AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 yang emily ✿

avatar
Yang Emily
Âge : 25
Occupation : Employée dans un supermarché sud-américain et serveuse au Bleu Art Café
Quartier : Haeundae
Situation : Éternelle célibataire; le coeur pris, sans qu'elle le sache réellement
Don : Toucher chromatique
Niveau : 1
Multicompte : Kang Yu Jin, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2127-yang-emily
Jeu 27 Sep - 17:37
header

YANG EMILY

i wanna be a flower that fills up your heart
Lieu de naissance : New York, United States of America
Date de naissance : 30 décembre 1992
Âge : 25 ans
Nationalité : Coréenne-américaine... enfin, ses deux parents sont coréens, mais étant née aux États-Unis et étant habituée à la culture de l'endroit, elle se considère également américaine
Taille : 162 centimètres
Poids : 43 kilogrammes
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle? Enfin, elle n'y a jamais vraiment réfléchi. Mais elle n'a jamais vraiment été attirée envers les filles, alors elle assume que ce n'est pas le cas. Si l'occasion se présenterait, par contre, elle ne dirait pas non. Pourquoi discriminer?
Situation amoureuse : Éternellement célibataire, mais son coeur est déjà prit. Est-ce qu'elle le sait? Pas vraiment.
Métier : Employée dans un super marché sud-américain, et serveuse au Bleu Art Café. Le Bleu, c'était sensé n'être "qu'en attendant", mais elle adore son boulot et sa patronne, tellement qu'elle n'a même plus envie de partir. Le super marché, lui, c'est son grand coeur qui la pousse à rester. La pauvre ahjumma (si gentille!! si DOUCE!!) a du mal à s'en occuper seule, et son fils, médecin légiste, est malheureusement incapable de l'aider de par ses obligations à son propre travail.
Étude : Elle a commencé des études administratives pour finalement se tourner vers les lettres, dans l'espoir de faire de la rédaction plus tard. Mais apparemment, son diplôme ne vaut rien en Corée.
Revenu : Elle n'est pas pauvre, mais pas riche non plus.
Don : Toucher chromatique, un don bien chiant entre les mains de n'importe qui sauf Emily. Pour elle, c'est limite une bénédiction.
Signe distinctif : Pas grand chose, à part peut-être son sourire pur et ses yeux d'ange.
Groupe : Space
Avatar : SuA (Kim Bora, DREAMCATCHER)

optimiste

têtue

douce

naïve

patiente

étourdie

compréhensive

influençable

magnanime

maladroite
Le jeune couple Yang, fraîchement diplômés de l'université locale, ne s'était jamais aventuré hors du pays. Même pire encore, ils n'avaient jamais vraiment osé visiter la Corée du Sud, ayant à peine posé les yeux sur la campagne avoisonnante tant ils étaient occupés avec leurs études. Toutefois, au début des années 1980, monsieur Yang reçu une offre d'emploi qu'il ne pouvait, bien évidemment, pas refuser. Faisant partie de l'élite de l'université en comptabilité, les grandes firmes le zyeutait comme étant un candidat à haut potentiel, un candidat qui irait loin et qui fallait absolument embaucher. Des entreprises locales jusqu'aux plus gros joueurs positionnés à Séoul, et même certaines compagnies au Japon ou en Chine lui ont envoyé des appels, des offres tout aussi aléchantes les unes que les autres. Mais il y en avait une en particulier : une offre d'emploi chez Marsh & McLennan Companies, une firme de gestion de risques dont l'un de leurs bureaux est situé tout en haut de la première tour du World Trade Center à New York. Sur papier, un salaire nettement plus haut que n'importe laquelle des autres offres qu'il a reçu, avantage sociaux du tonnerre, etc etc. Le paquet quoi!

Le seul problème, c'était sa copine en fait. Elle avait étudié en psychologie et même si elle avait des notes très respectables, elle ne faisait pas nécessairement partie de l'élite comme son copain. Elle avait, donc, presque réussi à se sécuriser un boulot à l'hôpital de Busan lorsqu'il reçu cette offre. Finalement, appuyé par sa géniale famille et sa copine, il a décidé d'accepter et il a déménagé aux États-Unis avec elle. Comme quoi une bonne communication, une confiance d'acier et une synergie implaquable, ça règle tout!

C'est là que j'entre en jeu. Moi, c'est Emily. En fait, ma mère a reçu un diagnostic à l'hôpital à la fin des années 80 : une endométriose. Elle a donc payé une ridicule somme d'argent pour que le médecin l'avertisse qu'avec sa maladie, il était possible qu'elle devienne stérile. C'est soignable et tout, reste que quand ça touche au système reproducteur il y avait des chances qu'elle soit pas capable d'avoir un enfant. Et la preuve, c'est qu'à chaque fois que mes parents s'essayaient, ils n'y arrivait jamais. Même après avoir calculé presque au jour près quand était sa période d'ovulation, même avec des tests etc; impossible, l'utérus Yang ne veut pas de bébé. Donc, quand le petit test de grossesse a affiché deux lignes en mai 1992 (environ), autant dire que ça a célébré fort dans la maison. Bon pas trop fort, il fallait s'assurer que je reste là quand même. Alors c'était repos forcé pour maman, et papa a prit congé plus longtemps qu'il aurait du pour s'assurer que tout allait bien. C'est donc le 30 décembre, pendant une superbe journée d'hiver sans tempête ni désagrément que je suis née. "Un miracle de Noël", que mes parents disaient au tout début. Ils n'ont jamais pu avoir d'autres enfants, mais ce n'est pas grave. Nous étions quand même la famille la plus heureuse du monde. coeur violet
   
Bien que papa Yang et maman Yang restent en Amérique du Nord à vivre le rêve américain, il ne faut pas oublier que le reste de la fratrie est toujours en Asie. Été 1993, l'une de mes personnes préférées dans le monde entier nait : Yang Somi, ma si jolie, si précieuse cousine. Bien évidemment j'ai à peine un an, ce n'est pas comme si je me rappelais de grand chose de cet instant précis. Par contre, ma tante (la soeur de mon père) n'a pas survécu à l'accouchement. Plus tard, mon père m'avouera qu'il a beaucoup de regrets, sans que je puisse vraiment trouver les mots pour le conseiller. Il avait lui-même un bébé à s'occuper à l'autre bout de la planète et un job qu'il ne pouvait pas laisser en attente indéfiniment. Il n'a pas pu voyager vers Busan pour assister à la naissance de Somi ou aux funérailles de ma tante. Mais ça, comme j'ai dit, c'est énormément d'information pour un petit bébé qui sait même pas ramper encore.
   
Oui, à ce qu'il paraît j'étais un peu tardive sur les mouvements. Mais quand j'ai finalement compris comment mes jambes fonctionnaient, on ne m'arrêtait plus. Un oiseau ? Un avion ? Une fusée ? Non, c'est Emily, deux ans ! Et à deux ans, qu'est ce qu'on fait ? On fait de nouvelles découvertes, comme le fait que les murs sont un excellent medium artistique. Mes parents ont eu de la chance, quand même. J'aurais pu utiliser un peu n'importe quoi comme peinture : de la nourriture, des crayons indélibiles, mon propre caca... mais non, j'utilisais que mes mains, et seulement mes mains. Apparemment, mes parents étaient absolument sous le choc lorsqu'ils ont vu la scène dans ma chambre. Les murs, le plancher, les meubles : absolument tout était tâché de couleurs différentes, mais moi j'étais complètement propre. Et en plus, rien de tout cela ne voulait s'effacer. Mes parents ont repeint les murs... c'est dommage, je les aimais bien moi, les jolies couleurs dépareillées.
   
Tout à l'heure, j'ai mentionné une de mes personnes préférées ? L'accent est sur le "une de mes", comme j'ai rencontré l'autre un peu plus tard, lorsqu'une magnifique journée au parc. Seo Myung Dae, un garçon un peu plus vieux que moi mais avec qui tout a immédiatement cliqué. J'avais quatre ans, lui il allait déjà à l'école (un grand garçon !) mais rien de tout cela nous empêche d'être les meilleurs amis du monde. On se tient parfois la main et nous sommes complètement inséparables. Même que lorsque j'entre à mon tour à l'école et que je suis capable de le côtoyer plus longtemps pendant l'heure du repas ou les récréations, je le défends des autres méchants grand garçons qui se moquent de lui quand il nettoie ses aliments frénétiquement. Il a le droit, si c'est son truc de nettoyer une pomme avec une brosse à dent propre, ça leur fait quoi à eux ? Mon nouvel ami a eu un incident un peu plus jeune, en fait. Un jour, il est tombé dans la crotte de cheval. Dégueu ! Alors depuis il a du mal avec la saleté et les microbes. C'est pour cette raison que dans mon sac, j'ai toujours un petit tube de désinfectant pour les mains. Sait-on jamais, peut-être que mon Myung Dae préféré aura une urgence germes à régler !
   
J'ai mentionné que nous étions inséparables et que je le défendais, et c'est loin d'être une exagération. Même quand le papa à Myung Dae a rencontré une maman et que mon ami avait du mal à s'y faire, j'étais là pour le soutenir. Bah, sa nouvelle maman n'était pas méchante en soit. C'est juste normal qu'il s'ennuie de sa vraie maman en Corée, non ? Et de toute façon, je sais bien que Myung Dae sera là pour moi le jour où j'aurais besoin d'être réconfortée. Pas que je croyais que ça allait être le cas avant longtemps, mais ce jour est arrivé beaucoup plus tôt que je l'aurais cru. 11 septembre 2001. À l'école, c'était le chaos. Les enseignants essayaient de garder tout le monde calme, et personne ne voulait me dire ce qu'il se passait. J'ai finalement réussi à accrocher quelqu'un, et la nouvelle est tombée. Un avion est entré en collision avec ne des tours du World Trade Center. Moi, Emily, du haut de mes huits ans, je croyais avoir perdu mon père pour toujours. C'est à l'infirmerie que je me suis réveillée, complètement déboussolée et Myung Dae à mes côtés. Un adulte est entré dans l'infirmerie, il a dit qu'il avait mon père au bout du fil et il voulait que je sois rassurée. Finalement, mon père ne s'est jamais rendu au boulot, ce matin-là. Il est parti plus tard qu'à l'habitude et le traffic routier lui a fait prendre beaucoup de retard. Je n'avais pas perdu mon père, mais lui, il avait perdu beaucoup de collègues. Ça été difficile comme moment à la maison pendant longtemps. Encore aujourd'hui, personne de ma famille ne parle du 11 septembre. C'est une blessure qui ne se refermera jamais, un deuil à vivre toute notre vie.

Malgré le drame national et le climat de terreur général qui s'en est suivi, il fallait continuer notre vie. Ainsi, Myung Dae a changé d'école (normal, il est plus vieux que moi après tout), et moi j'apprenais le coréen avec mes parents même si mon anglais était bien meilleur. Sans Myung Dae à l'école, j'étais un peu plus renfermée sur moi-même, parfois un peu plus nerveuse. C'est peut-être pour cette raison que mon projet final d'art plastiques a été complètement ruiné. Bah oui, parce que ce qui s'est passé avec les murs de ma chambre à mes deux, trois ans ? Ça ne s'était pas reproduit, jusqu'à ce que je mette mes doigts sur ce projet si important la veille de la remise, pour m'assurer que tout soit en ordre. Mais finalement, c'était pas si mal. L'effet abstrait rendait vachement bien, alors j'ai passé la nuit debout pour l'ajuster et utiliser ce que mes mains avaient faites par accident. Ce don, au final, m'aura valu la meilleure note de la classe. De quoi être fière, non ?
   
Entretemps, je correspondais avec ma cousine en Corée, qui elle ne parlait pas anglais ou presque. Au départ, c'était par chat seulement; puis quelqu'un de merveilleux a inventé les appels vidéos. Ah, ce qu'elle est jolie, ma cousine. Et adorable ! Je l'aime tellement ! J'aimerais tant la serrer dans mes bras mais elle habite bien trop loin. Je suis certaine que Myung Dae l'adorerait aussi. Mais bon, peut-être quand nous serons adultes ? Sinon, un soir, après l'école, mes parents m'ont sommé de m'asseoir dans le salon, en face d'eux. Emily, Somi a deux papas. Je les regarde, incompréhensive. Oui, et ? Qu'est-ce que ça change à ma vie, qu'elle aille deux papas; et pourquoi c'est si important de me le dire ? Faut pas le dire trop fort, pardon ?? Come on ! C'est ridicule, pourquoi on ne pourrait pas célébrer le fait que le père à Somi a retrouvé l'amour après le décès de ma tante ? En colère contre la vie, je pars dans ma chambre et j'écris mes états d'âme à Myung Dae. Il est d'accord avec moi, et ça me rassure. coeur violet
   
Plus les mois passaient, plus je partageais de drôles d'états d'âmes à mon ami. Genre que ça me fait un peu de peine de toujours entendre mes parents se disputer alors que je suis dans ma chambre et qu'ils croient que j'entends rien. Mais moi, Emily, presque quinze ans et pleine d'optimisme, je me dis que ça va passer. Que les disputes vont arrêter et que papa et maman vont continuer à s'aimer pour toute la vie. Malheureusement, l'histoire ne se termine pas comme ça. Le divorce arrive rapidement, et je n'ai personne vers qui me tourner. Personne sauf Myung Dae, qui m'a justement demandé de venir le voir. Mais Myung Dae, qui vient tout juste d'atteindre la majorité, a décidé qu'il allait vivre avec sa mère à Daejeon. Meilleurs copains pour la vie, pas vrai ? Des paroles qu'on lance en riant et en faisant semblant que les aurevoirs ne seront pas absolument déchirants. Le jour même de son départ, je l'ai accompagné à l'aéroport. Moi, lui, et mon sourire pour lui prouver que tout allait bien se passer autant pour lui que pour moi. Un millier de câlin et des promesses de garder contact à tous les jours plus tard, l'avion décolle. Entre le divorce de mes parents et son départ, je n'avais pas trop eu le temps de digérer ce qui se passait autour de moi. Alors dès que je suis revenue chez moi, j'ai automatiquement pris la direction de ma chambre. Sitôt ma porte fermée, j'ai explosé en larmes. Tout ce qu'il y avait pour partager ma tristesse, c'est cette peluche de Hello Kitty, sa préférée, que j'ai continué à serrer dans mes bras à tous les jours.
   
Le divorce s'est terminé à l'amiable, et mon père a quitté la maison pour habiter dans un appartement, beaucoup plus près de son boulot. Je le vois de temps en temps, mais c'est à peine s'il est capable de se libérer de son emploi très demandant. C'est même lui qui a suggéré que je reste avec ma mère, que ce serait beaucoup plus stable. La cour était d'accord avec lui, de toutes façons. La maison me semble étrangement vide et silencieuse avec mon père en moins à l'intérieur. Et Myung Dae qui me manque de plus en plus... heureusement, nous nous parlons à presque tous les jours. Aucune idée si j'aurais pu passer au travers de tout cela sans lui. Il a l'air épuisé, comme s'il travaillait sans cesse, mais heureux d'être finalement avec sa mère, là-bas. Moi, je termine mes études. Le lycée terminée, c'est l'heure de l'université. Premier essai : études administratives, surtout un choix par défaut parce que je l'avoue, je ne savais pas du tout quoi faire. C'est quand j'ai su que Somi faisait des études en lettres que j'ai décidé que j'allais faire absolument pareil. Je szais pas, c'était tellement une bonne idée ! C'est artistique, et y'a du débouché. Alors pourquoi pas ? Et puis, la rédaction, c'est cool non ? Même que Somi m'a dit, juste avant que je termine l'université, que si j'étais à Busan j'aurais sans doute pu dénicher un boulot chez l'agence de son beau-père...
   
Busan it is ! Une impulsion, absolument. Mais je ne partais pas en Corée sans rien, après tout. Les Yang sont là pour moi, et j'ai un boulot potentiel. Reste juste à me faire engager, et tout est dans la poche ! Évidemment, Myung Dae a été le premier à savoir que je me rapprochais de lui. Busan, ce n'est pas Daejeon; mais nous allions être séparé par une distance beaucoup plus petite et plus accessible, maintenant. Appartement ? Check. Famille Yang rencontrée ? Check. Myung Dae qui déménage (éventuellement) à Busan aussi ? Check. Emploi ? In progress. Mais bien sûr, c'est sur place qu'on me dit que mon diplôme n'a aucune valeur pour eux. J'ai beau essayer de la convaincre de m'engager quand même à l'essai, j'ai même voulu mettre Somi de mon côté, mais non. Pour eux, même si je suis de la même famille de Somi et Shin Won, je n'ai apparemment pas les qualifications. Ça va, j'ai plus d'un tour dans mon sac. Je n'ai qu'à refaire le cours, cette fois-ci en Corée, et je vais pouvoir... ah merde. C'est que c'est affreusement cher, et je suis affreusement pauvre. Ça attendra quelques années, alors. Busan était là, devant moi, pleine d'opportunités. Je pouvais trouver un boulot en un claquement de doigts, me dis-je alors que tous les endroits me disaient qu'ils étaient complets et n'engageaient pas. Même McDonald !
   
Affamée, je pousse la porte d'un supermarché sud-américain, où seule une dame âgée travaillait. Un « chercheriez-vous une employée, par hasard? » plus tard, j'avais un boulot. La dame, Mme Rim, possède ce supermarché depuis apparemment des années, qu'elle a ouvert avec son défunt mari d'origines argentaines. Son fils l'aidait lorsqu'il le pouvait, mais comme il est maintenant médecin légiste, il a moins le temps et elle, moins d'autonomie. Peu importe le salaire qu'elle m'offrait, je tenais coûte que coûte à cet emploi. Pour ma propre subsistance peut-être, mais surtout parce que Mme Rim est absolument adorable. Elle s'occupait surtout de la caisse et de la paperasse et moi, des choses plus physiques. Les commandes, garnir les étagères... ainsi, je n'avais pas à être au supermarché à tous les jours, ce qui me laissait amplement de temps pour visiter la ville et rattraper le temps perdu avec mon meilleur ami lorsqu'il déménagea finalement à Busan, un an plus tard. Par contre, uuhm... à mes dépends, j'ai découvert que ce don qui était resté tranquille pendant toutes ses années ou presque, fonctionnait aussi sur les aliments. Pauvre pomme... elle est tachée de bleu, maintenant. J'ai payé ladite pomme, et une expérimentation de goût plus tard, j'en ai conclus que mes super taches n'avaient pas de goût. Tant mieux ! Je me suis excusée à Mme Rim pour les taches que j'ai faites accidentellement sur quelques boîtes, et je lui ai promis que j'allais porter des gants à partir de maintenant. Chose que je fais encore aujourd'hui, parce qu'il se déclanche de plus en plus. Villain don ! Si je pouvais le contrôler, par contre, je sens que je ferais de magnifiques choses.
   
Deux ans plus tard, en 2016, un poste s'ouvre dans un café de Busan appelé le Bleu Art Café. C'est, j'ai l'impression, une de mes meilleures opportunités à date. Mais je n'ai aucunement envie de laisser tomber Mme Rim. Quel dilemne ! Finalement, je prends le job quand même, tout en gardant celui que j'ai au supermarché. Ça me fait un peu plus d'argent et moins de temps libres, mais je ne me serais jamais pardonnée si j'avais démissionné du supermarché juste pour une opportunité dans un café qui récompense l'art. La gérante, Na Hee, est muette; mais elle s'exprire notamment par l'art qu'elle fait, et y incorpore même des plantes qu'elle arrive à matérialiser. Ainsi, lorsque je travaille au Bleu, aucun risque de me faire disputer si mes mains tachent la vaisselle. Tant que je ne touche pas aux aliments avec mes mains nues, tout va bien ! Mais Na Hee doit quitter Busan, un an plus tard, et elle cède le Bleu à Saki, une de mes collègues. C'est, elle aussi, une gérante géniale pour un emploi génial.
   
Aujourd'hui ? Je m'amasse de l'argent pour arriver à reprendre les études, et je continue ma vie à Busan entourée des personnes que j'aime le plus : Myung Dae, Somi, ma voisine Beverly... même qu'un peu sur le tard, j'ai découvert qu'une école existe expressément pour que je puisse apprendre à contrôler mon don. Est-ce que je me suis inscrite ? Absolument. Pour Emily, sky is the limit. Rien ne peut m'arrêter !

Beau temps, mauvais temps, Emily sort rarement de chez elle sans une paire de gants (agencée, bien évidemment, à ses vêtements du moment). Ce n'est pas qu'elle a honte de son don, au contraire; mais même si elle se fout royalement de tacher ses effets personnels, elle comprend que ce n'est pas tout le monde qui veut d'un t-shirt tye dye accidentel ▲ Elle dort avec une peluche Hello Kitty depuis son adolescence. C'est le personnage préféré de Myung Dae, et lorsqu'il est partie pour la Corée, c'est tout ce qu'elle avait en sa compagnie. Du coup, la peluche est un peu décrépie et surtout, tachée de partout. Mais elle l'adore, et dort encore avec à la fois par réflexe et parce qu'elle arrive à peine à s'endormir sans ▲ Par habitude (et non pas par besoin), elle traîne toujours dans son sac une panoplie d'objets pouvant servir à désinfecter ou nettoyer à peu près n'importe quoi. Habitude qu'elle a prise à cause de Myung Dae, qui est presque maladivement germophobe. Elle a même continué à le faire pendant les quelques années où ils ne se côtoyaient plus, alors qu'elle résidait toujours aux États-Unis et lui, en Corée du Sud. ▲ L'anglais est sa langue première; elle parle coréen presque aussi bien qu'une native du pays puisque ses parents lui parlaient uniquement dans cette langue. ▲ Malgré ses études en lettres et son désir d'être rédactrice dans la même agence que sa cousine Somi, elle préfère de loin les arts plastiques aux arts écrits. ▲ Et malgré tout cela, elle adore également chanter. Une véritable artiste dans l'âme ! Elle ouvrirait sans doute une chaîne YouTube pour pouvoir faire des covers si elle n'était pas aussi gênée d'afficher son visage partout sur Internet ▲ Elle vénère presque la personne qui a inventé la communication vidéo, sans même savoir son nom. Sans cette innovation, comment aurait-elle pu garder contact avec Myung Dae et Somi ? Hmm ? ▲ Aussi étrange puisse cela paraître venant d'une fille qui ressemble souvent à un ange, Emily s'est dotée d'une passion pour l'horreur. Halloween est sa fête préférée, et chaque année elle met des efforts surhumains pour que son costume soit impeccable. ▲ De concert avec sa fête préférée et son goût pour les costumes, elle adore décorer son appartement pour à peu près n'importe laquelle occasion. Elle met un temps fou à s'assurer que la décoration soit impeccable; elle a même convaincue Mme Rim (sans trop de difficulté) de pouvoir décorer le supermarché aux couleurs de Dià de Muertos à chaque année ▲ Malgré son penchant pour l'horreur, Emily a peur des fantômes. En effet, elle croit à eux dur comme fer, et son attirance pour les trucs épeurants se limite à ce qui n'existe pas. Les films mettant en vedette des fantômes ou des expériences paranormales sont donc bannis à vie de son appartement. ▲ Parlant d'appartement, elle passe limite plus de temps dans celui de Beverly que le sien. C'est pratique, surtout lorsque Bevy veut faire des expérimentations et qu'elle a besoin d'un cobaye. Rien de bien dangereux, bien sûr ! ▲ Parfois, les personnes de son entourage l'avertissent qu'elle ne devrait pas afficher son don aussi publiquement. C'est "à ses risques et périls", elle pourrait "se faire lancer des roches"... come on, on est en 2018, où est la tolérance ? Ça existe vraiment, des gens qui n'aiment pas les dons ? Impossible ! Pfff

doge

_________________
lorem ipsum
lorem ipsum ▬ lorem ipsum dolor sit amet
(c) bat'phanie


Dernière édition par Yang Emily le Lun 1 Oct - 2:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Suh Jin Ho
#closed heart
Âge : 20
Occupation : Footballeur professionnel
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Télékinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X) & Kang Jin Hee feat. Seo Soo Jin (G-IDLE)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2062-suh-jin-ho-i-m-living-because-i
Jeu 27 Sep - 17:40
Belle et classe coeur violet
I'm so fucking curious héhé

_________________
underco
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Hyun Jun
Âge : 29
Occupation : Entraîneur d'arts martiaux
Situation : Célibataire
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2101-kim-hyun-jun-o-with-the-new-day
Sam 29 Sep - 21:00
Rebienvenuuue keur Hâte d'en savoir un peu plus sur cette demoiselle heart eyes

Courage pour le reste de ta fichette ! yay! et amuse-toi bien avec ce personnage également clap heart in a bubble heart in a bubble
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jung Nina
Âge : 19
Occupation : étudiante en médecine ; vendeuse la nuit au 7/11
Quartier : Buk
Situation : amoureuse d'un jeune idiot
Multicompte : gao hwa young & wang mei
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2059-jung-nina-little-ricchi#39926
Dim 30 Sep - 12:24
Pq tu me fais de l'oeil comme ça ? boude

kiss kiss:
 

_________________


“Being deeply loved by someone gives you strength, while loving someone deeply gives you courage.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yang Emily
Âge : 25
Occupation : Employée dans un supermarché sud-américain et serveuse au Bleu Art Café
Quartier : Haeundae
Situation : Éternelle célibataire; le coeur pris, sans qu'elle le sache réellement
Don : Toucher chromatique
Niveau : 1
Multicompte : Kang Yu Jin, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2127-yang-emily
Dim 30 Sep - 17:19
gino : héhé j'ai hâte d'avoir terminé les events pour que je puisse me poser et écrire ce que j'ai prévu AHAHAH

hyun jun : mERCIIII coeur violet j'y compte bien! un personnage sans drama pour une fois (ou presque? stare) ça va me faire du bien shy:

nina : ah mais si c'est des bisous que tu veux héhé
Spoiler:
 

_________________
lorem ipsum
lorem ipsum ▬ lorem ipsum dolor sit amet
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park Beverly
#magical babie
Âge : 21
Occupation : Étudiante, serveuse et bénévole dans un refuge
Quartier : Haeundae
Situation : Elle n'est avec personne. Pour le moment
Don : Aucun, à son plus grand regret
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1250-park-beverlylove-is-like-a-cher
Dim 30 Sep - 17:32
Elle est classe russe

Je l'aime russe
Je t'aime russe
Et je plussoie ton putain de vava hihi

Vivement qu'elle fasse un pepero game face Et qu'elles hurlent devant des films d'horreur face

J't'aime. Bien. *sort*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Hyun Su
Âge : 26
Occupation : Barman et Photographe
Quartier : Nam
Situation : célibataire pour le moment .
Don : Contact curatif
Niveau : 2
Multicompte : nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t238-kim-hyun-su-run-away
Dim 30 Sep - 22:26
Rebienvenue YuYu :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Jin Hee
Âge : 21
Occupation : vendeuse dans une boutique de chaussure et agent chez les shadow
Quartier : Gangseo
Situation : instable
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Kim Jae Hyeong feat. Im Changkyun (I.M - MONSTA X)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2046-kang-jin-hee-style-that-suits-m
Lun 1 Oct - 14:22
Ton aventure peut commencer.


Bravo, tu fais à présent partie de la fabuleuse famille qu'est AWIB !

Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de lien afin de faire connaissance avec tes collègues, tes voisins et te créer pleins d'amis ou d'ennemis, et peut-être même trouver l'amour de ta vie. Pense aussi à ouvrir ton listing rps pour recenser toutes tes réponses et montrer ton activité. Et si tu ne sais pas à qui demander un lien ou un rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici ! Aussi, tu peux nous rejoindre sur discord pour discuter de tout et de rien. Et puis si tu sais pas ce que c'est discord, y a des explications qui traîne par ici.

Tu devras également remplir ton profil. Pour rester en contact avec tous tes amis, tu peux également aller ouvrir un topic pour ton téléphone, mais également pour ton twitter. Parce que c'est toujours sympathique de discuter avec les autres.

Une fois toutes ces démarches effectuées, il ne reste plus qu'à t'amuser parmi nous.

C'est qui qui est sur ta fichette avec le code de validation ? Ok, ce n'est pas Suh Jin Ho, tu as raison, mais ça reste ash (sorry, j'avais la flemme de changer de compte juste pour te fermer le clapet mdr) J'ai tout lu, si, si et tu as raison, c'était long mais pas ennuyant alors ça va. Coucou Myung Dae et sa crotte de cheval grin Bref, j'ai pas trop le temps de m'étaler parce que je dois déjà filer mais je voulais expressément te valider okay et c'est chose faite ! dance Puis avant que j'oublie, pour ton don, je pense te mettre un faible level un. D'une, il en fait qu'à sa tête, de deux, tu vas rush le level dix alors un peu de challenge en plus te fera pas de mal. Un coucou d'une peut-être futur collègue au bleu (oui, oui Jin Hee). Bye  keur
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
yang emily ✿
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» Emily Wong
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» Présentation d'Emily Lowhell
» Comment séparer le Yin du Yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: PERSONNAGES :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: