AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Hello ft. Dak Ho

avatar
Cha Aiden
Âge : 21
Occupation : Vidéaste gaming/urbex & étudiant en art.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire & joueur.
Don : Séduction.
Niveau : 4
Multicompte : Bae Jun Seo & Kang Woo Shin.
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t671-cha-aiden-life-is-not-a-video-ga
Ven 14 Juil - 22:19

The best relationships usually begin unexpectedly ...

La journée touche à sa fin. J’ai passé l’après-midi au festival Aloha Summer avec des amis, c’était sympa. On s’est baigné, on a fait quelques activités, une bonne après-midi entre amis, en somme. Maintenant il est l’heure de rentrer. En réalité, je n’ai pas vraiment de couvre feu, mes parents sont plutôt cool à ce sujet. De toute façon, ils savent très bien que j’adore sortir et me tenir en place, autrement qu’avec un jeu vidéo ou quelques crayons de couleur, ce n’est pas possible. Ma mère m’a demandé de passer à l’épicerie sur le chemin du retour. Elle a besoin de quelques courses pour la semaine. Je fouille mes poches pour m’assurer de ne pas avoir perdu la liste qu’elle m’a donné. J’aurais l’air malin sinon … Je n’aurais plus qu’à l’appeler pour lui demander de m’énumérer tout ce dont elle à besoin. Heureusement, la liste est là, logée au fond de ma poche. En rentrant, il va aussi falloir que je sorte Bailey. Il a déjà eu sa promenade du matin, mais je préfère l’emmener se balader deux fois par jour. C’est mieux pour lui, un chien aussi actif que son maître. Je le prends parfois avec moi quand je sors, mais là ça n’allait pas être très pratique. Puis il y a beaucoup de monde. Le golden retriever ne ferait pas de mal à une mouche, mais tout de même. Passer mon temps à le surveiller m’aurait empêché de profiter. Je l’emmènerai sans doute se promener à la plage un soir, quand le festival sera terminé et qu’il y aura moins de monde. Bailey aime beaucoup l’eau et s’ébrouer à côté de moi aussi, visiblement.

Je reviens de la plage à pied. Marcher ne me dérange pas vraiment, sauf les soirs où j’ai trop bu. C’est difficile de mettre un pied devant l’autre, je rentre souvent en taxi quand c’est comme ça. Enfin, maintenant j’appelle surtout Won Pil. Il m’a demandé de le faire quand j’avais besoin et même si au départ j’étais réticents, j’ai finis par le faire. Je l’aime bien dans le fond, malgré ses élans trop protecteur et sa fâcheuse tendance à me répéter de faire attention à moi. L’épicerie reste ouverte tard, alors je ne suis pas tellement pressé à ce niveau non plus. Tant mieux, je n’aime pas être pressé par le temps. Tous ceux qui me connaissent un minimum vous diront que c’est pour ça que j’ai la mauvaise habitude d’arriver en retard. Je ne fais juste pas attention, ce n’est pas de ma faute. J’envoie un rapide message à ma mère pour lui dire que je suis sur le chemin du retour et que je pense bien à passer par l’épicerie avant de rentrer. Je passe les portes coulissantes, la journée se termine à peine et il semble y avoir du monde. Ce n’est pas bien grave, je prends les quelques articles dont j’ai besoin, je passe à la caisse et je rentre. Je suis d’abord la liste à la lettre, puis je prends deux ou trois petites choses pour moi en extra. Juste pour satisfaire ma gourmandise. Je sais que mon alimentation est loin d’être irréprochable et je le prouve encore, mais je m’en moque. Je n’ai pas à me plaindre niveau poids, ni au niveau de ma santé, alors …

Je passe dans les rayons, un peu perdu dans mes pensées. Je m’arrête un peu plus longtemps devant l’un d’entre eux, ne trouvant pas ce que ma mère m’a demandé de prendre. Je fronce les sourcils, détaillant du regard tout ce qui pourrait y ressembler de près ou de loin. Cependant, quelque chose d’autre me fait détourner le regard. J’ai l’impression que quelqu’un me dévisage et on dirait que j’ai eu une bonne intuition. Je commence à avoir un peu l’habitude, depuis que ma chaîne youtube a prit de l’ampleur, puis il y a mon don aussi. Parfois je m’amuse avec, mais parfois il se déclenche seul, attirant le regard de certaines personnes. Ils n’y peuvent rien, ce don créé une attirance, qu’elle soit amicale, amoureuse, physique, peu importe … Quand quelqu’un s’intéresse à moi, je me demande toujours si mon don y est pour quelque chose. Si c’est physique et sans lendemain, je m’en moque, mais si ça devient plus sérieux … C’est sans doute pour cela que j’ai tendance à fuir les relations qui me demande trop d’implication. Je ne veux pas être blessé s’il s’avérait que ce n’était qu’un mauvais tour de mon don. Il faudrait que j’apprenne à bien le maîtriser, mais c’est compliqué et mes professeurs me disent souvent que ce genre de don est rarement contrôlé à cent pour cent.

- Je peux vous aider ? Demandais-je poliment.

C’est peut-être juste quelqu’un qui m’a reconnu grâce à ma chaîne youtube et qui voudra juste une photo, ça ne me dérange pas le moins du monde ou mon don fait des siennes … Je n’ai aucun moyen de le savoir, surtout qu’il n’affecte pas tout le monde à chaque fois et heureusement, imaginez la galère sinon … J’adresse un sourire à ce jeune homme que je ne connais pas, attendant une réponse de a part. Finalement mon regard se pose sur ce que je cherchais, je me penche pour l’attraper et le déposer dans le panier que j’ai laissé sur le sol, avant de reporter mon attention sur lui, le détaillant du regard. C’est une mauvaise habitude que j’ai aussi, de regarder les autres avec trop d’insistance parfois, même si je n’y vois jamais rien de mal. Tout le monde n’aime pas cela, je le sais.


☆☆☆ Beerus


Dernière édition par Cha Aiden le Mar 18 Juil - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yoo Dak Ho
Âge : 21
Occupation : Etudiant en informatique
Quartier : Busanjin
Situation : Seul
Don : Perception instinctive
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t1014-yoo-dak-ho-a-lost-soul#21667
Mar 18 Juil - 10:31
Dak Ho  
Hello
Cute boy, are you really cute ?

La nuit était tombée depuis un moment sur Haeundae, j'avais encore une fois passer ma soirée au Bexco, les différentes conférences que proposait le lieu m'intéressaient, ou du moins m'aidaient à passer le temps, entendre d'autres personnes parler, déblatérer me permet d'avoir l'impression de réfléchir sur des choses utiles, au moins cela ne me ramène pas aux événements de ces derniers mois. Disons que je considère ça comme une réflexion passive, quelqu'un réfléchi sur un sujet d'ordre psychologique, scientifique ou qu'importe et moi j'en entends son avis ces arguments, mais je ne m'embête pas à mon tour de réfléchir dessus, si j'y commençait mon esprit s'égarerai en pleine réflexion et ferai revenir mes mauvais souvenirs au galop. Je ne supportait vraiment pas que tout cela refasse surface, la perte de mes parents, ma grand-mère, mon cœur brisé. Je m'en sentait toujours coupable, c'est un peu ma faute si tous ces événements ce sont produits mais j'avance, le temps fera son travail, je finirai par arriver à vivre avec cette souffrance, cette culpabilité. Voilà que je m'égare à nouveau dans mes souvenirs. Stop ! Arrête ! Cache, refoule ! ce la vaut mieux pour l'instant. C'est étrange mais dans cet état j'avais toujours l'impression que seul je ne pourrais pas me relever mais dès que l'idée du couple émergeait, tout mon être regardait à nouveau dans le passé. J'essayait constamment de fuir tout ce qui était lié à l'amour. Je fuyais aussi le temple où je passais avant toutes mes journées, j'ai beau en avoir hérité je n'y ai pas remis une fois les pieds depuis le décès de ma grand-mère. Pourtant souvent, machinalement en sortant du Bexco je rentrait au temple et quand cela arrivait à la lumière de mon esprit, un soupir de soulagement mental se faisait ressentir. Comme sauvé d'un accident certain.

La soirée était plutôt agréable d'ailleurs, l'embrun marin et l'odeur des différents stands au bord de mer rendais le festival encore plus beau. Je n'avais toujours pas pris le temps d'y aller, mais étais-ce vraiment nécessaire de le faire ? Je ne pensais pas y aller, à moins que quelqu'un me proposa de l'accompagner. Moins je voyais de monde mieux je me portais. Je ne voulais pas accumuler les relations remplies de charges affectives. j'avais l'impression qu'à un moment ou un autre mes amitiés se briseraient tout simplement, c'était pour ça que je ne voulait pas en accumulées, pour souffrir le moins possible au moment de l'au revoir. Tous ces questionnement me hantaient continuellement et je ne savais pas vraiment comment passer au-dessus, comment continuer à plaire à mon entourage, certes restreint, afin de ne pas les perdre, malgré mon état. C'est pour ça que je m'investissais dans mes études et mon avenir pour pouvoir préparer mon avenir, si l'on peut encore en parler. 

J'avais encore quelques courses à faire avant de rentrer, je profitais de passer dans mon ancien quartier pour me rendre à la supérette du coin. Elle était étonnamment pratique, si vous aviez une envie de chocolat à deux heure du matin vous saviez que vous pourriez aller en chercher là-bas. Je ne me pressais pas dans ma marche. Je ne voulais pas prendre de suite le métro pour rentrer ni un bus pour aller à la supérette. Je voulais prendre mon temps pour une fois, y avait-il quelque chose que je doive éviter ? Qui dis une panne quelconque mais qu'importe je voulais marcher dans ces rues que je connaissais par cœur. non sans souvenirs mais aucun ne m'atteignaient vraiment. Je pensais aux différentes choses que je devais acheter, refaisant ma liste dans la tête, espérant ne rien oublier comme à mon habitude. Cela m'était aussi arrivé de repartir de la boutique en n'ayant acheté aucun des articles pour lesquels je m'étais déplacé à la base, me baladant de produit qui m'attirait dans les rayons à d'autres produits tout aussi attractifs.

J'arrivais donc dans l'épicerie. Allant de produits en produits me remémorant encore la liste, un objet après l'autre. Je l'avais oublié sur la table de mon appartement, et il était certain que j'oublierai quelque chose, pourtant ce n'était pas faute d'essayer de me la remémorer ! Passant dans les différentes artères, puis revenant dans les précédentes pour prendre un paquet de nouilles que j'avais oublié. Sans liste cela faire des achats devenait presque une chasse aux trésors sans aucun indice et un temps illimité pour tous réunir tous les précieux joyaux à découvrir.

Arrivé à la caisse à la fin de ma chasse je me rendus compte que j'avais oublié quelque chose, ce qui était évident venant de moi, je me dirigeait donc vers le rayon que l'on m'avait indiqué pour le récupérer. Quand j'y arrivai je fus surpris de voir une tête que je connaissais. Je n'arrivais par contre pas à me souvenir d'où je le connaissais. Il était plutôt séduisant d'ailleurs. Puis je me souvenu de quelques vidéo que j'avais vu la veille, un YouTuber du nom d'Aiden qui tournait des let's play de plusieurs jeux vidéos mais aussi d'urbex. J'avais reconnu plusieurs lieu de Bussan d'ailleurs dans ces vidéos. Et ce fut au moment où je me rendus compte que mon regard devenait insistant que mon don décida de s'activer et cette voix raisonna à nouveau dans ma tête «lui peut séduire son entourage sans rien avoir à faire en retour» à première vu je fus presque jaloux de ce don. Puis mon anxiété face au gens ayant un don refit surface. Au moins j'avais appris qu'à travers un écran je ne pouvais pas savoir si une personne possédait un don.

C'est au moment où il me demanda s'il pouvait m'aider que je remarquai à nouveau mon regard insistant. Ça voix semblait sincère et ne semblait pas traduire un «part vite, j'en ai marre qu'on me regarde». Je me secouai donc le visage afin de sortir de mes pensées . Il avait repris son attention sur l'article Sunil convoitait avant de me regarder à nouveau. Plongeant à présent son regard dans le mien. Il me regardait avec insistance à son tour. Mais je ne sentais pas de gêne malsaine au contraire, je crois même avoir rougis à cette instant. Je détournai le regard au vu de cette sensation et  trouva miraculeusement ce que je cherchais.

« j'ai trouvé ce que je cherchais. Excusez moi je ne savais pas que vous aviez un don ... »

Ma phrase se perdut, je venais peut-être de lui apprendre quelque chose dont il n'avait pas conscience. Quelque chose qu'il ne pouvait pas assumer.
J'avais l'intention de faire demi-tour et retourner à la caisse. Mon envie de fuir était à nouveau présente. Pour quelle raison ? Il avait un don, cela n'était-il pas assez, de plus ce don était trop dangereux pour moi. Je ne veux plus souffrir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cha Aiden
Âge : 21
Occupation : Vidéaste gaming/urbex & étudiant en art.
Quartier : Gangseo
Situation : Célibataire & joueur.
Don : Séduction.
Niveau : 4
Multicompte : Bae Jun Seo & Kang Woo Shin.
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t671-cha-aiden-life-is-not-a-video-ga
Mer 19 Juil - 7:23

The best relationships usually begin unexpectedly ...

Je sais que les courses que ma mère m’a demandé ne sont pas pour ce soir, alors je prends tout mon temps. Il ne faut pas que je traîne trop non plus, Bailey va m’attendre pour sa deuxième promenade quotidienne. Ce n’est pas bien grave, s’il faut je le sortirai après le dîner. J’aime bien sortir la nuit de temps en temps, ça ne m’effraie pas. Puis c’est plus tranquille, il fait aussi plus frais, c’est agréable quand les températures se font aussi élevées ces temps-ci. Heureusement j’ai bien la liste de courses dans ma poche, j’en aurais oublié la moitié sinon et ma mère m’aurait encore gentiment reproché d’être tête en l’air. Elle le fait tout le temps, un brin d’amusement se fait sentir dans sa fois, chaque fois qu’elle me le dit. Ou quand elle me rappelle que je vais encore être en retard si je ne me dépêche pas. Je crois que ce sont deux de mes plus gros défauts, mes regards constants et être toujours dans la lune. Chacun les siens j’ai envie de dire et il y a bien pire, je pense. Même si je peux comprendre que mes retards puissent en agacer plus d’un. Quand c’est vraiment important j’essaie de faire attention. Vous pouvez demander à Chae Rin et Lucas, récemment j’ai fais des efforts !

J’arrive enfin à l’épicerie déambulant dans les rayons et remplissant le panier de courses au fur et à mesure. Je prends des articles qui n’étaient pas sur la liste aussi. Je sais que ma mère va soupirer, mais qu’elle ne va rien dire. Elle a l’habitude. Il me faut bien des provisions quand je joue jusqu’à tard dans la nuit et que je vais chercher de quoi grignoter. C’est plus pratique d’avoir de quoi faire directement dans le placard de la cuisine, plutôt que de devoir aller à l’épicerie à trois heures du matin. Il y aurait bien quelque chose d’ouvert, mais je n’ai pas toujours le courage. Surtout quand j’ai faim. Même si je pense que Bailey ne serait pas contre une promenade nocturne. Il adore sortir, c’est un peu pour ça que je l’emmène avec moi quand je peux. Je n’ai pas le cœur à le laisser à la maison. Puis comme dit si bien mon père « C’est ton chien, c’est à toi de l’assumer ». Merci papa … En attendant, qu’il ne se plaigne pas, il n’a jamais eu à s’en occuper puisque je le fais très bien. Ma mère prend le relais lorsque je dois m’absenter quelques temps. Comme lorsque je suis parti à Los Angeles pendant quelques jours. Je ne pouvais pas emmener le golden retriever avec moi, du coup il est resté à la maison.

Au détour d’un rayon je sens un regard sur moi. Cela ne me met pas mal à l’aise, j’ai l’habitude, si je puis dire. Entre ma chaîne youtube et mon don, ce n’est pas rare que j’attire les regards. Ça ne me dérange pas vraiment. Je fais avec, ce n’est pas comme si je pouvais y faire grand-chose de toute façon. Surtout avec mon don, je n’ai pas le contrôle dessus. Il pourrait très bien être actif maintenant que je ne m’en rendrais pas compte. C’est le désavantage d’avoir un don quasiment invisible. Enfin, parfois il y a des signes, comme certains regards un peu trop insistants sur ma personne ou quelqu’un qui vient me parler en me témoignant un peu trop d’attention, mais après ce n’est pas une certitude. Cela peut tout aussi bien être dû à la petite notoriété que j’ai acquit sur youtube ou à une attirance tout à fait banale, sans que mon don ne soit venu mettre son nez là-dedans. C’est assez frustrant de ne jamais savoir … C’est en partie pour cela que je n’aime pas trop m’engager dans mes relations. J’ai toujours peur que l’intérêt que l’on me porte ne soit que le fruit de mon don et que cela finisse par s’estomper aussi vite …

Pourtant je ne me montre pas hostile avec ce jeune homme, au contraire. Pourquoi le serais-je ? Je ne m’attendais juste pas à ce qu’il dise une chose pareille … Comment il a su ? Si mon don était visible encore, je ne dis pas, mais là …

- P-pardon ? Comment tu … ?

Troublé, je ne prends même pas la peine de le vouvoyer par politesse. Je n’ai pas grandis en Corée et j’ai parfois un peu de mal avec certaines règles de politesse du pays, tout comme les titres honorifiques que l’on doit donner aux aînés, mais je ne suis pas complètement mal élevé non plus. En Australie aussi la politesse est de mise, il ne faut pas croire. Même s’il est vrai qu’en Corée cet aspect est encore plus important.

- Comment vous savez que j’ai un don ? Demandais-je sans parler trop fort.

On m’a toujours apprit à être prudent avec ce genre de conversation. Je sais que tout le monde ne soutient pas les personnes « spéciales ». Certains sont même carrément contre, mon père m’a raconté certaines histoires en rapport avec son travail. Il est scientifique et il travaille activement pour comprendre le fonctionnement des gênes qui nous apportent ces dons. Il n’est pas contre nous, loin de là, dans la famille de ma mère beaucoup de personnes sont spéciales, moi y compris. Non, mon père travaille aussi à protéger cette partie de la population. Si seulement tout le monde pouvait être aussi bien intentionné.

- On se connaît ? Finis-je par demander.

Il a dit qu’il ne savait pas que j’avais un don, mais j’ai beau chercher son visage ne me dit rien. La seule explication qui me vient c’est qu’il me connaisse via ma chaîne youtube. C’est aussi la moins effrayante … Enfin, je suppose. Le ton de ma voix est toujours amical, malgré ma surprise. Je veux juste comprendre et en aucun cas être hostile envers lui. Je garde le panier de course fermement dans mes mains. Je n’ai pas l’intention de filer et d’aller à la caisse maintenant, il m’a beaucoup trop intrigué et j’aimerais avoir des réponses. Je ne veux pas le brusquer non plus, à première vue il n’a pas l’air à l’aise …

- Vous n’avez pas à vous excuser, ce n’est rien, assurais-je avec un sourire.

Je ne précise pas que j’ai en quelque sorte l’habitude de ce genre de choses. Je ne veux pas qu’il interprète mal mes paroles et qu’il prenne cela pour du narcissisme. Même si dans le fond, on ne se connaît pas et je ne suis pas sûr de le revoir un jour. Son opinion ne devrait pas m’importer grand-chose, et pourtant ...

heart in a bubble :
 


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
 
Hello ft. Dak Ho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: HAEUNDAE :: Temple Haedong Yonggungsa-
Sauter vers: