AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La revanche d'une chieuse ( feat Mejika Mio)

avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Sam 7 Oct - 16:22


La revanche d'une chieuse

FT. Mejika Mio
   

   
J'allai tuer ce mannequin. Sérieusement. C'était la pensée que qui me traversait à chaque fois que je passai devant le magasin de journaux. Impossible de louper l'air hautain de Yong Kyu face au regard un peu choqué du jeune présentateur. Autant dire que suite à l'accusation contre la Comtesse, les résultats avaient été désastreux. En plus de raconter n'importe quoi il avait insulté la police au passage. Mon supérieur avait été dans tous ses états le lendemain, et il avait crié sur tout le monde et encore plus sur moi. Vu que j'étais le fameux agent Min chargé de l'enquête. Sauf que je ne croyais absolument pas que la soeur soit le coupable. Tout n'était pas que de question d'argent dans la vie. Mais comme j'avais tout fait "foiré" on m'avait écarté de l'enquête et c'était mes collègues qui s'étaient occupés de la comtesse. J'avais réussi à avoir un peu de sympathique envers le mannequin suite à ce que j'avais entendu à son sujet et comment il s'était aussi occupé Jun Hyuk...Mais là lors de l'émission je n'avais que retenu un sale connard prétentieux. Tout le reste avait été balayé d'un revers de main. A cause de lui, j'avais laissé exploser ma colère sur une tarte au citron. Ce gars là me donnait vraiment trop envie de manger et j'allai finir obèse ~ peu importe ce qu'en pensait mon médecin. Ce dernier m'avait d'ailleurs conseillé de plutôt me défouler dans le sport. A part courir, je n'étais pas vraiment bon dans ce thème. Mais quitte à garder la ligne autant le faire avec plaisir. J'aimais aller galoper dans le parc du quartier de Nam. Ca me permettait aussi d'admirer l'art au passage. Parce que bon dans mon quartier, il n'y avait pas vraiment le même genre d'art. Je m'étais donc levé de bonne heure pour enfiler mes baskets et aller éliminer toutes les calories que j'avais accumulées. J'espérais seulement ne pas croiser de fantômes cette fois ci, car c'était très chiant de devoir les contourner. Ils avaient un don pour se mettre au milieu du passage. Et croyez-moi, j'étais déjà passé une seule fois au travers d'un esprit et ce n'était pas à refaire. C'était un peu...bizarre. Même si ce n’était pas "là" on avait vraiment l'impression de passer à travers "quelqu'un". Bref, il n'y avait que les personnes comme moi capable de comprendre ce genre de trucs. Et oui, je n'étais plus le seul dans cette ville. Il y avait aussi une certaine Mio. Une chieuse qui m'était tombé dessus. Je ne la détestais pas mais elle était...un peu trop collante. Moi qui n’aimais pas qu’on me touche et la compagnie des autres, avec elle j’étais bien servie à ce niveau là pour au moins toute l’année. Je ne savais pas pourquoi elle avait ainsi jeté son dévolue sur moi. Peut être parce qu’on avait le même pouvoir. On s’en servait différemment cela dit. Il me semblait qu’elle servait de messagère alors que moi…je les utilisais pour résoudre des crimes. Ils venaient déjà m’embêter à longueur de journée alors autant qu’ils se rendent utiles à quelque chose. Et puis le plus souvent, coincer la personne responsable de leur trépas leur permettait de trouver le repos. Tout le monde y trouvait donc son compte au final.
Bref, il n’y avait pas beaucoup de monde ce matin au parc. Surement à cause de l’heure matinale. C’était tant mieux. Je n’avais pas envie de courir devant un groupe de filles qui se mettrait à glousser en me voyant. C’était horripilant, j’avais l’impression de retourner à l’époque du lycée.

   
(c) proserpina
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mejika Mio
Âge : 26
Occupation : Professeur de japonais à l'université de Busan. Elle peut aussi donner des cours particuliers. Malgré elle, elle a également décroché le job de "messagère" pour les fantômes souhaitant communiquer avec leurs proches encore en vie. Plutôt fun !
Quartier : Haeundae
Situation : Un véritable petit électron libre. Fascinant ainsi que parfaitement incorrigible.
Don : Médiumnité
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1167-mio-we-going-ko-ko-bop
Mar 10 Oct - 13:29
La revanche d'une

chieuse

Mio & Kyo Ji

La vie est drôle quand même. Busan est drôle. Il y avait tellement de gens qui avaient d’étranges facultés ici… et elle, elle avait été folle de joie en comprenant qu’elle n’était pas le seul médium de la ville, visiblement. Lorsqu’elle avait vu ce gringalet détourner un spectre afin de pas le traverser, ses beaux yeux n’avaient pu que pétiller. Oh joie. Dieu que c’était bon de se sentir un peu moins seule tout à coup. Et elle s’était sentie forcément obligée d’aller le voir ou plutôt de lui sauter dessus en lui affirmant qu’elle aussi, elle voyait les morts. Pour lui prouver, la jolie métisse l’avait emmené auprès du fameux fantôme qui s’avérait être l’ancien gardien du parc, faisant ainsi la conversation avec lui. Ainsi, elle avait pu en apprendre un peu plus sur ce p’tit gars. Son prénom au moins. Kyo Ji. Une frimousse d’ange. Un peu rustre et sauvage, mais bon, elle aimait bien. Cela contrastait avec sa propre personnalité. Son grand sourire céleste avait sublimé son visage lorsqu’il avait craché vouloir rester tranquille, avant de finalement reprendre sa course. Oh non, elle ne le laisserait pas tranquille. Qu’il le veuille ou non, elle venait d’entrer dans sa vie et n’en sortirait plus. Il l’avait charmé. Profondément séduite. Ensemble, ils allaient devenir les Bonnie and Clyde du surnaturel. Elle l’avait décidé ainsi.

Et ce matin, c’était une Mio motivée comme jamais qui s’était précipitée au parc pour faire son footing du matin. Ouais, parce qu’en plus, Kyo Ji, il aimait courir lui aussi. Un autre point commun. C’était incroyable ! Comment ça, elle en faisait trop ? Riant bêtement en pensant cela, la petite japonaise s’était dépêchée de passer le portail du grand jardin, le cœur rempli d’espoir. Une grande esquisse amusée avait étiré ses lèvres charnues en voyant le fameux blond courir au loin. Han. Trop mignon. Le rejoignant discrètement en trottant derrière lui, elle réussit à le rattraper progressivement, à pas de loup. Féline et agile, son regard noisette se fit de plus en plus malicieux au fur et à mesure que la distance se réduisait entre eux. Il était l’agneau et elle était la lionne. Une ravissante petite lionne qui ne résista pas à sauter dans le dos de l’agneau et de l’obliger à la porter, instinctivement. Jambes de chaque coté de sa taille, bras enroulés autour de sa nuque humide, Mio s’écria, joyeusement « Kyou oppa ! Devines qui c’est ! » Oh, il le savait très bien. Et il devait déjà en avoir marre. Manquant de le faire trébucher, le coréen parvint à les redresser juste à temps et ce fut en riant qu’elle alla déposer des bisous sur sa joue. « Tu m’as manqué ! » Quoi déjà ? Mais ils se connaissaient à peine… « Tu viens, on se marie ? » Ah bah. Carrément. « Eh ! Je veux rester sur ton dos ! » Grogna t-elle d’un air boudeur en le voyant se débattre pour qu’elle le libère. « J’suis grosse ou quoi ?? »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 12 Oct - 17:44


La revanche d'une chieuse

FT. Mejika Mio
   

   
Si j'avais su que je tomberai sur la chieuse - ou plutôt qu'elle se jetterait sur moi - je serai aller courir autre part qu'ici. La prochaine je saurai que le parc Yongdusan était à rayer de la carte. Quoique cela dit, vu la bestiole, elle était bien capable de faire le tour de la ville pour me retrouver. C'était bien de savoir qu'on était apprécié, mais de loin c'était encore mieux. Surtout que j'avais failli me casser la figure quand Mio s'était agrippé à moi sur mon dos. Je ne l'avais pas entendu venir. Et à sa stupide question sur son identité, il n'y avait qu'une seule réponse. La seule capable de faire ce genre de chose c'était elle. Ce n'était pas comme si j'avais trente millions d'amis...ou de personnes qui se fichaient complètement de mon bien être. La coréenne le savait pourtant que je n'aimais pas ce genre de choses...et pourtant, elle venait de m'embrasser sur la joue. Berk. J'avais soudainement envie de vomir et m'essuyais mon visage du revers de la main. Sérieusement, elle devrait consulter un psychologue. Je n'étais même pas une star, pourquoi est ce qu'elle était aussi groupie avec moi ? Elle se faisait des films toute seule alors qu'on se connaissait à peine. En tout les cas, elle m'avait pas du tout manqué. La cerise sur le gâteau c'était tout de même de se proposer de se marier. Elle était vraiment lourde, dans tous les sens du terme. Mio avait pas l'air de se rendre compte que je n'étais pas du tout Musclor et que par conséquent ses kilos me pesait.

- Oui t'es grosse ! Je veux pas épouser une baleine alors lâche moi

Ma mère m'avait dit quand j'étais gosse d'être gentil avec les filles. Mais j'avais jamais réussi. Sérieusement ça piaille, ça hurle, ça glousse. Comment voulez vous être sympa ? C'était hyper susceptible en plus. Résultat, j'avais eu mon lot de baffes en étant plus jeune. Oui oui, j'avais vingt sept ans à l'heure actuelle, je ne venais pas juste de quitter les bancs de l'école. Les gens étaient toujours étonné quand je leur disais mon âge ou que je sortais ma carte d'identité pour prouver que j'étais majeur.
(c) proserpina
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mejika Mio
Âge : 26
Occupation : Professeur de japonais à l'université de Busan. Elle peut aussi donner des cours particuliers. Malgré elle, elle a également décroché le job de "messagère" pour les fantômes souhaitant communiquer avec leurs proches encore en vie. Plutôt fun !
Quartier : Haeundae
Situation : Un véritable petit électron libre. Fascinant ainsi que parfaitement incorrigible.
Don : Médiumnité
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1167-mio-we-going-ko-ko-bop
Dim 15 Oct - 12:41
La revanche d'une

chieuse

Mio & Kyo Ji

Comme elle l’avait prévu, cet adorable bougre n’apprécia pas cette soudaine proximité qu’elle imposait entre eux. Et c’était normal, au fond. Personne n’aimerait qu’une fille que l’on connait à peine se mette à nous coller et – pire encore – se permette d’avoir des gestes affectueux à notre égard. Ouaip. Ce serait mal reçu. Et ça l’était encore plus avec un gars comme Kyo Ji. Ce dernier était comment dire… frigide ? Haha. Un truc comme ça, ouais. Et c’était d’autant plus pour cette raison que Mio n’hésitait pas à se montrer encore plus tactile que d’habitude, plus envahissante que jamais. Faire chier son monde, c’était sa spécialité. Et que cette belle gueule ange le veuille ou non, il faisait à présent parti de son monde. Elle avait envie d’être amie avec lui. Pourquoi pas devenir sa meilleure amie ? Oh ouais, ça, ça serait franchement trop babass ! Souriant d’un air enjoliveur tandis qu’il râlait toujours en tentant de la faire descendre de son dos, la jolie petite métisse se mit à rire bêtement ; appréciant visiblement bien ce petit rodéo improvisé avec son nouveau bestah. Posés. Par contre, le coup de se faire traiter de gros tas, arrêta aussitôt ses gloussements de hyène. Elle ? Une grosse baleine ? Avec sa pauvre trentaine de kilos ? WHAT. Mec, t’exagères pas un peu là !?

Descendant aussitôt du dos du jeune homme, ses sourcils froncés montrèrent le mécontentement qu’elle ressentait tout à coup. Et ce fut sans prévenir et surtout sans douceur que la petite nipponne ne se priva pas d’ailleurs pour donner un coup de pied dans le tibia de Kyo Ji, le faisant alors tomber par terre. « Espèce de petit con va ! »  Maugréa t-elle tout en croisant les bras, joliment boudeuse. « Je suis pas grosse ! C’est toi qui n’es pas assez musclé pour me porter, misérable crevette pas fraiche et puante ! » Et sinon, s'insulter des noms de créatures sous-marines, ça s'arrêtait quand? Ils étaient en maternelle ou quoi ? Telle la petite chipie qu’elle était, un sourire moqueur étira ses jolies lèvres charnues. « Si ta maman ne t’a pas appris à être gentil avec les filles, moi mon papa m’a très bien montré comment faire lorsque les garçons étaient méchants ! » Lui tirant la langue avec sa bouille de peste parfaite, Mio finit par rire, de nouveau détendue. « Allé viens, relèves toi ! Je ne suis pas seulement là pour t’emmerder tu sais ? Je voulais te parler de quelque chose de sérieux » L’aidant à se relever malgré ses grognements, elle demanda tout de même avec une petite voix timidement gentille « Ça va ton tibia ? » L’encourageant ensuite à la suivre tandis qu'elle se mettait à trotter, l'eurasienne rajouta d'un air malicieusement mignon : « T’es pas cool. Moi j’ai très envie de t’épouser. Tu devrais t’estimer chanceux d’ailleurs, c’est pas mon genre de craquer comme ça sur quelqu’un.» Y en a même qui se battraient pour être à sa place, c’était pour dire ! Souriant adorablement tout en haussant les épaules, la japonaise ria faiblement. Elle l’embêtait. Elle aimait bien l’embêter en réalité. Kyo Ji lui plaisait. Des centaines de garçons craquaient pour elle, et cédaient à tous ses caprices sans rien dire, comme de belles plantes vertes. Ça en devenait barbant. Pour le coup, Kyou oppa était différent des autres. « J’ai entendu dire que t'étais flic. C’est vrai ? »  Demanda t-elle cette fois-ci d’un ton neutre, entre deux petits essoufflements.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Lun 16 Oct - 17:57


La revanche d'une chieuse

FT. Mejika Mio
   

   
Quand je disais que les filles s'étaient susceptible il suffisait de voir la réaction de celle qui était avec moi actuellement. En plus, elle ne l'était pas du tout grosse - en tout les cas moins que moi - pourquoi elle s'en préoccupait autant alors ? Pis alors niveau insulte, c'était un niveau digne des maternelles. J'avais eu ma dose à l'école d'être traité de monstre, alors se retrouver être une crevette c'était une belle évolution. Même si elle était sale et puante. Mio aurait pu cependant épargner mon tibia. A cause d'elle j'allai avoir un bleu encore une fois et mon médecin allait se poser des questions si je ne me faisais pas battre. J'avais un don pour me cogner dans les meubles et les murs, mais il avait rien de magique celui là. Disons que j'avais du mal à évaluer les distances parfois.

- Je préfère être une crevette qu'une grosse baleine...

Marmonnais je dans une barbe que je n'avais pas. Je ne faisais rien pour arranger les choses quand j'étais en bataille contre quelqu'un. Si on pouvait appeler ça ainsi bien sur. Après tout, c'était Mio qui avait commencé en me sautant dessus et me bavant sur la joue. Berk. Son père lui avais peut être appris à se défendre face aux méchants garçons - même si j'étais très loin d'être un bad boy - mais pas les bonnes manières manifestement. Agacé, je me relevais avant de regarder Mio qui m'annonçait qu'elle n'était pas venu me voir simplement pour m'embêter. Ah bon ? Je pensais que c'était son unique but sur terre de faire chier son monde.

- Il survivra

Ce n'était pas comme si il était cassé. J'avais peut être un teint de porcelaine mais je n'étais pas une poupée qui cassait à la moindre bricole. Malgré le fait que je ne supportais pas cette fille je la suivais, la surveillant du coin de l'oeil au cas où elle aurait encore la lugubre idée de me sauter dessus. Pas étonnant que je la trouvait lourde vu la modestie dont elle faisait preuve. Chanceux ? J'aurai plutôt dit le contraire. Ne souhaitant tout de même pas recevoir un autre coup de pied, je choisissait de répondre de manière générale sur ma vison du mariage. Autrement dit : j'en avais aucune envie. De plus je n'avais pas ce désir que le commun des mortels avaient entre eux. Donc, à moins de tomber sur une personne avec zéro libido c'était un peu foutu.

- Je n'ai pas l'intention d'épouser qui que se soit. Je suis très bien tout seul

J'ignorais pourquoi elle avait jeté son dévolu sur moi. Je savais que j'étais mignon mais caractériellement je n'avais rien d'attirant. J'avais pas d'humour ni aucun geste de gentillesse envers les inconnus.

- Oui je suis flic, pourquoi ?

Cela ne m'étonnerait pas qu'elle ait réussi à s'attirer des ennuis si elle agissait comme ça avec tout les mecs.
(c) proserpina
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mejika Mio
Âge : 26
Occupation : Professeur de japonais à l'université de Busan. Elle peut aussi donner des cours particuliers. Malgré elle, elle a également décroché le job de "messagère" pour les fantômes souhaitant communiquer avec leurs proches encore en vie. Plutôt fun !
Quartier : Haeundae
Situation : Un véritable petit électron libre. Fascinant ainsi que parfaitement incorrigible.
Don : Médiumnité
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1167-mio-we-going-ko-ko-bop
Ven 20 Oct - 0:38
La revanche d'une

chieuse

Mio & Kyo Ji

« Je suis très bien tout seul, et gnagnagna… » Répéta t-elle en exagérant sur sa voix et en la rendant plus grave ; se moquant ouvertement de lui tout en prenant un faux air grincheux. La même expression contrariée que son visage affichait. Puis, forcément, elle se mit à rire. Aussi bien pour sa propre bêtise qu’à cause de l’air encore plus bougon que montra Kyo Ji ensuite. « Allons, allons ! » Dit-elle affectueusement en lui tapotant l’épaule, comme pour le décoincer un peu. « Je t’embête mais c’est parce que je t’aime bien en réalité tu sais ? » Assura t-elle ensuite avec une bouille malicieuse et jolie tout en continuant de courir. « En fait, j’suis même contente de te connaître. Tu sais, ça fait à peine un an que j’ai découvert ce don.  Alors rencontrer des personnes médiums, ça fait plaisir. C’est même rassurant en réalité ! » Un petit sourire étira le haut de ses lèvres charnues, sublimant alors son visage de poupée métissée. Tiens, une chose sincère avouée pour la première fois ? Whaou. Alors ça, c’était juste formidable ! Pour une fois que la grande et fière Mio parvenait à dire autre chose que des bêtises. Mais forcément… « Et puis, faut bien qu’on parle de l’organisation de notre mariage hein ? » Ajouta t-elle finalement d’un air ridiculement mignon, toujours aussi lourde. « T’as beau ne pas vouloir te marier, j’peux t’assurer que d’ici quelques temps, tu rêveras de me passer la bague au doigt ! Tu sais pourquoi ? » D’un seul coup, elle s’arrêta net et se planta devant lui, l’obligeant alors à stopper sa course. Une esquisse malicieuse, deux belles prunelles noisette gentiment chipies. Sans gêne, elle alla déposer un nouveau baiser sur l’autre joue du jeune homme, tout en se mettant sur la pointe des pieds. « Tu finiras par tomber amoureux de moi… Monsieur très bien tout seul. » Murmura t-elle de façon charmante, avant de finir par se remettre à trotter comme si rien ne s’était passé. Comme toujours, elle ne ratait pas une occasion pour faire chier son monde. Sacré Mejika. « Le prochain bisou, c’est sur la bouche ! Fais gaffe ! » Prévint-elle en haussant les épaules, insouciante et amusée.

Bon et sinon, à part dire des bétises ? Ah oui ! L’autre raison de sa venue ici ! Finalement, la petite nipponne retrouva peu à peu son sérieux. Et en entendant la réponse affirmative de Kyo Ji quant au fait qu'il était bel et bien flic, elle parut quelque peu soulagée pour le coup. Qu’il se rassure, Mio n’avait rien fait de mal. Non, c’était pour une toute autre raison. Une raison qu'elle ne tarda pas à expliquer. « Tu vois le vieux cinéma situé à Buk ? Le seul passant encore des films en noir et blanc. Et bien,  j’ai rencontré le fantôme d’une jeune femme dans la ruelle juste à coté, il y a quelques jours. Jusqu’à là, rien de fou tu me diras mais… cette fille… wouah… je sais pas comment expliquer sans que ça me foute la chair de poule. » Elle ralentit sa course malgré elle, tout à coup plus blanche, le visage triste et mal à l’aise. « Elle n’a pas parlé. Elle m’a juste regardé… d’un air suppliant. Elle portait une jolie robe bleue. Une robe d’été… Il y avait des tâches de sangs dessus. » De quoi donner froid dans le dos. S’arrêtant cette fois-ci complètement, Mio se frotta les bras, comme pour se réchauffer. « C’est la première fois que je rencontre un spectre pareil… en temps normal, c’est plus souvent des mamies ou des gens un peu paumés qui viennent à moi. Cette fois-ci, c’était complètement différent. Elle semblait bloquée dans cette rue. Dans l’incapacité de parler. » Comme si sa mort avait été bien trop violente pour expliquer. Comme si cette rue était le lieu où elle avait été... « J’ai l’impression qu’elle a été agressé dans cette rue. J’sais pas si c’est vraiment le cas mais… J’me demandais si la police de Busan ne serait pas au courant de quelque chose. Ca te parle ?»


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Dim 22 Oct - 20:04


La revanche d'une chieuse

FT. Mejika Mio
   

   
Mais elle avait quel âge au juste ? Sérieusement, elle agissait comme une vraie enfant ce qui avait le don de l'horripiler encore plus. Je n'avais qu'une envie c'était de m'enfuir loin de cette chieuse mais je savais que si je faisais ça elle serait capable de me suivre en criant "oppa" dans toute la rue. Je n'avais donc plus qu'à prendre mon mal en patience même si ce n'était pas évident. J'avais de la patience mais jusqu'à une certaine limite. Je me mettais donc rarement en colère. Le pire c'était que Mio savait parfaitement qu'elle me gênait. Mais elle continuait de le faire tout de même. Je savais pas ce qu'elle avait subi durant son enfance, mais elle aurait dû consulter plutôt que de s'en prendre à moi. Certes, j'avais le même don qu'elle mais ce n'était pas pour autant que j'avais envie de faire ami-ami avec elle - ou même de l'épouser.

- Hum...c'est rassurant de savoir qu'on est pas timbré...si toi tu le sais que depuis un an moi ça fait presque vingt ans


Rétorquais je. Comme quoi, elle savait rien du tout sur moi au final. A part que j'étais grincheux. Sinon, elle serait pas si assistante sur ce mariage débile. La pauvre, elle serait malheureuse avec moi. Tant au niveau sexuel que caractériel. Je continuais de lever les yeux au ciel, la laissant divaguer toute seule. Soupirant lorsqu'elle était persuadé que j'allai tomber amoureuse d'elle. Ce qui n'était pas prêt d'arriver. J'essuyais ma joue à l'aide de la manche de mon pull. Fallait vraiment qu'elle arrête de m'embrasser sur la joue.

- Ca ne risque pas tu as trop de poitrine et pas assez de moustache

Je ne savais pas quelle était mon orientation. Je n'étais jamais tombé amoureux. Mais si ma première fois je l'avais essayé avec un homme c'était qu'il y avait bien une raison non ? Et 99% des filles m'agaçait alors pour ma santé mentale mieux valait penser que j'étais gay. Gay et asexuel. Pour ce dernier point j'en étais persuadé.

Enfin, bref on passait à un sujet plus sérieux suite à la question de Mio sur mon travail. Je me demandais bien ce qu'elle avait fait comme bêtise. Je me doutais pas qu'elle allait me parler d'un fantôme. La demoiselle n'avait vraiment pas vu assez de fantômes dans sa vie pour avoir peur de celle-ci. J'osai même pas voir sa tête si elle croisait un esprit frappeur. J'en avais vu qu'une seule fois et l'avait empêché à temps de tuer quelqu'un. Il y avait beaucoup d'agressions ces temps ci dans les quartiers de Busan. Difficile donc de se rappeler tout de suite si cette affaire me disait quelque chose ou non. Surtout que ça pouvait être aussi l'un de mes collègues si cela s'était déroulé durant l'une de mes nombreuses punitions.

- Là, comme ça, ça ne me dit rien. Mais si tu veux je peux t'accompagner la voir ?

Après tout si elle s'était fait belle et bien agressée, c'était mon job de le vérifier et de trouver ensuite le coupable.

(c) proserpina
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La revanche d'une chieuse ( feat Mejika Mio)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM :: Parc Yongdusan-
Sauter vers: