AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 I am in Hell. [ft. Tachibana Kôta]

avatar
Lee Jae Sun
Âge : 24
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Il y a ce petit flic qui lui plaît bien
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Mer 14 Mar - 20:21
I am in Hell.




Ça devait bien faire une heure ou peut-être même deux que j'étais là, assis sur mon lit, en tailleurs à fixer les quelques pilules posées en face de moi. Ça faisait longtemps que je n'avais rien pris de si fort que ça. Pourquoi j'en étais arrivé là déjà ? Ah ouais, parce que ma vie n'était qu'une succession de merde sans nom en ce moment. Entre mon boss qui me foutait la pression, les clients qui devenaient beaucoup trop lourds et plein d'autres choses, je n'en pouvais plus. Mon regard passait inlassablement de mon portable dont l'écran restait désespérément éteint, à ces petites choses blanches qui ressemblaient plus à des bonbons qu'autre chose.

Dans ma main gauche, la bouteille que je tenais commençais à anesthésier mes doigts tant elle était fraîche. Je ne l'avais toujours pas ouverte. Je n'en avais toujours pas bu et pourtant j'avais la gorge vraiment sèche. Pas besoin de préciser que ce n'était pas une bouteille d'eau, son contenant était bien plus fort que ça. J'en avais besoin ce soir, d'ailleurs j'avais l'impression que j'en avais besoin de plus en plus souvent ces derniers temps. Pourtant ça faisait longtemps que je n'y avais pas touché ! Jusqu'à maintenant je n'avais pas craqué. Comment j'avais fait ? Est-ce qu'il était bon après tant de temps de reprendre avec quelque chose de si fort ? Sans doute pas. En fait, j'étais presque certain que même si j'avais été défoncé vingt-quatre heures sur vingt-quatre jusqu'à aujourd'hui ça ne serait quand même pas conseillé. Et pourtant maintenant elles étaient passées de devant moi, posées sur le lit à dans la paume de ma main libre.

Je regardais une dernière fois mon smartphone. Toujours rien. Rien du tout. Le vide, le néant total. Mon ventre se mettait à grogner légèrement comme pour me supplier de poser ça et de plutôt aller dévorer un truc mais j'avais tellement la flemme de sortir ! Allez, tant pis. Après tout je l'avais déjà fait avant alors pourquoi pas une fois de plus aujourd'hui ? Je portais ma main à ma bouche et voilà, elles étaient passées dans ma gorge comme par magie ! Une fois le contenu de la bouteille vidée jusqu'à la dernière goutte, je me levais, enfilais ma veste et sortais rapidement. Il fallait que je me dépêche avant que ça ne fasse effet. Je devais acheter à manger, absolument mais la supérette était loin et mes jambes déjà lourdes. Encore quelques mètres et j'y arrivais. Quelques chips, des bonbons et le tour était joué ! Je n'avais plus qu'à rentrer chez moi-même si ça ne serait pas une mince affaire. Et c'était surtout sans compter sur la caissière qui racontait sa vie à la première cliente. Deux mamies qui jacassent, c'est bien ma veine !

Et pendant ce temps, l'effet monte et imprègne petit à petit ses tissus.
Je transpire, j'ai chaud, je sue à grosse gouttes, j'ouvre ma veste mais ça ne change rien. Mes cheveux se plaquent à mon front. Tout tourne autour de moi. Mes lèvres sont sèches. Je vois que la caissière me regarde, la vieille se tourne vers moi également. Elles me parlent mais les mots ne parviennent pas à mes oreilles. Leurs visages se déforment, je suis face à mes démons. Je lâche ce que j'ai dans mes mains pour les poser sur mes yeux. Mon corps tangue dans tous les sens, à droite, à gauche. Je me heurte à un étalage et des produits tombent au sol. J'aimerais m'excuser mais les mots ne sortent pas. Je sens des mains m'agripper et je me débats de toutes mes forces.
Il pense qu'ils veulent l'attraper et lui faire du mal. Il pense qu'ils ne vont jamais le laisser partir.

Finalement, mon corps s'écroule au sol. Je suis aveuglé par les néons du magasin et je vois deux personnes se pencher au-dessus de moi. Mes yeux me brûlent et je les ferme. Pendant quelques secondes je me sens mieux mais un bruit atroce comme un grésillement horrible résonne soudainement dans mes oreilles. Un bruit que j'ai déjà entendu. Je sais que c'est trop tard. Je sais que je suis déjà dans le néant.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
 
I am in Hell. [ft. Tachibana Kôta]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUSANJIN :: Seomyeon Road-
Sauter vers: