AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Let's build the best sand castle anyone has ever seen ! ft. Je Ha

avatar
Invité
Invité
Mar 15 Aoû - 14:34

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je Ha est vraiment modeste. Même si dans un certain sens il n’a pas tort, chaque métier à sa difficulté. Cela dit certains métiers me semblent encore plus compliqués que d’autres. Je me dis que de mon côté je n’ai pas eu à faire de longue et fatigantes études pour en être là aujourd’hui, mais en contrepartie j’ai dû m’entraîner de longues heures pendant des années. Je patine depuis que je suis tout petit et j’ai commencé les compétitions assez tôt également. Je n’ai pas eu à faire d’études, mais ce n’est pas pour autant que tout a été facile.

- Je comprends … J’ai dû quitter la Corée pendant un certain temps aussi pour mes entraînements. Tu viens d’où déjà ? Je ne sais pas si tu me l’as déjà dit.

Enfin ça Je Ha le sait, je suis parti m’entraîner pendant un an au Québec quand j’avais seize ans. Au départ ça me faisait peur de partir si loin et pourtant, j’ai adoré l’année que j’ai passé là-bas. J’ai rencontré Rosalee et pleins d’autres personnes avec lesquelles je suis toujours en contact. J’aimerais beaucoup y retourner un jour. Je sais que Je Ha aussi a dû partir à l’étranger pour ses études, en France et aux États-Unis si je ne dis pas de bêtises. Je sais qu’il est coréen initialement, enfin je crois … Maintenant que j’y pense je ne sais pas s’il me l’a déjà précisé. Il pourra tout simplement me préciser de quel coin de la Corée il est originaire.

- C’est gentil de ta part, je suis sûr qu’elle appréciera et que vous passerez une bonne soirée.

C’est tout ce que je lui souhaite en tout cas. C’est finalement à noter tour de commander notre glace et je passe en premier, puisque j’ai déjà fait mon choix. Une fois que nous avons tous les deux nos glaces nous laissons la place aux autres.

- J’ai pris mangue, citron et pastèque, je préfère les glaces aux fruits, et non, ça ne me dérange pas qu’on marche.

Je me dirige vers la plage, pour être près de l’eau, la marée commence à monter puisque l’après-midi est bientôt terminée. Une vague vient s’écraser sur mes pieds, mais comme je tiens mes chaussures dans mon autre main, ce n’est pas bien gênant. Je regarde l’horizon quelques instants.

- Le couché de soleil doit vraiment être joli ici … J’aimerais bien revenir avec Na Hee, laissais-je échapper.

C’est un peu trop romantique pour que je puisse trouver une excuse, non ? Pourtant, c’est vrai. J’aimerais emmener Na Hee voir le couché de soleil sur la plage. Je n’oserai sans doute jamais le lui proposer. Je l’ai déjà invité à dîner plusieurs fois, mais entre amis ça passe. Si je lui propose cela elle va définitivement comprendre la véritable nature de mes sentiments et je ne veux pas prendre ce risque. Je ne veux pas qu’elle s’éloigne de moi si elle ne partage pas ce que je ressens.

- Enfin, ça peut être sympa de venir se promener à la plage … essayais-je de me rattraper, mais je ne suis pas convaincu que je réussi à arranger les choses.

Une autre vague vient s’écraser sur mes pieds, mouillant un peu mon pantalon au passage, tant pis, ça sèchera. Je mange ma glace en silence n’osant plus rien ajouter.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Mar 15 Aoû - 21:11
Si seulement Je Ha aurait pu prévoir que parler des métiers devrait lui faire parler de ses origines, il aurait certainement esquivé le sujet. Mais là, c'était trop tard ! Woo Shin voulait simplement savoir d'où il venait, sauf qu'il ne se sentait pas prêt de dire ouverte "hey, je viens de Corée du Nord !" Non, vraiment ça ne pouvait pas le faire. De lui-même, il a honte de son pays, de cette politique communiste et autoritaire qui impose au peuple d'obéir au doigt et à l'œil. En parler, avouer ses racines c'est compliqué. Alors, comme toujours, il va s'en tirer avec une courbette, une réponse vague en espérant que ça soit suffisant. "Oh je viens d'un petit village au Nord du pays. Rien de bien intéressant et ce n'est pas là-bas que j'aurais pu devenir un grand médecin. Je suis bien mieux ici, à Busan, au moins il y a beaucoup de travail." Au moins, il n'a pas donné de nom de ville, mais à l'avenir, il faudrait qu'il se renseigner pour pouvoir donner un nom si quelqu'un lui pose plus de questions. Pour l'heure, il espère que sa réponse ne suscitera pas plus d'intérêt de la part de son ami. Peut-être qu'il n'a rien contre les Nord-Coréen et encore moins contre ceux qui ont fui leur pays. Mais dans le doute, c'est bien plus sûr de cacher ses origines. Parler de la soirée qu'il devra passer avec sa collègue est aussi un bon moyen d'assurer qu'il ne reviendra pas sur ses origines. Visiblement, ça à l'air de marcher, puisqu'il souhaite une bonne soirée d'avance.

Une fois leur glace en main, le docteur s'intéressa aux saveurs que son ami avait pris, s'était totalement fruité. Le parfum pastèque était d'ailleurs assez intriguant, ça devait avoir un gout bizarre, non ? De base, Je Ha n'est pas du tout un grand fan de ce fruit. C'est en direction de l'eau qu'il se dirige, pour marcher les pieds dans le sable humide et profiter des vagues qui viennent les mouiller des temps à autre. C'est vraiment une belle journée, il n'aurait pas pu espérer mieux pour ce concours et passer du temps avec Woo Shin. Tout en marchant, son comparse parla du coucher de soleil, qui devait être joli, en même temps, y a-t-il un lieu où ce dernier n'est pas magnifique ? D'après Je Ha, c'est surement le seul astre qui peut être en beauté à peu près partout. Son attention fut attirée par "Na Hee", qui est-ce ? Une amie ? Un sourcil interrogateur se leva et finalement, il voulait poser la question, en toute innocence, ne se faisant pas particulièrement de film, ce n'est pas son genre de toute façon. "Na Hee ? Qui est-ce ?" Cette demoiselle pourrait être sa sœur, une cousine, une tante... enfin n'importe qui comptant à ses yeux. Peut-être qu'il aurait pu associer son prénom et le coucher de soleil et romantisme, mais sur le coup non. Totalement innocent, il n'imagina rien de tout ça. "Tu sais, si tu veux voir le coucher de soleil, on pourrait rester manger dans l'un des restaurants ? On a plein de coupon, autant en profiter, non ? Et tu peux même appeler ton amie si tu veux ?" Le chirurgien est comme ça, le cœur sur la main, prêt à tout pour rendre heureux ses amis. Alors si la présence de cette fille et voir le coucher du soleil peut faire de cette journée, une merveilleuse journée, pourquoi pas ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 17 Aoû - 12:17

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je Ha est un ami, alors pour moi c’est tout naturel de m’intéresser à lui, de vouloir apprendre à le connaître. Je pense ma question totalement innocente, je ne pensais pas que cela allait le mettre mal à l’aise et je ne le remarque pas vraiment à vrai dire. Sa réponse me contente, je n’ai aucune raison de remettre sa parole en doute.

- J’imagine, Busan doit être plus animée et plus grande que ta ville d’origine. Je n’ai pas été trop dépaysé en venant ici, puisque je suis né et j’ai grandis à Séoul.

Bien sûr que Séoul est aussi une grande ville très dynamique, puisque c’est la capitale sud-coréenne. C’est plutôt quand je vais à la campagne que ça me change beaucoup. Quand je n’avais pas encore mon permis de conduire, ne pas pouvoir me déplacer comme je voulais avait tendance à m’agacer et j’aime bien que ça bouge autour de moi. Même si les paysages de campagne sont parfois très beaux et que l’environnement est reposant, je crois que je suis conditionné pour vivre en ville.

Nous nous dirigeons vers la mer tout en dégustant nos glaces et en discutant de tout et rien. La soirée que Je Ha va passer avec de ses collègues, le coucher de soleil … La conversation aurait pu rester banale, mais j’ai laissé échapper le prénom de Na Hee. Ce n’est pas la première fois aujourd’hui et j’espère que Je Ha ne va pas faire le rapprochement. Pourtant il me pose une question. Elle est tout à fait innocente, il me demande juste qui est Na Hee. Est-ce qu’il se doute de quelque chose, mais il essaie d’être subtil pour ne pas me gêner ? Dans tous les cas, je sens mes joues rougir et mes mains se refroidir, tandis que mon cœur s’accélère légèrement. Fichu don qui se déclenche au fil de mes émotions, il faut vraiment que j’apprenne à mieux le contrôler.

- Hm … Une amie, commençais-je complément. Une amie que je connais depuis pas mal de temps et avec qui je m’entends très bien.

Une amie de laquelle je suis tombé amoureux aussi, pourrait-on ajouter. Il remarquera sans doute mes joues qui ont viré au rouge. Je mange ma glace sans rien ajouter de plus, ça m’apprendra à ne pas faire attention à ce que je dis. Ou peut-être que je devrais lui en parler ? Il pourrait me donner son avis … Je sais qu’amour et amitié ne font pas toujours bon ménage et je ne veux pas perdre Na Hee. Je tiens bien trop à elle.

- On peut rester ce soir avec plaisir, mais Na Hee travaille aujourd’hui, je ne pense pas qu’elle pourra venir.

Je le sais puisque je lui ai parlé par message ce matin et elle m’a dit qu’elle passait la journée au Bleu, son café situé dans un quartier de Busan. J’aurais bien aimé qu’elle puisse venir ce soir. Je l’ai vu il n’y a pas longtemps et pourtant, elle me manque quand je ne la vois pas. Je me mordille la lèvre. Chaque fois que je me dis que je ne devrais pas entretenir ces sentiments, j’ai l’impression de tomber encore plus amoureux.

- Dis hyung, côté cœur tu as des histoires croustillantes à raconter ? demandais-je amusé pour essayer de me changer les idées et aussi pour introduire le sujet, si je lui parle de ce que Na Hee signifie vraiment à mes yeux.

J’espère simplement ne pas me montrer trop indiscret en abordant ce sujet. Mon ton est plutôt léger et s’il ne veut rien dire, je n’insisterais pas. C’est sa vie privée après tout et je respecte totalement cela.

- Enfin, je ne veux pas me montrer indiscret, c'est juste que ... Si tu ne veux pas répondre, ne te sens pas obligé, je n'aurais pas dû poser cette question.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Ven 18 Aoû - 1:01
Par chance, Woo Shin n'insista pas sur les origines de Je Ha, il se contenta de sa réponse et du fait qu'il vient de la campagne du Nord du pays. En soit, il y a du vrai dans sa réponse, il vient bien du Nord, mais du pays voisin, sauf que Pyongyang est loin d'être une petite ville étant donné que c'est la capitale Nord-Coréenne. Mais, il n'en parlera pas, il ne veut pas parler de ce pays sans âme où chaque habitant n'est qu'un simple esclave devant vouer obéissance au gouvernement pour ne pas avoir peur de mourir. "Avant d'arriver ici, j'ai passé une longue année à New York. Alors, je peux te dire que Busan est bien calme à côté de tout ça." Séoul pourrait peut-être avoir la même ambiance que New York, mais il n'y a jamais mis les pieds, donc il l'ignore et se contente de Busan pour le moment.

Tout en marchant au bord de l'eau, son ami parla d'une fille et il voulut simplement savoir qui s'était. Une simple amie d'après la réponse de Woo Shin et il n'avait aucune raison de ne pas le croire. Ceci devait même être sa meilleure amie s'il la connait depuis si longtemps. Lui, ne peut pas se vanter d'avoir ce type d'amitié. Arrivé ici il y a un peu plus de six mois, il n'a que des nouvelles connaissances dans son répertoire. Naturellement, il est impossible pour lui d'avoir le moindre contact avec les personnes qu'il a connue dans son pays natal. Depuis le temps, il s'y est fait, c'est la vie, c'est comme ça et par chance, même en partant ailleurs, on arrive toujours à se faire de nouveaux amis.

Concernant l'idée de rester manger, il était pour, mais n'était pas certain que son amie Na Hee puisse les rejoindre, car elle travaillait. Le chirurgien se sentit désolé, mais peut-être qu'elle ne finit pas trop tard et qu'ils pourraient l'attendre, c'est une possibilité aussi, non ? "Tu devrais quand même lui proposer, des fois qu'elle puisse se libérer où qu'elle ne termine pas trop tard, rien ne nous empêche de l'attendre. Et puis, je serais enchanté de connaitre ton amie." Ceci pourrait lui permettre d'élargir son cercle de connaissance qui n'est pour le moment pas encore très grand. Et puis si ça peut faire plaisir en plus de ça à Woo Shin de voir la demoiselle débarquer, ça ne peut être que meilleur !

Continuant de marcher, le jeune homme voulu parler d'histoire de cœur. C'était une drôle de question, mais il n'était pas opposé à parler de ça. Disons juste que sa vie sentimentale n'a rien de bien passionnant. D'ailleurs les études qu'il fait son si prenante, qu'il n'a jamais vraiment prit le temps d'entretenir une vraie relation avec une fille. "Oh non t'inquiète, ça ne me dérange pas de parler de ça. le rassure-t-il avec son sourire bienveillant. "Mais, je doute avoir des histoires croustillantes ! Les hôpitaux ont beau être comme dans la série américaine Grey's Anatomie, je n'ai pas vraiment le temps de penser à tout ce qui est sentiment. Je veux d'abord terminer ma résidence et peut-être qu'une fois que je serais titulaire, je pourrais prendre le temps de me poser et de rencontrer une jolie fille qui voudra bien m'aimer !" Le truc, c'est qu'il ne sait pas encore qu'avec Myeong Hee quelque chose va naître entre eux. Disons que pour le moment, il veut s'excuser, mais quelque chose de différent de l'amitié se développera petit à petit et ça bien avant la fin de ses études. "J'espère que ta vie sentimentale est plus palpitante que la mienne !" s'amuse-t-il à dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 18 Aoû - 9:37

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je ne remets pas la parole de Je Ha en cause, je ne vois pas pourquoi je l’aurais fait, alors je ne pose pas plus de questions. J’acquiesce d’un léger signe de tête. C’est vrai Séoul et New-York pourraient avoir des similitudes. Deux grandes villes en constantes activités, des villes qui ne dorment jamais. Busan est bien moins animée que la capitale, mais c’est tout de même une ville bien vivante. Ou peut-être que c’est parce que je n’arrête jamais de mon côté, je me déplace souvent pour mes compétitions, il m’arrive régulièrement de monter sur Séoul pour voir ma famille aussi, en Chine pour voir mon père ou au Japon puisque ma mère a toute sa famille là-bas.

- C’est vrai. Je suis déjà allé à New-York même si c’était pour un cours séjour. J’ai passé un an à Montréal pour m’entraîner et j’ai eu l’occasion de descendre sur New-York à ce moment-là, pendant quelques jours.

Je me souviens j’étais accompagné de Rosalee et Kevin, ainsi que leurs parents comme nous n’étions pas encore majeurs et que Rosalee était très jeune. Je garde un bon souvenir de ce séjour, on s’est beaucoup amusé. J’étais stressé à l’idée de partir à l’étranger quand j’ai dû partir pour Montréal, mais rencontrer Rosalee et Kevin m’a beaucoup rassuré. Ils ont des origines coréennes aussi, je les ai d’ailleurs retrouvés à Busan, le monde est vraiment petit.

Je Ha se montre curieux à propos de Na Hee, mais c’est de ma faute. C’est moi qui en parle depuis tout à l’heure. Je ne devrais pas si je ne veux pas qu’il me pose trop de questions, mais c’est plus fort que moi. Puis je commence à me dire, que je pourrais peut-être lui en parler ? Même si je ne veux pas l’embêter avec tout … Il s’en moque peut-être complètement.

- Oui pourquoi pas, je vais lui envoyer un message tout à l’heure.

Pour le moment avec ma glace ce n’est pas très pratique et je n’ai pas envie de faire tomber mon téléphone dans les vagues d’eau salées qui s’échouent à côté de nous. La conversation prend une tournure que je n’attendais pas, mais je suis encore le seul à blâmer. C’est surtout Je Ha qui doit être surpris. J’espère au moins que ça ne le dérangera pas et qu’il ne me trouvera pas trop indiscret. Je n’aurais vraiment pas dû lui demander cela … Au moins il m’assure que ça ne le dérange pas. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres lorsqu’il m’explique sa situation.

- Tu as bien raison chaque chose en son temps, tu termines ta résidence quand ?

Je sais que Je Ha a déjà vingt-neuf ans, mais que malgré cela il est toujours en plein dans ses études. Il faut dire que les études de chirurgiens sont longues. C’est tout le contraire de moi qui ait arrêté mes études après le lycée pour me consacrer à mon sport. J’ai repris des études de littérature il y a seulement quelques mois et encore, ce sont des études par correspondance, je n’ai pas besoin de me déplacer à l’université. C’est plus simple de faire coïncider mes études et mes compétitions, de cette façon.

- Si tomber amoureux d’une amie c’est palpitant, on peut dire ça comme ça, lançais-je avec un léger rire moqueur.

Je ne pensais pas le lui dire comme ça, mais maintenant c’est fait. Je ne sais pas quoi ajouter de plus. Est-ce que j’oserai toujours inviter Na Hee ce soir, même quand Je Ha saura que je parle d’elle ? Je sais qu’il n’irait pas lui dire, mais tout de même …

- Si j’avais pu l’éviter, j’aurais préféré, soupirais-je.

Je continue de déguster ma glace sans rien ajouter de plus. Je connais Na Hee depuis presque trois ans maintenant, quand je suis arrivé à Busan en fait. Depuis quelques mois, ma vision de notre amitié a changé. Ou plutôt, ce que je ressens pour Na Hee a changé, ce n’est plus qu’une simple amitié et je ne veux surtout pas que cela nous éloigne. Je ne prétends pas que je serais capable de rester auprès de Na Hee pour le bien notre amitié en sachant que je suis amoureux d’elle, mais je n’ai clairement pas envie de la perdre et ça rend tout un peu compliqué.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Sam 19 Aoû - 23:55

Son interlocuteur pouvait clairement savoir de quoi qu'il parlait vu qu'il était aussi allé à New York. Ainsi, il sait comment est la grosse pomme, cette ville ne dormant jamais et c'est bien le cas de le dire. Toujours en effervescence, de nuit ou de jour, il y a toujours des choses à faire, des gens à rencontrer. Bref, le calme est un mot qui n'existe pas. Tout le contraire de Busan qui devient un endroit paisible la nuit et sincèrement, il aime ça. Au moins, c'est comme s'il y avait deux mondes différents qui se côtoyaient sans même le savoir. "Je suis content de n'avoir pratiquement aucune blessure par balle à traiter ici ! Busan est un endroit où on se sent bien plus en sécurité que New York !" C'était la vérité, aux USA, il avait presque tous les jours au moins un blessé par balle devant être soigné et vu que la plupart des temps les coups de feu sont tirés au niveau thoracique, c'était donc à lui de s'occuper de ce genre de cas au vu de sa spécialité. C'est pour ça que Busan est un soulagement, la ville à l'air bien plus sûre.

Peut-être que Woo Shin écoutera sa proposition et contactera son amie pour lui proposer de venir manger avec eux, en espérant qu'elle puisse se libérer. Mais ça, il verra plus tard si ça sera le cas ou pas. La conversation passa donc aux histoires de cœur qui du côté du chirurgien n'ont rien de passionnante. Malheureusement, ça risque d'être comme ça encore un moment. A la question de son ami, il se mit à réfléchir pour voir combien d'année de résidence il lui reste avant de pouvoir être enfin titulaire et donc officiellement un vrai chirurgien et non un pseudo étudiant qui doit faire encore ses preuves. C'est sa troisième année... donc après celle-là, il lui en restera encore deux. "On dirait bien que je vais devoir laisser de côté les histoires de cœur pendant encore bien deux ans !" C'est presque désespérant d'avoir aussi peu de vie, mais c'est un choix qu'il a fait. Je Ha n'a jamais oublié ses motivations et les encouragements de sa mère qui voulait qu'il ait une vie meilleure loin de son pays natal. C'est ce qu'il fait aujourd'hui, il y travaille tous les jours pour avoir la vie dont elle rêvait pour lui. Il sait qu'elle doit être fière de lui. Et puis, ce n'est pas comme s'il était à plaindre, de toute manière, il ne s'est jamais vraiment concentré sur les sentiments amoureux. Son objectif premier c'est son diplôme, sa réussite, sa vie personnelle et sentimentale sont donc au second plan pour le moment.

Naturellement, il retourna la question principale envers Woo Shin qui avoua être amoureux d'une amie. Oh ! En voilà une nouvelle. Au départ, il ne fit pas le rapprochement avec Na Hee, mais au bout de quelques secondes, cette idée devint aussi clair qu'elle pouvait l'être. "Cette amie en question... c'est Na Hee ?" demande-t-il en sachant qu'il y a une possibilité que ce ne soit pas elle aussi. Par contre, il n'était pas d'accord sur la suite, le fait qu'il aurait préféré que ceci n'arrive jamais. Si une chose et sur dans ce monde, c'est qu'on ne peut pas tout contrôler, encore moins c'est sentiment. D'ailleurs, il ne devrait pas les maudire, pas aussi vite en tout cas. "Sauf qu'on ne peut pas éviter ce genre de choses. Tu ne devrais pas dire ça. Au moins, tu sais que tu es une personne avec un cœur, capable d'aimer et de ressentir tout un tas de choses. Dans ce monde, il y a des gens qui n'en sont pas capables et qui à la place préfère tous nous détruire. Tu es humain, tu devrais en être heureux. Peut-être que pour le moment tu ne sais pas comment gérer ça. Mais un jour où l'autre, tu verras, ça te rendra heureux, plus heureux que tu ne peux l'imaginer !" Ce qu'il venait de dire pouvait paraître bizarre, mais sans le vouloir, il avait parlé de l'abruti sans cœur à la tête de son pays natal, comment pourrait-il avoir un cœur en tyrannisant les gens de la sorte ? En brisant des familles et de vies ? Au moins, quelqu'un capable d'aimer ne fera pas ça, c'est certain. "Je pense que tu devrais lui en parler !" dit-il simplement. Se montrer honnête envers ceux qu'on aime c'est ce qu'il y a le plus d'important. Alors qu'il lui avoue ses sentiments. Quoi qu'il arrive, si c'est vraiment son amie et qu'elle tient à lui, même si elle ne ressent pas la même chose, elle devrait pouvoir rester proche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 23 Aoû - 8:15

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je ne suis pas resté suffisamment longtemps à New-York pour ressentir cette insécurité et je dois dire, que j’étais tellement ravi de ce voyage que je n’y pensais pas vraiment. Je ne suis resté que quelques jours alors je voulais surtout profiter, ramener le plus de souvenirs possible à mon retour en Corée. On dirait que l’image de New-York projetée par les films et les séries, n’est pas si erronée. J’imagine qu’il doit avoir l’habitude puisque c’est son métier, mais même si je ne suis pas spécialement sensible à la vue du sang, je ne pense pas que je serais des plus à l’aise. En vérité, les seuls moments où j’ai pu voir des scènes vraiment sanglantes c’était dans des films d’horreur, donc de la fiction. Je doute qu’en réalité ça fasse le même effet. La conversation dérive vers nos histoires de cœur. Je ne sais pas si j’ai bien fais d’aborder ce sujet. Je sais bien que les études de médecin sont longues et difficiles, j’espère sincèrement que dans deux ans, Je Ha pourra vraiment être un chirurgien. Je n’ai jamais été fait pour les études très longues, alors même si une carrière en tant que vétérinaire m’aurait plu, je ne pense pas que j’aurais eu les capacités ou la patience de les mener à bien.

Je finis par avouer mes sentiments pour une amie. Il s’agit de Na Hee et même si je ne l’ai pas précisé, Je Ha fait rapidement le rapprochement. J’acquiesce d’un signe de tête. Je me doute qu’il essaie de me rassurer et cela me tire un léger sourire. J’aurais tout de même préféré tomber amoureux de quelqu’un d’autre. Je ne veux pas risquer de perdre Na Hee. Enfin, je dis cela, mais si mon cœur avait choisis une autre personne, j’aurais sans doute eu du mal à l’avouer aussi. Il y a toujours cette légère peur de se faire repousser. Pourtant ce n’est pas comme si j’étais novice avec ce sentiment, j’ai déjà été en couple plusieurs fois, j’ai déjà fait le premier pas, que ce soit avec un garçon ou une fille. Pourtant, avec Na Hee je me retrouve comme un adolescent effrayé par les premiers sentiments amoureux qu’il ressent. On pense souvent que ce genre de choses deviennent plus facile avec le temps, mais visiblement non.

- J’ai juste peur que mes sentiments ne soient pas réciproques et que ça finisse par nous éloigner …

Je ne dis pas que Na Hee s’éloignerait forcément de moi, si elle ne partageait pas mes sentiments. C’est peut-être moi qui ne supporterais pas d’être relégué au plan de simple ami. Même si je respecterai sa décision et ses sentiments, ça fait toujours mal. Surtout si dans le futur je dois la voir au bras d’un autre. D’ici là, j’aurais peut-être oublié tout cela et je serais passé à autre chose, mais pour le moment c’est douloureux d’y penser.

- C’est ce que je me dis parfois, mais je finis toujours par reculer. J’ai l’impression de redevenir un adolescent, c’est un peu idiot, avouais-je un léger rire moqueur.

Na Hee est spéciale … Sans parler de son mutisme, je la trouve particulièrement sensible, douce, créative … Elle m’étonnera toujours quand je vois ce qu’elle est capable de créer pour la décoration du Bleu.

- Je n’avais encore parlé de cela à personne, pourtant ça fait plusieurs mois que j’ai remarqué ce changement. Mes sentiments ne sont clairement plus seulement amicaux. Au départ je ne voulais pas l’admettre, mais comme tu dis ce n’est pas comme si on pouvait le choisir ou décider de tout oublier du jour au lendemain.

Je continue de manger ma glace pour éviter qu’elle ne fonde, même si je doute que cela arrive vu à quel point mes mains sont devenues froides. J’ai toujours les mains plus froides que la normal à cause de mon don, mais quand il se déclenche vraiment c’est encore pire. Je laisse mes pensées dériver vers Na Hee quelques instants.

- Je suis venu ici avec elle, mais j’avais bien trop peur de gâcher la journée pour lui en parler. Je dois l’inviter à manger chez moi, je pourrais le faire à ce moment, mais j’ai peur qu’elle se sente piégée ou je ne sais quoi, je devrais peut-être juste l’inviter à sortir pour lui en parler …

Je soupire et tourne mon regard vers la mer. Je me sens nerveux et j’ai l’impression que mon don en profite pour faire des siennes. J’essaie de ne contrôler, mais j’ai encore du mal par moment. Chaque fois que je ressens une émotion un peu trop forte je sens de tous petits glaçons se former sous la paume de ma main. Heureusement que cela n’a jamais été plus que cela … Comment suis-je censé expliquer que je peux créer de la glace grâce à un don. Je sais que tout le monde n’est pas pour ce genre de particularité, alors en général je reste discret.

- Désolé, je réfléchis trop … Je ne devrais pas, mais c’est plus fort que moi.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Jeu 24 Aoû - 23:57
Parler d'amour, voilà une chose assez inhabituelle pour Je Ha, sa vie sentimentale est comme qui dirait assez triste. Il n'a pas de petite amie auprès de qui il peut sortir et être heureux. En fait, si on devrait lui attribuer une compagne, ça serait la chirurgie. Le jeune homme passe clairement son temps à l'hôpital dans les blocs opératoires, alors on peut dire qu'il est presque marié à son métier. Mais c'est ce qui arrive quand on choisit la médecine, il faut faire des sacrifices et il a sacrifié beaucoup : son pays natal, mais ce n'est pas une grande perte, le plus dur fut de sacrifier sa famille, sa pauvre mère étant restée en Corée du Nord, car elle ne pouvait pas partir. Lui avait un bon prétexte, les études et de très bonnes notes pour faire partie des rares élus pouvant étudier à l'étranger. A présent, il est un traitre pour son pays, jamais il ne remettra les pieds là-bas. Tout ce qu'il espère c'est que sa mère n'ait pas été maltraité par sa faute. Hélas, jamais il ne pourra le savoir. C'est mieux de l'imaginer vivre en paix, du moins autant qu'on peut le vivre sous cette dictature. Sans même s'en rendre compte, en pensant à sa mère et son passé, la chaleur émanant de sa main avait augmenté. Ceci arrive de temps en temps, soit une chaleur extrême ou bien l'inverse avec un froid glacial. Du coup, sa glace se mit à fondre rapidement et il se retrouva avec les mains toutes collantes. En voyant son cône, il fit une grimace, tant pis pour la glace ! Le jeune homme n'eut d'autre choix que de boire ce qui avait fondu dans le cornet avant de s'attaquer à ce dernier.

Parlant des sentiments de Woo Shin, qui lui avait l'air d'avoir clairement une vie sentimentale bien plus intéressante que notre Chirurgien, il avait peur que la fille dont il est amoureux puisse ne pas l'aimer. C'est toujours le risque en amour. On n’est jamais sûr de rien et l'unique moyen de le savoir c'est de se lancer. "Sauf que si tu ne dis rien, tu ne pourras jamais savoir si elle ressent la même chose ! Hélas, c'est un risque à courir." Si elle ne l'aime pas et qu'elle n'est pas idiote, peut-être qu'elle ne s'éloignera pas de lui. Au début, elle l'évitera surement un peu, mais avec le temps, leur ancienne amitié peut surement revenir, juste le temps qu'il passe à autre chose. Je Ha comprenait que ce soit difficile de déclarer sa flamme, ce n'est évident pour personne, mais tout garder pour soi ce n'est pas mieux. Et si jamais un autre lui piquait la fille de ses rêves, tout ça parce qu'il a trop hésité ? Il serait surement dégoûté. "N'attend pas trop quand même, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver." Le docteur ne veut pas lui faire peur, juste essayer de lui faire prendre conscience de la réalité.

Woo Shin lui expliqua ce qu'il pensait, le fait qu'il avait hésité à lui dire une fois et qu'il ne voulait pas qu'elle se sente piégé. C'est quelqu'un de vraiment bienveillant, il doute qu'elle puisse se sentir prise à piège s'il avoue ses sentiments. Que ce soit dans un restaurant, chez lui ou à l'extérieur, le lieu n'a surement pas d'importance vis à vis de cette impression. "Oui, tu réfléchis vraiment trop. Contente toi juste de lui parler avec ton cœur et tu verras bien ce qu'il se passera. Tu as la chance d'avoir la personne que tu aimes près de toi, ne tarde pas à lui dire, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver dans la vie." De nouveau, il pensa à sa mère, s'il le pourrait, il aimerait lui dire à quel point il l'aime. Aujourd'hui, il voudrait la remercier pour tout ce qu'elle a fait pour lui, pour les sacrifices et les efforts pour que leur famille parvienne à survivre malgré l'arrestation de son père. "Et puis... mignon comme tu es, je vois pas comment une fille pourrait te résister !" dit-il pour le taquiner et détendre l’atmosphère, histoire qu'il soit moins stressé par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 28 Aoû - 9:59

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je ne suis pas spécialement gêné de parler de mes sentiments pour Na Hee à Je Ha. Cela me rappelle juste que ce ne sera peut-être jamais réciproque et que je prendrais le risque de perdre une amie. Elle est adorable et je ne pense pas qu’elle me rejetterait pour de simple sentiment, mais inconsciemment ou non, j’imagine qu’on change toujours un petit peu lorsqu’on sait qu’un ami a plus que des sentiments amicaux, non ? Ne serait-ce que pour essayer de ne pas lui donner de faux espoir ou dans l’espoir de ne pas le blesser. Puis, sans parler de Na Hee, je ne sais pas comment je réagirai de mon côté … Je ne veux pas perdre Na Hee, mais ça ne fait jamais du bien de se faire recaler. Ça m’est déjà arrivé, comme à beaucoup de monde j’imagine. Sauf qu’avec Na Hee, j’ai l’impression que c’est encore plus spécial.

- Tu veux un mouchoir pour t’essuyer les mains ? Proposais-je à Je Ha en voyant que sa glace est presque entièrement fondue.

J’imagine qu’avoir les mains plus froides que la normale quasiment en permanence, ça aide dans ce genre de situation. Bien que je doute que ce soit très utile et pas toujours super agréable quand je suis en contact avec quelqu’un.$

- Tu as raison … Je n’ai jamais été autant hésitant à l’idée d’avouer mes sentiments pour quelqu’un … Sauf peut-être, la première fois que ça m’est arrivé, comme tout le monde j’imagine.

Un léger sourire se dessine sur mes lèvres, alors que mes pensées se tournent vers Mio. Je suis sorti avec elle durant l’adolescence, notre histoire a tout de même durée quelques temps, mais j’ai décidé de suivre mon rêve et elle m’a encouragé. Je suis parti à Montréal pendant un an. On ne se voyait déjà que lors de mes séjours au Japon, alors quand je suis parti à l’autre bout du monde … Notre relation n’a pas tenu. Même si pendant quelques temps je ne l’ai pas revu, aujourd’hui nous sommes toujours des amis proches, une certaine complicité ne s’est pas perdue entre nous, même s’il n’y a plus aucun sentiment amoureux. Qui sait … Avec Na Hee le scénario pourrait être le même si jamais elle ne m’aimait pas en retour. Notre amitié pourrait malgré tout survivre … Je l’espère, bien que je sache que sur le coup, ce sera compliqué à encaisser.

- J’y ai déjà pensé, ça me ferait mal de la voir avec un autre et … Je ne veux pas non plus qu’elle tombe sur n’importe qui.

Quelqu’un qui pourrait profiter de sa gentillesse ou de na naïveté, qui sait. Na Hee est assez grande pour se défendre seule, je n’en doute pas, mais les beaux parleurs manipulateurs savent souvent très bien s’y prendre et je refuse que quelqu’un lui brise le cœur.

- Cela fait quelques temps que je dois l’inviter à dîner chez moi, mais j’étais parti en compétition et maintenant elle est pas mal occupée, elle tient un café dans le centre-ville et avec la période estivale, il y a toujours du monde, mais dès qu’elle pourra … Je pense que je l’inviterai et … Je lui parlerai.

Du moins, je vais essayer. Ce n’est jamais facile de déclarer sa flamme, mais il faut bien se lancer à un moment. Qui sait, je passe peut-être à côté de quelque chose.

- Merci d’essayer de me rassurer, lançais en souriant suite à sa petite remarque. Na Hee est très jolie aussi … Attends, je crois que j’ai une photo …

Je sors mon téléphone et je vais regarder dans les photos. J’en trouve une qui date justement du jour où nous sommes venus au festival ensemble. C’était après avoir confectionné nos couronnes de fleurs, Na Hee porte celle que j’ai faite et moi la sienne. Je tourne mon portable vers Je Ha.

- C’est elle …

Après, j’en profiterai aussi pour envoyer un message à Na Hee et savoir si elle est disponible ce soir …
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Ven 1 Sep - 0:21

Vous imaginez, Je Ha en Docteur de l'amour ? On est d'accord, ça sonne assez mal ! Mais, il fait son possible pour essayer de donner des conseils malgré son manque d’expérience dans le domaine. Des petites amies... non c'était plutôt des fréquentations qu'il a eues, rien de bien sérieux, rien qui ne durait très longtemps à cause de son emploi du temps trop chargé. Du coup, ça ne marchait jamais, chose qui ne le dérange pas, vu qu'il tient à tout prix réussir à devenir un chirurgien titulaire, ne serait-ce que pour sa mère et son père, même s'ils ne pourront jamais le savoir. Dans la vie, il faut savoir où se trouve les priorités, lui elles sont là, dans son boulot. Après, il pourra s'occuper de sa vie sentimentale, s'il trouve la force et le courage de sortir avec quelqu'un. Car ici, il y a toujours se risque d'être rejeté. C'est un Nord-Coréen et il ne pourra pas cacher ce détail toute sa vie à celle qu'il aimerait. Quand il était à l'étranger, ça avait moins d'importance, les gens s'en fichent. Mais là, en Coréen du Sud, l'histoire des deux pays est bien trop forte et récente.

Le jeune homme accepta le mouchoir proposé par Woo Shin pour s'essuyer sa main. Dommage pour la glace, il n'aura pas pu la déguster comme il voulait. C'est l'un des problèmes de son pouvoir qui réagit de manière différente, soit il chauffe, soit il gèle les choses. Je Ha ne comprend pas et n'a jamais parlé à personne de ce "don" qui l'a d'ailleurs fait fuir New York.

Parlant de Na Hee, il ne pouvait que l'encourager à lui avouer ses sentiments malgré les risques. C'est trop bête de passer à côté des gens qu'on peut aimer. L'amour c'est un peu comme un jeu, il faut avoir le courage de parier, soit on gagne, soit on perd. Mais quoi qu'il arrive, il n'y a qu'en jouant qu'on obtient un résultat. A force d'attendre, il risque de donner la chance à un autre et ça serait vraiment dommage. "Je crois en toi ! Tu arriveras à lui parler de tes sentiments j'en suis certain !" L'encourager, c'est tout ce qu'il peut faire. Et puis, il ne voit pas pourquoi la jeune femme ne pourrait pas l'aimer. C'est un garçon gentil et attachant. S'il connait la demoiselle depuis longtemps, il a surement des chances. Maintenant qu'il a un supporter, il va peut-être faire avancer les choses, il faut l'espérer.

Woo Shin remercia Je Ha, mais il n'y avait vraiment pas de quoi, il ne fait que son devoir d'ami. Puis, après, il lui montra une photo de la demoiselle en question sur son téléphone. Oh, il va pouvoir mettre un visage sur son prénom. Effectivement, elle était très jolie, ceci le fit sourire, c'est qu'il a bon goût le petit. En plus de ça, ils iraient drôlement bien ensemble, mais il ne le dira pas pour ne pas le mettre mal à l'aise. "C'est qu'elle est sacrement mignonne ! Je comprends pourquoi tu es amoureux d'elle." Le chirurgien lui redonna son téléphone afin qu'il puisse envoyer le message à la demoiselle, des fois qu'elle soit dispo un peu plus tard pour manger avec eux. Ça pourrait être chouette de la rencontrer. Mais attention, il sera sage comme une image, il n'évoquera pas le sujet. "Ça pourrait être sympa si elle est dispo... Peut-être que je devrais proposer ce fameux repas à Myeong Hee aussi, je ne sais pas si elle travaille aujourd'hui. J'imagine que si ce n'est pas un tête à tête elle ne m'en voudra pas !?" A la base, il voulait faire ça pour se faire pardonner pour l'avoir prise pour une interne alors qu'elle est titulaire. S'il y a des amis, ça ne devrait pas être trop dérangeant et ça pourrait éviter de ne parler que boulot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 4 Sep - 12:08

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je ne m’attendais pas à confier mes sentiments pour Na Hee au détour d’une conversation de cette façon. Au final, ça m’est venu plutôt naturellement. Je me sens comme soulagé d’en avoir parlé. Je crois que je garde cela pour moi depuis trop longtemps. J’ai déjà été en couple, ce n’est absolument pas la premières fois que je tombe amoureux. Pourtant, cette fois j’ai l’impression d’être ramené à mes quatorze, quinze ans, quand je vivais ma première histoire d’amour. Ironiquement, ma première petite-amie était aussi une amie. Une de mes amies d’enfance plus précisément et je la vois toujours aujourd’hui. Il n’y a plus de sentiment entre nous, juste de l’affection, une complicité, je crois que je considère Mio comme ma meilleure amie. Elle est une des personnes qui me connait le mieux. Je lui cache beaucoup de chose et pourtant, je ne lui ai pas encore parlé de Na Hee. Elle verra sans doute que quelque me tracasse la prochaine fois que nous nous verrons de toute façon, c’est presque une certitude.

Je vois bien que Je Ha rencontre quelque problème avec sa glace et je lui propose un mouchoir, sortant un paquer de ma poche. Je le range et je continue de manger ma glace, ne voulant pas en avoir plein les mains. Même si avec mon don qui me donne les mains si froides, il y a peu de chance que ça arrive. Je Ha essaie de m’encourager à avouer mes sentiments. C’est gentil de sa part et ça me donne un peu de courage. Je n’ai pas envie de perdre Na Hee, mais je n’ai pas non plus envie de la voir au bras d’un autre. Qui sait … J’ai peut-être ma chance. Il faut juste que je trouve le bon moment pour le faire. Je ne veux pas faire n’importe quoi, ni la mettre mal à l’aise ou que sais-je encore.

- Je te dirais quand j’aurais enfin eu le courage de lui parler, dis-je avec un sourire.

En espérant qu’une bonne nouvelle suive. Une partie de moi, ne peut pas s’empêcher d’espérer qu’il se passe quelque chose entre elle et moi. D’un autre côté, je ne veux pas me faire de faux espoir si jamais ce n’était pas réciproque. Je sais que ce serait d’autant plus difficile à encaisser. Je montre une photo de Na Hee à Je Ha, un léger sourire flottant sur mes lèvres, lorsque je me remémore la journée où la photo a été prise. Je lui réponds par un simple sourire.

- J’espère qu’elle pourra venir, tu apprendras à la connaître.

Il verra que Na Hee a une personnalité tout aussi jolie. Par contre … J’imagine que si Na Hee vient manger avec nous ce soir, il y a quelque chose qu’il doit savoir pour éviter tout malaise ou malentendu sur le coup. Le mutisme de Na Hee ne m’a jamais dérangé, bien qu’au départ j’avais toujours peur de faire ou dire une bêtise. Maintenant je m’y suis fait et j’essaie même d’apprendre le langage des signes pour que la communication soit plus facile. Je reprends mon téléphone pour laisser un message à Na Hee, avant de le remettre dans ma poche.

- Je viens de lui envoyer un message, j’attends sa réponse. Ça pourrait être sympa, oui ! Si elle est disponible, si c’est une collègue à toi, j’imagine qu’elle doit être assez prise elle aussi.

Je termine ma glace et prends un mouchoir pour m’essuyer les mains, avant de le remettre dans ma poche. Je jetterai tout ça quand on passera près d’une poubelle.

- Par contre … Si Na Hee vient, j’imagine qu’il y a quelque chose que tu dois savoir …

J’espère que Na Hee ne m’en voudra pas de lui avoir dit, je veux surtout éviter un certain malaise au départ et commencer la soirée le mieux possible, si jamais elle venait à nous rejoindre.

- Hm … Na Hee ne parle pas. Je veux dire ... Depuis sa naissance, elle est muette, expliquais-je.

J’imagine que Je Ha sera surpris. J’ai souvent remarqué que c’était le cas. C’est vrai qu’on s’attend rarement à ce genre de chose. Moi-même, la première fois que j’ai rencontré Na Hee, j’ai été pris de court, mais au final une belle amitié s’est créé. Je n’ai jamais fait de différence et je prends tout de même beaucoup de plaisir à échanger avec elle, apprendre à la connaître … Elle est spéciale sous bien des aspects et c’est bien pour cela que je suis tombé amoureux d’elle.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Lun 4 Sep - 22:48
Le chirurgien ne pouvait rien faire de plus que d'encourager le jeune homme. Tout le reste est entre ses mains, c'est à lui de voir s'il se décide où non à avouer ce qu'il ressent à la demoiselle qui fait battre son coeur. Ce n'est pas forcément une décision facile, mais il devra en prendre une. Quoi qu'il en soit, il le tiendra au courant, heureusement. Après avoir apprit ça, un peu qu'il voudra des nouvelles. Après, il se voit mal le harceler pour qu'il lui donne dise si oui où non il l'a fait. C'est mieux si ça vient naturellement de lui, comme une bonne nouvelle qu'on annonce à quelqu'un. Alors, que la force soit avec toi !" C'est l'une des rares références cinématographiques qu'il connait. Il avait vite appris que Star Wars était culte et qu'il était obligatoire de connaitre la saga pour survivre dans ce monde et ne pas passer pour un inculte. Bon, ce n'est pas avec ce film uniquement qu'il ne passer pas pour un inculte. Cela ne fait que quelques années qu'il a quitté la Corée du Nord et les lourdes restrictions du pays. Quand il a un peu de temps libre, il aime prendre le temps de regarder un film ou une série, mais il y en a tellement et il a tellement peu de temps libre que c'est pas facile de parfaire sa culture cinéma. Néanmoins, vu la situation, il sait que c'est le genre de réplique qui colle parfaitement. Enfin, il espère que Woo Shin ne se mettra pas à parler film après ça, parce qu'il risque d'être un grand ignorant. Et comment pourra-t-il expliquer qu'il ne connait pas grand-chose ? Les études ça peut tous justifier !

Son ami avait envoyé le message à Na Hee, il ne reste qu'à attendre sa réponse à présent. Au moins, c'est une bonne chose qu'il ait proposé à la demoiselle de venir. Ceci lui fait grandement plaisir, d'ailleurs si elle vient, il est presque sûr que le jeune homme sera le plus heureux de tous. Quant à Myeong Hee, il ignore si elle est de garde, c'est difficile de se libérer quand on fait un boulot dans la médecine, mais si elle peut ça pourrait lui permettre d'apprendre à la connaitre tout en se faisant pardonner pour sa maladroite erreur (bien qu'elle soit déjà pardonnée depuis longtemps). Woo Shin décida de prévenir Je Ha d'une particularité de son amie, la demoiselle est muette. C'est vrai que c'est peu commun, mais il n'est pas vraiment choqué. Le fait d'être docteur doit aider. En médecine, il voit tout un tas de choses, entre les gens ayant perdu un membre, les aveugles, les grands brûlés, les gens atteint de maladie comme l'autisme où autre... Alors, un simple mutisme ne risque pas de lui faire peur. "Tu sais, ce n'est pas ça qui va me déranger. Du moment qu'on passe un bon moment avec elle, je ne vois pas en quoi s'est dérangeant. Et puis, n'oublie pas que je suis docteur, j'ai l'habitude de voir tout un tas de cas. Quand j'étudiais en France, j'ai déjà croisé un patient sourd et muet. C'était une expérience unique, mais très enrichissante. Alors, ça ne me pose aucun problème, je t'assure." Son côté médecin ne pouvait au fond de lui s'empêcher de se poser la question de ce qui avait bien pu lui arriver pour être muette depuis sa naissance. Une malformation, un syndrome rare... il y a tellement de possibilités. Et puis, ce n'est pas parce qu'elle ne parle pas avec la voix comme tout le monde, qu'elle n'en est pas moins intéressante. Il existe tout un tas de manière de communiquer, il est certain qu'elle se débrouille parfaitement. A présent, il a hâte de la rencontrer. "J'espère qu'elle pourra venir. Je serais vraiment enchanté de la rencontre," confit-il en souriant largement tout en continuant de marcher avec son ami. C'est dans des moments comme celui-ci qu'il est content d'être ici, d'avoir sacrifié tout ce qu'il a sacrifié pour avoir une vie normale, loin du régime totalitaire de son ancien pays.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 5 Sep - 11:22

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je pense que, quoi qu’il advienne de cette histoire, Je Ha sera rapidement au courant, maintenant que je viens de me confier à lui. J’espère juste que la prochaine fois que j’aborderai le sujet, ce sera pour lui annoncer une bonne nouvelle … Même si je ne veux pas me bercer dans de faux espoirs, je ne peux pas m’empêcher d’espérer un tout petit peu, que Na Hee me retourne mes sentiments. Je souris en reconnaissant l’allusion qu’il fait. Bien sûr que je connais cette réplique, même si pour être honnête, je n’ai jamais vu un seul de ces films. Pour certains ça parait bizarre. Je préfère me plonger dans un bon livre, plutôt qu’un film. Bien qu’une fois de temps en temps, aller au cinéma ou passer la soirée devant un film ne me dérange pas non plus. Puis j’ai vu d’autres œuvres cultes comme Le seigneur des anneaux, Matrix et quelques autres. Je n’aime juste pas beaucoup Star Wars et je n’ai jamais été attiré par cet univers.

Après avoir montré une photo de Na Hee à Je Ha, j’ai envoyé un message à mon amie pour l’inviter à venir nous rejoindre dans la soirée. J’espère qu’elle pourra venir … Il se pourrait aussi qu’elle soit fatiguée de sa journée au Bleu ou qu’elle ait déjà quelque chose de prévu. Je verrais bien quand j’aurais sa réponse. Cependant, quelque chose me vient à l’esprit et je préfère en parler avec Je Ha avant.

- Oh, je ne disais pas cela en pensant que ça allait te déranger … C’était juste pour que tu le saches, c’est tout, assurais-je avec un sourire. Tu as déjà dû voir beaucoup de choses avec ton métier.

Je me doute que dans sa profession il a dû croiser bons nombres de personnes plus particulières. Je lui adresse un sourire. Je n’ai jamais été gêné par le mutisme de Na Hee non plus. Bien qu’au départ j’étais maladroit. J’avais peur de dire ou faire quelque chose qui pourrait la mettre mal à l’aise, par réflexe. Puis très rapidement je m’y suis fait. Elle écrit ce qu’elle veut dire sur un petit carnet et je lui réponds de vive-voix, même si de plus en plus j’essaie d’apprendre le langage des signes. Je crois qu’être au contact de Na Hee m’a aussi permis de m’ouvrir un peu plus. Pas que j’étais fermé d’esprit au départ, mais disons que c’est différent …

- Depuis quelques temps j’essaie d’apprendre le langage des signe, mais ce n’est pas facile … Pourtant j’ai appris le japonais et l’anglais plutôt facilement. Enfin, m’a mère me parle en japonais depuis que je suis petit, j’imagine que ça aide.

J’aimerais pouvoir communiquer avec Na Hee au plus simplement pour elle. Je ne pourrais pas m’empêcher de lui parler, bavard comme je suis, mais ce serait très certainement plus pratique pour elle de pouvoir me parler sans avoir à toujours sortir son carnet. Surtout quand elle ne l’a pas sous la main. J’aimerais pouvoir faire beaucoup de chose pour que ce soit plus facile pour elle, mais je ne peux pas grand-chose. Puis j’ai constaté à plusieurs reprises que Na Hee se débrouille très bien par elle-même. Son courage m’impressionne toujours beaucoup.

- J’espère aussi que tu pourras la rencontrer. Et que je pourrais rencontrer ta collègue aussi, c’est toujours sympa de faire de nouvelles rencontres !

Même si je suis à Busan depuis près de trois ans et que j’ai fait beaucoup de rencontres, ce n’est jamais un mal de connaître plus de monde, au contraire. J’espère que nous pourrons tous passer une bonne soirée.

- Tu l’as connais depuis longtemps ? demandais-je curieux à mon tour de connaître la jeune femme qu’il veut inviter ce soir.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Je Ha
Âge : 30
Occupation : Chirurgien (Résident)
Quartier : Haeundae
Situation : Célibataire
Don : Thermokinésie
Niveau : 4
Multicompte : Kim Sun Hi & Hwang Dae Seo & Jang Saren & Rhee In Na
Voir le profil de l'utilisateur http://awib.forumactif.com/t904-lee-je-ha-l-exile-sans-patrie
Mar 5 Sep - 22:18
Cette rencontre, il espère qu'elle sera possible, si ce n'est pas aujourd'hui, ils parviendront bien à mettre au point un autre jour ? Je Ha pourra toujours avoir un jour de repos après de longues heures de garde pour récupérer. A l'occasion, il suffira d'organiser une petite sortie ou une soirée chez quelqu'un. Et le fait que son amie soit muette ne le dérange pas. Il est assez ouvert d'esprit et ne pas pouvoir parler ne veut pas dire qu'on ne peut pas être intéressant et communiquer avec les autres. "Oh, si tu savais tout ce que je vois... Quand ce n'est pas les maladies ou les accidents c'est parfois la bêtise humaine ! Une fois, j'ai quand même dû retirer un Lego qu'un gamin avait enfoncé dans le nez de son petit frère !" C'est le genre de choses qui permet parfois de détendre l'atmosphère, la bêtise des gens ! Au moins, entre internet, résident et titulaire, ça leur permet de rigoler et d'oublier les cas les plus graves ou simplement les patients qu'ils n'ont pas réussis à sauver. La médecine est loin d'être un domaine facile.

Woo Shin apprit à Je Ha qu'il apprenait le langage des signes pour parler avec son amie. C'est là une belle preuve d'amour, du moins c'est ce qu'il trouve. S'il ne tenait pas autant à elle, il ne prendrait surement pas le temps d'apprendre ça. Ceci le fait sourire, c'est qu'il vraiment mignon et attentionné comme garçon. "Tu tiens vraiment à elle, ça se voit ! Je trouve ça très noble de faire ce que tu fais, apprendre le langage des signes rien que pour lui parler. Je crois qu'elle ne pourrait pas rêver avoir un meilleur ami que toi !" affirme le docteur en souriant. "Tu m'apprendras deux trois trucs ! Je ne connais rien de la langue des signes, je sais juste parler Français et anglais, ce qui est déjà pas mal." Le Français, ça vient de la période où il étudiait dans ce pays, pour ce faire des amis et comprendre mieux tout le monde, il lui fallait avoir des bases et c'est la même chose pour l'anglais après être partie aux USA.

Continuant de parler de ce futur repas, Woo Shin voulait en savoir plus sur sa fameuse collègue. En fait, Je Ha ne la connait pas beaucoup et depuis peu de temps. "Je la connais depuis deux mois je crois. Je l'ai rencontré à l'hôpital pour une intervention importante qui nécessitait plus groupe de chirurgien. Et ce jour-là, comme un idiot, j'ai cru que c'était une interne alors que c'est une titulaire. Du coup, je veux me faire pardonner en lui offrant un repas. C'est quand même ma supérieuralors qu'elle est vachement plus jeune que moi !" Après avoir dit ça, il soupira comme s'il était un peu désespéré. "Et moi, j'ai encore plusieurs années d'étude avant d'être officiellement titulaire. Elle doit être un petit génie, un truc du genre ! Mais il ne se décourage pas, il est certainement le meilleur de sa promo, celui qui a le plus voyagé et vu le plus de techniques différentes, c'est ce qui fait sa force et lui permet de faire des opérations en solo. "Hey... tu crois qu'elle va penser que je lui fais des avances à avoir insisté pour l'inviter à manger ? De base c'est pour m'excuser, hein ! J'espère qu'elle va pas croire que c'est de la drague !" D'un coup, il prendrait presque peur, ça ne se fait pas de draguer sa supérieur. C'est juste qu'il veut s'excuser et que l'inviter à manger est la seule chose qu'il a trouvé pour ça. Après, il ne peut pas nier que la demoiselle est jolie, mais non ! Il ne doit pas penser à ça !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 6 Sep - 10:12

I've decided I no longer want to be an adult. If anyone needs me I'll be on the beach building a sand castle.

Je me doutais que Je Ha serait ouvert d’esprit quant au mutisme de Na Hee. Je voulais simplement le mettre au courant. Si j’avais pensé qu’il ne réagirait pas bien à cela je n’aurais jamais accepté d’inviter Na Hee et je ne lui aurais rien dit à son sujet. J’imagine que travailler dans le domaine médical doit changer certaines façons de penser. Ça doit endurcir déjà, du moins j’imagine, sans être insensible, si on se laisse atteindre par tout, ça doit être difficile à gérer … Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres. Les enfants font parfois des bêtises sans se rendre compte que ça peut être dangereux. Je pense qu’on peut surtout blâmer les parents de ne pas avoir surveillé leurs enfants. Enfin je dis ça, mais si un jour j’ai des enfants je ne sais pas si je m’en sortirai mieux … Je ferais mon possible en tout cas et même si pour le moment ce n’est pas dans mes priorité, je ne suis pas contre que cela arrive un jour. Ensuite, je lui parle un peu plus de Na Hee et du langage que j’apprends pour pouvoir communiquer plus simplement avec elle. Cela me tient à cœur.

- Souvent elle écrit ce qu’elle veut dire sur un petit carnet, mais ce n’est pas toujours très pratique pour elle, alors j’aimerais pouvoir lui rendre les choses plus simples, au moins avec moi …

Je sais bien que tous les monde ne peut pas ou ne veut pas apprendre ce langage, surtout s’ils ne risquent de croiser une personne muette qu’une seule fois dans leur vie. Si je n’avais jamais connu Na Hee, je n’aurais sans doute jamais eu envie d’apprendre ce langage.

- Je l’aime vraiment beaucoup, alors j’aimerais bien pouvoir l’aider du mieux que je peux …

Ses paroles me tirent un léger sourire gêné. Na Hee sait que j’apprends le langage des signes, puisque souvent c’est elle qui m’enseigne de nouveaux signes, ceux qu’elle utilise le plus souvent. Parfois je peux comprendre ce qu’elle me dit, sans forcément le reproduire, mais au moins si je comprends c’est déjà ça. Après je peux lui parler pour lui répondre.

- Je t’apprendrais si tu veux oui ! Je parle aussi un peu français, enfin un tout petit peu, je crois que j’ai pas mal perdu … J’ai appris quand je suis parti m’entrainer à Montréal pendant un an.

Je parlais plus souvent anglais là-bas, mais en rencontrant Rosalee et Kevin, j’ai aussi appris un peu de français. C’est eux qui m’apprenaient certaines phrases. Parfois celles qui pouvaient me servir dans ma vie de tous les jours et parfois pas du tout, mais c’était amusant.

Je l’écoute me parler un peu plus de sa collègue qu’il compte inviter ce soir si Na Hee peut venir aussi. J’ai bien envie de la connaître un petit peu si elle doit nous rejoindre. L’histoire de Je Ha me tire un petit sourire. Cette jeune femme est donc sa supérieure et il veut s’excuser d’un malentendu. C’est tout à son honneur, mais son léger doute me donne envie de le taquiner gentiment.

- Tu es sûr que tu ne la trouve même pas un peu jolie ? demandais-je amusé. Qui sait, peut-être qu’inconsciemment tu l’as aussi invité pour passer du temps avec elle et apprendre à la connaître. Elle sera peut-être flattée de se faire draguer par un bel homme comme toi, ajoutais-je en riant.

Je tourne mon regard vers Je Ha, un sourire amusé sur les lèvres. Bien entendu, je le taquine. Lorsque j’ai rencontré Je Ha à l’hôpital suite à une blessure en patin, je ne pensais pas que notre relation tournerait comme ça, mais je ne vais pas m’en plaindre. J’aime passer du temps avec lui et apprendre à le connaître aussi. Je Ha est vraiment quelqu’un que j’admire et respecte. Je peux même dire que je lui fais entièrement confiance vu ce que je lui ai confié un peu plus tôt.
   

   

   
☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's build the best sand castle anyone has ever seen ! ft. Je Ha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre de George Sand à Musset.
» scratch build : thunderbolt : W.I.P
» [Build HoH] Ritu Spike
» Merac Castle Siege
» Build pour rk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Wonder in Busan :: Aloha Summer :: La plage 24 heures :: Jour - 8H à 18H-
Sauter vers: