AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Delight | ft. Kim Il Kwon

avatar
Jang Kaidan
Âge : 25
Occupation : Gestionnaire des risques financiers / Mafieux
Quartier : Haeundae
Don : Vérité constante
Niveau : 1
Multicompte : Choe Boon No, Dang Hyeon Tae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1721-jang-kaidan-oh-i-would-never-li
Mar 30 Jan - 8:49
DelightIl Kwon & Kaidan
I don't want no nine to five

I can't stand to be inside

I guess I'm ready for the ride

I wanna live the jazzy life


L’odeur du café colombien embaume le penthouse surdimensionné. Il est encore tôt, pourtant, des heures doivent passer avant que le soleil ne se lève. Accoudé contre la balustrade, je compte bien être le premier à l'apercevoir aujourd’hui. C’est le décalage horaire qui m’empêche de dormir, et l’envie de faire une rentrée fracassante à Busan qui me garde éveillé. La tentation de débarquer chez Saren sans m’annoncer tente de me séduire depuis plusieurs semaines. Il a dû se barricader encore davantage depuis l’année passée, ça sera dur de passer la sécurité sans se faire remarquer.

"Qu’est-ce que tu en penses Saren, je devrais aller voir mon grand frère?"

L’oiseau s’ébroue dans sa cage, de mauvaise humeur. Lui non plus n’a pas apprécié être laissé derrière et il me le fait savoir. La femme de ménage a eut toutes les misères du monde avec lui. À croire qu’il porte très bien son nom.

Busan est tranquille en hiver. Les hordes de touristes sont rentrés chez eux, chassés par le froid. Personne ne court sur la plage à des températures près de zéro. Haeundae est triste, grise et morose. Il est temps que quelqu’un la réveille. Je n’ai entendu que des mauvaises nouvelles depuis mon départ: le crime est en hausse, un tremblement de terre a perturbé la ville entière et la vie nocturne se meurt. Ce n’est pas Saren qui voudra m’aider à remédier à ça. Il est probablement à blâmer pour l’ambiance de merde, d’ailleurs, avec ses plans imbéciles qui finissent toujours en bain de sang. Aucune vision à long terme, aucun projet ambitieux: Saren a l’imagination d’une truite et la finesse d’un rhinocéros.

Et si on commençait par la fin au lieu du plus conflictuel? La dernière personne que j’ai vu avant de partir, ça pourrait être amusant. Pas Kaira, elle n’est pas venue à l’aéroport. Je voulais pas la voir pleurer alors je lui ai donné le mauvais numéro de vol. C’est trop compliqué avec elle depuis que je suis rentré de l’armée, j’ai pas besoin de ça ce matin. Ça laisse Il Kwon hyung. Je reprends une gorgée de café en souriant. Oui, ça sera vraiment amusant.

Je regarde le soleil se lever entre deux immeubles, laissant le moteur de ma moto tourner pour me réchauffer. J’avais oublié à quel point le ciel s’éclaire tard ici, c’est d’un ennui! Pire encore, les boulangeries n’ouvrent qu’à 7h30 - une vraie blague. On n’a rien sur Paris, ça je peux vous le confirmer. Avec un peu de chance, j’aurais le temps de filer avec quelques croissants pour arriver chez mon aîné avant qu’il ne se réveille. Dommage qu’il ne m’ait pas donné la clé, j’aurais pu lui faire une plus grosse surprise encore. M’asseoir dans son salon en l’attendant, par exemple. Ça pourrait lui foutre la peur de sa vie.

Son immeuble est à quelques rues du mien seulement. Je sais pas comment il arrive avec son salaire: il doit pas faire plus de 4 millions par moi, le pauvre. À écouter des gens pleurer sur leur vie, parce qu’il leur est arrivé des trucs horribles. Leur mère est morte à leur naissance, ou leur frère a essayé de les tuer, ou bien ils se tapent leur soeur: tous des malades. Je lève la tête vers sa fenêtre. Les rideaux sont fermés, tout est noir. Il a sommeil ce cher Il Kwon, dites donc. En souriant, je fais tourner le moteur de mon deux roues, le laissant vrombir de toutes ses forces, fondant de plaisir en sentant les décibels me défoncer les tympans. Il m’avait beaucoup manqué cet engin.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Il Kwon
Âge : 30
Occupation : Psychologue
Quartier : Haeundae
Situation : Parlez lui d'amour, il vous vomira dessus.
Don : Contrainte verbale
Niveau : 4
Multicompte : Kim Ho Joo - Lee Jae Sun - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1707-kim-il-kwon-come-on-don-t-be-so
Mar 6 Fév - 19:38
Delight




Un verre de brandy à moitié vide traînait encore sur la table. Le tic-tac de l'horloge massive du salon raisonnait régulièrement dans l'air de l'appartement du jeune psychologue encore bien sagement endormi dans son lit. Sa respiration était légère, ses yeux bougeaient sous ses paupières encore fermées, il était en train de rêver sans doute à la même chose que d'habitude. Lui, sur sa chaise, en train d'écouter les misères d'un patient malheureux qui se révélait être le reflet de sa propre personne. Ce cauchemar il le faisait assez souvent et cette nuit ne faisait pas exception. Quelques gouttes de sueurs perlaient sur son front alors qu'il se réveillait en sursaut après s'être vu se sourire de manière si malsaine dans son songe. Pourquoi fallait-il qu'il rêve de lui-même ? Et surtout pourquoi est-ce qu'il agissait de cette manière ? Ce n'était pas génial de se retrouver confronter à sa propre personne, à ses propres démons. Une psychanalyse serait sans doute la bienvenue, mais il ne valait mieux pas. C'était déjà bien assez perturbant comme ça.

Une douleur se réveillait à l'arrière de son crâne quelques secondes seulement après que lui ait ouvert les yeux. Ses sourcils se froncèrent et ses mains vinrent se coller sur son visage afin de doucement le masser. Pas de gestes brusques, c'était plutôt déconseillé de si bon matin. Un de ses yeux s'ouvrait et aller chercher les chiffres sur son réveil. Il était encore tôt et il avait du temps devant lui. Après un étirement digne d'un grand coureur olympique, il tentait l'aventure en sortant une jambe de sous la couverture, puis l'autre, puis d'un geste de main il dégageait totalement ce qu'il restait sur lui. Le froid l'attaquait immédiatement sans lui demander son reste. Il Kwon n'aimait pas l'hiver à cause de ça. Maintenant il n'avait qu'une envie qui était de tirer à nouveau ses draps sur lui pour se prélasser dans la chaleur. Mais c'était impossible, il le savait bien.

Saloperie de froid, saloperie de pays, saloperie de ville, saloperie de vie. Pourquoi il faut qu'il fasse toujours si froid ici ? Est-ce que j'ai l'air d'un cadavre qui a besoin d'être conservé ? Non. Je ne crois pas. Enfin je ne l'espère pas.

Il se dirigeait vers la salle de bain afin de s'arranger un peu après avoir enfilé son gilet qu'il avait posé au bord de son lit la veille avant de se coucher. Il se brossait les dents machinalement, allait se faire son café machinalement, vidait le reste de son verre dans l'évier machinalement et regardait les actualités sur son téléphone machinalement. Il n'ouvrait pas ses rideaux ni ses volets, il ne le faisait jamais le matin. En général la lumière du jour était bien trop agressive. Cependant, aujourd'hui il y avait quelque chose de différent. Quelque chose qui le forçait à se lever et à aller ouvrir. Quelqu'un était en train de faire gronder le moteur de sa moto de manière vraiment bruyante. Son ventre se serrait d'un coup en apercevant le responsable de tant de vacarme. Jang Kaidan.

Jang Kaidan... Ce con disparaît pendant un an et le voilà en bas de chez moi à faire du bordel avec sa moto ?! Puis c'est quoi ce sourire sur son visage ? Il veut que je le tue ? Pourquoi est-ce qu'il est comme ça ? Est-ce qu'il faut que je lui ouvre ? Hm. Ce sera bien plus pratique de l'avoir en face de moi pour l'insulter de connard.

Il lui faisait signe et allait d'un pas décidé activer l'ouverture de la porte d'en bas. Pour la première fois de sa vie Il Kwon ne savait pas s'il était simplement en colère ou bizarrement heureux.
lumos maxima


Dernière édition par Kim Il Kwon le Mar 13 Fév - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jang Kaidan
Âge : 25
Occupation : Gestionnaire des risques financiers / Mafieux
Quartier : Haeundae
Don : Vérité constante
Niveau : 1
Multicompte : Choe Boon No, Dang Hyeon Tae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1721-jang-kaidan-oh-i-would-never-li
Dim 11 Fév - 10:19
DelightIl Kwon & KaidanI don't want no nine to five
I can't stand to be inside
I guess I'm ready for the ride
I wanna live the jazzy life


La première paire d’yeux qui viennent m’observer n’est pas celle de mon ami: elle est cerné de petites lunettes carrées, les sourcils froncés. C’est un regard désapprobateur et vaguement haineux qui me souhaite le bon matin d’un geste vulgaire de la main. Promis monsieur, j’arrête dès que j’ai obtenu ce que je veux. Ou alors, si la police arrive. Les rideaux de plusieurs apartement s’écartent, laissant apparaître une multitude de gens aux vies rangées qui ne peuvent concevoir que quelqu’un puisse faire autant de bruit de si bon matin, un samedi qui plus est. Leur job les crève, les saignant 10 heures par jour, 6 jours par semaine. La secrétaire de notre étage, par exemple, commence beaucoup plus tôt que moi, et fini toujours plus tard. Elle fait un dixième de mon salaire officiel - celui que je déclare - et n’a pas pris de vacances depuis 3 ans. Elle se bouffe les ongles et doit s’en faire poser des faux pour compenser, parce que son apparence compte aussi pour son poste. Le stress la fait vieillir deux fois trop vite et ses crèmes pour les rides n’arrivent peut-être pas assez à compenser. Elle habite aussi dans ce quartier, je crois.

Un regard sévère de plus se pose sur moi, des prunelles que je reconnais même de loin, les connaissant depuis assez longtemps. Le visage tourné vers lui, j’espère sincèrement voir une petite lueur de recognition derrière cette fenêtre. Me prendre un vent de la première personne que je décide de voir aurait quelque chose de très insultant. J’espérais ne pas regretter d’avoir choisi mon ami au lieu d’aller emmerder mon grand frère. Mes lèvres s’étirent plus largement tandis que je vois la main d’Il Kwon s’agiter. Arrête de faire du bruit. Tu fais chier. Va falloir que j’explique à mes voisins pourquoi un gros connard essayait de faire péter leurs fenêtres à huit heures du matin. Je peux presque l’entendre soupirer le pauvre. Je laisse mourir le moteur avant de sauter sur le trottoir d’un pas enjoué, mon sac en papier sous le bras. La tonalité continue de la sonnette d’entrée me fait rire: j’imagine très bien Il Kwon le doigt appuyé avec beaucoup trop d'insistance contre l’interrupteur, les yeux levés au ciel, se demandant qu’est-ce qu’il a bien pu faire pour mériter ça, avant de renifler avec mépris, sachant pertinemment que son karma n’est pas du tout dans le positif.

L’ascenseur est 14e étage et je n’ai pas le temps d’attendre; je prends l’escalier quatre à quatre. J’arrive devant sa porte le souffle court, j’ai besoin de me remettre en forme avant les jeux d’hiver de Busan. Ça ne m’empêche pas de jogger jusqu’à la porte gardant l’entrée de chez Il Kwon, la main déjà tendue pour ouvrir la porte. Je me demande s’il a refait la déco depuis la dernière fois. Ikea ça va pour un temps, mais j’imagine qu’on peut aspirer à autre chose éventuellement.

Mon bras est le premier à l’intérieur, secouant le sac de croissant comme s’il s’agissait d’un apât, ou d’une offrande.

"Hyung! Bon matin! J’ai emmené à manger~"


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Il Kwon
Âge : 30
Occupation : Psychologue
Quartier : Haeundae
Situation : Parlez lui d'amour, il vous vomira dessus.
Don : Contrainte verbale
Niveau : 4
Multicompte : Kim Ho Joo - Lee Jae Sun - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1707-kim-il-kwon-come-on-don-t-be-so
Mar 13 Fév - 23:58
Delight




Va chier Kaidan. Va chier toi et ton engin de malheur qui a sans doute réveillé tous les voisins. Va chier toi et ton sourire d'abruti que je n'ai pas vu depuis une longue année ou tu as fait le mort. Va chier toi et ta saleté de bonne humeur le matin alors que moi je crève de froid. Va chier toi et le monde entier. Qu'est-ce que je suis supposé faire ? Lui ouvrir ? Pas certain qu'il le mérite après une telle fanfare, pas certain qu'il le mérite après une longue année sans donner de nouvelle. Imbécile de Kaidan.

Et pourtant, Il Kwon finissait par aller ouvrir à son ami après lui avoir indiqué qu'il allait le faire. Il marchait donc vers sa porte d'entrée en passant ses mains sur son visage et en essayant de se recoiffer du mieux qu'il le pouvait. Le miroir de l'entrée n'avait jamais été aussi bien placé que maintenant. Hors de questions qu'il l'accueille avec une gueule à faire pâlir un mort après tant de temps. D'accord, il lui en voulait. C'était certain. Mais à qui n'en voulait-il pas de toute façon ? Il appuyait sur le bouton pour ouvrir la massive porte en bas de manière un peu trop insistante sans doute. Le bouton pourrait presque rester enfoncé tant il appuyait fort dessus et ce sans même s'en rendre compte. Il se sentait étrangement nerveux. Pas besoin d'attendre dans l'encadrement, il préférait rejoindre son salon et attendre Kaidan ici les bras ramenés et croisés contre son torse qui se gonflait et se dégonflait à un rythme étonnement régulier vu le stress qui montait en lui. De toute façon il savait très bien qu'il rentrerait par lui même-

-Cet espèce de gros malpoli. Pourquoi toquer et attendre gentiment que je vienne lui ouvrir alors que je sais pertinemment qu'il est là comme la moitié du voisinage d'ailleurs. Et pourquoi je me sens comme ça d'ailleurs ? Kaidan je le connais bien. Il est déjà venu plein de fois et je ne pense pas que cette année l'ai changé en quoi que ce soit. Il est sans doute toujours le même alors pourquoi ? Je suis en colère contre lui. Je ne sais pas quoi lui dire quand il arrivera. D'ailleurs pourquoi il met tant de temps à arriver ? Il est tombé dans les escaliers ou quoi ? Ça ne m'étonnerait pas. Il est si bête.

De son salon, Il Kwon avait vu sur l'entrée et donc sur le sac de viennoiseries que son ami avait apporté. Ses bras se décroisaient et ses sourcils se défronçaient doucement. Son ventre se mettait même à grogner légèrement pour exprimer son contentement face à cette arrivée bénis des Dieux. Sa mâchoire se serrait néanmoins dénonçant les sentiments contradictoires qui naissaient progressivement en lui.

Tu penses pouvoir m'acheter avec deux croissants miteux ? Alors là Jang Kaidan tu te fourres le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Je n'oublie pas ton absence ni le bordel que tu as fait ce matin qui va me valoir des remarques insupportables de chaque voisin que je vais croiser dans l'ascenseur et en particulier la vieille du cinquième qui pue les moules avariées. Tu me le paieras quand même. Crois-moi.

Il Kwon prenait place à table et invitait son ami à faire de même d'un signe de main. Il n'avait pas encore dit un seul mot sans doute trop perdu dans ses pensées et dans sa bataille interne pour savoir s'il était content ou non.

Je déteste définitivement les motos, finit-il par lâcher en soupirant lourdement.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jang Kaidan
Âge : 25
Occupation : Gestionnaire des risques financiers / Mafieux
Quartier : Haeundae
Don : Vérité constante
Niveau : 1
Multicompte : Choe Boon No, Dang Hyeon Tae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1721-jang-kaidan-oh-i-would-never-li
Sam 17 Fév - 15:16
DelightIl Kwon & KaidanI don't want no nine to five
I can't stand to be inside
I guess I'm ready for the ride
I wanna live the jazzy life


Ça pourrait être la porte qui donne sur Narnia que je n’aurais pas un plus grand sourire: mon aîné, sans vraiment rien avoir de magique - il pourrait me vomir dessus si je lui disais ça - possédait quand même un genre de… Une aura, peut-être? Quelque chose qui le rendait lui et ses aventures incroyablement intéressants, le genre de personnalité qui peut faire grincer des dents mais qui avait l’effet d’un charmeur de serpent sur moi. Il exprime un genre d'honnêteté différente de celle à laquelle les gens portent normalement attention. C’est brut. Comme l’état de son appartement. Pas que ce soit sale, ça ne sent pas mauvais - Il Kwon est étrangement très ordonné, rien à voir avec moi. C’est les rideaux tirés, la pénombre qui règne, silencieuse, retenant son souffle. Normal qu’il ait l’air d’un vampire à vivre comme ça, entre deux mondes. Je le toise, attendant une réponse qui ne vient pas. Calé dans son sofa, les bras croisés, il n’y a que ses clignements d’yeux et le mouvement de son torse qui donnent signe de vie. Je l’ai connu plus joyeux. En même temps, je l’ai peut-être bien réveillé cette vieille marmotte. C’est pas facile la trentaine, faut croire.

Je laisse mes chaussures à l’endroit désigné, bien alignée l’une contre l’autre. Malgré les apparences, je ne suis pas un sauvage. Y a que les Américains pour porter leurs bottes toutes salles à l’intérieur de la maison. Mon hôte est déjà attablé quand je prends place face à lui. Le sac en papier glisse doucement sur la table quand je le pousse au centre. Le sacrifice peut maintenant débuter. Sortez l’arme cérémonielle. Est-ce que je suis sensé sortir des assiettes? Est-ce qu’on mange comme ça en mettant des miettes partout? Je tourne l’ouverture du sac vers lui, levant un sourcil tandis qu’il m’offre finalement quelques mots de courtoisies.

”Dommage, je t’aurais bien emmené faire un tour. T’en as déjà fait ou tu dis ça pour essayer de m'énerver?”

Ça ne marcherait pas si facilement, je ne suis plus un gamin de cinq ans qui pique des crises quand quelqu’un lui dit que sa couleur préférée est la plus moche. Retournant le sac vers moi, je fourre la main dedans pour attraper un croissant. Je mords dedans sans lâcher mon aîné de yeux. On a probablement trop de choses à se dire pour que la conversation coule naturellement. Le rêve ça serait que tout le monde m’accueille les bras grands ouverts, le visage fendu d’un sourire à 400 balles.

”Comment tu vas, à part ça?”



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Delight | ft. Kim Il Kwon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remake d'Afternoon Delight
» 08. [Schuester's] Afternoon Delight.
» Kwon Mahlon
» sik-k (kwon min sik)
» Kwon Ji Hyuk — Kill them with success, and bury them with a big smile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE :: New Town-
Sauter vers: