AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 I just suddenly thought of you [Jaejin ♥]

avatar
Kim Jae Hyeong
Âge : 19
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 2
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Lun 8 Mai - 2:16
I just suddenly thought of you
I guess I didn’t have enough to think about
Kang Yu Jin & Kim Jae Hyeong

Pas de victoire pour Kim Jae Hyeong. Pas de défaite non plus cela dit. Juste une soirée intense et pas mal amusante qui s'achevait à l'instant. Retrouver la lumière naturelle ne m'avait jamais autant fait du bien qu'en ce moment. J'étais lessivé du peu d'effort que j'avais osé produire durant les jeux du laserquest. Je n'étais pas un grand sportif à la base, mais je revenais tout de même de treize mois de souffrance sur Séoul pour devenir, non pas une idole, mais une rock star de renom… Un peu moins de deux mois à la maison, et voilà que j'avais déjà repris mes mauvaises habitudes. Peut-être même quelques kilos. La balance et moi, on n'était pas bon amis. Pas que j'avais un complexe sur mon poids, loin de là. Je n'aimais juste pas ça et sans aucune véritable raison. Peut-être qu'avant d'être moi, dans une autre vie, j'avais été une de ces filles obnubilée par x et y régimes. Comme un écho d'une vie passée dont je n'aurai aucun souvenir, si ce n'est quelques incompréhensions comportementales ? Je partais encore dans mes délires sans queue ni tête. Le laserquest avait dû m'épuiser plus que je ne le pensais. Admettre que j'étais un peu cinglé dans ma tête ne me viendrait pas à l'esprit après tout. Je refermais le casier emprunté le temps de l'épreuve de survie aux centaines de couleurs fluorescente, enfonçais mon portable dans ma poche, non pas sans avoir vérifié au préalable si personne n'avait tenté de me joindre, et quittais la pièce. L'air frais de dehors me frappa au visage. Nous n'étions que début avril et si les journées étaient moins fraîches que durant le mois de mars, les soirées elles, restaient froides et vicieuses. Pour autant, un peu d'air ne me faisait pas de mal. J'étais le genre de mec à bien me couvrir, même en été. J'étais le genre de gars à tomber malade avec un rien alors la prévention était de mise. Je m'étirais avec nonchalance tout en observant les joueurs et joueuses sortir les uns après les autres du bâtiments qui nous avait accueilli le temps des jeux. Des éclats de rire meublaient le précédent silence nocturne. Je pouvais lire de la joie sur le visage de beaucoup d'entre eux. Même dans la défaite, le laserquest avait su combler d'une joie éphémère le cœur des gens ici présent. Je fus même surprise de constater qu'il y avait presque autant de filles que de garçons. Moi qui pensais que ce genre d'activité intéressait principalement les mecs, je me prenais une claque dans la figure. Je n'avais rien de misogyne mais je restais surpris par ce constat. Mais ce qui me surprenant le plus, c'était elle : Kang Yu Jin. À seulement quelques pas de moi. Elle n'était pas seule visiblement, aussi, je me m'abstenais d'aller à sa rencontre, peu certain que ce soit véritablement elle. Je n'avais pas pris la peine de la contacter après notre rupture, bien trop préoccupé à tenter de décrocher un contrat avec l'une de ses nombreuses agences. Et puis, bien que notre séparation s'était faite dans le plus grand des accords communs, je ne savais pas trop quoi lui dire à l'époque. Je n'étais pas très loquace lorsqu'il s'agissait d'échanger des textos et autre conneries du genre. En face à face, c'était autre chose. C'était plus facile aussi. Et puis, si elle avait décidé de rompre et de partir, c'était certainement pas pour me voir sur son cellulaire toutes les deux minutes. Le harcèlement c'était pas mon truc. Du coup, j'étais là, planté comme un nigaud à la fixer du regard. J'avais l'air du gars le plus intelligent du monde en cette seconde. Un tas de pensée fusaient dans ma tête. Quelques-unes un peu pessimiste sur le coup. Rien de bien méchant. Des espèces de doutes qui n'avaient pas de raison d'être. Notre rupture restait pour moi un genre de mystère mais je ne l'avais pas mal vécut pour autant. Sûrement parce que je n'avais eu que le temps de m'attacher à elle et pas d'en tomber amoureux. Yu Jin avait été une amie du début à la fin. Enfin, une amie pour qui je me voyais aisément faire plus que des promenades découvertes de Séoul la nuit, évidement. Ça n'avait rien eu de platonique. Et ça me manquait justement ; les ballades sous la lune. On en avait passé du temps dehors, à se raconter des conneries et à bouffer des street food. Et mince… j'étais aussi discret qu'une bombe en plein milieu d'une ville. Nos regards s'étaient subtilement croisés comme de rien. J'étais démasqué. Et sa réaction confirmait bien son identité. J'en avais douté qu'une fraction de seconde de toute manière mais bon. J'hésitais toujours quant à aller vers elle, mais finalement, après avoir déglutis nerveusement à trois reprises, j'osais quelques pas dans sa direction. Juste de quoi m'avancer mais sans m'introduire dans son petit groupe, juste au cas où, finalement, elle me snoberait pour continuer son chemin. On était jamais trop prudent. Elle m'avait dit qu'elle allait sur Busan avant de me quitter ? Pourquoi est-ce que je ne m'en souviens pas ?


Dernière édition par Kim Jae Hyeong le Ven 1 Sep - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin En ligne
Mar 9 Mai - 2:45
i just suddenly thought of you
kang yu jin & kim jae hyeong
Toute la durée de l'événement, je me suis dise que ma décision de m'inscrire au Laserquest avec Rosalee a été la pire et la meilleure de ma vie. Enfin, la pire... on sait tous à quel point je suis géniale pour dramatiser. Ce fut une activité à la fois enrichissante, amusante et rageante. Il faut se rappeler que j'ai réussi mon premier tir mais que j'ai raté les quatre ou cinq autres, même s'ils étaient plus calculés et patients que le premier. Encore une fois, comme à mon habitude, je m'étais laissée emporter par mes émotions et mon impulsion, même si tout cela n'est qu'un jeu. Cette personne qui a tiré sur Saki ne m'a pas plu. Ce simple geste m'a transformé en cible vivante, et même si j'avais une alliance avec Rosalee et éventuellement, Saki aussi, j'ai préféré agir seule pour la dernière moitié du jeu. Juste pour ne pas les nuire. Au final, on s'est bien amusées. Mais j'avais quand même cette impression d'avoir ruiné le jeu dès les premières secondes pour mes coéquipières.

Malgré mes émotions partagées, nous sommes sorties de l'arène le sourire aux lèvres, riant aux éclats. Pour essayer d'oublier les pensées négatives qui se promenaient dans mon esprit, j'ai entouré les épaules de Rosalee d'un bras et celles de Saki de l'autre, recherchant cette drôle de proximité qui me faisait du bien même si elle ne voulait pas dire grand chose pour aucune d'entre elles. Rosalee et moi avions souvent une proximité qui nous donnait l'air d'un couple, la rumeur court même dans les couloirs de l'université que nous sommes en couple. Ça nous amuse plus qu'autre chose, bien franchement. Et puis on le méritait bien, avec toutes les fois où nous nous sommes tapoté les fesses en rigolant. Sinon, Saki, elle ne ressentira jamais ce que je ressens pour elle, et elle ne le saura jamais non plus. Mon coeur se déchire toujours en deux en y pensant, mais peu à peu je me faisais à l'idée. Peu à peu. Une seconde à la fois, quoi.

Bref, direction les casiers. Alors que je ramassais mes affaires personnelles, mes cheveux se sont retrouvé devant mon visage une énième fois. Ils commençaient sérieusement à être longs, mais avec tous les rebondissements dans ma vie ces derniers temps je n'ai pas pris la peine de prendre une rendez-vous avec le coiffeur. Ma mère à l'hôpital début mars, cet événement avec Jae Hwa à la fin du mois et son chien de poche Adrian (ou était-ce l'inverse?) qui m'avait limite stalkée pour me menacer moins d'une semaine plus tard... non, rien n'allait plus. Ce Laserquest était une bonne idée, finalement. J'ai pu me changer les idées et oublier tout ce qui me tracassait. En soupirant, j'ai enfoncé la main dans ma poche, espérant que j'aie laissé traîner un élastique dans le fond. Mais non.

« Hey Rosalee, t'as pas un élastiq- » J'ai coupé court ma question, réalisant qu'elle est affreusement stupide à la fois par moi-même et à la fois aidée du regard de Rosalee. Un regard qui voulait dire « Coudonc t'es tu conne j'ai tu l'air d'avoir des élastiques à cheveux esti AHA », et un regard qui ultimement me fit rire plus qu'il m'insulta. C'est toujours comme ça avec elle, on s'insulte par amour. J'ai donc tourné la tête vers Saki.
« Unnie, t'as un élastique à cheveux à me prêter? »

C'est avec son éternel sourire qui me faisait exploser le coeur qu'elle me tendit son élastique, Je l'ai remerciée, essayant de contenir mes émotions, avant de m'attacher les cheveux de manière à ce qu'ils ne soient plus dérangeants. Bon, maintenant on pouvait partir! Malgré l'air frais qui nous donnait presque l'impression de happer un mur, nous étions toujours d'une bonne humeur implacable pour certaines, et suffisamment stable pour une autre.

« Hey on fait quoi ce soir? Rakhyu? Ça fait longtemps! »

On s'est entendues d'accord pour le karaoké. C'est notre activité de prédilection, à moi et ma meilleure amie. Bon, c'est certain que le fait que Rosalee y travaille aide énormément, mais nous adorons nous retrouver dans une des salles du Rakhyu et chanter (lire ici crier) à tue-tête. On a le droit, on s'en fiche! Et aller au karaoké avec Saki est une bonne façon de présenter ma meilleure amie à mon crush de vie, et vice versa. Même si à bien y penser, je n'étais plus certaine que ce soit une bonne idée. Si Saki et Rosalee s'entendaient assez bien pour vouloir être amies et faire quelques activités ensemble, j'avais une raison de plus pour la voir. En même temps, est-ce que c'est une bonne chose? Est-ce que ça me blesserait plus qu'autre chose d'être constamment en contact avec elle? Je réfléchirai à ça une autre fois. Surtout avec ce que je viens de voir, ou plutôt la personne que je viens de voir. Je me suis arrêtée d'un coup sec, avant de tapoter l'épaule de Rosalee.

« Dude, Jae is here! », chuchotai-je avec acharnement.

Jae Hyeong, ici? Depuis quand, comment, pourquoi? Je me souviens qu'il est natif de Busan, mais je ne pensais pas que son retour ici, prévu ou non, allait être aussi rapide. J'ai détourné le regard vers mes amies. Elles connaissent son existence, bien évidemment. Je ne parlais pas beaucoup de mon passé même aux personnes importantes dans ma vie, mais je ne me retiens pas de parler du positif. Cette relation avec Jae Hyeong, bien que courte par ma faute, fut probablement l'événement le plus positif de ma vie. Je regrette encore d'avoir rompu et d'être partie à Busan seule. Je réalise que rester dans une ville qui nous étouffe seulement pour une personne n'est pas sain, mais le voir ici fait naître tout un tas de questionnements dans ma tête. Que serait-il arrivé si j'avais décidé de retarder mon départ? Je n'aurais pas eu à rompre, et je serais peut-être éventuellement venue ici avec lui. Et surtout, qu'est-ce que je fais maintenant? Nos regards se sont croisés, et malgré mes cheveux de feu, je suis certaine qu'il m'a reconnue.

Il s'approche. Tant je voulais que cette situation arrive pour pouvoir lui parler une nouvelle fois, tant je la redoutais. J'avais peur qu'il m'en veuille d'être partie et d'avoir mit un terme aussi rapidement à une relation qui avait peut-être du potentiel. J'ai lancé un nouveau regard à Rosalee, rempli d'interrogations. Devrais-je..? Allez, vas-y! J'ai respiré à fond, le plus silencieusement possible, et je me suis tournée vers lui le sourire aux lèvres.

« Jae Hyeong! »

Impulsivement, je l'ai serré dans mes bras. Oui, avec toute l'impulsion du monde, fidèle à mes habitudes. J'avais sans doute fait une belle connerie. Réalisant plus tard que tôt e que j'étais en train de faire, je me suis reculée d'un pas pour le laisser tranquille... même si je n'avais aucune envie de terminer cette étreinte. C'est comme toutes les autres fois, à Séoul. Dans ses bras, je suis libérée de mes démons. Plus rien n'est compliqué dans ma tête. Et quand je le lâche, ou quand je n'étais plus avec lui, tout cela s'arrêtait.

« Je savais pas que t'étais à Busan. T'es ici depuis combien de temps? » Au fond de moi, j'espérais qu'il ne me dise pas qu'il était seulement de passage. Il me manquait trop pour que je ne le revoie qu'une fois. Prenant mon courage à deux mains, et aidée de cette impulsion de malheur, j'ai ouvert la bouche de nouveau. « Est-ce... est-ce que t'es libre ce soir? »

D'une certaine façon, je pose un lapin à mes amies. Mais ce regard qu'on s'est échangées, Rosalee et moi, avant que je m'approche de Jae Hyeong. Il voulait tout dire. Notre soirée karaoké pouvait attendre. On peut y aller quand on veut ou presque. Tandis que Jae... je ne sais même pas quand je le reverrai la prochaine fois.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Jae Hyeong
Âge : 19
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 2
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Lun 5 Juin - 20:15
I just suddenly thought of you
I guess I didn’t have enough to think about
Kang Yu Jin & Kim Jae Hyeong

Il faut croire que ma bonne étoile était avec moi. D'abord lors du laserquest où je n'avais pas été trop mauvais au final, et puis maintenant. Je m'évitais un beau vent et c'était tant mieux. Je n'avais certes pas peur du ridicule mais tout de même, j'osais à peine imaginer quel tour il m'aurait fallut simuler pour ne pas avoir l'air con devant la jolie Yu Jin et ses deux amies. Ça m'évitait d'y songer au moins et tandis que je continuais d'avancer vers elle avec ce petit sourire nigaud, j'essayais déjà de mettre en place dans mon esprit un fil de discussion. Je ne savais pas du tout comment m'y prendre avec une ex. En général je ne gardais aucun contact parce que la fille en question était assez peste pour me faire regretter jusqu'à notre relation entière. Ça avait été bien différent avec Yu Jin et sur tous les plans. Du coup, j'étais un peu perdu mais je faisais tout pour ne rien laisser paraître. Me tracasser, ce n'était pas trop mon genre à la base, alors autant voir où les choses me mèneraient et aviser en fonction. C'était plus simple comme ça. « Hey Yu', ça fait un b... » Un bail. Voilà ce que je voulais dire mais c'était avant qu'elle ne me saute littéralement dans les bras. J'en avais perdu les mots un court moment, surpris par son geste spontané. En revanche, je n'avais pas hésité à refermer un bras autour de sa taille. Un geste rendu inutile puisqu'elle était déjà hors de portée. La situation devenait malaisante là, non ? « Je savais pas non plus que t'étais à Busan. Si j'avais su je serai venu te dire bonjour bien plus tôt. » Je jetais un regard à ses deux amies qui semblaient attendre après elle. Est-ce que je devais me présenter à elle où bien ça faisait trop ? Punaise, je détestais ne pas savoir quoi faire et comment. « Je suis rentré fin février. J'en avais marre de perdre mon temps pour rien. » Comme si j'avais une tête à remuer le popotin dans un groupe de pop musique à la mode avec d'autres belles gueules. N'importe quoi ! Mais plus important, qu'est-ce que Yu Jin faisait ici ? J'avais peine à croire qu'elle avait fait le voyage juste pour s'amuser à la chasse au trésor, au laserquest et venir écrire quelques vœux dans une petite lanterne de papier. C'était donc pour Busan qu'elle était partie ? Subitement ça remettait presque tout en question. J'arrivais de moins en moins à comprendre pourquoi on avait cassé. Je n'avais jamais caché mes origines pourtant. Enfin, ce qui était fait, était fait et Yu Jin avait certainement eu une bonne raison pour. Il était un peu tard pour demander pourquoi après tout. Vivre le moment présent, c'était ma devise. Je n'avais pas le choix il faut dire, vu les complications qui ne cessaient de me tomber sur le coin de la face. Encore un défi pour Jae Hyeong l'optimiste ! Sa petite voix me fit revenir instantanément sur terre. Encore une fois je jetais un regard un peu insistant en direction des deux jeunes filles qui semblaient désormais toutes prêtes à nous laisser juste tous les deux. Woah. « J'ai ma soirée de libre ouais, mais tes copines… ? » Pas que je ne voulais me défiler mais bon, j'étais pas égoïste au point de toujours obliger les gens à revoir leur plan pour moi. Avec tonton et Hwa Young ça passait parce qu'ils étaient comme ma famille, mais avec Yu Jin, je n'osais pas trop. Mais quelque part, j'avais envie d'éclaircir quelques points obscures de notre passé. J'avais envie de reprendre le contact avec elle, aussi bizarre la situation me paraissait. « Alors, c'est ici ta nouvelle maison ? Franchement, quelle idée de ne rien me dire. Tsk ! » J'esquissais une mou boudeuse l'espace d'une fraction de seconde avant de sourire pleinement. Je n'étais pas rancunier et au pire si elle me l'avait dit, je n'avais juste pas dû y prêter attention. Séoul n'avait pas été qu'une expérience de tout repos. J'y avais certes passer des moments sympathiques mais je m'y étais aussi beaucoup tué à la tâche. Pourquoi ? Pas grand-chose. Du temps de gâcher et des relations devenues bizarres et tendues à mon retour ; pas sûr que tout ça en avait valu le coup. « Pour de bon cette fois où je dois m'attendre à un nouveau départ de ta part dans quelques mois ? » Je tirais sur la petite corde sensible malgré moi. Je cherchais plus à en rire et à mettre l'ambiance qu'à lui faire le moindre reproche. Maladroit et pas doué mais ça, elle me connaissait au moins un peu pour savoir quand se vexer ou pas. « Au fait, c'était quoi ton pseudo ? » Je lui désignais l'établissement derrière nous. Si ça se trouve on s'est tiré dessus sans même le savoir.


Dernière édition par Kim Jae Hyeong le Ven 1 Sep - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin En ligne
Mer 7 Juin - 2:46
i just suddenly thought of you
kang yu jin & kim jae hyeong
Je sais que ça ne dérangera pas Rosalee si je décide de remettre notre soirée karaoké à plus tard. À Saki non plus, d'ailleurs. Ma meilleure amie travaille au Rakhyu, on a la chance d'y aller n'importe quand. Et maintenant que j'ai réussi à présenter Saki à Rosalee, nous allons pouvoir y aller à trois éventuellement. Mais pas aujourd'hui. Autant il y a quelques minutes je voulais crier, enfermée dans une petite salle avec ma meilleure amie et la fille que j'aime; autant voir Jae Hyeong m'a complètement fait changer d'idée. L'impulsivité, un de mes principaux problèmes. Mais je n'y peux rien. Est-ce que... est-ce que c'est parce que je l'aime encore? Non. Enfin, je ne sais pas. C'est compliqué. J'aimais être avec lui, mes problèmes disparaissaient à chaque fois que je le serrais dans mes bras ou que je lui tenais la main. Lorsque je me retrouvais seule, je retrouvais ce vide intérieur. Est-ce que c'est lui que j'aimais, ou sa présence? Je ne le sais plus trop. Quoi qu'il en soit, Jae Hyeong est important pour moi, et la dernière fois que nous nous sommes vus remonte à un an environ. Peut-être même plus. Qui sait quand j'aurai la chance de lui parler une nouvelle fois? Il me fallait sauter sur l'occasion. Elles comprendront. Après tout, elles savent qui il est, et combien il a été important pour moi à Séoul.

Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que je merde nos retrouvailles. Je l'ai serré dans mes bras, soit par habitude soit par pur impulsivité, ou bien les deux. Par le fait même, je l'ai coupé dans son élan. Il me parlait, mais moi j'ai fait la conne et je lui ai sauté dans les bras. Je devrais me reculer... sinon je vais le mettre mal à l'aise. Mais je suis bien, dans ses bras. Et sa main autour de ma taille... j'en avais des papillons dans l'estomac. Il m'avait manqué. Qu'est-ce qui m'a prit de rompre aussi? Ah oui, c'est vrai. Je voulais partir de Séoul. Pourquoi avais-je oublié de Jae allait revenir tôt ou tard à Busan? Franchement, bravo Yu Jin. Tu avais quelqu'un de bien et tu l'as laissé filé parce que ta mémoire sent le fumier. Il est trop tard, désormais. Ça fait trop de temps. Il est hors de portée.

Alors comme ça... ça fait depuis fin février qu'il est revenu. Étrange que je ne l'aie jamais croisé. À en croire ses mots, il n'était pas que de passage. D'une certaine façon, savoir qu'il ne repartira pas de sitôt me faisait chaud au coeur. Même si je doute qu'on puisse reprendre notre relation là où nous l'avons laissé par ma faute, au moins nous pourrons continuer de nous voir. C'est drôle, comment mes deux seules relations de couple se sont terminées de manière similaire. On rompt parce qu'on a l'impression qu'on sera bien mieux en temps qu'amis, et l'autre reste important dans notre coeur quand même. Enfin, pour moi. Aucune idée de la réciprocité. Peu importe s'il avait envie de me revoir ou pas, j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé ses plans. Faire le premier pas, c'est typiquement masculin. À croire que fréquenter une fille m'a donné de drôles d'habitudes.

« T'en fait pas, on peut remettre ça n'importe quand. Ce sont mes meilleures amies, je les vois à tous les jours. » J'ai pris une pause, calculant mes mots. « Pas toi... »

Tu me manques. J'aurais voulu lui dire, mais c'est inutile. Je m'étais éloignée, et sa main avait glissé hors de ma taille par le fait même. Ces drôles d'émotions que j'avais en moi sont parties en même temps que le contact. J'ai encore peur que j'aime plus sa présence et sa proximité que Jae Hyeong lui-même. J'espérais que non. Mais on ne peut pas contrôler ce que le coeur veut, je crois bien. Si on le pouvait, je ne serais pas aussi amoureuse de Saki. S'il y a bien quelqu'un d'inatteignable, c'est elle. J'ai envie de reprendre sa main, mais je ne le fais pas. Il faut bien contrôler son impulsivité de temps en temps.

« Je... je te l'avais pas dit? »

J'ai sourcillé, avant de froncer les sourcils. J'avais oublié ce détail important? Bravo, quelle idiote je suis! Je planifiais de partir depuis si longtemps, et ma mémoire m'a fait défaut à un moment important, encore une fois. Je me sentais coupable, mais Jae Hyeong n'avait pas l'air de m'en vouloir. Il en profitait même pour me taquiner. Mine de rien, ça m'a fait rire.

« Non, je reste ici longtemps. Je crois pas retourner à Séoul, je me plais à Busan. Et puis avant de penser à partir, il faudrait que je termine l'université. »

Avec tout ça, j'en avais même oublié pourquoi nous nous étions retrouvés. Le laserquest. Il m'a pointé l'endroit, cherchant à continuer la conversation avec un sujet différent. Je le comprends, ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu et il doit avoir de la difficulté à trouver quelque chose à dire. J'espère que tout ira mieux plus tard dans la soirée. S'il veut bien de moi, bien sûr. Ça me désolerait de savoir s'il n'a pas envie de me voir, mais je comprendrais aussi. Peut-être que je l'ai blessé plus que je croyais en rompant pour partir à Busan. De tout mon coeur, j'espérais qu'il ne m'en veuille pas. Je tenais trop à lui pour que notre relation devienne tendue.

« Dew! Rosalee c'était Zelda, et Saki, Darksweetie! Ma meilleure amie est même grimpée sur le podium, elle est géniale hein? » Je m'emportais un peu. J'adore Rosalee de tout mon coeur, et je ne me gênais pas de lui donner tous les compliments du monde. « Et toi, c'était quoi? »

Justement, en parlant de mes amies. Je me suis tournée vers elles, le regard interrogatif. Que vont-elles faire? J'ai échangé quelques regards à Rosalee, suivi de quelques signes. Nous sommes suffisamment proche pour qu'on puisse communiquer avec le strict minimum. Je pars avec lui, s'il veut de moi, et Rosalee part avec Saki. Au karaoké, peut-être! J'espère qu'elle sauront faire connaissance et bien s'entendre. Elles sont importantes pour moi toutes les deux, et savoir qu'elles ne s'entendent pas bien me briserait le coeur. Mais je crois qu'elles vont s'apprécier. Je le sais, au fond de moi-même. Je leur souris en le faisant un signe de la main, et je me retourne vers Jae Hyeong, toujours souriante.

« Alors... tu voulais faire un truc? Marcher, aller manger... je sais pas. » S'il te plait, dit oui. « On a un an d'aventures à se raconter, on pourrait en profiter pour discuter... »
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Jae Hyeong
Âge : 19
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 2
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Jeu 20 Juil - 19:51
I just suddenly thought of you
I guess I didn’t have enough to think about
Kang Yu Jin & Kim Jae Hyeong

Négatif. Elle ne m'avait rien dit ou bien elle avait été bien trop subtile pour mon petit cerveau épuisé. J'en gardais pas le moindre souvenir en tout cas, d'où mes interrogations sur son départ. Mais ça n'avait plus d'importance maintenant. J'avais tiré un trait sur notre relation et en gardait simplement un très bon souvenir. Me compliquer la vie pour rien, ce n'était pas dans mes habitudes et puis, ni l'un ni l'autre n'aimait amoureusement l'autre alors nulle raison de remuer ciel et terre en hurlant notre malheur. C'était fait. C'était du passé. Il ne tenait plus qu'à nous d'écrire une nouvelle histoire. Et ça tombait fichtrement bien, je me sentais d'humeur à écrire de nouvelles aventures. Sûrement un effet dû à l'adrénaline liée à la compétition de plus tôt. Dire que je m'étais hissé en troisième place juste par chance. J'en revenais toujours pas. « Bah. Tu me l'as peut-être glissé un soir, mais ça m'a pas fait tilte. » Il faut dire que j'avais tendance à courir dans tous les sens et quitter tard le boulot. Mes nuits de sommeil du temps de Séoul n'avaient pas été très riches ni très longues. Résultat, j'avais bien hiberné à mon retour. Me lever avant midi relevait presque du miracle. Enfin je pouvais me le permettre, je travaillais qu'à partir de seize heures alors. « Super ! On a au moins trois ans de sûr. Sauf si tu te la joue à la Kim Jae Hyeong et que tu redoubles. » Je disais ça mais j'avais jamais redoubler une classe. En revanche mes résultats dépassaient que de peu la moyenne. Les études, c'était pas du tout pour moi. J'admirais ces personnes qui se sentaient capable de faire des études supérieurs. Je les enviais même. « Et donc, tu vises quoi comme licence ? » Taekwondo ? Ça existait ça ? Pas sûr. J'esquissais un petit sourire, m'adossant contre un réverbère, une main repoussant une mèche de cheveux like a bg. « Busan à ce petit truc pour te donner envie de revenir ou de rester. Je te jure, un an, c'était trop long. Si j'avais su, je t'aurai peut-être suivis. » Mais je ne regrettais rien. Je ne regrettais pas les rencontres faites, les relations créées ou les expériences vécues. Rien à Séoul n'était à refaire. Tout avait été… pas parfait mais satisfaisant. J'étais monté à la capitale avec des rêves de gosses plein le cœur pour mieux revenir sur Busan avec les idées clairs. J'avais même peut-être gagné un peu en maturité. Peut-être ouais. J'avais au moins appris à mes dépends que la fierté n'apportait que des problèmes. Un bien pour un mal si l'on veux. Quoi qu'il en soit, j'avais changé de sujet pour revenir sur les circonstances de notre rencontre, à savoir le laserquest s'étant déroulé peu de temps avant. Ce n'était pas que ses études ne m'intéressaient pas, tout le contraire, mais je préférais éviter d'exposer mon côté loser aussi tôt. J'avais l'air clair à Séoul, à passer mes castings à me donner à deux cent pourcent pour teaser doubt et moi-même mais aujourd'hui, je n'étais plus que le petit Jae Hyeong, serveur dans un pub à rêver sa vie d'artiste devant quelques spectateurs. C'était pas bien glorieux. Moins que si j'avais un projet master en prévision. Au mieux, je prévoyais bien de me trouver un autre taff pour combler mes journées, mettre de l'argent suffisamment de côté pour quitter le garage de mes grand-parents. C'est qu'il y faisait étroit à force. Ce n'était qu'un projet. Une sorte de fantasme pour l'instant. Remettre de l'ordre dans ma vie sociale avait été ma préoccupation première. Ça et retrouver ma place dans mon groupe. Pas une mince à faire. Beaucoup d'excuses et de courbettes. « Ah ouais ? Pareil, j'ai réussi à me classer troisième j'sais pas trop comment. J'crois que je ferai un piètre militaire si j'avais mon service militaire à faire. » Voilà bien une chose qui ne me faisait pas du tout, mais alors pas du tout envie. Je voulais pas y penser pour l'instant. « Dew ? J'ai pas  de me mémoire, ça me dit rien. Moi, c'était Dust. Pas très original, je sais. » Il s'était passé cinq minutes depuis la fin des jeux et j'avais déjà oublié sur qui j'avais fait mes points. Ils avaient pas été nombreux en plus mais bon. Peut-être que Yu Jin avait été dans le lot de mes tirs ratés. Je ne m'en souvenais vraiment plus. Sans perdre de temps, Yu Jin me demande le planning de ma soirée. Pris au dépourvu, je bafouillais un semblant de réponse. « Euh… bah en fait je. J'y avais pas réfléchi encore. Je me remets de mes émotions seulement. » Quel crétin. Manger un bout ne serait pas de refus mais vu l'heure, il n'y avait sûrement que moi pour être capable d'engloutir un poulet en entier. « C'est vrai qu'on a un tas de truc à se raconter depuis le temps. C'est trop bad, j'vais même pas pouvoir te servir de guide. En un an t'as forcément vu du paysage. » Les rôles n'allaient pas pouvoir s'inverser pour cette fois. Tant pis. « Enfin, j'peux te faire faire le tour de mon quartier si tu veux. Il est pas mal actif la nuit et y a de bon resto où manger pour pas cher. Non, non, je ne t'incite pas à venir grignoter un bout en ma compagnie. » Le sous-entendu le plus subtile au monde mais bon, il y avait rien de tel pour se livrer que devant une bonne assiette ou une pinte de bière. « Sinon, j'passe à u drive et on peux se contenter de marcher. Ca fait longtemps qu'on a pas pu se promener sous la lumière de la lune. Ça t'as manqué, non ? » Ou moi peut-être mais j'étais pas du genre à m'auto jeter des fleurs pour rien. Elle, elle m'avait manqué en tout cas. Mon ventre se mit à grogner et je riais discrètement pour masquer l'embarras. « Haha, j'dirais pas non à un bucket de poulet. »


Dernière édition par Kim Jae Hyeong le Ven 1 Sep - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 21
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 9
Multicompte : Ryu Lucas, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin En ligne
Sam 29 Juil - 23:18
i just suddenly thought of you
kang yu jin & kim jae hyeong
« Moi, redoubler? Pfff. J'ai jamais redoublé une fois, c'est pas à l'université que je vais commencer. Surtout que j'ai tout payé moi-même, ça me ferait chier d'avoir flambé mon argent pour rien bien franchement. » De toute façon, j'ai toujours été forte en langues. Faut croire que l'omnilinguisme, ça aide. Alors je n'avais pas vraiment de raisons d'échouer, dis-je alors que je suis justement au bord de l'échec. J'avais pris trop de retard en japonais avec tout ce qui s'est passé en mars. « Langue étrangère, japonais plus précisément. J'aimerais ça être traductrice, ça serait cool je crois... si j'y arrive. »

Si j'avais su, je t'aurais peut-être suivi. Parce que j'ai précipité mon départ comme une idiote, parce que j'ai peut-être omis de mentionner que c'est à Busan que j'allais ou parce que je n'ai pas été assez claire dans mes convictions, j'ai rompu avec quelqu'un qui aurait pu encore être mon copain aujourd'hui. Juste s'il avait su. Juste à l'idée de penser que j'aurais pu passer au moins un an de plus à marcher à ses côtés pendant la nuit, le serrer dans mes bras, être heureuse, si j'avais été un peu plus claire sur mon futur proche me brisait un peu le coeur. Au final, c'est sans doute moi, le chef d'orchestre responsable de mon malheur. Quelle idiote je suis. Il est trop tard, je n'ai sans doute plus aucune chance avec lui. Mais au moins, on peut sans doute continuer à se voir. Sa présence me fait du bien, après tout.

« Ouais c'est vrai que je me suis vite attachée à Busan. Je crois pas retourner à Séoul de sitôt, t'en fait pas. Si j'y retourne c'est juste pour aller voir ma mère quelques temps... » Ma mère. J'ai senti ma voix craquer à la fin de ma phrase, un peu malgré moi. Ma mère n'allait pas très bien. Elle a fait un accident cardiovasculaire il y a un peu moins de deux mois, et moi je m'étais cassé la main impulsivement parce que j'étais en colère contre moi-même. Parce que je croyais dur comme fer qu'elle avait été à l'hôpital par ma faute, et qu'elle allait mourir. Heureusement, elle va bien... mais je me sentais coupable de ne pas y être retourné plus tôt. Ni même de lui avoir dit que je partais, en fait. Tout est réglé maintenant, on s'est parlé, mais bon. J'ai essayé de rire un peu pour laisser partir mon malaise. « Haha... je devrais peut-être y aller plus souvent, je vais pas assez lui rendre visite. En tout cas si tu y retournes fait moi signe, on pourrait y aller ensemble? »

Il fallait que j'arrête de penser à ma mère ou à toutes les conneries que j'ai fait à Séoul qui font en sorte qu'aujourd'hui, j'en paie un peu le prix. Je me concentre sur le présent; le laserquest. Mon nom de code, Dew. Celui de mes amies, Zelda pour Rosalee et Darksweetie pour Saki. Mes amies qui partaient sans doute au Rakhyu sans moi, parce que j'avais retrouvé l'une des seules personnes qui me rendaient encore heureuse à Séoul et parce que je n'avais pas envie de le laisser partir comme je suis lâchement partie de la capitale, pendant une journée pluvieuse.

« Je sais, je t'ai vu sur la troisième marche à côté de ma meilleure amie et Myeong Hee, vous étiez mignons tous les trois tout entassés! » Le service militaire? C'est un truc qui me sort de la tête à chaque fois. D'une certaine façon, je m'estimais chanceuse d'être née une fille même si ça a son lot d'ennuis. Les pervers, tout ça. Pas besoin de partir pendant presque deux ans pour protéger et servir. Ça a son utilité, mais ça me fait bien trop peur, la guerre. En jeux vidéos ça me va, mais c'est tout. « Dust..? T'en fais pas, j'ai pas plus de mémoire que toi. Ça s'améliore pas avec le temps », ajoutai-je en riant.

Avec le temps, ou par ma faute ça aussi? Je remarquais à peine ma consommation excessive quand je me mettais à boire, mais parfois mon mal de crâne le lendemain me le rappelait. Et je me sentais mieux dans ma peau sous l'effet de l'alcool que complètement à jeun. Probablement que ma mémoire n'a pas apprécié, et qu'elle me fait défaut parce que j'aime trop boire. on fait ce qu'on peut pour être heureuse. Mais bon, je n'allais quand même pas passer ma soirée à boire si je pouvais être avec Jae, non? Enfin, tout dépend ce qu'il a prévu, ou s'il veut bien de moi.

« Pourquoi pas? Je connais Buk presque par coeur comme j'y passe la majorité de mon temps mais sinon j'ai pas tout visité encore... alors oui, t'as encore ta chance de jouer au guide. Et le laserquest m'a creusé l'appétit, donc même pas besoin de me supplier de venir manger avec toi, j'accepte avec plaisir. »

Le tout accompagné d'un joli sourire. Je devais avoir l'air idiote à sourire autant, c'est presque comme si j'étais encore amoureuse. J'apprécie encore énormément Jae, sa personne, sa présence et l'effet positif qu'il a sur mon moral. De l'amour? Je sais pas, oui c'en était au départ mais j'imagine qu'avec le temps les émotions ont changé. C'est peut-être mieux ainsi, au moins ça ne me fera pas mal si j'apprends qu'il a une copine ou un truc du genre. Il a le droit d'être heureux, lui aussi. Peut-être même un peu plus que moi.

« ...oui, ça m'a manqué, je l'avoue. » Je baisse la tête un peu, timide. Je marche souvent sous les étoiles, que ce soit avec Min Ki ou seule, mais avec Jae c'est différent. Sans doute à cause de la courte histoire qu'on a vécu. Son rire discret m'arracha de mes courtes pensées nostalgiques, et je redresse ma tête, souriante. « Ah, putain ça serait bon du poulet... c'est lequel, le meilleur resto de poulet à Busan? Tu dois le savoir toi? »

J'ai tourné la tête en direction de mes amies, ou plutôt où elles se trouvaient quelques instants auparavant. En effet, je les vois marcher en direction approximative du Rakhyu. Ça faisait longtemps, le karaoké, mais je sais que je peux y retourner quand je veux. Et je sais que ni Rosalee, ni Saki m'en veulent d'avoir choisi Jae Hyeong à elles pour ce soir. J'ai passé ma main dans mes cheveux, un peu par réflexe, ayant déjà oublié que je les avais attachés avec l'élastique de Saki quelques minutes plus tôt. Quel boulet je suis, parfois. Je soupire, désespérée de moi-même, alors que je refais cette couette de cheveux couleur de feu.

« Rappelle moi d'appeler chez le coiffeur bientôt okay? » Voilà, mes cheveux sont replacés. Tout va bien! « Allez je te suis, guide oppa! » Il est plus jeune que moi, mais au pire on s'en fout. Je n'avais pas emprunté un ton taquin pour rien.
©junne.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Jae Hyeong
Âge : 19
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 2
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Yoon Kallie feat. Lee Cha Eun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Dim 3 Sep - 5:47
I just suddenly thought of you
I guess I didn’t have enough to think about
Kang Yu Jin & Kim Jae Hyeong

C'était bien beau. La fine fleur de l'âge déjà atteinte d’Alzheimer. Je ne nous félicitais pas. En revanche, ça me faisait bien rire en plus d'imposer une certaine légèreté dans nos retrouvailles. Je me sentais tout de suite mieux, bien plus détendu qu'à la première seconde. Yu Jin n'avait pas changée ou elle ne semblait pas aux premiers abords. Je n'avais pas changé non plus. Il n'y avait donc plus aucune raison pour que la gêne subsiste entre nous. Il était donc décidé que je jouerais les guides ce soir. J'ignorais si je serai aussi douée qu'elle mais j'étais prêt à relever le défi. De toute manière, le premier objectif de la soirée était d'aller manger car visiblement elle semblait d'accord de venir casser la croûte en ma compagnie. Une nouvelle qui me réjouissais déjà si en s'en fiait au large sourire qui ornait mon faciès d'angelot. « Si je comprends bien, tu vis dans le quartier de Buk. Logique. C'est pas très loin de l'université. Tu loges en chambre universitaire alors ? » Je lui engageais le pas, me dirigeant spontanément et sans trop réfléchir vers l'arrêt de bus le plus proche. J'hésitais encore sur l'endroit où l'emmener manger. On pouvait bien entendu s'installer quelque part ici mais puisque j'avais une visite guidée de programmée, l'idéal était peut-être de nous faire bouger ailleurs. « Le meilleur resto ? Difficile à dire. Perso, j'en aime plusieurs mais c'est surtout parce que chacun à sa spécialité. » KFC, Yoogane, Bonchon. Difficile de choisir mais ce soir, c'était au dernier que je l'emmenais. Si elle désirait une cuisine raffinée, il allait falloir se programmer un nouveau rencart car pour le coup, je l'invitais à déguster des ailes de poulet dont même KFC n'avait pas le secret. « J'espère que tu es pas au régime parce que là où je t’emmène, ils font pas dans la dentelle. Promis, tu regretteras pas le trajet ! » En revanche, les kilo-calories peut-être bien. Je n'étais pas de ces gars qui pouvaient s’empiffrer 5 extra burgers sans prendre un gramme en revanche, je n'avais pas besoin de beaucoup d’exercice pour perdre mon surplus. Ça tombait bien parce que je n'étais pas un grand fanatique de sport. « Pour en revenir au meilleure resto… en fait ça dépend vraiment quel type de nourriture tu veux manger. En terme de fast-food, KFC, Lotteria ou Bonchon font assez bien le taff. C'est rapide et c'est bon, mais si tu veux manger plus équilibré, c'est clairement pas là-bas que tu seras servie. En général, là où tu mangeras mieux, ce sont dans les petites enseignes traditionnelles. Il y en a quelques-unes à Nam et à Buk mais surtout à Gangseo. Le prix est plus que raisonnable et la qualité du repas est indiscutable. Par contre faut pas être pressé d'être servi. C'est le hic. » J’enchaînais les mots tout en avançant droit devant moi. Yu Jin devait connaître les moindres recoins de Buk maintenant et j'étais certain de ne rien lui apprendre. Sur Séoul, outre la street-food qui était à tomber par terre, c'était dans ce genre d'enseigne que j'allais me nourrir. Ce n'était pas arrivé tant que ça non plus puisque j'avais la chance de pouvoir manger au boulot les trois-quart du temps. Enfin ça, c'était quand je bossais au fast-food. Au bar, à part de l'alcool dont je n'avais pas le droit, il n'y avait jamais rien d'autre que des cacahuètes et autre bretzels salés à chiper en scred. Pas de quoi nourrir un homme. « Alors… ? » Je tournais à un croisement de rue, m'immobilisant aussitôt à l'aubette de bus. « Comment se passe ta vie à Busan. T'avais l'air pressé de partir de Séoul l'autre fois. Je t'ai jamais demandé tes raisons et je le ferai pas mais… j'espère que les choses vont mieux pour toi maintenant. » J'en avais sûrement pas l'air mais je savais parfois prêter attention à mon entourage. Évidement j'avais pas été assez attentif pour comprendre les signes, si signes il y avait eu mais aujourd'hui ça n'avait plus la moindre importance. Je retrouvais une Yu Jin plus épanouie qu'à l'époque de notre romance et c'est tout ce qui m’intéressais présentement. Mais n'étais-ce pas là qu'une façade. Je ne connaissais pas la jeune femme autant que je le voudrais et nos rapports passés avaient toujours été si simples. Je lui indiquais le siège en métal et l'invitais à s'asseoir. Le bus ne devrait pas tarder. Buk n'était pas le quartier le plus actif de Busan mais il restait l'un des plus desservit avec le centre-ville et Haeundae. Mon ventre échappa un grondement sourd que je masquais en sifflotant en rythme sur une chanson à la mode. « Au fait. Ce sont des amies de Séoul ? Tu sais, les deux filles que j'ai croisé tout à l'heure. » J'étais peut-être un peu trop curieux mais après tout, il n'y avait pas de mal à s’intéresser à elle et sa nouvelle vie. Lui demander si elle voyait quelqu'un ou si elle était célibataire, ça, ça serait vachement plus osé et direct. Cela dit, ça aussi j'avais envie de savoir. Peut-être que la conversation nous mènerait sur ses sentiers un moment ou un autre. Ouais, chaque chose en son temps. « Ah ! Le bus est là. » J'agitais mon bras en sa direction tandis que je fouillais la poche arrière de mon jeans pour me saisir de mon pass. « Après toi. » Galant. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
 
I just suddenly thought of you [Jaejin ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» no, i don't like you, i just thought you were cool enough to kick it ✝ la pyro
» 03. I thought i lost you...
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» I thought that you would always have been for me.
» Jessica Randfield - The world is a thought that does not think

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUK-
Sauter vers: