AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ghost's flowers ( feat Kim Ho Joo)

avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Ven 6 Oct - 18:19


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

La dernière pétale venait de tomber. Je me grattais la tête face à ce problème que j'avais avec les fleurs. Je n'arrivais définitivement pas à m'en occuper. Ce n'était pourtant pas faute d'essayer mais le bouquet de roses que j'avais acheté il y avait deux jours étaient déjà morts. Et ce n'était qu'une fois qu'elles étaient fanés que je me souvenais que j'avais complètement oublié de leur donner de l'eau. Autrement dit : le vase était vide de tout liquide. Ce n'était pas ma faute, il suffisait que le travail m'appelle pour que j'oublie complètement de mettre de l'eau dans le récipient. Le fleuriste devait se poser des questions à me voir souvent acheter des fleurs. Quoique, peut être qu'il pensait que je les offrais à quelqu'un. La plupart du temps les roses c'était fait pour cela. Mais non, moi je les gardais pour donner une touche de couleur dans mon appartement tout de blanc vêtu. Des murs aux meubles, tout était parfaitement...blanc. Surement parce que voir des fantômes pendant toute une vie m'avait rendu allergique aux couleurs. La blanc, la pureté, l'innocence, tout ça, ça me permettait de me détendre une fois à la maison.
Bref, je n'avais plus qu'à mettre mes chaussures et retourner chez le fleuriste ~ encore une fois. A force ma paie allait passer dans les plantes. Occasionnellement j'en achetais aussi pour les défunts, ceux qui me pourchassaient toute la journée pour que on change les fleurs sur leur tombe. La seule façon d'être tranquille c'était d'exaucer leur souhait ou bien de mettre la musique à fond dans les oreilles. Aujourd'hui c'était mon jour de congé alors j'avais laissé tomber ma tenu de policier pour un jean et un pull blanc. Je chaussais ensuite mes baskets, prenait mes clés et mon porte feuille avant de claquer la porte. Malgré l'automne, le temps arrivait à se maintenir et le ciel était un peu dégagé. Une petite marche à pied ne pouvait pas faire de mal. J'avais du poids à perdre depuis que j'avais passé ma frustration dans un énorme gâteau à cause de l'équipe d'Armani.
Quelques minutes plus tard je poussai la porte de la boutique de fleurs. Bon, le fait qu'il était presque midi expliquait surement qu'il n'y avait personne hormis moi et le vendeur. Connaissant les lieux par coeur, j'allai directement là où était posé les roses. Hum...est ce que je devais tenter encore à nouveau ou expérimenter autre chose ? Alors que j'approchais mon visage pour sentir la fleur, une tête apparaissait dans mon champ de vision. Je manquais de peu de crier de surprise.

- Ya ! Ca va pas de faire peur comme ça aux gens ?

Je m'étais exprimé un peu trop fort. Oups. Je regardais autour de moi. Le vendeur était surement trop occupé ou avait pensé que j'étais au téléphone. Je reprenais à voix basse pour le visage de la jeune femme en face de moi qui avait en guise de corps l'étalage. En plus, ça l'avait fait rire de m'avoir surpris comme ça. Tsss.

- Vous voulez pas aller jouer ailleurs par hasard ?

- C'est pour ta petite amie ?
- Non, c'est pour mon poisson rouge

Cette question franchement ! Comme si c'était obligé que ça soit pour une petite amie. Est ce que j'avais une tête à sortir avec quelqu'un déjà ? Je ne supportais pas les gens alors ça allait être compliqué d'avoir quelqu'un dans sa vie.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Jeu 14 Déc - 14:27
Ghost's flowers.




Aujourd'hui était un bon jour pour moi. Je ne savais pas pourquoi, vraiment pas. Il faisait tellement froid que ma peau me piquait, je m'étais endormi sans brancher mon téléphone portable qui n'avait donc plus de batterie, je n'avais pas eu le temps de déjeuner et j'avais dû mettre un t-shirt car je n'avais pas eu le temps de faire une machine pou laver mes pulls. Toutes ces bonnes choses m'auraient rendu d'une humeur massacrante en temps normal mais là je souriais bêtement sur le chemin de la boutique dont je faisais l'ouverture aujourd'hui. Comme d'habitude je posais ma veste et mon écharpe sur le petit porte manteau de l'entrée et j'allais enfiler l'immonde tablier vert ardoise qui m'avait été confié pour mon premier jour. Heureusement, il ne faisait pas trop froid ici. Me balader en t-shirt parmi les fleurs ne serait pas un problème du moins jusqu'à ce que les premiers clients entrent apportant avec eux le vent du grand nord. J'en frissonnais déjà. Je n'avais pas réfléchi à ce détail. Tant pis ! Je pouvais toujours remettre ma veste si ça n'allait pas.

Après un bon coup de balai et la mise en place des fleurs, je tournais le petit panonceau qui pendait derrière la porte pour indiquer que le magasin était dès à présent "open". Je pouvais m'installer derrière la caisse avec ma tasse de café en attendant les premiers clients. Il était encore tôt, je ne m'attendais pas vraiment à voir débarquer qui que ce soit pour être honnête. Je pouvais me détendre en lisant une revue de jardinage laissée à l'abandon sur le bord de meuble. Puis les heures passaient. Je vendais quelques bouquets, vraiment très peu mais j'en vendais tout de même puis le magasin était de nouveau désert un peu avant midi. Les gens allaient sans doute déjeuner et mon ventre me faisait clairement comprendre qu'il serait bientôt l'heure pour moi aussi de manger. Seulement, un nouveau problème me sautait à la figure lorsque l'image de mon repas sagement posé sur la table de ma cuisine me traversait l'esprit. Bravo Ho Joo, bravo. Quel génie. Je ne pouvais même pas sortir acheter quelque chose vu que je devais garder la boutique. Le patron me tuerait s'il venait à savoir que je me suis absenté. Un soupir s'échappait de mes lèvres. J'allais devoir attendre ce soir.

Mon corps était lourdement posé sur le comptoir quand le tintement de la cloche retentissait annonçant l'arrivée d'un client. Je me redressais rapidement et le saluais par politesse. Je connaissais ce type, il venait plutôt souvent ici pour acheter des bouquets de fleur. Bien souvent des roses d'ailleurs. J'étais un peu curieux à son sujet, il avait une bonne gueule on ne pouvait pas le nier donc j'en étais venu à la conclusion que toutes ces fleurs devaient sans doute être pour une petite amie ou une connerie du genre. Il en achetait vraiment pas mal elle devait en avoir partout sauf si elle n'arrivait pas les garder. Ceci expliquerait cela. Enfin bref, après tout, ces choses là ne me regardaient pas une seule seconde.

En attendant qu'il fasse son choix, je me replongeais dans la revue de jardinage en baillant comme une baleine échouée. Mon ventre faisait des petits bruits désagréables que j'espérais être assez discret pour que mon client ne les entende pas. Il était assez loin de moi après tout, il semblait chercher des roses comme à son habitude seulement quelque chose de très étrange se produisait aujourd'hui. En effet, il se mettait à parler d'un coup me faisant faire un bond sur ma chaise. Qu'est-ce qui lui prenait bon sang ?! Je continuais de l'observer quelques secondes sourcils froncés à la recherche d'un téléphone ou d'un écouteur, quelque chose qui expliquait son comportement mais rien. Il parlait tout seul ? Vraiment ? Je ne rêvais pas ? Alors ça c'était vraiment incroyable. Je fermais mon magazine et m'approchais de lui d'un pas lent. Une fois à sa hauteur je me retrouvais un peu pris au dépourvu. J'étais allé le voir, ouais, c'était bien beau, mais qu'est-ce que je pouvais lui dire maintenant ? "À qui vous parlez" ? Ce serait bien impoli de ma part.

Puis-je vous aider ?

Voilà, ça c'était bien et normal. Après tout c'est ce qu'étaient supposés faire les vendeurs non ? Guider les clients dans leurs choix aussi étranges soient-ils.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 4 Jan - 16:46


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

C'était bien ma veine d'être tombé sur un fantôme dans une boutique de fleurs. Pourquoi est ce qu'ils apparaissaient toujours dans un endroit où l'on s'y attend le moins ? Bon, peut être que la demoiselle transparente aimait aussi les roses et c'était la raison pour laquelle elle trainait dans le coin. Le plus emmerdant c'était que j'étais obligé de parler à voix haute - n'ayant pas la fonction télépathie livré avec mon don - et que si on m'entendait on devait surement me prendre pour un fou. Il fallait avouer que c'était déjà le cas parmi la majorité de mes collègues policiers. Vu que j'avais tendance à m'enfuir sans rien dire soudainement, suivant ma propre piste.
Enfin bref, j'espérais que le fantôme ne comptait pas me tourner autour pendant toute la durée de mes achats. J'avais les nerfs solides, certes, mais pas une patience illimitée. Si je vous disais qu'il était en train de s'amuser à passer sa tête à travers touts les pots de fleurs, vous me croiriez ? Et bien c'était le cas. Cette sale petite peste m'empêchait de venir sentir le parfum des roses et le pire, c'était qu'elle en était contente.
Heureusement, le fleuriste venait de débarquer, me demandant si j'avais besoin d'aide. Je pensais que sa venu chasserai le fantôme. Mais non...maintenant elle était passé à côté de lui et lui faisait des oreilles de lapins. Je tentais tant bien que mal de rester neutre face à cette situation.

- Euh...est ce que vous auriez quelque chose de plus résistant que des roses ? Mais tout aussi jolies

Je ne désirai pas me retrouver avec un cactus. Le risque de me prendre les épines dans la main était trop grand vu que je n'avais pas trois milles meubles dans mon appartement. Après peut être que des plantes résistantes, ça n'existaient pas, je n'étais pas un expert dans ce domaine. Le jeune homme en face de moi était plus à même de me donner une réponse. Bien que je n'étais pas vraiment concentré avec l'âme qui ne cessait de voler dans tout les sens et que par réflexe je suivais des yeux. Elle venait enfin se poser, juste à côté de moi. Réclamant des coquelicots. Non mais, elle avait cru se trouver dans un champ ou quoi ? J'avais froncé les sourcils.

- Tu peux toujours rêver pour que je t'achète quoique se soit

Lui chuchotais je en essayant d'être le plus discret possible.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Ven 5 Jan - 23:34
Ghost's flowers.




Les fleurs, c'était une grosse partie de ma vie. J'en étais fan et ce depuis tout petit donc je n'étais jamais contre aider un client qui avait besoin d'aide ou éclairer quelqu'un qui voulait en savoir plus sur un type de fleur ou un autre bien au contraire. Il était cependant rare que j'approche les gens par moi-même s'ils ne venaient pas demander mes services. Je n'avais pas envie que les clients pensent que je me sens supérieur ou encore de les déranger dans leurs emplettes. Après tout moi je n'aimais pas qu'on vienne me déranger quand je regardais des articles dans un magasin de vêtement alors je me disais que ça devait être à peu près pareil pour ceux qui venaient m'acheter des fleurs.

Cependant je devais bien avouer que lui avait attiré mon attention aujourd'hui d'une part parce que c'était une tête que je connaissais bien notamment grâce à ses nombreuses visites et en plus parce qu'il avait failli me faire tomber de ma chaise quand il s'était mis à crier tout seul contre je ne sais qui. Voilà pourquoi j'avais dérogé à ma règle de ne jamais déranger un client. Bon d'accord je l'avais abordé de manière vraiment agaçante avec le fameux "je peux vous aider" que tout bon vendeur devait sortir au moins une fois par jour en temps normal mais je ne voulais pas directement l'agresser avec un "ça va pas la tête ? Vous m'avez fait peur". Mon but était de savoir ce qui lui avait pris, pas de le faire fuir ou de le vexer.

Heureusement ça semblait assez naturel puisqu'il me répondait de manière tout aussi naturelle qu'il cherchait quelque chose d'aussi beau mais de plus résistant que la rose. Il semblait normal du coup. Relativement normal et me parlait comme si de rien n'était. Enfin, c'était si on mettait de côté l'étrange manie qu'il avait de regarder dans tous les sens. Il me donnait presque le tournis pour être honnête et par réflexe je regardais derrière et autour de moi mais rien. J'espérais croiser un insecte volant ou quelque chose comme ça, ceci expliquerait cela mais il n'y avait strictement rien et ça commençait à devenir franchement perturbant.

Hm... J'ai de magnifiques orchidées. On pourrait croire que c'est difficile de les garder mais en fait il suffit de baigner le pot dans de l'eau une fois par semaine. Leur donner un genre de bain quoi. Sinon j'ai les fleurs de lune, c'est plus traditionnel et ça tient pas mal. Pas besoin de grand soleil ou de beaucoup d'eau. Ou des jacinthes. Je trouve ça mignon. Sinon on peut partir sur un traditionnel cactus ou du bambou mais quelque chose me dit que vous êtes plus fleurs, pas vrai ?

Je souriais et contre toute attente il faisait une remarque plutôt inattendue. Comment ça je pouvais toujours rêver pour qu'il m'achète quoi que ce soit ? Ce mec était soit complétement dérangé soit bipolaire soit je ne sais trop quoi mais ça c'était pas trop gentil. D'accord j'étais un peu pénible quand je me mettais à parler de fleurs mais si je parlais trop à son gout il pouvait me le dire plus gentiment. Heureusement que j'étais en plein travail et que c'était un de mes clients sinon je me serais sans doute vraiment fâché. Du calme Ho Joo, du calme.

Ce n'est pas grave, je ne vous oblige pas à acheter quoi que ce soit.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 11 Jan - 20:59


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

J'espérais que le vendeur n'allait pas me prendre pour un fou. Ce n'était pas ma faute si j'étais tombé sur un fantôme qui ne tenait pas en place. J'en connaissais des beaucoup plus tranquilles. Après je pouvais toujours dire que j'avais vu une bébé mouche et que j'avais une excellente vue. Un peu trop bonne d'ailleurs puisque ça me permettait de voir les morts. Heureusement pour moi, le fleuriste - Kim Ho Joo d'après le nom inscrit sur son tablier - ne s'était pas formalisé de mon étrange attitude. Tant mieux. Je préférais qu'il fasse son boulot. Il fallait avouer que je n'étais pas du tout un expert en plantes, et que donc j'avais juste une vague idée des fleurs dont il venait de me parler. Bon, je connaissais les cactus et le bambous. Mais comme il l'avait souligné, j'étais plus fleurs qu'autre chose. Fleur de lune me parlait bien. C'était jolie comme nom. Coquelicot aussi mais ça c'était ce que voulait l'âme de la demoiselle qui commençait à me chauffer sérieusement les oreilles. J'avais d'ailleurs fait part de mon agacement - et pas assez discrètement visiblement. Ho Joo l'avait pris pour lui alors que ce n'était pas du tout le cas. Ce qui avait fait bien rire le fantôme.

- Non, je ne m'adressais pas à vous

Déclarais je un brin gêné. Ca y'est, j'allai vraiment être pris pour un dingue. Est ce que si je lui achetais ces foutus fleurs, elle allait me laisser en paix ? Je savais même pas si il y en avait dans cette boutique. Si c'était le cas et bien tant pis pour le fantôme hein. Elle pourra aller hanter quelqu'un d'autre.

- Enfin...les fleurs de lune ça me parle bien...et, est ce que vous vendez des coquelicots ? Ca m'aiderait beaucoup pour cha...changer une relation

Cette fin de phrase ne voulait absolument rien dire. Qu'est ce que c'était lourd parfois de vivre dans une société qui n'acceptait pas les différences. Après peut être que mon interlocuteur avait aussi un pouvoir mais je préférais ne pas tenter le diable.
Je regrettais ceci dit d'avoir posé la question, en pensant à mes pauvres oreilles qui étaient en train de subir des cris de joies alors que le fantôme faisait des pirouettes au dessus de nous. Cette vision m'avais d'ailleurs affligé quelques secondes, s'affichant sur mon visage pâle avant de redevenir neutre.
(c) proserpina


Dernière édition par Min Kyo Ji le Sam 20 Jan - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mer 17 Jan - 0:36
Ghost's flowers.




Ce mec, je venais de m'emmerder à l'aider à trouver LA fleur qui correspondrait à son intérieur et qui changerait sa vie et il osait me dire que je pouvais toujours me brosser pour qu'il m'achète quelque chose ? Eh bien il ne manquait pas de culot. C'était tout ce que j'avais à dire. Il avait de la chance que j'étais dans un bon jour. Vraiment. Sinon je me serais sans doute vraiment énervé contre lui pour avoir osé me dire quelque chose de pareil. Et le pire c'était qu'il osait encore me dire que ce n'était pas à moi qu'il s'adressait. Alors c'était définitif, c'était soit il était totalement dingue soit il me prenait pour un con. Encore une fois je ne pus m'empêcher de regarder derrière moi et autour. Nous étions vraiment seuls dans le magasin. C'était une caméra cachée c'est ça ? Un test du patron ?

Oh.

Il semblait gêné maintenant. Ce n'était pas ce que je voulais non plus. Mon but, même s'il venait de dire le contraire c'était quand même de lui vendre quelque chose alors je tâchais de rester professionnel et de ne pas trop le dévisager même si je devais bien avouer que dans l'instant présent c'était vraiment extrêmement difficile. Il venait vraiment de piquer ma curiosité. Quel drôle de personnage. Je me demandais bien ce qu'il pouvait se passer dans sa tête maintenant. C'était sans doute pas normal comme réaction mais c'était comme ça que je le vivais en tout cas cependant même si la question me brûlait les lèvres je ne la posais pas. Lui demander à qui il parlait serait bien impoli de ma part non ?

Heureusement il reprenait vite la parole pour me parler des fleurs de lune finalement. Super ! Elles étaiet au moins dans mon top trois des fleurs préférées en seconde place exæquo avec la lavande juste après la jonquille. Un sourire s'affichait donc malgré moi sur mon visage. Je lui faisais un petit signe de tête pour le guider jusqu'à ce que j'avais à lui proposer.

Pour le moment elles ne sont pas fleuries mais ça reste une très jolie plante dont les feuilles ont de belles couleurs et une belle forme. Elles fleuriront au printemps si tout va bien et comme je vous l'ai dit ça ne demande vraiment que peu d'entretien. Pas d'exposition directe au soleil, un peu d'eau une à deux fois par semaine et le tour est joué. Quant aux coquelicots...


Je me grattais le front en regardant un peu autour de moi. Je n'étais pas certain d'en avoir en pot. C'était un peu chiant du coup. Si ça se trouve il préférait ça aux fleurs de lune.

Je n'en ai pas. Mais... J'ai des sachets de graine. Ça pousse vraiment vite ces fleurs. Vraiment vraiment. En fait je dirais que ça pousse aussi vite que ça meurt.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Sam 20 Jan - 17:29


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

Ca ne servait à rien de regarder dans tous les sens, il n'y avait que les personnes comme moi qui pouvait voir l'âme de la défunte. Mais il fallait avouer que c'était drôle de voir le vendeur s'évertuer à comprendre ce qui se passait. Même si il ne le disait pas à voix haute, le regard posé sur moi parlait pour lui. Je venais d'avoir une étiquette sur le front. Laquelle ? Je ne savais pas vraiment. Il me regardait peut être curieusement ? Ce qui était tout à fait normal quand on venait d'entendre un mec parler tout seul. Même si ce n'était pas vrai. On était pas deux, mais trois de mon point de vue. Et pour mon plus grand malheur aussi. J'aurai préféré n'avoir que le fleuriste comme compagnie. Je n'allai pas m'éterniser longtemps dans ce magasin si ça continuait. Heureusement, le vendeur avait l'air de s'y connaître et je donnais mon avis sur l'une de ses propositions. Bon choix manifestement, vu le sourire qui venait s’étirer jusqu'à ses oreilles. Il en fallait peu pour le rendre heureux celui là.
Bref, je le suivais jusqu'à la fameuse plante. Malheureusement, elles n'étaient pas du tout en fleurs. Même si il y avait une photo j'aurai aimé savoir à quoi ça ressemblait en vrai. Vu comme ça, la fleur de lune irait parfaitement dans mon appartement tout de blanc vêtu. Elle ne ferait pas du tout tâche dans le décor.

- Ok je vais prendre la Fleur de Lune alors

Déclarais je alors que le fleuriste avait l'air soucieux au sujet des coquelicots. Ce n'était pas pour moi donc je m'en fichais totalement. Pas le fantôme malheureusement. Et vu ma tête quand il avait annoncé qu'il n'avait que des graines, c'était définitivement pas mon affaire. Je n'allai pas m'amuser à semer des graines sur la tombe d'une inconnue.

- Laissez tombez pour les coquelicots

- Mais tu avais promis ! Pour la peine je vais chanter ! Lalalalalala....

Pardon, quelle promesse ? Oh bon sang, c'était tellement insupportable que je n'avais pas d'autres choix que de me plaquer les mains sur les oreilles. L'autre allait définitivement me prendre pour un fou, si ce n'était déjà fait.

- Putain mais ferme là ! Je suis juste venu ici pour acheter des fleurs ! Va hanter quelqu'un d'autre !

J'avais fini par m'emporter, tenant à garder ma santé mentale intacte. Tant pis pour mon secret mais c'était une urgence. Et puis au moins ça l'avait fait taire et elle était partie bouder dans un coin. Je respirais un bon coup, retrouvant mon calme. J'allai vraiment finir par devenir chèvre à force. Je me demandais si des personnes avec le même pouvoir que moi avait fini par se passer la corde autour du cou.
(c) proserpina


Dernière édition par Min Kyo Ji le Jeu 25 Jan - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Dim 21 Jan - 2:49
Ghost's flowers.




J'étais vraiment content. Même si ce type était drôlement louche il semblait avoir bon goût et optait pour une fleur de lune finalement. J'étais de plus en plus curieux. Le fait qu'il prenne cette fleur alors qu'elle n'était pas fleurie montrait en quelque sorte qu'il me faisait confiance non ? Bon d'accord il y avait une image accrochée à une espèce de pic en plastique planté dans le terreau mais tout de même. J'étais content qu'il considère mon choix comme étant le bon alors qu'il ne connaissait pas mes compétences. Bon, il était clair que je n'essayais pas de lui vendre ce qu'il y avait de plus cher. Loin de là. Je n'avais jamais fait quelque chose de la sorte car les fleurs étaient tout simplement trop importantes à mes yeux. De mon point de vue chaque personne avait quelque chose qui lui correspondait. C'était comme pour les animaux de compagnie. Et maintenant qu'il avait choisi de prendre cette fleur de lune je devenais curieux à son sujet. Il ne voulait plus de rose, est-ce qu'il avait rompu ? Est-ce que la simplicité et le verre des feuilles de la fleur seraient en harmonie chez lui ? J'avais toujours trouvé qu'un tel vert allait parfaitement avec les murs blancs d'un appartement que l'on n’a pas envie de repeindre avant de partir mais qu'on ne veut pas non plus laisser terne. Enfin, chez moi, c'était comme ça.

Enfin bref. Il y avait un problème dans tout ça: les coquelicots. Je n'en avais pas de prêt, j'avais juste des graines. C'était très rare que les gens m'en demandent. En fait la plupart voyaient ces fleurs comme des mauvaises herbes et cherchaient à s'en débarrasser. Il était vrai que ça avait tendance à vite se répandre mais ce n'était pas une raison valable de mon point de vue. Moi je les aimais bien ces fleurs et je les trouvais belles. Il était décidément de plus en plus en plus intéressant. Seulement, il décidait d'abandonner quand je lui avouais n'avoir en vente que des sachets de graines. Hm, bien sûr, tant pis, dommage. Je le comprenais dans un sens. S'il n'avait pas de jardin ou de chose comme ça il allait falloir acheter un pot, du terreau et tout le bazar qui va avec ce qui en soit ne vaut pas le coup pour de simples coquelicots que l'on peut cueillir au bord de n'importe quelle route.

Bien. Je vais vous préparer ça alors. Hm... C'est pour offrir ?

Quelque chose de relativement improbable se passait ensuite. Le mec mettait ses mains sur ses oreilles et commençait à baragouiner qu'il voulait juste acheter des fleurs. Il demandait d'aller "hanter" quelqu'un d'autre. Je déglutissais et mon sourire se fanait petit à petit. En fait, il me faisait de la peine. Je ne comprenais rien à ce qu'il disait, certes. Mais entendre ce qu'on ne veut pas entendre, je connaissais bien. Trop bien. Je ne comptais plus le nombre de fois où c'était moi qui m'étais retrouvé à plaquer mes mains sur mes oreilles pour ne plus rien entendre en vain, je ne comptais plus le nombre de fois où j'avais supplié le monde de se taire sans la moindre raison. Enfin, sans la moindre raison pour les autres. Quand il fut calmé je ne savais cependant plus ou me mettre. Qu'est-ce que je pouvais lui dire ?

Hm.. Est-ce que je peux vous poser une question ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 25 Jan - 18:33


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

Et voilà, je venais de me ridiculiser dans la boutique. Bon, ok on était que deux. Moi et le vendeur. Ca allait être compliqué maintenant de revenir ici. Mais je n'allai pas partir sans mes fleurs. Il en était hors de question. Même si notre discussion n'avait pas été des plus tranquilles - à cause d'un certains fantôme - le fleuriste était tout de même de bon conseils. Grâce à lui j'avais découvert les Fleurs de Lune. Surement que je me serais encore cantonné aux roses si il n'avait pas été là, je devais l'avouer. C'était aussi le visage translucide de la morte qui m'avait aussi dégoûté de rester près des roses. Bref, je venais de piquer une crise de colère, un grand moment de solitude dans ma vie. Encore une fois. Ce n'était pas comme si je n'étais pas pris souvent en flagrant délit de parler "tout seul". Raison pour laquelle on m'avait souvent regardé de travers dans la rue ou tout autre endroit public comme les restaurants. Même au supermarché j'arrivais à me faire remarquer entre deux boîtes de conserves. Ce don c'était vraiment une calamité mais il fallait avouer, que si il venait à disparaître un jour je me sentirai tout nu. J'avais grandi avec après tout et il faisait entièrement parti de moi.
Du coup, j'avais réussi à me calmer et le sourire du vendeur avait totalement disparu. Cela dit, je ne voyais aucune peur sur son visage donc c'était plutôt bon signe. Il ne comptait pas appeler la police ou les hommes en blanc. Même si le fait qu'il voulait me poser une question ne me disait rien qui vaille. Est ce qu'il allait me demander si j'étais fou ? Si j'avais des hallucinations ? Ou un don, tout simplement. Ce n'était pas quelque chose d'inconnu à Busan, même si les détenteurs se taisait à ce sujet car ce n'était pas vraiment très bien vu.

- Ah non ce n'est pas pour offrir, c'est pour décorer mon appartement

Je me souvenais qu'il m'avait posé la question, pendant que la morte chantait. Bon, ce n'était peut être pas ça qu'il désirait savoir...D'ailleurs je crois bien qu'elle était partie car je ne l'entendais plus chouiner dans son coin.

- Mais je suppose que ce n'est pas ça que vous vouliez savoir ?

Rajoutais je avec un petit sourire gêné.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Sam 3 Fév - 3:32
Ghost's flowers.




Il y avait déjà eu cette histoire étrange où il m'avait dit, enfin soi-disant pas à moi, qu'il ne fallait pas compter sur lui pour m'acheter quoi que ce soit et maintenant il se mettait à piquer une colère sur je ne sais trop qui. Ajoutez à ça le fait qu'il regardait souvent ailleurs comme s'il y avait quelqu'un d'autre et vous obtiendrez un moment de gêne intense avec un type carrément étrange. Certains auraient pu penser qu'il était fou mais moi je le trouvais plus intrigant qu'autre chose et c'était pour cette raison que je n'avais pas perdu patience avec lui. C'était pourtant un client que j'avais l'habitude de voir et qui achetait souvent des roses chez nous et jamais rien de ce genre ne s'était produit avant alors pourquoi aujourd'hui ? C'était vraiment bizarre et j'étais curieux à son sujet maintenant.

Il me confiait tout de même que les fleurs étaient pour décorer son appartement, pas pour offrir. Je n'avais pas pu m'empêcher d'avoir un haussement de sourcil ainsi qu'un regard global de son apparence de ses chaussures à ses cheveux. Il était mignon, ça je ne pouvais pas le nier. C'était bizarre que ce ne soit pas pour offrir à une ou une potentielle conquête. Je n'aimais pas me bercer dans les clichés mais c'était relativement rare que des hommes viennent acheter des fleurs juste pour eux et la décoration de leur intérieur. Enfin bon. Ça ne voulait pas clairement dire qu'il était célibataire, et puis de toute façon ça ne me regardait pas vraiment.

Je ne m'étalais donc pas plus sur la vie privée de mon client. Je devais plutôt me concentrer sur son comportement et avant de lui poser une quelconque question sur ce qu'il se passait dans sa tête je préférais lui demander avant si je pouvais m'aventurer là-dedans. Lui demander si je pouvais l'interroger revenait à demander son consentement à parler un peu plus de la situation qui était vraiment étrange et ça il ne pouvait pas ne pas s'en rendre compte. C'était un accord camouflé pas vrai ? Enfin peut-être que je réfléchissais un peu trop. En tout cas il semblait d'accord pour s'engager dans cette conversation. Je souriais également et secouais la tête.

En effet, ce n'était pas vraiment ça que je voulais savoir.

Même si en soi j'avais besoin de le savoir aussi notamment pour après quand j'allais devoir emballer sa fleur et l'encaisser. Au moins maintenant je savais que je n'avais pas besoin de me lancer dans la réalisation périlleuse d'un emballage cadeau avec un petit mot, une carte, un ruban et tout le bordel qui me prenait en général des plombes à faire. Même avec la pratique, j'avais toujours du mal. Enfin bon, on ne peut pas être bon en tout non ?

En fait, je veux vraiment savoir à qui vous parlez.

Cette question qui n'en était pas vraiment une sous-entendait que je voulais bien admettre qu'il y ait quelqu'un d'autre ici. Ouais, c'était complétement dingue mais c'était soit c'était le cas, soit c'était un excellent acteur, soit il était complétement dérangé tout simplement. Enfin, en admettant que c'était possible qu'il y ait quelqu'un d'autre est-ce que je n'étais pas un peu dérangé moi aussi ? Je n'en savais trop rien. Mais j'étais curieux. Je me penchais un peu vers lui et parlais avec une voix un peu plus basse.

Genre... On est plus que deux ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Dim 4 Fév - 19:12


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

Le fleuriste venait de confirmer ce que je pensais. Il en avait rien à faire si je voulais emballer les fleurs ou non. Du moins, ce n'était plus sa priorité numéro une. Je pouvais lire sur son visage la curiosité. J'étais bien heureux pour une fois de ne pas voir un sentiment négatif. Chose que j'apercevais souvent quand je me comportais bizarrement. Le jugement surtout dans le regard des autres. Je m'en fichais de ce qu'on pensait de moi mais quand tout une rue vous scrutait c'était tout de même assez gênant.
Bref, si le vendeur voulait savoir quelque chose je n'allai pas lui arracher sa sucette. Du moins, ça dépendait aussi la question. Peut être que ça serait absolument pas en rapport avec ma "crise" de colère. Le vendeur désirait savoir à qui je parlais. La requête m'avait légèrement fait sourire tellement c'était...drôle ? Dans le sens où si je lui disais qu'il y avait un fantôme qui hantait sa boutique il risquerait de s'enfuir en courant et de déposer sa démission dans la prochaine heure. Comme si Ho Joo craignait qu'on nous entende, il s'était un peu penché vers moi pour continuer à voix basse.

- Comment ça ? On a toujours été que tous les deux, vous voyez quelqu'un d'autre ?

Demandais je en montrant l'espace de la boutique. Bien évidemment, je faisais fi du fantôme de la jeune fille qui s'était rapproché pendant que l'on était en train de discuter. Elle avait visiblement fini ses caprices ou bien avait elle entendu la question du fleuriste ? Ravalant mon sourire taquin, car c'était drôle aussi de faire tourner les autres en bourriques quand on le pouvait, je finissais par pointer du pouce l'invité surprise.

- En vérité, il y a une jeune fille qui rôde dans la boutique et qui m'a cassé les oreilles pour des coquelicots

Déclarais je comme si c'était tout à fait normale. Pour moi ça l'était, vu que j'en voyais tous les jours. Des personnes invisibles pour le reste du monde.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mar 6 Fév - 19:43
Ghost's flowers.




J'étais curieux. Sans doute un peu trop. Je n'étais peut-être pas prêt à entendre la réponse de mon client à ma question. Il était peut-être juste fou ? Ou peut-être qu'il allait me prendre moi pour un fou à poser une question pareille alors que de toute évidence il avait raison. Il n'y avait que nous ici. Je ne voyais personne d'autre. Quand il me répondait ça je ne pus m'empêcher de faire une moue légèrement boudeuse en haussant les épaules. J'étais, en quelque sorte, déçu. Mais alors à qui il parlait ? Alors que j'allais lui demander ça il enchaînait en me disant qu'il y avait une jeune fille qui rôdait autour de nous. L'ascenseur émotionnel. Autant il y a deux secondes j'étais déçu qu'il me réponde qu'il n'y ait personne autant là je ne savais plus quoi penser finalement. Mon ventre se serrait un peu.

Est-ce que vous vous moquez de moi ?

Je passais mes mains sur mon visage. Ma réponse n'était pas polie du tout et je n'avais pas voulu la poser comme ça. En fait je n'avais pas réfléchis, c'était juste spontané. Il fallait que je fasse un petit tri dans ce qu'il se passait dans ma tête. Là il venait de me dire qu'il y avait un esprit dans la boutique et que c'était elle qui voulait des coquelicots. C'était louche. Carrément louche. Et d'abord comment il pouvait le savoir ? Comment il pouvait même communiquer avec elle ? Est-ce qu'elle était là tout le temps ? Si oui qu'est-ce qu'elle allait lui raconter d'autre ? Mon Dieu je repensais à toutes ces fois où j'avais piqué du nez dans la salle de repos ou encore toutes ces fois où j'avais mis mon doigt dans ce même nez. Bon ok c'était gênant, vraiment gênant ! Mais tout le monde le faisait en cachette non ? Puis pourquoi je pensais à ça d'abord, c'était pas le moment.

Enfin, je veux dire... Comment ? Vous voyez des gens qui ne sont... Pas là ?

Je ne savais pas comment formuler ma question. Moi j'avais bien des sens beaucoup trop développés alors pourquoi pas après tout ? J'étais capable de voir une mouche voler à je ne sais combien de mètres et lui voyait les morts. Parfait, très bien, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ces choses là existent donc ? Super. Je n'étais pas sûr d'être ravi de le savoir. En fait ça faisait un peu flipper non ? En tout cas une chose était sûre, j'étais de plus en plus curieux et si ce qu'il me disait était vrai j'espérais que cette fille tienne bien sa langue si ça lui arrivait de souvent rôder dans le coin.

Ça doit être... Pénible non ?

En tout cas cette fois ça semblait l'être vu qu'il s'était fâché avec elle. C'était donc ça qu'il regardait tout à l'heure ? Hallucinant. Je n'étais toujours pas sûr d'y croire mais c'était plus rassurant de penser que cette version était vraie plutôt qu'il soit un genre de psychopathe sorti de je ne sais où.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Sam 10 Fév - 18:19


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

J'avais vraiment la tête du mec qui plaisantait avec ce genre de choses ? Bien sur, je n'avais que ça à faire de raconter que je voyais des choses. Ce n'était donc pas une blague, je ne me moquais pas du tout du fleuriste. Celui ci avait bien du mal à avaler ce que je venais de balancer. Etant donné que ce n'était pas vraiment un truc que j'avouais souvent, j'ignorais sa réaction. Bon visiblement, l'option invraisemblable était à cocher pour la prochaine personne qui apprendrait pour mon don. Manque de bol, c'était un peu difficile de prouver que je ne mentais pas. Ce n'était pas comme si je contrôlais un élément ou quoi, quelque chose qui pouvait être démontrer. A moins que je demande à la morte de me lire ce que le fleuriste avait marqué sur son livre de commande. Après comment ça fonctionnait, je ne savais pas du tout. L'idée de finir en souris de laboratoire ne m'avais jamais vraiment attiré.

- "Plus là", serait plus exact...

Corrigeais je d'un ton blasé. Ce qu'il avait dit me faisait plutôt penser à ce que tous ses experts devant lesquels j'étais passé avait inscrit dans leur dossier. L'enfant qui parlait et voyait des personnes qui n'étaient pas là. A l'époque, j'ignorais qu'en vérité ces fameuses personnes avaient vécus et que c'était leurs âmes qui m'avait tenu compagnie.

- Je suis né ainsi alors je ne peux trop vous dire comment c'est venu

Rajoutais avec un petit sourire faussement désolé. J'avais donc l'habitude. En vieillissant, je trouvais leur apparition de plus en plus insupportable mais bon. A moins de me crever les yeux et les tympans, je n'avais aucun moyen d'échapper à mon don. Je ne savais pas si j'avais réussi à convaincre Ho Joo, aussi interpellais je le fantôme de la jeune fille pour lui demander de me donner une livraison inscrite sur le bouquin du comptoir. Elle me devait bien ça comme service, après m'avoir tapé sur les nerfs. Je l'avais suivi des yeux voler jusqu'à destination.

- Oooh c'est mes voisins ça ! Jang Dong Su, 10 dongpyeong-ro, Busanjin-gu !

Je me demandais ça faisait combien de temps qu'elle était morte ? Visiblement, elle semblait plutôt heureuse dans cet état. Enfin bref, je répétais l'adresse au fleuriste.

- Vous pouvez aller vérifier si vous voulez

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mar 13 Fév - 23:42
Ghost's flowers.




Je lui avais demandé s'il se moquait de moi un peu par réflexe. Ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur quelqu'un qui prétendait pouvoir voir des fantômes, qui prétendait qu'il y en avait un ici même ou encore qui prétendait que ce dit fantôme voulait des coquelicots. Pourquoi des coquelicots d'ailleurs ? C'était plutôt improbable que je me pose cette question et il valait sans doute mieux que je la garde pour moi pour l'instant. Les fantômes, j'en connaissais un rayon. Enfin je connaissais ce qu'on disait d'eux dans les livres et les descriptions qu'on en faisait dans les romans. Cependant je ne m'étais jamais demandé si j'y croyais ou non. Les romans restaient des écrits, bien souvent des œuvres de fiction alors bon, pas de quoi fouetter un chat. Mais ce type-là ce type qui voulait m'acheter une fleur de lune m'avait l'air drôlement honnête et convaincu de ce qu'il disait alors pour être sûr et surtout pour effacer ma remarque précédente à laquelle je n'avais pas eu de réponse, je lui demandais encore une fois s'il voyait vraiment des gens qui n'étaient pas là. Il me corrigeait pour me dire que c'était plutôt des gens qui n'étaient "plus là". Correct. Il marquait un point. Ils étaient là, puisqu'il les voyait mais ils n'étaient plus vraiment là. Bien vu.

J'en avais presque oublié que je lui avais demandé "comment". C'était un peu bête comme question. Moi non plus je ne pourrais pas expliquer comment je pouvais entendre un chuchotement ou comment je pouvais voir un papier qui traîne à une distance bien plus importante que la normale. Ça devait simplement être comme ça j'imagine et il confirmait mon hypothèse en me confiant qu'il était juste né avec cette particularité. J'avais envie de le féliciter de mener une telle vie, moi je serais vraiment effrayé ou mal à l'aise au quotidien. Déjà entendre certaines conversations que je ne devais pas entendre était gênant parfois alors ça, je n'imaginais même pas. J'aurais sûrement déjà explosé. D'ailleurs je lui faisais part de ma pensée en lui demandant si ce n'était pas pénible à la longue. Encore une fois, c'était idiot. Il n'avait pas le choix visiblement.

Ensuite, il faisait quelque chose de vraiment étrange. En effet, il parlait de nouveau à "ça" pour lui demander de regarder dans mon carnet de livraison. Encore une fois je suivais son regard même si je savais pertinemment que je ne verrais rien moi. J'étais presque certain de m'évanouir s'il me sortait le nom d'un de mes clients alors que moi-même je les oubliais à peine quelques secondes après les avoir noté. Il n'avait pas été près de la caisse où le carnet était posé et ouvert. Je savais qu'il ne l'avait pas vu, j'attendais donc de pied ferme sa réponse. Quand il me la donnait j'allais vérifier. Non pas que je ne lui faisais pas confiance, mais juste histoire de voir. Mon doigt se baladait sur la page et je retrouvais l'adresse qu'il m'avait donné.

Impressionnant.

Je donnais l'impression de ne pas être plus impressionné que ça mais au fond j'étais totalement soufflé. Tellement que mes yeux ne pouvaient pas quitter la page et l'adresse qui venait de me prouver que ce qu'il disait était vrai. Oh mon Dieu. Je ne savais pas trop si ça allait avoir un impact sur ma vie mais la prochaine fois j'y réfléchirais à deux fois avant de balancer mes papiers de gâteaux sous la caisse par flemme de les mettre dans la poubelle.

Vous êtes un sorcier ou un truc du genre du coup ? Eh... Est-ce que vous pouvez lire mon avenir ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 15 Fév - 19:19


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

J'étais assez fier de moi d'avoir réussi à impressionner le fleuriste. Même si je ne l'aurais pas fait sans l'aide d'un fantôme bien évidemment. A vrai dire, ça ne serait tout simplement pas arrivé si la boutique n'avait pas été habité. En tout les cas, Ho Joo ne devait plus avoir aucun doute sur mes "capacités" à présent. Je n'avais jamais approché son carnet d'adresse et il y avait une chance sur je ne sais combien de sortir le bon nom. Même en étant flic. Je ne connaissais pas l'adresse de tout le monde. Même si j'avais une bonne mémoire en générale je ne m’amusais pas à mémoriser ce genre de chose. Oh par contre j'étais capable de vous sortir l'adresse du café qui faisait les meilleurs pâtisseries dans le coin. Mais bon, ça c'était à cause de mon petit péché mignon qui me rendait ensuite obèse. Heureusement que les plantes ne se mangeait pas.

- Un sorcier ?

On ne m'avait jamais appelé ainsi. Ca m'aurait bien plus plût quand j'étais enfant que d'être traité de monstre par mes camarades. Malheureusement, ça n'avait pas vraiment été le cas. Autant dire que j'avais tout de même grandi avec cette idée dans la tête, que je n'étais pas normal. Personne n'avait été tendre avec moi mise à part ma mère et Min Oh. Ce dernier avait lui aussi un don, c'était surement pour cette raison qu'il avait été capable de comprendre ce que je traversais. Ma mère n'était par contre au courant de rien, pensant simplement que j'avais des amis imaginaires. Des "amis imaginaires" qui m'avait aidé et consolé jusqu'à ce que je coupe les ponts à l'adolescence.

- Vous connaissez cette histoire, celle de la femme du goblin ? C'est une adolescente qui est capable de voir et de parler aux fantômes, parce que le goblin avait sauvé sa mère de la mort...

Un drama était même sortie d'ailleurs. Peut être que le fleuriste l'avait vu ? Je n'en savais rien. En tout les cas, pendant une minute je m'étais imaginé que ça aurait pu être la raison de mon don.

- Mais non, je ne lis pas l'avenir. Bien que vous allez surement avoir des ennuis avec la femme de ménage

Rajoutais je avec un petit sourire en coin lorsque la jeune fille morte était venu me souffler à l'oreille le tas de papier d'emballage qu'il y avait sous le bureau. Quoique en pensant à l'état de mon appartement, j'étais mal placé pour faire la morale sur ce sujet. Mais ça mon interlocuteur ne le savait pas.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Lun 5 Mar - 16:29
Ghost's flowers.




Bon d'accord, mes questions étaient un peu ridicules. Mais j'étais vraiment curieux sur ce qu'était ce petit bonhomme. C'est vrai quoi, il y a quelques dizaines de minutes ce n'était qu'un client normal, voire plutôt régulier et tout d'un coup il était devenu à mes yeux un type qui voit, entend et communique avec des esprits, normal que je sois sur le cul. Puis le coup de l'adresse dans le carnet franchement c'était bluffant. Plus moyen de douter sur ce qu'il me racontait. Certains penseront que je suis trop naïf sans doute mais j'étais vraiment sûr que je pouvais lui faire confiance.

Le fait que je lui demande s'il était un sorcier ou un truc comme ça semblait l'étonner ce qui, en soi, était tout à fait compréhensible. Cependant je n'avais pas trouvé l'autre mot avec lequel on appelait les gens comme lui. Je savais qu'il existait et je l'avais sur le bout de la langue mais impossible de le sortir. Tout ce que j'avais réussi à dire c'était ça, "sorcier". Encore une fois, je me trouvais bête de l'avoir dit. Moi aussi j'étais un peu hors du commun après tout et je n'étais pas un sorcier pour autant. Enfin bref, maintenant c'était dit et j'écoutais avec attention son histoire que je ne connaissais pas du tout.

Non je ne connais pas cette histoire. Mais ça m'a l'air drôlement intéressant. Je crois.

Je n'avais jamais été très friand de ce genre de choses. Les histoires de magie, de troll et de fantôme, très peu pour moi. Mais maintenant que je savais qu'au moins l'un des trois existait vraiment, peut-être que j'allais me pencher un peu plus sur la question. C'est vrai quoi ! C'était quand même intéressant d'être conscient de tout ce qui nous entoure. Il était chanceux d'avoir ce don de mon point de vue même si moi je n'étais pas certain de pouvoir supporter quelque chose comme ça. Enfin bon, chacun son truc.

J'irais me renseigner !

Je voulais lui montrer que je portais de l'intérêt à ce pouvoir un peu spécial qu'il avait sans trop savoir pourquoi d'ailleurs. Il s'en foutait sûrement mais moi non. D'ailleurs je faisais une mine un peu déçue quand il m'annonçait qu'il ne lisait pas l'avenir. Ça aurait pu être vachement bien ! Enfin sauf si c'était pour me prédire que j'allais me faire disputer par la femme de ménage. Je jetais instantanément un regard vers le comptoir qui trahissait sûrement ma pensée. Ouais, d'accord, j'avais mangé pas mal de bonbons et j'avais toujours la flemme de jeter mes papiers jusqu'à les oublier là, par terre. Encore une fois, j'étais partagé entre la gêne que ma gourmandise soit révélée et le fait d'être totalement soufflé. Même si les papiers étaient par terre, impossible pour lui de les voir.

C'est le fantôme qui vous a dit ça ? Yah ! Arrête tout de suite. C'est gênant.

Mon visage se déformait en une espèce de moue un peu boudeuse. à qui je parlais moi ? Je n'en savais trop rien. Mais c'était plutôt amusant ! Quelqu'un d'extérieur à notre conversation nous prendrait sûrement pour des fous.

Et du coup, vous voyez des esprits vraiment souvent ? Ou est-ce que c'est juste une fois dans les neiges ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Dim 11 Mar - 19:35


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

Est ce qu'il allait vraiment se renseigner sur l'histoire que je venais de dire ? J'avais un doute. Je devrais surement pas me montrer autant soupçonneux envers le fleuriste, alors que je ne savais pas grand chose de lui. Mais on pouvait dire que malheureusement je n'avais pas vraiment foi en l'être humain. Quand on avait grandi en étant traité de monstre et de fou, il y avait de quoi ne pas vraiment croire en ce que disait l'autre. Même si Ho Joo semblait être quelqu'un de gentil. Ce qui en soit ne voulait rien dire. Combien de témoignages il y avait il sur des criminels, et où ses voisins le cataloguait de "sans problème, " et " très gentils". La gentillesse était un trait qui pouvait cacher énormément de chose. En soit, là, le fleuriste, à part ne pas jeter ses papiers dans la poubelles ne planquait pas un couteau sous sa chaise. Cette révélation faites, m'avais tout de même fait esquissé un sourire face à la réaction de mon interlocuteur. Et je n'étais pas le seul à m'amuser, le rire du fantôme était venu me chatouiller les oreilles.

- Votre réaction l'a fait rire. Vous inquiétez pas la majorité des esprits ne cherchent qu'à s'amuser

Il y en avait aussi qui pleurait mais bon. Ce n'était pas quelque chose de très joyeux à partager. Et aussi ceux qui étaient tellement remplis de colère qu'ils arrivaient à interagir avec le monde réelle. Un danseur avait d'ailleurs failli y passer si je n'étais pas intervenu.

- Je ne sais pas vraiment...

C'était une question que je ne m'étais jamais posé. Est ce que au fond je les voyaient de temps en temps ou bien lorsqu'un esprit passait dans le coin, tel un passant ordinaire ? Je me grattais la nuque, en pleine réflexion.

- Je crois que je les vois quand ils ont envie d'être vue...En tout les cas, ce qui est certains c'est que c'est devenu banal pour moi

Ca me ferait surement bizarre de me lever un matin et de ne plus avoir ce don. Je sentirai surement un vide, même si au début je serai surement heureux d'avoir enfin la paix.

- Je suis le premier sorcier que vous croiser ?

Demandais je avec curiosité. Car après tout, il n'avait pas l'air du tout choqué ou effrayé par moi.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Lun 19 Mar - 15:50
Ghost's flowers.




Une chose était sûre, cette discussion avec ce client m'avait appris des choses et maintenant j'étais vraiment curieux d'en connaître un peu plus sur le monde des esprits et tout ce qui va avec. Cependant je savais qu'il fallait se méfier de ce genre de chose et notamment des conneries qu'on pouvait lire sur la toile. C'était pour cette raison que j'avais toujours préféré faire mes recherches dans des bouquins. Tout ce qu'on y disait n'était pas forcément vrai non plus mais j'avais toujours l'étrange sensation que ce que je lisais dans les livres était plus crédible que ce que je lisais sur l'ordinateur. Quand certains étudiants parcouraient un ou deux sites internets pour faire leurs recherche, moi je prenais un plaisir fou à chercher pendant des heures et des heures à la bibliothèque pour finalement ne rien trouver parfois. Ça m'était souvent arrivé. Enfin bon, nous étions tous différents après tout et l'homme en face de moi semblait l'être plus que les autres. C'est vrai non ? Ce type voyait et parlait aux gens morts, ce n'était pas rien et là actuellement il entendait une morte qui semblait se moquer de moi. Je ramenais mes bras sur mon torse et les croisais en faisant une moue.

Elle se moque de moi !

Je riais bien sûr. Je n'étais pas si susceptible. Puis tant qu'elle ne dénonçait que ma gourmandise ça m'allait. Elle n'était peut-être pas là tout le temps après tout. Je devais bien avouer que cette idée me foutrait la chair de poule même si finalement les défunts ne semblaient pas si différents de nous. Moi aussi j'aimais m'amuser alors bon ! Il y avait définitivement des bons et des mauvais partout, même dans l'au-delà.

En tout cas j'avais encore envie de lui poser des questions au risque de l'agacer ou de me faire taper sur les doigts si le patron venait à arriver et qu'il me voyait tailler le bout de gras avec un client au lieu de travailler mais je ne pouvais pas m'en empêcher. De toute façon le vieux trouvait toujours quelque chose à redire alors.

Je comprends.

Banal pour lui... C'était dingue d'entendre ça ! Comment quelque chose d'aussi fou pouvait devenir quelque chose de banal pour qui que ce soit ? C'était soit il avait une capacité d'adaptation spectaculaire soit c'était moi qui étais bizarre. Mais après tout je ne vivais pas dans sa peau. Vivre avec quelque chose comme ça depuis son enfance, ouais pourquoi pas ? Finalement il était possible que ça devienne juste une habitude comme moi qui ne jette pas mes papiers de sucrerie !

Sa question ensuite me fit rire. C'était amusant qu'il reprenne mon terme de "sorcier". Après ça j'approuvais d'un petit signe de tête en passant une main dans mes cheveux.

Le premier. Ou alors j'en ai croisé d'autres mais ils ne se sont pas mis à se prendre le bec avec un esprit dans le magasin donc je ne l'ai pas remarqué !


Il était hors du commun, ça c'est sûr, mais ça ne me faisait pas peur. Après tout Dae Won voyait bien... Ce truc bizarre propre à chaque humain. Les auras ? Ouais c'était ça. Et moi je pouvais entendre une souris courir sous le plancher du magasin d'à côté donc bon. J'imagine que tout ça devait avoir un impact sur ma façon de voir les choses. Si je n'étais pas habitué à ces bizarreries peut-être que je serais effrayé, ou peut-être même que je chercherais à le livrer à un asile de fou. Qui sait ?
[/color]
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Min Kyo Ji
Âge : 27
Occupation : fonctionnaire de police & bénévole au refuge pour animaux
Quartier : Gangseo
Situation : éternellement célibataire, mais il y a ce petit jeune, mon premier slow...
Don : Médiuminité. Je vois et parle aux morts
Niveau : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1356-min-kyo-ji-i-believe-in-nothing
Jeu 22 Mar - 18:37


Ghost's flowers

FT. Kim Ho Joo

J'ignorais quel âge avait mon interlocuteur, mais sa réaction enfantine était assez mignonne. Je lui donnerai autour de la vingtaine mais pas plus de vingt cinq ans en tout les cas. Je savais qu'il était difficile de donner un âge, j'étais le premier à ne pas les faire alors que je n'étais qu'à trois ans de la trentaine. Généralement, on me mettait dans la première tranche. Je ne faisais aucun complexe sur mon âge alors je m'en fichais un peu. Bref, le fleuriste n'avait pas à s'en faire, le fantôme ne comptait pas me raconter toute les bêtises qu'il faisait quand il était tout seul. Ce n'était pas non plus l'une de mes passions de connaître ça. J'étais peut être flic mais aucunement une commère. Par contre la défunte n'avait pas fini de me tourner autour, maintenant que je lui avais demandé quelque chose. Surement s'était elle sentie utile. A présent, je devais servir de boîte vocale.

- Elle dit qu'elle vous aime bien

Et qu'elle le trouvait mignon mais ce n'était pas une information que je voulais communiquer, pour ne pas gêner Ho Joo ou le rendre mal à l'aise. Si moi j'avais l'habitude ce n'était pas son cas. Ca faisait partie intégrante de ma vie. C'était donc compliqué pour moi d'expliquer comment mon don fonctionnait, si c'était tout le temps ou si parfois j'avais des pauses. Le fleuriste avait simplement répondu qu'il comprenait. Cette simple phrase était un soulagement, car vraiment. J'étais pas souvent compris par les autres. Tout simplement parce qu'ils ignoraient ce dont j'étais capable cela dit.

- Je ne parlais pas de personne ayant le même don que moi en fait, mais vu notre situation j'imagine qu'ils font profil bas.

Ce qui était plus facile pour quelqu'un qui contrôlait le vent par exemple. Un télépathe serait surement autant agacé que moi si il ne contrôlait pas son pouvoir.

- En tout les cas, merci de ne pas avoir hurlé de peur

Il y avait pas mal de gens qui craignaient les personnes comme moi. Alors que honnêtement, mon don ne me permettait pas de faire du mal à qui que se soit. Certes, les religieux pouvaient dire que j'avais passé un pacte avec le diable ou autre chose mais...Sinon je ne risquais pas de tuer quelqu'un.

(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Ho Joo
Âge : 22
Occupation : Fleuriste/étudiant en lettres/dragueur à temps plein.
Quartier : Busanjin
Situation : Libre à 50% d'un commun accord qu'il a de plus en plus de mal à supporter
Don : Acuité des sens.
Niveau : 5
Multicompte : Lee Jae Sun - Kim Il Kwon - Seo Myung Dae
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t357-kim-ho-joo-you-can-call-me-monst
Mer 28 Mar - 14:10
Ghost's flowers.




Je ne savais pas trop comment je devais prendre le fait d'être apprécié par un fantôme mais ça me faisait plutôt plaisir ! Enfin je crois. En tout cas j'avais souri et chuchoté un petit "merci". Ouais je me trouvais quand même un peu idiot de parler à... Personne. Enfin, personne que je ne voyais. C'était un peu étrange tout ça et ça me mettait un peu mal à l'aise même si mon interlocuteur devait avoir l'habitude. Le pauvre, quand je pense qu'il s'était fait agresser pour des coquelicots ! D'ailleurs j'en avais presque oublié la raison de sa venue ici. C'était un client avant tout et je devais m'occuper de sa demande. Je prenais donc la fleur de lune que je jugeais être la plus probable de devenir la plus belle et la posais sur le comptoir. Je glissais aussi deux paquets de graine de coquelicot et souriais.

Ceux-là, c'est cadeau. Je vous les offre.

Je n'aurais qu'à glisser l'argent de ma poche pour ne pas faire de différence d'inventaire. Le patron était tellement psychopathe qu'il me traiterait encore de voleur de coquelicot. Mais j'avais envie d'être généreux ! Et ce n'était pas deux pauvres paquets de graine qui allaient me ruiner, loin de là.

On continuait sur les autres personnes ayant des dons. Moi je n'avais jamais eu de problème avec ça, sachant que j'en faisais moi-même partie. Puis même si je n'avais pas de don je n'étais pas certain que ça me poserait problème, malheureusement je savais que ce n'était pas le cas de tout le monde et qu'il fallait faire attention avec ça. Cependant je me sentais à l'aise alors je lui offrais un petit sourire avant d'approuver d'un petit hochement de tête.

Oh, dans ce cas j'en ai croisé quelques-uns oui. En fait, j'en fais même partie. Bon, je ne vois pas les morts, mais j'ai aussi un petit truc en plus disons.

Je m'étais permis cette petite révélation car étant quelqu'un qui possédait un don lui aussi il n'était sans doute pas de ceux qui voulaient faire tomber nos têtes unes à unes non ? Enfin, ça me semblait logique. Puis lui c'était bien confié à moi en quelque sorte alors bon ! Puis ça faisait du bien de pouvoir parler de ça aussi de temps à autre. Peu de gens étaient au courant pour mon don. Une personne de plus ou de moins, ce n'était pas la mort.

Je me mettais à fouiller pour trouver le petit mode d'emploi qui allait avec la fleur qu'il voulait acheter et qui expliquait les cycles d'arrosage et tout le bazar. Même si elle ne demandait pas beaucoup d'entretien, il y avait quand même deux ou trois petites choses à faire pour qu'elle grandisse dans de bonnes conditions, comme pour toutes les fleurs. Même les cactus !
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ghost's flowers ( feat Kim Ho Joo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GHOST ISLAND
» Animation Ghost Stories
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» Ghost in the shell : un remake en live ?
» Ghost in the Shell Arise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUSANJIN-
Sauter vers: