AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 BANANAPOP #6 : Busan Express ! [Ft. Pilou]

avatar
Kim Narae
Âge : 21
Occupation : Présentateur Météo + Reporter à BananaPop
Quartier : Haeundae
Situation : Coeur battant !
Don : Matérialisation de la flore, kikoo les fraises gratuites♥
Niveau : 8
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1145-kim-narae-demain-il-fera-beau#t
Jeu 12 Oct - 21:14

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


— Kim, vous remplacez Journaliste Chae.
— Ok.


Blasé. Narae n’avait même pas relevé la tête de sa partie de Super Mario Run pour répondre. Toutes les semaines ont lui faisait le coup, Chae n’était pas apparu dans un seul BANANAPOP, et pourtant on continuait de le considérer comme le “remplaçant”. Cette fois en revanche, il n’avait aucun impératif d’interview à mener, aussi il dût se creuser la tête pour trouver de quoi remplir dignement son émission.

— ...ET VOILA ! Cool, hein !?
— …

Debout dans l’office de Manager Goo, Narae tapait du poing sur le bureau en attendant une réponse.

— Narae, vous me dîtes que vous voulez faire un reportage en extérieur dans un taxi de Busan pour faire découvrir le métier de chauffeur - Ne touchez pas à ma broderie ! - le métier de chauffeur de taxi, c’est bien ça ?
— Oui.
— ...La dernière fois qu’on vous a laissé faire un BANANAPOP à l’extérieur vous êtes revenu tout ensanglanté.
— Oui mais là non. J’ai déjà contacté un taxi et il est d’accord.
— … Bon… Arrêtez de jouer avec ma broderie, bon sang !


Manager Goo avait fini par cédé, bien incapable de trouver une autre idée de toute façon. Les BANANAPOP avaient ceci d’étrange que la BBTV était hautement embarrassée par cette émission chaotique mais qu’au vue de l’audimat, il ne pouvait pas se permettre de la déprogrammer. De toute façon Narae était confiant, cette fois ça se passerait bien ! Il en avait discuté avec Wonpil : ils allaient faire la meilleure expédition d’aventure en taxi !

Wonpil. Il lui avait fait forte impression la première fois qu’il l’avait vu. Dès les première secondes, il l’avait trouvé extraordinaire. Il dormait à la belle étoile et à l’arrivée de leur petit groupe d’amis, il s’était relevé d’un bond pour les guider vers un poste 100% étoiles, 0% arbres. A voir ce superbe Wonpil aussi populaire et cool, Narae n’avait eu qu’une idée en tête : devenir son ami ! Et assurément, une balade dans tout Busan ne pouvait que faire d’eux de grands copains, obligé !

Il retrouva Wonpil en bas des studios de la BBTV, à Gangseo et le salua avec enthousiasme pendant que l’équipe technique s’occupait d’installer les caméras et les micros à l’intérieur du taxi. Une caméra extérieur filmait le visage de Narae tandis qu’il présentait l’aventure à venir.

— Bonjour et bienvenu chers téléspectateurs dans ce numéro spécial enquête sur la vie de taxi ! Nous partons en caméra caché suivre le quotidien d’un chauffeur de taxi à Busan ! A nos côté aujourd’hui nous accueillons Choi Won Pil !


Il fit un grand mouvement de bras pour désigner son acolyte avant de lui tendre le micro.

— Cher Won Pil, présentez-vous à nos auditeurs avant de nous embarquer pour l’aventure !


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Mar 17 Oct - 18:53

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


“Et moi, tu me trouves trop moche pour être filmé ? Quand est-ce que je fais la une ?”

Paroles si vite déversées, récemment regrettées. Quand Narae est revenu avec le projet totalement organisé de le suivre une journée avec son taxi, Wonpil n’a pas éclaté de joie. La modestie, sûrement.

Une petite tension au fond du ventre, enfoncé dans son fauteuil abîmé par le temps et les nombreux trajets. Il ne peut s’empêcher de tripoter le rétroviseur, regarder s’il a l’air présentable. La veille, il s’est rendu dans un Olive Young pour trouver du maquillage.. Ouais, là, le Pilou, il a du correcteur, s’est rempli les sourcils, histoire de bien passer. Il a également contacté toutes les filles de son répertoire pour qu’on lui choisisse une tenue qui fait chic mais pas trop, qui ne donne pas l’air d’avoir essayé. ça le gratte. Son pull lui donne l’impression d’étouffer. Même son chien ne l’a pas reconnu ce matin. Sans compter l’eau de cologne qu’il a acheté rapidement au supermarché.. Ah.. Pathétique. S’entraîner à son sourire. Un. Deux. Tester sa voix. Essayer de la rendre un peu plus grave. S’énerver tout seul derrière son volant, se rendre compte que l’ahjumma à côté est en train de le fixer depuis trente minutes.

C’est parti. Au moins, il y a Narae. Et soudain, il se rend compte que ce fait n’est pas tant rassurant qu’effrayant. Où est-ce qu’il va atterrir ? Avec lui, tout est possible. Arrivera-t-il seulement en un seul morceau chez lui, ce soir ? Paniqué, il attrape son téléphone et envoie rapidement un SMS à Hyejin “Si je meurs, je te lègue… tout ce que je possède”. Au moins, elle est prévenue.

Quelqu’un tape à la vitre. Ah. Il doit sortir, pour qu’on installe tout.. l’équipement. “Vous lui faites pas mal, hein ?” On le regarde d’un drôle d’air c’est qu’un taxi mon vieux, et il s’excuse promptement, venant se placer un peu à l’écart. Il joue avec sa manche (dieu, que ça le gratte, il va se retrouver torse nu avant la fin, c’est pas possible), et attend que le protagoniste se pointe. Il regrette. Il regrette. Il sait qu’il ne passera pas bien à la caméra. Il n’est d’ailleurs pas photogénique. En tout cas c’est ce dont il est persuadé.

Il sursaute. Adresse un sourire à Narae, avant de se rendre compte que.. la caméra tourne déjà. Et il se fige, alors que le jeune homme s’approche. On lui tend un micro.

Silence.

On le regarde comme s’il était un fou.

“Ah, oui, je m’appelle Won Pil. Et... j’ai... un taxi.”

Idiot, il l’a déjà dit. Trouve autre chose, vite. Vite. Son cerveau ne l’aide pas, et il passe précipitamment le micro à Narae, avant de se diriger vers le taxi. Il espère au moins passer pour un timide, ou un excentrique, et pas juste un looser. Tout le matériel a l’air d’avoir été installé, et il se précipite sur le siège du conducteur. La tension baisse un peu, d’être à un endroit qui lui est familier.

il sait ce que ça fait aux gens quand il est stressé comme ça. Ils deviennent également bizarres. Inconscient de l’existence d’un quelconque pouvoir chez lui, il est devenu habitué aux explosions de tous les côtés, dès qu’il est un peu trop à vif. Narae n’y échappera pas.

“C’est une caméra, ça ?” demande-t-il en touchant le truc sur le tableau de bord. Il cligne des yeux, essaie d’adresser un sourire à la lentille. Allez. Il peut le faire. “Un. Deux. Trois. Wonpil au volant. Vous êtes prêts ?” Il attend que Narae vienne sur le siège passager et fait les beaux yeux à la caméra. C’est amusant dans un certain sens. C’est comme lorsqu’il parle tout seul dans sa voiture. Enfin euh.. Pas que ça lui arrive souvent…
“On y va ?” demande-t-il à Narae. On commence doucement, non? Une simple caméra cachée. Sa vie normale. Normale. Bien entendu, il n’arrivera rien de bizarre. Rien. Du. Tout.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Narae
Âge : 21
Occupation : Présentateur Météo + Reporter à BananaPop
Quartier : Haeundae
Situation : Coeur battant !
Don : Matérialisation de la flore, kikoo les fraises gratuites♥
Niveau : 8
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1145-kim-narae-demain-il-fera-beau#t
Sam 21 Oct - 16:05

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


— ...ET IL A UN TAXI ! Répéta Narae avec son amplificateur d’enthousiasme.

Il se remit de la surprise de découvrir Won Pil timide à la vitesse de l’éclair. Il avait déjà été face à cette situation dès son premier BANANAPOP. Zéro soucis, les invités effrayés étaient les préférés de Narae et lui-même était capable de parler pour deux et d’improviser des heures s’il le fallait. Won Pil lui repassa le micro-patate-chaude et le laissa combler les quelques secondes qu’il restait avant que l’équipe technique ne se retire de la voiture.

— Et entre parenthèse, je suis carrément jaloux de mon invité sur ce coup ! Ca fait depuis mon arrivée à Busan que j’ai pas conduis de voiture, alors HOP ! Chers téléspectateurs, regardez et partagez à fond cette émission pour me faire obtenir une promotion pour que je puisse acheter la Lamborghini de mes rêves !


Publicité, incitation à la diffusion, demande de promotion différée, Narae savait vendre ses affaires. Qu’on ne lui reproche pas de ne pas y mettre du sien ! Il fit un coeur avec les doigts à la caméras et tourna les talons pour retrouver Won Pil et son taxi. Il claqua la porte, s’installa côté passager, et de dix personnes ils passèrent à deux. Won Pil tapota son tableau de bord, un peu nerveux par la présence des caméras et des micros. Conscient de la pression invisible qui pesait sur les épaules de son invité, Narae abandonna sa voix de puce cocaïnée pour tranquiliser Won Pil.

— Y a des caméras là, là, là et là,
désigna-t-il, y en a peut-être d’autres que je vois pas mais ne t’inquiète pas, cette fois l’émission n’est pas en direct, on coupera tous les mauvais moments au montage. Il faut pas que tu penses aux caméras. Quand les invités sont stressés par l’idée d’être filmés c’est là qu’ils s’emmêlent. Pense à la route, adresse-toi à moi, fait comme si de rien n’était, tu verras, tout va très bien se passer.

Il adressa un sourire encourageant à Won Pil.

— EN PLUS TON PULL EST TROP BEAU, ILS VONT T’ADORER !

Sois naturel, Won Pil ! C’était injuste de penser que Narae présentait les BANANAPOP uniquement pour remplacer Journaliste Chae. Il aimait ses invités, il faisait tout pour les mettre à l’aise, il n’avait fait que des bonnes émissions parce qu’il n’avait eu que de bonnes intentions. Le taxi démarra et Narae battit des mains. Yoohooo ! En avant let’s go ! Allons ramasser des gens bizarres pleins de folles histoires ! Lui, là, le vieux pêcheur qui fume clope sur clope, on le prend ? Ou la dame avec ses deux chihuahuas écrasés contre sa poitrine, on l’embarque ? Et cette fille qui pleure comme une madeleine avec son bouquet de fleurs écrasés, elle est pour nous ? Des taxis concurrents roulaient près d’eux. Narae se prit au jeu à 100%.

— Oh non ! Les rues de Gangseo sont pleins de taxis-ennemis, vite, il faut pas qu’ils nous doublent, je vois trois clients potentiels ! Go Won Pil ! Qui allons-nous faire monter à bord ?


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Jeu 26 Oct - 21:45

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


Dieu merci pour l’existence de Narae, ce petit être adorable qui sait parler à la caméra tout seul malgré l’état totalement paumé de son Pilou. En même temps.. Si Narae n’avait pas existé, sûrement que Wonpil ne se serait pas retrouvé dans cette situation. Pour le bien de l’argument principal, on va ignorer volontairement ce fait essentiel. C’est qu’il a du charisme, le Narae, Wonpil ne peut le nier, et il s’en trouve un peu intimidé face à quelqu’un qui a l’air totalement à son aise face aux caméras. En même temps, il a l’habitude. Son camarade semble tout faire pour le mettre à l’aise : il lui fait un rapide tour de toute l’installation (wtf d’où est-ce qu’ils ont besoin de nous voir sous autant d’angles…), et Pilou souffle un coup d’être rassuré sur le fait que ça ne soit pas live. Peut-être que s’il se débrouille bien, il aura l’air d’un chauffeur de taxi cool et mystérieux ce qui expliquera sa timidité.

Dès que la voiture est en route, le jeune homme est un peu plus dans son élément, et il se détend rapidement. Narae ne lui fait pas oublier son affaire, rapidement il lui rappelle qu’il faut prendre un véritable passager à l’arrière, et les mains du jeune homme se tendent d’un flashback peu agréable. Il fait le tour de la rue du regard. Il n’a jamais considéré les autres taxis comme des taxis ennemis, mais.. Il faut jouer le jeu, hein ? Il accélère un peu et s’arrête pile parallèle au trottoir, comme un chef, à côté de la fille qui pleure. On le change pas, apparemment, il aime récupérer les âmes en détresse. La fille ouvre la porte arrière, balbutie des mots incompréhensibles et s’étale sur la banquette. Il lui adresse un sourire dans le rétroviseur. “Choi Wonpil à votre service ! Il y a des bonbons devant vous, une bouteille d’eau, où est-ce que vous voulez aller ?” Elle semble ignorer totalement sa question. Il continue à la regarder. Son coeur se tord de la voir dans un tel état. Au lieu de venir l’agresser de questions, il repart rapidement. Il a l’habitude. Si les gens veulent parler, ils le feront. La plupart du temps, ils le font, à croire qu’il a un tête à qui on a envie de se confier.

“JE HAIS LES HOMMES !!” finit-elle par crier dans l’habitacle. Wonpil sursaute, fait un petit écart sur la route et vient regarder Narae, un peu surpris. Pendant un instant, il craint pour sa vie (ben oui, les deux gens à l’avant, ce sont des hommes, non ? et si c’était une psychopathe ? et si elle se mettait en tête de purger la terre entière de tout spécimen de sexe masculin ?). “à qui le dites vous” répond Wonpil en se reprenant, essayant de se concentrer sur la route. Un cri s’échappe de la banquette arrière et un bouquet de fleurs atterrit contre le pare brise, vient s’éparpiller sur les deux jeunes hommes à l’avant. Wonpil ne réagit pas, il vient juste rencontrer à  nouveau le regard de la jeune femme dans le rétroviseur. Pour une raison inconnue, la fille se met à pleurer encore plus fort, jusqu’à ce qu’on puisse penser qu’elle puisse ne pas avoir toute sa tête, sur le siège arrière. Wonpil arrondit le dos.

“VOUS N’ALLEZ PAS VOUS EXCUSER? POUR FAIRE PARTIE DES PIRES SUR CETTE TERRE? HEIN? VOUS COMPRENEZ QUE VOUS ETES TOUS PAREIL ? TOUS? UN PEU D'HUMANITÉ, C’EST TROP DEMANDER ??” Sans le savoir, Wonpil a tout empiré. Son empathie et sa panique n’ont fait qu’activer le pouvoir dont il ne connaît même pas l’existence, et la colère, la rage de la jeune femme qui a embarqué dans le taxi semble avoir décuplé. Alors qu’il reste bouche bée, cherche le regard de Narae pour un peu d’aide, la jeune femme lui verse le contenant de sa bouteille d’eau sur la tête, avant d’ouvrir la portière et de sauter du taxi en marche. heureusement qu’ils étaient coincés dans un embouteillage, et que la “marche” en question frôlait à peine les 5 km/h.

En plus, tout a été filmé.

Il passe rapidement une main sur son visage et dans ses cheveux, s’agite un peu pour se sécher (désolé Narae qui se reçoit tout), avant de venir regarder droit dans une des caméras en prenant un air faussement dramatique. “Et ça, les amis, c’est la dure vie de conducteur de taxi.” Il soupire, avant de recommencer un sourire “Mais on se décourage pas ! Gogo ! Next client ! Je laisse l’honneur à Kim Narae de choisir la route à suivre !” Essayer de cacher son désespoir, autant que possible. Il est devenu très bon pour montrer que ce genre de choses ne l’atteignent pas, mais ce n’est pas vraiment le cas. Il se sent coupable. Affreusement coupable. Cette fille est repartie encore plus mal en point qu’en y entrant, alors qu’il avait eu l’espoir d’avoir le temps de trouver quelque chose pour lui remonter le moral.

Quelqu’un frappe à la vitre. Le jeune homme la baisse et lève un sourcil

“Y a un truc accroché à votre voiture, vous le traînez depuis cinq minutes, jvous dis ça parce que c’est ptet dangereux et que vous avez pas l’air d’avoir remarqué, enfin bon, voilà” Puisqu’ils sont maintenant à l’arrêt dans les bouchons, Wonpil sort de la voiture et fait le tour pour aller voir de quoi il s’agit. Du pneu, il arrive à décrocher… un sac à main.

Il se précipite à nouveau vers le volant. “Narae, Narae, j’ai trouvé un sac à main, je sais pas à qui c’est, il était accroché à mon taxi, je vais perdre ma licence, hein ? on va penser que je l’ai volé, s’il te plait, aide moiiii” fait-il en venant s’accrocher à sa manche, l’air désespéré.


Ils auront du travail à arranger tout ça, au montage.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Narae
Âge : 21
Occupation : Présentateur Météo + Reporter à BananaPop
Quartier : Haeundae
Situation : Coeur battant !
Don : Matérialisation de la flore, kikoo les fraises gratuites♥
Niveau : 8
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1145-kim-narae-demain-il-fera-beau#t
Sam 11 Nov - 12:31

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


“Il y a des bonbons devant vous” QUOI! Le reste de la phrase de Won Pil se perdit dans les limbes obscurs des choses sans importances. C’était Narae + bonbons maintenant. Il entendait à peine la fille sangloter tandis que son cerveau se focalisait entièrement sur l’info sucrée. Kim Narae n’était pas gourmand de nature, cependant dès qu’il y avait de la nourriture quelque part, il fallait bien la manger. Les fêtes l'agaçaient. Il y avait de supers buffets que la politesse empêchait de dévorer, et c’était absurde. A NanaLand on commençait par se jeter sur la nourriture avant de s’intéresser aux invités. Parce que c’était hypocrite de trouver les conversations plus palpitantes que les petits-fours.

“JE HAIS LES HOMMES !!” Oula ! Narae sortit de sa rêverie pour se reconcentrer sur la scène. Une fille en pleurs dans un taxi sous les caméras de la BBTV. “A qui le dites vous” répondit Won Pil.

— C’est bien vrai, ça, ajouta Narae pour achever cet échange.

Il allait rajouter un “Il fait beau aujourd’hui” parce qu’il adorait parler du temps qu’il faisait et qu’en plus il était très fort à ce petit jeu, mais le BOUQUET DE FLEURS vola contre le pare-brise.

— WOOH ! NON MAIS CA VA PAS C’EST DANGEREUX ! Hurla Narae.

Ses cris sur la sécurité routières furent noyés par les sanglots bruyants et les hurlements hystériques de la fille. Narae se bouffa la colère de la fille et perdit lui aussi les pédales sans rien comprendre de ce qui lui arrivait.

— NON MAIS CA VA PAS DE RENVERSER DE L’EAU SUR LE CHAUFFEUR ?? VOUS VOULEZ NOUS FAIRE AVOIR UN ACCIDENT OU QUOI ? ON RIGOLE PAS AVEC CA, PUTAIN !

Lui qui était si jovial et léger en temps normal bouillonnait et explosait en grosses bulles de confiture à la colère. OUAIS C’EST CA CASSE TOI, ESPÈCE DE FOLLE, PAS ÉTONNANT QUE TON COPAIN T’ES LARGUÉE ! Aussitôt la fille disparue de son champs de vision que la vive rage de Narae s’évanouit brusquement. Oh ! Mais qu’est-ce qu’il venait de se passer ? Il y avait des bonbons et tout d’un coup tout à explosé ?...

Il adressa un regard ahuris à chacune des caméras et à Pilou. Il cligna des yeux et choisit une route au hasard à la demande de Wonpil, éberlué par son attitude hors de contrôle. Allons bon, sa vie de présentateur l’angoissait plus que ce qu’il n’avait pensé. Une nouvelle péripétie finit par ré-emboîter correctements les idées de Narae dans le Narae.

Un. Sac. Mystérieux.

Oooh Dieu du ciel ! Il s’empara du sac à main rose et laqué comme une grosse pâtisserie et débita ses pensées aussi vite que sa bouche le permettait. Dans l’enthousiasme, il reprit son accent paysan que la BBTV avait pourtant si soigneusement veillée à lui faire perdre.

— Nom de d’là c’est un sac mystère, il faut qu’on retrouve le propriétaire, et OH MON DIEU c’est évidemment le sac d’une fille vu comment il est rose et même j’dirais c’est l’sac d’une fille entre 12 et 25 ans pacqu’il est vraiment trop kitsh et ça s’voit qu’il vaut pas cher, tu peux mfaire confiance là-dessus, on me file pleins de beaux vêtements à la BBTV, je sais reconnaître les trucs chers et pas chers (respiration) OK je l’ouvre pour le bien de tous, je vole rien PROMI tout est filmé, je devrais trouver un portefeuille ou jsais pas quoi, et WOWOWOWOWO

Un chaton. Un chaton coupa le flow de Narae qui, si il avait eu des rimes, aurait fait un rap. WOH. Il souleva l’animal hors du sac et fondit en roucoulement mièvres.

— Oh mon petit père, t’as perdu ta maîtresse ! Oh bébé chat, t’inquiète pas, Papa-Pilou et Papa-Nana vont te ramener chez toi pour que tu vives gros et gras♡♡♡♡

Il embrassa la bête, prêt à l’adopter et à épouser Won Pil pour donner au chaton un foyer sain et équilibré, quand ses yeux tombèrent sur le portefeuille Hello Kitty de la mère légitime.

— OH WonPil, NOUVELLE INDICE ! La meuf à 20 ans  et ah, elle n’a pas mis sa photo (“DOMMAGE !” commenta très fort son cerveau) raaaah, mais elle écrit comme un chien, j’y comprend rien à ces infos… OH elle a écrit son ID Katalk ! Je l’add direct.

Son précieux portable et son précieux chaton coincé contre son coeur, Narae lança l’opération “retrouvons maman chaton”.

— Bon. Le temps qu’elle réponde on va prendre un autre client et on va appeler le chat “Objet Trouvé”, d’accord ?


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Lun 13 Nov - 15:54

Pilou +  Nana


BANANAPOP #6 : Busan Express !


ça part en cacahuète. Totalement. Et ils ne sont même pas partis depuis trente minutes ! Pilou ne sait pas si les monteurs auront envie de tout couper, ou de tout garder. On peut dire au moins que ce n’est pas ennuyeux, il y en a des péripéties, et ce n’est que le début. Honnêtement ? Il aurait préféré que ce ne soit qu’un jour totalement normal, avec des petites mamies et des gentilles personnes qui lui auraient laissé un petit pourboire. Apparemment, le ciel en a décidé différemment : il doit donc faire avec.

Lorsque Narae commence à déblatérer, le jeune homme secoue un peu la tête et a un peu de mal à le comprendre, en premier lieu. Bien vite pourtant, il arrive à trouver le flot d’écoute qui lui convient, et plisse les yeux pour essayer d’enregistrer tout ce que son ami est en train de dire. Honnêtement ? Il perd la concentration toutes les deux secondes, son regard est absent alors que Narae fait son show, au moins, il y a quelqu’un pour occuper la caméra pendant que Pilou essaie de calmer son coeur. Il sait que Narae va prendre les choses entre ses mains, s’il y a quelque chose dont il le remercie sincèrement c’est de ne pas le laisser se débrouiller tout seul. Wonpil, après tout, n’est encore qu’un enfant dans l’âme (quoi que, dans ce cas là, on pourrait dire que Narae est pire), et parfois, lorsqu’il s’agit de raisonner normalement, il en perd un peu tous ses moyens.

et là, un chat sort du sac.

Comme un beau tour de magie. Pendant un moment, Wonpil rit nerveusement, s’attend à ce que Narae lui révèle que ce n’est qu’une partie du scénario et qu’il a tout prévu, mais malheureusement la révélation tarde à arriver. Narae s’accapare l’animal, et Wonpil fait un peu la moue, malgré lui. C’est plus un homme à chien, on est d’accord, et Tricycle le bouderait à vie de savoir qu’il fait les yeux doux à une créature qui miaule, mais tant pis. Dans la vie, parfois, il est impossible d’avancer sans trahir ceux qu’on aime le plus. Il avance la main pour gratouiller le haut de la tête du chaton, tandis que Narae était perdu à faire.. Autre chose. En vérité, Wonpil ne l’écoute pas vraiment, il a l’esprit bien trop dispersé.

Il entend “on va prendre un autre client”, cependant. Quand ça fait partie du travail, on ne l’y reprend pas à deux fois ! Il acquiesce rapidement et se débrouille pour faucher le chat des bras de Narae comme un voleur, avant d’aller se replacer place conducteur. Le chat se love en boule sur ses cuisses, et un petit sourire vient se poser sur ses lèvres. Le ronron d’Objet Trouvé est très détendu. à peine Narae a-t-il posé ses fesses sur le siège passager que Wonpil s’empresse de lui lancer un regard du genre “vole pas mon chat”.

“OK. Let’s go.” Il tourne la clé et redémarre. L’embouteillage finit par s’arrêter et il peut à nouveau circuler librement. Le chat semble tout à sa place sur ses genoux, et au bout d’un moment, Wonpil s’éclaircit la voix. “Tu es sûr que.. hm.. ce chat n’était pas là.. par hasard ?” Amoureux. il est amoureux. Ce chat lui remplit le ventre de frissons tellement il est adorable. Une main sur le volant, une autre lui gratouille le cou. “Enfin hm. Je sais pas. Si personne répond on peut hm.” Il plisse les yeux. “Je vais pleurer s’il part” fait Pilou finalement en ralentissant le long du trottoir, alors que quelqu’un semblait lui avoir fait un signe. il profite de l’arrêt pour regarder Narae avec ses yeux de chien battu, comme si ça changeait quelque chose. Le chat n’avait pas de tatouage dans l’oreille, pas de collier. C’était bien possible qu’il ne soit à personne ! Si ce n’est pas le cas, loin de lui l’envie de le voler, ce serait bien trop cruel, mais dans le cas inverse… “J’ai toujours rêvé d’avoir un fils” ajoute-t-il suppliant, alors qu’un homme prenait place à l’arrière.

“Bonjour monsieuuur ! Où est-ce que je vous emmène ?” demande-t-il avec un sourire. Il a l’air normal. Tout à fait normal. Peut-être que l’ambiance pourra un peu s’apaiser. Pilou enregistre vite l’adresse dans sa mémoire et commence à rouler; En vérité, l’adresse qu’on lui a donné.. Ne lui dit rien qui vaille. C’est un quartier un peu abandonné, et un peu louche. Mais tant pis, c’est le boulot, et ce n’est pas son job de questionner les penchants bizarres de ses clients ! Si ça se fait, il va juste là bas pour récupérer sa fille qui s’est perdue avec sa bande d’amis drogués et va la mettre en centre de désintoxication ! Qui sait !

Les voitures se font de plus en plus rares. Ils finissent par être seuls. Les passages se rétrécissent, Wonpil use de tout son talent pour prendre les virages. Finalement, ils arrivent et il met la voiture au point mort, attend le paiement. “J’ai pensé que je pourrais vous payer autrement, vu votre tête” Wonpil hausse les sourcils, pas très sûr de savoir ce que ça veut dire.

En cinq secondes, l’homme disparaît, et une fille vêtue d’un ensemble de sous vêtements avec le minimum de tissu possible se pose à l’arrière. “Qui vient avec moi en premier ?” demande-t-elle, et Wonpil se cache le visage contre le volant, paniqué, s’attendant à ce que Narae vienne sauver la situation, à nouveau. Pitié.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
BANANAPOP #6 : Busan Express ! [Ft. Pilou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: GANGSEO :: BIMBOUM TV-
Sauter vers: