AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Mise en garde.

avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Lun 26 Mar - 22:35
Mise en garde
Dae Sung & Feng
Aujourd'hui, j'ai quelque chose d'important de prévu. Ça arrive tellement peu que c'est forcément quelque chose d'important. Cet après-midi, il va y avoir un spectacle de danse organisé par la faculté des arts. Je l'ai lu la semaine dans une brochure dans ma boîte aux lettres ; de la danse, cela m'intéressait. Ça me changerait du musée de la semaine dernière. C'est un art vivant, très dessiné, avec de la technique et des heures d'entraînement pour avoir le bon résultat...ouep, je ne risquerai pas de m'ennuyer. Quand je lus, par curiosité, le nom des participants, je ne pouvais qu'y aller...pour Kim Dae Sung.

Kim, quel nom ridicule quand on sait qu'il est sino-coréen. Je peux comprendre qu'on ait honte d'avoir de la famille du milieu, mais pourquoi renier ses origines ? C'est ce qui fait la richesse d'une personne. Je m'étais donc « préparé » ; ça aussi, c'était ridicule à dire pour ma part. Ça fait des mois, non des années, que je mets la même chose. Je veux dire, les gens normaux ont des vêtements pour sortir, des vêtements pour rester à la maison, des beaux pour les occasions et encore d'autres catégories...moi, ils font tout à la fois. J'en suis même rendu à dormir avec. Bref, j'ai juste rajouté une veste en jean et chaussé mes sneakers et j'étais dehors. Oh, du soleil...je ne suis pas sensible, mais là, ça augmente ma migraine, je sors vite mes lunettes de soleil. Je grimpe dans le tramway. Direction Nam.

Hey, c'est qu'il y a du monde à ce petit spectacle, je m'attendais pas à ce que ce soit si populaire. Je m'étais frayé un peu parmi les gens, pour le d'un peu plus près, et me rapprocher des coulisses. Ça commençait. Ça allait être sympa.



C'était vraiment très chouette. Kim Dae Sung était vraiment talentueux. Je comprends pourquoi ils l'ont mis en avant. Merci le présentateur qui a m'a mis un visage sur ce nom. J'aurais bien profité du reste, mais son tour venait de se terminer. Peut-être allait-il avoir un autre passage, mais je ne veux pas le manquer. Ça fait déjà quelques jours que je le recherche, si c'est un étudiant calme comme je le pense, je n'aurais peut-être pas d'autres occasions de le chopper et ce sera trop tard. Je pousse un peu les gens pour les dépasser sans m'excuser, et vais droit derrière la scène. Je me renseigne vite fait auprès d'une dame ; chance, c'est une prof qui le connaît. Je lui dis que je suis un proche et que je tiens à le voir. Je crois le voir de loin, mais il semble occupé avec des amis. J'attends donc que ladite prof remplisse ma petite commission. J'attends. J'attends...c'est une blague, elle va voir un groupe de filles. Les profs, ils ne changent pas avec le temps ceux-là, toujours cons comme des balais...bien, je vais me le chercher moi-même. Sans gêne, je m'introduis parmi les danseurs. Oui, c'est lui là-bas. Vu qu'il est de côté, je le pris par le bras, un peu fermement tout en lui disant, de ma voix grave.

- Kim Dae Sung, j'ai à te parler. En privé. Tout de suite, c'est important.

Qu'est-ce qu'ils ont à me relucker ces cons d'amis ? C'est pas à eux que je me suis adressé. Vous lui demanderez le pourquoi du comment après, et toi Dae Sung je n'ai pas envie que tu me poses de questions.  
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Mar 27 Mar - 0:05






 Mise en garde.




Ma mère m'a toujours dit de faire attention avec les gens que je ne connais pas, car mon père était dans la mafia chinoise. Elle n'a jamais voulu m'en dire plus, juste que des gens pouvaient être à notre recherche et que c'est pour ça qu'elle a dû quitter la Chine pour la Corée du Sud, son pays natal. C'est d'ailleurs ici que je suis né, à Séoul. Elle m'a aussi expliquée qu'elle a dû changer d'identité et renoncer à m'appeler Xiong pour ne pas qu'on puisse faire le lien avec mon père et pour ne pas être retrouvé et vivre relativement tranquille,. Relativement dans le sens où dès que la police entend quelque chose de la mafia, ils préviennent ma mère pour qu'on puisse faire attention. Je sais très bien qu'étant son fils, je pourrais être en danger, mais tant qu'on ne l'est pas où est le mal ? Nul part ! Pour preuve, personne ne m'a rien dit lorsque j'ai dit que je voulais être dansé ni même quand j'ai commencé à être mannequin ! D'ailleurs, qui connaît Kim Dae Sung ? Mis à part ma mère et mes amis ? La police, mes profs et mon agent ? Et après ? Personne, en tout cas sûrement pas la mafia ! La mafia connaît Wèi Sun-Hi, le nom d'épouse de ma mère, ainsi que son véritable prénom, bien sur elle connaît le prénom de mon père, et le nom que celui-ci voulait me donner. Par contre notre identité actuelle, elle ignore pour notre plus grand bonheur !

Mon professeur de danse a voulu organiser un spectacle, comme c'est souvent le cas, afin de montrer ce qu'on fait à l'école et pourquoi pas, donner des idées aux futurs élèves. Après tout, beaucoup ne savent pas ce qu'ils veulent faire dans la vie, le fait de voir des élèves dans leur matière peut très bien donner des idées ou alors l'envie de faire cette matière, que ce soit de l'art ou bien une matière scientifique ou autre. Je sais que moi, j'ai toujours su ce que je voulais faire : la danse. Pour le mannequinat, je dirais que c'est un hasard. J'étais en train de faire un spectacle de danse et un agent est venu parler à mon professeur avant de venir me proposer de faire des photos. Après quelques shootings j'ai finis par accepter, tout en précisant que je ne voulais pas arrêter la danse. Mon agent à accepter et maintenant, je fais les deux. 

Je regarde discrètement depuis les coulisses, le monde qui assistent au spectacle de danse, un peut stresser comme à mon habitude, puis j'entre sur scène pour faire ma danse. Nous sommes nombreux à danser donc nous avons 2 danses chacun, une danse seul ou en duo, et un en groupe. Je fais parti de ceux, et nous ne sommes pas beaucoup, à danser seul. Après ma deuxième danse, je remarque un type qui discute avec mon professeur pendant que je m'éponge en discutant avec mes camarades me démaquillant. Je sens qu'on m'attrape le bras et je sursaute, surpris en voyant.

Eh, mais doucement ! Pourquoi voulez-vous me parler ? On ne se connaît pas !

Je le laisse m'emmener en soupirant, si c'est important, je pense que je ne peux pas trop résister. Par contre, je ne le connais pas du tout et ça m'embête. Est ce que c'est un recruteur ? Hum pas sur, quoique... Il a parlé à mon prof, alors pourquoi il se comporte aussi bizarrement ? Bonne question.


©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Mar 27 Mar - 12:11
Mise en garde
Dae Sung & Feng
Je l'ai fait sursauter ; quelle petite nature. Ça se voit qu'on t'as jamais mis dans la gueule le quart que j'ai pris dans ma vie. Heureusement que Feng est là pour toi, parce qu'eux vont se donner à cœur joie de t'endurcir plus qu'il ne le faut. Sur le moment, j'ai une mauvaise impression de lui ; déjà une putain de question, ferme-la. T'es pas encore assez connu pour faire le mannequin snobinard, si on veut te parler on te parle, on s'en fout de ce que tu penses. Mais ma raison sait calmer rapidement mes ardeurs. Allons, ça ne sert à rien de le blâmer : ça se voit, c'est un fils sur-protégé, qui a été élevé dans un cocon, il a eu la réaction normale d'une personne qui a grandit dans un milieu civilisé. Dans un milieu normal, on se présente, on dit « bonjour », on demande la permission de s'entretenir, si ça ne dérange pas...on aime perdre du temps en blablatant pour ne froisser personne quoi.

- Non, et alors ? T'es pas la reine d'Angleterre. Te rétorquai-je par réflexe, un peu méchamment. Ne m'en veux pas, je suis un sanguin.

Dae Sung on n'a pas le temps, tu n'as pas le temps d'en perdre. Je te tire donc sur le côté, bien éloigné des autres, qu'on soit seul à seul. On s'en fout de leurs regards, on s'en fout de ce qu'ils pensent. Ce ne sont pas les apparences qui doivent juger les gens. Eux ce sont des gamins, ils sont encore trop jeunes pour comprendre, et peut-être toi aussi. Va falloir grandir mon grand, et vite. Tes professeurs sont âgés, mais ils sont idiots. Il n'y a que moi ici qui veut ton bien, ouvre grand tes oreilles. Je te mets bien face à moi avant de reprendre la parole.

- Bon écoute-moi, Wei Dae Sung. en prononçant son nom très lentement, avec un accent bien chinois. Je lui laisse une minute de silence, le temps qu'il enregistre. Je suis Luo Feng. Tu as une petite vie tranquille pour l'instant, mais ça va changer très prochainement. Je ne te menace pas, je ne te veux pas de mal, je veux juste te mettre en garde : tout le monde sait où tu habites, ce que tu fais. Et ils ont de mauvais plans pour toi : tu devrais prendre tes dispositions.

Je m'arrête là pour le moment. Je ne sais pas si je devrais entrer dans les détails, je le sens déjà pas très bien. C'est peut-être un peu vague ce que je dis, mais je me trouve clair. Après, je ne sais pas si on lui a un peu expliqué le milieu, comment ça fonctionne...je me doute qu'il n'en fait pas partie, mais j'espère pour lui qu'on l'a un petit peu initié. Son père est mort, mais sa mère a forcément dû l'inclure dans son éducation -sauf si c'est une idiote, il est foutu.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Mar 27 Mar - 18:48






 Mise en garde.




Non mais sérieux, il se prend pour qui ? Déjà, qu'il m'a fait peur en m'attrapant le bras sans prévenir et en me le tirant. Mais en plus, on nous lance des regards bizarre ! Normalement, les amis n'ont rien à faire dans les coulisses et donc le jeune homme n'est pas le bienvenu. Cependant, personne lui a demandé de sortir, est ce que c'est quelqu'un qui travaille dans le spectacle ? À le regarder comme ça, on ne dirait pas du tout, mais bon, je ne sais pas ce qu'il me veut. Je le suis, un peu obliger, car il me tire à l'écart des autres.

Alors qu'est-ce que vous me voulez ? 

Non mais pour qui il se prend à me parler comme ça ? On ne se connaît pas donc il va falloir qu'il me parle autrement. Je ne suis pas violent, mais je déteste qu'on me parle mal ! Il m'attire vers le coin le plus éloigné des autres et je leur lance un regard, un peu en panique. Je l'écoute, surpris qu'il m'appelle avec le nom de famille de mon père. C-comment il connaît mon père ? Car pour m'appeler ainsi, c'est qu'il est au courant de quelque chose. J'ai dû perdre mes couleurs, choqué et mal à l'aise. J'espère qu'il ne fait pas partie de la mafia... Non, je ne pense pas, sinon la police m'aurait prévenue, car depuis que j'ai mon appartement, la police sait où j'habite pour me prévenir si je suis en danger. Je me sens mal à l'aise, très mal à l'aise, sachant que s'il fait partie de la mafia, ça veux dire que je suis en danger, pire, ma mère est en danger. Je me force à sourire en essayant de jouer l'innocent, même si je le suis.

Ah désolé, mais je ne connais pas de Wei Dae Sung... Je m'appelle Kim Dae Sung....


Vu son accent, c'est un Chinois, putain de bordel de merde... Qu'est-ce qu'il me veut ? Qu'est-ce qu'on me veut ? Hein ? Je n'ai rien à voir avec la mafia moi ! C'est mon père et il est mort, tout le monde le sait, je crois ? Il se présente enfin et on dirait qu'il essaie de me rassurer un minimum. Mais peut importe s'il essaie de me rassuré ou non, je panique à mort ! Je sais très bien que les mafias, en général sont très dangereuses, je ne veux pas m'en mêler ni avoir affaire, ni rien. Je veux rester en dehors de ça, loin, très loin de tout ça.

Comment ça tout le monde sait où j'habite et ce que je fais ? De qui vous parlez ? Et quel genre de mauvais plans vous parlez ? Hein ?

Je ne comprends pas, ou ne veux pas comprendre, ce qu'il m'annonce. S'il parle de la mafia, pourquoi elle voudrait s'en prendre avec moi ? Je n'étais même pas né lorsque mon père est mort, et ma mère, elle m'a jurée qu'elle n'avait rien à avoir avec et je la crois parfaitement. Je me sens de moins en moins bien, plus il parle et plus je me sens mal, même si j'essaie de montrer le contraire. 



©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Mer 28 Mar - 0:23
Mise en garde
Dae Sung & Feng
Petit arrogant, heureusement que tu fais de la peine. Ça n'a jamais été ma tasse de thé les fils de riches qui se prennent pour on ne sait qui, mais lui j'ai plus l'impression que c'est pour se rassurer. Je n'ai pas relevé, j'ai continué de l'entraîner avec moi. Il verra par lui-même. Je l'ai vraiment choqué en l'appelant par son vrai nom. Je savais que ça le surprendrait, mais je ne pensais que ça éveillerait aussi un sentiment de crainte. Il a peur. Il me fait une tentative désespérée de ne pas comprendre de quoi je parle...le pauvre, on ne l'a vraiment pas préparé à la vie. Avant, j'aurais trouvé ça pathétique et minable, aujourd'hui ça me fait de la peine. Mentir honteusement sur une vérité flagrante, c'est triste de se rabaisser de la sorte pour s'en sortir. Mon hypothèse était donc vrai : sa mère était une idiote. Elle l'a élevée en chien et non en lion. En plus d'avoir des professeurs de cet acabit, il n'était pas aidé.

Bon...il n'a pas compris grand chose. Je lui donne raison, c'était très vague. Ses questions sont légitimes. Sauf que là, j'hésite à rentrer dans les détails vu comment il est. Doucement petit, reprends-toi, ne me presse pas. Ma main, qui a tenu son bras, a décidé de coopérer avec mon cerveau aujourd'hui : elle se retrouve sur son épaule, avec une pression légère mais ferme. Derrière le verre de mes lunettes, mon regard se fait plus insistant sur lui.

- Hey, calme-toi. Ils ne sont pas là. Il n'y a que toi et moi ici.

Je lui laisse encore une minute de répit. Qu'il se reprenne. S'il panique juste pour ça, il va s'évanouir au reste. On nous remarque déjà bizarre, on n'a pas besoin de ça. Vu la tête qu'il me fait, et la prof qui a vu que j'avais disparu, à mon avis je ne me donne pas long avant de me faire éjecter comme un malpropre des coulisses. Mais je suis plus intelligent qu'eux, je partirai avant qu'ils viennent nous voir. Je veux juste d'abord finir avec eux. Je reprends, parlant plutôt lentement, pour qu'il comprenne ce que je lui explique.

- Le 14k*, c'est comme ça que s'appelle la triade dont faisait partie ton père. C'est une triade internationale : elle est basée à Hong Kong, mais il y a une section dans chaque grande ville. Il y en a une ici, à Busan, et ils leur ont donné des directives te concernant. Ton père avait des comptes à rendre à quelques grandes têtes, il est mort donc ce sera toi qui prendra pour lui, c'est comme ça que ça se fait...je sais que tu vis comme un étudiant normal, que tu n'attendais pas à ça, mais il faut que tu t'y prépares. On ne peut pas vivre normalement quand on a de la famille qui est du milieu. Tu comprends ? Je regarde rapidement derrière son épaule, voir ce qui se dit derrière notre dos ; ouais clairement ma tête ne leur revient pas. Je vais te laisser, je ne peux pas m'entretenir plus longtemps avec toi, mais souviens-toi de ce que je t'ai dis. Ils vont te prendre là où tu t'y attendras le moins. Fais attention, d'accord ? On peut en parler ailleurs un autre fois, si tu veux.

Je pense que c'est le bon moment pour le laisser. Je ne lui ai pas tout dis, il n'a pas besoin d'en savoir plus pour savoir ce qu'il a de mieux à faire. J'espère que je ne l'ai pas trop traumatisé non plus. Je sais que je peux repartir tranquille, que j'ai fais ce que j'avais à faire, que je ne peux pas m'impliquer plus que ça, mais ça me fait chier de laisser ce gamin à son sort. Ça se voit qu'il n'est pas débrouillard, ce n'est pas un warrior non plus, on ne peut qu'imaginer le pire pour lui. J'espère quand même qu'il va trouver des solutions ; police, gardes du corps, boxe...quelqu'un en danger ferait tout pour survivre.

Spoiler:
 
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Mer 28 Mar - 1:23






 Mise en garde.




Je finis par me reprendre. Le passé de mon père me fait peur, même si je ne sais pas grand chose sur lui, mais Feng n'a pas l'air de vouloir me faire du mal, du moins en apparences, donc je devrais me calmer. J'essaie de me reprendre, je sens que je le désespère, mais faut avouer que c'est assez flippant et délicat comme situation. Pour ne pas me faire peur, ma mère m'a cachée des choses, mais actuellement, j'aurais voulu qu'elle m'explique tout ce qu'elle sait. Je regarde de nouveau Feng. il a l'air de connaître, peut être qu'il pourrait m'en apprendre un peu plus... Mais est ce que je suis prêt à entendre tout ce qu'il s'est ? Je l'ignore, mais il a l'air de vouloir m'aider donc pourquoi ne pas lui demander ?

Je vais bien... Mais explique moi comment tu sais ça ? Et comment tu connais mon véritable nom ?

Je retrouve mon calme, mais je ne suis plus du tout serein. S'ils savent tout sur moi, que mon père était un des leur, ça veux aussi dire qu'ils peuvent être partout. Est ce que Feng est un des leurs ? Et qu'est-ce qu'ils font dans la mafia ? Je ne sais presque rien de tout ça. Je n'ai pas le souvenir d'avoir lu ni regarder des films ou drama sur ça, ou alors j'ai oublié. Je regarde sa main posée sur mon épaule, un peu surpris de son geste, alors que tout à l'heure, il était brusque. À quoi il joue au juste ? Je l'écoute reprendre la parole, et je sens que je vais paniquer. Donc ils ont fini par nous retrouver, ma mère et moi.... Par contre, j'ignorais totalement qu'il y avait une Triade, vue qu'apparemment, c'est comme ça qu'on appelle les bases, à Busan... Mais je ne savais pas ça ! Je fronce les sourcils lorsqu'il me parle de mon père, je me doutais bien qu'il y eût un truc louche sur mon père, mais je ne sais pas quoi...

Dis-moi tout ce que tu sais, je ne sais rien du 14K, ni de l'implication de mon père. Si je suis en danger, je dois le savoir, peux importe si ça doit me faire peur ou je ne sais quoi. Si je dois me battre, je dois connaître mes adversaires ! Ma mère m'a toujours dit qu'ils ignoraient comment elle est physiquement, et que je pouvais vivre normalement... Qu'il suffisait que je ne parle pas de mon père, limite qu'il ne fallait pas que je parle de mes origines chinoises... Étant Coréenne, ma mère pensait que nous étions en sécurité...

Je le regarde, le plus sérieusement. Je n'aime pas me battre, mais, dans ces moments-là, je peux me défendre. Je me suis déjà battu 1 ou 2 fois parce qu'on m'avait traité de fillette, et on avait insulté ma mère. Je sais, c'était nul de ma part, surtout que je n'aime pas la violence, pas du tout même, mais il y a des choses que je ne supporte pas. Il m'annonce qu'il va me laisser et je secoue la tête. Non, il ne peut pas me balancer ça comme ça et partir ensuite. Il me doit des explications, comme il me le dit, je dois me tenir prêt.

J'ai fini mon spectacle donc j'ai tout le temps pour que tu m'expliques tout ce que tu sais, je dois savoir qui sont vraiment mes ennemis, ce qu'ils me veulent, comment ils savent pour moi et surtout ce que mon père à fait. On n'a jamais voulu m'en parler...

Je passe nerveusement ma main dans mes cheveux. J'ai l'air d'une mauviette et je le suis peut-être, en tout cas mon ignorance sur un sujet aussi grave me fais peur. Je sais que je suis du genre naïf, toutes les personnes qui me connaissent le savent. La mafia peut être est au courant, donc qu'est ce qu'on me réserve ? Je devrais perdre cette naïveté, mais comment ? À qui je pourrais me confier ? À personne ? À mon meilleur ami ? Non, ça, je ne peux en parler à personne, je ne veux pas que ça se sache. Et si je contacte la police, je leur dirais quoi ? Qu'un certain Luo Feng est venu me prévenir que la mafia allait me tomber dessus ? Et si ça le met dans une situation délicate ? Après tout il ne m'a rien fait de mal, juste mis en garde...



©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Jeu 29 Mar - 21:47
Mise en garde
Dae Sung & Feng
Il s'est rassuré lui-même. Bien. On peut continuer. J'aime quand les gens se prennent en main comme ça. Rapidement. Et de la maturité. Les gens qui se laissent déborder par leurs sentiments, je ne peux plus. Avant, je les aurais laissé couler dans la médiocrité et me serais barré ; aujourd'hui je ne les abandonnerai pas, mais je ne saurai pas trop quoi faire. C'est le genre de chose qu'on ne peut pas faire à leur place, il faut que ça vienne d'eux. Dae Sung est le seul à résider dans sa tête. Tête qui n'a pas trop l'air bête par ce que j'entends. Il me demande comment je suis au courant de tout ça. Vu son ton, il a capté que je suis louche -c'est un fait. Je mis quelques secondes avant de lui répondre ; est-ce bien raisonnable de lui formuler une réponse ? Même celle-ci ? Désolé, on ne peut que répondre à l'intelligence.

- Un jour, tout se sait. Rien ne reste dans l'oubli, à voix basse.

Tu m'excuseras pour tout ce mystère Dae Sung, mais tu as plus important à savoir. On s'en fout comment je le sais, le principal, est que tu restes en vie. Je lui explique donc ce que vous avez déjà entendu. Le 14k...une triade connue, peut-être la plus connue du grand public, mais c'est vrai qu'il faut être branché sur ça pour connaître. Tout en parlant, je sens sa suspicion. Il se méfie de moi. Ça se comprend, mais maintenant c'est moi qui dois combattre mon malaise. Cependant, j'ai encore la tête froide. Juste ses connards de profs et ses copains débiles qui me stressent.

D'un seul coup, je le vois reprendre confiance en lui et me presser pour en savoir plus. C'est bien, jeune Wei. Ça me rassure pour lui. S'il fait preuve de combativité face à eux comme il l'est là face à moi, il peut s'en sortir. Désolé pour toi Dae, je me tais. T'attends plus de moi, mais je ne te rends que mon regard. Ne me fais pas répéter, tu as bien compris que tu étais en danger. Bats-toi, c'est ce qu'il faut. Ne te laisse pas faire, tes origines ne doivent pas déterminer ton futur. Oui, ta mère était une idiote de ne pas t'en parler. C'est effarant de naïveté ce que tu me dis, c'est bien une femme...t'aurais certainement été un gars intéressant si t'avais été entouré de vrais hommes. Avec un père mafieux, je pense bien que tu dois avoir plus qu'une once de rage dans le sang. Il veut que je reste. Je comprends ; plus tu connais tes ennemis, mieux c'est. Je jette un énième coup d'oeil, sentant quelque chose sur nous. Un regard mauvais. Un type, qui s'approche de nous. Fait chier. Je te regarde à nouveau, et te réponds du tac-au-tac.

- Okay. Viens, viens avec moi, je me décale, me mets juste à côté de lui, et passe un bras derrière son dos comme à un ami, on va faire un petit tour tous les deux.

Ni vu ni connu, je l'emmène avec moi, je les embrouille. Je l'emmène loin d'eux, loin du tumulte. Ainsi, ça rendait moins louche, plus familier ; tels deux amis qui s'en vont. Je le fais marcher un peu vite. Rapidement, nous sommes sur le trottoir d'une rue calme ; qu'est-ce que ce quartier est calme , je l'avais oublié. Nous sommes vraiment que tous les deux, personne à la ronde. Enfin si, il y a un chien d'un pavillon qui nous aboie dessus dès que nous passions devant lui, mais on s'en fiche c'est qu'un animal. Le regard loin devant, mais un peu bas, je reprends tout doucement notre conversation. Excusez-moi pour les légers blancs, plus ça va plus je galère à reprendre mes mots après une pause.

- Je ne veux pas te faire peur...je veux juste te dire ce qui se passe, comment sont les choses...tu sais te battre ? ...tu as des amis qui savent se battre ? C'est mieux...c'est mieux que tu sois accompagné maintenant, parce que tu vois, les mafieux sont lâches, comme des piranhas ils attaquent à plusieurs.

Wouah, cette voix vague, je me fais penser à mon père. Sauf que j'ai vingt-six ans. Je dois lui donner une image de sage, alors que je ne le fais pas exprès.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Ven 30 Mar - 0:39






 Mise en garde.




Paniquer juste pour ça ne sert à rien, je le sais. D'ailleurs est ce que ça me mettra hors de danger ? Sûrement pas. De plus, nous ne sommes pas seuls donc ça ne sert à rien d'attirer encore plus l'attention. Je sais que je suis peureux, que ma mère m'a toujours surprotégé. C'est vrai aussi que je suis du genre « bisounours » et que je suis souvent trop positif, mais je sais aussi savoir quand avoir peur. Et là par exemple, savoir que des personnes dangereuses savent qui je suis et où j'habite me fais peur. Mais je ne dois pas le montrer, du moins en public. Je tends mon oreille pour l'écouter, car il a baissé la voix, et avec le monde qu'il y a, je l'entends mal. Seulement, il reste vague, très vague et je soupire.

Je vois... Mais ça ne me dit pas comment ils ont su comment est ma mère et qui je suis... 

Je parle à mon tour à voix basse. Ce genre de chose, je n'ai pas envie que ça se sache, je n'en parle à personne et je ne compte pas en parler. Sauf si je n'ai pas le choix. Seulement, je ne sais pas quand je n'ai pas le choix. Est ce que je dois en parler ? Le souci si j'en parle, c'est qu'on ne va pas me croire et en plus ça pourra mettre des gens en danger. Et ça je ne pourrais pas le supporter. Est ce qu'il faut que je prévienne la police ? Ca par contre, ça me paraît être une bonne idée, maintenant à savoir si on va me croire, surtout si je ne dis pas le nom de la personne qui m'a prévenu. Il m'explique ce que c'est que le 14k et j'essaie de faire bonne figure. Si je pouvais partir très loin, je le ferais sans problème. Mais je ne peux pas le faire.

Et... ils font quoi exactement ? Quels sont leurs buts ? Je veux dire, ils sont dangereux, d'accord, mais pourquoi je paierais pour mon père ? Il a fait quoi au juste ?

Je fais un signe à tout le monde pour leur dire que tout va bien, qu'on va sortir un peu après avoir demandé à Feng si on pouvait continuer la conversation, chose qu'il accepte. Honnêtement, je ne savais pas trop s'il allait accepter. Après tout, je ne sais pas comment il sait tout ça. Est ce un policier ? Est ce un type qui traîne avec la triade ? En fait-il parti ? Non, je ne peux pas le laisser partir comme ça, pas sans savoir tout. Je le suis avec une certaine appréhension, en le laissant se comporter comme si nous étions des amis. Ca ne me dérange pas, je suis moi-même tactile que chez moi, c'est naturel, même si c'est vrai que ça m'intimide lorsque je ne connais pas beaucoup la personne. Tant que la personne n'est ni violente et n'a pas de geste osé, ça ne me dérange pas.

Pourquoi me prévenir ? Je veux dire, on ne se connaît pas, tu ne me dois rien... Ne crois pas que ça me dérange de le savoir, juste que tu me dois rien. En plus, j'imagine que ça te mets dans une position délicate, peut être même que tu te mets en danger en venant me parler... Je le regarde avec hésitation, en imaginant le pire. À moins que tu fais toi-même parti de la triade....

Je le regarde, un peu gêné de penser ça. C'est vrai qu'il me prévient gentiment, et moi, je balance ça comme ça... Mais je me méfie vraiment de lui. Je ne sais pas, peux être est ce parce que j'ignore ce que le milieu, comme il appelle la triade me veux, mais j'ai l'impression que chaque personne peut en faire partie. Maintenant faut que j'arrive à les reconnaître... Mais je suis trop gentil.

Je sais me battre oui et non, je me suis déjà battu, mais une ou deux fois seulement... Je ne veux pas mettre mes amis en danger, hors de question. Et si je prévenais la police ?

J'imagine qu'il ne voudra pas, mais dans ce cas à qui je peux en parler ? Qui pourrait m'aider sans mettre en danger les autres ? Hein ? Qu'est-ce que c'est injuste....



©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Mer 4 Avr - 14:40
Mise en garde
Dae Sung & Feng
Non, ça ne te dit rien sur comment ils savent pour toi. Ça te donnerait trop de (faux) indices sur comment je connais ton existence. Alors je n'ai rien dis. Je l'ai ensuite éloigné de tout le monde, qu'on soit que tous les deux. Je le sens bouillant de curiosité, il va enchaîner les questions. Je m'y prépare. Ça a déjà commencé avant qu'on s'éloigne. Bonne idée ce geste du bras, ça les calmera un peu là-bas. Ils ne vont pas nous suivre ou rejoindre comme ça.  Bien, nous sommes à présent que tous les deux. Nous nous sommes en train de marcher, sans nous presser. Je ne le regarde plus mais je l'écoute, prenant le temps de faire circuler l’information deux fois dans mon cerveau avant de lui répondre. Wouah, ce qu'il me sort. La question que je redoutais, il me la sort d'entrée de jeux. Tant mieux, débarrassons-nous en le plus vite possible. J'en avais oublié mon bras autour de sa taille ; je dois me faire gâteux avec la maladie. Il est calme comme garçon, ça doit être pour ça.
.
- Oh, tu sais...entre chinois, ce n'est pas dans notre culture de ne pas abandonner un frère. Tu te considères peut-être comme un coréen, mais tu es un sino-coréen : c'est comme si tu faisais partie de la famille. Affirmai-je en tournant la tête pour le regarder. T'as pas à t'en faire pour moi, c'est normal ce que je fais.

C'est la réponse la plus fumeuse que j'ai sorti de ma vie...mais je vous ai sorti ça d'une sincérité, je n'en reviens pas moi-même. Parce qu'il y a un soupçon de vérité derrière cette grosse connerie, vraiment : je me sens réellement proche de lui. Ce pauvre petit gars, qui va se faire laminer à cause des bêtises de son crétin de daron qu'il n'a jamais connu, lui non plus n'est pas né sous une bonne étoile...sa vie va prendre un tournant à 360° sans raison, et je sais ce que ça fait. Personne ne mérite ça. Moi aussi j'aurai aimé quelqu'un me prévienne. Pour l'assistante sociale, pour le racisme du ministère de l’Éducation, pour mon enculé de médecin-cancérologue-spé incompétence...rien que pour ça je veux l'aider. Je peux le faire. Le pauvre ne pourra compter sur personne, même pas la police, pour ça, à part moi. Je comprends sa méfiance, mais j'espère que je l'ai un peu attendri.

- La police ? Han, mon vieux, si tu savais..., en détournant la tête dans un rire nerveux. Grosse blague comme tu me sors, Dae Sung. Ça ne sert à rien, tu vois bien qu'elle ne fait pas son boulot. Elle en a rien à cirer des problèmes de notre communauté, sinon ça ferait belle lurette qu'il n'y aurait plus de triade. C'est à nous de nous occuper de nos problèmes.

C'est à nous de nous occuper de nos problèmes, point. Triade ou pas triade. De manière générale, la police n'en a à faire des problèmes des concitoyens, alors la communauté chinoise... Même, quel infantilisme de laisser notre sécurité à l'Etat. Un adulte règle toujours ses problèmes lui-même, peu importe le contexte. Autre chose qu'il m'apprend : le petit n'a pas l'expérience du combat. Ah. C'est un problème. Pff, merci les mères connes qui féminisent les mecs.

- Une ou deux fois, mhmh... ,dis-je, surtout pour moi-même, ...et est-ce que t'as gagné ? Ils étaient combien ? Ce n'est pas le nombre en lui-même qui fait le guerrier, mais son nombre de victoires.

Je vous sors ça tellement philosophiquement...mais c'est tellement vrai. C'est dommage qu'il ne l'a pas fait de nombreuses fois, mais s'il les a tous gagné, il y a quelque chose. Il y a du potentiel. C'est ça que je veux savoir. Parce que je les connais les gars en question, c'est pas comme si je ne les connaissais pas depuis tout petit : des grandes gueules, mais je sais de quoi ils sont réellement capable de faire. Je ne peux pas faire l'apprentissage de Dae Sung à sa place, mais je peux l'y préparer.
© YOU_COMPLETE_MESS


Dernière édition par Luo Feng le Ven 13 Avr - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Dae Sung
Âge : 24
Occupation : Étudiant en danse contemporaines et mannequin
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Aucun
Multicompte : non
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1786-kim-chin-danser-pour-s-exprimer
Mer 4 Avr - 23:48






 Mise en garde.




Je sais que la curiosité est un vilain défaut, mais pour être honnête, je veux connaître tout ce que ma mère à voulue me cacher sur mon père et sur ce qu'il faisait, même si ça risque de me faire peur. J'ai tellement de questions à lui poser. Quel était le rôle de mon père dans le 14k ? Est ce qu'il était un meurtrier ? Un dealer ou je ne sais quoi ? Ma mère refuse depuis toujours de me le dire, à la place elle m'a toujours dit qu'il était dans la police et c'était la raison pour laquelle il est mort. Elle m'a dit qu'en voulant arrêter un méchant, celui-ci la tuer de sang-froid. Et moi, fils à maman que je suis, je l'ai cru les yeux fermés. Je continue de lui poser des questions, mais j'ai l'impression que ça le dérange, mais tant pis.

Hum... Mouais.... Cette réponse ne me plais pas, il me cache quelque chose. Je me comporte normalement, je suis né en Corée, ma mère est coréenne. Mon côté chinois, je ne l'ai que du côté de mon géniteur qui est décédé, rien de plus même si je parle le chinois....

Et sinon je pouvais parler calmement au lieu d'être froid et tranchant... Mais bon, j'ai une excuse, je n'aime pas son sous-entendu, du moins s'il y en a un. Je soupire pour me calmer alors qu'il essaie de me rassurer. Je me cache un peu pour rougir, honte de m'être emporté, mais je ne m'excuserai pas pour une fois. Après tout, il parle, il parle, mais ses réponses sont tellement vagues que ça devient énervant. Je sais très bien que je vais devoir demander des comptes à ma mère, lui dire que mon ignorance. Je fronce les sourcils, vexé qu'il se foute de ma gueule.

Eh, je demandais, pas la peine de se moquer de moi ! Je soupire. Alors à qui je peux en parler ? Pas mes amis, je refuse de les mettre en danger....

Ouais, bon, je me suis battu que deux fois et j'ai dû aller les deux fois à l’hôpital. Et ma mère s'était mise dans tous ses états en me disant qu'elle avait déjà perdu son mari et qu'elle n'aimerait pas perdre son fils unique. Je m'en suis tellement voulu les deux fois... Bon, en même temps, si j'ai été dans un sale état, les deux autres personnes, l'on était, mais ils saignaient encore plus. Mais est ce que je serais de taille à me battre contre des gens aussi dangereux qu'une secte ? À l'entendre non. Je rougis et baisse les yeux, honteux.

Je ne sais pas trop... Les deux fois, j'ai été à l’hôpital, mais je ne suis pas resté longtemps comparer aux 2 autres gars... En tout cas, ils n'étaient pas beaux quand les secours sont arrivés...

Je me sens minable, ignorant et minable, mais en même temps, ce n'est pas de ma faute. Je devrais apprendre des arts martiaux, ouais, c'est une bonne idée, mais est ce qu'il est trop tard ? Je ne pense pas, mais je déteste vraiment la violence, ça me mets mal à l'aise et tout... Bon sang, dans quel merdier mon père m'a mit...


©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luo Feng
Occupation : Vengeance
Quartier : Busanjin
Situation : Fatalement célibataire
Don : Réflexes surdéveloppés
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1835-luo-feng-just-in-case-my-faith-
Jeu 12 Avr - 23:59
Mise en garde
Dae Sung & Feng
« Je comporte normalement », « ma mère est coréenne », « mon côté chinois, je ne l'ai que du côté de mon géniteur », et t'as gueule un peu ? Putain mais c'est pas possible d'être rabat-joie comme ça !   Ça ne pas valait le coup d'être gentil. Faut croire qu'il faut être un gros connard pour se faire entendre. De toute façon ça a toujours été comme ça avec moi, ma gentillesse on me l'a toujours renvoyé à la gueule. Je suis con aussi, comment j'ai pu penser que ça allait changer. C'est sûr qu'on me prendrait plus au sérieux si les gens savaient que je suis mourant, mais c'est pas écrit sur ma face.

Et il est susceptible en plus. Putain. Pourquoi je suis là déjà, moi ? Avec ce petit con ? Ah oui, son père, le 14K. Oui ben s'il est comme ça en face d'eux, c'est parfait : il peut se faire latter la gueule, j'en ai rien à foutre.  A qui tu peux parler ? Ben à ta mère, elle va être très contente que tu saches tout. Là encore, je ne dis rien. Pas pour le moment. J'essaye d'être sourd, ce n'est pas facile. Je prends sur moi pour garder mon calme ; allez, ce n'est qu'un gamin, il est insouciant. Je reprends ma voix de sage, essayant de le rassurant comme me calmer.

- Si ce sont tes amis, comme tu dis, ils seront là pour t'aider...dans le meilleur comme dans le pire. A plusieurs, vous risquez moins que seuls...

C'est pourtant tellement vrai, mais il ne semble ne pas vouloir le comprendre. Que ce soit dans les bons comme dans les mauvais moments, pour moi un ami c'est ça. Je place haut la fraternité. Tout le monde devrait faire pareil, mais je sais que les coréens sont parfois plus proches des japonais sur ça...j'espère pour Xiang qu'il a de vrais amis. Bien, passons à son palmarès. Ah, petit séjour à l'hôpital, c'est bon ça. Je l'écoute, regardant nos pieds. Je le sens terriblement gêné. Il ne sait pas trop comment le dire. Pour lui, une victoire c'est quand le perdant est à l'hosto mais pas lui. Alala, cette immaturité.

- Mhmh... en l'écoutant ...mhmh...je ne sais pas trop quoi en penser...mais tu n'as pas retenu tes coups, c'est bien... Je m'arrête, je le regarde. Je n'ai pas trente-six-mille solutions à te donner, juste un bon conseil : sors les crocs. Ne mêle pas les flics à ça, règle tes propres problèmes. N'implique personne si tu veux, mais je te préviens, ils aiment cogner ; c'est mieux à deux ou à trois, même si vous n'êtes pas forts. Sois le plus possible accompagné. Évite les manifestations publiques comme aujourd'hui, c'est l'idéal pour les guet-apens et les snipers. N'oublie pas que tu es suivi et observé. Ah oui, et ne paye rien si on te demande, tu n'en finiras jamais... sur ce je vais te laisser là, je t'en ai dis beaucoup. Si tu as besoin de me revoir, tu peux me trouver à Busanjin, Xin Yuan Luo.

Tout va bien aller, je lui ai dis l'essentiel. Le reste, c'est à lui de faire, d'anticiper. Je ne peux pas faire plus. J'ignore son destin, mais je sais que si on m'avait dit pareille chose, je m'en serais sorti. Je préférais me dire qu'il en allait être de même pour lui. Je ne me voyais rien de plus lui dire, ce devait être alors le bon moment pour s’éclipser. Bon, okay, j'ai encore un scrupule pour lui, pour ça que je lui ai dis le nom du restaurant de mes parents. Mais c'est juste pour me rassurer moi, pas lui, je suis sûr qu'il n'aura pas besoin de me voir. Puis je ne suis qu'un malade moi : qu'est-ce que je pourrais faire d’autre pour lui ??
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en garde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MISE EN GARDE - CHENILLES PROCESSIONNAIRES
» Mise en Garde
» Mise à jour 1.01 - 27/12/2011
» Garde impériale
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM-
Sauter vers: