AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Kang Jin Hee ▲ style that suits me best

Kang Jin Hee
Kang Jin Hee
Âge : 22
Occupation : vendeuse dans une boutique de chaussure et agent chez les shadow
Quartier : Gangseo
Situation : instable
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS) & Choi Jung Hwa feat. Park Gyeong Lee (Kyungri - 9MUSES)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2046-kang-jin-hee-style-that-suits-m
Ven 24 Aoû - 1:08
header

Kang Jin Hee

Style that suits me best
Lieu de naissance : Daegu.
Date de naissance : un doux quinze juillet de l'année quatre vingt dix sept.
Âge : je viens tout juste de fêter mes vingt un ans.
Nationalité : nippo-coréenne.
Taille : cent soixante cinq centimètres.
Poids : quarante neuf kilos.
Orientation sexuelle : attirée irrémédiablement vers les beaux garçons.
Situation amoureuse : célibataire mais mon coeur vacille de coups de foudre en coups de foudre.
Métier : officiellement vendeuse à mi-temps dans une petite boutique de chaussures, officieusement, agent chez les shadow.
Étude : dernièrement en première année de philosophie mais j'ai arrêté mes études depuis peu.
Revenu : moyen tendant vers le critique depuis l'accident de ma jeune soeur.
Signe distinctif : j'ai juste un piercing à l'oreille droite ; au lobe.
Don : aucun.
Groupe : earth
Avatar : seo soo jin (g-idle)

raffinée

capricieuse

polie

matérialiste

ambitieuse

lunatique

créative

hautaine

déterminé

partial
J'aime croire que ma vie à quelque chose de peu banale et c'est possible que ça soit le cas à vrai dire. Cependant, j'ai toujours eu un peu de mal à prendre du recul lorsque cela me concerne. Je peux toutefois pointer du doigt le comportement exécrable de mon père qui, durant toute mon enfance a toujours été, aussi loin que je m'en souvienne en tout cas, une personne violente. Les raisons ? Je n'ai jamais fait que les supposer sans osée les demander à ma mère qui en était la seule et unique victime. L'ambiance à la maison n'a jamais été aussi chaleureuse et tranquille que depuis qu'il est parti avec ses affaires sous le bras il y a de cela cinq ans. S'il ne tenait qu'à moi, je l'aurais mis dehors bien plutôt que ça. Cependant, je dois bien admettre que son départ n'a pas aidé le ménage au niveau financier, ma mère ayant été forcée de prendre un second job pour nous permettre, ma sœur et moi de vivre comme avant et de dépenser sans réfléchir. Je m'en veux un peu de ça. D'être si difficile et de coûter cher à ma maman.

À l'école, je me suis toujours contentée d'avoir la moyenne. J'ai tout de même fait un effort pour la terminale, histoire d'augmenter mes chances d'être admise dans une université convenable. Et puis je voulais surtout suivre ma meilleure amie. Alors si à cette période d'insouciance je n'avais que les garçons en tête (c'est d'ailleurs toujours plus ou moins le cas), c'était aussi une période pénible et délicate pour ma meilleure amie Ah Ri. De son expérience malheureuse j'ai appris à me méfier de mes propres sentiments. Plus qu'un exemple que je ne voulais pas suivre, c'est une véritable protection que je me suis construite. Qui y a t-il de mal à tomber amoureuse et à s'attacher aux garçons ? Objectivement je suis bien incapable de répondre à cette question, toutefois, on dit que le temps soigne les blessures, pas vrai ? Ah Ri aujourd'hui va parfaitement bien. J'envie même la stabilité de son couple, là où moi je ne suis capable de me poser avec un garçon que quelques mois avant d'avoir l'envie irrépressible de m'évader. Je n'ai jusqu'ici encore jamais trouvé un garçon qui vaille la peine. Et puis, j'ai une sainte horreur d'être considérée comme acquise. J'aime que l'on s'occupe de moi, que l'on me couve d'attention tout en me laissant vivre ma vie à côté. Et oui, Ah Ri me le dit souvent, j'ai des goûts de luxes en ce qui concerne les garçons, ce qui explique que je les choisis avant tout par critère de beauté avant de m'intéresser à leur vie profonde. Je ne sors pas avec des imbéciles non plus hein ? Je sélectionne si vous voulez… Mais le choix se fait vite. Je marche aux coups de foudre, aux coups de coeur.

Et puis il y a mon entrée à l'université. Rien de bien folichon j'ai envie de dire, mais tout de même, avec ma famille et Ah Ri on a marqué l’occasion. Je me souviens combien j'étais fière d'avoir intégrée l'université de mon choix et d'être enfin considérée comme une adulte. Bien sûr, j'ai vite déchanté. Au final l'université n'est qu'un cap excitant à franchir mais où la magie se dissipe au bout d'un mois pour les plus patients. J'ai tout d'abord opter pour une filière artiste, espérant naïvement m'y complaire, mais au lieu de ça, je me suis vite retrouvée à fuir les cours d'histoires de l'art interminables et redondants de madame Park. L'art finalement, je préférais l'exprimer chez moi, sur ma tablette graphique que sur les bancs crasseux des locaux de la fac. Et puis, rentrer dans un moule de conformité ce n'est pas pour moi, pas que je souhaite à tout prix me distinguer des autres, mais tout de même… De ce fait, l'année suivante, je me suis réinscrite en première année, mais cette fois, c'est la philosophie que j'ai tentée d’apprivoiser. Erreur de jugement. Erreur de parcours. Cette année fut tellement soporifique que je n'ai rien d'intéressant à vous en dire. De toute manière vers la mi de l'année, j'ai même abandonnée l'idée d'essayer de m'accrocher. J'avais une bonne excuse en plus : un concours de talent auquel je me suis inscrite sur un coup de tête. Je n'avais jamais envisagée de devenir une idole et si, sur le moment, cette perspective m'avait semblé être alléchante en plus d'être une étape à franchir pour devenir mannequin (ou pour m'y reconvertir après), ce n'est qu'une fois dans le feu de l'action que l'on réalise de la difficulté de la chose. Le concours n'a pas abouti pour moi. Je ne suis pas devenue une chanteuse, une rappeuse, une danseuse ou quoi que ce soit, néanmoins, bien que ce fut dur, cette expérience-là, je ne l’oublierais jamais et si elle était à refaire, j'y retournerais sans hésiter.

Il y a dix mois, alors que j'étais encore sur Séoul, ma jeune soeur Na Young s'est faite renverser par une voiture alors qu'elle rentrait d'un tutorat. Le choc fut tel qu'elle perdit l'usage de ses jambes. L'accident fut un coup dur pour le foyer, pas seulement au niveau financier, mais aussi bien sur le plan morale. Depuis ma sœur ne marche plus et il est peu probable qu'elle puisse un jour (pas avec nos revenus actuels) marcher à nouveau. Depuis, ma mère n'a cessé de se battre tous les jours pour obtenir une aide financière afin d'assurer les soins de Na Young. C'est pour elles que j'ai décidée d'arrêter mes conneries et l’université. Et aussi pour ne pas la laisser seule à la maison trop longtemps. Pour ne pas l'abandonner dans cette épreuve d'acceptation d'elle-même. Depuis ce jour, cette dernière a perdu de son aura enfantine et adorable. De la petite fille joyeuse et vive, il ne reste plus qu'une jeune adolescente morose et renfermée. On a tout essayé pour lui rendre le sourire, à commencer par lui trouver un professeur particulier pour lui donner cours à la maison (Na Young ne souhaitant plus se mêler aux autres étudiants de son âge, ne supportant plus les regards perplexes et les élans de pitié à son égard, ce que je peux aisément comprendre). Néanmoins si je n'approuve pas véritablement ce choix, je fais mon possible pour m'occuper d'elle dès que je le peux. Elle est ma petite sœur et je l'aime plus que tout.

À la maison, tout à changer. Il y règne un sentiment de solitude et un silence pesant. Entre les refus incessants de ma jeune cadette à vouloir faire des efforts et les factures de soins s'accumulant au pas de la porte, j'ai été forcée de quitter l'université (sans trop de regret) pour me dénicher un petit job à mi-temps (ne serais-ce que pour avoir le temps de m'occuper de Na Young lorsque son professeur particulier n'est pas là), seulement, ce simple revenu ne suffisant pas, il me fallut chercher plus loin. Impossible au vu de mes compétences de prétendre à une meilleure place. C'est à ce moment précis où je décidais de virer ma vie à 360 degrés et de repartir à zéro. J'avais besoin d'argent et l'organisation secrète des shadow était un moyen facile d'en obtenir. Comment j'y suis entrée ? Rien de plus simple. Une rencontre dans un bar, un peu de chance et me voilà à leur merci. Entrer dans les shadow, c'est comme signer un contrat d'exclusivité pour toute une vie ou presque. Ce qui se passe derrière les murs du quartier général ne doit pas quitter les murs du quartier général. Et mon rôle au sein de l'organisation est simple : dénicher le plus de gens dit spéciaux et donner leur nom. Ce qui advient d'eux ne me concerne pas et puis, ma conscience en souffre déjà assez mais pour Na Young, je ferai l'impossible. Sauf vendre mes amis proches. Tout de même.

L'histoire de ma vie. Elle se résume à écumer les lieux fort fréquentés, à charmer, à séduire et à rapporter. J'ai mis de côté mes rêves de mannequinat pour me fondre dans les ténèbres de l'organisation. Si j'aime ce que je fais ? Plus vraiment. Au départ, je pensais faire ce qui était juste, mais je n'en suis plus bien sûr. Peut-être serais-je capable de faire bouger les choses, de faire comprendre aux shadow que ces gens là, ces bêtes de cirque qu'ils traquent ne sont rien d'autres que des gens moins chanceux que nous. La malchance fait-elle de nous des gens à part ? Si c'est le cas, alors ma famille entière est condamnée.

J'aime la mode dans tous les sens du terme et jusqu'à ce qu'il y a peu, tout mon argent partait là-dedans. ▲ Outre mon goût pour les vêtements, les chaussures et les accessoires, je suis une passionnée de photographie. J'ai la fâcheuse manie de me prendre en selfie au moins quinze fois par jour. Mais j'aime autant prendre mes repas, mes futurs achats ou ma famille en photo, tout de même ! Narcissique à un certain niveau. ▲ Par ailleurs, je suis constamment sur les réseaux sociaux. J'adore communiquer avec les quelques personnes qui me suivent et qui aiment ce que je fais ; ma vision de l'art et de la vie. ▲ Je ne sors jamais sans mon téléphone. Sur le net je suis connue sous le pseudonyme de Evol[ie], référence à mon Pokémon préféré d'une part et d'une autre part, lu à l'envers Evol signifie Love. N'est-ce pas tout mignon ? ▲ Je suis plutôt matérialiste et par dessus tout, je suis une consommatrice sans limite. J'aime les choses nouvelles. Mes téléphones changent très souvent, histoire de suivre les tendances de la mode vous comprenez ? ▲ Au niveau alimentaire, je ne suis pas difficile, je mange de tout, même les choses qui ne me font pas envie. Ma mère nous a apprit à Na Young et moi à respecter la nourriture. ▲ Je déteste les gens qui font la charité (pas ceux pour les œuvres caritatives, je parle du comportement général des gens qui se font passer pour des saints mais qui en vérité vous jauge avec un regard critique et plein de pitié). ▲ Je déteste les hypocrites, même s'il m'arrive de l'être par moment. ▲ Je n'aime pas le chocolat noirs et tout ce qui est amer, voir piquant. J'ai une tolérance aux épices proche de zéro. ▲ Je n'aime pas les cirques ni les zoos. Je m'y sens mal à l'aise. ▲ Je déteste mon boulot, je m'y ennuie trop souvent. Mais le point positif c'est que pendant les heures creuses, je peux m'amuser à faire des défilés dans les allées du magasin. ▲ J'ai horreur de la pluie. ▲ Je n'aime pas me lever tôt non plus. ▲ J'ai peur des aiguilles. Aller chez le médecin est un calvaire. ▲ J'ai peur de me retrouver seule, que ma famille me quitte : naturellement ou non. ▲ Par définition, j'ai peur de la mort aussi. ▲ Les espaces confinés m'angoissent.

C'est re moi  ouinn Jin Hyun n'ayant jamais pu voir le jour pour cause d'une fracture familliale, je me décide maintenant à revenir avec un nouvelle tête et une toute nouvelle idée (même que je devrais d'abord me mettre à jours.... chut XD), bref, je prend mon ticket non utilisé de TC. Aimez-moi coeur violet
Revenir en haut Aller en bas
Jung Nina
Jung Nina
Âge : 20
Occupation : étudiante en médecine ; vendeuse la nuit au 7/11
Quartier : Buk
Situation : amoureuse d'un jeune idiot
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2059-jung-nina-little-ricchi#39926
Ven 24 Aoû - 2:09
Jotem heart eyes
Revenir en haut Aller en bas
Im Mia
Im Mia
Âge : 19
Occupation : Sans emploi fixe, elle n'arrive pas à garder son job plus d'un mois.
Quartier : Gangseo
Situation : Plus qu'instable.
Don : Chronosentance.
Niveau : 5
Multicompte : Pas encore.
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1826-i-m-im-mia
Ven 24 Aoû - 8:04
Soo jin shy: ce choix d'avatar est juste parfait hihi il nous faudra un lien angel
Revenir en haut Aller en bas
Rivera Saki
Rivera Saki
Âge : 24
Occupation : Professeur de danse
Quartier : Nam
Situation : célibataire
Don : Perception instinctive
Niveau : 2
Multicompte : Yang Somi ft. Shin Hye Jeong
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2125-rivera-saki-o-don-t-be-like-a-p
Ven 24 Aoû - 12:01
MOI QUI CROYAIT VOIR SOYEON JE SUIS DECUE XDDD

Rebienvenue avec la sublime Soojin  excited
Amuse-toi bien avec cette demoiselle shy:
Revenir en haut Aller en bas
Suh Jin Ho
Suh Jin Ho
#closed heart
Âge : 21
Occupation : Footballeur professionnel
Quartier : Buk
Situation : Libre mais prisonnier du déni
Don : Télékinésie
Niveau : 6
Multicompte : Kang Jin Hee feat. Seo Soo Jin (GI-DLE) & Choi Jung Hwa feat. Park Gyeong Lee (Kyungri - 9MUSES)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t2062-suh-jin-ho-i-m-living-because-i
Ven 24 Aoû - 14:08
Je suis déçue que tu sois déçue Saki sobs


You broke the cage

FROM WHERE I WAS TRAPPED
YOU'RE INSIDE ON MY HEART
Revenir en haut Aller en bas
Rim Ku Hwan
Rim Ku Hwan
Âge : 30
Occupation : Médecin Légiste & Auteur de Thrillers Erotico-Policiers à succès.
Quartier : Haeundae
Situation : Marié à son travail, et donc célibataire.
Don : Contact Curatif
Niveau : 5
Multicompte : Ong Ki O & Nō Qiang
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1908-rim-ku-hwan-the-father-son-and-
Ven 24 Aoû - 15:58
Ton aventure peut commencer.


Bravo, tu fais à présent partie de la fabuleuse famille qu'est AWIB !

Tu peux dès à présent aller poster ta fiche de lien afin de faire connaissance avec tes collègues, tes voisins et te créer pleins d'amis ou d'ennemis, et peut-être même trouver l'amour de ta vie. Pense aussi à ouvrir ton listing rps pour recenser toutes tes réponses et montrer ton activité. Et si tu ne sais pas à qui demander un lien ou un rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici ! Aussi, tu peux nous rejoindre sur discord pour discuter de tout et de rien. Et puis si tu sais pas ce que c'est discord, y a des explications qui traîne par ici.

Tu devras également remplir ton profil. Pour rester en contact avec tous tes amis, tu peux également aller ouvrir un topic pour ton téléphone, mais également pour ton twitter. Parce que c'est toujours sympathique de discuter avec les autres.

Une fois toutes ces démarches effectuées, il ne reste plus qu'à t'amuser parmi nous.

Ah que coucou boss  yeah! Oh my godness ! J'ai bien cru que j'allais me rependre en larmes sur le coussin en lisant l'histoire de cette petite Jin Hee  sobs La malheureuse a vraiment joué de malchance :( Une petite enfance guère des plus reluisantes, avec un père d'une rudesse et d'une sévérité sans nom. Puis toutes les difficulté pour la maman a élevé seule ses deux filles  ugh  Puis alors le pompon, ça a été l'accident de sa sœur qui lui a enlevé sa faculté à marcher.  rip  D'ailleurs, inconsciemment en travaillant dans une boutique de chaussures, on peut croire qu'elle essaye de "la réparer" et la guérir (psychologie à deux balles bonjour ^^). Elle est franchement allée de désillusion en désillusion, entre la FAC, les sirènes du Shwobiz (et peut-être des histoires avec des garçons aussi ?). Dans sa situation, elle était donc "une proie de choix" pour Shadow. Mais on sent qu'elle fait vraiment ça pour aider sa sœur et sa maman qu'elle aime plus que tout.  keur  Ce n'est pas une abominable garce vénale qui fait uniquement cela pour l'argent. On sent bien qu'elle n'a pas vraiment le choix et qu'au fond d'elle, elle le fait à contrecœur  jebal . Mais assez parlé ! Je te valide donc sans plus tarder et te souhaite de passer une excellente aventure Busanaise X)    



   
   
Soul Wounds
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Kang Jin Hee ▲ style that suits me best
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #3 : STYLE VS SLATER
» KIRBY ✉ oppa gangnam style
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Kang So Ra ~ Not bad meaning bad, but bad meaning good u know...
» [Parodies]Gangnam Style

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: PERSONNAGES :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: