AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Monster [feat. Heo Queenie]

avatar
Jang Saren
Âge : 30
Occupation : Homme d'affaire (officiellement), Mafieux (officieusement)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Empathie accrue
Niveau : 5
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t740-jang-saren-ris-tout-le-monde-rir
Mar 12 Sep - 18:03

C'était une nouvelle soirée qui tombait sur Busan et Saren n'avait pas envie de rester chez lui. Certes, peut-être que la compagnie de Thara devenait plus intéressante, mais ce soir, il n'était pas d'humeur. Alors, plutôt que de risquer de s'engueuler avec la femme enceinte, il préféra quitte son penthouse pour sortir. Pour le coup, il n'avait même pas fait appel à son meilleur ami, il voulait se retrouver seul. Avant de partir, il avait toutefois prévenu Min Hwan pour qu'il assure la protection de la futur maman, ça serait dommage qu'il rentre chez lui et qu'il découvre le cadavre de la jeune femme. Le seul ayant le droit de la tuer, c'est lui est personne d'autre. Quoi que pour le moment, elle porte son héritier, alors il préfère qu'elle reste envie et il lui porte une certaine affection, largement suffisante pour avoir envie de continuer de s'amuser avec elle encore un moment. Tout est entre haine et amour entre eux deux.

Il prit sa moto, posa le casque sur sa tête et fila à travers la ville pour premièrement s'acheter un paquet de clope. Ce n'était pas une véritable addiction chez lui, mais parfois, il aime s'en griller une. Et puis, s'il doit aller zoner dans un club, ça lui donnera l'air vachement plus cool et détendu de pouvoir fumer en se foutant de tout. Un seul paquet, c'est ce qu'il demanda, pas besoin de fumer plus. Il aura surement la voix enrouée et grave au petit matin après avoir tout consommé. De nouveau sur sa bécane, il s'en alla en direction du Truth, un club branché qu'il a l'habitude de fréquenter. Qu'est-ce qu'il va faire ? Juste boire et regarder les abrutis en train de danser ? Devrait-il draguer en se fichant pas mal de la colère que piquera Thara si elle l'apprend ? Merde, c'est pas comme s'il était marié avec elle. Ils ont couché deux fois ensemble et dès la première fois elle est tombée enceinte, c'est juste de la malchance et s'il la protège c'est parce qu'elle est son ennemie, la meilleure de tous, la seule à la hauteur de le défier sans avoir peur. En plus d'être son ennemie, c'est son jouet, il peut tellement lui faire de salle coup... S'il doit charmer une femme, il ne la ramera pas chez lui, ça évitera une crise de jalousie.

Une fois la moto garée, il entra sans plus attendre, s'arrêtant au bar pour prendre place sur un tabouret libre, le seul qui était disponible en fait. Une fille était assise à côté et lui indiqua qu'il y avait quelqu'un, que son amie était juste partie se refaire une beauté. Saren tourna la tête et l'observa avec un regard froid et échappa un petit rire moqueur. "Qu'est-ce que j'en ai à foutre ! Elle avait pas qu'à partir. Maintenant, c'est ma place !" lâche-t-il en se retenant d'ajouter un pétasse qui aurait surement rendu sa réplique bien plus magnifique. La femme s'offusqua, ouvrant la bouche avec un air choqué, comme si ceci allait le toucher et le faire changer d'avis. Il pouvait ressentir ses émotions, elle semblait quelque peu agacée, mais pas encore en colère. "Vous pourriez simplement vous asseoir ailleurs !" propose-t-elle en essayant d'être diplomate, sauf que ce n'est pas le cas du mafieux. "Ecoute pétasse, j'ai pas l'intention de bouger mon joli petit cul pour te faire plaisir. Alors, ta gronniasse de copine et toi, vous avez qu'à bouger vos culs ailleurs. Et arrête de me faire chier !" La femme semblait à présent en colère, mais il n'était pas sûr qu'elle continue à lutter contre lui. Entre temps, il commanda un verre de Whisky sans glaçon au barman, histoire de boire quelque chose.


Dernière édition par Jang Saren le Dim 15 Oct - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Heo Queenie
Âge : 24
Occupation : Coiffeur le jour, Drag Queen la nuit.
Quartier : Busanjin
Situation : Single and ready to mingle
Don : Mime
Niveau : 1
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1403-when-you-say-i-m-fucking-crazy-
Dim 15 Oct - 12:57

All monsters are humans

Saren & Queenie



Il est temps de souffler, de se poser un instant, de s'aérer l'esprit et quoi de mieux pour cela que de s'enfermer dans un lieu où l'alcool coule à flots, où la musique est omniprésente et où les corps s'emmêlent? J'avais grand besoin de me changer les idées, le travail étant la seule chose qui m'obnubilait depuis près d'un mois, j'étais sur le point d'imploser. Je n'avais cependant pas l'envie de me retrouver dans les endroits où j'avais mes habitudes. Pas envie de parler, de discuter de ma vie, de subir la drague intempestive de ceux qui se considéraient comme mes fans. C'est ainsi que je me suis retrouvé au Truth, club huppé de Busanjin où je ne m'étais encore jamais rendu. Il faut dire que mes tenues "habillées" ne conviennent pas toujours au lieu. Ce soir, cependant, j'ai décidé de faire une exception suite à l'invitation d'une de mes collègues de travail. J'évite de sortir dans ce cercle en temps normal mais après quatre ans à se côtoyer, n'est-il pas temps de faire un effort?

C'est donc la première fois que je franchie les portes de ce club et la première fois que ma collègue me voit dans une tenue féminine de soirée. Fort heureusement pour moi, le vigile ne me prête pas plus d'attention que nécessaire. Vêtu d'une robe à paillettes d'un or rosé près de corps et d'escarpins vertigineux, les traits à peine masculins de mon visage ne se remarquent pas. Ou peut-être est-ce le maquillage assez lourd que j'ai apposé sur mon visage qui fait son effet. Toujours est-il que je passe les portes du club huppé sans souci aucun et part m'installer avec ma cavalière près du bar. Il est encore tôt, l'endroit est loin d'être plein, le début de la soirée est à peine lancé.

Nous commençons notre soirée en commandant un cocktail, puis un autre. Nous discutons, de tout et de rien, nous rions beaucoup et nous continuons à boire. Lorsque je me préoccupe à nouveau de notre environnement, le club est bondé et cela me fait sourire. Il est temps pour moi de faire un tour de salle. « Je t'abandonne une seconde. Je vais me refaire une beauté. » Lançais-je à ma partenaire avant de descendre de mon tabouret et de traverser la foule plus dense que je ne l'aurais imaginé. Il me faut sans doute près de dix minutes pour traverser l'espace pourtant restreint de la piste de danse et rejoindre les toilettes des femmes. Au vu de ma tenue, je préfère en effet aller chez les dames je passerais plus inaperçu. Un regard au miroir, je vérifie ma tenue, fais mes affaires, puis repart affronter la foule. Ce n'est qu'après plus d'une dizaine de minutes de combat pour traverser les corps dansants que j'interromps une conversation entre mon amie et un homme des plus antipathiques. « Ton joli petit cul? J'aimerais bien savoir qui a déjà osé te mentir au point de te faire ce compliment. » Lâchais-je en laissant mon regard divaguer vers le postérieur de l'homme, postérieur sur lequel il est assis et que je ne peux donc pas correctement juger. Je m'approche de ma collègue et continue à juger l'inconnu à l'ego visiblement impressionnant. Je sens venir de lui un profond ennui. C'est comme si je pouvais le lire sur son visage. « Ça veut jouer aux hommes virils en commandant un whisky sec, mais ça ne supporte pas de rester debout sur ses pieds, hm? Cute. » Lâchais-je dans le seul but de le provoquer. La soirée vient de se lancer. Enfin, un peu d'action.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jang Saren
Âge : 30
Occupation : Homme d'affaire (officiellement), Mafieux (officieusement)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Empathie accrue
Niveau : 5
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Lee Je Ha & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t740-jang-saren-ris-tout-le-monde-rir
Dim 15 Oct - 21:34
C'était quoi cette nana au juste ? Elle était là, à piailler parce qu'il avait pris la place de quelqu'un. Merde, si elle veut pas que ça arrive, c'est pas au comptoir du bar qu'il fallait s'asseoir, mais bel et bien à une table histoire d'avoir de la tranquillité. Alors, non, il ne bougera pas de là. Vous savez ce qu'on dit... qui part à la chasse perd sa place, là c'était le cas pour la copine de cette fille. Du coup, il l'ignora en buvant une gorgée de son verre. C'est là qu'une nouvelle voix fit son apparition, s'adresser clairement à lui. En gros, cette personne se moquait de lui, du moins c'est ce qu'il pouvait comprendre de cette réflexion un brun acerbe. Retenant un soupire d'agacement, il se tourna pour observer... heu... c'était quoi au juste ? Une femme ? Un homme ? Une "fhomme" ? Son regard vint détailler ce drôle d'individu perché sur des talons aiguilles et jouant les dames. Sa robe sexy devait avoir pour effet de le rendre féminin, mais son visage bien qu'il ne soit pas hyper masculin ne trahissait pas ce qu'il était surtout avec ce maquillage beaucoup trop poussif pour être normal. Un petit rire vint s'échapper de sa gorge, c'était nerveux, le genre de rire qu'on peut avoir quand on découvre quelque chose de totalement loufoque à laquelle on ne s'attendait pas. C'est ce type qui vient critiquer son cul ? N'est-ce pas l'hôpital qui se fout de la charité sur ce coup là ? Oh, sûrement que oui. "Avant de critiquer mon cul, tu ferais mieux de te regarder dans le miroir !" lui lance-t-il avec sarcasme avant de reboire une goutte de son alcool.

Mais le type n'en reste pas là, il continue à critiquer comme s'il était en train de jouer à un jeu ou chacun doit renvoyer la balle à l'autre. Il veut jouer ce petit con qui se prend pour une femme. Pas de souci, Saren est toujours partant quand il s'agit de défoncer la gueule de certaines personnes. De base, il n'a pas de pitié pour les femmes, ni même les enfants, alors pour un mec qui se prend pour une nana... autant dire que là il sera encore plus monstrueux. Il avait déjà une petite idée, une saleté d'idée bien vicieuse. Alors, il se tourna vers elle ou plutôt vers lui. Son sourire aux lèvres, le genre de sourire carnassier, il observa cette personne venue d'un autre monde. Sans prévenir, il le poussa d'un coup fort et sec dans l'espoir de le déséquilibrer et même de le faire tomber. En sachant que le but est clairement de le voir toucher le sol. Quoi qu'il en soit, même s'il ne tombe pas, vu la force qu'il a mis, il va obligatoirement perdre l'équilibre un petit instant. "Ça joue les femmes et ça sait pas tenir sur des talons aiguilles... C'est navrant !" lâche-t-il avec son air le plus moqueur possible. C'est lui qui avait commencé à jouer, il ne fait que continuer. De nouveau, il se tourna vers le comptoir, tournant le dos à ce type étrange pour finir son verre sous les yeux interloqués de son amie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Monster [feat. Heo Queenie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Monster Hunter Orage
» Monster Combo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUSANJIN :: Truth-
Sauter vers: