AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave. Ft. YuJin&NaHyun

avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Lun 15 Mai - 15:49




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Comme tous les jours de la semaine, j'avais eu cours pendant une bonne partie de la journée. Et je peux vous dire que le droit.. Ça crève. Entre la Loi n°9 ¾... -Remarquez ma magnifique référence à Harry Potter.- Qui diffère d'un tout petit riquiqui minuscule point de la n°9 3/5, c'est à plus savoir où en donner de la tête. Et évidemment, je me faisais très souvent charrier par mes camarades de classe qui avait découvert que je dansais au Fuzzy Navel à peu près tous les soirs. C'est loin de me déranger, il ne faut pas croire que cela m'atteigne énormément mais bon des fois, j'avais qu'une envie c'était de leur faire bouffer la chaise la plus proche. Pourquoi ? Par ce que je ne pouvais pas entendre ce que disais le professeur. Alors non je ne l'ai jamais fait. C'était une table ce jour là. Bah quoi ? Je l'ai jamais fait avec une chaise encore. Faudra que j'essaie un jour d'ailleurs...

J'avais donc finis mes cours de la journée et je pouvais enfin rejoindre la boîte où j'avais été embauchée il y a trois ans de cela. Et je savais que ce soir était une soirée assez particulière. J'allais porter l'une de mes tenues préférées. Une petite tenue de policière, évidemment très sexy. Et je savais également que j'allais devoir passer sur les cuisses de plus d'un des hommes qui assisteront à la soirée... Il y a pas une femme qui veut que je lui fasses un show ? Que je prennes moi aussi un peu de plaisir dans tout ça. Non... Pas que je n'aime pas dévoiler mon corps, me trémoussais devant des centaines de paires d'yeux mais c'est plutôt sentir l’attirail d'un monsieur venir me dire bonjour à travers son pantalon... C'est bien l'une des pires choses que je peux sentir de ma vie. Donc si ce soir, il y a une seule femmes -S'il faut je lui mettrais un sac sur la tête.- qui veut bien sortir les billets pour les mettre dans mon short... Je serais capable de lui baiser les pieds... Oui, ou autre chose si on le voit comme ça. Il y a pas de soucis.

Me voilà donc désormais au sein de la boîte où je retrouvas toutes mes collègues, les maquilleurs et coiffeurs pour une petite séance poupouning. Il fallait être plus que présentable ce soir. Et nous fûmes rapidement prêtes perchées sur nos talons très hauts. Et bon dieu que j'aimais nos chaussures. Il faudrait que je penses à en acheter pour mes soirées de libres. Mes cheveux mi-longs étaient lâchés, venant effleurer mes épaules et un rouge à lèvre carmin déposé sur mes lèvres. La boîte était déjà bien remplie et mes collègues étaient déjà sur scène mais évidemment, plus d'une personne attendait la stripteaseuse aux hanches de rêve. Et il ne fallut pas attendre longtemps pour que le DJ mette le feux pour mon entrée, musique et cris des gens se fient entendre et retentis encore plus fort quand je m'avanças, tête baissée, regard caché par la visière de ma casquette, d'une démarche sexy à la limite féline alors que des menottes tournaient autour de mon doigt. Je rejoignis ma barre en relevant la tête. Je vins alors faire volte face, mon mini short me servant pratiquement de petite culotte avant de me pencher pour ensuite poser les menottes par terre et ainsi commencer à danser sur et contre la barre commençant petit à petit à me déshabiller. Je me retrouvas rapidement sein nu, mes piercings étant désormais dévoilés tandis que les billets continuaient de se tendre sur le bord de la scène.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mer 17 Mai - 3:50
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
Pour une énième fois cette année, j'étais en train de me coiffer et me revêtir de vêtements qui me donnaient un air présentable sans avoir l'air de quelqu'un qui se cherche un compagnon ou une compagne pour la nuit; et ce dans le but de marcher et entrer dans le premier bar ou la première boîte qui me donnera envie. À vrai dire, je ne serais pas exactement entrée dans le premier que j'aurai vu. J'ai suivi les conseils de Hae Won qu'elle m'a donné lorsque nous avons discuté le lendemain de ma mésaventure nocturne. Pour ne pas risquer ingérer du GHB de nouveau, j'ai parcouru quelques endroits, toujours accompagnée (ou presque) et j'ai noté ceux qui me plaisaient bien ou ceux où le risque que j'aie des problèmes était moindre. Parmis eux, le Jazzy 302, où døubt joue fréquemment. Un petit bar tranquille, celui où Hae Won travaille et même Jae Hyeong, mon ex petit copain, lorsqu'il n'est pas sur les planches de la scène du bar à jouer et chanter.  Il y avait le Rakhyu aussi, où ma meilleure amie travaille. Il est toujours possible de boire un coup en criant dans une salle de karaoké, et à plusieurs c'est toujours plus amusant. Et dernièrement, le Fuzzy Navel. Plus agité, plus risqué aussi, mais tant que je gardais un oeil sur mes propres consommations il n'y avait pas de problème. En plus la musique y est géniale.

Ce soir, mon choix s'est arrêté sur celui-là. Sans raison particulière. De toute façon, toutes les raisons sont bonnes pour boire. Je n'ai pas besoin de célébrer quoi que ce soit, ou d'être accompagnée. Mes amies m'ont parfois fait part qu'elles croient que j'ai un léger problème à ce niveau, une dépendance. Bon, elles ont probablement raison. Et je fais des efforts, ces temps-ci. Mais au stade où j'en suis dans ma vie, je me moque bien que ma consommation d'alcool soit un problème. Sitôt mes cours terminés, j'allais décompresser au Fuzzy, un point c'est tout. Et puis, aujourd'hui, mes cours terminaient horriblement tard. Je le méritais bien.

Aussitôt pensé, aussitôt fait. J'étais à peine retournée dans ma chambre aux résidences que j'étais déjà en train de me changer pour me rendre en ville. Et comme d'habitude, je faisais parfois tourner les regards. Soit d'hommes qui complimentaient mes jambes, comme celui du festival des lumières (que Ho Joo déteste probablement pour la vie maintenant), soit d'autres personnes tous sexes réunis qui me dévisageaient parce qu'ils ne comprennent pas qu'est-ce qu'une fille comme moi pouvait bien faire dans les alentours, surtout seule. Tant pis pour moi, ou tant pis pour eux. Sans doute le soju que j'ai bu avant de partir de chez moi me monte déjà à la tête, mais je les trouve pathétique. Incapable de savoir comment profiter de la vie sans quelqu'un d'autre. Vraiment, tant pis pour eux au final. Je pousse donc la porte du Fuzzy, confiante comme jamais. Même que ma hâte m'a fait sursauter. La confiance en soi n'est pas mon point fort, alors quand elle se présente... ça étonne, on s'entend là dessus.

Je sais qu'une partie du Fuzzy est consacrée à la danse, et par danse je ne parle pas de piste de danse. Je parle de ces filles qui montent bravement sur scène, tournoyant autour d'un poteau de métal pour un peu d'argent. Je ne les envie pas, personnellement je ne serais jamais capable de faire un tel travail. Je n'ai pas pitié d'eux non plus. Elles ont le droit de faire ce qu'elles veulent de leur vie. Mais je ne peux pas m'empêcher d'être dégoûtée à la pensée que des dizaines d'hommes dégueulasses pouvaient reluquer des femmes qui essaient juste de gagner leur vie d'une manière ou d'une autre comme des sauvages. Ce ne sont pas tous les spectateurs qui sont comme ça, bien sûr... ah, ma vision des hommes doit être un peu biaisée. Surtout depuis lui, et ses coups. De quoi me donner en vie de tracer une croix sur la portion masculine de ma bisexualité.

Bref, comme à mon habitude, j'ai pris un shooter ou deux, suivi d'un cocktail quelconque, le premier qui me venait à l'esprit. Le Bloody Caesar cette fois-ci. Et comme à mon habitude, je ne portais pas trop attention à la scène... dis-je alors que mon regard bifurque lentement vers la femme qui s'est mise à danser. Ses mouvements hypnotisants m'ont rapidement captivée, et pour une rare fois je me suis surprise à porter une attention particulière à cette partie du Fuzzy où je ne suis jamais allée auparavant. Bon, on ne vit qu'une fois non? Je m'avance pour y voir un peu plus clair. Certains hommes me dévisagent. Je les comprends, ce n'est pas comme si l'homosexualité est très bien vue en Corée. Mais je m'en fous. J'allais admirer si je le veux bien. Et là, mes sourcils se froncent, et je plisse les yeux.

NaHyun? Non, j'y crois pas! Pourtant si, elle y ressemble comme deux gouttes d'eau, en un peu plus tatouée, plus vieille et surtout... plus nue. Quelques flashbacks de l'école secondaire me revint. Ah, NaHyun. Elle faisait tourner tous les regards à l'école, même le mien. Surtout le mien. La voir ici c'est presque un rêve de jeunesse... ah mais qu'est-ce que je dis? J'ai murmuré une expression de surprise à moi-même, et je me suis avancée encore un peu plus, bouche bée. Je devais bien être la seule fille dans le coin où je suis à admirer le spectacle. J'ai jeté un oeil à ses pieds, notant les billets. Devrais-je? J'ai tâté mon portefeuille rapidement. Je suis un peu moins riche que je le croyais... peut-être un peu plus tard dans la soirée, si elle me voit.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Mer 17 Mai - 4:49




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Ce qui pouvait paraître inquiétant c'est que oui... J'aimais ce que je faisais. Je mettais déjà des photos  de moi assez... Dénudée ou de parties de mon corps très précises sur mon Twitter donc ce n'est pas comme si me dénuder devant des gens allaient me déranger non... Ce qui me dérangea le plus c'est quand je vis le client le plus habitué des lieux. Qui est aussi le plus riche et même si je savais que j'allais en gagner pour mon fin de mois, je savais également le prix que cela m'en coûtait. J'étais actuellement à quatre pattes, les bras tendus devant moi, pour bien faire ressortir mes fesses ainsi que la queue du dragon tatoué qui descendait légèrement sur ce dernier. Je me redressa alors, jambes écartées, et le dos contre la barre de pôle dance. Mes doigts vinrent attraper la visière de ma casquette que je lança un peu plus loin sur la scène dévoilant ainsi tout mon visage. Un petit mouvement de langue bien suggestif, jouant ainsi avec mon piercing sur la langue. Et si seulement, vous saviez combien aimerait le sentir sur une partie bien particulière de leur anatomie... Follement... Dégueulasse. Plutôt me jeter du onzième de mon appartement que de devoir fumer la pipe.

Je descendis de la scène, voyant la grosse liasse de billets qu'il tenait dans sa main, pour m'approcher de cette homme passant devant une jeune fe... FEMME ?! Attendez... J'ai bien vu là ? Je viens bien de passer devant une femme. Oh... My... Gad... Mes prières ont été entendues. Non NaHyun... Ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Soit elle est là juste pour me faire une remontrance soit elle n'a pas assez d'argent pour que je lui face un chaud. Dure réalité. Ou peut-être qu'elle a assez et tu vas enfin pouvoir prendre toi aussi ton petit plaisir de la soirée. Enfin... Des fois je pouvais le faire quand nous avions nos soirées HOT. C'est à dire que nous choisissions un ou une partenaire et... Nous étions à la limite de coucher ensemble à même la scène et même si j'aimais les femmes. Je remerciais le ciel que cela me soit jamais arrivé. Bon ok... Des fois dans certaine position.. Un frottement de trop et je peux vous assurez que vous le sentez passer. Dans le bon sens du terme, bien sûre.

Je vins alors prendre les billets entre mes doigts mais il en avait mit un peu moins qu'habituellement, ce n'est donc pas sur ses cuisses que je vais devoir me déshabiller. Même si au vu de la liasse... Mon short allait devoir rejoindre le reste de mes vêtements, ce qui me laisserait juste en petit string... Vous savez les strings qui limite ne servent à rien. Enfin, vous allez me dire de base cela ne cache pas grande chose mais là... C'est limite juste des bouts de ficelles que l'on a assemblé pour faire croire que c'était un sous-vêtements. En gros ? Si je le portais pas. Se serait exactement la même chose. Je viens alors jeter l'argent qu'il m'avait donné sur la scène pour ensuite commencer à danser face à lui de manière de très suggestive, venant m'agenouiller pour passer mes mains sur son torse musclé recouvert d'une fine chemise bleue claire puis son pantalon, mes seins ayant caressé ses cuisses, sous mes doigts ce ne sont pas que celle-ci que je sentis. Non NaHyun, ne montre pas que tu as juste envie de sauter au plafond pour fuir. Non... Reste calme, impassible. Une fois redressée sur mes jambes, je vins m'asseoir sur ses genoux pour commencer à me frotter contre lui son attirail semblant ne pas vouloir rester calme... Non mais attendez faut que je comprennes quelque chose. Les filles hétéro... C'est quoi qui vous attire dans ce truc machin chouette moche là ?

Et rapidement je le laissas faire son petit plaisir. C'est à dire, retirer mon mini short pour que je me retrouve « pratiquement » nue devant lui et tous les hommes ici présents savaient ce que le bout de ficelle cachait. Mon dernier piercing. J'ai douillé pour celui-là, mais passons. Après plusieurs minutes à danser pour lui, je pus enfin me retourner pour remonter sur ma scène et ainsi pouvoir de temps en temps regarder cette jolie jeune femme qui d'ailleurs me rappeler quelqu'un... Mais qui. NaHyun... C'est le moment de prouver que t'as un cerveau. Qui me rappelait-elle. Je sais que ce visage date d'il y a quelques temps maintenant puis des flashback se présentèrent dans ma tête. Oh god... YuJin ?! Oups... On va dire que comme retrouvailles c'était assez... Particulier ? En même temps, elle ne m'avait jamais vue entièrement nue et bien, il y a une première fois à tout. Même si depuis que l'on s'était quitté je n'étais ni tatouée, ni percée. Ou alors de celui à mon nombril qu'elle n'a peut-être jamais vu.

Et malgré cette agréable surprise, je continuas de danser, lui envoyant quelques regards insistants pour qu'elle dépose au moins un billet sur la scène. N'importe quel montant... Bon peut-être 1000 KRW... Là ça allait faire un peut just, mais même pour 50 000KRW, j'irais lui faire une petite danse et finir de me déshabiller face à elle. Mon dieu... Danser sur les cuisses d'une femme... Quand vous voulez. Cela commençait sérieusement à me manquer de ne pas avoir ressentis même des mains féminines se poser sur mes hanches. Niveau douceur il n'y a pas mieux. Et puis... Si je pouvais en profiter pour lui poser au moins une question. Je n'allais pas me gêner pour ça.

Aller... S'il te plaît.. Dépose un billet..., pensais-je et je dirais même priais-je dans ma tête tandis que je continuais de danser de façon très sexy et provocante.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mar 23 Mai - 1:18
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
Jamais je n'aurais cru la croiser à Busan. Enfin, tout est possible. J'ai bien retrouvé Ho Joo ici, et j'ai également retrouvé Ji Hae. Alors c'est entièrement plausible que NaHyun aie quitté la capitale pour aller plus au sud. Mais malgré son physique avantageux, malgré mes fantaisies d'adolescentes lorsque je la croisais dans le couloir de l'école, jamais je n'aurais cru voir NaHyun danser, pratiquement nue, autour d'un poteau à Busan. Une partie de moi s'inquiétait et se demandait pourquoi elle avait choisi cette profession. Ou était-ce un choix? Hm, elle a l'air de s'éclater quand même, peut-être elle aime ça. Mais ne faisait-elle pas partie des rares filles de l'école qui étaient plus ou moins ouvertement homosexuelles, comme Ji Hae? Peut-être que je me trompe de personne aussi. Ce n'est pas comme si ma mémoire était la meilleure du monde.

Je ne sais pas trop si c'est du voyeurisme ou de la curiosité, mais je me suis avancée pour essayer d'y voir un peu plus clair. J'ai honnêtement toujours trouvé NaHyun extrêmement jolie. Son corps me faisait rêver, et que dire de son charisme! Et son être au complet, quoi. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'étais amoureuse, mais elle m'attirait. J'étais plus jeune qu'elle, et assez timide. Encore aujourd'hui, même. Alors je ne l'ai jamais vraiment approchée, à ce niveau je veux dire. On se parlait, on s'entendait bien, mais c'est tout. Et je ne sais même pas si elle va me reconnaître. Tant pis! Je m'approche quand même, ce qui me permets de voir les billets à ses pieds. Idéalement, si je veux attirer son attention, je dois lui en donner quelques un. Cet argent dans mes poches est sensé assouvir ma soif et payer mon alcoolisme. Que faire? Boire comme un trou comme je l'avais d'abord planifié, chose que je pouvais faire n'importe quand; ou risquer de me prendre la honte pour donner quelques billets à NaHyun en espérant qu'elle me reconnaisse et que je m'amuse autrement, situation qui n'arriverait probablement que ce soir?

Ah, et puis. On ne vit qu'une fois! J'avance davantage. Je note qu'un homme dépose une liasse d'argent non loin de NaHyun. Hm, si je veux attirer son attention il faudra que je mette le paquet. On verra si elle me voit ou pas. Si elle ne me regarde même pas, je rebrousserai chemin. Je termine mon verre d'un coup, le déposant sur une table non loin d'où j'étais, et je me fraie un chemin parmis la horde d'hommes affamés qui regardaient NaHyun se déhancher. Est-ce que ça fait de moi une femme assoiffée? Peut-être. Pour l'instant, je n'y pense pas trop. Mais j'ai le coeur qui bat un peu plus rapidement, un peu plus fort. J'étais à présent assez proche de la scène pour qu'elle puisse me voir et distinguer mon visage, et vice-versa. Elle est beaucoup plus tatouée que dans mes souvenirs. Je ne me souviens pas qu'elle en aie eu un, en fait. Peut-être un caché? Qu'importe. Elle vient de terminer sa petite danse pour l'homme qui venait de lui payer une forte somme d'argent, et j'étais encore en train de me demander combien je devais payer pour ne pas la brusquer.

Combien j'avais dans mon portefeuille, déjà? Rapidement, j'ai regardé. Je devais avoir pas trop loin de 200 000 KRW en billets de 20 000, quelques 10 000. J'ai rangé mon argent dans ma poche en attendant, pour me concentrer sur la scène. Elle m'a vue. Nos regards se sont croisés. Est-ce qu'elle m'a reconnu? J'étais incapable d'analyser son regard d'ici, mais je lui ai souris. Un peu inconsciemment, j'ai mordu ma lèvre alors que j'ai continué mon chemin vers l'avant. Certains hommes me regardaient d'un drôle d'air, d'autres croyaient que j'étais ici pour me faire l'un d'eux. Si seulement ils savaient. C'est NaHyun qui m'intéresse, et si je ne me trompe pas de personne, le seul fait que je sois une fille est suffisant pour tous les battre. J'ose? J'ose pas? Okay. J'ai pris quelques billets, ça devait faire... je sais pas, environ 75 000 KRW? Et j'ai tout déposé en fasse d'elle. Voyons voir ce qu'elle fera. Pus je la voyais danser, plus j'avais envie d'en voir plus. Plus j'avais envie qu'elle se débarasse de ce dernier morceau de vêtement, un peu trop petit pour considérer qu'il soit couvrant. Ses mouvements m'enivrent, j'en veux plus.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Sam 27 Mai - 1:29




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Il est vrai que je me suis très rapidement assumée et du coup, le dire à vive voix ne m'a pas du tout dérangée. Je l'ai effectivement très vite assumée face aux gens. Je pouvais donc comprendre que ceux qui étaient susceptibles de peut-être me connaître pouvait être étonnés de me voir danser sur les genoux d'un homme. C'était même le comble d'une lesbienne. Mais bon d'une ça payait bien et deuxièmement... J'aime être désirée. Et ceux des deux sexes même si j'en aime qu'un seul sur les deux. Et malheureusement pour moi, les femmes bisexuelles ou homosexuelles étaient quand même assez nombreuses même ici présentes, mais ce n'est pas pour autant qu'elles se manifestent ou s'avancent près de la scène pour mon plus grand plaisir. Mais peut-être qu'en cette soirée cela allait changé. Je priais pour que cela soit le cas, que tu es le courage de me mettre au moins un bon petit billet sur le bord pour que je puisses venir te faire plaisir, car oui, tu ne peux pas nier que tu as toujours été en admiration sur mon corps. Et je l'ai bien remarqué quand nous nous fréquentions de temps en temps. Et ensuite, pour également me faire plaisir. Autant danser sur les cuisses d'une femme.

Je continuais donc de bouger autour de ma barre en métal, montant de temps en temps sur cette dernière, te lançant quelques regards comme pour te surveiller. Surveiller le moindre fais et gestes que tu allais faire. Et quand je te vis avancer vers la scène, les billets en main, je me retins de partir directement à ta rencontre avant même que tu les ai déposés sur cette dernière. Depuis le temps que j'attendais ce moment il fallait que ce soit une vieille connaissance qui me le réalise. Comme c'est beau comme coïncidence. J'attendis un peu avant de venir sur le bord d'une démarche féline pour ensuite descendre les marche des escaliers et venir dans la foule, passant devant tous les hommes qui espéraient qu ce soit eux les chanceux mais je ne quittais pas ma proie des yeux. Elle était en face de moi et je ne risquais pas de la laisser passer. Il était totalement hors de question. Puis une fois en face de toi, je viens poser ma main sur ton épaule pour te faire reculer, faisant un signe de ma main à l'homme derrière toi pour qu'il se pousse avant de t'asseoir sur le cuir du canapé pour ensuite commencer les choses sérieuses. Je viens m'asseoir sur tes cuisses pour me frotter à toi de manière très langoureuse, mes mains posées sur tes épaules avant que je laisse ma tête tomber en arrière, passant une main das mes cheveux pour ensuite me relever quelque peu sur mes genoux pour pouvoir te laisser avoir une magnifique vue sur mes seins. Je finis par me relever pour me mettre dos à toi et ainsi bouger mon corps face à toi. Mais vu que tu avais l'air de ne pas vraiment y être habituée je viens prendre tes mains pour les poser sur mes hanches et ainsi les faire descendre pour te faire saisir la ficelle, t'intimant de me l'enlever par toi même tandis que je bougeais mon bassin d'une manière très langoureuse.

Les hommes autour de nous, nous fixaient d'un regard noir. Certain de désir et d'autre de haine. Enfin, ce mot était un peu trop fort mais vous voyez l'idée je penses. Et puis sincèrement j'en avais strictement rien à foutre. Je finis cependant nue face à toi et loin de me gêner, je continus mon petit show devant ta personne. Te laissant te faire plaisir pour me toucher. Tu pouvais aller dans tous les endroits qu'il te chantait... Enfin, pas trop vers l'entre-jambe par ce que sinon j'allais pas être dans la merde ce soir. Ça n'allait pas rester à deux fois ce soir si tu commençais à me caresser au « mauvais endroit ». Même si j'avoue que cette idée était plutôt alléchante, surtout avec une aussi jolie femme que toi... Calme NaHyun, elle peut facilement sentir si elle te fait de l'effet ou non, je te rappelle. Je me pencha alors vers toi pour venir murmurer à ton oreille.

- Rendez-vous après mon service dehors.

Puis après plusieurs minutes, je retourne sur ma scène pour reprendre mon show devant tout le monde et rapidement ma nuit est terminée. Je retourne dons dans les coulisses laissant mes collègues récupérer notre tour. Je viens donc me changer en coulisse pour mettre un mini-short en jean et ainsi qu'un crop  noir à cl roulé pour ensuite venir habiller le tout d'une petite veste en jean. Des chaussures à talons épais et pouvoir sortir du bâtiment. Je vins alors t'attendre sur le trottoir près de l'entré venant sortir mon paquet de cigarette. Je pris une cigarette dans ce dernière pour la mettre entre mon index et mon majeur, la menant à mes lèvres. Une fois mon briquet en main je vins l'allumer pour tirer dessus. J'ai dit que j'étais en cours d'arrêt pas encore que j'avais complètement arrêté. J'allais bien finir par le faire mais pour le moment j'avais encore besoin d'au moins une cigarette par jour. Puis le visage que je voulais revoir en dehors de la boîte se pointa.

- Ah bah enfin... J'ai failli attendre.

Un petit rire s'échappa de ma gorge pour te montrer que c'était à prendre sur le ton de l'humour.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Jeu 1 Juin - 5:17
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
C'est un rêve d'adolescente idiote que je croyais impossible qui se réalisait, d'une certaine façon. NaHyun était devant moi à danser autour d'une barre de métal au Fuzzy Navel, presque entièrement nue. Plus jeune, je n'avais jamais pu m'empêcher de regarder en sa direction à chaque fois qu'elle passait, et je devais avoir l'air immensément ridicule à chaque fois. La subtilité n'était pas nécessairement mon fort, et je ne la regardais pas nécessairement de loin. Après tout, je conversais régulièrement avec elle, sans que rien ne se soit passé bien sûr. Elle devait être au courant de ma bisexualité sans même que j'en ai parlé à quiconque. Enfin, sauf Ji Hae. Mais bon. J'aurais pu en parler à NaHyun aussi, mais cette timidité m'empêchait de faire tout ce que je voulais. Je m'en suis débarrassé en partie à Busan, au moins.

Donc j'ai pris un pari. Je n'étais pas trop certaine s'il fallait que j'ose m'avancer dans la foule, sauver mon argent et continuer de boire comme un trou; ou si je devais oser et flamber mon argent pour une minime chance de voir NaHyun de près dans toute sa splendeur. Finalement, j'ai osé. J'ai sorti presque la moitié de la somme que j'avais en liquide dans mon portefeuille et je la tenais fermement entre mes mains alors que je m'aventurerais dans la horde d'hommes assoiffés qui espéraient avoir une danse privée de la part de la belle NaHyun. Cette pensée me faisait sourire, et heureusement que j'avais de la retenue parce qu'y penser me donnait envie de rire aux éclats. Si je ne me trompe pas, la seule personne en qui NaHyun pourrait être potentiellement intéressée dans la foule, c'est moi. Pas parce que j'ai un minimum de confiance en moi, c'est tout le contraire en fait. Mais plutôt parce que j'ai l'avantage du sexe féminin. Et si un seul de ses hommes croyaient que je me mêlais à la foule parce que j'avais un semblant d'intérêt pour lui, il se trompait royalement. Ce soir, je n'ai d'yeux que pour elle.

75 000 KRW plus tard, j'étais tout sourire alors que je regardais en direction de NaHyun, observant ses moindres faits et gestes. Que va-t-elle faire? Est-ce que je lui ai donné assez? L'espace d'un moment, j'ai douté que j'ai fait le bon choix. Si elle me reconnaît, peut-être qu'elle va me trouver ridicule, peut-être qu'elle me rira au visage. Ou peut-être qu'elle trouvera ça cocasse? Sinon, si elle ne me reconnaît pas, sans doute va-t-elle m'ignorer et j'aurai dépensé tous ces wons pour rien. Mon coeur s'est accéléré lorsque je l'ai vu s'avancer en ma direction, et j'essayais très fort de ne pas rire en voyant les têtes des hommes se tourner dans sa direction en priant qu'ils soient choisis, puis la regarder avec déception dès qu'elle leur faisait dos. Je me suis reculée en réponse à sa petite poussée sur mon épaule, et je me suis laissée tomber sur le canapé derrière moi. Là, j'ai eu un autre doute. Je me suis remise à penser à Somi, tout d'un coup. Est-ce qu'elle et moi, c'est quelque chose? on. Non, on fait que se parler, on se fréquente même pas. Je suis encore libre comme l'air, techniquement. Ce n'est pas parce que mon coeur est prit que mon corps l'est. J'ai le droit d'être ici, et je ne peux pas laisser cette chance me filer entre les doigts. Tout va bien aller.

Spoiler:
 

NaHyun est déjà de retour sur scène à continuer son spectacle pour le plaisir des yeux de tous. Un peu trop tôt à mon goût, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie. Ce n'est que lorsqu'elle s'est éloignée que j'ai remarqué les regards noirs de certains hommes et les regards jaloux des autres. Un en particulier, un peu plus près de moi et ayant sans doute eu droit à une vue VIP sur toute la petite danse, me regardait bouche-bée. J'ai tourné la tête vers lui, toujours ce petit sourire en coin aux lèvres, et je lui ai fait un petit clin d'oeil avant de m'éloigner en direction du bar. Là, je me suis prit un autre verre, mais je me suis rapidement rendu compte que j'allais flamber mon argent pour peu d'alcool si je continuais à rester ici. J'ai quand même continué à observer NaHyun de loin pendant que je sirotais ma dernière consommation. Sitôt terminée, je suis sortie du Fuzzy Navel. J'avais encore peut-être une heure avant que son service se termine.

J'ai pris chemin en direction du premier dépanneur que j'ai vu. Toutes ses émotions m'avaient creusé l'appétit mine de rien, et je n'avais pas encore satisfait mes besoins d'alcoolique. Alors j'ai attrapé deux bouteilles de soju, un chip et un paquet de ramyun que je pourrai manger directement à l'extérieur du dépanneur. Bien entendu, j'ai pris mon temps. Un oeuf à l'intérieur de mon ramyun, une bouteille de soju ouverte, j'étais on ne peut plus heureuse. Même que j'ai presque oublié de regarder l'heure. J'ai terminé mon repas et il était déjà l'heure de la fin du service de NaHyun. On retourne au Fuzzy! À mon retour sur les lieux, elle était déjà à l'extérieur, cigarette fraîchement allumée. À chacun ses poisons. Je me suis donc approchée, ma deuxième bouteille de soju à la main, néanmoins non ouverte.

« Désolée, l'appel de la bouffe a été trop fort! », lançai-je du même ton blagueur qu'elle.

Je me suis adossée au mur le plus près, ouvrant ma deuxième bouteille de soju. J'avais bu la première assez lentement pour qu'elle ne m'ai pas cogné, et le reste de mes consommations dataient d'un peu trop longtemps pour qu'elles fassent encore effet sur moi. Alors bien que je sais que j'ai un problème à ce niveau-là, je ne suis pas complètement saoule pour autant. Juste un peu pompette, je suppose? Peu importe.

« C'est drôle, je pensais jamais te croiser à Busan. Encore moins ici ». J'ai bu quelques gorgées, puis j'ai levé la tête au ciel, songeuse malgré moi. « Alors tu voulais me voir? Me voilà! »

J'ai souris en repensant à la danse d'un peu plus tôt, mais je me suis rapidement ressaisie. Il ne fallait pas que j'ai l'air assoiffée comme les hommes qui la regardaient toute la soirée.
©junne.


Spoiler:
 

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Jeu 8 Juin - 16:46




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Ce petit écart de la soirée m'avait fait un bien fou. Enfin j'avais pu danser pour une femme. Une femme qui a eu le cran de se mesurer aux hommes ici présents. Et j'avoue que je lui en remercierais jamais assez. Cela faisait un bien fou de pouvoir se laisser aller contre une femme, de sentir des doigts fins et féminins se balader sur mon corps et ne pas sentir une chose bien masculine venir me dire bonjour. Non sincèrement, pendant ses moments là j'ai juste envie de l'écraser avec mon talon comme un vulgaire petit verre et de lui dire « Au revoir ». Mais bon... Je vais éviter pour laisser mon pauvre patron en paix. Qui était d'ailleurs très sympa donc je n'allais pas non plus lui faire un coup de crasse.

Et même si j'aime exposer mon corps, que j'aime être désirée et adulée, cela faisait un bien fou de descendre de scène et de retrouver des habits confortables. Après un petit moment à discuter avec mes collègues avec qui je m'entendais très très bien, j'avais besoin de ma cigarette d'où le fait que quand ma petite choupette arriva près de moi, j'avais la clope au bec et quand je recracha la fumé un léger gémissement de bien être quitta mes lèvres. Je commençais à ressentir le manque de la nicotine. Bon et bien... Je n'étais pas encore prête à arrêter définitivement aujourd'hui. Je ris doucement à sa réflexion baissant mon regard sur tes achats. Elle me donnait envie d'une bière. J'espère que'elle acceptera de me raccompagner chez moi, et si elle a envie de monter. Je ne vais pas refuser un peu de compagnie.

- Rassure-moi avant toute chose, ça te dérange pas que je fume à côté de toi ?

Je savais que certaine personne ne supportait pas la fumée de cigarette dans la tronche et je le respecte entièrement. D'où ma question. Puis après avoir tiré une nouvelle fois sur ma cigarette te laissant alors parler, je viens doucement hocher la tête, ainsi que les épaules.

- Je vais t'avouer que je m'attendais pas à te recroiser ici non plus. Cela fait pas mal de temps qu'on ne s'est pas vues. En même temps, je suis partie un peu comme une voleuse de Séoul. Je souris alors doucement venant reprendre ma cigarette à la bouche assez rapidement, mes joues se creusant quelque peu quand j'aspira la fumée. Oui, je me suis dit que cela faisait longtemps que l'on s'était pas vue donc aut...

Je m'arrêta tout d'un coup de parler en inspirant profondément. Je pourrais reconnaître cette odeur entre mille... Qui a ce joint ?! Non NaHyun, on a dit plus de pétards... Juste un... NON. On a dit stop. Oui, cela faisait que quelques mois que j'avais réussis à me sevrer de mon petit plaisir mais je restais encore très fragile. Je pouvais retomber dedans en moins de deux, et au vu de tous les efforts que j'ai fait... J'aimerais bien éviter. Puis je secoua la tête, reposant mon regard sur ta personne.

- Autant en profiter. D'ailleurs, ça te dirait de m'accompagner jusqu'à chez moi ? Si tu veux monter il n'y a pas de soucis, j'ai envie d'une bonne bière bien fraiche et vu que j'ai la flemme de sortir mon porte-monnaie... Tu comprendras aisément que j'ai bien envie de rentrer.

Je lui fis signe de me suivre pour m'éloigner de cette douce odeur que j'affectionnais tant pendant un long moment. J'étais à deux doigts d'aller lui demander s'il en avait pas un pour moi. Je nous fis donc traverser pour nous poster sur le trottoir en face de la boîte. J'allais avoir besoin d'une seconde cigarettes si je continuais comme ça. Je tirais dessus comme si ma vie en dépendait... C'est chiant ses merdes. C'est toujours le sevrage qui est le plus difficile. C'est comme se faire plaisir seule le soir. C'est simple pour s'y mettre mais alors pour arrêter... Attendez, pourquoi je parle d'arrêter mes petites séances vibromassante le soir moi ?! On va mettre ça sur le dos du manque hein....

- Et puis, j'ai pas envie que l'un de mes fans viennent me voir pour me demander une petite séance massage privilégiée, si tu vois ce que je veux dire.

Elle le savait comme beaucoup que ma grande préférence allait pour les femmes. Je ne cachais pas que j'étais lesbienne... Enfin, sauf pour mon boulot. Même si mon patron était au courant. Quand je vous dit que c'est un ange.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mer 14 Juin - 4:22
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
Bouteille de soju à la main, je suis arrivée aux côtés de Nahyun qui m'attendait déjà à l'extérieur du Fuzzy Navel, cigarette aux lèvres. Je n'ai pas trop le droit de la juger même si je ne fume pas personnellement. L'alcool c'est presque aussi nocif en grande quantité, et je sais que j'en bois beaucoup. Ça serait hypocrite de ma part de trouver qu'elle ruine sa vie à petit feu, sans jeu de mot. Ah, au moins la belle Nahyun n'était pas en colère contre moi même si j'étais en retard. Il faut me comprendre, j'étais affamée. Mon ramen a été délicieux, au moins, et il me restait encore de l'alcool. C'est une victoire sur toute la ligne pour moi! Je me suis adossée au mur le plus près d'elle, la regardant avec un sourire en coin.

« Non vas-y, fume autant que tu le veux! »

Cette expression, partir comme une voleuse, j'avais l'impression qu'elle me convenait parfaitement. Je n'étais pas trop au courant des circonstances du départ de Nahyun, mais moi? J'ai fugué. Même si mon départ était planifié, je l'ai devancé en prenant mes affaires sur un coup de tête et en partant, ne laissant qu'une vague lettre derrière moi. J'avais inquiété ma mère, et je ne l'ai revue qu'un an plus tard quand elle a fait un AVC et que j'ai dû me déplacer d'urgence vers Séoul pour aller la voir à son chevet. J'ai eu si peur qu'elle meure... mais au moins, elle va bien, et on a réglé ce qui était ambigu entre nous. Elle comprend pourquoi je suis partie. Bref, j'ai continué d'écouter Nahyun parler, n'osant pas l'interrompre au cas où sa phrase se terminerait après sa bouffée de cigarette. Et j'avais raison, bien qu'elle se soit interrompue tout de suite après.

J'ai froncé les sourcils en sentant l'odeur familière de la marijuana dans l'air. Je n'en prenais pas vraiment, même si je l'ai déjà fait, mais c'est la faute à Jae Sun. Il m'a fait faire des choses peu recommandables, et je ne sais pas trop si je l'aime bien ou si je le hais. C'est particulier. Mais j'aime bien être dans son lit. Mais en même temps, c'est un peu de sa faute si je suis alcoolique. Au moins, je ne suis pas droguée comme lui. J'ai réussi à me sauver de ce poison-là. Reste plus qu'à trouver un moyen de me sauver de l'alcool, même si être ivre, ça me rassure dans un certain sens. Être dans un état second et ne plus rien ressentir, c'est bien. Et contrairement à la drogue, c'est légal ici.

J'ai rigolé doucement lorsque Nahyun a réussi à reprendre la parole. Est-ce qu'elle aussi aurait eu une aventure avec la drogue? Comme plusieurs, je crois. En même temps, ça m'inquiétait. Elle est plus forte que moi psychologiquement je crois, du moins son charisme laisse paraître ça, mais je n'avais pas envie qu'elle n'aille pas bien. Mais bon, tout a l'air de bien aller, elle m'invite chez elle pour boire quelque chose. Nahyun + chez elle + alcool = absolument!

« Bien sûr que je veux t'accompagner chez toi, quelle question! »

Pendant que je lui répondais, le ton toujours léger, nous avons changé de côté de rue. On s'éloignait de l'odeur du joint, c'est bien. Si ça lui donnait envie, ça allait au moins l'aider à se contrôler. Et moi je n'apprécie pas trop l'odeur de toute façon, alors ça aussi c'est une victoire en soit. Sa deuxième remarque m'a fait rire encore plus que les autres. C'est vrai, elle doit avoir un sacré problème avec les hommes du Fuzzy qui espèrent se glisser entre ses jambes. Pauvre Nahyun. Je n'envie pas sa vie, enfin cette portion-là de sa vie. Je n'aimerais pas être considérée comme un objet sexuel pour des hommes, surtout s'ils ne m'attirent pas. Contrairement à elle, je suis bisexuelle et je m'assume comme tel, alors si j'étais à sa place et que le gars en question était un moindrement mignon ça ne m'aurait pas trop dérangé, je suppose... mais bon.

« Ouais, je vois ce que tu veux dire. Ça doit être lourd à force, je sais pas comment tu fais. »

J'ai jeté un oeil à ma bouteille de soju. Hm, elle me donne envie... okay, tant pis. Je l'ai ouverte devant Nahyun et j'ai pris une première gorgée. Ça fait du bien. Je ne devrais pas boire autant... mais j'aime ça.

« T'en veux? C'est du soju, pas de la bière, mais elle est encore froide », dis-je en tendant la bouteille à Nahyun.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à attendre qu'elle me montre le chemin jusqu'à chez elle. Mieux vaut ne pas rester ici trop longtemps, au cas où un client un peu trop excité se jetterait sur elle.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Ven 16 Juin - 2:34




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Merci, enfin quelqu'un qui accepte que je fume à côté de lui. Il était rare que je tombe sur des personnes comme toi qui acceptaient ce genre de chose. Le plus souvent on me demandait d'aller fumer plus loin ou encore que je ne fume pas du tout. Sauf qu'après une journée et une nuit comme celle-ci j'avais absolument besoin de m'en griller une voir deux. Un jour... Je le jure... J'aurais la force d'arrêter cette merde. Mais pour le moment ça n'est absolument pas le cas.

On s'était perdues de vue un petit moment mais finalement, le destin avait finis par nous réunir de nouveau. Bon ok, je dirais pas que tu étais ma meilleure amie mais je t'appréciais. Tu avais de la discussion et de l'humour. Deux points essentielles pour ma survie sociale. Oui non par ce que si  c'est comme l'autre là à l'université que j'ai juste envie de claquer dès que je la croise. Non clme NaHyun, tu ne vas pas en faire un stickers... Ni un snikers... Putain, j'ai faim. Et mon ventre me le fit bien comprendre. J'avais juste eu le temps de grignoter quelque chose avant de prendre mon service au Funzy. Bon bah... Je mangerais un petit quelque chose une fois à la maison. Avant de me prendre une bonne bouteille de bière bien méritée.

Et en partant comme tu l'avais fait tu n'avais jamais pu savoir que j'étais tombée dans l'engrenage de la drogue mais que heureusement pour moi, j'avais réussis à m'en dépêtrer comme j'avais pu mais vu que cela était encore très récent, je pouvais retomber facilement dedans. Certes, je me pouvais me qualifier de femme forte mais on a tous notre talon d'Achille comme dirait l'autre.

- Aaaaaah... J'avais peur que tu refuses mon invitation. Cela m'aurait fait mal au cœur je dois bien l'avouer.

Un léger rire m'échappa avant de te faire un signe de la main pour que tu me suive et ainsi qu'on puisse commencer à marcher tranquillement sur les trottoir de Busan. Ma démarche était sûre, ce qui en dévoilait long sur la ma confiance. Le torse quelque peu en avant pour bien faire ressortir ma poitrine et je savais que la plus part des hommes et quelques femmes qui auraient le courage de se retournaient, me suivait du regard. Je commençais à y être habituée et j'avoue que j'aimais ça. J'aimais être désirée, regardée. Pas être le centre du monde, je ne dirais pas dans ce sens là mais que je sois plus personne de fantasmes. Je dirais plus dans ce sens là. Rares étaient les personnes qui ne me connaissaient pas du Funzy ou de mon Twitter où je postais toujours des photos relativement sexy voir dénudée de ma personne ou des fois bien plus osée. Et oui, je suis lesbienne mais j'aime que les mecs bandent en me regardant. Il y a toujours une genre de fierté car vous plaisait énormément mais aussi par ce qu'il y a une seule qu'ils ne savent pas et que beaucoup deviendrait bien plus dure juste en le sachant.

J'assumais être lesbienne mais il fallait entamer la conversation sur l'orientation sexuelle pour que je le dises comme si je demandais l'heure qu'il était. Mais je savais également que c'était une chose sur laquelle les hommes fantasmaient énormément et j'avoue que cela me faisait un point de plus pour rester dans la case fantasme de leur imagination. Des fois, je me demande si je suis vraiment correctement formée mentalement parlant.

- Orf, on va dire qu'on s'y habitue et qu'on apprend à répondre en conséquence. Et puis, je penses que ce n'est pus un secret que pour moi, qu'on me demande ce genre de choses est une sorte de compliment en soit.

Un léger rire fluet quitta mes lèvres avant de hocher vivement la tête. Bière, alcool... C'est la même. Après t'avoir remerciée je vins prendre la bouteille entre mes doigts pour ensuite venir porter le goulot à mes lèvres et boire plusieurs gorgées qui me firent un bien fou.

- Oh bordel... Ça fait du bien !

Je soupiras alors bruyamment avant de te tendre de nouveau la bouteille tandis que l'on avait bien avancé. Et nous finîmes par arriver à bon port. Juste un étage à monté pour que je trouve la porte et que je t'invite à rentrer. Ce n'était pas un grand luxe car mes revenus me servait surtout à payer mes études qui étaient plus que coûteuses et si je voulais garder de quoi m'acheter de quoi manger ou mes petits plaisirs et bien il fallait que je restreigne un peu mon budget appart. Mais dès que l'on rentrait on pouvait sentir la petite geek que j'étais. Une bonne tonne de figurines de jeux vidéos se résumant à Assassin's Creed, Assassin's Creed... Oh et Assassin's Creed... Bon d'accord, Tomb Raider, Farcry et Call Of Duty bon. Voilà, c'est aussi simple que ça.

- Fais comme chez toi.

Je referma alors la porte derrière toi avant de te passer devant une fois mes chaussures retirer pour ensuite venir retirer mon haut et le poser sur une chaise, me retrouvant alors en soutiens-gorge me dirigeant vers la cuisine pour me sortir une bière du frigo avant de me redresser et poser mon regard sur ta personne.

- Tu veux quelque chose ?
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mer 28 Juin - 0:12
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
On pouvait sentir l'odeur de la marijuana dans l'air. Je ne l'apprécie pas trop, alors lorsque Nahyun m'a invié à nous éloigner, j'en étais quand même reconnaissante. Mais en même temps, je ne peux pas juger ceux qui en prennent. C'est illégal ici, certes, mais on a tous nos propres addictions. Plusieurs adultes sont accros à la caféine, d'autres à la cigarette. Moi à l'alcool, ceux-là à la drogue. Alors on s'éloigne et on marche, et on parle de nos plans pour la soirée. Une invitation chez elle, ça me semble bien. Ouais. Après tout ça fait un moment qu'on ne s'est pas vues.

« Tu avais peur pour rien, comment refuser une offre pareille? »

J'aurais voulu que ça reste un secret, mais en même temps je n'ai pas le meilleur talent d'actrice au monde et ça devait paraître dans mon visage que je l'admirais de loin à l'école. Alors oui, j'aurais été folle de refuser son offre. Bref, on s'éloigne en direction de son appartement, et on parle des fans de Nahyun. Je la plains un peu, honnêtement. J'ai l'impression que d'être aux prises avec des hommes un peu trop excités qui ne veulent de toi qu'en guise de jouet sexuel, surtout lorsqu'on est lesbienne, doit être lourd. Mais elle s'habitue, qu'elle dit. Ça m'a fait sourciller, mais la fin de sa phrase m'a aidé à mieux comprendre sa position. C'est vrai, après tout. On peut prendre ça négatif et lourd, comme on peut le prendre comme un espèce de compliment maladroit. J'ai hoché la tête, compréhensive. Puis je me suis rappelé de cette bouteille de soju que je tiens dans mes mains. Elle a envie d'une bière, j'ai du soju en ma possession. Pourquoi pas partager?

« Contente que ça te fasse du bien, tu peux reprendre la bouteille quand tu veux on a qu'à la partager. »

J'avais déjà bu beaucoup et normalement je ne partage pas, mais bon. C'est la faute à l'alcool. Je deviens un peu plus extravertie sous son effet. Si ça se trouve, peut-être même que j'allais boire la majorité de la bouteille à moi toute seule avant même que Nahyun aie envie de boire quelques autres gorgées. L'alcoolisme, pur et dur. Heureusement je suis un peu plus forte qu'on le croit, et je n'ai pas eu de difficulté à grimper les marches qui nous séparaient de l'appartement de Nahyun.

C'est son "fait comme chez toi" doublé à tout l'alcool que j'avais ingéré qui m'a incité à, effectivement, ne pas trop me gêner. Habituellement j'aurais demandé la permission pour respirer si j'étais entrée dans un endroit qui m'était inconnu. J'ai retiré mes chaussures et je me suis avancée lentement dans l'appartement, jetant un regard autour de moi. Multiples figurines d'Assassin's Creed et d'autres jeux (mais surtout Assassin's Creed, Nahyun a du goût!) se trouvent dans l'endroit, qui n'est pas le plus gros ni le plus luxueux mais tout de même plus spacieux que ma chambre à l'université. Non, sérieusement. N'importe quoi est plus spacieux que ma chambre, probablement même le garde-robe de Nahyun. J'étais absorbée par mon analyse visuelle quand j'ai remarqué que le t-shirt de Nahyun s'est retrouvé sur une chaise et qu'elle était en soutien-gorge, devant moi. Je me suis surprise à me mordiller l'intérieur de la lèvre et, lorsqu'elle a eu le dos tourner, à fermer les yeux avec un sourire en coin. Calme toi, Yu Jin. Mais c'est dur de rester calme lorsqu'une fille du calibre de Nahyun se retrouve en soutien-gorge devant toi. Woah.

Je l'ai suivie jusqu'à la cuisine, contemplant le spectacle avec mes yeux à la fois malgré moi et volontairement. Par ça je veux dire que lorsque je me surprenais à la regarder, je ne détournais pas le regard. Je souriais à la place. Il faudrait vraiment que je me calme. Elle m'a offert quelque chose à boire, et comme j'avais terminé ma bouteille avec son aide un peu plus tôt, je n'avais plus rien. Alors j'ai hoché la tête.

« Ouais, je veux bien une bière aussi s'il te plait. »

J'ai attendu un peu, le temps de prendre possession de la bière, et j'ai bu quelque gorgée en fermant les yeux par satisfaction. De l'alcool. J'en veux encore et encore. Et elle sort tout droit du réfrigérateur alors elle est fraîche à souhait. Quelle merveille, sérieusement. Puis, j'ai tourné la tête pour regarder à nouveau en direction des figurines.

« Assassin's Creed... ouais, t'as du goût. Mes seules figurines c'est des amiibo de Zelda et Animal Crossing pour ma Wii U. »

Importée du Japon, of course. Parce qu'elle n'a jamais été commercialisée en Corée. Quel dommage.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Jeu 29 Juin - 17:00




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Le chemin se passa dans le calme même si j'avais envie de reprendre une cigarette mais il fallait absolument que je me calme sur ça. J'ai dit qu'il fallait que j'arrête de fumer. Donc il faut que je le fasses même si mon cerveau n'était pas vraiment d'accord avec mes choix. Malheureusement. Mais bon au bout d'un moment je vais bien y arriver. J'y crois... Un peu. Vous ne vous rendez pas compte à quel point c'est difficile . Genre l'un des trucs les plus complexes que j'ai pu faire de toute ma vie. Mais il paraît qu'il faut y croire. Même péter la tronche à un mec deux fois plus baraqué que vous c'est simple. Bref, arrête de penser à cette cigarette NaHyun, ça ne t'aide pas non plus. Je posas mon regard sur toi.

- Je sais pas ? Par ce que tu as peur de me supplier de te faire l'amour par ce que je suis irrésistible ?

Un petit rire fluet s'échappa de ma gorge. Et autant être franche jusqu'au bout. Cela ne me dérangerais pas de le faire avec elle. Il faut bien dire ce qui est. YujIn était une femme forte séduisante et bien formée. Je serais folle de refuser une petite pause plaisir avec cette belle et jeune demoiselle. Et puis, cela m'étonnerais qu'elle soit restée complètement sèche avec le show que je lui ai offert tout à l'heure. Et bordel que ça m'avait fait du bien.

Je n'allais absolument pas refuser cette proposition que YuJin me faisait pour reprendre du SoJu. Cela faisait un bien fou même si c'est vrai que j'avais une préférence pour la bière. Ne me demandez pas pourquoi. Quoique... Peut-être par ce que j'ai un faible pour tout ce qui est boisson pétillante. C'est vrai que j'adore ça. Autant lorsque c'est alcoolisé que quand ça ne l'est pas. Non alcoolisé je dirais le Coca. C'est une bonne drogue cette boisson. Sur le chemin, je lui avais de temps en temps piqué la bouteille. Sans grand soucis particulier. Puis une fois chez moi, à sa réponse je lui tendis une bière plus que bien fraîche pour ensuite les ouvrir d'un ouvre bouteille alors que je n'avais aucune gêne apparente pour être en soutif fasse à YuJin. Et encore... Mon short commence à me casser ce que je n'ai pas. Et d'ailleurs il ne tarda pas à suivre mon haut pour me retrouver qu'en petite tenue face à mon invitée. Oui, beaucoup y verrais une situation extrêmement gênant et ceux des deux côtés. Mais dois-je rappeler que d'une j'aime mon corps, oui on peut me voir comme narcissique et je le nierais pas., deuxièmement je m'exhibe devant le sexe masculin alors que je suis purement lesbienne et qu'enfin je poste des photos de moi plus où moins habillée sur mon twitter... Dois-je vraiment le rappeler ? Ai-ce tant nécessaire que cela ?

Je vins par la suite m'asseoir dans mon canapé pour aller la télé avant de relever la tête vers toi, goulot aux lèvres quand tu prononce le mot magique. Ne jamais prononcer certain nom de jeux vidéos en ma présence sans avoir une fan inconditionnelle arriver. Quoi ? J'ai pas du tout défoncé tout le monde pour avoir le premier exemplaire de Assassin's Creed Chronicle. Pas du tout. Et à quand le nouveau... Oui, je sais qu'il va sortir mais dans longtemps... Trop longtemps.

- Fan aussi ? Ohw... Si tu veux un jour je t’emmènerais là où je vais pour mes figurines. Ils les vendent pas trop cher et puis j'ai le droit à des réducs grâce à la vendeuse.

C'est là où jouer la femme inaccessible sexy peut devenir très intéressant. Oui j'avais bien vu ses petits regards et ses mimiques dès que je me penchais dos à elle ou autre chose. Et je l'avais fait courir très longtemps tout en réclamant des petites réductions. Avant de finalement, lui réaliser ce qu'elle espérait plus que tout. Et depuis elle me fait de ses réductions. C'est juste parfait. Surtout qu'ils ont des figurines que l'on ne peut plus trouver ailleurs.

Je viens reprendre la bouteille à mes lèvres pour ainsi pouvoir prendre quelques gorgées de ma boisson avant que je ne sentes une petite goûte couler de ma commissure, dégringolant le long de ma mâchoire, de mon cou pour ensuite se nicher entre mes seins.
© SunSunCute



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Lun 17 Juil - 3:58
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
T'as peur de me supplier de te faire l'amour. Cette phrase a eu l'avantage de me faire lâcher un bon rire bien senti qui venait du plus profond de ma gorge. En même temps... elle a peut-être un peu raison. Pas que j'allais la supplier, au contraire. Mais je n'ai jamais eu un super talent d'actrice et Nahyun est assez observatrice, elle a probablement remarqué que je n'arrivai pas à détacher mes yeux d'elles alors que nous étions encore au lycée. Et ce soir, alors qu'elle me dansait dessus... ouais, ça a éveillé quelque chose en moi. Si elle me l'offrait, je ne crois pas que je refuserais. Mais je ne serai pas celle qui va la supplier. Néanmoins, je n'ai pas osé répondre. J'allais garder ça sur ce rire, tout comme elle avait ri à la fin de sa phrase. En attendant, nous marchions jusqu'à chez elle, essayant d'éviter les vapeurs de marijuana qui flottent dans l'air comme Nahyun n'a pas l'air très confortable en leur présence.

Pour tuer le temps, et comme je savais qu'elle avait affreusement hâte d'arriver chez elle pour boire une bière, je lui ai offert de partager ma bouteille de soju. Nahyun a accepté l'offre avec joie, si bien qu'on buvait en alternance dans la bouteille jusqu'à ce qu'elle se vide, peu de temps avant d'arriver à son appartement. Appartement qui, en passant, me plaisait beaucoup. Surtout les figurines d'Assassin's Creed. Ce n'est pas nécessairement mon jeu préféré, ayant une préférence pour Nintendo, mais c'est certainement une série que j'apprécie énormément. Je me mordais la lèvre sans cesse, parfois consciemment et parfois inconsciemment, alors que je la suivais jusqu'à la cuisine pour prendre possession de la bière qu'elle m'avait offerte. C'est la deuxième fois en quelques heures que je vois Nahyun avec peu de vêtements, et je ne me lasserai pas du spectacle. Enfin... je pouvais détacher mes yeux de son corps le temps de profiter de cette bière. L'alcool... qui me fait tant du bien. Mon péché préféré. J'ai profité de ce moment de grâce pour passer un commentaire sur les figurines, et ça semble lui avoir plus.

« Ouais, ça serait cool! Ma chambre manque affreusement de déco de jeux vidéos, et si c'est pas trop cher c'est encore mieux. »

J'ai dit chambre, mais j'ai rapidement regretté. J'aurais peut-être dû dire appartement. Qu'est-ce que Nahyun va penser si elle apprend que j'habite dans une minable chambre étudiante aux résidences de l'université? Bon, c'est pas si mal que ça. J'ai une super amie quelques étages plus hauts, j'ai un endroit où dormir et je poursuis mes études. Elle, elle danse. Mais ça rapporte du fric, y'a ça. Moi je n'ai pas encore trouvé de job... je devrais m'y mettre sérieusement, je commence à venir à bout de mes économies. Bref, je me suis assise à ses côtés sur le canapé. C'était un peu drôle, comme portrait. Une fille en petite tenue, bière à la main, aux côtés d'une fille habillée, également bière à la main.

La télé était allumée, et mon manque de concentration légendaire faisait en sorte que mon regard était souvent attiré vers les images changeantes de l'écran. Mais quelque chose d'autre a attiré mon attention. Une goutte de bière solitaire qui s'échappe de la bouteille et qui n'entre pas dans la bouche de Nahyun, mais qui glisse tout doucement. Le long de sa mâchoire, puis dans son cou, et puis entre sa poitrine... je me suis surprise à la suivre du regard, puis sursauter légèrement avant de détourner les yeux à nouveau vers la télé. J'ai déglutis avant de porter ma bière à mes lèvres, et une fois ma gorgée avalée, j'ai mordu ma lèvre inférieure une énième fois. Non je ne vais pas la supplier, je me suis promis que je ne le ferais pas. Ce n'est pas mon genre de toute façon. Mais... wow. C'est le mot. C'est tout ce que j'ai à dire.

« À ton magasin de figurines y'a... y'a des trucs de Zelda? »

Est-ce que j'essayais de changer de sujet? Peut-être un peu. Mais la réponse à ma question m'intéresse réellement. Non seulement j'aime Zelda, mais ma meilleure amie aussi. On pourra y aller ensemble, même si on a pas de réductions au moins on aura des figurines cool. Et là j'essayais de ne pas trop penser au corps de Nahyun, même si mes yeux se dirigeaient bien trop souvent à mon goût en sa direction. Ce n'est plus la télé qui me distrayait, maintenant. C'est ses formes, sa jolie poitrine, ses tatouages, ses cuisses et l'ensemble de l'élégance de son corps.
©junne.


Spoiler:
 

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ihm NaHyun
Âge : 21
Occupation : Stripteaseuse au Fuzzy Navel.
Quartier : Nam
Situation : Lesbienne célibataire en couple officieux avec son vibromasseur.
Don : Nyctalopie
Niveau : 2
Multicompte : Yoon KiReun (Hani)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t729-ihm-nahyun-o-ft-ahn-hyejin-hwasa
Lun 24 Juil - 2:42




Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave.
Ft. YUJIN&NAHYUN

Cela faisait du bien de retrouver son petit chez soi et surtout une petite bière bien méritée.  J'aimais être chez moi, en tenue légère... Rien de mieux pour se détendre et encore pire quand je me trouve en aussi charmante compagnie. Ma main glisse sur ma cuisse, ma chaleur corporel commençait à augmenter imaginant déjà ce que nous pouvions faire toutes les deux en cette soirée. Autant en profiter. Nous étions seules, je la trouvais bien charmante et elle réveillait en moi quelques instincts primitifs. Et j'avais bien vu son regard s'attarder sur ma poitrine ayant senti la petite goûte y glisser. Un large sourire se faufila sur mes lèvres alors que YuJin essayait tant bien que mal de changer de sujet, de réussir à se retenir à me sauter dessus j'avais l'impression. Après peut-être que c n'était qu'une impression... Ou peut-être pas. Nous allons vite le vérifier.

C'est alors que je me leva posant ma bouteille de bière sur la table. Je retiras alors mon soutien-gorge et venait ainsi prendre sa bouteille entre ses doigts. Je me retrouvais donc seins nus devant la belle. Je pris son menton entre mes doigts pour l'obliger à me regarder et le lui faire comprendre. J'avais envie de jouer un peu avec ce désir qu'il y avait entre nous et que je sentais. Je le sentais grandissant au creux de mon ventre mais également au creux de ses prunelles. Les miennes étaient devenus noir et la dévorait littéralement. Je vins donc me reculer doucement et ainsi laisse perler quelques goûtes du liquide alcoolisé de la bouteille qui vinrent s'évanouir sur ma peau et y rouler. Je la reposa sur la table avant de me redresser, récupérant une goûte sur mon doigt pour le mettre entre mes lèvres, mon regard de braise se posant sur cette belle femme. Je me pencha alors vers elle, l'une de mes mains se posant sur le dossier du canapé près de son épaule tandis que l'autre venait glisser sur sa cuisse pour ensuite se faufiler sur l'intérieur de cette dernière et finalement, venir se plaquer sur son intimité, remontant en une caresse appuyée sur cette dernière. Je rapproche dangereusement mes lèvres des siennes sans pour autant te donner un baiser. Je voulais qu'elle vienne le chercher. Non rectification, qu'elle viennes me chercher. Qu'elle vienne se servir. Même si j'avais envie de la soumettre. Certes à ma manière... Laquelle ? Mais voyons... Collier, laisse, cravache.. J'en avais bien envie mais nous verrons cela plus tard.

- Tu veux récupérer l'alcool ?

Ma voix se fit alors plus mielleuse tandis que je me redressais pour m'éloigner de YuJin et ainsi jouer avec les ficelles de mon string. Je me tourna alors dos à elle, lui laissant une vue parfaite sur mes fesses. Je ne me gêna pas pour lui lancer un regard qui en disait long sur mes intentions.

- Alors viens le chercher...

Je souris doucement avant de déposer ma main sur mes lèvres et lui envoyer un baiser. Je m'éloigna alors de sa personne roulant mon bassin pour la faire un peu plus languir de moi. Je baissa finalement le seul et dernier vêtement qu'il me restait, me penchant parfaitement en avant pour qu'elle est une vue bien plus... Plongeante, avant de le lancer pour qu'elle le rattrape. Un dernier clin d'oeil et je rentra dans ma chambre. Je m'assis sur mon lit attendant sa venu, attendant qu'elle me rejoigne. Je posas mes deux mains sur ma couette derrière moi, les jambes croisées, mettant parfaitement en avant ma poitrine qui ne passait pas inaperçu, avouons le. J'attendis ainsi qu'elle fasse enfin son apparition dans la pièce. J'écarta alors les jambes pour la laisser admirer ce que je lui offrais. Je me mordis doucement la lèvre tandis que je levais une main, en un geste du doigt, je l'invita à me rejoindre.

-J'ai failli attendre ma beauté.
© SunSunCute






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
#turquoise
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Buk
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mar 25 Juil - 0:16
ferme ta bouche quand tu reluques,
chérie. tu baves
kang yu jin & ihm nahyun
©junne.


Spoiler:
 

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
 
Ferme la bouche quand tu reluque, chérie. Tu bave. Ft. YuJin&NaHyun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Keegan ▬ Ferme ta bouche, sinon j'te peace dessus.
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» (leandro) je t'en prie ne sois pas farouche quand me vient l'eau à la bouche.
» « Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison. » Victor Hugo FT Mélody
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM :: Fuzzy Navel-
Sauter vers: