AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Nam In Bloom FT. HOJOO

avatar
Yoon Ellie
Âge : 17
Occupation : Étudiante et fleuriste à temps partiel
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Matérialisation de la flore
Niveau : 2
Multicompte : Il fut un temps, j'en avais une tonne. #ancienneadmin ET MAINTENANT j'ai Bae Eun Joo #baejoorebelle
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1648-yoon-ellie-think-like-a-proton-
Jeu 11 Jan - 3:56

nam in bloom
feat. kim ho joo

Après ma journée de lycée, j’avais reçu un message du gentil patron de Nam In Bloom. Il y avait eu une erreur dans l’horaire, il manquait alors quelqu’un pour effectuer la fermeture de la boutique à 21h. J’avais eu le temps d’aller chez moi pour déposer mon sac et me changer avant d’aller au boulot. Gentille comme j’étais, j’avais accepté de travailler ces petites heures pour dépanner la boutique. Ça me fera un peu plus d’argent cette semaine! J’attachai mes longs cheveux blonds en queue de cheval, posai mes cache-oreilles roses sur ma tête et sorti de ma maison pour prendre le bus jusqu’à Nam.

Lorsque j’arrivai, le propriétaire de la boutique partait après sa journée de boulot. Il me remercia chaleureusement de m’être déplacé pour la soirée, pour le dépanner. Ce qu’il était mignon, mon patron. Un vieil homme passionné des fleurs, vraiment. Je lui souris. Il n’y avait vraiment pas de problème. Je n’avais pas de devoir à faire de toute façon!

Surprise! Je fermais boutique avec Ho Joo, cet employé avec qui je n’avais jamais vraiment réussi à avoir de conversation. Il y avait une sorte de malaise qui planait être nous, pour une raison qui m’était inconnue. Souvent, il m’était arrivé des failles de mon don en apprentissage. Souvent, il m’avait vu en train de tenter de camoufler ma gêne d’être prise avec le balai dans mes mains lorsque j’avais terminé de faire le ménage. Mon don se déclenche souvent par mégarde. Il faut à tout prix que je cache cela, toujours. Hélas, pas facile, pas facile… Une fois, j’ai dû disparaître dans la salle des employés en pleurs parce que des épines de cactus poussaient dans mes mains. Avec beaucoup de courage, j’avais réussi à toutes les enlever et à bander mes mains, mais je ne pouvais plus travailler du coup… J’ai dû mentir pour pouvoir quitter plus tôt. Ah là là. Et de son côté, Ho Joo… parfois il a des réactions étranges, comme si tout le dérangeait. J’ai donc toujours peur de l’embêter, avec ma petite voix, avec mon énergie et mon entrain, avec mon fredonnage des chansons qui passent à la radio. Toujours peur de créer un malaise.

Je le saluai en rentrant, avant de me diriger dans la salle des employés pour retirer mon manteau et enfiler mon tablier de fleuriste. Quelques heures de travail m’attendaient! Je m’y mis tout de suite en sortant. Replacer correctement et joliment les fleurs en exposition, celle dans les présentoirs. Changer l’eau des pots de fleurs. Placer joliment le tout pour attirer l’oeil des clients. À cette heure, il n’y en avait pas une tonne. C’était surtout des gens qui passaient après leur journée de boulot pour rapporter une surprise à leur bien aimé(e). Plus souvent qu’autrement, on connaissait toutes les histoires du quartier Nam avec les fleurs vendues. Un monsieur passa pour prendre les fleurs qu’il avait commandé plus tôt dans la journée. C’était pour sa femme qui était à l’hôpital pour une opération. Elle en avait pour quelques jours à être clouée là-bas. Je m’occupai d’aller chercher le bouquet dans la réserve et le lui tendit avec un sourire qui se voulait réconfortant.

Puis vint l’heure de la fermeture.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mer 17 Jan - 0:32
Nam In Bloom




Ce soir j'étais de fermeture au magasin et autant dire que ça me faisait bien chier. Je n'aimais pas fermer. Vraiment je n'aimais pas ça. Ça me forçait à rester jusque vraiment tard car si nous ne prenions plus de client à partir de vingt-et-une heures il fallait cependant se taper tout le rangement, la fermeture des caisses, le nettoyage du magasin et toutes ces choses un peu chiantes qui m'agaçaient un peu. Ainsi le magasin avait les portes closes à vingt-et-une heures mais nous les employés de fermeture nous n'étions pas sortis avant au moins vingt-deux et encore, ça c'était si la deuxième personne était motivée.

Enfin bref. J'étais arrivé à seize heures, juste après mes courses. J'avais déposé ma veste en velours beige sur le porte manteau dans l'entrée et enfilé le tablier moche. Le patron était arrivé vers moi tout souriant ce qui m'avait fait grimacer. Je n'aimais pas trop quand il m'approchait de la sorte. Vraiment. Puis finalement il me disait simplement que c'était Ellie qui allait fermer la boutique avec moi. Cool. Super. La seule employée avec laquelle je n'avais jamais vraiment parlé. Elle était un peu bizarre et j'avais la nette impression que cette petite ne m'aimait pas beaucoup voire pas du tout. En fait elle n'avait jamais vraiment essayé de m'approcher et, je ne voulais pas être méchant mais dans un sens, tant mieux. Elle avait l'air très sympathique, certes mais bon. Elle restait une fille qui n'avait rien de bien particulier si ce n'est qu'une fois elle s'était barrée en plein travail pour je ne sais trop quelle raison qui ne me regardait sans doute pas.

D'ailleurs la voilà qui passait la porte juste après que le patron se soit tiré. J'étais assis derrière le comptoir et je lisais tranquillement la même revue de jardinage qui traînait encore là. Il était temps que le vieux investisse dans un autre magasine histoire que je ne meurs pas d'ennui. J'allais lui en toucher un mot. Quand elle me saluait je levais la main pour lui rendre son salut sans relever les yeux vers elle. Cette phrase que j'avais déjà lue mille fois était trop intéressante pour que je prenne cette peine.

À peine elle était revenue de la salle des employés qu'elle s'agitait déjà dans tous les sens. Je ne pouvais pas m'empêcher de la regarder finalement courir à droit et à gauche avec un léger sourire au visage. C'était fou toute l'énergie qu'elle avait. Vraiment. Peut-être que si je faisais ce genre de tâche moi aussi je m'ennuierais moins. Mais ça impliquait de me lever de mon tabouret et ça c'était une autre histoire.

Dis donc, tu dépenses beaucoup d'énergie. Tu dois être vraiment fatiguée le soir hein ? Fais attention avec ces pots.

Je ne voulais pas qu'elle se blesse et que je me retrouve à fermer la boutique tout seul. Ce serait vraiment pénible et relativement effrayant. L'arrière-boutique la nuit était vraiment glauque. Hors de question que j'aille là-bas tout seul le soir. D'ailleurs le soir arrivait bien vite ainsi que l'heure de fermer. Je me levais et m'étirais avant de m'approcher de la porte et de tourner le petit panonceau qui annonçait que le magasin était dès à présent "closed". Je passais mes mains dans mon dos en soupirant et me tournais vers elle.

Bon, tu es prête ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Ellie
Âge : 17
Occupation : Étudiante et fleuriste à temps partiel
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Matérialisation de la flore
Niveau : 2
Multicompte : Il fut un temps, j'en avais une tonne. #ancienneadmin ET MAINTENANT j'ai Bae Eun Joo #baejoorebelle
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1648-yoon-ellie-think-like-a-proton-
Sam 20 Jan - 0:37

nam in bloom
feat. kim ho joo

Comme je m'en attendais, je n'avais pas reçu un beau bonjour de la part de mon collègue quand je suis entrée. Pas de problème. Je ne m'en faisais plus maintenant. Il y avait un genre de malaise entre nous, pour une raison qui m'échappe complètement. Mystère.

Je me tâchai à mon boulot. Ce n'était que quelques petites heures, et à mon avis, elles avaient passé plutôt rapidement.J'avais toujours eu quelque chose à faire, ou presque.

«Hm? Non, normal fatiguée, aha! Oui-oui.»

Il était vrai que j'étais pleine d'énergie, malgré une journée complète à l'école. C'était mon habitude. Jeune et pleine d'énergie que j'étais! J'allais bien dormi ce soir, c'est sûr, mais je ne me sentais pas plus fatiguée qu'à la normale. Je souris à Ho Joo et haussa les épaules. J'avais l'impression qu'en lui parlant, le malaise se dissipait. Ce n'était peut-être que ça, le problème. On ne communiquait jamais vraiment.

Tout allait bien, chacun de notre côté. Il gérait la caisse et les appels, je gérais le plancher et conseillais les clients. Il fallait dire qu'on faisait bien notre travail respectif. Aucun bouquet personnalisé, ce qui n'était pas tant une surprise à cette heure. Ce n'était pas non plus la saison, mais bientôt, ça viendrait, avec la Saint-Valentin et le White Day.

Il se leva pour retourner l'écriteau sur la porte. La boutique était maintenant fermée. Il ne restait qu'à tout nettoyer et préparer pour demain.

«Oui, prête! Je peux commencer à nettoyer le plancher pendant que tu comptes la caisse?»

Je n'avais pas touché la caisse de tout mon quart de travail. Soit, car à sa pause à lui, aucun client n'était passé. Mais je devrai recompter après lui, question d'être bien certain du montant. Je me rendis à la salle des employés pour aller chercher la moppe. L'hiver, les clients laissaient des traces d'eau et de boue, le tout qui séchait sur le plancher. Je balayais d'eau propre le sol en prenant soin de le faire comme il faut. Je ne dérangeais pas Ho Joo, même j'étais trop concentrée sur ma tâche pour savoir s'il comptait la caisse ou pas. Tout ce que je faisais, c'était de fredonner doucement sur la chanson qui passait à la radio à ce moment.

«Fais attention, c'est glissant.»

Le plancher n'était pas encore tout à fait sec. Lorsque je finis, je rangeai l'équipement de la moppe à sa place et retourna à la boutique.

«Dis, ça fait combien de temps que tu travailles ici?» demandai-je, curieuse.

Je m'approchai du comptoir. Je regardai toute la paperasse qu'il y avait, à la recherche de quelque chose à faire. Y avait-il des étiquettes à mettre pour le lendemain? De nouvelles revues et de nouveaux magazines à placer?

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Dim 21 Jan - 2:45
Nam In Bloom




Je ne saurais expliquer pourquoi nous n'avions jamais plus parlé que ça tous les deux. Elle semblait gentille et douce pourtant mais c'était juste comme ça. Un commun accord silencieux qui faisait que nous étions collègues et c'est tout. C'était peut-être pas plus mal qui sait ? Parfois elle agissait un peu bizarrement et souvent il arrivait qu'elle soit un peu trop bruyante à mon goût. Je n'osais pas lui en parler. Je ne voulais pas qu'elle pense que je suis un connard non plus. Elle n'y pouvait rien, c'était comme ça avec la plupart des gens de toute façon. Ils ne se rendaient jamais compte d'à quel point leurs voix pouvaient être perçantes pour mes pauvres tympans.

Enfin bref, il était l'heure de fermer boutique et une fois le petit panonceau tourné nous pouvions nous répartir les tâches et commencer à faire notre travail. J'aimais bien fermer le magasin. C'était tranquille et relax, une toute autre ambiance. Puis être parmi les fleurs et simplement en profiter c'était le pied. Pas de stress, rien. Juste les tâches à faire et ce soir bizarrement j'étais content qu'on soit deux. Ce serait plus amusant et pourquoi pas l'occasion de faire un peu plus connaissance finalement ?

Après qu'elle m'ait confirmé qu'elle aussi était prête à se lancer dans la fermeture je souriais. J'étais totalement d'accord avec ce qu'elle me proposait et ma tête basculait de haut en bas à mesure que les mots sortaient de sa bouche. J'avais l'habitude de faire la caisse et je savais qu'elle allait devoir vérifier derrière moi. Ce n'était pas un problème. Certains pouvaient se sentir offensé mais moi non. En fait je trouvais même ça normal et c'était mieux ainsi, je ne voulais pas perdre mon boulot pour une histoire d'argent manquant ou quoi que ce soit. Un deuxième avis était donc le bienvenu.

Ça devrait être rapide. On n'a pas vendu l'équivalent d'un champ entier de fleur aujourd'hui.

Je me mettais à compter l'argent. En effet ce n'était pas un chiffre énorme mais on s'en était tout de même pas trop mal sortis. Le patron allait sans doute être content. Je notais mon chiffre sur ma main de peur de l'oublier jusqu'à ce que j'arrive à elle. Une fois à sa hauteur je le lisais à voix haute.

Tu peux recompter !

Je faisais des grands pas pour ne pas laisser de trace sur le sol qu'elle venait tout juste de nettoyer et sortais déjà le petit coffre rangé sous le comptoir pour qu'on puisse ranger l'argent quand elle aurait fini de compter tout ça. Quand elle me posait sa question je remontais mon regard vers elle et réfléchissais un instant. J'étais en troisième année donc...

Trois ans. Ou un peu moins peut-être quelque chose comme deux ans et huit mois ? Et toi ? Ça fait quand même un moment que je te vois ici non ?

J'avais mis un peu de temps à trouver ce travail. Les quelques mois de recherche avaient été difficiles et éprouvant. Vraiment. Je me souvenais qu'à cette époque je n'avais vraiment pas un rond en poche. Finalement en m'engageant le vieux m'avait sauvé la vie et je lui en devais une mais je ne pouvais pas m'empêcher de me prendre le bec avec lui à longueur de temps. C'était juste plus fort que moi !
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoon Ellie
Âge : 17
Occupation : Étudiante et fleuriste à temps partiel
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Matérialisation de la flore
Niveau : 2
Multicompte : Il fut un temps, j'en avais une tonne. #ancienneadmin ET MAINTENANT j'ai Bae Eun Joo #baejoorebelle
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1648-yoon-ellie-think-like-a-proton-
Dim 11 Fév - 17:23

nam in bloom
feat. kim ho joo

C'était maintenant l'heure de fermer la boutique. Ça avait été une soirée plutôt tranquille, je n'anticipais pas la fermeture comme un gros défi, si ce n'est que de communiquer avec Ho Joo pour l'une des premières fois. En soit, ce n'était pas un défi du tout, mais comme on ne se connaissait pas plus que ça pour une raison qui m'échappait... C'était ce soir que j'aurai l'occasion d'apprendre à le connaître, s'il était ouvert à la même chose.

«Ouais, ça a été une soirée très relaxe! Autant en profiter avant que la Saint-Valentin arrive.»

La Saint-Valentin allait arriver bien vite. Ça allait être quelque chose, j'imagine. Armée de la moppe, je semblais totalement prête à affronter la fête de l'amour qui arrivait à grands pas. Et aussi prête à affronter la fermeture. Nettoyer le plancher plein d'eau salle de neige et de boue pendant que mon collègue comptait la caisse. Lorsqu'il termina, je le rejoignis derrière le comptoir pour recompter l'argent. Douée en calcul mental, il ne me fallut pas trop de temps. Je comptais en chuchotant, déposant les billets sur la table. Et voilà. Le compte était bon.

«Voilà, on peut fermer la caisse!»

Je repris possession de la moppe pour terminer de nettoyer le fond de la boutique, tout en posant une question, par curiosité, à Ho Joo. Quand je suis arrivée à la boutique pour y travailler, il y était déjà, mais je ne savais pas depuis combien de temps. Il semblait avoir l'habitude pour fermer. Trois ans.

«Ah quand même, c'est beaucoup! Moi ça fait pas encore un an. Mais je ne travaille pas toujours parce que je vais à l'école. Je sais pas à quoi ça va ressembler quand j'entrerai à l'université, mais j'aimerais bien avoir un horaire qui me permettrait de continuer à travailler ici. C'est cool, ici.»

Du grand blabla qui regroupait toutes les réponses que Ho Joo semblait vouloir. En mai, ce sera ma première année chez Nam In Bloom. Je rangeai la moppe sur le côté et admirai le plancher propre, les mains sur les hanches. Que restait-il à faire? Préparer le lendemain matin.

«Est-ce que tu ouvres demain matin?»

Je n'étais pas l'experte en fermeture de boutique. Surtout que je n'étais jamais celle qui s'occupait de la réception des commandes, ni des livraisons, par faute d'heures que je pouvais fournir. Être au lycée, je ne travaillais que de soir et les weekends. Cherchant quoi faire de mes mains, je manipulai la pile de magazines sur le comptoir.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mar 13 Fév - 23:43
Nam In Bloom




Quand ma collègue se mit à parler de la Saint-Valentin ma tête se mit à tourner légèrement. J'avais complétement oublié cette fête et tous les ans les jeunes amoureux les plus romantiques de Busan venaient se bousculer devant la boutique pour acheter des roses à leurs moitiés. C'était mignon tout plein bien sûr, enfin je crois mais ça me faisait penser à deux choses. Déjà, il allait falloir gérer les stocks pour ne pas tomber en rupture de fleurs. Même si ça arrivait qu'ils achètent autre chose, c'était quand même la fameuse, la traditionnelle et l'élégante rose qui l'emportait largement. Le deuxième truc qu'elle venait de me rappeler et que j'étais moi-même en couple avec une personne. Est-ce que je devais lui offrir quelque chose moi aussi ? Je n'en savais trop rien. Mince alors, il fallait que je me dépêche à me décider. Enfin bon, ce n'était pas spécialement le moment.

Je suis d'accord avec toi !

Pendant qu'elle comptait j'allais récupérer le petit coffre dans lequel ranger l'argent en faisant bien attention à ne pas salir à nouveau le sol qu'elle s'était embêté à nettoyer. Il était nettement bien plus propre que quand c'était moi qui le faisais en tout cas. Ce serait vraiment dommage et méchant de gâcher ça. C'était amusant en tout ça, malgré que j'étais relativement loin d'elle je pouvais l'entendre compter à voix basse. Je faisais ça aussi, j'étais complétement incapable de compter dans ma tête et je ne comptais pas non plus aussi vite qu'elle, les chiffres, très peu pour moi. Enfin visiblement je ne m'étais pas tromper, l'argent pouvait être rangé. Une tâche de moins à faire.

Pendant qu'elle reprenait un peu le ménage on se mettait à discuter tous les deux de notre arrivée ici et tout ça. Un sujet léger finalement qu'il était étonnant qu'on n’ait jamais abordé vu le temps qu'on avait passé à travailler ensemble. Décidément, nous n'étions définitivement pas très proches. Tellement pas que je n'aurais jamais pensé que ça faisait déjà un an qu'elle était ici. Je savais que ça faisait un moment, certes mais je n'aurais jamais dit un an. Donc mes yeux s'ouvraient un peu plus à l'entente de ce chiffre.

Sérieusement ? Le temps passe vite. J'espère aussi que tes horaires te permettront de rester ! Le patron est plutôt relax là-dessus je pense que tu pourras largement t'arranger avec lui mais attention à ne pas te surmener cependant.

Au début moi je faisais énormément d'heures, j'allais jusqu'à sécher quelques cours pour pouvoir travailler. J'avais besoin d'argent pour rattraper les mois passés à chercher du travail et le résultat était que j'avais juste failli louper mon année, j'avais accumulé beaucoup de fatigue et en plus j'avais faillis démissionner. Enfin bon.

Si tu as besoin d'aide pour gérer ton temps et tout ça, n'hésite pas à me demander.

Je lui souriais. J'étais sincère. Je ne voulais pas qu'elle soit dans la panade comme j'avais pu l'être. Elle était encore jeune de ce que je savais d'elle. Elle n'était même pas encore à l'université, alors bon, elle ne devait même pas être majeure. Il était normal que je l'aide à se lancer dans la vie en tant qu'aîné !

Enfin bon, nous avions encore énormément de travail devant nous. Il fallait ranger les stocks et tout compter pour faire l'inventaire puis encore trier les fleurs qui commençaient à être défraîchies. On en avait encore pour un petit bout de temps en mon sens mais ça devrait le faire. Je savais parfaitement qu'elle était relativement efficace.

Non je n'ouvre pas demain ! J'ai cours tôt. Par contre je crois que je ferme encore, et toi ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Nam In Bloom FT. HOJOO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM-
Sauter vers: