AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Shut up and love me. -flashback- [Ft. Dae Won]

avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Jeu 4 Jan - 0:46

Shut up and love me.




Je prenais Yu Jin une dernière fois dans mes bras et lui glissais quelques mots tendres à l'oreille avant de partir. Nous venions de passer une longue et éprouvante nuit tous les deux et il était grand temps qu'elle se repose. J'avais un goût amer dans la bouche et les yeux encore gonflés et rouges. Je ne pouvais pas rentrer chez moi. Pas tout de suite. C'était hors de question. Mais qu'est-ce que je pouvais faire ? Aller picoler ? Nan j'étais bien trop fauché pour ça. Je n'avais qu'une envie: tuer celui qui lui avait fait ça. Tuer celui qui avait sali MA Yu Jin. Mais je ne pouvais pas. Pas pour l'instant. C'était trop tôt. Alors que faire ? Je sortais mon portable de ma poche et pressais le bouton pour le déverrouiller mais il ne s'allumait pas. Tiens donc. Depuis quand il était éteint celui-là ? C'était sans importance.

En sortant de la résidence universitaire de Yu Jin je tombais un peu plus loin sur un groupe de jeunes qui semblaient s'occuper à des activités qui ne me regardaient pas. Cependant quand je passais à leur hauteur je les entendais rire après avoir lâché une remarque désobligeante sur ma manière de marcher. Je me tournais vers eux, sourcils froncés prêt à bondir comme un chien enragé.

Il y a un problème connards ?

Visiblement ma petite appellation ne leur avait pas plu puisqu'ils s'approchaient de moi maintenant. Trop vite pour que j'ai le temps de réagir. Ni une ni deux je me prenais une droite qui me faisait tomber au sol. Bon d'accord j'avais peut-être un peu trop fait le malin compte tenu de la fatigue extrême qui s'était emparée de mon corps. Tout ce que j'avais pu faire c'était me protéger jusqu'à ce qu'ils se lassent. Super. Ben je devais être beau tiens à me relever comme un con et à tapoter mes vêtements pour les débarrasser de la poussière amassée dans ma lute passive. Je prenais également mon téléphone vide de toute batterie pour voit l'état de mon visage. J'avais juste une légère entaille sur la joue. Rien de bien méchant. Je n'avais plus qu'à reprendre ma route silencieux et honteux. Tant pis pour moi.

Je continuais d’errer pendant une bonne vingtaine de minutes. Ma marche m'avait amené à Nam. Dae... J'avais envie de le voir. Il me manquait et j'étais au pied de son immeuble. Je ne l'avais pas fait exprès, du moins je ne crois pas. C'était sans doute inconscient. Je fixais la fenêtre de son appartement et me demandais s'il était là. Sans doute qu'il était là. Est-ce qu'il allait bien ? Sûrement. Une bonne femme sortait de l'immeuble. Un coup du destin ? Peut-être. J'en profitais pour me faufiler et je me retrouvais à monter les marches puis à les redescendre puis à les remonter de nouveau. À quoi je jouais moi ? Si j'avais envie de le voir je n'avais qu'à le faire et c'était tout. Pourquoi c'était si dur ?

Encore quelques hésitations et je me Retrouvais devant sa porte. Les minutes étaient longues. Je n'arrivais pas à cogner. Pourtant il le fallait bien. J'avais besoin et envie de le voir. Je passais une main dans mes cheveux et sur mon visage humide pour me redonner un semblant de crédibilité physique et je toquais enfin à cette fichue porte. Je reniflais en glissant mes mains dans mes poches. Je pouvais entendre les bruits de ses pas à l'intérieur. Il était là, hallelujah. Au moment où son visage entrait enfin dans mon champ de vision je me rendais compte d'à quel point j'avais fait le bon choix. Je lui offrais un sourire plutôt timide. Je ne devais pas être beau à voir et ça me faisait intérieurement rire.

Je peux entrer ?

Je ne savais pas pourquoi je lui avais demandé. En temps normal je me serais contenté d'entrer et de m'affaler dans son canapé mais là j'avais besoin d'avoir son accord. Ce n'était pas impossible qu'il ne veuille pas me voir après tout c'était son droit vu comment j'étais parti la veille et les horreurs que j'avais pu lui dire. Et pourtant j'étais de nouveau là face à lui en bon égoïste que j'étais. J'avais besoin d'affection et de tendresse et c'était chez lui que j'étais venu les chercher même si c'était complètement improbable. Ce n'était pas le genre de chose que j'aurais pensé faire un jour avec qui que ce soit. Et puis merde pourquoi je me posais tant de question ? C'était mon petit ami non ? C'était normal que je sois là. J'étais juste un homme comme un autre. Pas besoin de paniquer pour si peu.

Mon cœur était vraiment serré dans mon torse. J'avais envie de tout lui raconter mais est-ce que je pouvais le faire ? Je n'avais pas réfléchi à ça. S'il me demandait ce que j'avais, je n'étais même pas sûr de pouvoir lui expliquer. Je n'étais pas sûr de pouvoir lui dire que j'étais avec Yu Jin jusqu'à maintenant alors que nous nous étions disputés la veille à son sujet. Je n'étais pas sûr de pouvoir lui expliquer pourquoi j'étais avec elle et pourquoi elle avait besoin de moi. Peut-être qu'elle ne voulait pas que je raconte ça. Ça allait être vraiment compliqué.
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Kim Ho Joo le Sam 3 Fév - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Dae Won
Âge : 22
Occupation : Batteur pour døubt, croupier au Seven Luck Casino
Quartier : Nam
Situation : Aussi libre qu'une relation libertine me permet d'être, malgré mes sentiments grandissants pour lui
Don : Perception des auras
Niveau : 0
Multicompte : Kang Yu Jin, Nobira Takuya, Ban Min Hwan, Yang Emily
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t616-lee-dae-won-letting-go
Dim 14 Jan - 20:49


may 2017, nam ♣ i guess i am an idiot
shut up and love me
dae won & ho joo
Deux heures. C'est sans doute le nombre d'heures de sommeil total que j'ai eu cette nuit si on mettait bout à bout les petites minutes où j'ai réussi à fermer les yeux. Et ouais, bien entendu, à chaque fois que j'arrive à m'endormir, je me fais réveiller par un cauchemar. Les premières fois, une connerie arrivait à Ho Joo. Un accident, mortel ou non. Par ma faute. Juste parce qu'on s'est disputé et qu'il est parti sans rien dire, un truc lui est arrivé. Parfois, je vois Yu Jin qui meurt. Par ma faute. J'aurais dû insister quand je lui ai proposé ce taxi. Si j'apprends qu'un truc lui est arrivé, je crois que je m'en voudrais toute ma vie. La même chez Ho Joo... il m'en voudrait. Merde merde merde merde. Et pourquoi y'a fallu que je le vois avec elle? Enfin, ça m'assurait sans doute qu'elle allait bien. Mais ça a aussi eu pour effet de me faire paranoïer. Et si cette dispute était celle de trop? Et s'il me laissait? Pour elle? Limite si c'est que ça... j'aimerais mieux le voir heureux avec quelqu'un d'autre que mort. Mais ça me hante quand même.

Comme si j'avais ruiné ma vie, juste en me disputant avec mon copain. Non seulement j'étais devenu grave parano, mais en plus j'essayais de vivre en paix avec ce qui me semblait être mon don. Ça lui aura pris du temps avant de se manifester, le con. Mais mes parents ne répondaient pas à leur téléphone. Personne de ma famille ne voulait me parler. On m'a renié, et je croyais à tord que la découverte d'un don changerait tout. Trop tard, je suppose. Ça ne fait que vingt quatre heures que je le connais et il me pourrit déjà la vie. Après le type avec l'aura toute noire et l'aura complètement brisée de Yu Jin... facile de faire un plus un. Après c'est peut-être qu'une coïncidence. J'espérais que ça ne soit qu'une coïncidence. Peut-être qu'il était juste là au bon moment. Ou peut-être qu'il l'a senti quand j'ai essayé de l'appeler en panique mais que son putain de téléphone était éteint.

Du coup, j'avais réussi à fermer les yeux pour la énième fois pour me faire réveiller peut-être cinq, dix minutes plus tard par la porte. Quelle heure il est? Aucune idée. Mais déjà il fait soleil, du coup le matin doit être bien entamé... je titube en me levant pour essayer de rejoindre la porte. Eh merde. Le mal de coeur se ramène toute suite, en même temps que le mal de crâne. Peut-être bien que j'ai trop abusé sur l'alcool hier. Ça me rappelle affreusement quand Jae est parti pour Séoul. J'étais dans un état du genre, pitoyable, lamentable. Eh. Peut-être pas autant. Bon, après un petit instant nécessaire pour reprendre mes esprits, j'ouvre la porte sans trop me poser de questions.

Ho Joo.

En plus de mon lendemain de veille, des tremblements sont venus s'ajouter à tout cela. Un mélange étrange de plusieurs émotions que je ne pensais jamais vivre ou du moins, pas à la fois. Incapable de parler, je lui ai juste fait un signe de tête en laissant la porte ouverte alors que je me recule dans le salon. Merde, ce qu'il m'a inquiété ce con! J'ai peut être attendu une dizaine de secondes après qu'il ait fermé la porte pour exploser. «: Connard! T'as décidé que tu faisais la grève du téléphone?! » Agité, j'ai agrippé un coussin du canapé, le serrant le plus fort que je pouvais. « J'me suis inquiété de ouf et toi tu t'en FOUS! », hurlai-je finalement avant de lui lancer le coussin à la figure. Ça y est, mes larmes revienne. Merde! Non seulement je suis encore un peu bourré, j'ai pas changé de vêtements, mais en plus je me mets à être émotif. Il va me trouver fou.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

_________________
be free, don't worry
carpe diem. ▬ dance with me, 'til you get dizzy, 'til you become a mess, nobody cares. think about how nice it’ll be when you climb into bed, baby
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mar 16 Jan - 23:37

Shut up and love me.




Ma marche m'avait donc mené ici sans que je ne m'en rende compte. Elle m'avait amené chez Dae Won. Je ne savais pas si j'avais envie de le voir. Je ne savais pas si j'avais envie de voir qui que ce soit en fait. Et pourtant, quand la vieille dame était sortie de l'immeuble je m'étais glissé de justesse dans le hall comme un coup de vent. J'avais reniflé, pris mon courage à deux mains puis j'étais monté. Avant de redescendre. Et de monter de nouveau. Est-ce qu'il allait seulement vouloir me voir ? Est-ce qu'il était seulement là ? Si ça se trouve après que je sois parti hier il était allé se consoler auprès de quelqu'un d'autre. Si ça se trouve, il m'avait déjà oublié. Cette pensée me mettait en colère et me donnait juste envie de défoncer sa porte et d'entrer mais je me contentais de frapper. Évitons les frais inutiles, personne n'avait besoin de ça en ce moment.

Quand il entrait dans mon champ de vision, je me sentais instantanément mieux. Je savais parfaitement que j'avais fait le bon choix et j'étais soulagé d'être là finalement même si au fond de moi j'avais créé un genre de jalousie que je n'avais pas du tout pour habitude de ressentir. Maintenant je voulais savoir ce qu'il avait fait hier et pourquoi il ne m'avait pas écrit à peine la porte franchie mais ce n'était pas le moment de penser à ça. Vraiment pas. Pour le moment je me contentais d'entrer après qu'il m'ait physiquement invité à le faire. Je me sentais tellement bête et ridicule d'être là maintenant sans même un bouquet de fleur à la main. Tout ce que j'avais avec moi c'était mes yeux rouges et cernés ainsi que mon téléphone éteint et le froid du dehors.

Dae je-

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase. Il se mettait à littéralement exploser me laissant dans l'incompréhension la plus complète. Il me reprochait d'avoir fait une grève de téléphone. Donc il m'avait écrit finalement ? Dans cette histoire c'était moi le con qui n'avait pas répondu pas vrai ? Un sourire très léger se traçait malgré moi sur mes lèvres juste avant que je ne me prenne un coussin dans la gueule. Super, quel accueil ! On fait mieux quand même. Mais ce n'était sans doute pas le moment de faire de l'humour et d'ailleurs mon sourire aussi peu perceptible possible était-il avait complétement disparu quand je me rendais compte que ses yeux étaient plein de larmes. Je déglutissais et passais une main tremblante dans mes cheveux. On s'était déjà disputé des tonnes de fois et ça avait été bien plus violent que ça mais cette fois ça faisait tellement mal. Je n'osais même pas m'approcher de lui. J'avais fait l'erreur avec Yu Jin hier d'avoir voulu être trop tactile alors j'étais un peu perdu.

Je suis désolé.

C'était tout ce que j'avais trouvé à dire pour l'instant. Vraiment. Qu'est-ce que je pouvais dire de plus ? Je ramassais le coussin qui gisait au sol à mes pieds et m'approchais pour le jeter sur le canapé avant de frotter un peu le bras de Dae Won. Finalement ce coussin m'avait servi pour m'approcher. Un mal pour un bien non ?

Maintenant que j'étais proche de lui je remarquais ce que je n'avais pas vu en arrivant. Lui aussi avait les yeux dans un sale état. Lui aussi sentait l'alcool. Lui aussi avait gardé ses fringues de la veille quand nous nous étions quittés. C'était comme si on avait mis la vie en pause pour la reprendre plus tard. Nous étions de nouveau en train de nous disputer alors que le temps était si précieux. L'amour était si précieux.

Je ne pensais pas que tu serais inquiet.

Déjà moi je n'aurais jamais pensé être inquiet pour qui que ce soit un jour. Je n'aurais jamais pensé ressentir autant de chose en même temps pour une personne un jour. J'étais perdu. Totalement. Comment je pouvais faire maintenant ? Ce petit devant moi, j'avais vraiment envie de l'embrasser.
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Kim Ho Joo le Sam 3 Fév - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Dae Won
Âge : 22
Occupation : Batteur pour døubt, croupier au Seven Luck Casino
Quartier : Nam
Situation : Aussi libre qu'une relation libertine me permet d'être, malgré mes sentiments grandissants pour lui
Don : Perception des auras
Niveau : 0
Multicompte : Kang Yu Jin, Nobira Takuya, Ban Min Hwan, Yang Emily
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t616-lee-dae-won-letting-go
Jeu 18 Jan - 5:48


may 2017, nam ♣ i guess i am an idiot
shut up and love me
dae won & ho joo
Le voilà, devant moi. Je me suis inquiété pendant des heures, toute la nuit même; mes paranoïas débiles m'avaient tenu réveillé en même temps que ma culpabilité à la con et toutes les autres conneries qui me hantent depuis qu'il a claqué la porte. J'avais trouvé mon don. Ça a pris des années! Vingt deux chiantes années de ma vie à essayer de vivre avec le fait que je ne serais jamais réellement un des leurs. Mes parents, je veux dire. Ouais mes trois soeurs ont leur don, mon père aussi, ma mère aussi. Ils ont cru que j'allais être "sur le tard", que peut-être je découvrirai mon don à l'adolescence. Vingt deux ans. Mais il est trop tard. Ils ne répondent même pas à mes appels. Et puis de toute façon c'est qu'un putain de cadeau empoisonné. L'autre type avec son aura toute noir, il m'a fait peur. Et Yu Jin avec son aura brisée, teintée, meurtrie. J'aurais mieux aimé ne jamais voir ça.

J'aurais mieux aimé rester dans l'ignorance. Là j'ai l'impression que tout est de ma faute. À essayer de vivre ma vie, essayer de rester moi-même même si je sais que parfois je peux être chiant, j'ai brisé quelqu'un. J'ai ruiné sa vie, et elle est teintée. Même si mon cerveau a fait un plus un en comparant les deux auras, je me dis que c'est qu'une coïncidence.

De toute façon, c'est ma faute, n'est-ce pas? J'ai eu peur et je me suis coupable, voilà. Et j'ai voulu appeler Ho Joo comme c'est son amie, lui il saurait quoi faire. Mais il n'a jamais répondu. Quand je l'ai vu, au loin, avec Yu Jin... habituellement je me serais senti jaloux. Trahi, même, à la limite. Mais là c'était du... soulagement? Et s'il est là, c'est parce que Yu Jin va bien, non? Sur le coup, je me sentais presque coupable de lui avoir lancé ce coussin à la figure. C'était impulsif, c'était idiot. Je suis qu'un idiot de toute façon. Comment ce type fait pour m'endurer? « Désolé... », répétai-je après lui, comme si je me moquais de ses mots. Mes pensées et mes mouvements sont contradictoires à mes paroles. J'ai envie de le serrer dans mes bras mais mon ton de voix est sec.

Ça aurait pu se retourner contre moi. Au lieu de cela, il part déposer le coussin que je lui ai balancé par la figure sur le canapé, et il me caresse le bras. Sérieusement? Comment il fait? Je lui crie des conneries, je lui lance des trucs, j'ai l'air d'un caca ambulant et lui il trouve quand même le moyen d'être doux? Je sais pas trop ce qu'il regarde. Peut-être qu'il juge mes vêtements. C'est vrai, après tout j'ai gardé les mêmes que hier soir. Mais j'étais trop crevé psychologiquement pour me changer. On ne bougeait plus, on ne parlait plus. Lui non plus, il ne s'est pas changé. Où il a dormi? Probablement pas chez lui s'il est encore habillé comme ça. Malgré que moi, j'ai dormi ici. Enfin, dormi c'est un grand mot. J'analyse trop, je crois. Mon cerveau va trop vite, c'est la faute à ma paranoïa.

Et s'il avait passé la nuit avec Yu Jin? Ça lui est déjà arrivé, ça serait tellement pas surprenant. C'est un commun accord, oui; mais on dirait que ça me fait physiquement mal quand c'est d'elle qu'il s'agit. C'est con hein? Peut-être que c'est ça qu'il a fait. Il a passé la nuit avec elle parce qu'elle allait pas bien. Je me sentais redevenir en colère, mais le con a ouvert la bouche une nouvelle fois. Je ne pensais pas que tu serais inquiet. « Bah oui, monsieur ferme son téléphone et il disparait de la surface de la terre pendant des heures et il croit que son copain sera pas inquiet. » Voilà, encore une fois, j'ai parlé sans réfléchir. Bravo Dae Won, franchement.

J'ai retiré mon bras de son emprise et je lui ai tourné le dos, avant de prendre mes lunettes et de les lancer sur le canapé. J'avais besoin de me frotter le visage avec mes mains, comme pour essayer de reprendre mes esprits. Mais rapidement les larmes sont revenues, et elles sont sorties sans que je puisse les contrôler. Pleurer, ouais ça m'est déjà arrivé. Pleurer autant? Je sais pas. Mon corps tremblait sous l'émotion, mes épaules me trahissaient sans doute. J'ai fini par me glisser au sol et à m'asseoir, les genoux ramenés vers mon torse, sans pouvoir m'arrêter de pleurer. « F-Faut pas que tu restes tout seul dehors m-merde! Y'a des sales gens, ils ont l'aura toute n-noire et ils font peur..! » J'ai agrippé le premier coussin que j'ai pu attraper et je l'ai ramené contre moi, ayant désespérément besoin de serrer quelque chose contre moi à défaut de pouvoir le serrer lui. « Merde pourquoi je suis comme ça? Pourquoi je fais mal aux autres? Pourquoi je vois le mal que j'ai fait aux autres?? Même mes parents me parlent plus! J'en peux plus Ho Joo! »

Il fallait que je me calme. C'est pas comme moi d'exploser, d'habitude c'est moi qui reste calme. Merde merde merde. J'ai donc baissé la tête plusieurs longues secondes avant de finalement me sécher les yeux, lancer le coussin sur le canapé et me lever d'un bon pour me diriger vers la cuisine. J'aurais pris une bière pour essayer de tout faire passer, mais la seule pensée de cette boisson alcoolisée me donnait le tourni. C'est d'un café, que j'ai besoin. J'ai pratiquement vidé ce qui me restait de café dans une tasse, l'équivalent de peut-être deux portions. Mes tremblements n'aident pas. Maintenant si l'eau chaude pouvait se dépêcher, ça serait fort apprécié. Parce que j'ai l'impression que je vais m'écraser.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

_________________
be free, don't worry
carpe diem. ▬ dance with me, 'til you get dizzy, 'til you become a mess, nobody cares. think about how nice it’ll be when you climb into bed, baby
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Jeu 18 Jan - 15:28

Shut up and love me.




Comme je pouvais m'y attendre, des simples excuses n'ont pas vraiment suffit. Je pouvais tout à fait comprendre après tout, il était normal qu'il m'en veuille. J'étais parti comme un voleur hier et je n'avais pas donné de nouvelles. Mais lui non plus au début. Je m'étais vraiment inquiété et même si cette pensée au fond de moi persistait, celle qu'il avait sans doute passé la nuit avec quelqu'un d'autre, je me disais que vu son état, c'était de moins en moins probable. Par contre, moi j'avais passé la nuit avec quelqu'un d'autre. Je l'avais passée avec Yu Jin et je me sentais un brin coupable pour ça. Mais elle avait besoin de moi et j'espérais sincèrement que Dae Won le comprendrait.

Je tentais une approche physique avec lui-même si j'avais peur. J'avais peur qu'il me repousse, me rejette. J'avais désespérément besoin de sentir qu'il était là et qu'il sente que moi aussi j'étais là. Je ne faisais que caresser son bras mais tout mon corps réagissait ravi d'avoir enfin un contact avec lui. D'ailleurs j'en profite pour faire le vide une seconde et analyser la situation. Il a l'air épuisé et ne s'est pas non plus changé. J'essaye de comprendre le pourquoi du comment, je fais plusieurs conclusions dans ma tête sans doute un peu à la hâte. Je me dis qu'il est peut-être sorti pour se changer les idées, qu'il n'a pas passé la nuit chez lui, qu'il l'a passé chez une autre personne, qu'il s'est amusé, qu'il ne s'est pas inquiété pour moi mais d'un autre côté il m'a dit qu'il a cherché à me joindre. Pourquoi ? Pourquoi je me fais tant de mal à me dire des choses pareilles alors que de toute évidence je me trompe ? Il faut que je me calme.

Je lui fais part de ma pensée. Je ne pensais pas qu'il s'inquiéterait pour moi. Oui c'est le cas. Nous nous étions déjà disputés avant et ça ne s'était jamais passé aussi mal alors pourquoi cette fois les choses se passaient comme ça ? C'était la fin ? Non. Je ne voulais pas que ce soit le cas. Quelque part il comptait beaucoup pour moi et je ne voulais pas que ça se termine comme ça. C'était impossible. Puis il me balance ces mots. Ces mots qui semblent tellement logiques. Je me sens vraiment idiot de ne pas avoir pensé en ce sens. Vraiment. Il a raison moi à sa place j'aurais été inquiet aussi.

Je n'ai pas vu que j'étais en panne de batterie. Mais je suis là maintenant et ça va.

Mon ton est calme et plat. Pas la moindre intonation tout simplement parce que je lui raconte simplement ce qu'il s'est passé. Je n'ai pas vu que je n'avais pas de batterie, fin de l'histoire. Si j'avais su j'aurais branché mon téléphone hier sans doute. J'aurais aussi pu rentrer chez moi ce matin et le brancher, lui répondre et passer après mains j'étais là, toujours la main sur son bras cherchant désespérément à ne pas le froisser davantage. J'ai même essayé de le rassurer en lui affirmant que ça allait même si ça cognait légèrement dans ma pommette blessée. Bande de sale connard. Je ne leur pardonnerai jamais d'avoir abîmé mon visage juste avant que je ne vois Dae. Un jour ils me le paieront.

Puis le moment que je craignais est arrivé. Il se tourne. Il finit par me rejeter lui aussi. Mon cœur se serre encore un peu, ma salive a du mal à descendre dans ma gorge mais je lui pardonne. Moi non plus je n'aime pas qu'on me voit dans cet état. Je comprends qu'il ne veuille pas que je le regarde. Alors je lui laisse le temps. Il en a besoin et moi aussi j'en ai besoin même si dans mon cœur je veux qu'il me parle, qu'il me regarde, qu'il me touche, qu'il m'aime.

Il s'assoit par terre et j'en fais de même me mettant dos à dos avec lui. C'est bizarre comme situation. On aurait pu se poser sur le canapé mais c'est bien comme ça. Au moins on ne se voit pas, on se sent, mais on ne se voit pas. C'est sans doute mieux. Puis il me parle des gens dehors et de leur aura. Je ne suis pas sûr de voir où il veut en venir mais je l'écoute. Je sais que le monde dehors est complétement pourri mais je ne suis pas d'accord avec le fait que quelqu'un effraye mon petit ami. D'abord Yu Jin et maintenant lui ? Je veux lui demander des explications mais il enchaîne. Je n'arrive pas à comprendre. Vraiment je ne comprends pas ce qu'il me dit. Comment ça il voit le mal qu'il fait aux autres ? Je passe mes mains sur mon visage et me tourne dans le but de, je ne sais pas, lui embrasser la nuque sans doute comme j'avais l'habitude de le faire. J'en avais envie depuis que nous étions assis sur le sol mais c'est trop tard. J'ai pris trop de temps. Maintenant il se lève et j'en fais de même. Je le suis malgré moi mais je reste à l'entrée de la cuisine. Je m'appuie dans l'encadrement de la porte et je le regarde, les bras croisé contre le torse.

Tu ne me fais pas de mal à moi Dae. Et je sais que le monde est moche. Qui t'a fait peur ? Et c'est quoi une aura ? Je ne comprends pas. Dis-le moi. Parle-moi. Aime-moi, regarde-moi, embrasse-moi, je suis là.
@ pyphi(lia)


Dernière édition par Kim Ho Joo le Sam 3 Fév - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Dae Won
Âge : 22
Occupation : Batteur pour døubt, croupier au Seven Luck Casino
Quartier : Nam
Situation : Aussi libre qu'une relation libertine me permet d'être, malgré mes sentiments grandissants pour lui
Don : Perception des auras
Niveau : 0
Multicompte : Kang Yu Jin, Nobira Takuya, Ban Min Hwan, Yang Emily
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t616-lee-dae-won-letting-go
Dim 21 Jan - 10:49


may 2017, nam ♣ i guess i am an idiot
shut up and love me
dae won & ho joo
La veille m'avait été insupportable, la nuit même m'avait été complètement invivable, et là il faut que je me dispute limite une nouvelle fois avec Ho Joo pour une connerie. Son téléphone était mort, et alors? Pourquoi ça me faisait autant de mal qu'il se soit foutu de sa batterie? Peut-être parce que je croyais que je ne lui convenais plus, peut-être parce que j'avais peur qu'il se soit blottit dans les bras d'un autre. Ceux de Yu Jin. Mais non, c'est impossible. Elle n'allait pas bien. Il l'a croisé, il lui a parlé, il n'a sûrement pas passé la nuit avec elle. J'ai l'impression que tout tourne dans ma tête, que je réfléchis trop et que je me fais du mal à agir ainsi. J'essaie de trouver des réponses inexistantes à des questions que j'invente, sans même savoir ce qui s'est passé de son côté. Et puis, c'est la même chose de son côté. Il ne s'est pas changé, mais moi non plus. J'aurais clairement pu avoir passé la nuit ailleurs. J'aurais pu être celui qui s'est blottit dans les bras d'un autre, d'une autre. C'est notre genre à tous les deux, et avant ça allait de soi. Alors pourquoi ça me dérange autant aujourd'hui?

Je fais volte-face et je me libère ainsi de son emprise, je pars m'asseoir au sol. J'avais besoin d'arrêter de voir, et mes lunettes ont donc terminé leur course sur le canapé alors que j'enfonce la paume de mes mains dans mes yeux. Je veux reprendre mes esprits, mais tout ce que je fais c'est pleurer, pleurer à n'en plus finir. Et ça ne s'améliore pas quand je sens son dos contre le mien. Ça me fait chier qu'il soit aussi calme, putain. Je sais pas ce qu'il lui arrive, on dirait qu'il est complètement vidé; et moi j'ai trop d'énergie, elle est toute condensée dans mon cerveau et mes pensées virevoltent. Je parle sans que ça fasse réellement du sens. Tout y passe, les gens méchants dans les rues, les auras, le mal que je fais aux autres, mes inquiétudes, tout. Mais mes mots sont décousus. Une partie de moi s'attend à ce que Ho Joo comprenne tout d'un coup, mais c'est impossible. Je suis con de penser ainsi.

Je me lève, je sais pas trop pourquoi. Enfin, si, je sais. J'ai besoin d'un café, peut-être que ça m'aidera à y voir plus clair. Je m'éloigne donc de lui, même si ça me brise un peu le coeur, et je vide presque littéralement le contenu de mon contenant de café dans une tasse. Effet caféine ++, peut-être. Je m'appuie contre le comptoir, littéralement vidé d'énergie même si mon cerveau continue à fonctionner à une vitesse hallucinante. Je priais pour que l'eau se réchauffe rapidement, mais c'est pas un don de température que j'ai. C'est un don pourriture. Et comme je m'en doutais, Ho Joo a rien compris à mon charabia. Il comprend pas le truc des auras, il dit que je lui ai pas fait de mal. C'est un mensonge. Je m'en doute bien, qu'en lui criant après je l'ai blessé. Mais c'est pas aussi flagrant que de littéralement voir l'aura brisée de quelqu'un. « Pas toi! J-je vois pas la tienne, j'y arrive pas... »

Je me tourne vers lui, et je coupe ma phrase soudainement. Pourquoi j'avais pas remarqué ça avant? Il est blessé. Qui est le bâtard qui lui a fait du mal? Est-ce que c'est ma faute? Non, c'est un coussin que je lui ai lancé. Je panique et je me propulse vers lui, les larmes perlant toujours dans mes yeux. « T-tu es blessé!! » Sa jolie pomette, massacrée... si c'était moi, j'allais m'en vouloir pour longtemps. Toute ma vie, peut-être. « Je suis désolé, c'est ma faute, j'aurais pas du te lancer le coussin j-je... » Je m'étouffe alors que les larmes reviennent. Merde! « Tu vois..! Je te fais du mal à toi aussi! J'en peux plus! Pourquoi je suis comme ça, merde! »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

_________________
be free, don't worry
carpe diem. ▬ dance with me, 'til you get dizzy, 'til you become a mess, nobody cares. think about how nice it’ll be when you climb into bed, baby
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Sam 3 Fév - 3:30

Shut up and love me.




Je ne comprends plus rien. Je ne comprends pas pourquoi au lieu de réconforter mon copain je me pose des questions sur ce qu'il a fait de sa nuit. Je ne veux pas qu'il l'ait passé dans les bras de quelqu'un d'autre. Je ne veux pas qu'il ait songé un instant à voir une autre personne que moi. Je veux avoir été le seul à ses yeux. Cette jalousie mal placée ne tombe pas vraiment bien. Visiblement c'est le cas, j'ai été le seul à ses yeux cette nuit mais pas comme je le veux. Il s'est inquiété pour moi parce que je ne lui ai pas répondu... Et dire qu'avant de croiser Yu Jin c'était moi qui surveillais mon portable et qui lui en voulais de ne pas m'avoir écrit pour que je revienne. Kim Ho Joo, tu es idiot. Vraiment idiot.

Il va s'asseoir par terre et j'en fais de même. Il me parle encore et encore mais les mots qu'il me dit, je ne les comprends pas. Je me sens affreusement coupable de ne pas en piger une, pourtant j'essaye, vraiment, j'essaye. Mais je ne sais pas ce que c'est une aura. Enfin, je connais le mot mais toutes ces choses... Je n'y connais rien. Je ne comprends pas pourquoi il me dit qu'il les voit, j'ai du mal à assembler les éléments pour arriver à une quelconque conclusion. Puis mon envie de le prendre dans mes bras, de l'embrasser, de le serrer contre mon corps ne m'aide pas. En fait ça m'obsède et même si j'essaye de me concentrer sur ses paroles je n'y arrive pas vraiment.

Il se lève pour aller se faire un café juste au moment où je projette de me tourner pour l'embrasser. Sans doute un souci de timing. Je suis trop lent mais j'ai tellement peur qu'il me repousse que je n'ai pas osé le faire plus tôt et maintenant c'est trop tard. Il est parti. Je ne sais même pas s'il avait senti que je comptais me lancer dans quelque chose du style baiser dans sa nuque. Il s'était juste levé et c'était tout pas vrai ? Ce n'était pas une manière de m'éviter pas vrai ? Un soupir m'échappe et je le rejoins encore. J'essaye de lui parler, je lui demande de m'expliquer, de me dire ce qu'est une aura. J'essaye aussi de le réconforter en lui disant que moi il ne me fait pas de mal. J'ai envie de lui hurler que moi il me fait du bien, que je l'aime beaucoup, que je suis heureux de le voir et d'être avec lui malgré tout ce qu'il avait pu se passer hier soir ou cette nuit mais les mots ne sortent pas. Je n'arrive pas en dire plus.

Il me dit que moi mon aura il ne la voit pas puis quelque chose d'autre attire son attention. Ni une ni deux il fonce vers moi me faisant reculer d'un pas. Ah ouais, ma joue. Quand il commence à paniquer je pose ma main dessus malgré moi comme pour me cacher. Il pense que c'est lui qui m'a fait ça ? Ça me fait doucement sourire. Pourquoi, même dans un moment comme celui-là, faut-il que tu sois si mignon Lee Dae Won ?

Ne sois pas idiot, ça n'a rien à voir avec toi. J'ai eu un accrochage avec des types en partant de chez Yu Jin.

Mon ventre se serre. Est-ce que je viens de dire le mot de trop ? Ça m'a échappé un peu malgré moi et j'appréhende sa réaction. Ma gorge se serre et ma salive ne passe plus. Il allait falloir que je lui dise un moment, certes mais je ne voulais pas lâcher ça comme ça. Là ce n'était pas du tout le moment. Je dois changer de sujet, est-ce que lui raconter les circonstances de ma bagarre est une bonne idée ? Sûrement pas, mais tant pis.

Ils étaient plusieurs et quand je suis passé près d'eux ils se sont moqués de moi. C'était pas trop le moment. J'ai été bête de m'emporter mais je n'ai pas réfléchis alors je leur ai demandé s'ils avaient un problème. J'aurais peut-être dû leur dire bonjour avant, pas vrai ?


Je ne sais pas si je peux me permettre de faire de l'humour dans une telle situation mais j'ai besoin d'essayer, de tout essayer pour qu'il ne s'inquiète pas davantage pour moi. Je lui ai causé déjà bien trop de soucis avec ma batterie visiblement. Je me sens bête et honteux. Vraiment. Et s'il me dt que tout est fini maintenant ? S'il me dit qu'il ne me supporte plus, qu'il ne veut plus me voir ? Je ne veux pas ça. Je ne veux pas partir maintenant. Je le veux, lui. Rien que pour moi. Merde.
@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Shut up and love me. -flashback- [Ft. Dae Won]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» creeper love is deeper love + (julian) (flashback)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM-
Sauter vers: