AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Les yeux d'un autre [Feat. Kotaro]

avatar
Kim Sun Hi
Âge : 28
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 4
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Jeu 28 Déc - 10:20
Le jour devait être couché depuis déjà quelques heures, mais il n'était que dix-neuf ou vingt heures. En soit, il était encore tôt. Sun Hi quittait enfin son travail, elle était de l'après-midi, du coup c'est pour cette raison qu'elle rentre chez elle si tard. Une de ses collègues avait proposée de la raccompagner, mais l'aveugle connaît très bien le chemin pour rentrer chez elle. Elle n'a pas besoin qu'on vienne lui tenir la main, comme à un petit enfant. Elle est majeur et vaccinée et ça fait des années qu'elle est proche de la cécité. A quoi bon s'inquiéter pour elle maintenant ? Ce n'est pas comme si elle n'était jamais rentrée seule chez elle avant. Déclinant poliment l'offre, elle prit ses affaires et quitta son lieu de travail après avoir dit au revoir à tout le monde.

L'air était glaciale dehors, ce qui la força à réajuster son écharpe pour se protéger du vent. De même, elle enfila des gants, sinon ses mains risques de finir gêner, surtout celle tenant sa canne d'aveugle. Son écouteur dans une oreille, elle suivait distraitement les indications de son GPS. C'est qu'elle connait son chemin pour rentrer chez elle par cœur. Mais elle préfère tout de même entre la voix qui la guide, c'est une habitude, un peu comme une compagnie dont elle n'a pas nécessairement besoin, mais c'est toujours mieux que rien.

Avant de rentrer, elle s'arrêta à une boutique pour acheter de quoi manger, des plats préparés par un petit traiteur, elle n'aura qu'à mettre ça au micro-onde et hop ça sera prêt. Cuisine pour un malvoyant c'est difficile, c'est pour ça qu'elle achète souvent des petites choses goutteuses qui nécessitent seulement un coup de micro onde.

Au détour d'une rue, elle entendit du bruit, mais n'y fit pas attention, elle pensa que c'était un animal, jusqu'à ce que l'obscurité devienne lumière. Ses yeux... non ce n'était pas les siens, mais ceux de quelqu'un d'autre. Sun Hi est malvoyante, elle ne peut pas voir aussi bien que ça. Sauf qu'elle a une sorte de don qui se déclenche par moment, elle voit à travers les yeux des autres. La vision qu'elle à est celle d'une ruelle, sûrement celle à côté d'elle. Bizarrement, la personne semble se cacher, derrière une poubelle où quelque chose comme ça. C'est suffisant pour l'intriguer. La jeune femme prend son courage à deux mains pour aller voir. Elle pense à un enfant qui se serait perdu et qui se cache. Pourquoi un enfant perdu ? Bonne question ! Quoi qu'il en soit, elle approcha, espérant pouvoir se voir dans le champ de vision de la personne qui se cache, car pour le moment, cette vision ne l'aide pas. Finalement, elle s'aperçoit enfin, elle tente de prendre la bonne direction et se rapproche avec une certaine prudence tout de même. "Est-ce qu'il y a quelqu'un ? Je ne vous veux pas de mal !" assure t-elle avec une voix qui n'est pas bien assurée. Sa canne balaye devant elle, pour être certaine de ne pas entrer dans un obstacle et tomber. "Est-ce que ça va ?" s'inquiète t-elle quand le regard de la personne se baisse sur ses mains qui sont visiblement abîmées voir ensanglantées. Est-ce que cette personne se serait fait frapper ? "Je peux vous aider ? N'ayez pas peur !" annonce t-elle en avançant encore, sa main libre tendu devant elle par précaution et aussi pour savoir quand elle aurait atteint la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nobira Kotarô
Âge : 26
Occupation : Tueur à gages et étudiant à ses temps libres
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Projection mentale
Niveau : 1
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Déc - 22:06
Les yeux d'un autre...
You don't know what it's like to get your head lumped in. You keep flappin' those gums like you the boss, you should check ya chin. ••• Ce devait être un contrat des plus simples. Et pourtant, cette fois-ci j'ai bien faillis laisser ma cible s'échapper...

Tout à commencé quand la nuit est tombée. Comme à mon habitude, je suis rentré chez moi comme si de rien n'était et ainsi j'ai commencé à me préparer rapidement et bien. Je n'avais rien oublié, tout était parfait et mon client m'avait donné toutes les informations nécessaires sur la cible à abattre. Comme d'habitude, je n'avais qu'à suivre le protocole, et me volatiliser. Alors aux alentours de dix-neuf heures, je suis entré discrètement chez la victime. Mon client m'avait dit que la cible rentrait toujours à son appartement aux alentours de dix-huit heures, alors je m'étais mis à sa recherche dans l'appartement mais... Rien. Personne n'était là. Je trouvais cela bizarre... Mon client aurait-il oublié un certain détail ?

Je faisais un autre tour de l'appartement, lorsque j'entendis du bruit au pas de la porte. Ma cible venait tout juste de sortir de chez sa voisine... Inattendu. N'ayant pas plus de temps, je m'étais caché derrière un mur, attendant que ma cible ne s'approche de moi. Mon client m'avait aussi informé que cet homme savait se défendre, et que sa grand taille serait un désavantage pour moi. Mais pas impossible à tuer. La cible se dirigeait vers sa cuisine et était donc passée juste à côté de moi. Mon masque sur mon visage et une casquette cachant le reste, je tendis mon arme en direction de sa tête m'apprêtant à appuyer sur la gâchette, mais cette satané bonne femme lui servant de voisine s'était décidée à tout gâcher et toquer à la porte. Ma cible s'était retournée vers moi, et s'était baissée lorsque j'avais tirer avant de courir vers moi et de me plaquer contre le mur afin de me distraire. Il m'avait tourné le dos, et s'était enfuit par la fenêtre au travers laquelle j'avais tiré plusieurs balles.

Me voici donc, en train de courir après ma cible. Je fais tout mon possible pour le forcer à aller dans la ruelle que j'avais repéré au cas où. Je dois toujours me préparer à n'importe quelle éventualité. L'homme a donc suivit le chemin que je voulais qu'il suive, et s'est ainsi retrouvé bloqué dans un cul de sac. Je le rejoint, le bloquant dans la ruelle, et à peine en face de lui, celui-ci me plaque de nouveau contre le mur, me désarmant de mon fidèle beretta. Bien sûr, je riposte et s'en suit un combat à mort entre cet homme et moi. Visiblement, il savait se battre, et il ne se retenait en aucun cas, marquant mon corps de multiples hématomes. A un moment, il a même réussi à prendre mon couteau et me l'enfoncer dans la cuisse afin de m'affaiblir. Pendant plusieurs minutes il a lutté, mais en vain car j'avais finis par lui briser la nuque d'un coup sec.

Je reprend mon souffle, me déplaçant jusqu'à la poubelle en bout de rue. Seulement, j'entend quelqu'un arriver, des bruits de pas se dirigent vers moi alors je me cache en vitesse derrière la poubelle à côté de moi mais ma blessure à ma jambe ne me permet pas d'être aussi discret que d'habitude. J'attend le plus calmement possible que cette personne passe, sauf que... Ce que je craignais se produit. Cette personne vient vers moi. "Est-ce qu'il y a quelqu'un ? Je ne vous veux pas de mal !" Cette jeune femme s'approche de plus en plus, d'un pas et d'une voix peu rassurée. Je baisse un instant les yeux, cherchant mes armes. Peut être qu'elle ne me veut pas de mal, mais cette femme reste un témoin. Et je ne tolérerai aucune erreur de plus ce soir. Je la regarde fixement, saisissant discrètement mon arme à feu puis... Lorsqu'elle apparaît distinctement dans mon champ de vision, je vois sa canne balayer l'air... Elle est aveugle ? "Est-ce que ça va ?" Je regarde de nouveau mes mains, remplie de mon sang et de celui de ma victime, puis ma blessure à la cuisse. Pourtant, je ne dis rien optant pour le silence avant de regarder de nouveau la jeune femme. "Je peux vous aider ? N'ayez pas peur !"

"Je n'ai pas peur. Et il me semble que ce soit bien le contraire."

Sa canne se cogne finalement contre ma jambe, et un soupir sort de ma bouche. Bon sang... Mon honneur m'empêche très clairement de tuer une civile aveugle. Cela serait d'une lâcheté sans nom... Et contrairement à mon frère ou ma sœur, je ne suis pas lâche. Je regarde ailleurs, l'air inexpressif.

"La nuit n'est pas de bonne augure pour vous.
Vous n'auriez pas du faire attention à cette ruelle."


Peut être que sa cécité lui a sauvé la vie... Mais en tout cas, je saurais me servir sagement de ce contact. © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Sun Hi
Âge : 28
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 4
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Ven 29 Déc - 14:56
Sun Hi ne savait rien de cette personne ce cachant derrière cette poubelle. Tout ce dont elle était sûre, c'est qu'à travers ses yeux, elle avait vu du sang et le fait que quelqu'un soit blessé l'inquiétait. C'est une femme profondément gentille, voulant aider les autres. Ceci lui portera sûrement tort un jour, mais on ne peut pas forcément savoir. Quoi qu'il en soit, elle avançait, avec une certaine prudence et appréhension quand même. Vu qu'elle voit à travers les yeux de cette personne, si jamais elle s'enfuit ou bouge, elle le verra tout de suite.

A l'aveugle, elle finit par s'approcher au bon endroit et entendre les réponses de son interlocuteur. Elle ne s'attendait pas nécessairement à une voix d'adulte, ce qui l'a surpris un peu. Dans un premier temps, elle avait imaginé rencontrer un adolescent ayant été passé à tabac par les grosses brutes du lycée. Visiblement, ce n'était pas le cas, ce qui n'empêche pas que cet homme ait pu se faire battre par un groupe d'odieux connards qui n'a de respect pour rien, ni personne. L'inconnu avait remarqué dans la voix de la malvoyante la crainte, ce qui la fit doucement grimacer avant de se reprendre. "Ce n'est pas que j'ai peur, mais j'ai entendu du bruit et je ne savais pas forcément à quoi m'attendre." C'est tout à fait normal pour une aveugle. Comment pourrait-elle deviner qu'il se cache juste là, dans cette pauvre petite ruelle déserte un tueur à gage ? Comment pourrait-elle aller jusqu'à imaginer ça ?

La voix masculine dit quelque chose qu'elle ne saisit par forcément, il regarde ailleurs, elle ne se voit donc pas. Mais elle est sûre qu'il est blessé. Hors, elle ne peut pas le dire, elle n'est pas censée le savoir. Quoi qu'elle a une idée, elle ne peut pas laisser quelqu'un qui saigne dans cet état. Alors, elle va jouer sur son odorat, ne dit on pas que les aveugles ont leurs autres sens plus développés ! Et puis, il est vrai qu'elle peut facilement reconnaître l'odeur du sang, c'est particulier. La jeune femme continua de s'approcher et s'agenouilla pour être au niveau de l'inconnu. "Vous êtes blessé ? Je peux sentir l'odeur du sang. Je peux vous aider ?" Là encore, ce n'est sûrement pas prudent, mais elle est trop gentille et n'imagine pas que ce puisse être un criminel. Si c'était vraiment un méchant, il lui aurait déjà fait du mal, non ? Un sourire amicale se dessine sur ses lèvres, pour essayer de lui montrer qu'elle ne lui veut que du bien et qu'elle est vraiment prête à l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nobira Kotarô
Âge : 26
Occupation : Tueur à gages et étudiant à ses temps libres
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Projection mentale
Niveau : 1
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Jan - 12:35
Les yeux d'un autre...
You don't know what it's like to get your head lumped in. You keep flappin' those gums like you the boss, you should check ya chin. ••• Mes yeux sont encore rivés sur elle. D'ailleurs, même si elle est aveugle je préfère garder mon masque et ma casquette... Vu le déroulement de la soirée, je ne suis jamais trop sûr. Vraiment, je ne comprend pas pourquoi certaine personne ne se contentent pas d'agir selon leur instinct de survie. La curiosité et l'envie d'aider sont à mon avis deux énormes défauts desquels la plus part des gens devraient se débarrasser. Ca sauverait la vie de certains et certaines.

"Quelqu'un aurait pu vous blesser, à cause de cette curiosité madame..." Vraiment, je ne comprend pas ce genre d'attitude. Quand on ne sait pas à quoi s'attendre et qu'on ne peut pas se défendre, où est là logique d'intervenir sur les lieux ? "Mais merci." Ça par contre, c'est juste pour ne pas paraître un peu trop... Bizarre.Je ne fais que la remettre en question alors qu'elle vient m'aider, et j'ai pu apprendre que les gens pouvaient avoir des soupçons assez vite. Ce qui me rassure quant à la possible présence d'un instinct de survie dans leur façon d'être pour certains...

Le regard ailleurs, j'essaie tout de même de bouger mais cette blessure à ma cuisse ne m'aide pas et laisse un gémissement de douleur que j'essaie de camoufler tant bien que mal, sortir de ma bouche. Si seulement je n'avais pas eu à me cacher, je serais rentré sans problèmes. Mais là j'ai du m'asseoir et après toute cette agitation mes muscles se sont relâchés et ma blessure me fait d'autant plus souffrir. Autrement dit, même une jeune femme aveugle pourrait m'empêcher de m'enfuir si je me décide de bouger. Et comme je disais, je tiens trop à mon honneur pour en faire un cadavre. Ce qui me met... Dans une position plutôt délicate.
La jeune femme s'approche de moi puis s'agenouille afin de se mettre à mon niveau. Je finis par la regarder après qu'elle m'aie percé à jour grâce à son odorat. Je soupire légèrement avant de poser lourdement ma tête contre le mur derrière moi.

"J'ai une blessure à la cuisse. Je vais avoir besoin d'aide pour me lever. Le reste n'est pas très important, je m'en remettrai." Vraiment... Quelle soirée inhabituelle. Je vais devoir faire vigilance face à cette jeune femme, et même la surveiller de plus près à l'avenir. © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Sun Hi
Âge : 28
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 4
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Lun 8 Jan - 17:10

Oui, peut être que Sun Hi n'aurait jamais dû s'aventurer dans cette ruelle. Mais elle était inquiète que quelqu'un se soit fait du mal. C'est pas tous les jours que ce genre de choses arrive. En plus de ça, elle voyait à travers les yeux de cette personne qui avait l'air de se cacher. C'était suffisant pour aller voir. Elle n'imaginait pas tomber sur un homme, plutôt sur un jeune, un adolescent peut être. Mais qu'importe, elle ne va pas le laisser tomber, oh que non ! Surtout qu'il est blessé, elle ne peut pas abandonner quelqu'un qui va mal, c'est tout simplement impossible. C'est pour ça qu'elle souhaite apporter son aide, en ignorant que cet homme pourrait très bien être une sorte de fou furieux qui l'a très bien mérité. C'est qu'elle ne pense pas du tout à ça. C'est de l'inconscience, mais la jeune femme est profondément gentille et veut toujours aider les gens.

Pour le moment, elle voyait toujours à travers les yeux de cet homme, elle se voyait, l'air à la fois inquiète, douce et voulant aider. Au moins, elle sait que son visage est rassurant malgré son regard qui fixe ce vide infini. La remarque du jeune homme lui fait esquisser une sourire un peu gêné. C'est vrai, elle aurait pu être blessé, mais ce n'est pas le cas. "Je réfléchirais la prochaine fois !" se contente t-elle de dire. C'est vrai, maintenant qu'elle est là, elle ne va pas tourner les talons et l'abandonner à son sors.

Ne pouvant voir les blessures du jeune homme, elle demande ce qu'il a. Simplement une blessure à la cuisse qui va certainement l'empêcher de marcher un peu. Elle tend sa main pour qu'il l'attrape et se relever. Sun Hi n'est peut être pas une femme très musclée, mais elle a un minimum de force. "Je peux appeler les secours si vous voulez ? Vous devez voir un médecin, ça pourrait s'infecter !" annonce t-elle ayant peur que le pauvre jeune homme puisse souffrir plus encore. Mais au fond d'elle, elle doute qu'il accepte d'aller voir un bon docteur pour se faire soigner. Quelque chose lui dit qu'il n'aura pas envie qu'on lui pose trop de questions, peut être parce que ça sera embarrassant ou simplement, car il ne veut pas avoir à faire de déposition. Vous savez, la peur que ceux qui lui on fait du mal lui tombe de nouveau dessus parce que les flics seraient venus les voir. "Si vous me guidez, je peux peut-être m'occuper de vous. Il faut juste trouver une pharmacie pour acheter du désinfectant et des bandages... enfin si vous n'avez pas peur qu'une mal voyante vous soigne..." Oui, c'était clairement une idée très bête, mais elle propose toutes les solutions possibles. Après tout, quand elle se fait du mal, elle s'occupe d'elle. Et si elle voit toujours à travers les yeux du jeune homme, elle pourra l'aider plus facilement, non ? Enfin, ce n'est pas dit que son don ne décide pas de s'arrêter d'un moment à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nobira Kotarô
Âge : 26
Occupation : Tueur à gages et étudiant à ses temps libres
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Projection mentale
Niveau : 1
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Fév - 21:54
Les yeux d'un autre...
You don't know what it's like to get your head lumped in. You keep flappin' those gums like you the boss, you should check ya chin. ••• Quelque chose me dit qu'elle ne s'attendait pas à tomber sur un homme adulte, mais plutôt sur un adolescent. Sûrement un cliché donné par la société... Bien que cela aurait pu être tout à fait vrai, hélas ce n'est pas le cas. Cette jeune femme est belle et bien tombée sur un tueur à gage chevronné... Et qui tient trop à son amour propre et son honneur pour la tuer à cause de sa cécité, alors qu'elle est un témoin plus que dangereux pour ma propre sécurité. D'ailleurs, vu le caractère de la jeune femme et maintenant qu'elle sait que je suis blessé, elle ne me laissera pas tranquille. Du moins, pas tant qu'elle ne sera pas sûre que je vais bien et que mes blessures soient pansées.

Son expression trahissait certaines de ses paroles... Je crois ? L'inquiétude sur son visage est-elle présente par rapport au fait que je sois blessé, ou bien parce qu'elle a peur ? Après, peut être qu'elle a peur que mes blessures soient plus graves que je ne pense. Ma remarque lui fait esquisser un sourire gêné, au moins cette phrase à eut un certain effet sur elle. Peut être qu'elle fera plus attention la prochaine fois, et qu'elle écoutera un peu plus son instinct. "Ne réfléchissez pas, la prochaine fois. Faites simplement."

La tête lascivement posée contre le mur derrière moi, je me contente de dire à cette jeune femme qu'une blessure à ma cuisse m'empêchera sûrement de marcher, et que le reste n'est que très léger. Celle-ci me tend donc sa main afin de m'aider à me relever, main que je finis alors par saisir pour me remettre debout. Me tenant au mur à côté de moi, j'écoute ma "sauveuse" qui me propose d'appeler une ambulance. Si j'étais quelqu'un de normal, j'aurais dis oui. Sauf que je ne suis pas quelqu'un de dit normal, et qu'une ambulance pourrait me causer encore plus de soucis. Et j'en ai déjà pas mal ce soir. Et l'un d'entre eux veut absolument m'aider par ailleurs. "Non. Ce ne sera pas nécessaire. Avec de l'alcool, ma blessure se désinfectera ne vous en faites pas pour ça." Mon père m'a apprit bien des choses, et me soigner seul en fait parti. En aucun cas je ne dois faire appel à un médecin ou bien aller à l'hôpital. Ils sont bien trop curieux, de plus ils risquent surtout de s'attarder de trop sur ma fausse identité ce qui pourrait poser quelques problèmes. Le regard dans le vide, je réfléchis à un instant à ce que je pourrais bien faire... Puis cette voix féminine résonne à nouveau dans la ruelle. Je la regarde de nouveau, bien qu'elle ne puisse pas me voir. "Mal voyante ou non, vous avez des mains. Si je vous guide, je pense que vous seriez tout à fait capable de me soigner de manière convenable. En ce qui concerne la pharmacie, je suis tout à fait d'accord avec vous. Il me faudra juste une bouteille d'alcool en plus." L'alcool est toujours la bienvenue pour supporter ce genre de douleur. Se faire recoudre à vif est tout sauf plaisant à vrai dire.

Je commence à faire quelques pas, peinant à marcher correctement. Mais bon, il faut bien que je l'éloigne de cette scène macabre, bien qu'elle n'ait rien vu. Plus vite elle m'aura soigné, plus vite je me serait débarrassé d'elle. Et plus vite je pourrais revenir ici nettoyer mon crime. Je ne dois laisser aucune trace de mon passage... © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Sun Hi
Âge : 28
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 4
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Lun 12 Mar - 16:08

Naïve qu'elle est, elle ne voulait que faire le bien. Aider une personne blessée ça lui semble normale et à aucun moment elle se demande ce qui a bien pu arriver à cet homme pour être dans un état pareil. Une bagarre ou quelque chose comme ça. La pauvre est loin de se douter que c'est lui qui est à l'origine de tout ça, que c'est un dangereux tueur à gage dont la mission n'a pas vraiment bien tournée. Trop naïve et avec le cœur sur la main ! Si elle pourrait voir par elle-même, elle n'aurait sûrement pas continué plus loin... ou elle serait morte pour avoir vu le visage d'une personne qu'il vaut mieux ne pas connaître. Elle savait que c'était inconscient de s'être aventuré jusqu'ici sans savoir. Sauf qu'elle est comme ça et qu'on ne risque pas de la changer de si tôt.

Généreusement, elle aida le blessé à se lever, bien qu'elle soit loin d'avoir une force importante, elle peut parfaitement l'aider à se relever. Étant donné qu'il est blessé à la jambe elle en vient même à douter qu'il puisse marcher par lui même. Peut-être qu'elle va devoir l'aider pour ça ? Si elle le soutien ça serait peut être moins difficile pour lui. "Je vais vous aider, vous pouvez passer votre bras autour de mes épaules, je vais vous soutenir. En échange, c'est vous qui allez faire le guide, car je ne vois rien." A présent s'était le cas, elle était de retour dans le noir total, son drôle de don venait de cesser de marcher, comme ça, aussi subitement qu'il est venu. Son mystérieux blessé ne voulait pas d'ambulance. Bizarrement ceci ne l'étonne pas, elle ignore qui il est et ce qui lui est arrivé mais quelque chose lui dit qu'il vaut mieux ne pas poser ce genre de question. Elle se débrouillera donc avec ce qu'elle trouvera à la pharmacie. "Très bien, je crois qu'il y a une pharmacie pas bien loin dans la rue, je peux m'y arrêter pour acheter ce qu'il faut. Après... il faut trouver un endroit pour vous soigner, je peux faire ça chez moi, nous sommes à quelques blocs." Voilà qu'elle continue avec les idées totalement inconsciente... Ramener un inconnu chez elle, un inconnu blessé de surcroît... c'est dangereux, mais elle n'y pense pas, elle pense juste qu'il faut le soigner et l'aider, elle n'imagine pas qu'il veuille lui faire du mal, sinon ça serait déjà fait, non ? "Je dois avoir de quoi boire chez moi, du Whisky et du Soju, ça vous ira ?" demande t-elle histoire de savoir s'il faut aussi s'arrêter dans une petite supérette de quartier pour acheter ce qu'il manque. Pour le reste, elle était un peu terrifié à l'idée de devoir le soigner elle-même. Coudre... c'est pas vraiment une activité qu'on demande à un aveugle à la base. Alors recoudre des blessures... ça risque d'être folklorique pour le coup. "Vous êtes sûr que vous voulez que ce soit moi qui vous soigne ? Je risque de ne pas faire ce qu'il faut... J'ai l'habitude de faire un tas de chose, mais je n'ai jamais recousu une blessure, je ne suis pas certaine d'être à la hauteur..." L'idée de s'imaginer transpercer sa chair pour la recoudre, c'est quelque peu angoissant, c'est même dérangeant, mais elle veut l'aider, alors s'il faut qu'elle fasse ça, elle le fera !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les yeux d'un autre [Feat. Kotaro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle femme en cache une autre feat Summer et Nic [HOT]
» les murs ont des yeux et des oreilles feat. Nova
» une vie de débauche en vaut une autre ► charles de terrollet [FICHE MODIFIÉE ET FINIE]
» Chambre de Shino,Kotaro et Kû-Fei
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE-
Sauter vers: