AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Sometimes, I regret the choices I made (Kyoji & Aiden)

avatar
Cha Aiden
Âge : 22
Occupation : Youtubeur gaming/urbex + étudiant en art.
Quartier : Nam
Situation : Célibataire.
Don : Séduction.
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1928-cha-aiden-sometimes-you-have-to
Lun 2 Juil - 17:34


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ...
02/07/2018
Tenue

Malgré le soleil qui brille et la chaleur de plus en plus présente à Busan, j’ai du mal à aller de l’avant. On dit que le retour des beaux jours met de bonne humeur, je vais commencer à en douter … Revenir dans cette ville a fait ressurgir tout un tas de souvenirs pas forcément très plaisants. J'aurais peut-être mieux fait de rester en Australie finalement. Comme mes parents sont encore à Busan, je vivais chez une tante, avec mes cousins. Au moins être entouré me changeait les idées. Maintenant que je suis de retour ici, je broie du noir … Ma mère essaie de me pousser à sortir. Avant j’étais rarement à la maison le soir, j’allais voir des amis, m’amuser … Depuis qu’il n’est plus là je passe toujours mes soirées chez moi, devant un film ou un jeu. Il m’arrive de ne sortir que pour les promenades de Bailey ou quand ma mère me charge des faires des courses. Parfois je vais explorer un peu les environs parce que ça me manque et aussi parce que j’essaie de reprendre ma chaîne petit à petit, mais je pense que pour l’instant je vais me contenter de let’s play. Je n’arrive plus à être aussi enthousiaste qu’avant pendant mes vidéos d’urbex.

J’ai revu des amis ici … Kyo Ji notamment, il m’a royalement ignoré, j’ai bien vu dans son regard qu’il m’en voulait et je n’ai pas insisté. J’ai voulu aller voir Sakura chez elle, mais je me suis rapidement résigné. Je ne veux pas qu’elle m’adresse le même regard … Mes amis m’ont beaucoup manqué. Je suis parti sans rien dire, je sais que je n’aurais pas dû, mais ça a été un peu précipité. J’ai dis à ma mère que j’avais besoin de m’éloigner de Busan et dès que ma tante a donné son accord pour que j’aille passer quelques mois chez elle, j’ai fais mes bagages, j’ai pris un billet et je suis parti. Je ne leur en veux pas, si les rôles avaient été inversés, j’aurais probablement réagi de la même façon. La journée est presque terminée et la plage n’est plus aussi bondée qu’en plein après-midi. J’ai fais exprès de venir maintenant, je me sens oppressé quand il y a trop de monde. Bailey lui au moins a l’air heureux, il adore courir dans les vagues. En Australie il s’en fait toujours un plaisir. N’empêche que s’il n’était pas là, je ne sais pas ce que je ferais. Quand je pleurs le soir il vient s’allonger près de moi comme s’il comprenait que quelque chose n’allait pas.

Je relève la tête en l’entendant aboyer joyeusement. Il est très sociable alors en général il n’est pas rare qu’il aille vers les autres, mais en voyant son comportement de loin, j’ai presque l’impression qu’il a reconnu quelqu’un. Je ne reconnais pas la personne en question de loin, mais à peine ai-je fais quelques pas de plus, je peux enfin mettre un nom sur ce visage : Kyo Ji. Je reste figé quelques instants ne sachant pas comment réagir. Nous n’avons pas échangé la moindre parole la dernière fois, mais il n’a pas eu besoin de cela pour me faire comprendre que je n’étais pas le bienvenu. Pourtant, je finis par faire quelques pas vers lui, Bailey cherchant toujours à avoir un peu d’attention. J’ai souvent vu Kyo Ji en compagnie de mon chien avant, alors ce n’est pas étonnant qu’il l'ait reconnu. Il faisait partie de mes amis les plus proches, on se voyait souvent …

-    Salut … articulais-je finalement.

Je ne sais pas par où commencer. Je ne veux pas lui raconter directement ce qu’il s’est passé, c’est douloureux et je ne veux pas qu’il pense que je veux le prendre en pitié. Ce n’est absolument pas le cas … Je voudrais simplement lui expliquer que j’avais de bonne raison d’agir comme je l’ai fais et que je suis terriblement désolé d’être parti sans rien dire.

-    Je sais que tu ne veux probablement plus me voir, mais … Je voulais juste te dire que je suis désolé … Je n'aurais pas dû partir sans prévenir, c’était juste trop dur de rester ici et tout s’est fait trop rapidement … Je ne voulais plus penser à Busan alors j’ai coupé les ponts, bafouillais-je.

Bailey revient vers moi comme s’il avait senti mon trouble, il aboie et un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Malgré tout, j’appréhende la réaction de Kyo Ji. J’imagine que s’il me tourne le dos et qu’il s’en va, je ne viendrais plus l’embêter … S’il ne veut plus me voir, je devrais cesser de l’importuner. En plus … Je sais que Kyo Ji connaissait Yong Kyu lui aussi. Plus que quiconque il aurait pu me comprendre, mais sur le coup je n’ai pas réfléchis à tout ça. J’ai changé de numéro pour éviter qu’on m’appelle, j’ai demandé à mes parents de ne rien dire si quelqu’un venait leur demander de mes nouvelles et j’ai rendu mon ancien appartement. Pour le moment je suis de retour chez mes parents et j’ai l’impression d’être un parfait étranger dans cette ville … C’est tellement désagréable comme sensation. J’aimerais tellement qu’il soit là, avec moi … Je ferme les yeux. Je dois pas pleurer, pas maintenant …



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI


Dernière édition par Cha Aiden le Ven 20 Juil - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing En ligne
Jeu 5 Juil - 19:36


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ... Ces derniers temps j'avais beaucoup de choses en tête. Un peu trop même si vous voulez mon avis. Je ne rêvais que d'une chose c'était de prendre l'avion pour Séoul et rejoindre ma mère. Faire un break, le vide pendant quelques temps. On avait tous ce moment au moins une fois dans sa vie où on avait envie de tout laisser par terre et qu'on nous oublie. Ma vie était un véritable bazar en ce moment, autant en privée que professionnellement. La goutte d'eau c'était surtout mon supérieur qui me forçait à faire équipe avec un scientifique. Si il était sympathique au moins. Mais même pas. C'était monsieur je-sais-tout et il avait une façon de me regarder, comme si j'étais un être inférieur. Je n'avais alors qu'une envie c'était de l'attacher à un poteau électrique avec mes menottes et de le laisser là. Mais pas sur que l'inspecteur Bak apprécierait ce traitement pour son petit chouchou. Vu comment il avait loué toutes ses qualités, mine de rien, il le voyait comme une sorte de héros. Alors que moi je restais le "gringalet" depuis des années...
Je soupirai, descendant les marches qui menaient sur la plage. M'asseoir sur le sable et regarder les vagues, apaiserait peut être mon esprit. Ca ne me donnerait pas pour autant de réponse en ce qui concernant le barman. Je n'avais pour l'instant pas revu Jae Sun. J'étais pourtant resté comme un adolescent devant son nom dans ma liste de contact, le doigt juste au-dessus du téléphone vert. Mais je n'avais pas eu le courage. Ni de lui envoyer de sms d'ailleurs. Je me demandais surtout ce qu'un jeune homme comme lui viendrait faire avec un mec comme moi ? Je n'étais clairement pas quelqu'un de drôle. Ma seule passion dans la vie c'était les animaux et de regarder la télé. Après il y avait aussi mon travail mais c'était plus difficile à partager comme activités.
J'aimais aussi chanter et danser, dans mon espace privé. Il me fallait des bouteilles d'alcool pour m'en sortir comme avait pu le constater Jae Sun l'autre soir quand on s'était croisé dans la rue. Autant dire que j'étais complètement paumé. C'était la première fois que je faisais face à ce genre de chose. Si seulement ca c'était arrêté à juste cette personne. Mais non. Comme un mirage, mon regard était tombé sur Aiden. Je pensais que j'hallucinais - comme lorsqu'une personne vous manque atrocement jusqu'à en devenir fou - mais c'était bien lui. En chair et en os. Il avait quitté le pays sans prévenir. J'avais été blessé alors que je pensais être son ami. Je l'avais royalement ignoré et continué mon chemin. Au fond j'étais heureux de savoir qu'il était vivant mais je me sentais toujours trahi. Est ce que ce départ était lié à l'homme dont il m'avait parlé une fois ? Une peine de coeur ? Juste pour ça ? Ou le fait d'avoir été témoin du meurtre du mannequin ? J'avais tellement de questions à lui poser et aussi une folle envie de le frapper.

Un aboiement me faisait sortir de mes pensées et je fronçais les sourcils en voyant un chien. Un chien que je connaissais très bien car il appartenait à Aiden. J'avais souvent bichonné l'animal et je l'aurai surement fait si je n'avais pas vu son maître s'approcher. J'étais prêt à l'ignorer à nouveau mais mes jambes refusaient de bouger, d'éviter encore l'affrontement. Alors je fixais mon ancien ami. Il me saluait, comme si on était encore proche. J'attendais quelque chose de plus. Il se lançait alors dans une explication tout en s'excusant. Trop dur de rester ici ? Un départ fait rapidement c'était ça son excuse ?

- C'est ce que je suis pour toi ? "Busan" ? Tu sais combien je me suis fait un sang d'encre quand je n'arrivais pas à te joindre ? Que tes parents refusaient de me dire où tu étais ? J'ai dû user de mon job pour apprendre que tu étais partie en Australie ! Comment tu crois que je me suis sentie en l'apprenant ? Je pensais qu'on était amis...si tu traversais quelque chose de difficile tu aurais pu m'en parler...

Aish, j'étais tellement énervé et pourtant je n'avais même pas hausser la voix. A quoi bon lui hurler dessus de tout manière ? Ca ne me ferait pas me sentir mieux. Je voyais bien aussi que Aiden n'était pas dans son assiette. Il avait maigri - le chanceux - et son regard était comme éteint. Il n'y avait plus cette lueur dans ses yeux que j'apercevais quand j'étais avec lui avant.

- Qu'est ce qui s'est passé Aiden ? Pourquoi tu es parti ? Pourquoi tu m'a abandonné toi aussi ?

D'un coup ils avaient tous décidés de me laisser. Aiden, Alexander et puis même Min Oh. Même si ces deux derniers m'avaient prévenus, la séparation avait tout de même été douloureuse surtout avec mon meilleure amie. J'aurais eu en plus bien besoin d'eux avec la mort de Yong Kyu. Même si entre le mannequin et moi ce n'étaient pas vraiment le grand amour, voir quelqu'un que l'on connaissait un peu quitter ce monde, c'était plus dur qu'avec un inconnu. Il m'avait en plus sauvé des griffes du fils du député et de ses potes. J'avais finalement l'impression que je faisais fuir les gens, même mes amis.



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI


Dernière édition par Min Kyo Ji le Ven 13 Juil - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cha Aiden
Âge : 22
Occupation : Youtubeur gaming/urbex + étudiant en art.
Quartier : Nam
Situation : Célibataire.
Don : Séduction.
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1928-cha-aiden-sometimes-you-have-to
Dim 8 Juil - 16:17


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ...
02/07/2018
Tenue

Je ne m’attendais pas à ce que tout revienne miraculeusement comme avant dès mon retour à Busan. Je n’ai finalement pas tant de souvenir en compagnie de Yong Kyu, mais c’est probablement mieux ainsi. J’aurais sans doute eu encore plus de mal à revenir vivre ici si ça avait été le cas. J’ai juste un peu de mal à passer dans le quartier où se trouve mon bar préféré … Du moins il l’était. C’est là que j’ai rencontré Yong Kyu. Dans une ruelle un peu plus loin nous nous sommes embrassés, avant de rejoindre la chambre d’un motel. Ce n’est pas très romantique dit comme ça et c’était censé n’être qu’une histoire sans lendemain. Malgré la tendresse qu’il m’a témoigné quand je suis allé le voir à l’hôpital, ce dernier baiser que nous avons échangé … Il ne voulait peut-être pas aller plus loin … Pourtant, c’est lui qui m’a demandé si j’accepterais de le revoir une fois qu’il sortirait de l’hôpital. J’ai accepté, évidemment … Je n’attendais que ça. Qu’il sorte de là, qu’il se remette de cette blessure, causée indirectement pas ma faute. Je n’avais jamais réellement eu envie d’être en couple avant cela, même si c’est arrivé quelques fois, pour de courtes périodes. Je ne me suis jamais autant senti attiré par quelqu’un. Comme si mon don s’était retourné contre moi. J’avais envie de tenter … Physiquement, j’admirais Yong Kyu depuis des années, mais en passant un peu de temps avec lui, j’ai senti cette connexion … Même quand on s’est croisé au bal masqué. Sans savoir qui il était, j’ai été attiré … Je suis persuadé qu’il y avait quelque chose entre nous. La vie a préféré me l’arracher et je suis parti.

C’est aussi dur de voir certains de mes amis proches me tourner le dos … Comme Kyo Ji par exemple, même si je ne peux absolument pas lui en vouloir. Je n’ai pas encore osé aller voir Sakura de peur qu’elle me tourne le dos aussi … Je préfère ne pas être confronté à cette réalité. Pourtant en croisant de nouveau Kyo Ji, je ne peux pas m’empêcher de lui adresser la parole, malgré cette angoisse qui me serre le coeur. Si Bailey avait été vers est-ce que j’aurais fais ce premier pas ? Je ne sais pas … D’un côté j’en aurais eu envie, il mérite que je lui présente des excuse, que je lui confie cette raison qui m’a poussé à quitter Busan précipitamment. J’avais aussi peur de sa réaction, puisqu’il m’a ignoré il y a quelques jours. Je me suis tout de même lancé et sa réaction ne tarde pas à se faire entendre. J’ai été maladroit dans mes paroles, ce que Kyo Ji ne tarde pas à souligner.

-    Ce n’est pas ce que je voulais dire. Je suis désolé … Je n’arrivais pas à en parler … Tu es un de mes amis les plus précieux Kyo Ji, je sais que j’ai fais une bêtise en repoussant tous mes proches, je m’en rends compte seulement maintenant, j’avais mes raisons …

J’hésite à lui en parler. J’ai peur qu’il pense que je le fais seulement pour attirer sa sympathie. Alors que ce n’est absolument pas le cas … J’aimerais simplement réparer mes erreurs, à supposer que ce soit possible. Il m’incite de lui-même à me confier et je me dis que c’est le moment ou jamais de le faire.

-    On peut aller s’asseoir quelques part avant si ça ne te déranges pas ?

Je ne me sens pas de rester planté là pour lui parler de tout ça et cela me laissera un peu de temps pour essayer de reprendre contenance. Un peu plus loin quelques rochers sont entassés, on peut s’installer ici. Bailey nous suit et attrape un bâton au passage. Je lui lance un peu plus loin avant de m’asseoir et de lever mon regard vers Kyo Ji.

-    Je crois que je t’ai déjà parlé d’un homme que j’avais rencontré … Il ne s’était pas passé grand chose entre nous à ce moment, mais … Je m’étais senti étrangement bien avec lui. Trop sans doute …

Un léger soupir s’échappe d’entre mes lèvres. Par où je commence ? Je ne sais pas quoi dire … J’ai du mal à rencontrer mon périple vers Séoul pour aller rendre visite à Yong Kyu qui avait été transféré là-bas. Nos retrouvailles et finalement … Cette annonce du médecin. Si Kyo Ji connaissait Yong Kyu il doit être au courant de certaines choses de toute façon ? D’autant plus que les magazins people ne se sont pas gênés pour transmettre l’info très rapidement. Après une première page d’une photo plutôt floue où on s’embrassait, prise par je-ne-sais-quel paparazzi, il a fallu que les gros titres soient consacrés au décès de ce mannequin reconnu dans le monde entier … Même si à mes yeux, il était surtout celui que j’aimais, je m’en suis rendu compte quand mon monde s’est écroulé ce jour-là.

-    On s’est revu plus tard, au bal masqué que la ville avait organisé, je ne sais pas si tu en avais entendu parler … La soirée a été un peu mouvementé, un homme a voulu me draguer, il était très insistant et il s’en est mêlé pour me défendre. L’homme n’a pas apprécié et il l’a poignardé … Il a été emmené à l’hôpital et la suite … Tu la connais puisque c’était Yong Kyu, dis-je en chuchotant presque cette dernière phrase.

J’entrerai dans les détails un peu plus tard, peut-être … Je lutte déjà contre les larmes, ce serait me faire du mal … Je ne veux pas pleurer devant Kyo Ji. J’ai encore peur qu’il s’imagine que je veux jouer sur sa corde sensible. Je n’en arriverai jamais aussi bas. Si Kyo Ji voulait définitivement me tourner le dos, ça me blesserait, mais je l'accepterai ...



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI


Dernière édition par Cha Aiden le Ven 20 Juil - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing En ligne
Ven 13 Juil - 21:07


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ... Aiden avait vraiment une façon étrange de traiter ses amis les plus précieux. Même si il disait avoir une bonne raison, j'étais toujours fâché contre lui. Peut être que si il m'expliquait j'arriverai à lui pardonner. Même si il m'avait fait mal, je n'appréciais pas pour autant le voir dans un état si sinistre. Quitter Busan pour un pays lointain, ça ne devait pas être évident. Ce n'était qu'une fois de retour, qu'il s'était rendu que son choix n'avait pas été le meilleur. Avait il vraiment penser un moment que ses amis allaient l'accueillir les bras ouverts comme si c'était normal ? Pas moi en tout cas, je ne ferai pas partie de ces personnes. Je ne donnai pas ma confiance à n'importe qui, et encore moins facilement. Ca allait donc être difficile pour Aiden de la regagner. Je désirai tout de même avoir des réponses et le questionnai. Tant que je ne les aurait pas eu, mon interlocuteur ne quittera pas cette plage. Aiden me proposait d'aller s'assoir quelque part et je le suivais jusqu'à un banc de rocher. Esquissant un sourire, en voyant son chien courir après le bâton. Je m'installai ensuite à côté de mon ancien ami. Ce dernier commençait à parler, et je hochais la tête à ces propos. Effectivement, il m'avait bien parlé de cet homme. Un homme différent des autres, suffisamment en tout les cas pour que Aiden m'en ait parlé à l'époque. Lui qui était habitué à papillonner à droite à gauche, il fallait avouer qu'au début j'avais eu du mal à y croire. Je le voyais chercher ses mots et si j'avais été plus tactile, surement que j'aurai posé ma main sur son épaule pour lui signifier que je l'écoutais. A défaut, je ne l'interrompais pas et levais mon regard vers la mer. Les vagues venant s'échouer sur le sable, faisant tout disparaître après son passage. Est ce que c'était ça la vie finalement ? Ces petites vagues, ces émotions et ces évènements qui venaient tout chambouler brutalement et du jour au lendemain, tout briser.

- Yong Kyu ?

Surpris, je répétais le nom du mannequin. C'était donc lui le fameux homme ? Mon cerveau avait fait un rapprochement lorsque Aiden m'avait parlé de la fête que Busan avait organisé. J'avais pensé que c'était une simple coïncidence. Finalement, ce n'était pas du tout le cas. Je comprenais maintenant pourquoi il avait senti le besoin de s'éloigner de la ville. Mais ça n'expliquait pas pourquoi il était parti comme un voleur. Est ce que moi je l'avais fait quand Alexander m'avait annoncer qu'il était malade ? J'aurai pu le suivre en Allemagne. Mais non, j'étais resté ici. A quoi ça servirait de voir quelqu'un que l'on appréciait s'éteindre à petit feu sinon se faire du mal ? Alors je l'avait laissé s'en aller. Je n'avait pas non plus chercher à retenir Min Ho.

- Ca n'a pas dû être facile de le perdre...mais tu aurai pu venir me voir Aiden. Je sais que je suis pas vraiment très doué pour...remonter le moral des autres mais...je ne sais pas...Je t'aurai accompagné pour te faire oublier pendant quelques heures ta peine...

Enfin, je disais ça mais j'étais loin de le faire de mon côté quand ça allait mal. Je préférais me gaver de pâtisserie et pleurer le lendemain en voyant les boîtes sur la table du salon. En plus comment j'étais censé résoudre le problème Jae Sun sans un expert dans ce domaine ? Ce n'était certainement pas Dae Sung et Aaron qui pouvaient m'aider vu leurs caractères. Je soupirai, remontant mes pieds pour les poser sur le rocher, et mon menton sur mes genoux.

- Je comprend, mais ce n'est pas pour autant que je te pardonne d'être parti comme un voleur



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cha Aiden
Âge : 22
Occupation : Youtubeur gaming/urbex + étudiant en art.
Quartier : Nam
Situation : Célibataire.
Don : Séduction.
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1928-cha-aiden-sometimes-you-have-to
Sam 14 Juil - 18:00


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ...
02/07/2018
Tenue

Je sais que ma décision ne fait pas l’unanimité, que je n’ai pas pris les bonnes décisions surtout envers mes amis, mais je n’ai pas réfléchis … J’avais mal, je voulais fuir, m’éloigner de tout ce qui pourrait me rappeler Yong Kyu. Je ne m’attendais pas à ce que tout soit comme avant en revenant à Busan. Plus rien ne peut être comme avant. Je ne m’attendais pas à ce que l’on m’accueille à bras ouverts non plus. Je comprends la réaction de Kyo Ji, mais je voudrais me rattraper. Lui expliquer … Cela ne le poussera peut-être pas à me pardonner, j'aurais essayé … Je ne veux pas perdre un de mes meilleurs amis, même si je ne pourrais m’en prendre qu’à moi. Je lui parle alors de Yong Kyu … Je lui avais déjà parlé d’un homme que j’avais connu le temps d’une nuit …

-    Je sais … Je n’ai pas pris les bonnes décisions, mais j’avais besoin de partir. Je ne pouvais pas rester ici. J’aurais dû au moins prévenir … Ça s’est fait très rapidement … Je n’ai pas réfléchis. J’ai eu trop mal de l’avoir perdu, j’ai été égoïste, je suis sincèrement désolé ...

Comme j’ai de la famille en Australie, je n’ai pas eu besoin de me poser de question. Juste à savoir si ma tante acceptait de m’héberger pendant quelques temps. Quand j’ai eu sa réponse positive. Je suis parti.

-    Je me doute … Je n’espérais pas que tu me pardonnes si rapidement, je voulais juste … Te faire part de mes raisons et … Te revoir aussi. Tu m’as manqué Kyo Ji …

Je suis sincère, je ne dis pas cela seulement pour l’attendrir. Nous étions proches, je lui confiais beaucoup de choses, sinon je ne lui aurais clairement pas parlé de Yong Kyu après avoir passé une seule nuit avec lui. Mes sentiments se sont trouvés chamboulés quand je l’ai rencontré. Moi qui avait l’habitude de papillonner d’un homme à l’autre … C’est comme si mon don s’était retourné contre moi. Du moins je suppose que c’est l’effet que ça pourrait faire, je n’en ai aucune certitude dans le fond. J’ai surtout réalisé l’intensité des sentiments que j’avais pour Yong Kyu à la seconde où un médecin est venu me dire qu’ils n’avaient pas pu le sauver. Je me souviendrais toute ma vie de ce qu’il m’a dit. “Je suis désolé, nous avons tout essayé …”. Je n’ai pas compris sur le coup ou plutôt, je ne voulais pas comprendre. Puis j’ai réalisé et je me suis écroulé en pleurs … J’ai erré quelques heures dans les rues de Séoul avant de prendre le bus qui me ramènerait à Busan. Je pensais passer l’après-midi avec Yong Kyu le temps des heures de visites …

-    Est-ce que … Je peux savoir ce que tu deviens depuis le temps ? osais-je finalement demander.

J’ai peur qu’il me repousse. Qu’il ne veuille pas me parler de tout ça comme on avait l’habitude de le faire avant, puisque plus rien n’est comme avant justement. Pourtant j’ai envie de prendre des ses nouvelles, de savoir comment il va … Je suis parti, mais je n’ai pas pour autant arrêté de m’inquiéter pour mes proches. J’ai juste été égoïste pendant un temps …



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing En ligne
Aujourd'hui à 20:09


Sometimes, I regret
 the choices I made ...
 
I know I hurt you, but I hope you'll forgive me ... Est ce qu'il y avait au moins une bonne décision à prendre dans cette histoire ? Rester et ne pas réussir à tourner la page ou bien partir quelques temps très loin en espérant que notre peine cicatrice ? A sa place je serai peut être parti aussi. Pas en Australie, même si j'adorerai voyager, mais juste retourner à Séoul chez ma mère. La seule personne qui m'avait consolé depuis ma naissance. En tant que mère célibataire c'était elle qui m'avait élevé, essuyer mes pleurs, soigner mes blessures. Appris comment un homme devait se comporter. J'étais vraiment très fier d'être son fis et aurait aimé pouvoir la visiter plus souvent. Avec mon travail ce n'était pas évident de se rendre là bas malheureusement. Je ne pouvais pas juste fermer une valise et m'en aller de Busan en laissant mes collègues se débrouiller. Ca, c'était si j'avais continué d'être serveur. Et heureusement pour la survie des consommateurs j'avais rendue mon plateau pour devenir fonctionnaire de police. C'était plus intéressant de jouer les justiciers que de distribuer des boissons.
Enfin bref, au final c'était surtout que Aiden s'y était mal pris. De partir, il en aurait eu le droit. Ne pas prévenir par contre, c'était ce qui m'avait mis en colère et déçu. Je comprenais que tragique disparition de Yong Kyu l'avait perturbé, moi même ça m'avait un peu affecté. Est ce qu'au final on pouvait appeler ça de l'égoïsme ?

- Tu n'es pas égoïste...! Comment je pourrais penser ça alors que tu venais de perdre quelqu'un ?

Soufflais je doucement. Bien que je lui en voulait toujours de m'avoir abandonné mais n'étais pas moi aussi dans ce cas là égoïste ? Je ne lui cachait pas qu'il serait compliqué pour moi de lui pardonner rapidement son départ discret. Il s'en doutait un peu. Aiden avait simplement voulu me donner des explications et me dire que je lui avait manqué. Ce qui était tout à fait réciproque. J'étais vraiment content de le revoir et me mordait la lèvre inférieur. Aish, toutes ces émotions et retrouvailles me donnait envie de pleurer.

- Aigoo, tu va me faire pleurer

Déclarais je en essuyant une larme invisible sous mon oeil. Nos discussions m'avait manqué, nos sorties dans des bars où il essayait de me trouver quelqu'un sans aucun succès - même si ça m'agaçait. Sa bonne humeur aussi mais cette dernière ne faisait pas partie de son retour à Busan. J'espérais qu'avec le temps Aiden retrouverait le sourire. Pour ce que je devenais de mon côté...Je pensais immédiatement à Jae Sun et mes joues se coloraient d'un joli rouge. Aish, pourquoi est ce qu'il ne sortait pas de ma tête ? Pour me dégager de cet état embarrassé, je songeais à mon partenariat forcé avec le scientifique. Ce qui fonctionnait assez bien, je devais l'avouer.

- Et bien...mon patron m'a forcé à être partenaire avec un scientifique...qui est très loin de se prendre pour un idiot - si tu vois ce que je veux dire...A part ça..rien de nouveau dans ma vie...enfin...je sais pas vraiment...j'ai rencontré un mec et j'ai envie de plus le connaître mais j'ai peur de le faire fuir...

J'avais fini par avouer mon "avancement" dans ma vie privée. Si on pouvait appeler ça ainsi. Je n'avais pas dit son nom, car peut être que Aiden le connaissait ou avait peut être même fait des choses avec. Ce que je ne désirais pas savoir.



+ tag#kyoji #aiden #brokenfriendship #regrets

+ notesSometimes, I regret the choices I made
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Sometimes, I regret the choices I made (Kyoji & Aiden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Asa Made Jugyou chu !
» Présentation du 1er prototype de bus «made in Haiti»
» [Personnel]Un Message de regret comme dernier vol
» Addison Hill ♦ Sans regret du passé, Ni peur de l'avenir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM :: Plage Gwangalli-
Sauter vers: