AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Flashback : Le son d'une rencontre [feat. Han Ji Soo]

avatar
Kim Sun Hi
Âge : 27
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 2
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Ven 14 Juil - 0:01
Ce soir-là, elle avait entendu parler d'un concert, celui d'un groupe dont le nom lui était totalement inconnu. En même temps, elle n'écoute que très peu la musique qui peut passer à la radio. Peut-être parce que c'est beaucoup trop commercial et que ça ne lui ressemble pas. C'est juste de la musique pour vendre de la musique. Au final, il n'y a que très peu d'émotions qui passent. Ce doit être pour ça, qu'elle préfère les groupes peu connus, les chanteurs qui sortent de nulle part et qui sont inconnus pour le reste du monde. Pourquoi devoir toujours écouter les "grands", ce ne sont pas forcément des bons et encore moins des génies. Il y a tellement de groupe K-pop ou simplement des groupes étrangers ou chanteur qui n'ont pas tellement de talents. Tout est étudié pour que ça plaise à un maximum de gens avec un air qui revient en boucle et se retient facilement à tel point qu'on le déteste au début. Mais à force de l'écouter on devient accroc. Ceci n'est pas de la musique, du moins pas d'après Sun Hi. C'est pour cette raison que quand elle a découvert la synthwave, elle est tombée amoureuse de ce genre totalement inconnu du grand public. Rien de mieux que ce style qui sort des sentiers battus, de l'électro inspiré des années 80. C'est en quelque sorte faire du neuf avec du vieux, elle aime se concept, sans pour autant reprendre les chansons, c'est juste de l'inspiration.

Sa collègue lui avait parlé de ce groupe passant en concert le soir même, Doubt. Ayant une place supplémentaire, elle l'a proposé à Sun Hi pour la faire sortir un peu. C'est que ça se voit tant que ça, qu'elle reste le plus souvent chez elle ? La presque aveugle avait hésité, avec le bruit et les gens, elle risque d'être malmené, mais la jeune femme lui assura qu'elle sera là pour l'aider. Sincèrement, elle n'y croyait pas, mais finalement elle accepta, ne serait-ce que pour avoir un peu la paix. Ainsi, elle se retrouva en fin de journée à devoir se changer rapidement pour être embarqué vers un petit bar où avait lieu le concert. C'était dans le centre-ville, son amie l'attendait devant, enfin c'est ce qu'elle avait dit. A la base, elle voulait venir chercher Sun Hi chez elle en voiture, sauf qu'elle refuse de monter dans des véhicules depuis l'accident qui l'a rendu malvoyante dans sa jeunesse. Son GPS lui est d'une grande aide pour se déplacer et la ville n'est plus un terrain inconnu à présent. Arrivée devant, elle avait appelé au téléphone sa collègue pour qu'elle la retrouve. Une fois fait, tout allait se passer à l'intérieur.

Le concert commença à l'heure. Contrairement à ce qu'elle pensait la musique qu'il jouait était mélodieuse. Ses oreilles se régalaient de ce son, bien que ce ne soit pas forcément son style à la base. Les chansons s'enchainaient et elle pouvait entendre les gens très enthousiastes en sentir l'air bouger autour d'elle, indiquant que certains devaient être en train de danser. Pour sa part, elle ne faisait pas ce genre de choses, danser serait dangereux, surtout avec tout ce monde autour d'elle. Elle préféra rester assise avec un verre de bière à la main pour profiter de la musique. Son amie avait disparu au bout d'un moment, laissant seule la pauvre Sun Hi. A la fin du concert, elle attendit un peu, mais personne ne semblait venir et elle avait envie d'aller aux toilettes. La jeune femme se résigna à y aller seule. Sa canne d'aveugle en main, elle fit son possible pour avancer dans une direction tout en étant bousculé par les gens, qui continuait de boire et de danser dans le bar. Personne ne faisait attention à elle, comme toujours, elle devait avoir l'air d'être invisible. Finalement, elle se prit un mauvais coup, quelqu'un la bouscula et elle se retrouva sur le sol, sans sa canne qui avait dû rouler plus loin. Dans le désespoir, elle tenta bien de demander de l'aide, mais le son était trop fort et les gens trop concentrés sur leur danse pour faire attention à une demoiselle étant en détresse sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Ji Soo
Âge : 24
Occupation : écrivain et guitariste compositeur chez les døubt
Quartier : Buk
Situation : célibataire au coeur morcelé
Don : il perçoit tout grâce à une acuité des sens
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t991-ji-soo-night-can-drown-out-the-l
Ven 21 Juil - 11:14

Le son d'une rencontre
jisoo & sunhi

Concrètement, Jisoo jubilait de se trouver là ce soir. Voilà quelques mois qu’ils s’étaient fait une petite place sur la scène du 302 mais décrocher une première partie d’un petit concert c’était tout simplement le jakpot pour le brun. Voilà que se concrétisaient tout doucement ses envies d’en vouloir plus. L’écrivain songe de plus en plus à donner à Doubt de l’envergure. Il a échoué et surtout vite baissé les bras en voyant une bien piètre carrière d’avocat se profiler sous ses yeux. Et pour autant qu’il s’épanouisse réellement dans son rôle d’écrivain, il faut dire que ça ne le comble pas réellement. La musique c’est ce qu’il a dans le sang, c’est une histoire familiale, un héritage qu’il chérit depuis toujours. Peut-être même ce qui lui permet de garder le souvenir de sa mère toujours aussi présent après toutes ces années. S’il s’implique autant dans la musique, c’est surement pour honorer ce que sa mère lui a transmis et chérir son souvenir chaque jour un peu plus. Il y a peu, les doubt ce n’était que de piètres covers. Tout ce qu’il y a de plus frustrant pour un musicien, mais certainement ce qu’il y a de plus enrichissant. Cela étant, le guitariste avait composé suffisamment de chansons pour pouvoir les jouer ce soir. Si bien que ce concert ressemblait réellement à un concert à ses yeux. A leur concert. Où ils pouvaient principalement jouer leurs propres chansons. Ce n’était qu’une première partie, et Jisoo se rendait bien compte qu’il n’était pas chose aisée d’attirer l’attention des gens qui ne sont pas venus ici pour eux. Mais il savait qu’il pouvait compter sur le charisme de leur nouvelle chanteuse. Joy, il l’a connait depuis bien longtemps en fait, et la vie avait voulu les rassembler dans un projet commun. La foule semblait écouter attentivement Joy et Jisoo n’en était que ravi. Lui c’est le gars qui reste un peu en retrait, qui reste plutôt calme tandis qu’il joue et se contente d’observer attentivement son groupe, mais surtout la réaction du public. Les autres membres du groupe ont le charisme nécessaire pour faire vivre leur présence sur scène et il préférait ne pas avoir à jouer de rôle.

Leur partie s’était déroulée sans embuches, il était plutôt ravi de leur prestation et de l’intérêt qu’ils avaient su susciter dans le public. Bien évidemment, il avait pu capter les réactions des uns et des autres, et n’avait reçu que des retours positifs. Quelques commentaires ravis à la fin de leur prestation qui le faisaient doucement sourire. Voilà une mission bien accomplie qu’il se félicitait intérieurement. Ils avaient su capter l’attention de quelques-uns de ces spectateurs et il avait bon espoir qu’ils se manifestent la prochaine fois qu’ils entendent leur nom. Ji Soo était heureux après cette prestation, qui d’avantage que d’habitude avait su le faire vibrer et l’emporter dans cet ailleurs qui n’existe que sur scène. A peine la dernière chanson achevée, les membres saluaient le public et Jisoo déposait sa guitare contre la baffle et s’éclipsait aussitôt, sans s’attarder sur scène. Il attendait quelques instant dans les loges que les autres viennes, le temps de fumer une clope à l’arrière de la salle. Comme à son habitude, il félicitait les membres du groupe pour leur travail et précisait qu’ils feront un point le lendemain, à tête reposée. Après quoi il s’éclipsait tout aussi vite pour venir se camoufler parmi la foule. Bien qu’il reste dans un coin de la salle histoire de passer inaperçu, il trouvait ça plutôt bête de ne pas profiter un peu du spectacle. Cela dit, parmi toutes les informations qu’il pouvait percevoir, son oreille n’avait pas pu passer à côté d’une douce voix qui appelait à l’aide au beau milieu de la foule. Il l’avait cherchée des yeux pendant quelques secondes mais ne voyait rien. Personne ne semblait y faire attention et il pouvait ressentir sa détresse. Il ne parvenait pas par contre à comprendre pourquoi elle ne pouvait se relever.  Mais il se disait qu’elle avait beaucoup de chance que dans tout ce vacarme, lui pouvait l’entendre. Pressé, il s’aventurait parmi la foule, s’aidant de son oreille aiguisée pour retrouver la jeune femme. Le guitariste arrivait  vite à elle et s’empressait de s’accroupir à son niveau. « Tout va bien ? » qu’il lui demande gentiment tout en l’observant. Heureusement elle n’était restée là que quelques secondes avant que son cœur bienveillant ne vole à elle. Il lui tend la main pour l’aider à se relever. Elle ne la saisit pas. Il fronce les sourcils un instant et tente de mieux percevoir la situation  avant de finalement comprendre pourquoi elle semblait si déboussolée. « Je vais vous aider. J’attrape vos mains. » Il lui précise pour qu’elle ne soit pas surprise et l’aide alors à se lever en glissant finalement un bras derrière son dos, faisant barrage de son corps pour qu’elle ne se prenne pas plus de coups. Le guitariste l’emmène à quelques mètres, à l’écart de la foule. « Vous serez mieux ici. Vous êtes blessée ? » C’est bien le pire endroit où l’on peut se retrouver durant un concert, le sol, et il avait peur qu’elle se soit pris un mauvais coup. Ce qui est en fait, très probable étant donné le nombre de gens agités qu’elle avait autour d’elle. D’autant plus qu’il est tout à fait courant de sortir d’un concert avec quelques coups sans même avoir rencontré le sol. « Vous alliez quelque part ? Je peux vous guider. » Il comprenait bien qu’elle ne s’était pas retrouvée au milieu de la foule volontairement, avec plus aucun repère pour se guider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Sun Hi
Âge : 27
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 2
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Ven 21 Juil - 23:50
C'est dans ce genre de moment qu'elle déteste ce qu'elle est, une pauvre aveugle totalement inutile. Il suffit d'une bousculade et la voilà perdue ! Si ceci n'est pas pitoyable ! Sauf que même si elle se relevait, elle aurait bien du mal à savoir où aller. La musique si forte est assez déstabilisante, l'empêchant de repérer certains sons qui pourraient lui indiquer la présence d'une sortie ou quelque chose de ce genre-là. De plus, sans sa canne, il lui est très difficile de se déplacer, elle en a besoin pour être sûre qu'il n'y a pas d'obstacle devant ou qu'elle ne fonce tout simplement pas contre un mur. Tout ça, c'était la faute de son amie. Elle sait très bien que Sun Hi est presque aveugle. Vu le peu de luminosité pour le concert, elle ne voyait rien. Pour le coup, la nuit, elle devient vraiment aveugle, alors que le jour elle peut distinguer un peu la lumière et des couleurs très, très floues. La jeune femme se sentait mal, totalement délaissait et elle avait beau demander de l'aide, personne ne bougeait le petit dos. Si ça continue, elle risque de se faire piétiner. D'ailleurs, un crétin lui marchant sur la cheville ce qui lui arracha un petit cri de douleur. Le mec ne s'arrêta même pas, il continua, surement trop alcoolisé pour se rendre compte qu'il avait marché sur quelque chose de vivant. Les larmes commençaient à lui monter, plus jamais elle ne sortirait avec qui que ce soit. Autant rester cloitré chez elle, même si c'est pour être seule comme toujours, c'est tellement moins risqué.

C'est à croire que ce monde n'est pas encore totalement perdu. Une voix s'adressa à elle, ce qui la fit lever la tête en sa direction. Ceci devait être un homme, il s'inquiétait pour elle. La jeune femme voulait dire que ça allait, mais une larme roulant sur son visage venait de la trahir, quelle ingrate celle-là ! L'inconnu allait l'aider et au fond d'elle-même, elle le remerciait, c'était un peu comme un héros. A croire que toutes les personnes qui lui viennent en aide porterons ce titre, un peu comme Lucas. Elle sentit les mains de son sauveur attraper les siennes et la tirer vers le haut pour l'aider à se relever. Bien qu'elle soit toujours perdue, elle se sentait tout de même plus rassuré. Au final, elle se retrouva presque collé à lui dans cette foule toujours bien trop animé. Le simple fait qu'il la protéger de la sorte lui fit chaud au cœur, c'est tellement rare que quelqu'un soit si gentil avec elle. Sans rechigner, elle le suivi en silence, tout en boitillant un peu, tenant fermement l'un de ses bras pour ne pas le perdre. A présent, ils devaient être un peu à l'écart, il lui semblait ressentir bien moins d'activité autour d'elle, l'air semblait bien moins brassé. "Merci beaucoup de m'avoir aidé !" confit-il enfin tout en adressant un sourire à cet homme, bien que ne soit pas sûr de regarder dans sa direction, le bruit ne l'aidait pas à bien se concentrer. "Je crois que ça va, je me suis juste fait mal à la cheville." Ça s'était la faute du crétin de tout à l'heure, elle espérait que ce n'était rien de grave. Le muscle devait être meurtrie, l'hématome était surement en train de se faire, raison pour laquelle c'est douloureux et l'empêche de bien poser son pied pour s'appuyer dessus. Sun Hi présuma qu'il avait peut-être remarqué son handicap, il avait l'air de vouloir l'aider et même la guider, c'était l'indice qui lui avait mis la puce à l'oreille. "Eh bien, si ça ne vous embête pas, j'aimerais bien trouver les toilettes et après, si vous voulez bien me montrer la sortie de cet endroit, je vous en serais grandement reconnaissante !" C'était un peu dérangeant de devoir lui demander de l’escorter aux toilettes, mais sa vessie était en mode "état d'urgence" et il fallait vraiment qu'elle aille faire pipi. Une fois fait, elle va surement envisager de quitter cet endroit. Hélas, sans sa canne, elle ignore comment elle va faire, d'autant plus que c'est à peine si elle arrive à marcher avec sa cheville endoloris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Ji Soo
Âge : 24
Occupation : écrivain et guitariste compositeur chez les døubt
Quartier : Buk
Situation : célibataire au coeur morcelé
Don : il perçoit tout grâce à une acuité des sens
Niveau : 4
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t991-ji-soo-night-can-drown-out-the-l
Mar 25 Juil - 16:31

Le son d'une rencontre
jisoo & sunhi

Ji soo remarquait bien que personne ne faisait attention à la demoiselle et ça le désolait. Il remerciait son don pour l’avoir entendu avant qu’elle ne se fasse piétinée par la foule. En tant que musicien, Jisoo était aussi amateur de concert, et si celui si était pourtant un petit évènement, il savait mieux que quiconque que ça n’a rien de reposant.  Après avoir compris la condition  de la brune il se doutait que ça l’était encore moins pour elle finalement. S’il pouvait comprendre qu’est-ce qui avait bien pu l’attirer ici, il ne comprenait pas par contre comment avait-elle pu venir seule. Mais cela étant, elle l’était, et lui semblait bien le seul à s’en préoccuper. Le guitariste s’approchait alors d’elle pour lui offrir son aide. Malgré la pénombre il pouvait percevoir cette larme qui coulait sur sa joue et ça le peinait bien plus qu’il ne voudrait bien l’admettre. Elle restait mutique tandis qu’il se saisissait d’elle et la guidait au mieux au travers de la foule. Sa main serrait son bras et il pouvait sentir de ce contact tout l’espoir qu’elle plaçait en lui pour la sortir de là. Tant bien que mal Ji soo l’amenait sur la côté de la salle avant de s’assurer que tout allait bien. Elle finissait alors par lui adresser la parole et le remerciait de l’avoir aidé. Son sourire maladroit l’attendrissait et comme un idiot il lui souriait en retour. Jisoo était tout de même rassuré d’entendre sa voix. Il en était presque venu à penser qu’elle était également muette. « Je vous en prie » Plutôt ravi de voir qu’elle a l’air d’aller mieux et semble bien moins déboussolée mais pas étonné de savoir qu’elle avait dû recevoir un mauvais coup. Ji Soo reste silencieux reprenant ses habitudes de laisser son visage s’exprimer plutôt que sa voix oubliant complètement qu’elle ne peut pas le voir son visage justement. Pourtant il est visiblement navré pour son pied et tout à fait en réflexion sur ce qu’il pouvait bien faire pour lui faciliter la tâche. Pour le moment il se contente de lui proposer de la guider, supposant qu’elle s’était retrouvée au milieu de la foule en tentant de se rendre quelque part. Le brun a bien du mal à réprimer un petit rire lorsqu’elle lui demande de l’amener au toilette si ça ne l’embête pas. Il peut comprendre sa gêne à lui demander ça mais ça la rend plus attendrissante qu’autre chose. « Pas de problème, allons-y » Jisoo se saisit doucement de nouveau de son bras pour la guider pendant les quelques mètres qui les séparent des toilettes. Ils longent au mieux le mur pour éviter de croiser trop de monde jusqu’à la porte en question. « Voilà la porte des dames, je vous attends ici » il posait sa main sur la porte pour qu’elle se rende compte du lieu. Il se voyait mal l’accompagner jusqu’à l’intérieur en tous cas. Il attendrait sagement qu’elle sorte de là. Le brun mettait cependant ce laps de temps à contribution pour balayer la salle du regard, se demandant si la demoiselle n’avait pas perdue une canne dans la foule. Etant donné la façon dont elle semblait déboussolée et les signaux que sa gestuelle lui envoyait, il pouvait comprendre qu’elle ne voyait rien ou en tous cas pas grand-chose. Soit elle était venue avec quelqu’un, soit elle avait au moins une canne ou un chien. Il n’avait  pas noté de présence animale dans la salle, ni même d’odeur sur elle. Ne voyant rien, Jisoo arpentait rapidement la foule en gardant l’oreille tendue vers la porte et tous ses sens en alerte pour percevoir quelque chose. Peu de temps après il entendait quelque chose rouler sur le sol et voyait alors une canne blanche en s’approchant. Il avait donc bien supposé et il n’était pas peu fier de lui rapporter son guide. L’air de rien il revenait devant les toilettes peu de temps avant que la demoiselle n’en ressorte. « J’ai trouvé ça, j’imagine que c’est à vous » Il attrape sa main pour lui glisser alors la canne dedans. Il était maintenant temps pour lui de l’accompagner à la sortie mais si elle boitait déjà toute à l’heure il remarquait déjà que c’était pire. Heureusement que les toilettes n’étaient pas bien grands car elle avait dû avoir du mal à se déplacer toute seule à l’intérieur avec cette cheville. Jisoo réfléchissait quelques secondes avant de finalement penser à une alternative. « Votre cheville commence à gonfler, est-ce que vous voulez vous reposer un instant à l’arrière de la salle ? » Il pouvait facilement l’amener dans la loge, les autres membres du groupe devaient être déjà partis. « J’ai tout mon temps et il serait préférable d’y appliquer un peu de glace avant que vous ne croquiez votre pied en forçant dessus » La porte des loges était à peine là sur leur droite et il n’y avait pas loin à elle. D’ailleurs ça lui ferait du bien à lui aussi de mettre un peu en sourdine le brouahaha du concert car il risquait encore d’avoir une sacrée migraine. « enfin si vous avez encore un peu de confiance à m'accorder » qu’il lâche un peu désabusé se rendant compte que sa proposition peut inquiétante. Encore une fois il oubliait complétement qu’elle ne pouvait pas savoir qu’il était un membre du groupe précédent et qu’il était donc normal qu’il aille en loge et surtout qu’il n’avait rien de malhonnête. . « Sinon je vous appelle un taxi »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Sun Hi
Âge : 27
Occupation : Masseuse
Quartier : Busanjin
Situation : Célibataire
Don : Clairevoyance
Niveau : 2
Multicompte : Hwang Dae Seo & Jang Saren & Lee Je Ha
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t408-kim-sun-hi-peu-a-peu-la-lumiere-
Mar 25 Juil - 21:04
Cette soirée, elle s'en souviendra longtemps, bêtement abandonné par une soit disant amie. Comment est-ce qu'elle peut faire confiance aux gens après ça ? La seule personne qui ne l'aurait jamais laissé tomber de la sorte, c'est Lucas. Pourquoi les autres ne peuvent pas être aussi gentil et attentionné que lui ? Est-ce si difficile ? C'est vrai, elle est un véritable poids, elle ne voit presque plus rien et n'en parlons pas la nuit ! Depuis qu'elle est malvoyante, elle a appris à se débrouiller seule, mais certaines choses de la vie restent difficiles sans assistance. Assister à un concert fait partie de ça. A croire que les simples amis ne sont pas capables de comprendre ça et qu'ils ne doivent pas avoir beaucoup d'empathie pour elle. Tant pis, à l'avenir, elle continuera de compter sur elle-même, oubliant un peu plus le monde extérieur. Par chance, quelqu'un eue la bonté de l'aider et c'est loin de courir les rues. Dans ce bas monde, il reste encore quelques héros.

Sun Hi était obligée de le remercier, elle ne pouvait pas ignorer son brave sauveur. Mais, il allait encore devoir l'aider, car elle devait vraiment aller aux toilettes. C'était une demande gênante, hélas, elle ne savait pas où elle se trouvait ce qui rendait ce qu'elle voulait faire impossible sans une petite aide. Le jeune homme fut compréhensif, il ne se moqua pas et la conduisit jusqu'à la porte. Pour la suite, elle pouvait se débrouiller. Un "Merci" sorti de ses lèvres avant qu'elle n'ouvre la porte et pénètre dans ce lieu qui avait une affreuse odeur. S'aidant du mur, elle boitilla, cherchant un toilette libre, le troisième l'était. Là encore, un gros désavantage de la cécité, c'est de ne pas pouvoir constater l'état de ce lieu. Est-ce que la cuvette était propre ou pas du tout ? Dans ce genre de moment, il ne vaut mieux pas être délicat. La demoiselle avait tout de même une astuce, essuyer en premier lieux la cuvette avec du papier, puis installer du papier tout autour pour s'asseoir dessus et éviter de mauvaise surprise. Après s'être lavé les mains, elle se dirigea vers la sortie qui n'était pas difficile à trouver vu que la musique tambourinait juste derrière.

Après avoir fait du cloche pied jusqu'à la porte, elle retrouva son sauveur qui lui donna quelque chose, sa canne d'aveugle qu'elle avait perdu dans sa chute. Un doux sourire vint illuminer son visage, elle qui pensait ne pas pouvoir la retrouver. "Merci ! Merci beaucoup ! Vous me retirez une épine du pied en l'ayant trouvé. Sans elle je suis perdue !" L'aveugle s'appuya un peu contre le mur pour reposer sa cheville, alors que son mystérieux super héros, lui indiquait qu'elle était en train de gonfler. A ceci, elle grimaça, c'était vraiment sa chance ! Il manquerait que ce soit une entorse ou quelque chose de plus grave. Du coup, l'homme lui proposa de se reposer dans l'arrière salle. Mais quelle arrière salle ? En même temps, elle ne connait pas les lieux, alors elle ne peut pas vraiment savoir. Quoi qu'il en soit l'idée de la glace était bonne, ça permettrait de stopper le gonflement et d'anesthésier un peu la douleur. "Eh bien... heu, c'est que je ne veux vraiment pas vous déranger plus. Vous en avez fait déjà beaucoup." En disant ça, elle était un peu hésitante, voir timide. Elle n'aime pas vraiment avoir l'air faible, mais là elle n'y peut rien, c'est vraiment le cas. Ce jeune homme n'avait pas d'intention malsaine, du moins au ton de sa voix, elle le sentait sincère. Mais, ça reste difficile pour elle d'accorder pleinement sa confiance aux autres, plus encore aux hommes. Sauf qu'il parla de lui appeler un taxi et ça il en était hors de question, sa réaction fut d'ailleurs un peu exagérée. "NON ! PAS UN TAXI !" Sa voix avait pris une intonation beaucoup plus forte, elle ne criait pas, mais c'était autoritaire et à la fois craintif. Tant qu'elle peut éviter de monter dans un véhicule ça lui convient. Son accident l'a traumatisé et elle aimerait éviter une crise d’angoisse en plus ce soir. "Désolé... je ne voulais pas m'emporter. Je veux bien me reposer un peu avec de la glace, si ça peut faire dégonfler ma cheville, j'arriverais peut-être à rentrer à pied chez moi." Cette fois, elle avait repris sa voix normale, plus douce et avec une nuance d'excuse. Ainsi, elle remettait son destin du moment entre les mains de cet homme dont elle ne connait toujours pas le nom.

Une nouvelle porte fut poussée, quand elle fut refermée, la musique sembla s'étouffer derrière et ce regain de silence était fort agréable. Suivant son sauveur, elle boitait toujours et faisait son possible pour ne pas trop s'appuyer sur son pied blessé. "Est-ce que vous travaillez ici ?" demande-t-elle par curiosité, car l'endroit avait l'air vraiment calme et inaccessible au public.
Revenir en haut Aller en bas
 
Flashback : Le son d'une rencontre [feat. Han Ji Soo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: BUSAN :: BUSANJIN-
Sauter vers: