AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tu sais que nous sommes à court de temps [PV Chuly & Dae Seo ]

avatar
Lee Luna
Âge : 20
Occupation : Etudiante en médecine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Persuasion
Niveau : 4
Multicompte : Yoon Kwang-Sun ( Naja )
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1397-presentation-l-l
Lun 2 Oct - 23:34
Tu sais que nous sommes à court de temps






La nuit venait de s'achever, les derniers rayons doux lunaires disparurent pour laisser place aux rayons chauds solaires. Les vagues caressaient délicatement le sable témoin des amours nocturnes, la brise s'enlisa dans les petites ruelles chuchotant les secrets interdits. C'était un matin calme, comme beaucoup d'autres à Busan. Dans les rues, il y avait deux types de personnes : ceux qui rentraient chez eux le nez rouge, fatigué des folles nuits du port et ceux qui sortaient travailler avec des petits yeux et la voix encore endormie. Certains devaient gommer le passage festif des autres la veille, pour qu'une fois tout le monde sortit, rien dans les rues ne rien d'autre qu'un calme ne se ressente.

Rose observa en silence le mur de sa chambre se teinté en rose et en orange. Elle ressentait du soulagement de voir la journée arrivée, mais également de l'énervement. Pourquoi elle n'arrivait plus à dormir ? Son lit était pourtant confortable et elle était éreintée depuis son arrivée ici. Elle se posait des tas de questions depuis son arrivée à Busan, il y a quelques semaines déjà. L'apparition de ses pouvoirs, dont elle avait dû mal à expliquer et à comprendre, son déménagement, sa nouvelle vie, sa solitude. Ce n'était pas une surprise, Luna n'avait jamais eut beaucoup d'amis, surtout depuis le lycée. Un petit groupe lui suffisait, ils restaient soudés, s'entre-aidé pour le baccalauréat. Mais après, quand elle partie à l'université à Séoul, elle perdit contact avec tout ce groupe, sauf sa meilleure amie. Et maintenant, à Busan, elle devait repartir à zéro, les nouveaux sourires, discutions banales, tout cela Luna était fatigué. A quoi cela sert-il de donner son attention et sa confiance à une personne qui va la jeter huit mois après ? Inutile. Futile. Les secrets partagés durant les années, à toutes ces personnes différentes, pour au final être seul. C'était triste. Néanmoins, Luna savait que n'importe qui deviendrait fou à ne parler à personne. C'est pour cela qu'elle mis en place son emploi du temps de sociabilité, avec des objectifs à atteindre chaque semaine : parler à 2 personnes différentes, aller à la bibliothèque et s’asseoir près des autres, parler au gardien, sourire aux voisins. Tout cela sonnait faux, mais lui était nécessaire. Elle avait de simple connaissance, vague camarde de classe ou collègue de travail, mais elle avait besoin d'amis, comme tout le monde. Le sud du pays était connu pour ces personnes chaleureuses, mais étaient-elles aussi hypocrite que dans la capitale ?

Luna resta immobile dans son lit, le regard vague. Elle entendait simplement la ville se réveillait avec elle. La jeune fille soupira puis saisit son téléphone portable . Elle devait se lever pour se préparer : elle prit une douche rapide, se maquilla assez légèrement malgré son trait d'eye-liner prononcé, puis prit son petit-déjeuner devant la série à la mode, elle n'avait que le temps de voir la première partie. Puis, elle s'habilla simplement et alla travailler. Ce n'était pas très loin, une supérette de quartier, à pied elle mettait seulement dix minutes. Elle n'avait qu'une envie, que cette journée se finisse le plus vite possible.
Arrivée à la supérette, elle enfila sa blouse et prit la place de son collègue, qui finissait sa nuit. Il n'y avait personne à cette heure-ci, à part des matinaux. Elle en profita pour commencer à ranger dans les rayons des briques au lait aromatisé, quand elle entendu le son de la clochette retentit.

« Bienvenue ! »

Elle le dit mécaniquement sans aucune émotion et finit de ranger ses briques de lait avant d'entendre une seconde fois la clochette sonner à nouveau. Elle répéta son disque et se plaça tel un patin avec un léger sourire figé derrière le comptoir. De là, elle vit les deux silhouettes traînant dans les quelques rayons serrés. En les attendant, elle fit passer le temps en faisant défiler les photos d'un réseau social, quand un bruit sourd interrompit cette valse mourante.





©️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Chul Hei
Âge : 26
Occupation : Ebeniste
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Electrokinésie
Niveau : 2
Multicompte : Goo Kyongee (aka Barthé; Jung Jeon) et Lim Ludwig (T.O.P.)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1148-im-chul-hei
Mar 3 Oct - 19:15
Il se promenait de bon matin à Haeundae. Il n’y avait aucune raison particulière à cela si ce n’était qu’il avait mal dormi cette nuit et qu’il s’était levé dès l’aurore. L’avantage de ce quartier c’était que dès les premières lueurs du soleil, il prenait vie. Chul Hei aime se perdre dans la foule et celle des travailleurs et des étudiants le rassurait d’une certaine manière.

Parfois ça lui prenait, des périodes de mauvais sommeil et de réveils auroraux. Mais il s’en accommodait, il avait eu envie d’air frais et de mouvement là où parfois il préférait s’enfermer dans son atelier pour finir des commandes ou commencer des meubles pour le plaisir. Depuis qu’il avait ouvert sa boutique, il se permettait de taper dans les chutes de bois pour se fabriquer ses meubles. Son appartement attenant à la boutique était assez vaste pour contenir deux chambres, un salon de taille appréciable qui servait aussi de salle à manger et une cuisine ouverte. Ceci étant, il avait commencé dans son appartement avec un sommier sommaire, une table de jardin qui appartenait à ses parents et les chaises attenantes. Il avait aussi fait le sacrifice d’acheter de quoi cuisiner, un frigo (la gazinière était comprise dans l’appart) et une armoire en toile moche. C’était très vide et il avait horreur de ça. Des cartons de papiers liés à son activité s’empilaient dans la seconde chambre devenue bureau. Son appartement commençait à s’étoffer lentement mais sûrement. D’abord des étagères pour vider les cartons qui étaient parfois restés trois ans à attendre d’être vidés complètement. Ensuite un bureau et une chaise associée. Bref. Son salon faisait désormais moins peine à voir mais ce n’était pas encore parfait. Son mobilier était un assemblage hétéroclite d’essences différentes. Mais comme qui disait : les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés.

Il eut soudain faim en regardant nombre de travailleurs matinaux marcher en mangeant devant lui, il s’engouffra dans la première superette qu’il vit. La vendeuse le salua d’un ton joyeux auquel il répondit poliment et il s’engouffra dans les rayons, cherchant un grignotage qui lui ferait envie et qui pourrait le caler jusqu’à la fin de la matinée. Il ouvrait à neuf heures et il avait conscience qu’il serait en retard. Ceci étant, il n’avait aucune rendez-vous et une pancarte sur la porte de sa boutique indiquait que les horaires étaient indicatifs et qu’ils pouvaient être parfois repoussés selon les besoin du propriétaire. Il soupira en regardant la succession de barres chocolatées, énergisantes et de céréales. Il n’arrivait pas à se décider et resta bloqué devant le rayon, sourd aux bruit ambiants de la petite boutique où il se tenait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hwang Dae Seo
Âge : 29
Occupation : Acteur
Quartier : Nam
Situation : Sous le charme de la plus belle des françaises, Anna Callum !
Multicompte : Kim Sun Hi & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t592-hwang-dae-seo-un-type-presque-co
Mer 4 Oct - 1:45
Allongé sur le lit de la chambre d'invité, il était là, les yeux grands ouverts. Encore une fois, il a passé une nuit horrible, à se tourner, se retourner encore et encore. Cherchant la chaleur de sa bien aimée. Mais elle n'était pas là. La jolie Anna se trouvait à des milliers de kilomètres, loin de la Corée du Sud. Si seulement la Parisienne pouvait être là. Cela faisait presque un mois qu'elle était retournée dans son pays pour retrouver sa vie et sa famille. Malgré le fait qu'ils s'appellent quotidiennement, ça ne parvenait à combler le vide qu'il ressentait. Qui aurait cru un jour que Hwang Dae Seo allait tomber amoureux de la sorte ? Lui qui n'a toujours eu que de brève aventure. Là, ça lui bouffe la vie, c'est limite s'il mange et s'il a le moral. Sans compter le départ de sa petite sœur qui est partie vivre loin de Busan avec son mari et son enfant. C'est la déprime totale ! Seul son jumeau peut le soutenir.

Voyant chaque heure et demi-heure passer, il finit par se lever assez tôt. A quoi bon rester allonger à ruminer et déprimer. Le jeune homme s'habilla rapidement, ce n'était pas très classe, juste des vêtements de sport. Son frigo était vide et s'il voulait manger quelque chose, il fallait sortir faire un tour dans un magasin. Une casquette vissée sur la tête, il quitta son grand appartement pour marcher dans les rues encore sombres de la ville. Le jour se levait doucement, la Corée du Sud portait bien son nom : Le pays du matin calme.

Même en marchant dans la rue, il pensait à Anna, d'ailleurs, il lui semblait qu'il n'était pas trop tard ou tôt pour l'appeler. Alors, pour se redonner le moral, il composa son numéro et laissa la sonnerie retentir dans l'espoir d'entendre la douce voix de sa bien aimée. Quand elle décrocha, son cœur bondit de joie et son sourire se dessina peu à peu sur son visage. Il marcha longtemps, s'éloignant de son quartier, mais ça n'avait pas d'importance. Pour lui parler, il n'avait pas envie d'être dérangeait par le possible bruit d'un magasin. Après plus de vingt minutes à lui parler, elle devait partir, c'est à contre cœur qu'il raccrocha pour lui redonner sa liberté. Il était morose, mais bien moins qu'avant. Ses pas l'avaient mené à Haeundae, pourquoi pas ! C'est la porte d'une petite supérette du quartier qu'il poussa. Brièvement, il salua l'employé sans vraiment montrer son visage. C'est que Dae Seo n'est pas d'humeur à être reconnu et harcelé par des fans aujourd'hui. Peut-être qu'il aurait du prendre un masque pour cacher la partie inférieure de son visage, il aurait été bien plus tranquille. Tant pis, la prochaine fois il y pensera. Ainsi, un simple panier en main, il s'en alla errer dans une première allée regardant ce qu'il pourrait prendre pour remplir un tant soit peu son frigo.

Le jeune acteur était tellement perdu dans sa déprime qu'il n'avait pas fait attention aux gens présents dans la supérette. Ainsi, il n'avait pas vu qu'un ou plusieurs individus louches étaient entrées. Ce n'est qu'en entendant un grand bruit qu'il leva la tête d'un article qu'il regardait. C'était quoi tout ça ? Vu la hauteur des rayons, il ne pouvait pas bien voir, mais une chose est certain, ce n'était pas rassurant. Doucement, il s'éloigna de là où il était pour voir de plus prêt. Juste par curiosité. Ah, la curiosité n'a jamais été un aussi mauvais défaut que maintenant. Au détour du rayon, il tomba nez à nez avec un type qui venait d'assommer un papy. Le mec avait une arme en main et n'avait pas l'air de rigoler. Dae Seo en lâcha son panier de surprise et recula, mais avant qu'il ait réussi à fuir plus loin, le gars l'avait attrapé par le coup avec son bras et le tenait prisonnier. Est-ce qu'il était tout seul ? Pas sûr, une voix lointaine s'éleva donnant des ordres. Les mots, il pouvait les entendre clairement, mais la peur lui empêchait de comprendre quoi que ce soit. Ce mec était en train de le menacer, il tenait une arme non loin de sa tête. Qu'est-ce qu'il peut bien faire ? Le bandit le menait en direction de la caisse, peut-être que les clients vont être rassemblés au même endroit ? Et s'il tue tout le monde ? Non, il ne veut pas mourir. C'est qu'il veut revoir Anna, lui dire qu'il aime, vivre avec elle pour toujours et pourquoi pas la demander en mariage pour ne plus jamais la quitter... Oui, il est trop jeune pour mourir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Luna
Âge : 20
Occupation : Etudiante en médecine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Persuasion
Niveau : 4
Multicompte : Yoon Kwang-Sun ( Naja )
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1397-presentation-l-l
Mer 4 Oct - 20:13
Tu sais que nous sommes à court de temps





Luna sursauta de surprise à ce bruit et releva la tête. Les personnes d'aujourd'hui ne peuvent plus entrer quelque part normalement ? Sans essayer de casser la porte et la clochette ? Quand elle vit les personnes rentrer à toute vitesse vers elle, elle regretta de ne pas à avoir faire à une personne sans respect. Par surprise elle lâcha son téléphone qui tomba par terre, le bruit de son choc contre le sol était noyé par ce fracas soudain. Des personnes armés étaient rentrés, et l'un d'eux se diriger vers elle. Des armes. Des armes qui tuent des personnes. L'un des hommes s'approcha vers elle, tandis que les autres se dispersèrent dans la petite supérette. Tout semblait être au ralentit, elle pu voir avec précision les détails de leurs tenus, visage, puis elle reprit ses esprits. Luna était déjà assise derrière le comptoir, il y avait en dessous un petit bouton pour donner l'alerte. Chose qu'on lui avait expliqué quand elle avait commencé à travailler ici. Petit bouton qu'elle regarda inattentive, les braquages ici, c'était rare. Mais quelle idiote. Néanmoins, elle chercha le bouton rapidement de sa main droite, ça semblait prendre une éternité, appuya rapidement dessus et éloigna sa main le plus possible pour ne pas être suspect. Au moins, même si elle mourait maintenant elle aurait suivit le protocole. Elle ne veut pas mourir, pas maintenant. Elle a tellement de choses qu'elle aimerait faire ou voir. La cuisine mexicaine par exemple, ou encore caresser un serpent ou avoir un vrai petit-ami enfin.

Luna se leva de son tabouret en plastique inconfortable mais pratique et recula d'un pas par réflexe humain. Un homme s'approchait d'elle dangereusement avec son arme pointée sur elle. Elle ne pouvait pas en détourner le regard comme hypnotisé par ce métal fort et mortel. Le bruit flou des autres agresseurs et des clients devenaient de plus en clair et elle détourna un instant ses yeux de la mort pour regarder autour d'elle, à droite, à gauche, puis se stoppa encore sur le scélérat en face d'elle.
Ils ne tiraient pas. Pas encore. Et les clients ne semblaient pas très blessés. Clients, ce sont des personnes comme elle. Ce n'était qu'une poignée de secondes, mais son cerveau fonctionné à toute vitesse, sans doute sous l'effet de la peur et de l'adrénaline. Elle était en danger et son cerveau, son corps réagissait pour la défendre au mieux.
L'homme en face d'elle agita son arme en lui balançant un petit sac en toile sur le comptoir en criant.

« Remplis-ça et dépêche-toi ! Vite ! Vite ! Vite ! »


Sa voix était rauque, et serré. C'était un mélange d'énervement et stress. Il devait se douter que la police n'allait pas tarder. Luna ne chercha pas à être une héroïne. Si elle maîtriser mieux son pouvoir elle aurait pu l'utiliser, mais il était trop faible. Imaginer si elle lui suggère de renoncer et de partir sans blesser personne mais que son pouvoir ne marche pas ? Quelle est la chance qu'elle ne reçoive pas une magnifique balle ? Elle prit le sac et l'ouvrit et commença à remplir les billets. C'était dur, ses mains tremblés légèrement et son souffle était saccadé. Elle donna un coup d’œil aux clients qui étaient réunit devant la caisse, ils les forcèrent à s'allonger sur le sol. Elle retourna à sa caisse. Elle était quasiment vide car elle venait de commencer son boulot il y a peu. C'était mauvais, ça allait les énerver. Cela en disait beaucoup sur eux: dangereux mais amateurs. Est-ce là une bonne chose? Certainement pas, ils ne sauraient pas gérer les situations inattendues. Ils étaient des bruyants et effrayants criminels amateurs qui allaient, sans doute paniqué si quelque chose arrivait.
Luna venait de finir de transférer tout l'argent dans la caisse dans le sac en toile. Mais ce n'était pas suffisant car l'homme en face d'elle lui demanda également d'y mettre son téléphone et ses bijoux. Pour cela la jeune fille dû se baisser doucement, pour ne pas qu'il pense qu'elle va sortir une arme -ou je ne sais pas quoi, pour le ramasser et donna sa paire de boucle d'oreille. Elles n'avaient aucune valeur, sauf sentimentalement parlant.
Pendant que l'homme numéro un s'occupait de Luna, un des membres du petit groupe de voleurs désigna un des clients pour qu'il passe avec le sac devant les autres personnes par terre. C'était une façon pour que le groupe ne soit pas déconcentrer et gardent un doigt sur la gâchette- ou techniquement sur la queue de détente. Elle croisa le regard du jeune homme désigner un instant avant qu'on la force à se mettre au sol à son tour, on la fit passer devant le guichet pour qu'elle s'allonge à côté des autres clients.


©️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Chul Hei
Âge : 26
Occupation : Ebeniste
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Electrokinésie
Niveau : 2
Multicompte : Goo Kyongee (aka Barthé; Jung Jeon) et Lim Ludwig (T.O.P.)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1148-im-chul-hei
Mar 10 Oct - 11:43
Il fixait toujours sans les voir les produits dans le rayon, pas tout à fait là, pas tout à fait ailleurs. Il réfléchissait à ce qui serait le meilleur pour lui. Jusqu’au moment où une main se posa sur son épaule, le faisant sursauter. Il regarda autour de lui d’un air ahuri, complètement à la masse et prit de court par la situation. On lui hurla dans les oreilles, il fixa le mec cagoulé sans vraiment le voir. Jusqu’à ce qu’il remarque le canon de l’arme pointé sur lui. Son estomac escalada la montagne de son corps et resta bloqué dans sa gorge tandis que son cœur accélérait soudainement. Il se sentit pâlir et se laissa manipuler par le mec comme une poupée sans volonté.

On lui indiqua de s’allonger sur le sol, il le fit sans réfléchir, son cerveau déjà peu présent en cette matinée commencée à une heure indue avait totalement déconnecté. Il avait peur, et il le savait mais c’était comme si tout ça arrivait à quelqu’un d’autre. Il devait quand même avoir les yeux écarquillés et les mains tremblantes, mais il ne s’en rendait pas vraiment compte. Il vit les gars brusquer la pauvre caissière et il grogna intérieurement devant tant d’incivilité et de violence sur cette pauvre personne qui n’avait rien demandé à personne.

On le désigna et il dut se relever avec maladresse. Il fit tomber une pile de canette en oscillant une fois debout. Il jura et voulu se pencher pour ramasser mais on lui fourra dans les mains un sac qu’il devait passer devant les autres gens. Il croisa le regard de la caissière avant qu’on la mette au sol aussi. Il avait essayé de la rassurer. Chaque portable qui passait entre ses mains tremblantes cramait. Il sentait l’énergie électrique courir sur tout son corps. Il avait déjà remarqué que ça arrivait toujours lorsqu’il était stressé, surpris, en colère ou effrayé. Il n’arrivait toujours pas à avoir un réel contrôle sur son pouvoir. La supérette s’emplissait d’une odeur de brulé qu’il commençait à trouver insupportable. Il avait encore plus peur que quelqu’un remarque qu’il était en train de détruire des tas de téléphones qui ne lui appartenaient pas. Il mit enfin le dernier téléphone et le dernier bijou dans le sac et resta là, debout, à ne pas savoir que faire.

Le mec posa le canon se son arme sur son bras pour le pousser à poser le sac près de son copain. Sauf que métal et éléctricité… Chuly regarda avec des yeux effaré le mec reculer d’un bond, comme s’il s’était pris une décharge. Et tomber.

Son cœur fit un salto arrière et faisait un spectacle de cirque à lui tout seul, tremblant encore plus, il lança un regard désespéré aux autres otages tandis que les autres voleurs s’alarmaient autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hwang Dae Seo
Âge : 29
Occupation : Acteur
Quartier : Nam
Situation : Sous le charme de la plus belle des françaises, Anna Callum !
Multicompte : Kim Sun Hi & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t592-hwang-dae-seo-un-type-presque-co
Mar 10 Oct - 20:53
Forcé à se déplacer jusqu'à la caisse, il se retrouva avec les autres clients qui étaient devenus des otages. Tout le monde se regardait, la peur se lisait dans les yeux, elle était presque palpable. On le força à s'allonger au sol, comme la plupart des gens qui étaient déjà allongés. Il voyait que leur visage fixait le sol, cherchant sûrement à éviter de regarder les braqueurs. Dae Seo n'avait pas peur, du moins, pas de les regarder. Dans sa tête, il n'y avait aucune raison qu'il tue qui que ce soit. Ils n'ont qu'à prendre l'argent et partir. Ça se passe comme normalement ? Mais ça se passe rarement bien Un homme fut désigné pour se lever, le sac en main, il passa devant chaque personne pour que les téléphones portables, bijoux et porte-feuilles soient déposés dedans. Le temps sembla vraiment long, très long. A son tour, il fut obligé de donner son portable au jeune homme qui avait été désigné. Il ne s'était pas rendu compte que ce dernier l'avait "grillé". Par contre, l'odeur de circuit brûlé qui commençait à flotter dans l'air était désagréable et inquiétante. Dae Seo se demande si quelqu'un n'avait pas mis le feu, mais ce n'était pas le cas.

Par la suite, il se passa quelque chose d'étrange, il ne parvint pas à l'expliquer. Mais le braqueur qui venait de toucher le jeune homme avec son arme sembla recevoir une décharge pour tomber à la renverse comme un vulgaire bout de bois mort. Qu'est-ce que... ? Avant qu'il ne puisse réfléchir davantage, les autres types avaient braqués le garçon. Ça commençait à sentir vraiment mauvais pour lui. Vu leur regard agressif, il pourrait très bien lui faire du mal. Bien qu'il ne soit pas un héros, il voulait que tout le monde s'en sorte vivant. Du coup, sans réfléchir, il se leva, les mains légèrement en l'air pour montrer qu'il ne voulait rien faire de mal. "Hey ! Calmez vous ! Il a certainement fait un malaise vagale à cause de la pression et du stress, c'est rien !" dit-il en s'approchant. Un malaise vagale... c'est ce qui lui semblait le plus crédible sur l'instant. Il y allait à l'improvisation. Après tout, c'est un acteur, il devrait y arriver. "Laissez ce jeune homme se rasseoir avec les autres. Je suis docteur, je vais m'occuper de votre ami !" Docteur ? Et puis quoi encore ? A quoi es tu en train de jouer Dae Seo ? Pour le coup, il venait vraiment d'endosser le rôle de ce qu'il n'est pas. Tant pis, si ça peut leur faire gagner du temps et sauver l'otage, il s'en contentera.

Les types prirent quelques secondes pour réfléchir et il pu enfin approcher pour voir le braqueur à terre. L'otage "coupable" de ça fut envoyé pour l'aider. Zut, il n'avait pas demandé ça, mais vaut mieux ça que de le voir se faire frapper. Le faux docteur vint s'agenouiller à côté de l'homme inconscient donnant un coup d'œil à son compagnon d'infortune. "Est-ce que ça va ?" murmure-t-il pour ne pas être entendu. Qu'est-ce qu'il doit faire maintenant ? Il pensa aux films et série dans lesquelles on voit des docteurs à l'œuvre. Il commença alors par prendre son pouls en posant ses doigts sur son cou. Hey... il est où son pouls ? Est-ce qu'il est nul ou c'est juste qu'il ne respire plus. Son regard inquiet se posa sur son comparse pour qu'il teste lui aussi. Voyant que ça traînait, il entendit des pas derrières lui et quelques cris de protestation, une fille avait été prise en "otage" particulière. C'était la caissière. Bon sang ! Lui qui voulait aider le jeune homme, il vient de mettre dans de sale draps quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Luna
Âge : 20
Occupation : Etudiante en médecine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Persuasion
Niveau : 4
Multicompte : Yoon Kwang-Sun ( Naja )
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1397-presentation-l-l
Mer 11 Oct - 15:47
Tu sais que nous sommes à court de temps





Lorsque la jeune Lee marcha le long du comptoir pour s'allonger auprès des autres, une silhouette parmi les clients lui était familière. Était-ce un client régulier ou bien un de ses voisins ? Elle n'avait pas une très bonne mémoire des visages, souvent ce n'était qu'un détail qu'elle retenait. Cela pouvait être un détail physique ou bien un accessoire, comme cette vieille dame qui portait toujours une énorme broche avec des incrustations qui imitaient des diamants ou encore cet homme dont elle pouvait voir le début d'un tatouage au niveau du col du T-shirt.
Dans la petite supérette régnait à présent une ambiance pesante et lourde. Tout le monde était sous l'emprise du stress, mais cela empira quand l'un des braqueurs tomba sur le sol. Le sol qui trembla lors de son impact avec le sol. Luna releva la tête à moitié pour voir un peu la scène, comme tout le monde.
Le jeune homme désignait pour tenir les sac était immobile près de l'homme qui venait de tomber. C'était étrange, pourquoi accusaient-ils le jeune homme blond ? Avait-il fait quelque chose ? Et si oui, qu'avais-t-il pu bien faire pour mettre un homme à terre sans le toucher. Ah. Non. Peut-être qu'il avait un don ? Non, elle ne devait pas penser à ça. Et s'il avait un don, pourquoi neutraliser qu'un seul des braqueurs et pas tout le groupe ? Elle devait arrêter de penser à ça, tout le monde n'avait pas un don et tout le monde ne l'utiliser pas à la première occasion.
Une voix retentit et brisa l'agitation autours, c'était une voix qu'elle avait entendu auparavant, mais elle était incapable de s'en souvenir. Un médecin, heureusement qu'il était là. Ca allait sans doute calmer les autres pour un temps.

Les braqueurs étaient distrait en partie grâce au malaise de l'en des leurs, Luna pouvait faire quelque chose, déjà éloigner de la scène de crime le jeune homme blond paraissait être une bonne idée. Elle se releva pour être sur les coudes et tenta d'appeler discrètement le jeune homme. Autant se faire petit et disparaître un moment de leur champs de vision.

«  Hey... Hey... Viens... »

Quelle idée stupide.. Elle n'eut pas le temps d'en dire plus qu'elle sentit une main se prendre dans ses cheveux et la tirer vers le haut pour la relever. L'un des braqueurs l'avait remarqué. Ce n'était pas du tout une bonne idée. Déjà qu'ils paniquaient mais maintenant l'homme l'accusait de complicité. Ils pensaient être piégés. Ce n'était qu'une supérette de quartier, ils avaient fait un braquage surprise, personne ne se connaissait ici. Il agita la tête de Luna de gauche à droite plusieurs fois plus pour extérioriser sa panique que pour essayer de la tuer.

«  Toi ! Qu'est-ce que tu as fais ?! Cria-t-il en s'agitant avant de s'adresser en beuglant vers le jeune homme . Tu as taser sur toi ?! Vide tes poches ! Dépêche-toi ! »

L'air sentait un peu le brûlé, c'était ce qu'il avait dû pousser le braqueur amateur à croire ça. Contrairement à ce chien fou, les autres braqueurs étaient plus occupés à surveiller leurs collègues à terre. Ils devaient avoir l'habitude, c'était de loin le membre le plus impulsif du groupe. C'était lui qui avait donné un coup pour aucune raison dans une cagerotte en arrivant.
Luna regarda le jeune homme blond pour qu'il fasse vite elle avait plus peur que mal.
Évidemment, tout pouvait bien se terminer : le braqueur au sol se réveille et tous ensemble gaiement s'enfuient dans les rues de Busan avec leur maigre butin. Seulement un élément se rajouta à la liste non exhaustive des imprévus lorsque fait quelques choses d'illégale : une sirène de police doucement se fit entendre au loin.


©️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Chul Hei
Âge : 26
Occupation : Ebeniste
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Electrokinésie
Niveau : 2
Multicompte : Goo Kyongee (aka Barthé; Jung Jeon) et Lim Ludwig (T.O.P.)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1148-im-chul-hei
Mer 11 Oct - 18:24
Tout ce tintouim partait en noix de cajou et Chul Hei n’était absolument pas préparé à se faire braquer plusieurs canons sur le corps, il sentit son corps se mettre à trembler et ses poils partir en électricité tout le long de son corps. Ouai, comment dire, il réagissait très très mal au stress le Chuly, c’était pas tout à fait le genre de truc qu’il recherchait dans sa vie : le stress et les sensations fortes. Il avait parfaitement conscience d’être indirectement responsable de la chute de l’autre mec. Il respirait bruyamment dans l’ambiance tendue de la supérette tandis qu’un sauveur, que dis-je ? UN DIEU ! Faisait savoir qu’il était médecin et se mit à parler en jargon bizarre mais clairement spécialisé. Il hocha la tête d’un air ahuri, les yeux écarquillés par la peur, montrant que l’autre avait raison !

Le médecin demanda de l’aide à Chul Hei qui ne sut rien faire d’autre que s’accroupir auprès de lui, en évitant de toucher qui ou quoi que ce soit. Il déglutit à la question du médecin et souffla un vague « oui » avant d’avoir l’attention détourné vers un autre évènement. Il pâlit encore plus lorsqu’il vit le mec maltraiter la jeune caissière qui n’y était absolument pour rien. Son sang ne fit qu’un tour et son corps de gorgea soudain de testostérone virile, il se redressa et regarda le mec droit dans les yeux.

« J’ai rien fait » souffla-t-il. C’était techniquement vrai donc il ne mentait pas. BIM !

Il reprit un peu plus de sa superbe posture.

« Je vide mes poches si tu la lâches, elle a rien fait non plus. » glapit-il d’une voix aigue qui le fit rougir jusqu’à la pointe de ses cheveux.

Il se sentit tellement ridicule qu’il commença directement à vider ses poches, n’osant plus regarder personne, les épaules voutées. Il se mordit la lèvre tandis qu’une petit boite contenant ses cartes de visites alla rejoindre un paquet de chewing-gum entamé et un paquet de mouchoirs en papiers à la menthe sur le sol de la supérette. Il voyait les pieds de la jeune femme s’agiter sur le sol pendant que l’autre la secouait comme un prunier. Il pâlit de nouveau en entendant les sirènes retentir au loin. Il souffla un « non » ébahi et entendit un coup de feu qui le fit sursauter.

Il se retourna, le ventre noué, pour voir un des mecs tenir le médecin et le pointer avec son arme. Un trou fumant subsistait dans le plafond de la supérette.

« Qui a appelé la police ? » Hurla le mec en postillonnant au maximum aux alentours.

Chul Hei n’en pouvait plus de se faire du soucis pour tout les gens autour de lui alors il laissa son corps décider à sa place de la marche à suivre. D’une voix redevenue normale, les poings posés sur les hanches, il remarqua tranquillement.

« Maintenant, ça suffit. Nous menacer ne changera rien et ne comblera en rien votre potentiel complexe d’infériorité. A quoi cela vous avancera de nous tuer ? A part prolonger votre peine jusqu’à n’en plus finir ? »

Il laissa planer sa phrase et se tourna vers les autres mecs, dont celui qui tenait la fille.

« Alors lâchez-nous, respectez au moins notre dignité humaine, si nous sommes toujours des humains pour vous et concertez-vous en nous tenant à l’œil si ça peut vous rassurer. Nous n’avons pas de portable et nous vous les avons donnés trop vite pour avoir pu prévenir les policiers. J’imagine qu’il y a des caméras dans la rue qui vous ont vus entrer et qui déclenché une alarme. Alors calmez-vous, sinon il y aura encore plus de problèmes pour tout le monde. Garder la tête froide est essentiel. Vous n’avez jamais regardé de films de gangsters ? Ils le disent tous. »

Il regarda tout le monde, légèrement essoufflé par sa tirade tandis que les lumières bleues tourbillonnantes surgissaient dans la boutique au travers des vitrines de la supérette. Les mecs le regardèrent quelques instants, sonnés. Relâchèrent les gens. S’entre-regardèrent. Bougèrent les rayons de manière à faire barrage avec l’extérieur. Leur indiqua de s’asseoir contre les dits-rayons avec une arme braquée sur eux.

« Vous êtes donc nos otages. » conclut le mec qui avait pris le médecin tout à l’heure.

Chul Hei se demanda pourquoi il n’avait pas mieux fait de se la fermer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hwang Dae Seo
Âge : 29
Occupation : Acteur
Quartier : Nam
Situation : Sous le charme de la plus belle des françaises, Anna Callum !
Multicompte : Kim Sun Hi & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t592-hwang-dae-seo-un-type-presque-co
Mer 11 Oct - 23:22

C'était vraiment pas la joie. Cette prise d'otage avait quelque chose de stressant, mais Dae Seo supposa que c'était normal. Quand on est braqué par un groupe d'hommes armée ça n'a rien de plaisant. Il devait jouer les médecins, c'était le rôle qu'il s'était inventé pour essayer de venir en aide au jeune homme qui avait été ciblé par le reste du groupe, alors que l'un d'entre eux avait chuté au sol. Mais dans ce geste bienveillant, une femme avait été prise à part, comme pour faire pression sur le duo. Peut-être qu'il s'imaginait qu'il allait comploter quelque chose ? Ce n'était pas du tout les intentions de l'acteur. C'est un homme normal, pas un héros. Qu'est-ce qu'il peut faire contre autant d'hommes armée d'arme qu'il suppose être des armes de guerre de type AK-47. Une balle de ses engins et c'est l'hôpital assuré pour des mois. Il a entendu parlé des dégâts que font les projectiles de ses armes. C'est pas un simple trou, ça déchire la peau, les muscles... Ça n'a rien à voir avec un petit calibre comme un petit Berreta qui causera bien moins de dommage. Alors, il va rester vigilant et ne surtout pas faire le fou. Même s'il est très doué dans les art-martiaux, c'est uniquement dans les films que Jackie Chan et Bruce Lee parviennent à mettre K.O une horde d'homme. Dae Seo n'a rien d'un Rambo ou d'un Arnold Schwarzenegger dans un de ses nombreux films d'actions.

La fille était secouée, tout ça, car le type soupçonnait le jeune garçon d'avoir fait du mal au type à terre. C'était faux, d'ailleurs il se révoltât. Merde, c'est peut-être pas bon de faire, ça ? Hwang le regarda et se redressa subitement quand le type qui était à terre revint à lui. Au moins, il n'est pas mort, si c'était le cas les représailles auraient été douloureux pour les otages. Ne pouvant rien faire, il regarda la scène et la réaction des types autour n'était pas bonne. Il pouvait les sentir s'énerver et s'agacer face au garçon. Peut-être qu'il devrait juste se taire à présent ?

Mais voilà que la police arriva, faisant prendre un nouveau tournant à ce braquage. Les lumières venaient colorer les murs blancs par moment, les teintant de rouge, puis de bleu. Quant à la question du braqueur, il pensait obtenir une réponse ? Personne ne dira jamais rien de risque de se prendre des coups ou de se faire tuer. Malgré la pression qui venait monter d'un coup, le garçon continuant. Est-ce qu'il avait l'impression d'avoir des ailes dans le dos pour faire ça ? S'il continue, il va se faire tuer. Lui-même était devenu un otage, attrapé par l'un des gars qui le tenait fermement son bras autour de son cou. Putain, le con pourrait presque lui écraser la trachée si s'était possible. Le coup de feu avait également fait peur à tout le monde, heureusement qu'il avait été tiré dans vers le plafond. Tout ceci n'avait pas calmé le super-héros qui continuait. Dae Seo le regarda avec pitié, l'implorant presque d'arrêter. Parce qu'avoir le canon de l'arme non loin de sa tête, franchement ça le fait pas trop.

Le monologue ne changea rien, les braqueurs n'en avaient rien à foutre et maintenant que la police était là, il était hors de question de relâcher leur précieux otages. D'ailleurs, la porte fut barricadée avec un rayon. Ça risque d'être une très longue journée... tout ceci lui donnerait presque l'impression de se retrouver dans le film "Une journée en Enfer", sauf que là, McLane ne viendra pas les sauver. Le garçon se prit un bon coup de poing dans le ventre, ceci devait être le résultat pour les avoir défié. Quant à lui, il resta l'otage du braqueur. La police se mit à s'adresser aux malfrat, un porte voix leur permettant de communiquer. "Vous êtes cernés. Relâchez les otages et tout se passera bien." En entendant ça, Dae Seo leva les yeux vers le ciel, c'était vraiment ça qu'ils avaient à dire pour les sauver ? "Quelle bande de crétin ! Va si, tire histoire de montrer qu'on est pas une bande rigolo !" s'écrit le braqueur qui avait été blessé juste avant à un autre. Là, ce fut comme dans un film, le mec s'approcha de la victime, avec Dae Seo en guise de bouclier. WHAT ! Pourquoi ? Non ! Pas ça ! Puis, il tira, brisa la vitrine, les balles s'impactant contre les véhicules. La police ne riposta pas, impossible de le faire sans blesser les otages. "Vous êtes pas obligé de faire ça ! Vous voulez sûrement pas mourir, rendez-vous pendant qu'il en est encore temps. Si vous le faite, je suis prêt à témoigner en précisant que vous avez écouté, ça jouera en votre faveur !" dit l'acteur en espérant que ça puisse l'influencer. Mais non. De retour vers le groupe d'otage, il le balança au sol et lui donna un violent coup de pied dans le ventre qui lui coupa presque le souffle. "Aucun de nous ne va se rendre ! C'est bien entendu !"



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Luna
Âge : 20
Occupation : Etudiante en médecine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Persuasion
Niveau : 4
Multicompte : Yoon Kwang-Sun ( Naja )
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1397-presentation-l-l
Jeu 12 Oct - 16:35
Tu sais que nous sommes à court de temps





La jeune n'était qu'une marionnette sans aucune volonté. Elle fut soulagé que le jeune garçon blond décide de vider ses poches sur le sol. Évidemment, il n'y avait rien de suspicieux dans ce qu'il jetait sur le sol. Malheureusement, tout se fit couper par l'intervention de la police, qui n'arrangeaient rien aux choses. Barricadés derrières les rayons qu'ils avaient poussés contre la vitre, laissant les provisions et paquets qui étaient tombés sur le sol en désordre. Encore quelque chose qu'elle allait encore devoir ranger quand tout ceci était terminé, si elle s'en sort vivante.  Vu comment les braqueurs ne savaient pas gérer le moindre problème, ils pouvaient s'emporter et devenir fou.
C'était un soulagement de ne plus sentir la main graisseuse et moite de l'autre sur son crâne et surtout, de se sentir libre de ses mouvements.  C'était hallucinant que les clients étaient ceux qui réagissaient le mieux à la situation : ils voulaient tenter de calmer le jeu en faisaient une tirade ou en venant en aide à quelqu'un en difficulté. Et maintenant ils en étaient là : cachaient derrière des étagères en métal, armes pointés sur eux.
Il y avait cette impression que les braqueurs ne savaient pas quoi faire, ils avaient un butin assez pauvre comparés à la peine de prison qu'ils allaient avoir s'ils se font prendre. Ils le savaient, les otages étaient leurs seuls moyen de pression. L'un d'eux demanda à Luna s'il y avait une sortie de secours et elle répondit seulement avec un mouvement de tête : non. Il n'y avait qu'une petite pièce où il y avait les cassiers des employés et le stock du magasin ainsi avec une autre petite pièce qui contenait seulement des toilettes. Rien de plus. Ils n'avaient vraiment rien prévu. C'était même hallucinant qu'ils aient des armes aussi sophistiqués pour s'attaquer à un petit magasin.

Dehors, un barrage avec des voitures de police était mit en place, il y avait une barrière de sécurité, mais malgré le danger une petite foule s'était formé contre elle. Quel monde hallucinant, ils étaient tous avec leurs téléphones à partager la prendre vidéo où un drame se passera. Qu'un des otages meurt ou un braqueurs, qu'importe, le plus important allait être de faire le plus de partages possible et de devoir écrire « J'étais là, c'était horrible. ». Quelle belle ironie.
Il fallait faire un constat : Luna ne servait totalement à rien. Utiliser-son pouvoir n'était une bonne idée, elle ne le maîtrisait pas bien et ne savait pas s'il allait marcher ou non. Surtout sur un groupe d'individu, c'était mission impossible. Et puis, elle s'exposerait à plusieurs risques, tout le monde trouverait son comportement bizarre et il y avait des rumeurs de disparition auxquels Luna ne voulait pas participer.  Elle resta sur le sol, assise en essayant de se demander quoi faire. La dernière fois qu'elle avait ouvert la bouche, on lui avait à moitié arraché son cuir chevelu.

C'était comme une pièce de théâtre, mais était-ce là une tragédie ? Quand l'un des braqueurs usa comme bouclier le faux-médecin, c'était là un magnifique caméo qui entra en action. Quelques personnes du publique le reconnu et lâcha des « Oh mon Dieu, mais c'est Hwang Dae Seo ! ». Quelle poisse. C'était là une chance en or pour les braqueurs de faire encore plus pression sur la police, quand ils apprirent qu'une poule en or était parmi les otages.

©️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Chul Hei
Âge : 26
Occupation : Ebeniste
Quartier : Nam
Situation : Célibataire
Don : Electrokinésie
Niveau : 2
Multicompte : Goo Kyongee (aka Barthé; Jung Jeon) et Lim Ludwig (T.O.P.)
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1148-im-chul-hei
Sam 28 Oct - 15:05
Chul Hei se sentait terriblement inutile et idiot, il était rouge de honte, de peur et de culpabilité. Il n’avait fait qu’empirer les choses et il abhorrait ça. La police était là et le coup de poing qu’il venait de se prendre lui laissait une douleur dans le ventre. C’était plus sa tentative de calme raté que ce coup qui lui faisait mal. Le médecin était toujours retenu il grimaça quand les braqueurs commencèrent à parler de tirer ou autres trucs idiots. Et dangereux. Il se mit à trembler. Il regarda les autres otages, et plus particulièrement la vendeuse.

Pendant que le médecin essayait d’argumenter après le tir qui avait brisé la vitrine, faisant sursauter Chuly. Il se pencha, tendu vers elle et lui demanda si ça allait. Mais son attention fut alors détournée par le retour du médecin, et les murmures qui jaillissaient autour d’eux. Il fixa le médecin, la bouche entre ouverte, complètement ébahi. Oh non… C’était un acteur connu. Il déglutit. Il regarda alentour pendant que les braqueurs, tendus, les pointaient avec leurs flingues ou surveillaient la police.

L’un d’entre eux sortait les portables uns à uns et les testait. Pour se rendre compte qu’aucuns ne fonctionnaient. Il commençait à jeter des coups d’œil à Chul Hei qui sentait sa fin arriver et il lança un truc à un de ses collègues qu’il n’entendit pas. Il était trop concentré sur les battements de son cœur. Il avait un pouvoir, qu’il ne contrôlait pas. Il avait réussi à se calmer après son discours mais il sentait les décharges faire hérisser ses poils sur ses bras. Une voix brisa le silence tendu. Un magnétophone et un policier. Ou alors un policier avec un magnétophone. Ouai, c’était mieux dans ce sens-là. Bref.

« Relâchez les otages et il ne vous sera fait aucun mal. Nous sommes prêts à négocier ! »

Il avait la voix calme malgré la situation, Chul Hei admira ce policier dont il ne connaissait même pas le visage. Il regarda l’acteur, toujours surpris bien qu’il ne le connaisse pas.

« On tire sur Hwang si vous attaquez ! » Lança le chef des braqueurs en réponse.

Il pointa son arme sur le visage du mec/médecin/acteur/Hwang Dae Seo. Chul Hei sentit son ventre se durcir comme si on l’avait glacé. Il balbutia faiblement, se sentant bête et surtout complètemente suicidaire.

« Vous auriez plus de point de pression en menaçant de tirer sur un otage à la fois en le réservant pour la fin, non ? »

Il avait pâli et sentait les larmes de stress monter à ses yeux mais il ne lâchait pas du regard le mec. Il dut se retenir de déglutir lorsque l’autre le regarda en plissant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hwang Dae Seo
Âge : 29
Occupation : Acteur
Quartier : Nam
Situation : Sous le charme de la plus belle des françaises, Anna Callum !
Multicompte : Kim Sun Hi & Jang Saren & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t592-hwang-dae-seo-un-type-presque-co
Sam 28 Oct - 22:02
La police, des braqueurs, une supérette, des otages... on dirait presque le scénario d'un mauvais film. Pourtant, ça n'avait rien d'une fiction qui sera prochainement à l'affiche de tous les cinémas du pays, mais bel et bien la réalité dans toute sa splendeur. Dae Seo et les autres personnes ici présentent se retrouvait pris en otage pas un petit groupe de braqueur qui n'avait pas eu de meilleures idées que de braquer une supérette en début de matinée. Autant dire qu'il ne devait pas être bien malin. Pensent-ils vraiment que la caisse va être pleine à craquer si tôt ? Pour décrocher le jackpot, il aurait fallu passer en fin d'après midi, un peu avant la fermeture, à l'air des comptes. Mais non, ils allaient se contenter du peu d'argent se trouvant dans la caisse et de tout ce que possédait les clients présents. Super sympa comme idée. Quoi qu'avec la carte bleue de Dae Seo, s'il commençait à retirer ou acheter quelque chose sur internet, autant dire qu'il venait de trouver un bon compte en banque. Encore faudrait-il qu'il reconnaisse la vedette qui est loin d'être aussi glamour que d'habitude. Comme quoi, ne pas faire d'effort ça peut aider. De toute manière, il préfère être justement un parfait inconnu plutôt qu'on le reconnaisse et que ça finisse mal pour lui.

La situation été tendue et la police n'allait pas partir tant que les braqueurs ne seront pas arrêtés et les otages sains et saufs. Est-ce qu'ils vont s'en sortir ? C'est une grande question parfaitement incertaine en ce moment même. Les malfaiteurs ne se rendrait pas, c'était une évidence à présent, ce qui compliquait aussi les choses. Un des policiers tenta bien de les inciter à relâcher tout le monde, mais c'était sans compteur sur leur refus. Ainsi, ils ne se rendront pas et ne relâcherons personne. On se croirait au beau milieu d'un film d'action américain à attendre l'arrivée du SWAT. Les clients avait reconnu l'acteur, des étonnements se firent entendre et maintenant il n'y avait plus aucun doute. Il grimaça un peu, ça fausse couverture était grillée. L'un des types lui jeta un regard furieux, visiblement trahie par la fausse déclaration du jeune homme qui s'était prétendu médecin. Pour la peine, il se prit une droite extrêmement violente en plein dans la mâchoire. Elle fut tellement forte qu'il en tomba au sol légèrement secoué et vaseux. Un peu plus et il aurait perdu connaissance. C'était douloureux et il aurait certainement un bleu qui va rester là pendant quelques jours. Pour faire disparaître la douleur et la crampe occasionné, il ouvrit sa bouche et fit bouger sa mâchoire. Si ces types n'étaient pas armés, il aurait sûrement déjà attaqué, mais combat au corps à corps vs arme à feu, il n'y a hélas pas photo sur le vainqueur.

A présent, c'était plus facile d'avoir un otage de poids dans cette affaire. Qui voudrait voir le célèbre Hwang Dae Seo mourir ou être blessé ? Personne. D'ailleurs, la police serait lourdement critiquée par la population si le jeune homme meurt. Bon sang, c'est bien la première fois qu'il déteste son statut de personne connue. Le jeune homme tenta de discuter, de les ramener à la raison, mais ça ne servait à rien. Il fut simplement regardé avec un regard furieux et s'il continue lui aussi aura le droit de se prendre un coup. "Vous n'avez pas besoin des autres. Relâchez-les ! Je suis le seul dont vous avez besoin. Vous avez entendu les gens ici. Je suis Hwang Dae Seo. Je suis connu. La police ne tentera rien, ils ont bien trop peur de l'opinion publique. Alors, laissez les gens partir ça montrera que vous êtes prêt à écouter et la police sera moins méfiante !" Ce n'est que du blabla, un moyen de détourner l'attention où au moins de sauver des gens. L'acteur n'est pas un héros, mais là s'il peut faire libérer des gens, ça vaut le coup, non ? Sans même l'avoir vraiment voulu, les paroles qu'il venait de dire avait dû toucher les braqueurs, car ils étaient en train de se regarder et de chuchoter. Finalement, ceci eut l'impact escompté, ils allaient libérer tout le monde, sauf lui, le jeune qui parlait trop et la caissière. C'était pas vraiment ce qu'il voulait, mais c'est toujours mieux que rien, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Luna
Âge : 20
Occupation : Etudiante en médecine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Persuasion
Niveau : 4
Multicompte : Yoon Kwang-Sun ( Naja )
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1397-presentation-l-l
Mer 1 Nov - 10:44
Tu sais que nous sommes à court de temps



La scène était devenue violente, des poings accordaient une brève danse aux mâchoires. Les braqueurs étaient sans aucun doute paniqué : il n'y avait aucune autres sortie que celle qui était aussi l'entrée et où des policiers les attendaient. Heureusement pour eux, ils eurent de la chance.
Quand Luna entendit le nom de l'acteur, elle leva les yeux en sa direction. Comment était-ce possible ? Hwang Dae Seo  dans sa supérette ? Son héros de drama dont elle regardait encore hier soir un épisode était dans la même supérette qu'elle. Elle avait envie de sourire de toutes ses dents, ça aurait pû être une belle rencontre, rencontrer enfin l'acteur qu'elle adore, pouvoir simplement lui souhaiter une bonne journée, peut-être avoir un léger contact physique avec leurs mains quand elle rendrait la monnaie. C'était merveilleux ! Mais quel hasard ! Quelle chance !Tout aurait pût être une belle journée. Tout aurait pût être mieux. Le destin est parfois cruel et il l'était ce matin-là. Luna était impuissante face aux canons des braqueurs braqués sur elle. Pourquoi elle n'avait pas un pouvoir utile pour se protéger ? Et surtout, pourquoi elle ne pouvait pas protéger les autres ? Elle était inutile, son seul rôle dans cette scène était celle de la servante qui gardait la clef de la porte menant à la trésorerie. Ses lignes étaient passés, son rôle devait quitter la scène, mais on la força à rester sur la scène face aux spectateurs. Devait-elle improviser ? Usait de sa ruse ? Elle le pouvait, elle n'était pas idiote. Mais les personnages secondaires rejoignirent les coulisses pendant que le héros principale joua son rôle, ainsi que son valet. Valet bavard, mais courageux. C'était une qualité noble mais inutile dans une position de faiblesse. Le valet semblait pouvoir se jeter entre deux feux si c'était pour protéger quelqu'un d'autre, mais idiot, pour protéger les autres, il faut savoir se protéger en premier.
L’acte deux commença, seuls trois personnages restaient dans la ronde faite par les braqueurs. Les spectateurs étaient soulagés de voir le nombre diminuer, mais inquiet de voir le prince toujours prisonnier de ces envahisseurs. Ciel, où était donc les chevaliers ? La servante regarda autours d'elle, il n'y avait pas un élément du décor pour l'aider à faire avancer l'intrigue ? Il y avait trop de brouaha en dehors de la scène. Elle ne pouvait pas utiliser son pouvoir de persuasion : trop faible, trop risqué et surtout dangereux. Un membre de l'organisation obscur contre les personnes comme elle pouvait se cacher dans le publique ou pire, pouvait jouer à côté d'elle.


La jeune femme se racla doucement la gorge, trop faiblement la première fois qu'elle dût s'y prendre une deuxième fois. L'avantage c'était que les amateurs prenaient tout les conseils même de l'ennemi.

«  Il y a une deuxième sortie. »

C'était vrai, il n'y avait qu'une porte d'entrée, mais il y avait une sortie. Ce n'était pas une porte, mais il y avait une cloison commune avec le magasin d'à côté : une pharmacie assez vielle. Elle était grande et elle, avait une sortie à l'arrière.  La cloison commune était fine, facile à casser. Si facile qu'un ancien collègue en colère donna des coups de poings dedans et fit un trou. A court d'argent, les propriétaires placèrent seulement un grand carton devant et cacha la misère en changeant l'organisation de la petite pièce.

«  Il suffit de déplacer les cassiers. »

Évidemment, les braqueurs n'aillaient pas faire cette tâche ingrate et il ne fallait pas que le prince disparaisse derrière le rideau, il était trop important.



©️ Adrenalean pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu sais que nous sommes à court de temps [PV Chuly & Dae Seo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE-
Sauter vers: