AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 need you now (noa)

Bae Noa
Bae Noa
Occupation : lycéen, protecteur des animaux, organisateur de tea parties
Situation : y'a son coeur qui bat, un peu plus vite. comme un premier tourment.
Don : Persuasion
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t480-noa-empty-gold#7613
Mer 13 Juin - 12:14
need you now
   
C’est un je t’aime qui franchit la barrière de ses lippes pour la première fois, il n’a rien de ceux enfantins qu’il murmure à ses parents ou à son chien, non c’est différent. La façon dont ses lèvres tremblent quand elles le prononcent, son cœur qui bat plus vite, en deviendrait presque douloureux mais d’une manière qu’il apprécie. Le film n’est plus digne de leurs intérêts, non, il devient dérisoire quand ils sont ainsi l’un contre l’autre, Noa les préfère largement comme ça. Leur sincérité est témoignée par leurs regards qui se cherchent presque dispersement et leurs corps qui s’appellent. Noa n’y connait rien, pas même dans les grandes lignes ou en théorie, complétement ignorant mais l’envie est là, d’avoir Sun le plus proche possible de lui et de son cœur. Ce même cœur qui s’affole quand leurs yeux se retrouvent enfin et que Sun lui offre une réponse miroitant la sienne. Nao ne peut que sourire, doucement, idiotement comme toujours. Il vient au-dessus de lui, happe ses lèvres en un baiser parce qu’elles lui manquent horriblement. Depuis leur premier échange, il ne cesse de penser à embrasser Sun à chaque seconde où il n’était pas à côté de lui, il aime l’avoir contre lui et laisser ses lippes se perdre sur sa mâchoire ou la peau de ses épaules quand il se sent enhardi. Le contact des mains de Sun sur son dos son plaisante malgré la barrière du tissu qui ne le laisse pas assez profiter. Sun détourne les yeux mais Noa annule son mouvement de ses doigts encadrant son visage. « Je veux te voir. » murmure-t-il, il ne sait pas d’où vient ce sentiment, mais il déteste quand l’autre détourne le regard. Il veut l’avoir toujours face à lui. C’est toujours doux entre eux, ce soir n’y fait exception, mais il y’a son bas-ventre qui se fait plus brûlant, ses doigts plus fébriles, son envie plus pressante et impatiente. Il y’a plus de passion et fougue, presque de la maladresse brute dans leurs lèvres qui se touchent. Sun l’allège de son haut et il en fait de même pour lui, retrouve sa peau comme il y’avait quelques minutes quand ils étaient en bas. Il ferme doucement les yeux sous les caresses de l’adolescent qu’il apprécie énormément, ses doigts glissants sur son dos et son torse, ceux de Sun finissent par créer les mêmes mouvements, descendant jusqu’au ventre de Sun. Un hoquet de soupir traverse ses lèvres alors que Sun le renverse pour prendre sa position initiale, ils sont à forces égales, Noa lui sourit. « Oui. » Il l’embrasse encore, glisse les doigts sur le dos de la main de Sun pour l’encourager à faire ce qu’il voulait, peu importe ce que c’était. « Est-ce que…tu l’as déjà fait ? Avec une fille ou un garçon ? » Il est plus curieux que jaloux, malgré le désir d’avoir Sun pour lui uniquement. Ses mains cheminent sur le dos de Sun en une myriade de caresses et il y laisse une pression de ses paumes pour le rapprocher un peu plus de lui, rendre son cou accessible à ses baisers. « Il n’y a qu’avec toi que j’en ai envie. » Il veut rassurer Sun, rien ne sera gâché entre eux, au contraire, l’envie est réelle, ancrée en lui.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Nam Sun
Nam Sun
Occupation : lycéen, réaliste et désespéré, voire désespérant à plein temps.
Situation : seul et pourtant, il ressent quelque chose.
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t479-selfish-taking-what-i-want-and-c
Sam 15 Sep - 11:14
need you now
   
C'est la sincérité qui domine, l'authenticité qui est suprême. Elle est dans leur mot, leurs gestes. Ils sont à la cherche de quelque chose de différent. Qui changerait d'avant, les rapprocherait encore plus. Ordinateur balayé, ils n'ont aucun intérêt dans le film. Les yeux de Sun ne veulent que Noa. Juste lui, lui et pas un autre. Coeur brûlant, il continue de sourire à sa vue. Peut-être est-ce le chemin du bonheur, juste être avec ce garçon qu'il n'aurait jamais pensé connaître. Baiser contre ses lèvres, dérivant parfois. Sun qui fuit des yeux mais Noa le rattrape. Ses mots le troublent et il le regarde à nouveau. Il ose vaincre ce qui pourrait être une légère peur. Après tout, il n'y a rien à craindre. Peut-être juste de l'aimer encore plus. Il sent son corps qui lui fait comprendre que ces envies-là sont de mises. Chaleur qui se propage entre eux, gestes maladroits mais ils finissent par se dévoiler un peu plus. Peaux mises à nue, leurs torses se retrouvent. Leurs mains glissent, caressent chaque parcelle offerte de leur peau. Sun revient surplomber Noa, aime le regarder plus que quiconque. Toile parfaite dont il voudrait capturer les lèvres encore et encore. Son sourire le trouble, ses baisers encore plus. La réponse de Noa lui fait esquisser un sourire à son tour. Ses caresses sur ses doigts aussi. Mais avant d'aller plus loin, la voix de l'autre le questionne. C'est presque un chuchotement qui sort des lèvres de Sun. « Avec une fille oui..un garçon pas vraiment. » Il est presque timide quant à cela, même s'il n'a pas à avoir honte de quoi que ce soit. Il croit connaître la réponse pour Noa, n'ose pas demander car ses pensées ne voguent que vers le garçon. Il sent ses mains parcourir son dos, le rapprocher de lui un peu plus. Son cou devient une cible, Sun se laisse doucement enivrer par lui. « Moi aussi Noa. » Peut-être qu'ils avaient besoin de se rassurer, de se dire ces choses que beaucoup oublient. Jeunesse dévorante avec une touche de naïveté. Les lippes de Sun viennent accrocher celles de Noa. Son corps se repose sur le sien le temps de se réapproprier ses lèvres. Et lorsque Noa semble attendre autre chose, la main de Sun glisse doucement vers son bas-ventre. S'immisçant vers l'intimité du garçon, c'est un autre genre de caresse qu'il lui offre. Ses lèvres ne se décollent pas pour autant des siennes, il veut continuer de l'embrasser tout en le rendant plus dépendant de lui. Sa main se mouve longtemps, peur de mal faire. Mais Sun retrouve une certaine confiance et le rythme s'intensifie un peu. Il aime toujours la douceur, veut juste faire plaisir à Noa. Envie qui monte de plus en plus et Sun se prend à dériver. Ses lippes marquent le cou de Noa mais ne s'arrêtent pas là. Baisers déposés sur son torse, proximité troublante. Il arrête avec sa main pour faire glisser le dernier obstacle de tissu entre eux. Sun vient ensuite chérir Noa d'un peu plus près. L'aimer de ses lèvres, le caresser avec elles. Sensation étrange car ils sont si proches. Sun ne ressent aucune gêne, peut-être est-ce parce que son coeur s'emballe à l'idée de ce qu'ils sont en train de faire. Perte de leur innocence mais ensemble; ils grandissent. Et Sun est incité à continuer. Il entend quelques bruits s'échapper d'entre les lippes de Noa, sa main vient attraper la sienne. Caresse légèrement ses doigts alors qu'il continue à chérir son intimité. Il avait envie de l'aimer pour toujours. Il croit savoir lorsque Noa ne peut plus supporter ces caresses. C'est tout doucement qu'il remonte vers lui, venant accrocher son regard du sien. Ses mains caressent les cheveux du garçon alors que son front vient reposer sur le sien. « Je t'aime vraiment. » Et ces mots n'étaient peut-être pas à répéter mais Sun s'en fichait. Il en avait envie.

   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Bae Noa
Bae Noa
Occupation : lycéen, protecteur des animaux, organisateur de tea parties
Situation : y'a son coeur qui bat, un peu plus vite. comme un premier tourment.
Don : Persuasion
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t480-noa-empty-gold#7613
Sam 13 Oct - 13:56
need you now
   
Ses yeux sont un firmament, son cœur des étoiles, et Sun est le soleil qui réchauffe sa peau. Il l’observe, il le contemple. Il ne se lasse pas de lui, ni de son toucher, ni de son souffle contre le sien, encore moins de ses murmures ou de ses baisers. Noa n’arrive pas à poser les mots sur ce qu’ils sont ou ce qu’ils font, ses sentiments son confus, ses gestes hésitants mais empreints d’une sincérité étrange, parce que Sun est le seul à le faire se sentir ainsi, et il se laisse guider par son envie d’être au plus proche de lui. Son instinct agit pour lui, son idiot de cerveau s’est envolé il y’a bien longtemps, il ne lui a jamais servi à quoi que ce soit de toute façon. Le film ne peut retenir son attention quand Sun est à ses côtés, rien n’en est capable, il suffit qu’il retrouve le regard de l’adolescent et qu’il le soutienne pour que plus rien d’autres ne compte. Il se sent timide et maladroit, rien qui ne diffère réellement de son comportement habituel, ses iris glissent sur la peau dénudée de Sun, il s’est déjà surpris à se perdre sur son corps quand il se changeait devant lui. Des éclats dérobés, presque honteux. Mais ce soir c’était différent, il avait le droit de le considérer ainsi et même d’y glisser les doigts en de lentes caresses. « Je vois… » Il se sent un peu jaloux, que Sun ait déjà été aussi proche de quelqu’un d’autre avant, que sa peau ait été touchée, embrassée aussi surement, mais c’est rassurant d’autre part. Ils ne seront pas totalement perdus. Ils se partagent quelques mots d’amour, il ne sait pas s’il devait dire ça, mais il s’en sent plus rassuré quand Sun lui réciproque chaque syllabe. Ils s’embrassent jusqu’à en perdre le souffle et il sent la main de Sun s’égarer plus bas, il se surprend de ses lèvres qui s’entrouvrent en un gémissement incertain de plaisir quand il le choie de ses doigts. Ses phalanges se courbent contre le visage de Sun, il happe ses lèvres avec tendresse tandis que le rythme des caresses s’accélèrent, il a le cœur qui tremble. Sun se dérobe à sa prise et vient embrasser sa peau, il le fait frissonner chaque seconde un peu plus. Un hoquet de surprise quitte ses lippes quand les lèvres de Sun l’embrase, ses doigts se cramponnent aux draps, à l’oreiller, à tout et n’importe quoi ; puis finalement à la main de Sun qui rejoint la sienne, comme s’il avait senti sa confusion. Il serre la main de Sun un peu plus fort, il a en besoin pour tenir face au plaisir que lui offre le garçon. Sun lui revient après quelques minutes, son torse se soulève difficilement sous sa respiration erratique, leurs fronts se touchent, il est encore ailleurs de ces sensations qu’il vient d’avoir. « Je t’aime. » réciproque-t-il, la voix basse. Il fond sous les caresses sur ses cheveux et vient cueillir ses lèvres lentement, il s’amuse du contact de ses lippes et les malmènent tendrement de ses dents sans jamais lui faire mal. Il continue ainsi, alors que sa main descend tout doucement vers Sun, désireux de lui faire vivre ces mêmes sensations. Il ne quitte pas Sun du regard, comme pour y avoir l’éventuel plaisir qu’il pourrait lui procurer et ses doigts entourent son intimité dans un rythme de moins en moins régulier. La paume de son autre main repose contre le bas du dos de Sun et il le colle un peu plus à lui, accentuant la friction de ses doigts et de leurs corps. « Je sais pas si c’est bon…je l’ai jamais fait et…j’ai jamais vu… »
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Nam Sun
Nam Sun
Occupation : lycéen, réaliste et désespéré, voire désespérant à plein temps.
Situation : seul et pourtant, il ressent quelque chose.
Niveau : 3
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t479-selfish-taking-what-i-want-and-c
Mer 9 Jan - 20:10
need you now
   
Il aime leurs incertitudes, les mots qu'ils se donnent. Confessions sentimentales, peut-être que cette fois ce sera différent. Sun y pense et le peut-être s'évapore. Oui, ce sera différent. Il aime Noa, il n'est pas qu'un corps et une source de plaisir. Il fait rougir ses joues, le fait sourire plus que n'importe qui. Il lui fait voir la vie en couleurs, lui pointe du doigt de nouvelles images, murmure de nouvelles idées à son oreille. Il change sa vie, lui aussi grâce à ses sentiments. Sun n'aurait jamais pensé qu'ils pourraient être si proches, qu'ils parleraient vraiment un jour. Noa est plus qu'un camarade de classe, qu'un ami. Il est tout, un univers - une galaxie dans laquelle Sun veut graviter pour toujours. Il est le centre de sa terre, celui qu'il chérit. Amour sincère du haut de leur jeunesse, il aime embrasser ses lèvres. Son cœur bat toujours aussi vite lorsqu'ils se touchent, se découvrent. Après les mots, il y a les gestes. Sun qui descend, lui arrache des gémissements au goût nouveau. Il hésite tout de même au début, a peur que ce ne soit pas à la hauteur. Mais l'instinct prime et il continue, aime Noa charnellement. Il revient à ses lèvres lorsque c'est le moment. Douceur inouïe dans les mots qu'il ne se lasse pas de prononcer. Noa lui réchauffe le cœur en les répétant. Leurs lèvres se retrouvent tout doucement; et puis la lenteur s'efface pour la passion. Tendrement malmenées, les lippes de Sun se laissent faire. Elles apprécient cette danse, sourient dans les baisers. Et sans qu'il ne s'y attende, Sun sent la main de Noa qui dérive. Les yeux dans les yeux, ils ne se quittent pas. Sun sent des doigts aventureux autour de lui, ses pommettes en rougissent alors que Noa ne le lâche pas du regard. Il arrive à tenir quelques instants mais ses paupières se closent face aux gestes du garçon. Sa respiration s'intensifie, des gémissements s'échappent eux aussi. Sun sent Noa le rapprocher de lui, tout est plus plaisant encore. Les sensations deviennent plus appréciables, Sun se perd. Ses lèvres viennent se poser sur la mâchoire de Noa, légers baisers qu'il pose partout. La voix de Noa vient aussi s'ajouter à l'équation. « C'est très bien...» arrive t-il à dire, toujours en tentant de contrôler ses ardeurs. Trois mots s'ajoutent à cette phrase. « Tu es parfait. » Sourire sincère. Sun qui regarde Noa, cherche l'approbation dans ses prunelles. Celle pour aller plus loin; lueur qu'il croit entrevoir. Sa main vient arrêter celles de Noa. Il laisse son corps glisser sur celui de l'autre, plusieurs fois pour qu'ils partagent encore ces sensations. Et puis il retrouve ses lèvres, garde ses poignets captifs quelques secondes - juste le temps de l'embrasser encore. Ses mains caressent les cheveux de Noa, mouvements presque trop doux pour leur cadence. Sun ôte les dernières barrières à leur découverte de l'un et l'autre. Il n'y a que leurs peaux nues et leurs désirs qui le sont tout autant. « Tu me fais confiance ? » Presque un murmure haletant entre deux baisers. Dernière ligne droite avant d'être au plus proche, de connaître l'amour à deux.

   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Bae Noa
Bae Noa
Occupation : lycéen, protecteur des animaux, organisateur de tea parties
Situation : y'a son coeur qui bat, un peu plus vite. comme un premier tourment.
Don : Persuasion
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t480-noa-empty-gold#7613
Dim 31 Mar - 11:26
need you now
   
Maladresse et timidité sur les bouts de leurs doigts, surtout les siens qui ne s’étaient jamais ainsi glissés le long d’une peau étrangère, n’en avaient jamais ressenti l’envie. Pas avant Sun. Ses sentiments sont décuplés à chaque minute et baiser qu’ils partagent de nouveau, Sun est souvent présent dans ses pensées de gosse, du réveil jusqu’à la nuit quand il s’endort. Des pensées chastes et innocentes, il a envie de lui parler au milieu de la nuit, d’entendre sa voix et sentir sa main qui flatte doucement ses cheveux. Il aime juste qu’il soit là. Ce soir, c’est différent, Sun lui découvrir d’autres côtés de lui qu’il ne soupçonnait pas et ça n’avait rien de désagréable, au contraire. Il l’aime l’avoir si proche de lui, le plaisir est nouveau mais l’envie a toujours été là, juste moins audible. Noa est si jeune mais il ne s’imagine pas penser à autre demain, ou même dans une décennie. Ce sera toujours Sun, et ses sourires, et ses mains, et ses paroles. La confession est sincère entre ses lèvres et celles de son ami, il veut l’avoir au plus près encore, comme pour la sceller. Il est incertain, Noa, mais il sait que Sun saura un peu mieux les guider. Noa réciproque le plaisir reçu, il veut entendre les mêmes sons s’échapper des lèvres du garçon, ceux qui témoignent du bien-être qu’il lui fait ressentir et ils ne tardent pas à s’échapper malgré sa peur de mal faire. Sun semble satisfait et c’est tout ce qui l’importe. Noa rougit au compliment, il s’en encourage aussi. Leurs regards se retrouvent et le sourire de son ami est contagieux, il force ses lippes à s’étirer. Ses mains sont délogées de Sun, mais le contact est toujours là, un peu plus intense cette fois-ci et ils le partagent en même temps. Ses poignets sont emprisonnés mais Noa ne se sent pas vulnérable ni faible, il est juste heureux, le battant en tambour comme à chaque fois que leurs lèvres se retrouvent. Habitude. Il se laisse faire sous les doigts de Sun, puis hoche de la tête. « Autant que je t’aime. » Beaucoup. Plus que tout. Sa confiance lui était offerte, à l’image de son corps au-dessus du sien. Il retrouve ses lèvres qu’il happe avec fougue, la curiosité triomphe doucement de sa timidité. « Je veux être qu’avec toi. »
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
need you now (noa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: NAM-
Sauter vers: