AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
 

 I just want to be sexy honey, and I know you can help me. [Ft. Lee Jung Ran]

avatar
Lee Jae Sun
Âge : 24
Occupation : Barman chez Interplay
Quartier : Busanjin
Situation : Il y a ce petit flic qui lui plaît bien
Don : Contrôle de la lumière
Niveau : 1
Multicompte : Kim Ho Joo - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t560-lee-jae-sun-p-r-e-t-t-y-boy
Sam 3 Fév - 3:55
I just want to be sexy honey,

and I know you can help me.





Comme après chacun de mes services, je fumais ma cigarette à l'arrière de l'interplay. Ce soir, ça avait été étonnement calme. En fait depuis quelque temps c'était toujours étonnement calme. Je ne savais pas pourquoi c'était comme ça mais ça l'était juste et pour être honnête ça me faisait bien chier ouais. Rien de croustillant à se mettre sous la dent, que dalle, nada. Je m'ennuyais au travail et les heures ne passaient pas. Je commençais à regretter l'époque où je bossais au Fuzzy. Franchement, c'était sympa. Il y avait un plus d'animation qu'ici et je devais bien admettre que l'ambiance me correspondait un peu plus. Finalement je ne savais pas trop pourquoi j'étais parti. Sans doute sur un coup de tête comme j'avais l'habitude de le faire. Merde. Ça m'avait donné envie de passer là-bas. Ouais, j'allais faire ça avant de rentrer. Après tout je n'avais rien d'autre à faire de ma soirée non ?

D'un revers de main je jetais mon mégot, je remontais le col de ma veste et je partais en direction de mon ancien lieu de travail avec les mains dans les poches et la tête légèrement rentrée dans mon écharpe. J'avais froid, c'était indéniable. Et j'étais impatient de me réchauffer. On pouvait entendre la musique du bout de la rue et je souriais déjà en apercevant les quelques personnes qui discutaient devant le club. Ouais, c'était définitivement plus vivant ici.

J'entrais dans le lieu plein de monde et de bruit. Je devais me faufiler dans la foule pour atteindre le bar. J'étais connu des serveurs et des serveuses ici, la plupart étaient d'anciens collègues après tout. Je me faisais servir et discutais un peu avec certains d'entre eux. La musique me forçait à tendre l'oreille. D'ailleurs je finissais par me concentrer sur la scène d'où elle provenait. Tiens donc, c'était Jung Ran qui assurait le show ce soir visiblement. Elle était magnifique, il fallait l'avouer, elle connaissait son travail. Une sensualité particulière se dégageait d'elle et c'était plaisant de la regarder. Moi je n'étais pas comme ça. J'étais un peu jaloux d'ailleurs. Bon je ne voulais pas porter de tels talons, ce n'était pas ce que je disais, mais on m'avait souvent reproché mon manque de sensualité. J'étais trop stricte, trop brutal, et ça ne plaisait pas toujours. Dommage que je ne m'entendais pas plus que ça avec elle à l'époque sinon je lui aurais sans doute demandé de m'apprendre. Eh, il n'était pas trop tard non ? Elle ne m'aimait pas trop avant mais peut-être que ça pourrait changer ? À voir.

Quand elle quittait la scène, je quittais le bar. J'allais à l'arrière, je savais qu'elle sortait par ici. C'était plus prudent quand on faisait son métier. J'attendais un peu plus loin, je ne voulais pas la surprendre. J'avais quand même dans l'idée de lui demander à m'apprendre à bouger mon corps pour se faire dresser des hommes. C'était pas rien non ? C'était même plutôt audacieux. Mais bon, comme on dit, ça passe ou ça casse.

Je jette un coup d'œil à ma montre. Elle ne devrait pas tarder. J'ai le temps de fumer, encore. Oh ça va, depuis celle de l'interplay je n'en ai pas allumé ce qui doit faire environ trois bonnes heures. C'était raisonnable non ? Enfin bon. Un bruit attirait mon attention. Oh ? Je n'étais visiblement pas le seul à attendre quelqu'un. Une silhouette se dressait pas si loin de moi. Je l'avais vu mais visiblement ce n'était pas le cas de l'autre personne. Je n'y portais pas plus d'attention. C'était sans doute juste quelqu'un qui attendait un employé, un peu comme moi finalement. Pas de quoi fouetter un chat.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 21 Juin - 4:51
I just want to be sexy honey,
and I know you can help me
jungran & jaesun

Ma vie semblait être de plus en plus hors de contrôle. Plus les mois ici s’écoulaient et plus mon ancienne vie me rattrapait. Celle où je n’étais que le pantin de mon père, élevée dans la dureté pour devenir la plus redoutable des armes. Si l’arrivée de Takuya fut un véritable bonheur, celle de Kotarô l’était bien moins ! Il m’avait piégée avec ses menaces et je ne savais pas encore comment réagir correctement face à sa venue ici. Pour autant je ne pouvais pas fuir une nouvelle fois. Pas encore. Pas maintenant. Au lieu de me morfondre je tentais de reprendre un minimum de contrôle sur ma vie. Danser, faire le show et retirer ces quelques bouts de tissus me donner l’impression d’avoir enfin la main sur un aspect de mon existence. Beaucoup pourront vous dire que cela me réduit à un objet, que je ne suis que le désir de ces hommes ; qu’ils me contrôlent. Mais c’est parfaitement faux ! J’irais même jusqu’à affirmer que c’est la situation inverse. J’ai le contrôle de ces hommes qui bavent rien qu’à la vue de mon corps. Chaque jeux, chaque regard, chaque nouvelle parcelle de peau suffit à les rendre fou. Beaucoup deviennent strip-teaseuse par obligation ; je l’étais devenue par choix. Aussi mon sourire était parfaitement réel et cela ne faisait que rendre mes danses plus distrayantes. Une fois nue comme un nouveau-né, je quittais la scène pour retourner dans les loges. Mon spectacle était terminé et je pouvais profiter d’un repos mérité. J’avais offert le meilleur de moi-même ce soir et mes danses avaient été bien plus nettes que les autres soirs. Il faut croire que la colère qui est encrée au creux de mon estomac réussit à me rendre bien plus vive et passionnante. Je retouche mon maquillage puis enfile un mini short avec un large pull et des cuissardes. Mon estomac se serra à l’idée de devoir franchir une nouvelle fois cette porte arrière mais c’était la meilleure manière de quitter le Fuzzy. Mon sac sur l’épaule, je saluais mes collègues avant de sortir dans l’air frais de la nuit. Une fois la porte refermée dans mon dos, je frottais mes mains et descendais les marches lentement. Mes talons résonnaient dans la ruelle. Mon regard ce posa sur ma droite, chemin de l’enfer ; je me dirigeais alors vers la gauche en espérant qu’un taxi vienne rapidement me récupérer.

Quelle erreur ! Je n’avais pas vu cet homme tapis dans l’ombre qui semblait n’attendre que ma venue. Il attendit sagement que je le dépasse -du moins je le devinais- et attrapa mes hanches par derrière. Ses lèvres se collèrent contre mon Oreille et je pouvais déjà sentir la dose immense d’alcool qu’il avait ingéré. « Lâchez-moi tout de suite ! » Mes mots semblèrent ne faire aucun effet. Il serra encore plus son étreinte autour de mon corps, passant ses mains sous mon pull pour les poser sur ma peau. J’avais envie de lui asséner le pire des coups pour qu’il se décide enfin à m’obéir. Mais c’était impossible. Mon corps s’était parfaitement raidi depuis que sa peau avait touché la mienne. Les images de cette sombre nuit me revenait en mémoire et je me souvenais de la facilité avec laquelle cet autre homme m’avait attrapé, humilié et brisé. « Tu vas rester bien sage. Hein ? Je veux pas te faire de mal ma belle. Je veux juste ton corps. » Il repoussa mes cheveux pour accéder aisément à ma nuque. Je fermais si fort les yeux que j’en avais mal. Mais je ne pouvais pas rester ainsi indéfiniment. Mon regard chercha de l’aide, n’importe qui ; mais j’avais justement choisi cette ruelle afin de ne croiser personne ce soir. C’est alors que je vis cette silhouette au loin. Celle d’un homme qui semblait lui aussi attendre. Qu’avaient-ils tous à venir ici ? Peut-être était-ce son complice ? Peut-être était-ce un autre pervers de sa trempe ? Mais qu’importe ce qu’il était, il me fallait tout de même tenter. Alors je criais. « Hé vous ! S’il vous pl… » Mais je n’eut pas le temps de terminer ma phrase. L’inconnu posa sa main sur mes lèvres avant de laisser un rire terriblement effrayant lui échapper. « Toi ! Dégages de là. Tu vois pas que je suis occupé ? » L’hypothèse du complice tombait à l’eau. Mon regard se faisait alors suppliant. J’avais besoin de lui. Mon corps ne répondait plus de lui, figé par les souvenirs de cette autre nuit terrible. La situation était horriblement similaire, sauf que cette fois j’avais l’impression et l’espoir de pouvoir m’en sortir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
I just want to be sexy honey, and I know you can help me. [Ft. Lee Jung Ran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Honey - Le miel attire les abeilles
» i miss you, honey. » ft. dylan.
» Honeydukes se réinvente !
» Priam A. Ryback va dormir;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM :: Fuzzy Navel-
Sauter vers: