AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Moon Jinhyun • Unwanted, Unseen, Unloved •

avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Mar 5 Juin - 14:57
header

Moon Jinhyun

« Where there is hope, there are trials »
Lieu de naissance : Busan, il n'a jamais mis le pied en dehors de cette ville
Date de naissance : 27 août 1997
Âge : 20 ans
Nationalité : coréen
Taille : Un petit bonhomme d'1m73, faut dire que ça n'aide pas pour se faire remarquer
Poids : 59kg, faut pas croire, il y a un peu de pec sous son pull
Orientation sexuelle : hétéro jusqu'aux dernières nouvelles
Situation amoureuse : Encore faut-il que quelqu'un le remarque
Métier : beaucoup trop pour son jeune âge, il bosse à temps partiel à la bibliothèque et chez un coiffeur le jour, dans une supérette 24/24 la nuit et il est également assistant médical à l'hôpital, du moins la bonniche de tout l'hôpital plutôt, et le tout à temps partiel, il faut dire que c'est plutôt compliqué, il a du quitté pas mal de ses boulots pour pouvoir bosser à l'hôpital, sans compté qu'il bosse de temps en temps pour ses créanciers
Étude : Ca fait longtemps qu'il ne peut plus se permettre d'aller à l'école
Revenu : Tous les petits boulots qu'il fait et qu'il a fait depuis qu'il a commencé à bosser
Don : Invisibilité. Nan c'est pas vrai, il a été doté des illusions psychiques, très contraignant, surtout quand ça n'en fait qu'à sa tête
Signe distinctif : C'est un passe-partout, il n'a pas beaucoup de signe distinctif à part peut-être ses piercings aux oreilles et une petite cicatrice sur la tempe et une autre sur les côtes à droite
Groupe : Sun, même si tout son être se rapproche plus de la lune discrète et solitaire
Avatar : Choi Seungcheol (S.Coups|SEVENTEEN)

serviable

timide

doux

effacé

chevaleresque

introvertie

attentionné

naïf

optimiste

maladroit

Unwanted

Tout le monde à une histoire à raconter. La mienne n'a rien de très palpitante ou d'enviable. Un garçon banal, naïf et timide qui rêvait d'une vie simple et sans trop de problèmes. Malheureusement, ce n'est pas ce que la vie a décidé. Disons que je n'ai pas débuté mon existence sur une note particulièrement joyeuse. Pour la simple et bonne raison que ma mère ne voulait pas de moi. Je suis un accident arrivé alors qu'elle était bien trop jeune et insouciante. Je ne sais pas pourquoi elle n'a pas mis fin à mon existence avant même qu'elle ne commence, pour une question de budget, je suppose. Une chose était sure, elle ne voulait ni ne pouvait pas s'occuper de moi. Elle m'a donc confié à sa mère, ma grand-mère. Une femme formidable, gentille, serviable, humble avec beaucoup de charisme. C'était une femme forte qui avait le coeur sur la main. C'est elle qui m'a élevé, qui m'a baptisé, qui m'a tout appris de la vie. Du moins, ce qu'elle a eut le temps de m'apprendre. Elle m'a appris à être bon, à l'écoute des autres et à toujours aider mon prochain. Elle était très respectée dans sa petite banlieue de Busan, c'était la mère Teresa de son quartier. Moi, je faisais de mon mieux pour l'aider, pour suivre ses traces malgré mon très jeune âge. Je l'admirais beaucoup, je voulais être comme elle, mais malheureusement, déjà à cet âge-là, j'étais un enfant effacé. Je préférais rester dans les jupes de ma grand-mère plutôt que d'aller jouer avec les autres enfants et rencontrer des étrangers me faisait vraiment peur. Pourtant, j'aidais tout ceux que ma grand-mère aidait, je me souviens qu'à cette époque, ses amis me trouvait mignon à l'imiter tout le temps, je ne parlais jamais, la plupart du temps, on ne remarquait pas ma présence, mais j'étais là et je savais qu'une personne me voyait et ça me suffisait. Elle a toujours été d'une grande aide, même quand cette chose est apparu. Mon don. Je l'ai depuis tout petit et la première fois qu'il s'est manifesté, c'était à l'école. Je me souviens que ça s'était manifesté à l'école, devant l'un de mes camarades de classe. Je ne sais plus exactement ce qu'il a vu, mais il a tout de suite su que ça venait de moi et il m'a traité de monstre. La rumeur s'est propagée et tout le monde m'évitait à l'école. Ça m'avait beaucoup attristé à l'époque, mais comme à son habitude, ma grand-mère à su trouver les mots. Elle a vu mes illusions elle aussi, de beaucoup plus belle que le gars de mon école. Elle m'a dit que c'était un don précieux et que je devais l'utiliser pour aider les gens et leur donner le sourire. Malheureusement, je n'ai jamais réussi à le maîtriser entièrement et il répondait très souvent à mes émotions, qui n'étaient pas vraiment positives lorsque j'étais entouré. Mon don matérialisait ma peur et mon malaise quand j'étais entouré, et souvent, ce n'était pas le genre de chose que les gens appréciait qui apparaissait, la plupart du temps, c'était d'énormes araignées ou des choses de ce genre. Je me suis assez vite fait rejeter par un peu tout le monde, c'était un petit quartier avec beaucoup de vieilles personnes qui n'étaient pas habitué à ces "monstres", ces anomalies de la nature. Il n'y avait que ma grand-mère.

Malheureusement, ma grand-mère est décédée lorsque je n'avais que huit ans. Ce fut une période très douloureuse pour moi, n'aillant plus personne pour s'occuper de moi, j'ai été obligé d'emménager chez ma mère, je ne la connaissais que très peu, elle n'étais pas venu très souvent durant ces huit ans avec ma grand-mère et m'installer dans son tout petit appartement un peu miteux m'avait fait bizarre, je ne me sentais pas vraiment chez moi. Mais je devais m'y habituer, j'ai appris à connaître ma mère, elle n'avait rien à voir avec ma grand-mère, elle qui était douce et attentionnée, ma mère était tout l'inverse, elle ne me prêtait pas grande attention, elle était vulgaire, fumait et buvait beaucoup et passait son temps à me critiquer. Elle n'arrivait même pas à retenir mon prénom, m'appelant Jikyun ou d'autre variante, mais la plupart du temps, elle ne se donnait même pas la peine de m'appeler par mon prénom, m'appelant juste le mioche ou gamin. Mais bon, c'était ma mère et je devais l'accepter. Au fil du temps, on s'y habitue. De toute façon, je n'avais pas le choix, j'étais obligé de m'habituer à ce monde qui ne voulait pas vraiment de moi.


Unseen

Vivre avec ma mère n'était pas si terrible au final, ma mère n'était pas très souvent à la maison, soit au travail, soit dans les bars, et quand elle était à la maison, elle se contentait de regarder la télé. Elle ne se préoccupait pas vraiment de moi, alors je me disais que ça aurait put être bien pire. Je m'occupais beaucoup de la maison, c'est moi qui faisais le ménage, la vaisselle, toutes les tâches ménagères en gros. Ma mère travaillait et faisait la cuisine et moi, je nettoyais, c'était comme ça qu'on s'était organisé. Elle travaillait dur pour nous faire vivre tous les deux, je lui devais au moins ça. Bon, on mangeait très souvent des pâtes instantané, mais comme je le disais ça aurait pu être pire. A l'école, je restais le plus discret possible, j'avais changé d'école et je ne voulais pas que les autres me traitent de monstre, alors j'ai fait profile bas. Ça a marché, à peu près, les autres élèves ne me calculait pas vraiment, étant arrivé en milieu de semestre et n'étais pas vraiment bavard, les autres ne faisaient pas tant d'efforts pour apprendre à me connaître. C'était mieux ainsi je pense, au moins je n'éprouverais pas de sentiments trop fort et ma malédiction ne se manifestera pas. Tant que je garde le contrôle de mes émotions, tout se passe bien. Parfois je ne savais même pas que mon don se manifestait, la seule façon dont je pouvais le savoir, ce sont les vertiges qui s'en suivaient, comme si toute ma force quittait mon corps d'un coup pendant un moment. Ça ne durait pas longtemps en général, mais c'était tout de même bien désagréable. Et puis ça faisait peur aux autres, je ne voulais pas qu'on me déteste ou qu'on me voit comme un monstre alors j'ai gardé le secret. Mais je n'ai pas pu rester muet pendant bien longtemps. Quand je suis entré au collège, les choses ont quelque peu changé, je voyais certains élèves faire leur loi dans l'école et ils n'hésitaient pas à violenter d'autres élèves et je ne pouvais pas laisser faire ça, alors je m'interposais. On pensait que j'étais un nouvel élève au début, alors que j'étais dans le même collège qu'eux depuis le début, et puis je n'avais pas beaucoup de charisme alors même si je ne bougeais pas de ma place, entre les bullies et leur victime, ils ne faisaient que rire. Mais bizarrement, ils sont partis. Je ne sais toujours pas pourquoi ils ne m'ont pas juste poussé de leur chemin, mais bon, je n'allais pas m'en plaindre. J'ai aidé le garçon à se relever, mais il m'a à peine remercié. J'ai aidé quelques autres personnes après ça et ça agaçait beaucoup la bande de gars, mais je leur avais fait comprendre que je n'arrêterais pas tant qu'ils harcèleraient des élèves, alors j'ai fait un marché avec eux, je les aidais avec un peu tout et ils laissaient les autres tranquilles. Je faisais leur devoir, je leur apportais à manger, je leur portais même leur affaire parfois, je les ai même aidé à triché pendant un examen, même si je ne voulais pas, et je me suis fait choper et sanctionné pour ça. Mais bon, ils ont tenu leur promesse donc c'était bon. Leurs victimes quant à elles se sont rangées de leur côté, évitant de me parler en général, ce qui n'était pas tant grave.


Unloved

Ça a duré tout le collège et ça a continué au lycée, la bande de bullies étant dans le même lycée que moi. En fait, ça s'était étendu à un peu tout le monde, les gens me demandaient des services et je les aidais, je ne pouvais pas dire non, même si ça ne me plaisait pas toujours, je voulais aider les gens, c'est ce que ma grand-mère aurait fait. Un jour, une fille de ma classe m'a même demandé d'aller voir ses créanciers à sa place. Elle m'a dit qu'elle avait rendez-vous avec eux, mais qu'ils allaient lui faire du mal si elle y allait elle, je ne pouvais tout de même pas faire ça, surtout qu'elle m'avait assuré que si c'était moi qui y allais, ils ne me feraient rien, alors j'y suis allé. Je suis allé au rendez-vous, mais, malgré les explications que je leur avais donné, ce que la fille m'avait dit de dire, ils n'ont rien voulu entendre, trop en colère que je ne leur rapporte pas l'argent. Ils m'ont frappé, sans même demander le pourquoi du comment, ils ont même voulu faire du chantage à la fille par téléphone, en disant qu'ils allaient tuer son ami, mais je n'étais pas son ami alors elle leur a dit que c'était moi qui allais prendre en charge la dette à partir de maintenant et j'ai été incapable de dire non. Je n'avais jamais ressenti un tel sentiment d'injustice et de trahison avant, c'était comme si quelque chose se brisait en moi, comme si on avait ébranlé ma foi en l'humanité. Mais ce n'était pas la seule chose qui s'est "brisé", un sentiment aussi fort que celui-là ne pouvait pas arriver sans que rien ne se passe. D'énormes brèches se sont ouvertes dans le sol, les murs, le plafond, toute la pièce a tremblé. Les hommes ont eu peur, ils sont partis, me laissant seul avec mes blessures. J'ai pris sur moi, je me suis dit que si je prenais la dette de cette fille, elle vivra peut-être un peu plus confortablement. Et les brèches ont disparu, comme si rien ne s'était passé. Traitez-moi d'idiot, j'ai fait ce qui me semblait juste pour aider mon prochain, c'est stupide, mais j'ai relativisé, comme je le fais tout le temps, parce que de toute façon, ça aurait pu être pire. Je suis tout de même rentré avec de très nombreuses lésions et hématomes et une atroce douleur dans le torse. J'ai demandé à ma mère d'aller à l'hôpital, car la douleur était difficilement supportable, mais on n'avait pas l'argent pour ça, du moins c'est ce qu'elle m'a dit. Alors, fidèle à moi-même, je n'ai pas contesté et je me suis contenté de penser mes plaies tout seul. Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit à cause de ça et je n'ai pas réussi à écoute un mot de ce que les profs disaient le lendemain. Personne n'avait remarqué mon état, excepté quand je suis arrivé en cours de sport, quand un gars m'a envoyé le ballon en plein dans le ventre. La douleur était beaucoup trop vive et je me suis effondré sur le sol, à la limite de l'évanouissement. Je crois même que je me suis vraiment évanoui, car quand j'ai repris un brin connaissance, j'étais à l'infirmerie. On m'a transféré d'urgence à l'hôpital en voyant que mon torse virait au noir à cause d'un hématome qui s'était avéré être plusieurs côtes cassées qui ont causé une perforation du poumon.

Je suis resté plusieurs semaines à l'hôpital sans que personne ne vienne me voir, sauf une personne, la fille qui était la cause de tout ça. Elle était venue me voir dans ma chambre d'hôpital, elle était gênée, ça se voyait, elle m'a demandé si j'allais vraiment prendre la responsabilité de sa dette, ce que j'ai confirmé puis elle s'est vaguement excusé pour ce qui m'était arrivé avant de disparaître. Je ne m'attendais pas vraiment à ça et ce simple désolé avait apaisé l'arrière-goût amer qui m'était resté en bouche. Je ne m'attendais même pas à ce qu'elle vienne. Pour être honnête, ça m'avait fait plaisir. Quand je suis revenu au lycée, il y avait cette rumeur qui se propageait toujours sur le jour où je me suis évanoui en sport. Un bel exemple de mon incontrôlable don. On disait que lorsque je me suis effondré, du sang a commencé à couler et recouvrir tous les murs du gymnase, je ne l'avais pas vu, car j'étais trop dans les vapes, mais apparemment, ça aurait disparu quand je suis tombé dans les pommes, comme volatilisé. J'avoue que j'ai paniqué en entendant ça, mais il semblait que personne ne savait exactement d'où ça venait et le professeur de sport avait considéré ça comme une hallucination collective sous le coup de la surprise. Ça m'a un peu rassurer car au moins, personne ne savait que j'étais le responsable de ces choses. Alors j'ai pu continuer ma petite vie.

Je bossais toujours dur pour rembourser la dette, mais j'étais incapable de garder un travail, soit trop maladroit, soit trop timide, je me faisais virer à chaque fois. Ma mère en avait marre des menaces des créanciers alors elle a décidé de me trouver un boulot. C'était dans un bar un peu particulier, un bar à host en soit. Je ne me sentais vraiment pas à mon aise là-bas et, comme il fallait s'en douter, je me suis fait virer au bout de la première semaine à cause de mon manque de prestance et de ma trop grande timidité, je ne remplissais pas le profil d'un host. Ma mère était folle de rage, elle m'a dit que si je ne trouvais pas un travail et que je n'arrivais pas à le garder pour rembourser cette fichue dette, elle me mettrait à la porte. Mais à peine le sur-lendemain, j'ai été recontacté par mon ancien patron, me disant qu'une cliente insistait pour que je revienne. J'ai été forcé d'accepter le travail, qui n'était pas trop mal payé, je n'avais pas de boulot et les intérêts n'allaient faire qu'augmenter si j'attendais trop. Je suis donc revenu. La dame m'a proposé de travailler pour elle, une riche femme, une femme d'homme d'affaires. Elle m'avait proposé de venir lui tenir compagnie lorsque son mari n'était pas là et elle me proposait une très grosse somme d'argent en guise de salaire, j'ai accepté et j'ai commencé à aller chez elle. Au début, tout se passait bien, cette dame était très gentille avec moi, elle me faisait beaucoup de cadeaux et me traitait bien. J'ai vu en elle la mère que je n'avais jamais eue, ça me ramenait un peu au temps où j'étais encore chez ma grand-mère, ou j'étais aimé et remarqué. Mais j'aurais dû me douter que quelque chose n'allait pas, que c'était trop beau pour que ça dur. Un jour, la femme a voulu plus, tout ce qu'elle avait fait, c'était juste pour m'amadouer et me mettre en confiance. Pour la première fois de ma vie, j'ai dit non. En fait, j'ai plus pris peur qu'autre chose, je n'étais encore qu'un enfant, un mineur et c'était déjà illégal de faire ce genre de travail, ma mère avait menti sur mon âge pour me faire entrer dans ce bar à host. Je n'ai pas voulu et ça à mis très en colère la dame, elle m'a crié dessus, elle m'a même lancé des objets au visage, ça m'a vraiment fait peur et, dans la panique, une autre illusion est apparu. L'objet qu'elle tenait dans la main s'est désintégré et est tombé en poussière. J'ai profité de ce moment de déstabilisation pour m'enfuir et ne plus jamais revenir chez cette femme. J'avais tout de même ramassé un bon paquet d'argent en faisant ça. Je me suis rendu compte que personne ne remplacera ma grand-mère ni de prêt, ni de loin, mais au moins, j'avais pu rembourser une partie de la dette. Pas tout, mais c'était mieux que rien. J'ai donné tout ce qu'elle m'avait offert à des associations ou des sans-abris et j'ai repris des boulots ordinaires, sans risque et j'ai fait de mon mieux pour les garder. Ça n'a pas trop marché, mais c'était déjà un peu mieux qu'avant.


Unbroken

J'étais enfin arrivé en dernière année, après des années de lycée assez fastidieuses. Je continuais de vivre ma vie, à bosser et faire profil bas, mais il ne fallait pas trop compter sur ma malédiction pour me lâcher. Mon autre malédiction je veux dire, pas mon don. Celle où, à chaque fois que je me dis que ça pourrait être pire, ça devient pire. Même après avoir refuser pour la première fois quelque chose qui aurait pu rendre les choses pires. Au milieu de l'année, ma mère est tombée malade, assez gravement. C'était progressif, mais c'est tout de même arrivé très vite. En même temps, elle ne prenait vraiment pas soin de sa santé et, malheureusement, on n'avait pas les moyens d'aller à l'hôpital, et puis ma mère ne voulait pas, l'argent qu'on allait dépenser dans l'hôpital serait de l'argent en moins pour s'acheter des cigarettes et de l'alcool. Alors j'ai dû prendre soin d'elle moi-même. Je jonglais entre elle, la maison, les cours et mes deux boulots à mi-temps. J'étais crevé tout le temps, je n'arrivais pas à bien fermé l'oeil, je rentrais tard du travail, je devais ensuite m'occuper de ma mère et de la maison et je me couchais à peine quelques heures avant que mes cours ne commencent. Même le week-end, je n'avais pas de répits. Et puis, il faut dire que ma mère était très exigeante. Je faisais de mon mieux, mais rien n'était assez bien, j'avais ses reproches sur le dos sans arrêt. C'était vraiment dur, j'avais de la pression partout, je n'avais aucun moment à moi. Mais je savais que ma mère ne pourrait pas continuer très longtemps dans ces conditions, alors j'ai commencé à caché de l'argent, dès qu'elle est tombé malade, pour pouvoir l'emmener voir un médecin et essayer de lui donner un traitement approprié. Ca avait un peu intrigué les créanciers, mais il m'a suffi de leur dire que j'avais été viré d'un de mes jobs et ça l'avait fait. Ca m'a demandé beaucoup d'effort de mentir d'ailleurs, je ne voulais pas qu'ils sachent pour ma mère. Enfin, j'ai fait de mon mieux en attendant de ramasser assez d'argent, puis j'ai amené ma mère chez le médecin. Après plusieurs analyses plus poussées que je ne l'avais prévu, on a découvert qu'elle avait le cancer et qu'elle n'avait pas le choix d'aller à l'hôpital. J'étais désemparé, je ne savais vraiment pas comment on allait faire, avec ma mère qui n'avait plus de boulot et la dette, on n'allait jamais avoir assez d'argent, je n'avais même pas assez d'argent pour payer entièrement le médecin. J'ai dû sortir de la pièce en vitesse avant que mon don ne se manifeste devant tout le monde. Je me suis isolé dans les toilettes et j'ai bien fait parce qu'instantanément, la pièce s'est mise à se remplir rapidement d'eau, me noyant complètement avant que ça ne se volatilise quand j'ai entendu toquer à la porte. On m'a demandé si j'allais bien à travers la porte, sûrement alarmé par le bruit que je faisais en me débattant. Je l'ai rassuré et suis retourné vers le médecin. Je l'ai supplié à genoux, littéralement, de faire quelque chose en lui expliquant notre situation. Il était vraiment gêné parce qu'on était dans le couloir alors il m'a dit qu'il allait voir les responsables, mais je ne pouvais pas attendre alors il m'a envoyé voir quelqu'un d'autre. J'ai fait la même chose pour chaque personne que j'ai vue jusqu'à ce que j'arrive à un responsable. J'étais vraiment désespéré, je ne l'ai pas lâché, prêt à faire n'importe quoi, alors on a trouvé un arrangement, je travaillais pour l'hôpital en guise de payement et en échange, il acceptait ma mère et ils lui procuraient les soins adaptés à sa maladie. Ils ne pouvaient pas faire d'opération parce qu'il fallait absolument la payer, mais il m'avait assuré que ça lui permettrait de vivre plus longtemps. Ca me laissait plus de temps pour rassembler l'argent et lui payer l'opération. J'avais espoir.

Pendant ce temps-là, j'avais fini le lycée et j'ai réussi à me débrouiller pour obtenir mon diplôme de justesse, en révisant dès que j'en avais la moindre opportunité. J'avais tout le temps pour travailler et j'avais pris le maximum de petit boulot possible, mais bon, c'était avant que je travaille pour l'hôpital. J'ai dû en arrêté beaucoup, certains parce que j'avais été viré, d'autre à contre-coeur pour avoir plus de temps pour payer ma propre dette envers l'hôpital. J'avais réussi néanmoins à en garder deux, l'un parce qu'il ne demandait pas trop de prestance et ne demandait pas trop d'habilité, l'autre parce que la patronne était extrêmement patiente, et qu'elle avait probablement pitié de moi, je ne sais pas. Enfin, j'arrivais à peu près à tout gérer, j'avais au moins une pression de moins qui était l'école et je voyais tout de suite la différence. En tout cas, rien de pire n'est arrivé après ça, au contraire, j'avais l'impression que les choses s'arrangeaient un peu. Ma mère était toujours très malade et me criait toujours autant dessus et les créanciers me faisait toujours plus de pression, même si j'avais accepté de faire deux trois boulots pour eux afin de baisser un peu ma dette, mais ça allait, j'avais l'habitude maintenant et pour une fois que je gardais mon travail. J'arrivais même à sympathiser avec des gens de l'hôpital. Surtout les enfants. Comme ma mère est au service de traitement des cancers, je passe beaucoup de temps là-bas, notamment avec les enfants atteins du cancer et pour les divertir, j'utilise mon don, comme ma grand-mère me l'a dit, je l'utilise pour les faire sourire. Je leur montre de très beaucoup tour de magie, faire pousser une fleur dans ma main ou en faire sortir de beaux papillons faisaient parti de leur tour préféré. Ils adoraient ça. Je me souviens d'une petite en phase terminale. J'étais allé dans sa chambre pour la rassurer avant sa toute dernière opération et je lui avais fait apparaître un champ de fleurs dans sa chambre, elles avaient recouvert toute la pièce, j'en ai même fait pousser une dans sa main. Je n'oublierais jamais ce sourire qu'elle m'a fait. On ne l'a plus jamais revu après ça et ça m'a beaucoup attristé. J'avais réussi à la faire sourire une dernière fois, j'avais enfin réussi à redonner le sourire à des personnes, c'était ce que ma grand-mère aurait voulu. Elle aurait été fière de moi.

Ma vie n'était toujours pas parfaite, mais elle était plus facile à vivre. Et elle allait le devenir encore plus. Un jour, sans aucune raison, un garçon que j'avais vu déjà plusieurs fois à l'hôpital est venu s'asseoir à ma table à la cafeteria, alors que je mangeais tout seul, comme à mon habitude. Il avait à peu près mon âge, mais on ne se connaissait pas vraiment, on ne s'était jamais parlé, je l'ai juste vu quelques fois dans les couloirs ou je suis allé quelques fois dans sa chambre pour le ménage ou pour lui apporter sa nourriture, des petits trucs quoi. Mais il est quand même venu s'asseoir à ma table. Il m'a juste regardé, sans rien dire et puis il a poussé son plateau vers moi. Ça m'a beaucoup dérouté, je ne savais absolument pas quoi faire alors je lui ai montré mon petit sandwich pour lui dire que j'avais déjà à manger, mais il a juste continué de me fixer, le plateau toujours vers moi, alors je me suis sentis presque obligé, j'ai pris la pomme posé dessus et je lui ai esquissé un rapide sourire. Je ne m'y attendais pas, mais dès que j'ai pris l'aliment, il s'est mis à sourire et il s'est présenté, il a enfin parlé. J'ai échangé les formalités avec lui et il a commencé à manger, en silence, et j'ai fait de même, très mal à l'aise. Depuis ce jour, il est venu tous les midis à ma table et me déposait chaque jour un peu plus de nourriture, il a même fini par prendre deux rations de chaque chose pour me les donner. Ça me mettait très mal à l'aise, on ne parlait pas des masses, mais pourtant, il était là. On a tout de même fini par sympathiser, même si parler aux gens n'était pas mon fort. Personne n'avait jamais vraiment fait l'effort de me connaître comme ça, les gens abandonnaient souvent en voyant que je n'étais pas du tout loquasse. Je ne le fais pas exprès, mais je laisse souvent les gens faire des monologues tout seul, c'est juste que je ne sais pas quoi leur dire. Mais lui, il n'a pas arrêté de venir à ma table, il s'est même mis à m'accompagner dans mon travail, parfois, on passait des heures sans se parler, c'était gênant au début, mais sa présence m'est devenu agréable. J'aimais bien être avec lui, c'était le premier de mon âge à prêter autant attention à moi, il était vraiment gentil et même sans se parler, il avait l'air de savoir ce que j'avais en tête et il m'aidait. C'était mon premier ami, mon seul ami. Avec lui à mes côtés, la vie est devenu mille fois meilleurs. Je lui avais même parlé de mes problèmes d'argent et de la maladie de ma mère, ce n'étais qu'une infime partie de ma vie, mais c'était déjà plus qu'avec n'importe qui d'autre sur cette terre. Au fil du temps, j'ai réussi à lui parler un peu plus librement, il arrivait même à me faire rire. Il était vraiment le meilleur ami que j'ai eu, mon meilleur ami.

Puis une autre chose est arrivée, et, étonnement, ça n'a rien aggravé du tout, bien au contraire. Une fille. Je ne pensais pas que ça serait possible un jour, mais j'ai vu une fille et ça a fait chavirer mon coeur. Elle était vraiment belle, des yeux magnifiques et pétillants, des traits parfaits, des cheveux brillants, un sourire rayonnant. Elle était vraiment magnifique, c'était la plus belle fille que j'avais jamais vue de ma vie. Mais malheureusement, étant moi, je me suis juste contenté d'admirer son incroyable beauté, loin dans mon coin, incapable d'aller la voir. Je me faisais des tas de scénario dans ma tête, rêvant de l'approcher et de lui parler. C'était tellement plus simple dans ma tête, j'avais tellement plus d'assurance. Mon ami, lui, avait déjà réussi à lui parler et à en faire son amie. Je n'osais même pas parler d'elle devant lui, elle était comme le soleil, inaccessible et rayonnante, aveuglante avec tant de beauté. Je ne pouvais même pas la regarder dans les yeux, baissant instantanément le regard dès qu'elle se tournait dans ma direction. La regarder droit dans les yeux, c'était trop pour moi, alors qu'elle fut ma surprise lorsque je suis tombé nez à nez avec elle en entrant dans une chambre pour checker le patient. J'ai failli faire une crise cardiaque et j'étais parti pour m'en aller aussitôt, mais elle m'a retenu. J'ai cru que mon coeur aller se décrocher, j'étais tellement nerveux que j'ai été étonné qu'elle ne voie pas l'illusion qui a dû se matérialiser, je ne me souviens plus ce que c'était, mais je m'étais senti très faible pendant un petit moment, comme quand j'utilise mon don. Elle me parlait, mais je n'osais même pas lever les yeux, je me contentais de rester planter là, rouge comme une tomate à jouer avec mes doigts et répondre brièvement par des signes de tête, puis je lui ai fait un micro-sourire avant de disparaître en un clin d'oeil. C'était limite si j'avais retenu mon souffle pendant toute a "discussion". Enfin, ça n'avait pas eu l'air de la déranger, car elle est revenue me voir plusieurs fois après, me parlant même si je ne lui répondais pas. Ce n'est pas que je ne voulais pas, mais avec elle, c'était beaucoup plus compliqué, j'étais tellement intimidé, mal à l'aise, tout à la fois. Elle a commencé à venir à notre table à mon ami et moi le midi, puis elle a traîné avec nous, mon ami et elle parlait bien, ils rigolaient beaucoup et je faisais de mon mieux pour m'intégrer, mais c'était vraiment dur, même si eut aussi faisait beaucoup d'effort pour essayer de briser mon silence. Mais ils avaient l'air d'accepter le fait que je ne sois pas bien bavard, car ils ne m'ont jamais forcé à dire quoi que ce soit qui aurait pu me gêner, ils m'ont toujours sollicité doucement, sans me brusquer et c'est quelque chose que j'adorais chez eux. Et plus je connaissais cette fille, plus mon coeur devenait faible devant elle, en plus d'être incroyablement belle, elle était gentille, attentionnée, intelligente, courageuse, serviable. Elle était parfaite, et elle était devenue mon ami. Elle me parlait beaucoup, de tout presque. Elle savait que j'allais toujours être là pour l'écouter quoi qu'il arrive, et c'était pareil pour mon meilleur ami, mais peut-être que je n'aurais pas du finalement.


Unshakeable

Forcément, quand on devient le confident de quelqu'un, on accepte qu'il nous parle de tout, vraiment, tout. Et c'est ce que mon meilleur ami m'a dit en m'avouant ses sentiments pour notre belle amie. J'ai senti mon coeur se serrer à ce moment-là, deux meilleurs amis amoureux de la même fille. Ça ressemblait fortement à un scénario bateau de drama, et j'avais le pressentiment que celui qui est toujours rejeté, ça allait être moi. Bien sûr, il n'y avait qu'à voir à quel point ils s'entendaient bien tous les deux, je n'en menais pas long avec mes petites illusions, dons qu'ils ont accepté avec une incroyable facilité. Et comme je l'avais prédit, ce fut au tour de mon amour secret de m'avouer ses sentiments pour mon ami. Tout espoir de conquérir son coeur avait été broyé en une fraction de seconde. Je savais que je ne faisais pas le poids face à mon ami et, de toute façon, je n'avais aucune envie de me battre contre lui pour une fille, je préférais lui laisser la place plutôt que de ruiner une amitié, ma seule amitié. Mais, pour ne rien arranger, j'ai dû faire office de cupidon, donnant des conseils aux deux pour conquérir l'autre. J'ai toujours été là pour rendre service aux gens, à n'importe qui, et je n'allais pas tourner le dos à mes deux meilleurs amis après avoir rendu des services insensés à de parfaits inconnus, voir à pire que ça. Je ne voulais pas les abandonner alors j'ai joué mon rôle de cupidon au mieux, mais ça ne m'amusait pas. Pas du tout. Mais le destin n'a pas joué en notre faveur, du moins, il a joué en ma faveur, en quelques sortes. L'état de ma mère s'est beaucoup aggravé et elle devais se faire opérer très vite si elle voulait vivre un peu plus longtemps, le problème, c'est que je n'avais pas encore assez d'argent et les créanciers se montraient de plus en plus impatients. Je n'avais que deux boulots rémunéré et deux autres qui se faisaient automatiquement aspirer par les dettes. Toute la pression que j'avais réussi à oublier avec mes amis était revenue et j'avais intérêt à me ressaisir si je voulais que ma mère survive, j'avais même dû prendre un travail de nuit en espérant mettre cet argent de côté pour son opération. D'ailleurs, ses reproches et ses injures envers moi n'ont jamais cessé, ils ont, au contraire, augmenté au fil du temps. Plus sa maladie s'aggravait, plus elle devenait odieuse avec moi. Ses mots étaient plus cru, plus blessant, et même si j'y étais habitué depuis très longtemps, ça faisait mal d'entendre ça. Mon mental a beaucoup baissé à cause de tout ça et, ajouté à sa, la romance naissante de mes deux amis, j'avais du mal à supporter tout ça. Ils n'avaient plus temps besoin de moi pour avancer dans leur relation alors je me suis fait plus distant, même s'ils continuaient de me parler comme si de rien était. J'avais juste trop de choses à penser, des choses bien plus importantes, pour me laisser distraire par une petite peine de coeur. Ça m'a déchirer le coeur de ne plus les voir, je ne peux pas le nier, je voyais l'incompréhension dans leurs yeux, les seuls amis que je n'ai jamais eu, les seuls qui m'ont accepté pour ce que j'étais, avec mes défauts, et j'étais en train de tout foutre en l'air. J'aurais aimé rester avec eux pour toujours, mais j'arrivais à peine à payer mes factures, l'appartement menaçait d'être saisi, ne me laisse absolument nul part ou aller et je ne pouvais pas payer mes factures en retard car tout partait dans ma dette. Je n'ai jamais su pour quelle raison cette dette a été créé et je ne le saurais sûrement jamais, tant que je m'en débarrasse, c'est l'important.

A ce moment, je m'étais promis une chose, j'allais travailler d'arrache-pied, quitte à me tuer à la tâche, quitte à ne plus dormir ou ne plus manger, quitte à vendre mon appartement, j'allais me débarrasser de cette dette et soigner ma mère, et une fois tout ça fait, je reviendrais vers mes amis, peu importe que la fille que j'aime soit avec mon meilleur ami, ça m'est égale, tout ce que je veux, c'est être avec eux et sentir à nouveau ce sentiment de joie et de bien-être que j'éprouvais lorsque j'étais avec eux. Le monde n'avait plus d'importance, l'argent n'avait plus d'importance, même la maladie n'avait plus d'importance, on était juste là, trois jeune qui n'ont pas eu beaucoup de chance dans la vie et un jour, on sera de nouveau ensemble, et plus rien n'aura d'importance à nouveau.



Il vit seul dans son appartement, comme sa mère est à l'hôpital, mais il n'est quasiment jamais chez lui ▲ Il s'est percé les oreilles seuls, de l'alcool, un coton et une aiguille et c'est bon ▲ Sa patronne du coiffeur l'autorise à récupérer les restes de produit qui ne sont plus utilisé, surtout les colorations et les décoloration, comme ça, il peut se faire une couleur quand il a assez de produit et entretenir ses cheveux, mais c'est assez rare car il lui faut du temps pour avoir assez de produit ▲ Son don répond à ses émotions, quand il subit une émotion forte, l'illusion sera généralement lié à l'émotion, mais il arrive tout de même à maîtriser son don quand il est calme et concentrer ▲ Il a des vertiges et il devient tout pâle quand il utilise son don, consciemment ou pas, ça lui demande beaucoup d'énergie de l'utiliser ▲ Il a peur des manèges à sensation, même si il n'en a jamais fait ▲ Il a également peur des araignées et des serpents ▲ Il adore les chats et les chiens, il se sent confortable avec ces animaux ▲ C'est un grand introverti, il ne parle que très peu de lui et déteste demander de l'aide mais c'est une très bonne oreille, toujours à l'écoute de tout le monde ▲ Rare sont les personnes qui l'appelle par son vrai prénom, sa mère ne se souvenait jamais de son nom et l'appelait Jikyung alors sur ses papiers scolaire il y avait ce nom, tous ses profs et ses camarade l'appelaient comme ça, même à l'hôpital même si sur sa carte d'identité il y a marqué Moon Jinhyun ▲ C'est un grand optimiste, il pense qu'il y a du bon en chaque personne ▲ Il ferait tout pour que quelqu'un se sente heureux et confortable dans sa vie, même si ça lui vaut de ne pas l'être lui même, il fait toujours passer les autres avant lui ▲ Il nourrit régulièrement un chat errant qui traîne à côté de la supérette dans lequel il travaille, ça fait quelques semaines qu'il le nourri et il a réussi à gagner sa confiance, il aime bien passer un peu de temps avec le chat à le caresser, ça le détend ▲ Il est toujours très amoureux de cette fille qu'il a rencontrer à l'hôpital, mais il a préféré s'éloigner un peu d'elle et de son meilleur ami, qui l'aime aussi, d'une pour les laisser avoir leur moment, de deux pour ne pas les mêler à ses problèmes et pouvoir les régler au plus vite ▲ Sa mère est très malade, il a réussi à la faire admettre à l'hôpital en travaillant dedans pour payer les frais, mais son état s'est empiré et il lui faut une opération, Jinhyun tente de rassembler l'argent en cachant l'argent qu'il gagne à la supérette pour ne pas que les créanciers lui prennent l'argent ▲ Il a de plus en plus de problème avec ses créanciers, ils lui mettent la pression pour qu'il rembourse, ce qu'il ne peut pas faire et il a peur qu'il y ai des répercutions sur ses proches


Hello hello ! Certains me connaissent déjà pour être passé par la case invité, mais je me présente officiellement, moi c'est Rina, anciennement As pour ceux que j'ai pu croiser il y a quelques années xd, ça fait à peu près un an que j'ai presque arrêté le RPG mais j'ai envie de m'y remettre et de faire un tout nouveau perso, histoire de ramener un peu de fraicheur à tout ça xd Enfin enfin, comme je l'ai déjà dit dans la partie invité, je suis un peu asocial mais je mords pas  plz Enfin pas toujours  hihi


Dernière édition par Moon Jinhyun le Lun 11 Juin - 22:02, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 22
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 10
Multicompte : Yang Emily, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Mar 5 Juin - 15:03
S COUUUUUUUUUUPS /pan
sur l'air de Mansae? Non? okay HAHA

Officiellement bienvenue sur AWIB! coeur violet Ravie de voir que tu as craqué plus tôt que prévu eheh

Hésite surtout pas si tu as d'autres questions, on est là pour ça! Bon courage pour ta fiche coeur violet

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ong Ki O
Âge : 33
Occupation : Ancien nageur de combat dans les forces spéciales de l'armée. | Il cherche dorénavant à comprendre ce qui lui est arrivé, et accessoirement à se venger. | Indic pour la police.
Quartier : Ailleurs
Situation : Pas intéressé.
Don : Bouclier Protecteur
Multicompte : Rim Ku Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1845-ong-ki-o-patient-n9263
Mar 5 Juin - 15:12
Haha, tu as finalement décidé de franchir le pas et de basculer du côté obscur en t'inscrivant : c'est biieeeeen héhé conscience Bienvenue à toi et ce petit Jin Hyun (oops sans espace c'est mieux grin ) Jinhyun. Je connais assez mal ton vava (shame on me), mais il à l'air chou et très sympathique shy:
Puis le choix du don m'a l'air aussi très intéressant, et peux donc si j'ai bien compris, être aussi bien plaisant que flippant pour autrui. Ouuuh ça promet mdr
Mais trêve de joke, je te souhaite donc sans plus attendre et la bienvenue sur le forum et te dis fight, fight et triple fight pour ta fichette hero hug 3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Yeon Hee
Âge : 21
Occupation : je bois, je danse, je sors, j'étudie un peu et puis je bois encore!
Quartier : Buk
Situation : je suis libre comme l'air et je compte bien le rester!
Don : contrôle de la lumière
Niveau : 3
Multicompte : je suis unique
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juin - 15:18
Bienvenue!!!! hug
Je suis bien contente de voir que tu as craqué pour ce merveilleux forum qu'est awib heart in a bubble J'espère que tu t'y plairas!
Bonne chance pour ta fiche yay!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Jae Hyeong
Âge : 20
Occupation : Principalement, chanteur, bassiste et leader des døubt. Mais sinon, histoire de gagner sa vie : serveur au Jazzy 302 et apprenti mécanicien en mécanautique
Quartier : Nam
Situation : Père "célibataire"
Don : Partage
Niveau : 4
Multicompte : Suh Jin Ho feat. Min Yoon Gi (Suga - BTS)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t264-kim-jae-hyeong-shake-me-right-ou
Mar 5 Juin - 16:41
Bienvenue plz Au risque de répéter ce qui a déjà été dit plutôt, je suis ravie de voir ta petite bouille ici. J'ai hâte de voir comment son don va lui servir et ou le déservir et d'en savoir plus sur background. Le pauvre passe sa vie à bosser, tu m'étonnes qu'aucune nana n'a le temps de le remarquer mdr Courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oh Mirae
Âge : 23
Occupation : Assistante photographe
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 2
Multicompte : aucun
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1866-oh-mirae-who-am-i
Mar 5 Juin - 17:52
coucou

Bienvenue sur Awib, Jinhyun (Et bienvenue au club des gens qui n'ont pas d'espace au milieu de leur prénom)
S.coups est trop mignon keur J'approuve!
Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de la lire.
Réserve moi un lien, pls.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Mar 5 Juin - 18:15
Bienvenuuue
Hâte de connaître l'histoire de ce petit jeune :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mar 5 Juin - 20:17
Une nouvelle recrue ! Un immense bienvenue à toi et j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous heart in a bubble
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Mar 5 Juin - 23:54
Moooh cet accueil, je fond melt Merci à tous c'est trop mims **

Yu Jin : Yes ! Mansae style ! I follow ! Merci chou ! Et comment ne pas craquer face à un si bel accueil sérieux plz

Ki O : Nehehe oui je suis une partisante des prénoms en une fois xD On ne peut que craquer devant la bouille de S.Coups tu verras plz Et ouaip tu as tout compris pour son don ! C'est tout jolie tout beau quand il arrive à le contrôler mais quand il panique ça peu ne pas être jolie à voir xD Merci beaucoup en tout cas !

Yeon Hee : Merci ! Je m'y plais déjà ! plz

Jae Hyeon : Merci ! Ca devrait pas être long avant que ma fiche soit terminé xd C'est sur que ses taffs l'aide pas des masses à trouver l'âme-soeur xD

Mirae : Yes ! Une autre partisante des prénoms sans espace ! Merci et t'inquiète, je te réserve une place bien au chaud ~

Kyo Jin et Ho Joo : Merci beaucoup vous deux keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Mer 6 Juin - 0:08
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Mer 6 Juin - 0:38
Merci ! keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Ho Jin
Âge : 23
Occupation : Le jour : Gérant au restaurant Caméllia; La nuit : joue de la musique dans les bars
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Télékinésie
Niveau : 2
Multicompte : Non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1888-yoon-ho-jin-termine
Mer 6 Juin - 1:14
Bienvenu ! Pas mal de gens semble te connaître ici xD
Intéressant ton don comme l'a mentionné Ki O, j'ai hâte de voir comment tu vas le gérer~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rivera Saki
Âge : 23
Occupation : étudiante en danse et serveuse au Bleu Art Café
Quartier : Nam
Situation : célibataire
Don : Lévitation
Niveau : 4
Multicompte : Yang Somi ft. Shin Hye Jeong
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t95-rivera-saki-o-i-want-to-be-your-s
Mer 6 Juin - 15:47
S.COUPPPS heart eyes

Bienvenue sur awib keur

Courage pour la fichette, hâte de lire tout ça shy:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Mer 6 Juin - 19:09
Merciii !!

Ho Jin : Hehe en effet, je suis passé par la case questions et suggestions avant xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Hyun Su
Âge : 26
Occupation : Barman et Photographe
Quartier : Nam
Situation : célibataire pour le moment .
Don : Contact curatif
Niveau : 2
Multicompte : nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t238-kim-hyun-su-run-away
Jeu 7 Juin - 3:52
Bienvenue à toi !

Amuse-toi bien parmi nous et n'hésite pas si tu à des questions :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Jeu 7 Juin - 4:30
Merci ~ keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 22
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 10
Multicompte : Yang Emily, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Sam 9 Juin - 4:08
Coucou coeur violet !

Avant de pouvoir te valider, je note qu'il te manque la portion "anecdotes" de la fiche. Peu importe la longueur et peu importe si tu pourrais potentiellement considérer qu'elles sont éparpillées dans l'histoire, la section est quand même obligatoire shy: nous en demandons un minimum de cinq, sans maximum. Prend ça comme une manière de permettre aux joueurs de trouver des points communs rapidement avec ton personnage et faciliter les liens coeur violet

Voilà, je vais pouvoir procéder à la validation dès qu'il y aura cette section. Merci d'avance :D

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Jinhyun
Âge : 20
Occupation : bosse à mi-temps à la bibliothèque et chez un coiffeur, dans une supérette 24/24 en service de nuit, à l'hôpital et occasionnellement pour ses créanciers, il a pas une minute à lui
Quartier : Buk
Situation : Pas le temps pour ça malheureusement
Don : Illusion psychique
Niveau : 3
Multicompte : Nope
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1897-moon-jinhyun-o-unwanted-unseen-
Sam 9 Juin - 19:18
Oh mince j'avais pas vu qu'il y avait une partie anecdote autant pour moi j'ai du la supprimer sans faire exprès je m'occupe de ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Yu Jin
Âge : 22
Occupation : Étudiante (langue étrangère appliquée) / Assistante et modèle photo pour Hyun Su
Quartier : Haeundae
Situation : She makes my heart beat loud enough to make me feel alive ♥
Don : Omnilinguisme
Niveau : 10
Multicompte : Yang Emily, Lee Dae Won, Nobira Takuya, Ban Min Hwan
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t212-kang-yu-jin
Sam 9 Juin - 22:23
8D
T'en fait pas, ça arrive coeur violet dès que tu l'as ajoutée avertis moi 8DDD

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
can you feel it too? ▬ can you feel it by looking at my eyes? does your breath stop when you’re next to me? does your head go blank and dizzy? a feeling that wraps around your body like hot fireworks; do you feel the same way?
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kang Young Il
Âge : 24
Occupation : assistant antiquaire, il travaille dans la boutique de son père, kang ji hoon
Quartier : Buk
Situation : célibataire
Don : clairsentance, il perçoit les souvenirs rattachés aux objets et aux gens
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t630-kang-young-il-do-not-touch
Dim 10 Juin - 11:13
Bienvenue parmi nous ! (en retard)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Moon Jinhyun • Unwanted, Unseen, Unloved •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: PERSONNAGES :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: