ce que je fumais. Toutes ces choses ne développaient pas ma mémoire. Loin de là. Certain avaient des dons il paraît, j'aurais tout donné pour avoir une mémoire inhumaine.

Enfin bon, revenons à notre histoire. Nahyun, la belle Nahyun venait de prononcer mon prénom ce qui me fit sourire et lâcher un petit rire nasale. Mes craintes pouvaient s'envoler. Elle m'avait bel et bien reconnu malgré tout. Le changement physique, les années, la nuit. Et, au-delà de toute espérance, elle m'avait même sauté littéralement dessus ne faisant qu'augmenter mon soulagement. Elle m'avait manqué ma copine de bêtise. Et j'étais ravi de voir que c'était le cas pour elle aussi. Alors je lui rendais son étreinte plutôt deux fois qu'une d'ailleurs.

Ses douces lèvres sur ma joue et sa remarque. Comment expliquer ce que je ressentais ? Nahyun était comme une sœur pour moi. Elle représentait tous mes interdits et avec elle je pouvais toujours me lâcher et être moi-même. Ce soir en la retrouvant je retrouvais un peu de cette enfance lointaine.

Tu es devenue pas mal non plus et sur scène, comment dire... Tu es vraiment une bombe atomique.


Je riais avec elle. C'était vrai. Je le pensais sincèrement du plus profond de mon cœur. Elle était magnifique et le métier qu'elle faisait semblait lui aller comme un gant. On ne pouvait pas rêver mieux pour elle. Elle avait les mensurations, la classe et l'attitude surtout. Des corps humains, j'en avais vu de tous les genres et surtout des deux sexes. Rares étaient ceux qui pouvaient prétendre arriver à sa cheville. Mais ça je lui en parlerais sans doute plus tard.

Dis moi ma belle, est-ce que tu es fatiguée ?


J'espérais que non. Maintenant que je l'avais retrouvée je comptais bien rattraper le temps perdu ce soir. Je n'étais pas ce qu'on pouvait qualifier de patient alors je n'avais pas de temps à perdre. Et puis nous devions sûrement avoir l'un comme l'autre une quantité gargantuesque de choses à se raconter. Nous nous étions quittés enfants et aujourd'hui elle était strip-teaseuse et moi... Je ne saurais même pas me qualifier. J'étais bien curieux de savoir comment elle avait pu en arriver là.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 22
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Jeu 8 Juin - 23:36




Les années ont eu un bon effet sur toi.
Ft. JAESUN&NAHYUN

Pour moi, c'était déjà une très bonne soirée. En même temps... C'est mes petits moments que j'adore. Pouvoir le faire avec une collègues et surtout ne pas avoir besoin de descendre de scène pour faire un petit show à celui qui a mit le plus de billets sur le bord de la scène. Mais c'était aussi après ce genre de soirée que j'avais un ou deux jeunes hommes venaient me voir à la sortie de mon travail pour avoir leur part du show. Et c'est peut-être pour ça que j'étais à deux doigts de t'envoyer chier surtout qu'en pleine nuit aller reconnaître quelqu'un. Non je déconne. Pour certain ça serait compliqué mais quand on a le don de voir dans le noir comme en plein jour... Ça devient immédiatement plus simple. Non ce qui est plus compliqué c'est quand ce visage en face de vous vous dit quelque chose mais que vous êtes dans l'impossibilité de dire d'où il vient. Mais heureusement, pour une fois, mon cerveau se brancha rapidement et je pus donc reconnaître mon petit frère de conneries. Oui, avec moi il faut juste me laisser le temps de brancher tous les fusibles et après le tour est joué. Bon d'accord, d'accord... Je mets peut-être un peu de temps à régir mais on ne va pas m'en vouloir pour si peu. On ne peut pas et avoir la classe naturelle et l'intelligence. C'est pas compatible je vous rappelle.

Il était donc normal pour moi de lui sauter au cou pour le saluer après tant d'années séparée de lui. Sincèrement cela faisait un bien fou de le retrouver. Une fois ce câlin terminé je remis pied à terre puis dans un petit rire, je fis une petite pause très sexy mettant en avant mes atouts féminins, te lançant un regard de braise avant de rire de plus belle revenant dans une position bien plus normale.

- Merci mon beau jeune homme.

Mon dieu qu'il m'avait manqué. Certes nous avions été séparé à nos neuf ans mais je ne l'avais jamais oublié. Il avait été pour moi comme un frère et j'avais des regrets qu'on est pas pu continuer de grandir ensemble.

Puis je viens rapidement prendre mon paquet de cigarettes et mon briquet avant d'en sortir une et de la mettre à mes lèvres. J'ouvre mon  briquet pour ensuite brûler le bout de ma cigarette et ainsi venir tirer sur cette dernière avant de frissonner en lâchant un râle de plaisir en recrachant la fumée. Puis je viens poser mon regard vers toi avant de lâcher un petit rire fluet.

- Pardon... Je commençais à avoir un peu de mal à tenir sans cigarettes... C'est pas aujourd'hui que je vais réussir à arrêter cette merde.

Un second petit rire vient s'emparer de ma gorge avant de secouer négativement la tête à ta question. Moi ? Fatiguée ? Ça va pas la tête. Il en faut beaucoup pour me crever. Je viens alors poser ma main sur ton épaule avant de reprendre la parole.

- Pas le moins du monde. Je suis encore en pleine forme. Du coup, je te proposerais bien de venir faire un petit tour sur la plage avec moi. Sans te forcer bien sûre.

Un doux sourire vient étirer mes lèvres avant que je ne relève ma tête à l'entente de mon prénom, un peu plus loin avant qu'un grand homme en costume noir et blanc s'approche de moi, faisant complètement abstraction de ta présence. Puis il prit la parole, une voix grave et suave qui peut faire craquer n'importe quelle femme... Du moment, qu'elle est hétéro. « NaHyun, désolée de te déranger mais accepterais-tu de venir terminer la soirée chez moi ? Je t'offre un verre. »

Un large sourire assez sensuelle vient se dessiner sur mon visage alors que je m'approche de lui d'une démarche similaire avant de lui demander de se baisser vers moi. Je pointe alors mon doigt en direction d'une BMW garée en contre bas. Je prends alors la parole d'une voix suave.

- Mon chéri... Tu vois le pot d'échappement là-bas ? Un petit signe de sa part me fit continuer ma réponse. Alors fonce... C'est le seul trou que tu auras aujourd'hui.

Après lui avoir gentiment frotter le dos, un petit rire nasale se fit entendre alors que je me redressais pour me tourner vers toi avec douceur. Avant de tirer de nouveau tirer sur ma clope.

- Tu viens ?
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jae Sun
Âge : 23
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire sur le papier, marié à l'argent et tout un tas d'autres trucs
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo / Im Chae Rin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Ven 28 Juil - 13:44

Les années ont eu un bon effet sur toi.




Si on m’avait dit plus jeune que je retrouverais Nahyun dans une boîte de strip-tease à danser de la sorte sur scène j’aurais sans doute dit à la personne que ça ne m’étonnerait absolument pas ! C'était vrai. Je n’étais pas étonné une seule seconde qu’elle se retrouve ici. Elle et moi avons toujours été très similaires et si j’avais pu passer du parfait petit catholique qui priait le dimanche à ce que j’étais aujourd'hui elle avait largement pu devenir strip-teaseuse merde ! Et une sacrée en plus. Elle était vraiment bandante même pour moi qui préférais quand même les torses velus et les petites fesses poilues de ces messieurs. Je ne disais pas non à une belle femme de temps en temps cela dit et elle se rangeait de loin dans cette catégorie pourtant si étroite à mes yeux.

Cela étant, nos retrouvaille et cet instant où elle réalisait qui se tenait face à elle restaient vraiment touchants. Elle avait sauté dans mes bras et je l’avais entourée de ces derniers pour la coller un peu plus à moi et même la soulever légèrement du sol tout en riant comme dans un bon film à l’eau de rose bien passionnant comme on les aime. Je riais même. Il ne manquait à tout ça que la petite larme qui perle au coin de l’œil. Elle viendrait plus tard sans doute. Nahyun n’était pas personne à mes yeux.

Heureusement l’explosion de sex-appeal dont elle me faisait la démonstration quand je la complimentais sur son corps détendait un peu l’ambiance ainsi que la niaiserie qui s'était installée là. Niaiserie à laquelle je n’étais pas habitué mais qui s'était pourtant fait naturellement et qui ne m’avait pas tant dérangé.

Beau jeune homme ? Me ferais-tu la cours ?

J’embrassais le dos de sa main d’un geste théâtrale. Je savais parfaitement qu’elle ne me draguait pas mais j’avais envie de la taquiner un peu en faisant mon monsieur Jen’aipasl’habitudedescompliments ce qui en soit n’était pas du tout mais alors pas du tout le cas. Mais après tout nous nous étions séparés il y a si longtemps.. Nous ne savions rien l’un de l’autre. Quand nous étions des gosses nous étions loin de nous douter que nous deviendrions ainsi alors bon. Tout était à découvrir. Absolument tout. D’ailleurs la première chose que je découvrais était que maintenant visiblement elle fumait. Je riais à sa remarque et me sortais aussi une cigarette même si je venais d’en jeter une. Tant pis.

Je ne vais pas te blâmer. Loin de là.

Je prenais son briquet sans gêne et allumais ma propre clope avec avant de le lui rendre. Je comprenais qu’elle prenne sa dose de nicotine tout de suite en sortant. C'était moi-même la première chose que je faisais après avoir servi des alcooliques puants pendant plusieurs heures. J’aimais mon travail mais quand je sortais mieux valait ne pas me parler avant que je n’ai eu le loisir d'encrasser mes poumons avec du tabac.

Et maintenant… Qu'est-ce qu’on pouvait faire ? Je ne voulais pas la quitter mais peut-être qu’elle voulait se reposer. Qu’on allait simplement parler un peu voire pas du tout par manque de temps ou d’inspirations pour finalement se quitter et se donner rendez-vous sans nous rendre compte que nous ne pourrions pas nous contacter et.. Oh.. Elle n’était pas fatiguée. Une fois de plus mon cerveau avait fourni bien trop de travail et je m’étais inquiété pour rien du tout alors un soupir de soulagement et un sourire furent les réactions de mon corps face à sa réponse négative qui évoquait en moi des sentiments plus que positifs.

J’adorerais aller me promener avec toi sur la plage. Jusqu'à demain matin même s’il le faut.

J’aurais toute la journée pour me reposer alors pourquoi pas hein ? Chaque minute était bonne à gratter pour rattraper un peu toutes ces années de séparations de ma petite sœur de connerie. Pour faire le tour de ce que nous étions devenus une nuit serait sans doute trop courte. Mais peu importe. Je l’avais retrouvée alors je n’allais pas la lâcher de si tôt la petite. Tant pis pour elle si ses projets étaient différents. Les miens étaient très clairs dans ma tête. Le grand retour de Nahyun et Jae Sun c'était maintenant.

J’allais lui proposer d’y aller quand je fus nettement coupé par un type qui, en temps normal, m’aurait fait écarter les cuisses rien qu’en me saluant tant sa voix était intense. Il faisait trembler ma libido. Cependant ma colère d’avoir été interrompu pendant un moment si important l’emportait largement sur mes hormones agitées. J’allais encore rétorquer mais c'est Nahyun qui s’en chargeait. Je fus forcé de me tenir la bouche et le ventre tant j’avais envie de rire face à cette repartie que je ne lui connaissais pas non plus. Décidément.. Cette fille était incroyable.

Quand elle me demandait d’y aller je lançais un petit regard au type qui semblait mal dans ses baskets d’un coup. Le pauvre. Il s'était méchamment fait rembarrer. Cependant c'était Nahyun qui attirait le plus mon regard.

Allons-y ma belle.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 22
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Lun 31 Juil - 16:55




Les années ont eu un bon effet sur toi.
Ft. JAESUN&NAHYUN

Mon dieu... Après onze ans... Onze années séparées de mon meilleur ami. Et en plus... Je pensais à lui hier et là. Qu'est-ce qui se passe ? Je le retrouve à Busan à la sortie de mon service. Mon dieu... la vie est bien faite parfois. Et c'est pourquoi je n'avais pu réprimer l'envie de lui sauter dans les bras après ses retrouvailles. C'est vrai qu'il était devenu un bel homme qui devait faire craquer n'importe qui à la ronde. Puis ses lèvres se déposèrent sur le dos de ma main et c'est alors qu'un léger rire fluet quitta ma gorge avant que je me mette dos à lui et que je viennes me coller conte lui pour me frotter contre son corps comme une chatte en chaleur. Enfin oui, la mienne l'était tout le temps mais... Ta gueule NaHyun, évite nous les détails pour une fois. Un sourire quelque peu amusé et pervers s'était dessiné sur mes lèvres.

- Peut-être bien qui sait?

Avant que je ne me détache de sa personne et rire légèrement à mon petit moment de débilité. Mais bon avec lui j'étais déjà très détendue à l'époque et je peux dire que je l'étais toujours dès à présent. Mais ce bon moment fut interrompu par un de mes admirateur qui espérait que je prendrais sa queue au fond de ma gorge. Et un qui se mettait le doigt dans l’œil jusqu'au cubitus, mais que j'avais remis à sa place avec une facilité qui pouvait être déconcertante pour beaucoup mais à force j'en devenais complètement habituée. Puis vu que tu avais accepté de m'accompagner à la plage, je commença à avancer dans les rues perchées sur mes hauts talons, ce qui me gênait en rien, une démarche des plus féminines et sensuelles comme à mon habitude. C'est aussi comme ça qu'on me qualifiait et j'aimais ce genre de compliment. Tout en finissant ma cigarette, mes yeux suivent une belle demoiselle qui passait fort agréable à regarder et encore plus son petit fessier et mes sourcils le firent parfaitement comprendre en se levant tendit que je fus obligée de la quitter du regard. Bordel. Je l'aurais bien mise dans mon lit cette petite. Mais bon... Je voulais aussi profiter de lui aussi. Je jeta mon mégot sur le bord du trottoir alors que je posais mes prunelles sur ta personne.

- Alors dis-moi, que deviens-tu mon beau ? Je penses qu'il y a des nouveautés depuis onze ans non?

Un grand sourire se dessina sur mes lèvres alors que j'étais heureuse de pouvoir passer un peu plus de temps avec lui. Et vous m'étonnez qu'il y ai eu du changement... Regardez j'ai bien remarqué que j'étais lesbienne pendant qu'il était parti, j'ai fait toutes les conneries qu'on ne devrait pas faire, je suis devenue accro au sexe, je suis encore en court de sevrage pour les joints... Comme quoi tout peu changer en l'absence de quelqu'un et je penses que de son côté c'était la même chose. Enfin, je l'espérais tout de même. Non par ce que si en onze ans il lui ai rien arrivé... Je devient hétéro. Ouais... Non.... Non, non... Mauvais parie ça. Non mais en fait... On va rien parier c'est plus sûre pour ma santé mentale et celle de mon entrecuisses.

Nous continuions de marcher avant d'arriver à la plage et que je retire mes chaussures pour être plus à l'aise sur le sable tout de même. J'inspire profondément l'air frais ici présent ce qui faisait en soit un bien fou. Nous pouvons désormais poser nos pieds sur le sable blanc alors que je souriais sans vraiment d'explications précises. Juste que j'étais parfaitement bien avec toi dans cette endroit que j'affectionnais tout particulièrement.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jae Sun
Âge : 23
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire sur le papier, marié à l'argent et tout un tas d'autres trucs
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo / Im Chae Rin
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Ven 1 Sep - 16:10

Les années ont eu un bon effet sur toi.




Pour sûr Nahyun Était devenue une femme d’un charme qui ferait pâlir de jalousie n'importe qui sur cette terre. Elle avait tout pour elle, l’humour, la sensualité, la force et surtout un cul d’enfer. Si je n’étais pas de ce bord elle serait une proie que j'essayerais sans doute de me faire. Bien que l’amour avec les femmes ne me dérangeait pas quand elles étaient aussi sexy qu’elle. Quand elle se frottait à moi par réflexe je tenais ses hanches et laissais glisser mon nez dans sa nuque.

Tu devrais pourtant savoir que je ne refuse jamais un défi.

Malheureusement ce petit moment de complicité plutôt intense fut interrompu par un type qui visiblement n’avait pas froid aux yeux. Il se faisait bien remballer D’ailleurs ce qui me forçait à rire. Les gens se croyaient vraiment tout permis de nos jours et c'était inquiétant. Heureusement Nahyun semblait tout à fait consciente de ce monde là et elle savait s’en défendre pour mon plus grand plaisir. Maintenant que je l’avais retrouvée hors de question de la perdre à cause d’un sale type qui pensait sans doute pouvoir souiller son si joli corps sur la banquette arrière de sa voiture. Il repartait donc bredouille sous nos regards moqueurs.

Elle commençait à marcher vers la plage sans doute alors je la suivais. Sur le chemin on croisait une petite demoiselle qui n’avait rien de déplaisant. Cependant je ne m’attardais pas sur elle comparé à Nahyun qui avait visiblement des projets bien moins que catholiques dans sa tête concernant cette fille. Son regard.. Elle me faisait penser à moi quand je voyais des beaux petits culs d’hommes dans lesquels je me glisserais bien. Enfin bref. Maintenant nous étions loin de l’objet de convoitise de Nahyun et c'était sur moi qu’elle posait ses yeux. Ses yeux qui, soit dit en passant, étaient tout aussi déstabilisant que son corps. Elle avait un regard plutôt perçant. Un regard magnifique.

Non ! Je suis resté le fidèle enfant catholique et sage que mes parents voulaient que je sois.

Ma voix avait vraiment un ton plus qu’ironique. J’avais abandonné toutes ces conneries depuis bien longtemps. Maintenant ma religion se faisait à base de drogue, de sexe, et d’un t'as d’autres choses pas forcément bonne pour s’attirer les bonnes grâces de Dieu. C'était le cadet de mes soucis. Je vivais au jour le jour point final. Et c'était beaucoup mieux ainsi pour être honnête.

En réalité je traîne à droite à gauche. Je suis barman chez interplay. C'est pratique. Ça me fait rencontrer des gens plus ou moins intéressants qui finisse plus ou moins dans mon lit. Et toi ma poule ?

J'étais prêt à tout lui raconter en long en large et en travers. Cette nana je lui faisais plus que confiance. En quelques secondes J’avais tout retrouvé. Elle avait toujours été ma meilleure amie avec cette place si particulière dans mon cœur. Même pendant les 11 ans où je l’avais perdue de vue. Je n’avais pas passé une journée sans qu’elle fasse irruption dans mon esprit pour être honnête. Il y avait toujours un petit détail ou un truc que je voyais qui me faisait penser à elle.

D’ailleurs il faut que j’en remercie deux qui parlaient de toi. Sans eux je te chercherais encore.
[/color]
@ pyphi(lia)


heart in a bubble:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les années ont eu un bon effet sur toi. [Ft. Imh Nahyun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» Couple de l'année
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM :: Fuzzy Navel-
Sauter vers: