AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 As cute as her mother. [Ft Gao Hwa Young]

avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Sam 3 Fév - 3:37
As cute as her mother.




Ce mois avait été un peu compliqué pour moi. Avec les changements d'emploi du temps et plein d'autres petites choses je m'étais vu contraint de faire un peu moins d'heures au magasin de fleur et, forcément, je l'avais bien ressenti au niveau de ma paye qui avait été relativement maigre. Maintenant j'avais trouvé un rythme alors j'avais pu m'arranger de nouveau avec le patron mais en attendant j'étais fauché. Complétement fauché. J'avais demandé un peu d'argent à Dae, chose que je détestais vraiment faire et pourtant je l'avais fait. Bien sûr ça avait piqué sa curiosité et j'avais dû lui expliquer un peu la situation. Et là, comme un miracle il m'avait parlé de cette dame qui cherchait quelqu'un pour un peu de baby-sitting.

Je n'avais jamais trop aimé les enfants. Ou peut-être que c'est eux qui ne m'aimaient pas. Le peu de souvenir que j'avais avec des enfants étaient relativement désagréables. J'avais essayé de tout mon cœur, vraiment, mais quand un gosse se retrouvait près de moi, c'était systématique, il se mettait à pleurer. C'était pareil avec les animaux d'ailleurs. Ils me fuyaient tous comme la peste. Pourquoi ? Je n'en savais vraiment rien. Pourtant je n'avais rien contre eux moi. Vraiment rien.

Enfin bon, je n'avais pas le choix. Je devais rembourser Dae et vivre jusqu'à la fin du mois alors j'avais pris le numéro de son amie afin de la contacter pour aller garder sa petite fille. Il m'en avait un peu parlé, m'avait dit qu'elle était adorable et gentille. Je n'en doutais pas mais j'étais un peu effrayé. J'avais peur qu'elle ne m'aime pas du tout. Comment j'allais faire si elle se mettait à pleurer sans pouvoir s'arrêter ? Ce serait vraiment minable et je me sentirais vraiment mal. Puis je passerai pour quoi aux yeux de la maman ? Sans doute un gros nul qui ne sait pas gérer un enfant malgré son âge. 22 ans, c'est l'âge où on doit commencer à penser à ce genre de choses non ? Moi je n'y avais jamais réfléchis. Non pas que je refusais catégoriquement l'idée d'avoir un petit ou une petite mais c'était juste comme ça. Je n'avais pas le temps d'y penser pendant que d'autres étaient parents à mon âge. Enfin, j'avais le temps, largement.

Je jetais un coup d'œil sur ma montre. L'heure approchait. Je jetais un coup d'œil à mon apparence dans le miroir de ma salle de bain encore plein de buée. Je n'étais pas encore habillé et mes cheveux étaient mouillés. Est-ce que je devais les sécher ? Je n'en savais rien. Je n'avais probablement pas le temps pour ça. Ouais je n'avais définitivement pas le temps. Un dernier encouragement mental, un pantalon, un pull et ma veste plus tard je me retrouvais sur le chemin pour aller garder la petite.

On avait pas mal échangé par message avec la maman. Elle semblait être une femme d'une grande douceur, sans doute une maman géniale. Le courant était bien passé et j'espérais qu'une fois face à face ça irait tout aussi bien autant avec elle qu'avec la petite. Je me posais des tonnes de questions, c'était une expérience nouvelle c'est sûr. Ça ne pouvait m'apporter que du bon non ? Enfin c'était trop tard pour reculer, j'étais devant la porte. Je toquais par quatre coups comme toujours et attendais sagement en inspirant à fond. Allez Ho Joo. Cet enfant-là c'est le bon.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gao Hwa Young
Âge : 19
Occupation : couturière la semaine ; elle joue dans le groupe døubt
Quartier : Gangseo
Situation : amoureuse et jeune maman
Multicompte : jung nina & wang mei
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t276-gao-hwa-young-just-let-me-be#352
Mer 20 Juin - 7:27
As cute as her mother
hojoo & hwayoung

La vie vous laisse parfois des moments de répit. Parce qu’elle a décidée d’être douce avec vous pendant quelques instants. Parce qu’elle est lassée de vous offrir des combats qui vous fatigue. Parce qu’elle a autre chose à faire qu’à s’occuper de votre cas. C’est ce que la vie m’a laissée. Près de deux années de répit auprès de ma fille. Enfin si on peut appeler ça du répit ! J’ai vécu bien trop de choses autant physiquement qu’émotionnellement. Mais la vie m’avait tenue éloigné de ses grands débordements. Les examens approchaient à grands pas. Ils venaient briser mon répit. Oui, j’ai vécu bien des choses plus difficiles que des examens. Vous devez sans doute trouvez ça idiot de mettre ses épreuves en haut de liste, bien avant le fait de devoir être une mère ado et en assumer toutes les responsabilités. Ne dit-on pas que les personnes idiotes ne savent se concentrer que sur des choses simples ? C’est ce que j’étais : une idiote. Il ne faut pas prendre cette remarque de manière péjorative ! J’étais simplement cérébralement bien moins douée que la moyenne. Toujours queue de liste, à croire que j’avais compris à l’envers le fonctionnement et que je tentais de toutes mes forces d’être la pire des élèves ! Quoiqu’il en soit, même si je suivais un apprentissage, il me fallait passer les examens finaux. Alors, peut-être que j’aurai un réel emploi et que l’on pourra trouver un meilleur lieu de vie. Alors, peut-être que je pourrai offrir à Sun Hee davantage d’espace. Mais pour l’heure il ne fallait pas rêvasser. Il me fallait travailler de toutes mes forces comme je ne l’avais jamais fait jusqu’à présent. Il faut croire qu’ils ont tous raison : un enfant ça vous transforme à jamais !

Bien entendu Dae était au courant de ma situation. Comment cela pourrait-il en être autrement ? Il avait été mon meilleur soutien lors de ma grossesse et s’était transformé en oncle parfait pour la petite. Aussi j’ai immédiatement eut confiance en lui lorsqu’il m’a proposé de passer mon numéro à l’un de ses amis. Ho Joo qu’il s’appelait. Il cherchait de quoi arrondir ses fin de mois, ou quelque chose dans ce genre-là. Ce qui tombait à point nommé avec mon propre cas. Nous avons longuement discuté par messages avant de décider de tenter un essai. Juste pour voir si le courant allait aussi bien passer entre ma fille et lui, qu’entre lui et moi. J’essayais un peu de ranger le salon mais c’était peine perdu. Mon père n’étant pas très ordonné, jamais il ne m’avait appris comment bien ranger une maison. Et avec un enfant dans le lot c’était une véritable catastrophe. Cependant, alors qu’elle s’amusait avec un xylophone, j’avais réussi à mettre un peu d’ordre. Au moins il n’allait pas tomber à terre en trébuchant sur un jouet appartenant à Sun Hee. L’étage, lui, pouvait attendre. Le salon, la cuisine et tous les éléments essentiels à ma fille se trouvaient à cet étage. Les escaliers ne menaient qu’à des combles aménagés pour en faire ma chambre. Notre appartement n’était pas bien grand pour trois personnes et on se marchait souvent dessus ; mais il avait l’avantage d’être douillet et chaleureux à souhait, respirant la vie.

Quatre coups tombèrent sur la porte et je posais mon manhwa sur la petite table. « Maman. Porte ! » Son doigt pointait vers l’entrée avant qu’un doux rire ne traverse ses lèvres. Où étaient passé ces derniers mois ? Je me souviens de ce mois d’août 2016, alors qu’elle mettait pour la première fois les pas dans ce vaste monde. Contournant la petite, je frottais tendrement ses cheveux avant d’aller vers l’entrée et d’ouvrir la porte. Ho Joo était à l’heure, ce qui était déjà un excellent bon point. « Entre ! Reste pas là. Comment tu vas ? » Ce n’était que des questions basique, une entrée en matière. Alors que je le laisser passer le pas de la porte, je la refermait derrière lui et voyait en me retournant ma fille l’observer de ses grands yeux, fièrement levée sur ses deux jambes. Elle marchait depuis peu mais elle gambadait avec autant d’énergie que son père. « Tu veux boire quelque chose ? Il fait un peu chaud en ce moment. J’ai pas mis la clim trop fort à cause de Sun Hee. Mais j’ai des mini ventilateur s’il faut. » Un sourire restait sur mes lèvres. La petite s’approcha de lui et accrocha ses mini mains sur son bas. C’était une enfant avide de curiosité, d’aventure et de connaissance. Tout ça elle devait également le tenir de son père puisque j’avais beau être une véritable casse-cou dans ma jeunesse (dis-je du haut de mes dix-neuf ans !), je n’étais jamais aussi curieuse du monde. « Tonton. » Je souriais. Sun Hee nommait tous les hommes tonton, et toutes les femmes tata. Comme s’il n’existait que ça comme appellation. Je m’avançais vers la cuisine en désignant d’un grand mouvement de bras tous les lieux qui nous entouraient. « Tu peux aller partout où tu veux. C’est comme chez toi ici. » Ma main se posa sur la poignet du réfrigérateur afin d’en sortir une bouteille de jus de fruit, puis mes yeux glissèrent vers Ho Joo attendant de savoir s’il mourrait de soif ou non et, si tel était le premier cas, il désirait boire quelque chose.
Made by Neon Demon


keur :
 

_________________


“I will love you till the day each and every star of the universe collapses into itself. Until then i will love you with the intensity of a black hole.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Sam 22 Sep - 14:20
As cute as her mother.




Qu'est-ce qui m'avait pris de faire une chose pareil ? J'étais nerveux comme pas permis à l'idée de devoir garde cet enfant. Je n'y connaissais vraiment rien et pire encore je n'en avais jamais vraiment côtoyé. Impossible de savoir si le feeling avec eux était bon ou pas. J'avais pourtant été un enfant un jour moi-même mais ce n'était sans doute pas suffisant. Cependant je ne pouvais en aucun cas faire marche arrière. J'avais besoin de la somme qui m'attendait à la fin de la garde et je ne pouvais pas planter cette pauvre femme sans donner la moindre explication ni nouvelle d'autant plus que c'était Dae qui m'avait conseillé à elle. En plus de mettre la honte sur moi, je le mettrais lui aussi dans le pétrin. Quelle galère. Cependant c'était une expérience à tenter. Après tout, si je n'avais pas des préférences ambiguës et si Dae était une fille, je serais sans doute moi-même amené à avoir des enfants un jour alors c'était un bon test non ? Il ne pouvait rien arriver de bien grave, la petite n'était pas un nourrisson tout juste né de ce que j'avais pu comprendre. Allez, ça ira.

Je toquais par quatre coups et la mère ne tardait pas à venir m'ouvrir. Je m'attendais à une femme d'un certain âge avec des cheveux décoiffé et le visage marqué par la fatigue à l'idée d'avoir à élever une petite créature tout juste aussi grande que la moitié de sa jambe mais non. Je n'aurais pas pu plus me planter que ça. Elle était jeune, belle, fraîche et semblait on ne peut plus épanouie. Pour le coup c'était moi qui avais l'air rongé par la fatigue comparé à elle. Mes problèmes d'argent perturbaient on ne peut plus mes nuits et c'était compliqué de le cacher.

J'étais vraiment sens dessus dessous face à elle à tel point que je ne remarquais pas tout de suite qu'elle m'avait invité à entrer. Ce n'est qu'après plusieurs longues secondes (ça semble peu dit comme ça mais c'était tout de même bien trop long pour échange traditionnel) que mon corps se décidait enfin à bouger pour entrer dans son appartement. Je vais bien merci. Et toi?

J'enlevais mes chaussures, enfilais des chaussons et commençais à regarder un peu autour de moi aussi discrètement que possible pour ne pas sembler trop impoli ou indiscret. C'était mignon, cosy et chaleureux. Pour le coup je ne m'étais pas vraiment trompé sur ce que j'avais imaginé. Il en était de même pour sa personnalité. J'avais réussi à voir à peu près le genre de femme qu'elle était via les sms que nous avions échangé avant de prendre la décision que je garderais sa fille ce soir-là

C'est très bien comme ça ! Et, un grand verre d'eau ne serait pas de refus. Je ne voulais pas me montrer trop indélicat en demandant quoi que ce soit d'autre. Je ne pouvais pas expliquer pourquoi mais j'avais vraiment envie qu'elle ait une bonne impression de moi donc je faisais attention à chacune de mes paroles, chacun de mes gestes. Mes yeux se posaient d'ailleurs enfin sur la petite et un sourire instantané se marquait sur mon visage. Elle était vraiment à croquer. Finalement je m'étais peut-être inquiété pour rien. Je m'accroupissais pour être à sa hauteur tandis qu'elle plaçait ses toutes petites mains chaudes sur mon bras. Coucou toi. J'étais touché qu'elle m'appelle tonton même si c'était sans doute commun pour elle. Au moins elle ne s'était pas mis à hurler de peur en me voyant, c'était déjà un excellent point.

Je portais à nouveau mon attention vers la maman qui m'invitais à faire comme chez moi. C'était très gentil de sa part mais je n'étais pas certain de pouvoir me servir comme bon me semblait chez quelqu'un d'autre. Je ne gênais pas chez Dae, mais ce n'était pas pareil. Si ce n'était pas pour la petite, je ne me permettrais sûrement pas de toucher à quoi que ce soit dans l'appartement mais l'attention m'allait droit au cœur tout de même.
lumos maxima


heart in a bubble:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Oct - 9:53
Kim Ho Joo

Eh bah tu vois Ho Joo, ce n’était vraiment pas la peine de stresser et de te mettre dans des états pareils. Tout semble se passer admirablement bien pour l’instant. Aucune crise de larmes soudaine et intempestive à l’horizon. Mieux encore, le bon feeling qui t’était si cher a l’air d’immédiatement circuler entre vous. Tiens, regarde : « Tonton ». Elle t’a déjà adopté dans sa famille. Même si elle doit sûrement gratifier le teinturier du coin de la rue, le facteur et les voisins, de cette attendrissante appellation. Qui sait, peut-être que comme l’a si justement fait remarquer Hwa Young, tout les hommes à ses yeux sont des tontons. A l’exception de son papounet, évidemment. Alors que tu brisais la glace et échangeais avec la maman, ton don se manifesta. En particulier le pan ayant attrait à ton audition. Soudain, tout les bruits alentours disparaissent. Tous sauf un, qui monopolise ton ouïe. Le vrombissement du climatiseur. Oui, et alors ? Il n’y a rien de … tiens, c’est curieux ça. Là ! Et encore une fois maintenant. A intervalle régulier un petit « pok », vient s’ajouter au boucan de la soufflerie. C’est discret, infime et ténu : mais c’est bien là. Un son qui échapperait sans doute à l’oreille du parfait quidam, mais tu es loin d’être un de ceux-là Ho Joo, pas vrai ? Le vacarme du climatiseur se fait moins distinct, et ton ouïe devient de nouveau réceptive aux autres sons t’entourant. Cependant, il y a également cette faible odeur qui t’interpelle. Une odeur que tu connais, mais que tu ne peux formellement identifier. Ton imagination te jouerait-elle des tours ? Si ça se trouve, il n’y a rien d’alarmant dans tout cela. Il n’y a rien de dangereux pour la petite et sa santé, n’est-ce pas ? Mieux ne vaudrait pas tenter le diable. Oui mais, comment expliquer cela à Hwa Young sans attiser sa curiosité ou éveillé en elle des doutes, quant à qui tu es réellement ? Dilemme. Dire ou ne rien dire, telle est la question.      
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
As cute as her mother. [Ft Gao Hwa Young]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Alecnouneeeeet you're so so so cute gnii ! ♥ [PV Alec]
» CASSY SOLOMOS ☀ quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ♦ Maddox (UC)
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE-
Sauter vers: