AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Le coeur est une machinerie complexe ft EunSoo ♥

avatar
Invité
Invité
Dim 23 Juil - 21:53
Le coeur est une machinerie complexe
Ji Soo ♢ Eun Mi

⊱ Because some things never change




+++ Il était bientôt l'heure du rendez-vous, je pressais donc le pas pour arriver à l'heure. Aujourd'hui était un jour particulier. Si mes autres passages ici avaient été couronné de rencontre avec l'élu de mon coeur actuel, je n'avais pas encore osée franchir le pas pour l'ancien. Je savais pertinemment que Ji Soo habitait ici également, mais je ne l'avais pas encore contactée. Je suppose que j'attendais un peu, pour mettre mon coeur en condition. Le fait est que le jeune homme occupait toujours une place privilégiée dans mon coeur, et que je savais pertinemment que lorsqu'il était près e moi, le peu de raison qu'il me restait encore s'envolait aussitôt. Voilà deux ans que nous avions rompus et pourtant la cicatrice de cette rupture était toujours fraîche et douloureuse. Je crois que ma grande sensibilité y est pour beaucoup, de plus, comment oublier son premier amour lorsqu'on a aimé au point où je l'ai fait? Le fait est que l'on n'aurait jamais dû se rencontrer à ce moment-là de nos vies. Mais j'avoue avoir toujours peur, en lui demandant de ses nouvelles, d'apprendre qu'il avait une petite amie. Voir votre ex que vous affectionnez toujours passer à autre chose ça fait mal. Tout ça additionné à fait que j'ai le plus possible repoussé le moment de nos retrouvailles, et pourtant hier j'ai craqué. Après tout, du temps était passé, j'étais adulte maintenant, je savais me contrôler et puis... Il me manquait tout simplement. Je ne me voyait pas plus longtemps allé à Busan sans le voir. Et puis après tout, ce n'était que pour une journée. On allait rire, s'amuser, se remémorer des bons souvenirs. Il faut croire que certaines fois, la vie est légèrement mal faite puisque c'est cette distance qui avait eu raison de notre histoire d'amour. Et le plus ironique, c'est que l'on allait sûrement se croiser plus à partir de maintenant qu'à l'époque où l'on sortait ensemble. Il faut croire que certaines fois, la vie est légèrement mal faite puisque c'est cette distance qui avait eu raison de notre histoire d'amour. Je soupirais un peu en laissant mon esprit vagabonder dans ses sentiments et ses souvenirs qui n'étaient pas forcément des plus joyeux, mais pourtant Ô combien important.

Je regardais attentivement les moindres recoins des deux nouveaux appartements que l'on me présentait. Dans le premier, tout avait l'air convenable, le seul problème était le voisinage même dans l'immeuble. Il s'agissait d'un endroit fréquenté par une majorité de femme d'un certain âge qui n'avait pas l'air ravie qu'une jeune femme vienne s'installer dans l'appartement libéré récemment. Bon Eh bien je suppose qu'il y aurait toujours mieux ailleurs. Nous nous sommes donc dirigés vers le deuxième appartement. Mais là j'avoue que, rien que de l'extérieur, je n'aimais pas du tout le style. Et ce sentiment se poursuivit à l'intérieur pendant la totalité de la visite. En sortant, je me sentais un peu découragée, j'avais la sensation que je ne trouverais jamais l'appartement de mes rêves, celui dans lequelle je me sentirais bien, chez moi. Et, ce sentiment était important pour composer. Comment produire un son convenable dans un environnement où l'on ne se sent pas à l'aise? Ce n'était donc pas possible autrement, je devais trouver l'endroit idéal, et il fallait que je me rende à l'évidence, ce n'était pas pour aujourd'hui. J'abandonnais donc mon agent immobilier pour rejoindre Ji Soo à l'endroit convenu. Je lui avais donné rendez-vous sur un morceau de plage bien définis, un peu plus loin de l'endroit où se trouvait le festival, pour ne pas se retrouver sur une plage trop bondée dans plus. J'arrivais finalement au niveau du lieu convenu et attendais sagement que Ji Soo arrive. J'avais réussi à avoir cinq minutes d'avances. Ca change, en ce moment j'ai toujours une tuile qui fait ue j'arrive en retard. Il faut croire que le destin a voulu se montrer clément en cette belle journée où je retrouvais une personne très importante pour moi. Je profitais de ce temps pour revérifier rapidement le contenue du sac que j'avais emmené avec moi. Mais ça avait l'air bon, toutes les affaires utiles étaient là, serviette, crème solaire, bouteille d'eau gardée au frais, sous-vêtements car oui j'avais eu l'intelligence de mettre mon bikini sous mes vêtements avant de partir. Nickel, il ne restait plus qu'à attendre.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 25 Juil - 23:59

le coeur est une
machinerie complexe
eunsoo

Jisoo s’efforçait de travailler chaque jour quelques temps sur son prochain bouquin. S’il n’écrivait pas tous les jours le manuscrit, il peaufinait le scenario et ses détails. Parce qu’il a toujours été méticuleux Jisoo, et la construction de ses histoires n’échappait pas à règle. Si bien qu’il avait passé une bonne partie de la matinée à améliorer ses notes. Il barrait avec nervosité ce qui ne le semblait pas assez bien et récrivait par-dessous avec une autre couleur. Régulièrement, le brun faisait les cent pas dans le salon une énorme tasse de café fumante à la main. Comme si la caféine l’aidait à y voir plus clair dans son récit tandis que dans le fond ça l’empêchait surtout de tomber de fatigue. L’écrivain avait peu dormi ces derniers jours, comme ça lui arrive plutôt régulièrement, mais il était incapable d’écrire quoi que ce soit s’il n’était pas dans un état de fatigue. L’on dit que les écrivains ont leurs périodes pour écrire et qu’il leur est difficile d’y échapper. Ji soo lui, écrit pendant la nuit. C’est avant de dormir que son cerveau semble s’agiter le plus. C’est pourquoi ces insomnies sont souvent support de compositions ou d’écriture. Parce que c’est dans ces moments-là qu’il est le plus doué. Cette nuit il n’avait rien écrit, mais il lui fallait mettre au point quelques rouages de la machine. Il voit beaucoup plus loin l’écrivain, il sait bien plus de choses qu’il ne veut bien en révéler au public et Jisoo prenait toujours un malin plaisir à cacher tout un tas de détails que le lecteur est bien incapable de saisir à la première lecture. Parce qu’il voit sa saga comme un bon film, de ceux qu’il faut voir plusieurs fois pour en saisir chaque nuance et comprendre des petites choses qui semblent imperceptibles. Sur le rebord de la fenêtre les mégots s’entassaient dans un piteux cendrier. Il a tendance à beaucoup trop fumer lorsqu’il est en création également. Il ne sait pas bien si ça l’aide vraiment à mieux faire, mais en tous cas ça lui permet de se canaliser.

Ji Soo n’avait rien avalé à midi mais il se rendait bien compte qu’il fallait qu’il y aille s’il voulait être à l’heure au rendez-vous d’Eun mi. Peut-être que s’il était resté si concentré sur son univers c’était pour l’empêcher de trop tergiverser à propos de ça. S’il avait fait l’idiot en la provoquant par sms il n’en menait en fait pas large. Même s’il avait dit ça pour rire il avait été un peu surpris qu’elle lui dise qu’il lui manque et encore plus qu’elle avait hâte de le voir. Depuis leur rupture ils ne s’étaient quasiment pas vus et tout était resté virtuel, comme ça l’avait souvent été. Alors Ji soo ne savait plus très bien quoi faire bien qu’il soit tout à fait ravi de pouvoir la revoir. Si leur couple n’avait pas tenu la distance, leur amitié était restée très forte et c’était bien le plus important. Quand Jisoo sortait du taxi non loin de la plage, il s’arrêtait deux minutes au café du coin pour se prendre un café ainsi qu’un smoothie pour Eun mi. S’ils ne se voyaient pas beaucoup, ils ne se connaissaient que trop bien. A peine ses pieds foulaient-ils le sable qu’il percevait  la brune non loin de l’eau. S’approchant doucement, il s’accroupissait derrière elle et lui passait le smoothie par le côté. « Bonjour mademoiselle. Le gouter est servi. » Son regard se plonge dans le sien et ses lèvres s’étirent. « C’est bon de te revoir » Ji soo s’assoit à ses côtés en sirotant doucement son café. « Y’a pas la mer à Seoul hein ? » Jisoo adorait venir ici, même si les tours de la ville s’alignaient derrière son dos, le spectacle de la mer était toujours agréable à voir et il pouvait en oublier la ville. Il se laissait tomber légèrement en arrière pour s’appuyer sur ses coudes, inspirant à plein poumons l’odeur de l’écume. « Comment se sont passés tes visites ? » Il avait tout de même un peu de mal à croire qu’elle allait vraiment venir s’installer ici. Il s’imaginait la voir régulièrement et c’était bien quelque chose dont il n’avait pas l’habitude. Entre eux ça avait toujours été ponctuel et surtout très virtuel. Et c’est sans doute ça qui les a aidé à garder une amitié solide malgré les sentiments qu’ils avaient pu éprouver l’uns pour l’autre. Est-ce qu’il était vraiment légitime de se réjouir de la voir régulièrement? Au final, c’est ce qu’ils avaient toujours voulu non ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coeur est une machinerie complexe ft EunSoo ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: Aloha Summer :: La plage 24 heures :: Jour - 8H à 18H-
Sauter vers: