AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 she likes me, she likes me not (ft. hyejin)

avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Mar 8 Aoû - 12:48

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Trois semaines. Beaucoup trop de temps. Trop long. Il a fait l’autruche, purement et simplement, trop déconcerté par les évènements de la dernière fois. Ayant abandonné sa seule paire de chaussures, il a dû en acheter une nouvelle et ses pieds ne s’en portent pas plus mal : il était grand temps qu’il y ait un peu de renouveau au niveau de ses petons. Rien de bien cher ou de marque, il n’a pas exactement les moyens, mais au moins il a pu choisir un truc un peu plus stylish, sous les conseils d’une de ses amies. Puis ils ne se sont pas vus. Enfin, pas de façon excessive : ils se sont échangé des messages, et il lui a apporté de la nourriture lorsqu’il fallait. Mais à chaque fois, il avait pris gare à ne pas rester plus de cinq minutes en son contact et de vite partir comme un voleur. Ce n’était pas vraiment conscient, il n’avait pas pris de décision délibérée de la fuir, et pourtant, c’était dans cette situation qu’il s’était retrouvé tout au long des semaines passées.

Mais maintenant, il se sent idiot. Pire qu’idiot. Et puis il a envie de la voir, elle lui manque, il a envie qu’elle dise ses idioties et qu’il puisse rire à gorge déployée. Il a envie de la sermonner si elle fait des bêtises, avec affection, et il a souvent des souvenirs qui lui reviennent, des quelques minutes passées sur son canapé la dernière fois. Il ne sait même pas si elle en a une idée vague, vu qu’elle s’était carrément évanouie à la fin à cause de la fièvre, mais Wonpil garde les images très fraîches dans son esprit. à chaque fois qu’il était revenue à son contact, il s’était surpris de remarquer qu’il y avait quelque chose de pas exactement clair dans son apparence, elle était plus jolie, à chaque fois, sans raison pourtant logique.

Elle lui avait même envoyé des photos, et lorsqu’il tombait sur l’une d’elles par inadvertance, il ressentait une petite tension au creux de son estomac. Sans vraiment se dire que ça voulait dire quoi que ce soit, il avait posé certaines questions à Lucas et Yujin, avant de se rendre compte de son idiotie à agir comme un adolescent. Il ne sait pas si elle lui plait, mais ce qui est clair dans son esprit, c’est qu’il n’est pas du tout le genre de gars qui pourrait lui plaire, à elle. Et que bientôt, elle lui présentera sûrement un petit ami parfait qui s’occupera bien mieux d’elle que lui n’a jamais pu le faire. Sortir ces idées, bloquer encore plus, se creuser un trou dans la friendzone avec sa propre pelle.

Mais là, il a craqué. “Tu es dans le coin ?? Tu veux manger avec moi ?” Il y a de nombreux petits restaurants de rue, où les employés viennent manger et boire après le travail. Il espère qu’elle dira oui, et y va lui même au cas où : il peut bien se payer de la bonne nourriture, au moins un soir, même si elle ne vient pas. Il s’asseoit au sol, par dessus un coussin, et soupire en observant l’entrée. Il lui a envoyé l’adresse au cas où elle est libre, maintenant il ne peut qu’attendre, et espérer.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noh Hyejin
Occupation : Coursière calembredaine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Télépathie
Niveau : 1
Multicompte : Hyunseok & Taeyeon
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1035-yah-move-move-get-out-of-well-t
Dim 20 Aoû - 20:25

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


L’amer souvenir de son grand-père à la porte de son appartement, tenant dans ses mains son fany pack, ses vêtements et surtout une enveloppe avec l’équivalent d’un mois de salaire avait laissé Hyejin peu froide à l’idée de se relancer dans de nouvelles aventures.  Normalement toujours partante pour faire tout ce qu’on lui suggérait, elle était devenue une vieille folle aux chats, pas de chats, casanière, travaillant d’arrache pied (pour se faire pardonner autant à son grand-père, à son patron qu’à Wonpil).  Vie sociale? Elle ne connaissait plus.  Petits plaisirs de la vie?  Pardon qu’est-ce que c’était?

Elle s’était mis en tête de rembourser chaque centime que Wonpil avait perdu à cause de ses étourderies (et aussi bon, rembourser papy qui lui avait fait la morale de sa vie en lui fourrant dans la main la dite enveloppe, lourde de déception).  Ça avait vaguement bien tombé que Wonpil l’évitait… au fond, elle aussi l’évitait.  Elle voulait le voir, mais dès que son cerveau lui flashait un souvenir de cette fameuse journée, la honte s’emparait d’elle.  Les quelques minutes par-ci par-là qu’ils avaient passée ensemble n’avaient pas été suffisante pour qu’elle soit réellement satisfaite (ou pour se faire des scènes de dramas romantique pour apaiser son coeur amouracher), mais elle devait s’avouer à elle-même: c’était mieux ainsi.

Dans le coin de sa chambre, les chaussures de Wonpil la jugeait nuit et jour.  Même s’ils s’étaient revu quelques fois brièvement, Hyejin n’avait pas eu l’occasion de lui ramener ses vieilles chaussures et… entre-temps, elle avait remarqué que son beau chauffeur s’était munie de nouvelles chaussures (un autre achat qu’elle s’était promis de lui rembourser.)

BREF.  Marchant paresseusement sur la rue, guidon de vélo dans une main, bouteille de soju dans l’autre (goulot de la dite bouteille entre ses lèvres), Hyejin marchait, traînant des pieds, épuisée après un shift de travail de 16h.  Dans sa poche, son téléphone ne cessait de vibrer avec insistance, demander de l’attention qu’elle n’avait absolument pas envie de lui donner… elle et la technologie...

Soupirant - vaguement irrité de devoir lâcher son biberon de soju, la brunette jeta sa bouteille dans la poubelle, se laissa tomber sur la chaîne de trottoire et sortit finalement son portable de son sac…

Pour aussitôt faire une crise cardiaque.
Wonpil.  Wonpil l’invitait à aller manger un bout avec lui.  UN VRAI RENDEZ-VOUS? NON?? Wow… Hyejin on se calme - se sermonna-t’elle mentallement.  Il devait simplement, une fois de plus, s’inquiéter qu’elle saute un repas… ce qui n’était pas faux en fait puisqu’elle n’avait pas mangé depuis un bon moment.

Fourrant son téléphone sans délicatesse dans son sac, elle enfourcha son vélo et en moins de temps qu’il ne fallait pour dire «wasup» elle était devant le restaurant où le brun lui avait donner rendez-vous.

Elle était sale de sa journée de travail, elle était cernée du peu d’heure de sommeil qu’elle avait eu dans les dernière semaine et elle avait les joues rosit par l’effort, mais surtout… à cause de sa bouteille de soju.  Que faire… elle ne lui avait après tout pas dit qu’elle était en chemin, mais elle se sentait soudainement honteuse de se présenter ainsi devant lui.  Pourquoi avait-elle été si spontanée?  Pourquoi n’avait-elle pas réfléchi deux secondes à la situation avant de s’élancer comme une poule sans tête vers Wonpil.

Au travers la vitrine, elle pouvait le voir, beau… propre et parfait…. L’attendait-il?  Ou avait-il lancé cette invitation à toute ses connaissances?  Son regard se baissa sur ses jambes couvertes d’écorchure et d'ecchymose, et sur ses chaussures usées.  Non… elle ne pouvait définitivement pas entrer dans ce restaurant avec l’allure qu’elle avait… elle avait été suffisamment boulet comme ça…  

Mais voilà.  Elle était figée devant la vitrine du restaurant, regardant rêveusement son chauffeur de taxi, combattant à la fois son envie de fuire à toute jambe et celle de lui sauté au coup... qu'elle ait été sale de sa journée... ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Dim 20 Aoû - 20:59

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Il fixe l’entrée avec insistance. Même la serveuse qui passe par là s’arrête à son niveau, « vous attendez votre petite amie? » et dans la confusion et la surprise de cette interaction, il acquiesce avec véhémence, avant de se rendre compte de ce qu’il vient de dire. Zut. Avec un peu de chance, elle oubliera et ne viendra pas les embarrasser plus tard en demandant depuis combien de temps ils sont ensemble, ou quelque chose comme ça : il ne manquerait plus que ça. Wonpil baisse le regard, et finit enfin par essayer de se détendre. C’est vrai, au final, il agit comme un amoureux transi qui attend sa belle pour un premier rendez vous. Il ne devrait pas. Ce n’est pas comme ça entre eux, loin de là. Il ne saurait dire heureusement ou malheureusement, se refuse même d’aborder la question dans un coin de sa tête.

N’empêche qu’il continue d’attendre, et vient regarder l’écran de son téléphone. Aucune réponse. La tristesse vient s’emparer de lui, doucement, peut-être est-elle occupée, ou tout simplement ne veut-elle pas venir. Il garde espoir tout de même, mais la peur monte en lui. Peut-être n’aurait-il pas dû adopter un comportement tel que celui qu’il avait pris les dernières semaines, peut-être que ça l’avait fait fuir, ou alors c’était tout simplement tout ce qui s’était passé la dernière fois, rien de plus.

Il ne sait pas depuis combien de temps il est là, mais ses pieds et ses jambes sont devenues engourdies sous lui. Finalement, devant l’air de certaines personnes qui le regardent comme si on lui avait posé un lapin, il décide de se lever et d’aller prendre un peu l’air. Ses pas sont assez vifs pour sortir de cette salle qui commençait à l’étouffer. L’air frais vient lui frapper le visage, et il ferme les paupières, laissant un souffle s’échapper. Qu’il est idiot. Qu’il est idiot.

Il rouvre les yeux. Voit une silhouette, non loin de là. Cligne les yeux une fois, deux fois, et s’exclame « Hyejin ! ». Il efface la distance qui les sépare. Pendant un instant, il oublie sa gêne des derniers temps, trop heureux de la voir là, devant le restaurant. Pourquoi n’a-t-elle pas répondu à son message ? Quoi que, la connaissant, ça a dû lui échapper aussi vite que le temps fallu pour le lire. « Pourquoi tu n’es pas rentrée ? J’ai cru que... » Il s’arrête.

Le vent vient soulever une de ses mèches de cheveux, et la gêne vient le prendre à nouveau. Emprunt d’une pudeur dont il ne se savait pas propriétaire, le jeune homme esquisse un pas vers l’arrière, avant de se remettre les idées en place. Il n’est pas question qu’il lui donne matière à penser qu’il y a quelque chose qui cloche : sinon, à la prochaine invitation, jamais elle ne viendrait sans crainte le rejoindre. « Entre.. on a une table » dit-il sans détourner le regard de ses yeux. Il ne remarque pas vraiment sa tenue, ou quoi que ce soit qui pourrait clocher. « sauf si tu veux aller autre part. Après tout j’ai proposé ça mais.. enfin… tu es là alors maintenant, je te dis, on peut faire tout ce dont tu as envie » Il sourit, grand, fort, ses yeux se plissent. « Je suis content que tu sois venue » murmure-t-il avant de se pencher pour l’embrasser sur la joue.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noh Hyejin
Occupation : Coursière calembredaine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Télépathie
Niveau : 1
Multicompte : Hyunseok & Taeyeon
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1035-yah-move-move-get-out-of-well-t
Sam 2 Sep - 0:17

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Peut-être que fixer avec intensité la tête de Wonpil n’avait pas été la technique la plus efficace pour ne pas se faire remarquer. A vrai dire, elle ne savait pas si c’est parce qu’il se sentait observer qu’il s’était levé et était sortie du restaurant, ou si c’était simplement parce qu’il en avait plein le beigne d’attendre après une Hyejin qui se battait encore mentalement à savoir si elle rentrait le rejoindre ou pas. Toujours était-il que lorsqu’il se planta à côté d’elle, l’air surpris de la voir là, mais surtout obviously, l’espace d’un instant, l’air particulièrement heureux de la voir planté sur ces deux pieds dedant le restaurant, le coeur d’Hyejin se serra alors que les paroles semblaient s’arrêté du côté de Wonpil. « Entre.. on a une table » lui dit-il si gentiment et si… joyeusement que le coeur d’Hyejin se mis à fondre lentement dans son petit corp couvert de poussière.

La campagnarde se passa une main contre sa nuque visiblement mal à l’aise, mais n’osant - pour une des rares fois - pas vraiment manifester son malaise. Dire à Wonpil qu’elle avait honte de l’allure qu’elle avait à côté de lui… n’était peut-être pas des plus judicieux. Mais bon ÉVIDEMMENT lorsqu’on s’appelait Hyejin, tout ce qu’on pensait était LISIBLE en une fraction de seconde sur son visage et bien vite elle entendit Wonpil ajouter qu’il leur était possible d’allez ailleur et avant qu’il n’eut le temps d’ajouter quoi que ce soit, son cerveau stoppa net. WONPIL ÉTAIT EN TRAIN DE SE PENCHER VERS ELLE. OMO OMO OTOKÉÉ WELP ALERT WHAT… !?!??!?!

Il déposa ses lèvres doucement contre la joue d’Hyejin et celle-ci prit une teinte pourpre. Wonpil venait de lui donner un baisé... SUR LA JOUE CERTES MAIS COMMENT DIABLE NAMI OSAIT-ELLE CROIRE QU’IL ÉTAIT GAY? NON NON!

«Bah euh… j-je… enfin ouais c’est ça.»

Elle avait les yeux brillants et la gueule d’un magicarpe, mais malgré elle, Hyejin se mis à sourire stupidement. Pointant derrière elle un petit restaurant typique - dans ces tentes sur le bord de rue avec les petits bancs en plastique et le manger pas cher mais AU COMBIEN SUCCULENT et sans attendre la réponse de Wonpil l'agrippa par le bras. Soudainement gonflé à bloc et oubliant même à quel point elle était sale et couverte de poussière, d’écorchure et qu’elle devait certainement dégager une odeur de petite fille ayant passé la journée sur un vélo à fendre Busan de long en large, Hyejin entraînant le chauffeur de taxi dans son passage, flottant sur un petit nuage de naïveté et de stupidité qu’elle ne se connaissait pas, brisant inconsciemment la barrière qu’elle avait jusqu’à présent garder avec Wonpil… barrière de pudeur, de gêne, d’affection. (ceci était une très longue phrase.)

S’installant sans délicatesse sur le petit tabouret, la brunette leva un bras, se penchant sur le côté avant de demander gaiement:

«Ajumma! Deux bouteilles de Soju… meeerrciiiii!»

Comment ça… venir manger?? NON NON… c’était bien mieux de ne pas laisser le choix à Wonpil et de casser la glace directement avec de l’alcool. Prennant soudainement conscience de ce qu’elle venait une fois de plus d’imposer au beau brun, elle afficha une mine horrifié et se passa maladroitement une main dans les cheveux:

«Pardon… je t’ai pas vraiment demander ton avis hein...»

PUTAIN HYEJIN QUE T’ES BOULET!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Sam 2 Sep - 13:18

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Un pouvoir qu’il aimerait bien avoir, le petit Pilou, serait celui de pouvoir lire dans les pensées. Pas dans les pensées de tout le monde, bien entendu, il en ressortirait sûrement déprimé sans vouloir plus marcher dans ce monde et rencontrer d’autres personnes, mais celles de Hyejin… Elle reste un mystère total pour lui. ça ne fait que compliquer sa tâche, à trouver comment se comporter avec elle, que penser, que ressentir, ses propres pensées s’emmêlent et il ne sait où donner de la tête. D’habitude, ce n’est pas aussi compliqué avec ses amis, alors pourquoi le rend-elle aussi fou ?? Aucune réponse. Il sait que s’il lui demandait, il n’en aurait pas plus. Wonpil doit ravaler sa frustration, ses envies de lui demander ce qu’elle pense de lui, s’il l’embête, si elle l’aime bien, et plein d’autres questions pour rester calme et serein. Plus que tout, il n’a pas envie de la faire fuir, elle est bien trop volatile pour qu’il puisse risquer cela.

Il s’en voulut bien vite de s’être penché vers sa joue. Tant pis. Il ne le fera plus. Il l’a sentie se tendre des doigts de pied à la tête, et la culpabilité est vite venue le prendre. Bon. Première erreur de la soirée Pilou et tu ne lui parle que depuis DEUX MINUTES A PEINE. Cette soirée risque de partir rapidement en cacahuète si tu ne te reprends pas. Il essaie de se coacher un peu intérieurement, se rendant à peine compte qu’il se faisait traîner jusqu’au restaurant de l’autre côté de la rue. Bon. Au moins, il n’avait rien commandé à l’intérieur… Il a quand même peur de voir la serveuse sortir et venir leur taper dessus en criant qu’on ne part pas comme des voleurs comme ça, mais tant pis. Il ne peut pas non plus lui dire non, hyejin, arrête toi, il en est bien incapable : cette fille en fait à sa tête, et c’est bien ce qu’il trouve absolument charmant chez elle. Lui qui passe tant de temps à prendre en considération beaucoup trop chez les autres, toujours à faire attention jusqu’à en perdre parfois sa spontanéité, il n’en est qu’heureux lorsque quelqu’un d’autre prend les devants.

Il pose ses fesses face à elle, rit de façon gênée à la façon dont elle leur commande de l’alcool comme ça (non, non, ça ne va pas aller). Ses lèvres se reposent, il n’a pas à parler, ni à prendre de décision, Hyejin est aux commandes et ça ne le dérange absolument pas. Lorsqu’elle vient s’excuser, il écarquille les yeux “mais non, ah t’inquiète pas, c’est très bien ici, si je ne voulais pas j’aurais protesté !!” bon, pas sûr, mais il ne veut pas qu’elle se sente mal absolument pour rien. Il voit la mine qui a pris place sur son visage et vient taper des poings sur la table pour lui montrer qu’il est très excité d’être ici. Le soju arrive rapidement et il a un moment d’hésitation. Est-ce qu’il doit lui dire, que l’alcool et lui, c’est pas genre, une histoire d’amour ? Qu’il est bourré vite, et qu’il perd totalement ses moyens, jusqu’à rouler des pelles à une plante dans le coin la majorité du temps (oui.. une plante). Non. Non. il n’a pas le droit de tuer l’ambiance, il ne s’en pardonnerait jamais ! Courage, Wonpil. Souffle. Bois.

Il espère plus que tout ne rien dire d’embarrassant. Aucune… confession qui ne devrait pas sortir de sa bouche. Il ne s’en pardonnerait jamais. Lui même si confus à propos de la façon dont il perçoit Hyejin, il ne pourrait s’en remettre s’il sortait des choses et la faisait fuir à jamais. ARGH pourquoi se prend-il autant la tête à cause d’elle. Elle le rend fou. Et dans sa confusion, sa gêne, son embarras, il boit un peu trop vite. Le retour risque d’arriver vite. Il finit par prendre une pause et vient la fixer. Plisse les yeux. Viens poser son pouce sur sa joue pour effacer une trace de quelque chose de non identifié. Laisse son pouce là, l’enfonce dans sa joue. Ouah. Super, Wonpil, le brain fart quand tu ne sais pas quoi dire. la prochaine fois, hésite de jouer avec le visage des gens, merci. Il finit par reprendre sa main rapidement et s’éclaircit la voix, l’air de rien. “BON Hyejin.” Il vient poser ses coudes sur la table et vient reposer son menton entre ses mains, la fixant sans faillir. “j’ai besoin d’aide. genre, urgemment. et je sais que tu es la personne qu’il me faut.” il souffle. l’alcool monte déjà au cerveau. super. great. “tu me noterais comment, genre… 5, 6 ? comme un garçon qui est un 5 ou un 6 fait pour ne pas se faire d’idée avec une fille qui est…” il monte la main au dessus de sa tête, le plus haut possible “tout là bas ? tu crois que ça sert même à quelque chose de se faire plein d’idées dans sa tête ? comment tu fais, toi, quand tu pense à un garçon genre à toutes les heures de la journée, que même le joli caillou que tu vois par terre en faisant ta balade te fait penser à lui ? tu ferais quoi ? tu lui dirais ? tu lui proposerais un rendez vous ? tu l’embrasserais comme dans les drama ?” il gigote un peu avec un geignement avant de venir poser son visage face contre la table qui les sépare, laissant ses bras à ses côtés comme un mort. “je vais mourir. je le sens. ça vient, ça monte. je vais devenir moine. JE LE FERAIS mais je suis pas beau sans cheveux, et alors là, c’est sûr que je mourrais. jsuis coincé. totalement coincé. aide moi.” il n'y a que lui pour parler d'un sujet qui le concerne autant avec un tel détachement, effacer de son esprit le fait qu'il parle de la personne en face de lui, tant que son prénom n'apparaît pas dans ses pensées. ça serait fait exprès que ça n'en serait pas aussi beau.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noh Hyejin
Occupation : Coursière calembredaine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Télépathie
Niveau : 1
Multicompte : Hyunseok & Taeyeon
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1035-yah-move-move-get-out-of-well-t
Lun 11 Sep - 17:15

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


L’alcool. Une chose dont Hyejin ne se lassait jamais… et dont l’alcool ne se lasserait jamais d’elle. Pourquoi? Parce qu’elle ne savait pas la tenir. Parce qu’elle s’entêtait toujours à boire, pour fêter, pour cacher son malaise, pour se donner du courage, pour le donner l’occasion de pleurer ou… dans ce cas si - pour se donner une bonne raison de fixer naïvement et stupidement l’homme de sa vie en face d’elle. L’alcool avait toujours étrangement été un de ces BFF et… Well, si elle avait dit ça un jour à son papy elle se serait CERTAINEMENT fait donner une sale raflé.

Jusqu’à présent, Jin s’était principalement concentrer sur… sa propre consommation de soju (enfin, elle servait toujours deux verres, mais elle n’avait pas pris conscience que Wonpil le buvait réellement.) et c’est lorsque le pouce de celui-ci vint s’écraser sur sa joue que le cerveau d’Hyejin s’arrêta. Les yeux fixer dans ceux de Wonpil - visiblement absent - elle cligna des paupières à plusieurs reprise sans trop savoir quoi faire. L’embrasser? Le demander en mariage? Faire la même chose? Attendre que ça passe? Le pousser faussement insulter? … well… elle n’était absolument pas insulter, à vrai dire avec la quantité d’alcool qu’elle avait pris, elle aurait plutôt eu envie de lui dire qu’il pouvait bien la nettoyer au complet de son pouce et puis voila… Par chance, elle n’eut pas à se rendre jusque là. Reprenant visiblement ses esprits, le chauffeur de taxi retira son doigt de sa joue et s’accouda sur la table dans une position si adorable qu’Hyejin se mis à sourire malgré elle stupidement.

Damn you soju.

Ce qu’elle n’avait pas prévu par contre, suite à cette prise de position tout à fait adorable, furent les paroles du brun. D’un coup… son coeur tomba dans le fond de son estomac et son sourire se figea sur son visage. Tendant nerveusement la main vers son verre de soju, elle détourna la tête pour en prendre une gorgé.

« J’ai besoin d’aide. genre, urgemment. et je sais que tu es la personne qu’il me faut. Tu me noterais comment, genre… 5, 6 ? Comme un garçon qui est un 5 ou un 6 fait pour ne pas se faire d’idée avec une fille qui est… Tout là bas ? » Naturellement, Hyejin se retourna pour lancer un regard meurtrier à la fille au fond de la tente qui n’avait rien demandé à personne et qui avait été utilisé de manière random… ce que ÉVIDEMMENT Hyejin n’avait pas compris. Visualisant maintenant Wonpil et la tête fille avec un tête de cochon en train de s’embrasser langoureusement sur un pont de Seoul tout en regardant les feux d'artifices. ELLE L’A DÉTESTAIT. « tu crois que ça sert même à quelque chose de se faire plein d’idées dans sa tête ? Comment tu fais, toi, quand tu pense à un garçon genre à toutes les heures de la journée, que même le joli caillou que tu vois par terre en faisant ta balade te fait penser à lui ? tu ferais quoi ? tu lui dirais ? tu lui proposerais un rendez vous ? tu l’embrasserais comme dans les drama ? » La jeune coursière fixait Wonpil avait un air contrit. Pourquoi parlait-il d’une autre fille avec elle? Pourquoi l’avait-il inviter à manger si c’était pour lui briser le coeur? Était-ce encore elle qui avait été stupide, probablement… Elle s’était sûrement fait des idées AS USUAL parce qu’elle ne serait pas elle-même si elle n’avait pas été cette stupidement campagnarde qui se montait des histoires abracadabrante sur des histoires d’amour qu’elle ne pourrait jamais vivre. Seulement… se le faire rappeler par Wonpil était définitivement d’un autre niveau que de se le faire dire par… par exemple: Nami. Vraiment… ça c’était next level. « Je vais mourir. je le sens. ça vient, ça monte. je vais devenir moine. JE LE FERAIS mais je suis pas beau sans cheveux, et alors là, c’est sûr que je mourrais. jsuis coincé. totalement coincé. aide moi.»

Elle ne l’avait évidemment pas couper une seule fois. Trop déçue, trop brisée, elle devait trouver ce qu’elle allait dire. Être franche comme elle savait le faire… lui avouant peut-être OBVIOUSLY par la même occasion comment elle se sentait (après tout, le couvrir de compliment ne serait certainement pas la chose la plus subtil du monde) ou se la jouer méchante… pour couper les idées qu’il aurait pu avoir d’une autre fille qu’elle?

Hyejin soupira. La réponse était si obvious qu’elle en était dégoûter elle-même. Agrippa la bouteille de soju, elle délaissa son petit verre pour en prendre une très… très longue gorgé, tout en reniflant. L’alcool commençait finalement à faire effet, ses doigts picotaient étrangement d’engourdissement, son visage lui brûlait… tout autant que ses yeux. La tête dans la brume, sa main alla agripper celle de Wonpil.

Se retenant de le tirer vers elle pour s’enfuire loin de tout, Hyejin soupira une seconde fois avant finalement de commencer:

«Yaaah Wonpilou, c’est quoi ce speech tout pourri sur toi qui se classe qu’un 5 ou un 6 ?? YAH. Sur ton Wonpil moi. MOI je te mettrais CLAIREMENT 100. Peuh, cette fille elle sait pas la chance qu’elle a que tu l’aime. Si elle te cause problème je vais lui casser la gueule okay. Tu me le diras, je vais me servir de mes poings tu vas voir!!» elle lui tapota la main, son regard évitant celui du brun, trop gênée, trop peur d’être percée à jour. « Et puis, moi, clairement que je ferais une genre de scène de Drama.»

Elle se leva, soudainement pris dans un moment d’inspiration et lança: «AJUMMA ON REVIENT!» Puis elle l'entraîna Wonpil avec elle près de la large fontaine juste derrière la tente et sans crier gare, elle sauta à pied joint dans celle-ci. Lâchant la main du chauffeur de taxi, Hyejin de l’eau jusqu’aux genoux sous les jets d’eaux colorés se mise à rire:

«J’utiliserais cette fontaine.»

Elle leva des bras en riant, faisant signe au beau brun de se joindre à elle - ce qu’il ne ferait probablement pas… wtf a quoi pensait-elle? Elle venait littéralement de se jeter dans une fontaine de ville, en pleine soirée alors que des pietoniers passaient toujours par-ci par-là. Sa tête lui tournait, mais tout ce qu’elle avait envie de faire était de reproduire cette scène de drama qu’elle avait dans sa tête. Eux sous les jet de la fontaine, les lumières les éclairants magiquement, s’embrassant pour la première et certainement la dernière fois… ça ne serait qu’une excuse pour se rapprocher une dernière fois du chauffeur de taxi… ouioui… elle n’allait quand même pas le forcer à arrêter d’aimer cette fille dont il parlait.

Tremper des pieds à la tête, main tendu vers le grand prince que Wonpil était, Hyejin attendait en souriant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Mer 13 Sep - 10:02

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Il se ridiculise. Il parle trop. Et plus précisément, de la fille juste devant lui à la troisième personne alors qu’elle est juste là. Il s’en veut, d’être si lâche, de tenir si mal l’alcool, aussi, qui lui monte pas mal à la tête. Son désespoir atteint des sommets et son corps se fige à l’attente de la réaction de Hyejin. Va-t-elle comprendre ? Lui donner une preuve de son non intérêt total dans sa personne ? Ou au contraire, essayer de le rassurer en pensant qu’il parle de quelqu’un d’autre totalement ? Montrer de la jalousie ? Toutes les possibilités tournent dans sa tête à un rythme impressionnant, sûrement incompréhensible pour tout spectateur. Le silence se prolonge. Il ne sait à quoi s’attendre.

Wonpil entend un soupir, des bruits de déglutition, il fait une petite grimace à ce qu’elle ait besoin de se saouler un peu plus pour répondre à son dilemme. Ah, il n’aurait dû rien dire du tout, quel idiot, et commence à se taper intérieurement.

Une seconde plus tard, il sursaute légèrement, de la pression des doigts de Hyejin contre les siens. S’empêchant de paniquer totalement, il décide de jouer le mec cool qui n’est absolument pas en train de fangirler car la fille la plus parfaite au monde lui tient la main. Allez Wonpil, sois un héros de drama impassible, pas un fragile. Il l’écoute en clignant les yeux comme un bêta (elle lui met 100 ? vraiment ? qu’est-ce que ça veut dire, ça ?) et doit s’empêcher de rire aux menaces qu’elle profère contre cette ennemie imaginaire (qui n’est autre qu’elle même). Elle évite son regard, et le jeune homme se dit qu’il a sûrement dû la gêner avec ses idioties, qu’on ne discute pas de ça avec une fille mais plutôt avec ses amis gars. Il n’en sait rien. Il ne comprend rien chez elle.

Les évènements s’enchaînent et il n’a pas le temps de dire oups (entend vaguement “scène de drama”) qu’on le tire à nouveau. Si c’était une autre personne il pourrait se plaindre, mais il se laisse trainer avec plaisir par la furie sur pattes qu’est Hyejin, jusqu’au bout du monde s’il le faut. Elle saute dans la fontaine. Les lèvres de Wonpil s’entrouvrent et il la fixe, perplexe. Il se reprend une minute plus tard en se rendant compte que Hyejin est TOTALEMENT TREMPÉE et qu’elle allait sûrement retomber malade, avec la chance qu’elle avait. Vite, il se joint à elle, pas tant car il a envie de faire plouf plouf dans l’eau mais plus parce qu’il craint pour sa santé, et tente de la tirer. “Yah, tu vas prendre froid Hyejin !!” Il esquisse une moue mais elle ne semble vouloir bouger. Il finit par abandonner. Lui aussi est trempé, maintenant. Génial.

Il se place face à elle et vient la regarder dans les yeux. “Tu es vraiment quelque chose”. Il soupire d’un désespoir à peine feint et vient toucher les loques de Hyejin qui ressemblent à un pelage de rat mouillé, à présent. “Tu es vraiment la seule personne que je connais capable de se lancer dans des plans pareils” et à cette idée, il se mit à exploser de rire, sans la quitter du regard. Il l’adore. Elle ne cesse de le surprendre, comme une héroïne de série, qui se retrouve entraînée dans de nouvelles péripéties à chaque épisode.

Le jeune homme baisse les yeux vers leurs pieds. “Je crois que je viens de ruiner ma nouvelle paire de chaussures.” dit-il avant de venir les retirer pour les jeter en dehors de la fontaine. Heureusement que la rue où ils sont n’est pas tant fréquentée, car ils feraient un beau spectacle d’eux même. Tant pis : Wonpil est du genre à ne pas se soucier du regard qu’on peut porter sur lui, surtout si ça peut amener un peu de divertissement dans la vie d’un autre. Il revient regarder la jeune femme. “C’est ça, ta scène de drama, dis moi ? Si j’étais avec.. la fille dont j’ai parlé… Est-ce que je prendrais ses joues entre mes mains ?” demande-t-il en accompagnant ses paroles du geste qu’il vient de décrire. Il fait un pas pour être plus proche d’elle, lui adresse un sourire. “Est-ce que je l’embrasserais ?”


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noh Hyejin
Occupation : Coursière calembredaine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Télépathie
Niveau : 1
Multicompte : Hyunseok & Taeyeon
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1035-yah-move-move-get-out-of-well-t
Mer 27 Sep - 21:10

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


L’alcool devait certainement être en train de lui monter à la tête.  Elle était toujours particulièrement plus stupide et plus spontané lorsqu’elle avait bu… vous direz que c’était le cas pour tout le monde, mais Hyejin aimait penser pour elle et pas pour la généralité.  Du coup: Elle avait bu.  Le soju lui avait monté à la tête.  Elle était stupide.  Elle envie de rouler une pelle à Wonpil mais il ne cessait de lui parler de la fille de ces rêves et Jin n’en pouvait plus… ouioui elle voulait l’aider à lui faire vivre la parfaite scène d’amour avec la femme de sa vie… elle ne souhaitait que du bonheur à son chauffeur de taxi… par contre ELLE AURAIT VRAIMENT AIMÉ ÊTRE LA PUTAIN DE FILLE!

Le deux pieds dans la fontaine, ses cheveux dégoulinant d’eau sous les jets d’eau probablement peu propre, ses pieds déposés contre la tonne de petit centime traînant dans la fond du bassin, Hyejin sursauta lorsque Wonpil décida de se joindre à elle… c’était con… elle l’avait invité d’un signe de main à venir se joindre à elle, mais pour être tout à fait honnête, Pilou était tellement sage et parfait que sur le coup elle avait cru avoir à se battre avec lui pour lui faire mettre les deux pieds dans l’eau.

Mais le voilà qui était planté devant elle, ce grand dieu coréen à la tête d’ange.  Le grand garçon de ses rêves, celui qui lui faisait faire des rêves coquins qu’elle n’assumait toujours pas.  Il se tenait là, lui aussi dans l’eau, et la sermonnait gentiment - gentiment était le mot puisqu’après tout maintenant qu’il était avec elle dans le bassin vraiment, il n’était pas mieux placé qu’elle!  Une vague de remord s’empara d’elle lorsqu’il mentionna ses chaussures et son coeur se serra en pensant aux chaussures de Wonpil dormant sagement chez elle… peut-être devrait-elle lui acheter une pair pour se faire pardonner de toujours le mettre dans des situations embarrassante.  Du moins c’est ce à quoi elle était en train de réfléchir lorsque, comme sortie de nulle part, les mains du brun prirent doucement son visage en coupe. “C’est ça, ta scène de drama, dis moi ? Si j’étais avec.. la fille dont j’ai parlé… Est-ce que je prendrais ses joues entre mes mains ?” Son cerveau n’était plus.  RIP Hyejin brain and see you in paradise. “Est-ce que je l’embrasserais ?”

Hyejin?  Qui était Hyejin?  Elle ne savait plus.  Elle ne pouvait plus se concentrer, ses yeux étaient fixés à ceux de Wonpil, elle n’était plus elle-même, elle n’était qu’une tonne d’émotion, d’hormones et d’envie.  Naturellement, ses yeux glissèrent vers les lèvres de Wonpil, les fixant avec émerveillement, sa main se leva et glissa le long du bras de Wonpil, ses mots, ses idées, ses envies coincé au bout de ses lèvres, ses yeux étrangement secs.

Elle n’entendait plus rien, seul le bruit des battements de son coeur raisonnait contre ses tympans.  Était-ce l’alcool, était-ce l’amour.  Ou était-elle, que faisait-elle, là au milieu de la fontaine, sa main contre celle de Wonpil, ses paumes chaudes contre ses joues, son corps semblait vouloir une chose, son coeur lui un autre, d’émotion… ou d’alcool, Hyejin se mis à trembler légèrement, remontant son regard vers celui du chauffeur de taxi, toujours incapable de formuler le moindre mot.

Elle était cramoisie.

Ses jambes étaient molles, si bien qu’elle dut se retenir contre les mains du brun et elle fini finalement, grâce à un effort surhumain à hocher positivement la tête, obnubilé par la présence de Wonpil.

ALERT ALERT SURPLUS D’ÉMOTION.  ALERT HORMONE ATTACK… ALERT ALERT.

Ses genoux n’en purent plus et, sans qu’elle n’ait le temps de réagir, ils flanchèrent sous son poids, entraînant avec elle dans sa chute, Wonpil, alors que les deux s’écrasaient de tout leur long dans le fond du bassin.

L’eau froide les submergeant… ça avait au moins le mérite de remettre les idées en place…

Ou pas dans le cas de Hyejin.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Jeu 28 Sep - 21:47

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Fou. Complètement fou. Aucun autre mot pour décrire le jeune homme à ce moment là. Sûrement son cerveau a cessé de fonctionner, et le reste de son corps a décidé de faire la fête et de le mettre dans une position gênante en tous points. Qu’est-ce qui lui a pris ? Il ne peut maintenant compter que sur Hyejin pour rétablir la situation. Qu’elle le fasse rire, lui dise qu’il est vraiment trop moche, qu’il a trop bu, qu’il arrête de dire n’importe quoi et de faire l’idiot, pour que Wonpil puisse à son tour rire de cette situation décidément bien trop cocasse. Pourtant elle n’en fait rien pour le moment, et le jeune homme peine à comprendre pourquoi il sent les doigts de la jeune femme descendre le long de ses bras. Malgré ses efforts surhumains pour voir ce contact comme quelque chose de plus chaste que chaste, la chair de poule lui monte le long du corps, et il espère que son visage ne trahit vraiment, mais alors vraiment rien.

Hyejin semble avoir eu un court circuit, elle aussi. Il se demande s’il a tout gâché, avec sa “blague” totalement pourrie, avec ses tentatives de parler d’elle à la troisième personne. Il se demande si, encore pire, elle a compris qu’il parlait d’elle, et si le dégoût est en train de prendre part d’elle. Finalement, entre ses grandes mains, la jeune femme acquiesce. Si tu veux faire ton grand moment de drama, Pilou, c’est le moment, penche toi, embrasse la .. Elle te giflera, te traitera d’obsédé, et ne voudra plus jamais te parler. Génial. Il faut trouver un plan de secours.

Heureusement avec Hyejin, il y en a toujours un, offert sur un plateau d’argent. Il n’a même pas le temps de penser à un plan d’action qu’elle se dérobe sous lui. Sans comprendre l’enchaînement des évènements, il tombe dans l’eau, et son corps se fige au contact du liquide tout sauf chauffé. Il va tomber malade. Sûr, certain, positif, dieu. Pas le temps de penser à ça plus d’une demi seconde, pourtant, il s’empresse de chercher Hyejin de ses mains peu assurées, espère qu’il n’a pas touché des parties d’elle qu’il ne fallait pas, ne sait pas, parce qu’il ne voit pas grand chose et est un peu sonné. Il relève le buste de la jeune femme comme il peut, s’assure qu’elle ne s’est pas évanouie.

Wonpil se penche vers son visage, vient toucher sa joue. “ça va ? qu’est-ce qui t’es arrivé ?” lui demande-t-il inquiet. Il a froid. Terriblement froid. Et n’a pas présentement la force de se tirer hors de la fontaine. Seulement, l’idée que Hyejin s’en retrouve à l’hôpital finit par le pousser à agir. Sans lui demander son avis (ça devient une habitude), il passe un bras sous ses genoux et son dos pour la soulever et les sortir du bassin. Il ne fait pas bien plus chaud en dehors de l’eau, puisque leurs vêtements sont encore plus imbibés que sous le jet, et l’inquiétude vient prendre part de lui. Il écarte les mèches de Hyejin de son visage. Se met à rire. “On ne sait jamais où on va atterrir avec toi. Mais je vais te dire où je t’interdis de finir à nouveau: à l’hôpital.” Il soupire et vient tirer sur le haut de Hyejin qui goutte sur le sol “Il faut que tu te changes. J’ai vu un magasin dans le coin pas loin… On te trouvera bien une tenue d’ ahjumma.” Il souffre, de devoir détourner le regard, devant son visage tout à fait divin. On se recentre, Wonpil. On se recentre. “Tu peux te relever?” demande-t-il “ou tu veux que je te porte comme une princesse ? gratuit pour cette fois, je te l’offre, pour rembourser ce date qui a mal tourné” PILOU. ”enfin amical date” Mais oui, creuse toi un trou plus profond dans la friendzone.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noh Hyejin
Occupation : Coursière calembredaine
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Télépathie
Niveau : 1
Multicompte : Hyunseok & Taeyeon
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1035-yah-move-move-get-out-of-well-t
Dim 29 Oct - 15:38

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Elle se détestait.

À 100 mille à l’heure, à 1000 mille à l’heure… à un million de mille à l’heure. COMMENT.  COMMENT ELLE AVAIT PU LAISSER SON CORPS LA TRAHIR COMME IL VENAIT DE LE FAIRE?  La tête submergé par l’eau, elle aurait préférée resté au fond de la fontaine plutôt que de se relever et d’affronter Wonpil encore.  Affronter?  Encore?  Qu’est-ce que qu’elle pensait là… qu’il allait se passer quelque chose entre eux?  Teuh… fallait pas prendre ses rêves pour la réalité ma vieille.  

Évidemment, Wonpil et elle n’avait jamais été sur la même longueur d’onde.  Pas moyen de la laisser mourir de honte en paix, nop, preu wonpil (le chevalier) passa sa main dans son dos pour la relever, l’extirpant de l’eau glacial de la fontaine pour venir lui tapoter les joues. Jouer au cadavre?  Faire la morte tant elle était morte de honte de s’être monté un scénario overly dramatique et PARFAIT dans sa tête alors qu’une fois de plus elle avait fait tout foiré? Dur… c’était dur de résister.  Elle pouvait sentir au travers ses vêtements trempé la chaleur des mains du chauffeur de taxi, de même que contre sa joue et, malgré elle, face au contraste de chaleur, elle frissonna et jugea que de faire le cadavre c’est un big No-No pour aujourd’hui.  Elle en vait assez fait vivre au pauvre Wonpil, elle n’était pas pour ENCORE se faire trainer à l'hôpital (Ô QUE NON HEIN. ELLE AVAIT UN SOUVENIR AMER DE CETTE EXPÉRIENCE, THANKS PAPY.)  Hyejin se remet donc sur ses fesses, toujours à moitié dans l’eau, alors que le beau brun fait son homme idéal, replaçant ses mèches de cheveux, faisant égoutter ses vêtements alors que lui-même n’était pas en reste.  « On ne sait jamais où on va atterrir avec toi. Mais je vais te dire où je t’interdis de finir à nouveau: à l’hôpital.» Elle le regarde soupirer, n’osant pas ouvrir la bouche tant elle n’est qu’une boule de honte (il faut noter qu’elle fait en fait un sacré effort pour ne pas tout simplement se re-laisser tomber dans la fontaine pour se faire submerger par l’eau encore quelques minutes.) «Il faut que tu te changes. J’ai vu un magasin dans le coin pas loin… On te trouvera bien une tenue d’ ahjumma.»

Si elle avait pu, elle se serait mis à danser TT dans la fontaine tant Wonpil lui donnait des émotions.  Se giflant mentalement d’être pire qu’une princesse en détresse, Hyejin agrippa la main que son beau brun lui offrait, ayant décidé que ÇA SUFFISAIT DE S'APITOYER SUR SON SORT VIEILLE HYEJIN MALADROITE RAAAH! Tout en secouant avec véhémence la tête:

«Non hein ça va tu vas pas encore me porter alors que tu dois plutôt vouloir m’écraser dans le fond de la fontaine!»  Elle pointa avec désespoir les souliers du chauffeurs de taxi: «Promis… je vais te payer des nouveaux vêtements… et des nouveaux souliers… et aussi… je vais te ramener tes souliers que je t’ai volé comme… comme une voleuse.» Ahhh… elle avait quand même un don pour babiller.  

Elle avait comme un pro, ignoré le commentaire de Wonpil concernant une date amicale (NON MAIS IL AVAIT FINI DE LUI BRISER SES RÊVES?)  Elle l'agrippa par la main et sortit de la fontaine, Wonpil sur les talons, prête une fois de plus à prendre les rênes du cheval de l’amour. (elle avait certainement dû se cogner la tête dans le fond de la fontaine pour penser à un truc du genre).

Où était donc ce magasin de vêtements…

«Par là?» demanda-t’elle en pointa dans une direction VRAIMENT TOTALEMENT RANDOM avec un large sourire.  L’aventure recommençait et elle serait ponctué du pouishpouish que leur souliers feraient au fil de leur pas.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Won Pil
Occupation : chauffeur de taxi.
Quartier : Busanjin
Situation : célibataire.
Don : amplificateur de sentiments.
Niveau : 1
Multicompte : nam yun soo, jeong na ra, seong taeil
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t840-choi-won-pil-feeling-like-superm
Ven 3 Nov - 19:47

Hyejin & Wonpil

she likes me, she likes me not


Elle attrape sa main. Et il bugue, totalement. Sent les frissons remonter entre ses doigts, glisser sur ses phalanges, remonter le long de son bras pour s’éparpiller autre part. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas normal du tout. Wonpil a beau n’avoir jamais vraiment regardé de drama, il sait précisément qu’à ce moment là, il doit avoir l’air d’une héroïne totalement baba pour le lead masculin. Pourtant, c’est lui l’homme, et il n’y a rien de romantique dans leur situation. Il cligne des yeux, comme un idiot, elle parle mais il n’écoute pas vraiment ce qu’elle dit, pour être tout à fait honnête. Il fait oui de la tête mais son cerveau ne marche plus vraiment. Bien vite, ils sont tous les deux debout, et elle le tire. Ses jambes ont encore du mal à se dire qu’il est temps de se réveiller, elles préfèrent se prélasser au lit, et il reste un pas derrière elle malgré leurs doigts entrelacés. Il est bien, là, il voit ses mèches de cheveux trempées rebondir contre l’arrière de sa joue, peut observer le tracé de ses épaules et sa démarche particulière. Il en aime tout, absolument tout. Quelqu’un d’autre l'appellerait fou, sûrement. Mais il ne l’a jamais nié.

Au bout d’un moment à marcher au hasard dans la rue, il se reprend. “Ah, non, je crois que c’était... “ de l’autre côté. Il fait la grimace et fait un grand pas pour se retrouver à côté d’elle. Puis un autre, pour se mettre face à elle, lui attraper les épaules et la retourner. “Mauvais chemin, on t’a pas appris à pas t’engager dans les rues sans savoir où tu vas ?” Et il pousse son dos pour qu’elle avance devant elle, comme un poids qu’il a du mal à déplacer. Ce n’est pas tant vrai, elle est un poids plume sûrement malgré sa grande taille, puis ça lui est déjà arrivé de devoir porter des vieux totalement bourrés hors de son taxi. Les muscles, il les a fait à la dure. Il la pousse un peu, le long de la rue, avant de soupirer et de revenir à côté d’elle. L’air de rien, il rattrape sa main “J’ai pas de gants, et j’ai froid” marmonne-t-il pour se justifier, tout en levant le regard vers le ciel, l’air de rien. Il y a trop de lumière, on ne voit pas vraiment les étoiles, mais il se plait à les imaginer. Il en oublie un peu leur destination, à la manière de Hyejin un peu plus tôt, et lorsque des lumières semblent refléter au coin de rue, il la tire bien vite vers le magasin.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 
she likes me, she likes me not (ft. hyejin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BEATRIX ☿ silly caucasian girl likes to play with samurai swords
» Nicky & Nathan | Mum likes pussy too, ew!
» She likes the way we kiss in the dark ∞ Circé
» (M) MICHAEL FASSBENDER ➸ Our love likes the light -pris-
» IHM NaHyun • Ft. Ahn HyeJin - HwaSa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE-
Sauter vers: