AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 The messenger (feat. Min Kyo Ji)

avatar
Moon Elijah
Âge : 26
Occupation : Libraire
Quartier : Nam
Situation : Père célibataire
Don : Bien et Mal
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1405-moon-elijah
Mar 17 Oct - 23:31
The messenger
Min Kyo Ji & Moon Elijah

There is absolute unbroken continuity. Why should I be out of mind because I am out of sight? I am but waiting for you. For an interval. Somewhere. Very near. Just around the corner. ••• Nonchalamment allongé dans un canapé de couleur sombre, Elijah parcourait de ses prunelles les mots inscrits sur les pages blanches de son livre. Le temps s’écoulait paisiblement, sans préoccuper le jeune père qui en réalité se trouvait bien plus absorbé par les diverses péripéties de son ouvrage plutôt que par le mouvement mécanique continu et infini des aiguilles de sa montre. En cet instant de solitude, il pouvait ainsi pleinement renouer avec sa passion première et de nouveau sentir son corps être parcouru par diverses émotions de part la force des mots et du langage. Cette force qui lui accordait la faculté d’oublier ces souvenirs amers qui hantaient encore son existence pourtant illuminée par le sourire de son enfant.

Mais alors qu’il plongeait plus intensément dans l’univers de son ouvrage en parcourant de ses yeux les écritures noircies, un vrombissement retentit à ses côtés et l’extirpa alors soudainement de son activité reposante. Les sourcils froncés, le libraire détourna la tête en direction de la possible provenance de cette nuisance sonore, nuisance qui provenait de son téléphone soigneusement posé sur la table basse de son salon. Tandis qu’un soupire vint franchir la barrière de ses lèvres, Elijah tendit le bras pour attraper le cellulaire qui venait de troubler sa tranquillité. Après l’avoir déverrouillé en inscrivant un code à quatre chiffres, il parcourut rapidement le SMS que venait de lui envoyer l’un de ses collègues. Collègue qui vint simplement l’informer de la présence de certaines nouveautés qui venaient d’être envoyé dans la boutique et qui pourraient intéresser son petit garçon. A la lecture de son message, un sourire vint tout de même se dessiner ses lèvres et Elijah s’empressa de remercier son partenaire par son attention toute particulière.

Et alors que son bras soutenant son téléphone retomba lentement sur la surface moelleuse de son sofa, il songea à son enfant lui tardait de retrouver afin d’apercevoir ses yeux pétillants de malice et d’innocence. D’un bref regard, Elijah se concentra alors sur l’heure indiquée sur son cellulaire avant de se relever pour se diriger vers la porte d’entrée de son appartement. Ainsi mue par une envie soudaine, le jeune père désirait dorénavant passer les portes de la librairie pour y feuilleter les ouvrages dont lui avait parlé son collègue et ainsi offrir un cadeau pour son enfant qu’il chérissait tant.

Muni d’une veste et d’une sacoche, il s’empressa alors de dévaler les escaliers de son immeuble avec un sourire continuellement collé aux lèvres. Sourire qui se fana dès l’instant où son regard se posa sur un jeune inconnu qui venait de déposer une enveloppe légèrement bombée dans sa boîte aux lettres. Et de cette simple observation, Elijah vint établir une corrélation entre ce geste et un curieux phénomène qui s’était produit régulièrement. Car depuis plusieurs semaines, Elijah avait reçu de petits colis anonymes sans parvenir à comprendre la raison de leur présence. Et dès lors, une explication tangible venait de se dessiner dans son esprit. Une explication qui pourtant se trouvait encore troublée par de nombreux points d’ombre et qui ne semblait ainsi pas le combler.

D’une démarche vive, Elijah parvint à la hauteur du jeune homme avant de plonger ses yeux teintés de méfiance dans ceux de son vis-à-vis et de prononcer quelques mots dénués de politesse et de chaleur. « Qui êtes-vous ? Et qu’est-ce que vous attendez de moi avec vos colis ? ».©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 19 Oct - 17:47
The messenger
Min Kyo Ji & Moon Elijah

There is absolute unbroken continuity. Why should I be out of mind because I am out of sight? I am but waiting for you. For an interval. Somewhere. Very near. Just around the corner. ••• Honnêtement, je n'y connaissais rien aux enfants. Surtout aux mômes de trois ans. Qu'est ce qu'ils aimaient en général ? Je ne m'étais jamais posé la questions, puisque j'évitais le plus souvent de passer devant les écoles et finir sourd avec leurs cris. Alors quand le fantôme d'une jeune mère m'étais tombé dessus, me suppliant de l'aider à couvrir son fils de cadeaux. Autant dire que j'étais très loin d'être partant. Surtout que j'avais pas un salaire de ministre à la base. L'idée de demander à la maman d'épier les codes de cartes bleus m'avais traversé l'esprit je devais bien l'avouer. Mais c'était moi le policier dans l'histoire et non le voleur. La dénommée Mee Na avait cependant réussi à me convaincre - surtout parce que je sentais que sinon elle allait pas me lâcher. J'avais donc mener ma petite enquête personnelle sur son mari Moon Elija, qui se trouvait être le libraire. Ce n'était donc pas une tête inconnue pour moi, vu que j'aimais bien lire et qu'il m'arrivait parfois d'aller à la librairie. L'air de rien je l'avais aussi observé au parc avec l'enfant, sous le regard triste et heureux en même temps de la mère. Je pouvais voir leurs traits de ressemblance.
Devenu le Père Noël personnel du petit, heureusement les jouets et vêtements de premier prix satisfaisait Mee Na. Il ne manquerait plus que je sois obligé d'offrir mon bras pour un gamin qui ne savait même pas qui j'étais. L'hiver approchant, j'avais pensé que des petits chaussons chauds seraient bien. J'avais pris une taille au pif, plus trop grand que trop petit. Au pire, il les mettra l'hiver prochain. J'allai donc faire ma livraison, entrant dans l'immeuble où Elijah habitait avant de me diriger vers les boîtes aux lettres. Je me demandais quand même la tête qu'il faisait quand il recevait les cartons. Ca se trouve il les jetaient. Ca allait directement à la poubelle sans passer par la case départ. Si c'était le cas Mee Na me l'aurait surement dit non ? Je commençais à douter et à trop m'attarder dans le hall. Évidemment, le jeune papa m'avais vu et pris en flagrant délit. Pas très commode d'ailleurs. Il pourrait être plus sympa envers le messager de sa femme. J'étais quand même un peu gêné de la situation et je sentais mes joues me chauffer. Autrement dit, je devais surement être rouge comme une tomate.

- Euh...je...euh..

Merde, qu'est ce que je pouvais bien dire ? Pas que je "bossais" pour le fantôme de sa femme qui était trop inquiète pour son fils pour l'instant pour pouvoir s'envoler au paradis. Il était vrai que voir un sinistre inconnu mettre des objets dans sa boite aux lettres, c'était très suspect. Pourtant je lui voulais rien de mal. Seulement, j'avais jamais envisagé être pris la main dans le sac et me retrouvait donc dans de beaux draps.

- J'ai fais la connaissance de votre femme sur le net, elle m'avait parlé de vous et de votre fils...et comme elle était mourante elle m'avait demandé de prendre soin du petit à sa disparition

Si il croyait à ce mensonge, j'irai gratter un ticket tout de suite après. Je lui tendais le petit carton que j'avais encore dans les mains.

- Des chaussons. Pour l'hiver. Ne les jetez pas ceux là


J'avais pris du temps en plus pour les choisir. Ils étaient bleus en forme de tête de chats. Je les avaient trouvé trop mimi. ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moon Elijah
Âge : 26
Occupation : Libraire
Quartier : Nam
Situation : Père célibataire
Don : Bien et Mal
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1405-moon-elijah
Lun 30 Oct - 11:15
The messenger
Min Kyo Ji & Moon Elijah

There is absolute unbroken continuity. Why should I be out of mind because I am out of sight? I am but waiting for you. For an interval. Somewhere. Very near. Just around the corner. ••• Son regard empli d’une certaine froideur était rivé sur le jeune homme qui se tenait devant les boîtes aux lettres de l’immeuble et qui semblait être en proie à un profond embarras. Embarras qu’Elijah pouvait aisément remarquer en observant son visage désormais teinté d’une couleur vermeille plus que prononcée. La langue du libraire vint alors claquer sèchement contre son palais, attitude traduisant son doute et son mécontentement, tandis que ses yeux vinrent se river sur le paquet bombé que tenait l’inconnu. Ce dernier ressemblait à tous ceux qu’ils avaient précédemment reçus et il devait ainsi contenir un cadeau probablement choisi avec soin. Un cadeau qu’il allait certainement conserver dans un recoin de son appartements, comme tous les autres. Sa méfiance l’avait en effet conduit à éloigner ces objets sans pour autant les jeter, quand bien même ils s’avéraient qu’ils ne soient en aucun cas néfastes pour lui et son fils. Et alors même qu’il venait à peine de connaître leurs provenances, il les accueillait toujours avec ce même scepticisme maladif.  

Mais au fond, comment pouvait-il accorder sa pleine confiance à ce jeune homme dont il ignorait tout, même le nom. Cet inconnu qui osait lui affirmer connaître Mee Na, qui osait lui affirmer avoir discuté avec elle, certainement à de nombreuses reprises si l’on se permettait d’analyser un peu ses dires. A l’entente de ces mots, Elijah sentit une vague mêlée d’aigreur et de colère envahir lentement ses entrailles. Il lui mentait. Ouvertement. Et dès lors, le libraire commença à appréhender la vérité qu’il tentait maladroitement de lui cacher. S’avérait-elle si blessante que le jeune inconnu ne pouvait que la lui taire ? Se murait-il dans le secret pour le protéger lui et son fils ? Ou alors pour se protéger lui-même ?

Soupirant intérieurement, le jeune père fut extirpé de ces réflexions alors que le jeune homme lui tendait le carton qu’il tenait entre ses mains. Hésitant aux premiers abords, Elijah s’approcha finalement du jeune homme jusqu’à parvenir à sa hauteur et, avec une curieuse délicatesse, il saisit le paquet emballé avec soin. « Je ne comptais pas mettre ces chaussons à la poubelle. Comme pour les autres cadeaux, je pensais les garder, même si au fond… Ce n’était et ce n’est peut-être pas prudent d’agir ainsi en ignorant tout de leur expéditeur. » Sa voix était encore dénuée de chaleur, comme s’il lui était impossible d’adopter un autre ton à l’égard de son vis-à-vis. « Mais sinon… Je ne vous crois pas. Pourquoi ne m’aurait-elle jamais mentionné votre nom, vous qui étiez certainement si important à ses yeux pour qu’elle vous demande une telle faveur ? Qui étiez-vous pour elle ? Et pourquoi vous aurez-t-elle parler de sa maladie, elle qui tentait pourtant de la cacher aux yeux des autres… ? » Elijah vint alors planter plus intensément ses prunelles dans les siennes, comme pour observer les moindres détails, les moindres expressions de son visage qui pourraient lui permettre de discerner un éventuel mensonge. « Alors, encore une fois, qui êtes vous ? Et pourquoi faites-vous cela, alors que vous ne nous connaissez même pas ? Et ne me répondez pas de nouveau que vous agissez ainsi après avoir rencontré avec ma femme sur internet… » Cette excuse dénuée de logique n’était pas recevable à ses yeux, et il ne supporterait pas t’entendre ses mots franchir une nouvelle fois la barrière de ces lèvres. Ces mots qui injuriaient presque la jeune femme qu’il avait tant aimée.©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Mer 1 Nov - 18:18
The messenger
Min Kyo Ji & Moon Elijah

There is absolute unbroken continuity. Why should I be out of mind because I am out of sight? I am but waiting for you. For an interval. Somewhere. Very near. Just around the corner. ••• Etrangement, j'étais heureux de savoir que Elijah ne jetais pas mes cadeaux. Il avait cependant raison d'être soupçonneux, je ne pouvais pas lui retirer sa méfiance concernant les présents qu'il recevait. J'étais le premier à ne pas faire confiance aux autres quand ils me donnaient quelque chose. Sauf que là ça venait - plus ou moins - de sa femme. Comment refuser alors ? Ah bah parce qu'Elijah n'était pas au courant de cette information. De toute façon même si je disais la vérité il allait pas me croire. Vu comment il était en train de me crier dessus actuellement. Mes prochaines paroles allaient surement encore plus m'enfoncer. Je devais simplement lui prouver que je connaissais sa défunte femme. Même si ça n'allait pas être facile vu que Mee Na n'avait pas parlé d'elle mais beaucoup de son mari. De leur première rencontre à la couleur préféré. Bref, je connaissais tout de mon interlocuteur et c'était un peu flippant quand on y pensait alors que je ne lui avais jamais vraiment adressé la parole jusqu'à aujourd'hui. Simplement "bonjour, "merci" et "aurevoir" à la librairie. Pas de quoi rester graver dans la mémoire de quelqu'un. Je n'appréciais cependant pas le ton qu'il employait avec moi. Je ne cillai pas lorsqu'il plantait ses yeux dans les miens.

- D'accord calmez vous. Je vous veux aucun mal ok ? Je suis juste...un messager. Mee Na était inquiète de vous laisser seul, vous et votre fils...alors je fais simplement ce qu'elle n'a pas pu faire. Gâter son enfant. Croyez moi ou non, mais je connais votre femme. Elle m'a aussi beaucoup parlé de vous. Comme votre livre préféré c'est La Nuit des Temps de Barjavel. N'est ce pas ?

C'était tout ce que pouvais dire. J'avais juste omis la partie où je voyais et parlait au fantôme de Mee Na. Peut être qu'il n'allait pas non plus croire à la vraie version, ou prendre peur en se disant que j'étais un psychopathe. Un stalker comme disait les personnes d'aujourd'hui. Ce n'était pas non plus faux vu le temps que j'avais passé assis dans le parc avec sa femme à le regarder jouer avec son fils. Croyez le ou non mais au fil du temps, passer ainsi à les observer j'avais fini par les trouver attendrissant tous les deux. Après tout, ça ne devait pas être évident d'élever un enfant tout seul. J'en savais quelque chose puisque ma mère s'était débrouillé quand mon père était partie de la maison.

- Mais si vous ne voulez plus de tout ça...je comprendrai


Je n'aurai ensuite plus qu'à expliquer à Mee Na que son mari m'avais prit en flagrant délit et que donc ma mission était terminée. J'espérais tout de même que cette période avait apaisé ses regrets et lui permettrait d'aller au paradis. ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
The messenger (feat. Min Kyo Ji)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM-
Sauter vers: